AFTERNOON TEA, Food, recettes, Thé Tea

Un afternoon tea comme à Downton Abbey : le brunch à l’anglaise pour l’heure du thé

On attendait leur retour depuis longtemps et ça y est : la famille Crawley est enfin sur grand écran à Downton Abbey !

L’occasion de retrouver nos personnages préférés de l’aristocratie britannique comme l’indétronable Maggie Smith dans le rôle de Violet la Comtesse cynique.

Symbole du faste d’une époque, et des coutumes et rituels autour des codes de la Haute Bourgeoisie anglaise, la série Downton Abbey nous subjugue par l’architecture de la demeure ( qui en réalité s’appelle Highclere Castle) autant que par les costumes et robes, mais aussi la jolie vaisselle et les repas mondains.

Alors pour la sortie du film Downton Abbey, j’ai eu envie de m’offrir un afternoon tea digne de ce nom en recréant l’ambiance sophistiquée et délicate de l’heure du thé au château.

De quoi organiser un anniversaire, une babyshower ou un enterrement de vie de jeune fille très classe et raffiné.

Qu’est ce qu’il faut pour réaliser une table british à souhait qui nous plonge au cœur de l’Angleterre ?

De quoi manger, tout d’abord.

Avec ma recette des petits sandwichs au concombre, pour le côté salé.

Et un cake citron pavot pour la touche sucrée.

Mon thé royal vient du château de Versailles mais tu peux trouver le thé Marie-Antoinette de Nina’s Paris chez Octavie’s by Najat à Bordeaux.

Pour ma part, j’ai chiné pour moins de 15 euros tous les éléments en recyclerie (rizibizi à Salleboeuf) : pensez-y, la vaisselle d’antan n’intéresse plus, on dépose les services dépareillés ou les assiettes de grand-mère chez Emmaus ou en vide-grenier. Ici on se reconstitue un décor utile et agréable pour une toute petite somme : flûtes à champagne, théière et sucrier compris !

Bref avant d’acheter neuf, regardez près de chez vous si vous n’avez pas un magasin d’occasion.

Voici ce qui donne une allure folle à votre Afternoon Tea à la Downton Abbey.

(Cliquez sur les images pour acheter en ligne)

Un chandelier ou des bougeoirs : en argent c’est encore mieux.

une sélection de thé

Des couverts à dessert


l’indispensable présentoir à gâteau qui complète un service à thé

Pour un anniversaire on peut aussi s’amuser à se vêtir comme les héros de la série télé et cela va de la tenue chic, au tablier des domestiques d’époque.

Pour se mettre totalement dans l’ambiance, rien ne vaut de revoir l’intégral de la série en VO, of course !


6 saisons qui traversent le temps et l’Histoire.
Il existe même des livres de recettes

Je rêve de celui des cocktails !

Et bien sûr pour se divertir, pourquoi pas une partie de cartes ou un peu de coloriage 😉


Alors tu aimes cette ambiance à l’anglaise et la série Downton Abbey ?

Vas-tu aller voir le film au cinéma ?

Penses à épingler cette idée sur Pinterest pour un anniversaire sous forme d’Afternoon Tea, pour ta future tea party babyshower ou si tu es chargée d’organiser un enterrement de vie de jeune fille pour une fan de Downton Abbey.

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

5 plaisirs d’automne à Bordeaux

L’automne est une saison pleine de surprises : entre lumière chaude et couleurs chatoyantes, la pluie vient parfois menacer les rues et couvrir le ciel de nuages gris.

Pourtant à Bordeaux, il y a des endroits que l’on savoure d’autant plus, lors d’une douce journée d’ Octobre.

Voici mon top 5 

 

Se pauser dans un cinéma atypique :

Pour une séance ciné bien au chaud, dans une ambiance cosy, il existe un lieu mythique en plein centre de Bordeaux : l’Utopia.

Outre une programmation originale et engagée, le bâtiment lui-même vibre des ondes de l’ancienne église dans laquelle le cinéma est installé.

Idéal pour voir des films en VO, des documentaires et des court-métrages pour le jeune public.

Alors installe-toi dans les fauteuils et savoure ce moment de détente !

Caresser des livres et choisir un doux roman feel-good ou hygge :

L’incontournable Librairie Mollat est le lieu parfait pour traîner lentement autour des différents rayons de livres qui le composent.

Que tu sois BD, romans, développement personnel ou littérature jeunesse, tu trouveras ton bonheur. Malgré sa popularité, l’endroit jouit d’une ambiance particulière qui lui donne une âme unique.

Repars avec une lecture conseillée par un des vendeurs, ils ont toujours des pépites littéraires à te faire découvrir.

(dont bientôt mon livre au printemps ;-))

Boire un chai tea latte :

C’est au Kuro espresso bar que tu trouveras le meilleur chai tea latte de la ville.

A l’approche de l’automne, tu peux même y déguster un Pumpkin tea latte, fait avec un sirop de citrouille maison.

En plus d’être adorables, les deux responsables de cet endroit cosy font des gâteaux maison et des plats simples, sains et savoureux. Point de chocolatine, mais je te conseille leurs délicieux muffins !

Alors viens t’installer avec ton bouquin pour quelques minutes au chaud, à regarder la pluie tomber dehors, pendant que tu profites de cette pause gourmande qui réchauffe le cœur ❤

S’offrir une tasse à thé pleine de charme :

Tu voudrais que ton mug ne ressemble pas à celui des autres ? Sentir un matériau noble sous tes doigts les matins froids ?

Pousse la porte de la boutique Lodge !

Là-bas, la vaisselle et l’art de la table sont un retour à l’artisanat et aux jolies choses imparfaites. Les couleurs de la terre, les contours de la céramique, tout mérite d’être regardé avec douceur.

Si tu veux compléter ton auto-cadeau, parce que tu le mérites, tu pourras même te fournir avec un des thés bio Greenma, revendu sur place, en recharge ou dans son joli bocal en verre fumé.

Repartir chez soi avec des jolies cartes ou un carnet :

Parce que l’automne est l’occasion de prendre le temps d’écrire de vraies lettres, d’envoyer une pensée pour réchauffer ses proches de doux sentiments ou d’énergie positive, rentre dans la boutique de papeterie Le Goût du Papier !

Ici, tu peux même assister à des ateliers de dessin, origami ou bullet journal !

Des illustrations choisies avec amour, des papiers avec des centaines de motifs et beaucoup de passion, c’est dans cette atmosphère créative, que tu pourras choisir le carnet pour inscrire tes mantras de gratitude ou tout simplement, y noter tes futurs projets DIY ou dessiner tes envies d’automne 🙂

Et toi, quel est ton endroit préféré en automne à Bordeaux ?

 

Pense à épingler cette image sur Pinterest pour retrouver ses bonnes adresses 😉

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, voyage

L’expo Dalida au musée de la mode de la ville de Paris : le Palais Galliera danse !

Lors de quelques jours d’escapade parisienne, j’avais mis au programme la visite de l’exposition Dalida qui a lieu au Palais Galliera.

Ici on se concentre surtout sur les tenues de la chanteuse et le musée de la mode met en valeur un grand nombre de ses robes avec une scénographie très agréable.

On remonte le temps, on traverse les époques avec des coupes, des motifs, emblématiques de certaines décennies.

La bande son de Dalida ainsi que des citations et extraits d’interview ponctue la visite.

On ne peut s’empêcher de sentir planer l’aura de cette femme au corps sculptural et à la carrière surprenante.

Je ne peux que vous conseiller d’aller admirer par vous même ces tenues de scènes conçues par de grands couturiers et vous laisser embarquer dans un voyage dans le temps et le glamour !

Palais Galliera

Musée de la Mode de la Ville de Paris
10, Avenue Pierre-1er-de-Serbie, 75116 Paris
Tél : 01 56 52 86 00

 

         

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Secret de tournages et cinéma : 7 films qui ont été tournés à Bordeaux ou en Gironde

cinema-tournage-bordeaux-films-lieux-connus-celebres-secrets-gironde-pteapotes

  • Le corniaud : en 1967, on y voit le Grand Théâtre et la place de la comédie
  • « A la folie, pas du tout » : ce thriller fait partie de mes films préférés. Les personnages joués par Audrey Tautou et Samuel Le bihan, sont exceptionnels et on y voit Bordeaux dans un grand nombre de plans. Même si quelques incohérences : Audey Tautou traversant le Pont de Pierre en direction de la Rive droite pour aller à pied à l’aéroport 😉 Qu’est ce qu’on invente pas pour pouvoir filmer ce pont sublime !
  • Vidocq dans le quartier saint Michel
  • Se souvenir des belles choses : tourné à Bordeaux, dont une scène très émouvante au musée des beaux arts de Bordeaux devant le tableau « l’homme ailé ou l’ange déchu » d’Odilon Redon
  • Papa ou Maman 2 sur le Bassin d’Arcachon, à Arcachon quartier des Abatilles, et une scène dans un club de Squash de Biganos
  • Camping : évidemment ! tournés à la Teste de buch, mais aussi Arcachon et au Cap Ferret
  • Les petits mouchoirs : On se rappelle de cette maison immense où la bande de copains de François Cluzet file se ressourcer au Cap Ferret ! Située à La Conche du Mimbeau. On y arrive par le village des pêcheurs et une petite rue  «l’avenue de la Conche».

Vous en connaissez d’autres ?

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES, OENOTOURISME - VINS

Le ciné-gourmand de la Cité du vin : une expérience culinaire inédite à Bordeaux

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-1

La Cité du Vin regorge d’activités.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-2

En dehors du parcours « classique » déjà très riche, que je n’ai pas encore testé, nous avons approuvé l’atelier des sens à faire en famille.

Et récemment, nous avons également pris part à une soirée cinéma un peu particulière.

Plusieurs fois par an, le haut lieu de l’oenologie bordelaise organise un évènement mélangeant film et gastronomie : une dégustation cinématographique 🙂

Dans l’auditorium magnifique on prend place pour une projection : film ancien, ou plus récent, français ou étranger, familial ou pour cinéphiles avertis, il y en a pour tous les goûts. Le ciné-gourmand peut commencer.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-10

Après la diffusion, on découvre les plats d’un chef à travers des recettes en rapport avec le film et bien sûr, une dégustation de vin pour accompagner ces mets.

Un de mes lecteurs a également pu gagner des invitations pour cette soirée sur ma page Facebook donc n’hésitez pas à me suivre pour participer à ce genre de concours 😉

Ce soir-là nous nous sommes replongés dans le film d’animation Ratatouille des studios Disney-Pixar.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-9

Après avoir redécouvert l’univers de Rémy et ses amis, nous nous sommes régalés de plats originaux inspirés directement du célèbre rat préféré des enfants.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-14

C’est le chef  Emmanuel Perrodin ( président du Conservatoire International des Cuisines Méditerranéennes) qui a orchestré cette soirée.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-17

Il a ainsi donné vie au fameux champignon « foudré » de Ratatouille ! Surprenant et délicieux !

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-16

Au menu :

  • Gâteau Fernand Point
  • Chou caramel beurre salé wasabi
  • Chocolat, pamplemousse, café
  • Poire à la Dijon, céleri chocolat
  • Galette de patate douce, bœuf tataki et gambas et Maki de bonite fumée

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-29

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-20

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-21

  • Veau vanille coquillage

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-30

  • Oursin relevé d’un dashi à la châtaigne et au lard et Huître au camembert, vin jaune et absinthe
  • cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-23

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-22

  • Oeuf au basilic
  • Champignon foudré au parmesan
  • Velouté de courge à la Thomas Keller

Les vins qui accompagnaient ces plats étaient juste parfaits !

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-27

  • Château La Fleur Peyrabon 2009 et 2010, Pauillac
  • Château Tour de Yon, Saint-Emilion Grand Cru

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-26

  • Château Le Camplat Cuvée Prestige, Blaye Côtes de Bordeaux

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-28

Le prochain ciné-gourmand aura lieu le mercredi 1er mars, avec le film « Les saveurs du palais » et le chef Emmanuel Perrodin.

Renseignements et réservations sur le site de La Cité du Vin.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-3

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-18

 

DETENTE, SORTIES KIDS

Demain tout commence : le nouveau film avec Omar Sy drôle et émouvant + la vidéo de son fou rire à Bordeaux

demaintoutcommencebanner-800x445

J’ai eu la très grande chance de découvrir en avant-première le film de Hugo Gélin, avec Omar sy, entre autre : « Demain tout commence ».

Omar Sy nous a déjà habitué au rôle jouant sur tous les registres : il sait nous faire rire en un regard, et nous émouvoir en une expression.

Dans ce film, il montre encore toute la gamme d’émotions et nous on se régale.

On pleure on rit (comme au pays de Candy : je suis contente je l’ai placé celle-là ;-)).

L’équipe qui l’entoure est elle aussi très talentueuse et en particulier la jeune fille qui joue sa fille : Gloria.

Une boule d’énergie et de justesse, qui nous a aussi montré qu’elle savait rapper, danser, en plus de parler couramment le français et l’anglais et de savoir jouer la comédie.

img_1296

La rencontre avec les acteurs a été un moment fort : j’ai pu poser la première question de la soirée, et j’ai été très émue de la réponse très humble qu’Omar y a apporté.

L’apothéose de cette belle soirée a été un fou rire magistral d’Omar, très communicatif et dont je ne me lasse pas de regarder la vidéo quand j’ai un coup de fatigue 😉

Bref courrez-voir ce film qui sort le 7 décembre ! Vous passerez un très très bon moment !

Voici la bande-annonce pour vous donner l’eau à la bouche 😉

 

CULTURE, LA PAUSE FEMININE

Le ciel attendra : un film difficile mais nécessaire …

509980-jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxx

L’histoire :

« Sonia, 17 ans, a failli commettre l’irréparable pour « garantir » à sa famille une place au paradis. Mélanie, 16 ans, vit avec sa mère, aime l’école et ses copines, joue du violoncelle et veut changer le monde. Elle tombe amoureuse d’un « prince » sur internet. Elles pourraient s’appeler Anaïs, Manon, Leila ou Clara, et comme elles, croiser un jour la route de l’embrigadement… Pourraient-elles en revenir? »

J’ai eu la chance de découvrir ce film en avant-première à l’UGC Ciné cité de Bordeaux et de pouvoir écouter les réponses de la réalisatrice Marie-Castille Mention-schaar (Les héritiers) aux questions des spectateurs.

14344730_412016195588914_1639933938167983942_n

Selon des chiffres du gouvernement français cités en mai, près de 9.300 personnes sont recensées pour « radicalisation violente », dont 30% de femmes et 20% de mineurs.

Ce film est très émouvant, avec des acteurs extrêmement talentueux et touchants. Sandrine Bonnaire, Zinedine Soualem et Clothilde Courau sont au plus juste des émotions de désespoir et d’amour pour leurs enfants. Les jeunes actrices sont épatantes (Noémie Merlant est impressionnante, je l’avais déjà vu dans le téléfilm « les filles du Plessi » : une actrice à suivre !)

Entre fiction et documentaire, on plonge dans ces histoires de jeunes filles à la base simples et sans complication qui vont tomber entre les mains de Daech pour partir en Syrie.

Les rouages d’une radicalisation sont décortiqués et analysés pour nous aider à mieux comprendre ce phénomène dramatique.

On découvre le travail de Dounia Bouzar, directrice du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI) : une femme engagée et passionnée !

Mais surtout en tant que maman d’une fille de 11 ans, j’ai vraiment mesuré à quel point l’adolescence est une période de mystères pour les parents et de difficultés pour laisser son espace à l’ado tout en essayant un maximum de garder un contact bienveillant pour tous les passages compliqués qu’il pourrait vivre.

La bande originale est aussi terriblement poignante.

Bref un film à voir pour savoir et peut-être comprendre.

En salle le 5 octobre 2016