BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX ENTRE COPINES, OENOTOURISME - VINS

5 idées Cadeaux insolites autour du vin pour Noël ou l’anniversaire d’un Winelover

On a tous autour de nous quelqu’un qui aime le vin, qui se passionne pour le travail des vignerons, qui prend plaisir à faire de belles dégustations et qui adore dénicher des pépites parmi les rouges et les blancs de petites propriétés viticoles.

Alors homme ou femme, voici une sélection de cadeaux qui feront plaisir à tous les coups à ton fan de vin ou Winelover 😉

(clique sur les photos des produits si tu souhaites commander sur Amazon)

La coque de téléphone

J’ai cette magnifique coque de protection et pour ma part, je l’adore !

En plus d’être très originale, elle est assez épaisse, et vraiment fun !

Le plus : elle crée vraiment un sujet de conversation ! Pas une soirée sans qu’on me complimente sur cette coque en forme de verre de vin 😉

Le rouge à lèvres


Très originaux et décoratifs dans une salle de bain, ces tubes de rouges à lèvres imitent à la perfection de mini-bouteilles de vins.

Un cadeau parfait pour les amatrices de bons crus qui aiment aussi le make-up !

La tenue du produit n’est pas géniale mais le packaging de ce maquillage et ses couleurs sont quand même très sympa pour le prix.

Un petit bijou

Ce charm peut s’ajouter à un bracelet ou un collier.

Il peut aussi permettre de créer son propre bijou.

Discret, mignon et jamais vu, ce breloque apporte la petite touche pour afficher sa passion des dégustations.

Une attention ou une surprise à glisser dans un calendrier de l’avent pour une copine ou son amoureuse.


Un jeu

Il existe désormais plusieurs jeux de société autour de la culture de la vigne, les connaissances oenologiques, la dégustation, mais aussi plus orienter stratégie et jeu de rôle.

Beaucoup me tentent, pour l’instant j’ai testé et acheté Vignobles et je le trouve réussi.

On y retrouve toutes les étapes du vin : choisir son cépage, son terrain, sa région, faire les vendanges, et enfin produire son vin. De bonnes soirées de jeux en perspective !

Le coravin

J’en ai parlé récemment sur mon compte instagram car je suis devenue Ambassadrice Coravin.

Le deal est simple : j’ai reçu le modèle Two Elite dans son coloris Pomme d’amour et je dois l’utiliser.

Des challenges photos nous incitent (la bande coravin et moi) à le mettre en scène chaque mois sur nos réseaux sociaux.

Mon but premier en devenant partenaire de Coravin, c’est surtout de pouvoir vous en parler en terme d’utilisation et surtout trouver les intérêts de posséder un tel outil en tant que fan de vin.

Le principe : une aiguille permet d’aller chercher le liquide à l’intérieur de la bouteille sans en ôter le bouchon.

A chaque dose ponctionnée, l’équivalent en gaz (un gaz adapté qui n’altère pas le goût et les qualités du vin) comble le vide laissé et ainsi le vin qui reste dans la bouteille peut se conserver plusieurs mois. (Dans une utilisation optimale, je n’ai le retour que sur quelques mois pour le moment, mais il parait que cela peut aller jusqu’à plusieurs années : je vous confirmerai cela au fil du temps 😉 ).

Pourquoi s’offrir ou offrir un tel objet à un amateur de vin :

Je trouve beaucoup de qualité à Coravin car j’aime sans cesse découvrir de nouveaux vins : régions, cépages, vinification … il y a tellement de choses à découvrir que si on ouvre une bouteille chaque jour, on doit soit tout boire (-hic-), soit faire des plats en sauce (le boeuf bourguignon avec une bouteille à 20 ou 40 euros : euh merci bien), en faire du vinaigre (hum la bonne vinaigrette avec un vin de 1998), ou carrément le jeter (ça y est je pleure ;-)).

Alors on se limite, on attend les grandes occasions pour ouvrir ses meilleures bouteilles, on attend le meilleur plat pour tel vin, en se disant que c’est dommage il aurait pu aussi être très bon avec le simple plat de pâtes bolognaises de la semaine dernière …

Le système Coravin permet de ne se servir qu’une gorgée ou un verre, du vin que l’on souhaite et hop ! il repart à la cave !

Génial pour tester des accords mets et vins avant un grand repas, pour voir si une série de bouteilles est prête à être bues, pour faire goûter un vin qu’on a adoré 6 mois plus tôt à un ami de passage et qui reprend le volant …

Un autre intérêt : quand on n’aime pas les mêmes vins que son conjoint ou qu’on n’a pas les mêmes envies au même moment.

Par exemple, si je veux un verre de Riesling avec mon assiette de fromage, et lui préfère un verre de Pessac-Leognan : pas besoin d’ouvrir 2 bouteilles. Chacun se sert son verre et peut ainsi savourer son morceau de comté ou de munster.

Bref, je suis déjà convaincue de l’intérêt de Coravin qui pour moi n’est pas un gadget mais bel et bien, un + pour sa consommation raisonnée et dégustée au quotidien.

Il a un coût élevé (entre 200 et 400 euros selon le modèle) mais je trouve que c’est vraiment un beau cadeau pour quelqu’un de passionné qui aurait déjà beaucoup d’accessoires autour du vin.

 

J’espère que ces idées cadeaux vous auront plu et aidé pour jouer aux petits lutins du père Noël !

Vous pouvez aussi aller voir mon article sur les idées kdos pour les amoureux de Bordeaux

Publicités
Food, MANGER, OENOTOURISME - VINS, recettes

La tarte flambée : la traditionnelle recette de flammekueche par un chef d’ Alsace

A peine de retour de l’Alsace, que déjà les saveurs alsaciennes me manquent !

Cette région est un bonheur pour la gastronomie et l’on découvre des recettes savoureuses, qui accompagnent à merveille les vins d’Alsace.

Je vous ai ramené dans mes valises la recette de la tarte flambée (flammekueche) que j’ai apprise à faire lors d’un cours de cuisine avec le chef du restaurant La Couronne, Didier Roeckel.

Il nous a donné quelques astuces en démonstration au domaine Achillé, dont je vous parlerai très vite !

Facile et délicieuse à n’importe quelle saison, on peut en faire quelques variantes (gratinée d’emmental ou avec des champignons), mais voici la traditionnelle tarte alsacienne à déguster avec un Riesling 😉

L’avantage de cette recette, c’est que l’on peut en profiter à l’apéritif entre amis, en soirée plateau télé avec les enfants, en amoureux avec une salade …

Et pas forcément besoin de temps de repos pour la pâte alors c’est parti !

Voici la recette extraite de son livre de cuisine sur les plats traditionnels alsaciens :

Pour 4 personnes :

Pour la pâte :

500g de farine

250 g d’eau

10 g de levure de boulanger fraîche

2 cuillères à soupe d’huile

1 pincée de sel

Diluer la levure dans un peu d’eau tiède.

Tamiser la farine, creuser un puits puis ajouter le reste des ingrédients de la pâte.

Pétrir le tout jusqu’à avoir une pâte homogène.

Former une boule, couvrir d’un torchon et laisser reposer une heure (le chef l’a faite en direct et nous a expliqué que la phase de repos n’était pas nécessaire)

 

Pour la crème :

1 kg de fromage blanc à 0%

1/2 l de crème fraîche

10 cl d’huile de colza

1 œuf

1/2 cuillère à café d’ail semoule

sel, poivre, 1 pincée de muscade

Pour la garniture :

2 oignons

300 g de lard

 

Mélanger tous les ingrédients de la crème au fouet.

Emincer les oignons.

Couper le lard en lardons très fin.

Prendre 200g de pâtes, l’abaisser en rectangle (l’étaler le plus finement possible, c’est le secret : plus c’est fin, meilleur cela sera ! )

Répartir une louche de la crème, y disposer les oignons et les lardons.

Faire cuire 3/4 minutes dans un  four chaud à 250 degrés / thermostat 8. (Si votre four monte à une température supérieure c’est l’idéal : vous mettrez moins longtemps en cuisson mais cela évitera de déssecher les ingrédients.)

Pour accompagner votre tarte flambée, je vous conseille un délicieux riesling du domaine Achillé à Scherwiller, produit en biodynamie, ma nouvelle passion !

Bon appétit !

Pour d’autres recettes, je vous invite à aller voir mes tableaux Pinterest dédiés à la cuisine et aux recettes 😉

Vous avez déjà cuisiné de la tarte flambée ? Vous avez une variante délicieuse que je dois tester ?

N’hésitez pas à me le dire en commentaire.

On se retrouve très vite pour parler de l’Alsace et de ses petits villages digne des plus beaux décors Disney ❤

BORDEAUX EN AMOUREUX, MANGER, OENOTOURISME - VINS, Resto

Les tables Vatel à Bordeaux : choisir un vin pour découvrir un plat !

J’ai déjà testé plusieurs accords mets et vins sur Bordeaux et j’avoue que j’adore découvrir des vins en fonction des plats que j’ai choisis.

Aussi quand j’ai été contactée par les Tables Vatel pour me présenter leur concept inversé, j’ai très vite voulu me rendre sur place pour me laisser surprendre.

En effet, dans leur restaurant situé au 114-115 quai des chartrons à Bordeaux, les tables Vatel proposent un menu dégustation pour le moins original : on choisit son vin pour chaque moment du repas et ensuite le chef Marc Hammani se charge de nous surprendre avec des plats qui s’accordent avec les différents breuvages.

Ce soir-là nous avons fait des choix qui se sont parfaitement mariés avec les plats du chef.

Après un apéritif surprenant et agréable

les amuses-bouches que nous avons découvertes, ci-dessous

Puis les entrées sont arrivées accompagnées de leurs accords Vins

DASHWOOD – PINOT NOIR – 2015

L’œuf à 64°C, velouté de champignons, écume iodée : une entrée savoureuse !

COUR DE RECRE – F. VILLARD 2015

Cannelloni de céleri au Foie Gras : copieux et goûtu, ce plat a été une révélation !

plats

MUXAGAT TINTA BARROCA : ce vin du Portugal m’a conquise !

Volaille noire des Landes en deux services

CHIANTI – MAJNONI GUICCIARDINI – 2016

Ris de veau mijoté, champignons du moment : un pari audacieux que de proposer du ris de veau ! Heureusement j’adore ça : et celui-ci est définitivement le meilleur que j’ai jamais mangé ! gros gros coup de coeur !

Dessert

LANGLOIS CHATEAU – CREMANT DE LOIRE ROSE BRUT : complètement bluffée par ce crémant rosé !

Crème brulée au safran : je ne suis pas une grande amatrice de crème aux oeufs ou crème brûlée. Mais ici, j’ai eu l’impression de découvrir ce dessert pour la première fois ! Mes papilles ont eu une belle surprise !

Principalement sur l’accord avec les vins, le concept peut se décliner sur du sans alcool et même avec du thé, par exemple.

Ce voyage aux pays des saveurs nous a permis de nous laisser embarquer vers des contrées étonnantes. Nous avons joué le jeu de choisir également des vins qui nous étaient peu ou pas connus. Un pari réussi pour ces accords !

Voilà un restaurant et une proposition qui peut faire un très joli cadeau de noël : en amoureux ou entre amis !

 

Les tables Vatel

http://www.restaurantvatel.fr/fr/bordeaux/tables-vatel

114-115 quais des Chartrons

Highlights info row image
05 56 11 58 88
BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX ENTRE COPINES, MANGER, Resto

Le Taquin fête ses 1 an : un restaurant devenu incontournable à Bordeaux

Déjà un an que le Taquin a ouvert ses portes et commencé à régaler les papilles de tout Bordeaux et je n’avais pourtant pas eu l’occasion et le temps d’y aller.

C’est ainsi que sans le savoir, nous avons réservé pour un repas en amoureux, le soir d’un menu spécial pour leur anniversaire !

La carte était donc bouleversée pour proposer un menu unique concocté rien que pour ce soir-là mais qui nous donnait un bon aperçu du savoir-faire du chef !

Nous avons débuté par une succulente coupe de champagne Soutiran avec des amuses bouches délicieux.

Puis nous sommes très vite rentrés dans le vif du sujet avec des plats renversants.

Ravioles aux herbes fraiches, farce fine de homard et émulsion fermentée

Le poisson déclinaison autour du Saint-Pierre

La viande, pigeonneau artichaut barigoule

Le dessert : la fraise, biscuit pistache, crème chocolat blanc et girofle, sorbet plein fruit

les mignardises :

financier amandes, guimauve fleur d’oranger et croustillant chocolat noisette

Bref un diner succulent !

Sachant que le midi, l’équipe du Taquin propose un menu à 20 euros entrée plat dessert, il y a vraiment intérêt de réserver !

Par ailleurs ils ont aussi une carte de cocktails très alléchante que j’espère pouvoir tester rapidement !

Le Taquin, 1 quai sainte croix, Bordeaux

tel : 05.56.78.97.10

 

 

 

OENOTOURISME - VINS

Le château de la Dauphine : un vignoble « green » à découvrir à 30 minutes de Bordeaux

Visiter un château c’est toujours découvrir une histoire familiale, une histoire humaine … et parfois c’est aussi découvrir de nouveaux engagements pour le futur !

Le château de la Dauphine à 30 min de Bordeaux dispose de tous les atouts pour en faire une destination oenotouristique parfaite !

Une journée en famille ou entre amis, où chacun trouvera sa place à deux pas de Libourne.

Je n’aime pas trop en dévoiler car l’intérêt est bien d’aller par soi-même s’aventurer dans ces propriétés et ces domaines où l’on apprend et où l’on se prend très vite de passion pour le vin, avant tout 😉

Ici le vin est en dominante Merlot avec du cabernet franc : les deux cépages emblématiques de la rive droite de Bordeaux.

Des vins tout en élégance et en finesse qui ne déméritent pas face aux leurs amis de Saint-Emilion.

Outre un cadre idyllique entre vignes, bâtisse exceptionnelle et piscine à débordement, le château propose surtout des visites variées et adaptées à chaque envie.

De la découverte du cuvier circulaire, et des chais, en passant par la dégustation, on pourra également en apprendre + sur la biodynamie .

En effet le domaine a décidé de passer sa production sous ce fonctionnement : appellation bio depuis plusieurs années, les vendanges à la main et la volonté de faire un vin respectueux de l’environnement et des hommes, permettent au château de redonner à Fronsac ces lettres de noblesse.

Un pique-nique sur les côteaux pour prendre de la hauteur et avoir une vue incroyable : c’est possible ! (28 euros par personne, visite et dégustation inclus au panier pique nique ainsi qu’une bouteille)

Un déjeuner avec des mets froids près de la piscine ou un repas plus élaboré ? Ici ce sont les rois du sur-mesure, la haute couture de l’oenotourisme !

Ce jour-là, nous avons découvert un cocktail détonnant à base du rosé de la propriété et un menu accord mets et vins concoctés par le chef Félix Clerc du restaurant Symbiose, qui m’a donné très envie de vite aller découvrir leur carte à Bordeaux !

La propriété fait également son miel dont vous apercevrez les ruches.

N’hésitez pas à aller découvrir toutes leurs formules sur leur site !

  • Château de la Dauphine, rue Poitevine 33126 Fronsac
  • 05 57 74 06 61

Un cadeau idéal pour la fête des pères qui arrive !

Merci au château de la Dauphine et au Symbiose pour ce moment d’exception !

            

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, MANGER, OENOTOURISME - VINS, Resto

Le Prince Noir : un restaurant gastronomique Bordeaux rive droite à la sauce Pays basque par Vivien Durand

Venue du temps de Jean-Marie Amat aux commandes, j’avais très envie de redécouvrir le restaurant Le Prince Noir qui se trouve à deux pas de chez moi et surtout dont le lieu me rappelle tant de souvenirs d’enfance. Combien d’histoires ai-je pu imaginer quand nous revenions dans l’Opel Kadett familiale sur notre rive droite et que nous passions au pied du pont d’Aquitaine face à la ruine qu’était alors à cette époque le château du Prince Noir ?

Je crois que j’y ai vu un fantôme derrière les fenêtres brisées, une princesse dans la tour tagguée, un chevalier dans la cour en friche …

Toujours est-il que désormais le restaurant a su faire revivre ce lieu mystérieux et que le Prince Noir renait de ses cendres pour nous régaler !

Ce soir-là, nous avons découvert la toute nouvelle carte du chef Vivien Durand avec un menu Identité en 4 plats et son accord mets et vins.

1 étoile au Guide Michelin 2017, le restaurant propose une cuisine fortement inspirée du Sud-Ouest tout comme son accent 😉

Derrière les pierres du bâtiment imposant, un intérieur résolument moderne nous accueille !

Mais pour débuter, rien de mieux qu’une flûte de champagne Krug grande cuvée brut millesime Mélange

pour accompagner nos amuse-bouche résolument tournées vers une ambiance tapas

Entrée  Huîtres poulpe et bouillon Pétoncle gratiné et beurre persillé

ravioles de sole

bouchée au céleri et à la truffe avec ses 2 jus

Puis une viande d’une tendresse infinie …

fromages

Pour les accords mets et vins :

Région beaujolais la grande rose fleurie 2013

Meursault 2014 grand cru

et le clou du spectacle un Chateauneuf du Pape Grande réserve 2009

avec un petit rafraichissement succulent avant le dessert.

dessert

Un brin de vintage pour les nostalgiques !

Voyez bien que ce restaurant ne fait rien comme les autres ! 😉

 

Restaurant le Prince Noir

1 rue du Prince Noir 33310 Lormont

05 56 06 12 52

 

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES, OENOTOURISME - VINS

Le ciné-gourmand de la Cité du vin : une expérience culinaire inédite à Bordeaux

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-1

La Cité du Vin regorge d’activités.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-2

En dehors du parcours « classique » déjà très riche, que je n’ai pas encore testé, nous avons approuvé l’atelier des sens à faire en famille.

Et récemment, nous avons également pris part à une soirée cinéma un peu particulière.

Plusieurs fois par an, le haut lieu de l’oenologie bordelaise organise un évènement mélangeant film et gastronomie : une dégustation cinématographique 🙂

Dans l’auditorium magnifique on prend place pour une projection : film ancien, ou plus récent, français ou étranger, familial ou pour cinéphiles avertis, il y en a pour tous les goûts. Le ciné-gourmand peut commencer.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-10

Après la diffusion, on découvre les plats d’un chef à travers des recettes en rapport avec le film et bien sûr, une dégustation de vin pour accompagner ces mets.

Un de mes lecteurs a également pu gagner des invitations pour cette soirée sur ma page Facebook donc n’hésitez pas à me suivre pour participer à ce genre de concours 😉

Ce soir-là nous nous sommes replongés dans le film d’animation Ratatouille des studios Disney-Pixar.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-9

Après avoir redécouvert l’univers de Rémy et ses amis, nous nous sommes régalés de plats originaux inspirés directement du célèbre rat préféré des enfants.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-14

C’est le chef  Emmanuel Perrodin ( président du Conservatoire International des Cuisines Méditerranéennes) qui a orchestré cette soirée.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-17

Il a ainsi donné vie au fameux champignon « foudré » de Ratatouille ! Surprenant et délicieux !

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-16

Au menu :

  • Gâteau Fernand Point
  • Chou caramel beurre salé wasabi
  • Chocolat, pamplemousse, café
  • Poire à la Dijon, céleri chocolat
  • Galette de patate douce, bœuf tataki et gambas et Maki de bonite fumée

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-29

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-20

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-21

  • Veau vanille coquillage

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-30

  • Oursin relevé d’un dashi à la châtaigne et au lard et Huître au camembert, vin jaune et absinthe
  • cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-23

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-22

  • Oeuf au basilic
  • Champignon foudré au parmesan
  • Velouté de courge à la Thomas Keller

Les vins qui accompagnaient ces plats étaient juste parfaits !

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-27

  • Château La Fleur Peyrabon 2009 et 2010, Pauillac
  • Château Tour de Yon, Saint-Emilion Grand Cru

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-26

  • Château Le Camplat Cuvée Prestige, Blaye Côtes de Bordeaux

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-28

Le prochain ciné-gourmand aura lieu le mercredi 1er mars, avec le film « Les saveurs du palais » et le chef Emmanuel Perrodin.

Renseignements et réservations sur le site de La Cité du Vin.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-3

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-18