Food, MANGER, recettes

Le gâteau poires chocolat léger et gourmand avec un minimum d’ingrédients

Gourmand et léger ? N’est-ce pas incompatible ?

Non pas avec cette recette que j’affectionne depuis plusieurs mois et qui en ces temps de restriction tombe à pic.

Pourquoi ? Parce qu’en plus d’être gourmand et léger, il contient peu d’ingrédients et peu de quantité de chaque produit de première nécessité.

Ainsi nous pouvons garder le rythme et nos habitudes de goûters maison sans avoir à nous déplacer trop souvent vers les magasins alimentaires.

La preuve, voici la recette de ce délicieux gâteau que les enfants adorent :

  • 4 poires ( testé avec des pommes, ça marche aussi 😉 cela permet également d’écouler des fruits trop mûrs : double économie !)
  • 2 œufs
  • 40 g de sucre
  • 1/2 sachet de levure
  • 20 g de beurre
  • 60 g de farine
  • 30 g de chocolat râpé ou pépites de chocolat
  • 1 sachet de sucre vanillé ou quelques gouttes d’extrait de vanille ou une demi-gousse de vanille (facultatif)

Préchauffer le four à 170 degrés.

Battre les œufs avec le sucre.

Ajouter le beurre fondu, la farine et levure.

Éplucher et couper les poires (ou pommes) en petits dés.

Ajouter les fruits à la préparation.

Ajouter le chocolat.

Verser dans un moule.

Mettre dans le four chaud 35 min à 170 degrés.

Remarque : La pâte peut paraître en quantité insuffisante car elle enrobe juste les fruits, mais vous obtiendrez un gâteau moelleux, certes moins épais qu’un gâteau au yaourt par exemple, mais délicieux et léger.

Bon appétit !

N’hésitez pas à me donner votre avis sur cette recette de gâteau !

Retrouvez aussi ma recette de pain sans machine à pain ni levure fraîche de boulanger ni temps de repos.

 

CULTURE, DETENTE, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

« Le parfum du mimosa » : mon roman feel-good de l’hiver !

Cette histoire et ses personnages m’ont accompagné pendant 3 mois l’hiver dernier. Je vivais avec Laura et ses 3 voisines comme on parle avec des gens que l’on connait, elles me faisaient rire, pleurer, elles m’ont entraîné dans leurs joies et leurs peines et j’ai aujourd’hui besoin de vous les confier.

Parce qu’elles méritent d’entrer dans vos vies et de vous livrer leurs moments de doutes et leur bonne humeur aussi !

Parce que c’est une histoire de femmes : de femmes simples, de femmes fortes, de femmes qui se relèvent des épreuves de la vie et qui même abimées, savent profiter de chaque instant et trouver du sens à cette existence.

J’espère que vous allez aimer Odette, Jacqueline et Madeleine : elles sont tellement attachantes et elles m’ont apporté tellement de bonheur durant l’écriture.

   

Et Laura : elle va peut-être vous paraître agaçante au début mais elle a souffert, alors laissez la vous raconter son histoire et vous convaincre que l’on peut se reconstruire et changer, ou plutôt se retrouver.

Le parfum du mimosa est disponible sur amazon. Ce n’est pas le départ que j’aurais aimé lui donner car je chéris les librairies comme personne, mais pour se lancer dans l’aventure de l’auto-édition il y a des chemins qui sont plus pratiques que d’autres pour arpenter la jungle des sorties littéraires. Mon but est avant tout d’avoir vos avis, vos retours et que vous puissiez vous procurer facilement l’histoire de Laura et ses 3 voisines attachantes. Et vous pourrez même l’offrir pour noël.

N’hésitez pas à laisser un avis sur amazon car ce n’est que comme ça que l’aventure de l’auto-édition peut se transformer en un conte de fées. Vos critiques constructives donnent envie à d’autres et font voyager ce livre. Vous êtes le meilleur ambassadeur de vos lectures alors gardez ce pouvoir de changer la vie d’un auteur en le faisant connaitre et en partageant le lien vers son roman sur vos réseaux sociaux, en faisant une chronique sur votre blog, un post instagram ou un petit mot sur facebook.

Merci par avance pour l’accueil que vous allez apporter à mon deuxième roman.


L’histoire :

« Laura dira bientôt au revoir à sa trentaine. Récemment divorcée, sans travail et sans enfant, elle se retrouve dans l’impasse. Littéralement. Puisqu’elle n’a pas d’autres choix que de vivre dans la maison de feu sa grand-mère qui habitait un cul de sac, au fin fond de la Gironde rurale avec pour seules voisines, trois vieilles dames légèrement envahissantes.
Une cohabitation forcée qui prend des allures de cauchemar pour la citadine qui n’a jamais aimé la campagne et encore moins les personnes âgées avec leurs habitudes agaçantes.
Odette, Jacqueline et Madeleine, malgré l’isolement et les épreuves de la vie, ont chacune leur caractère et leurs passions.
Laura a bien du chemin à parcourir avant d’accepter son passé, pardonner à son ex-mari et retrouver sa joie de vivre.
Mais au détour d’une boite aux lettres, les gens peuvent parfois apprendre à s’apprivoiser …
Un roman sur la résilience, la reconstruction et la sororité. »

Le parfum du mimosa 

DIY tutos brico, ZERO DECHET

5 idées de cadeaux pour un Noël Zéro Déchet et Minimaliste

Noël continue chaque année à être une Foire à la surconsommation.

Acheter pour mettre des paillettes dans les yeux des petits et grands ?

Et si vous pouviez aussi trouver des idées qui fassent plaisir sans pour autant remplir votre poubelle d’emballage, faire venir du bout du monde des objets fabriqués avec des matériaux mauvais pour la santé et la planète, offrir des jouets ou produits qui finiront à la poubelle au bout de quelques mois ou semaines … Il y a plusieurs façons de faire plaisir et de faire des cadeaux, même si votre enfant croit encore au père noël, et encore + avec les ados qui comprendront aisément que pour le prix d’un jeu vidéo neuf, ils en ont 2 ou 3 d’occasion par exemple, et adultes qui découvriront votre créativité et seront peut-être convaincus par votre démarche.

Voici une liste non exhaustive d’idées pour éviter les magasins bondés :

  • faire un kit gourmand : en bocal, ils dépanneront les après midi de flemme, et on vous remerciera pour cette bonne idée qui sauvera un goûter ou permettra une soirée cocooning. Idée toujours appréciée par les instits entre autre.

  • offrir une place de concert / spectacle , week-end en cabane : un cadeau immatériel c’est moins d’embarras, + de bons moments partagés, + de souvenirs et moins d’emballage et de placards pour les ranger. Pensez aussi au soin visage, au restaurant, à l’escape game, ou même un atelier dégustation à l’école du vin de Bordeaux par exemple.

  • acheter chez un artisan créateur ou fabriquer des lingettes lavables, des bouillottes, des sacs à vrac ou à baguette, un tawashi … autant de cadeaux utiles, faits maison, et qui peuvent inspirer celui qui le recevra pour réduire ses déchets petit à petit

  • offrir des plantes dont vous aurez pris soin de préparer les boutures depuis des mois : décorer un joli pot de terre, planter vos graines, boutures, et à l’heure venue du petit papa noël, vous pourrez offrir des herbes aromatiques, de jolies plantes … pourquoi pas faire un terrarium personnalisé ? Une attention particulière qui, je suis sûre, touchera vos proches par le temps que vous y aurez passer à le concevoir et l’intention derrière les décorations minutieuses que vous y apporterez, surtout qu’on en trouve en jardinerie à tous les prix.

  • fabriquer des bougies, savon, gommage, cosméto : si vous vous lancez dans la confection maison de vos produits de soin, vous pouvez en faire également en prévision des cadeaux de noël en ajoutant une étiquette + fun ou en choisissant un contenant + séduisant … Parfois ce que l’on trouve en magasin n’a pas meilleure allure qu’un cadeau home made bien décoré. Pensez à récupérer tout au long de l’année des pots vides, des papiers aux illustrations qui vous inspirent … Le moment venu vous pourrez créer votre propre gamme de soins à moindre coût et sans remplir un caddie au supermarché. Ou acheter à des créateurs ou artisans qui fabriquent avec des produits sains et en petite quantité.

  • chiner du seconde main, d’occasion : un sac à main en cuir un peu patiné est encore plus joli qu’un tout neuf, un cachemire déjà utilisé devient encore plus doux, un jean d’occaz s’assouplit plus vite, les livres ne se démodent jamais (une collection Harry Potter revient bien moins cher et on peut ainsi avoir tous les tomes pour le prix d’un seul neuf parfois). Pensez aux recycleries, aux vide-greniers, comme par exemple pour de la vaisselle.

Pour les emballages, pensez à réutiliser des sacs en papier que vous pouvez customiser, ou mieux, emballez dans du tissu, des vieux foulards  (j’en ai acheté 5 sur Vinted de toutes les couleurs pour toutes les occasions dont un rouge et un vert qui font très « noël »). Si vous chinez des étoles ou des torchons cela fera même un cadeau avec le cadeau, si récupérer votre tissu vous gène ou semble mal perçu. Pensez à des taies d’oreiller qui peuvent aussi servir de papier cadeau ou un vieux jean pour une bouteille de vin !

Bref la seule contrainte pour consommer différemment c’est l’organisation en amont. Mais faire un cadeau à ceux qu’on aime ne devrait jamais se faire au pas de course à la dernière minute pour se jeter sur le premier cadeau que l’on croise … Alors si on prend la peine de vraiment s’investir dans cet acte d’offrir et de faire plaisir, on allège non seulement le porte-monnaie, on gagne du temps pour créer chez soi, et on change notre façon de consommer.

J’espère que cet article vous aura donné des idées. N’hésitez pas à me laisser en commentaire vos idées ! J’aime toujours autant lire vos astuces !

Et vous, vous prévoyez quoi pour un noël + responsable ?

 

BONS PLANS, DIY tutos brico, LES ACTIVITES KIDS, ZERO DECHET

Quoi mettre dans un calendrier de l’avent ? 35 idées de moments à partager avant Noël

Ce que j’aime dans le fait de réaliser mon calendrier de l’avent moi-même c’est que l’on se plonge lentement dans la magie de noël, qu’il y a un côté Hygge à ralentir et partager des moments cocooning en famille ou avec les enfants.

Le but n’est pas de dépenser le budget de noël pour les petites surprises ou des cadeaux avant l’heure mais en priorité d’offrir des moments et des activités à faire ensemble qui le plus souvent ne coûtent rien et aussi occupent tout le monde quand il pleut ou qu’il fait trop froid dehors.

Voici les 35 idées qui fonctionnent chez nous pour un calendrier de l’avent home made :

1. bon pour une séance de ciné

2. bon pour un pyjama de noël / d’hiver ou un pull de noël (pensez à Vinted, le bon coin, les friperies)

3. bon pour une paire de chausson-chaussettes ( je les trouve chez Calzedonia )

4. bon pour un chocolat chaud

5. bon pour un repas fondue savoyarde ou raclette

6. bon pour un petit déjeuner au lit

7. bon pour une balade sur les quais de Bordeaux en famille ou un marché de noël

8. bon pour une figurine Lego / Playmobil (oui une, on peut, surtout si on l’a chiné en vide-grenier dans l’année ;-))

9. bon pour des autocollants / tampons

10. bon pour un repas crêpes ou gaufres

11. bon pour un livre de noël ou une lecture d’histoire de noël (on peut en emprunter à la médiathèque : celle de ma commune nous mâche le travail en préparant des sélections thématiques quand arrive la période de l’avent)

12. bon pour un coloriage de noël

13. bon pour une décoration de sapin / atelier déco de noël en fimo

14. bon pour un atelier perle hama

15. bon pour se coucher 30 min plus tard

16. bon pour un atelier sablés de noël

17. bon pour une journée pyjama dvd (si on regardait un téléfilm de noël ou faire découvrir un film de notre enfance comme « Maman, j’ai raté l’avion » ? ;-))

18. bon pour une soirée mini-disco pendant 30 minutes

19. bon pour une brosse à dents compostable

20. bon pour un burger ou une pizza

21. bon pour une bouteille de Champomy et apéro dinatoire

22. bon pour un produit pour le bain / un vernis doux / un masque hydratant

23. bon pour une compil fait maison

24. bon pour un joli masking tape

25. bon pour aller à la ludothèque une après-midi

26. bon pour une journée « vous êtes les parents, on est les enfants » (c’est un best-seller chez nous : les enfants attendent toujours avec impatience cette journée et moi j’adore les voir me préparer le repas et mettre le bazar dans la maison tout en me vautrant dans le canapé : je fais très bien l’ado capricieuse et ils adorent quand je joue ce rôle 🙂  l’air de rien cette inversion des rôles leur donne surtout un aperçu de ce qu’il faut prévoir quand on est parent, la résolution de mini-conflit entre frères et soeurs, ainsi que la difficulté de faire preuve d’autorité tout en étant bienveillant avec ses chers petits … bref une vraie leçon de vie !)

27. bon pour un élastique / barrettes / badge / pins

28. bon pour des papiers pour ateliers Origami

29. bon pour un stick beurre de cacao (on peut les faire maison)

30. bon pour une mini photo de famille avec un petit mot de papa et maman derrière pour dire à quel point on les aime❤ (tu peux imprimer tes photos sur le site de CHEERZ avec le code LYDBOL tu auras 5 euros de réduction sur ta première commande)

31. bon pour un atelier créatif

32. bon pour « la liste de tes qualités »

33. bon pour une partie de ton jeu de société préféré tous dans ta chambre

34. bon pour un pique-nique dans le salon / dans ta chambre

35. bon pour une après-midi à la patinoire

Alors oui, mis bout à bout, on peut s’en sortir pour plus cher que pour un calendrier avec un carré de chocolat, mais j’y inclus en fait des choses que j’achète de toute manière l’hiver, un pyjama + chaud et vu qu’ils grandissent, des chaussons-chaussettes car on les use beaucoup on en porte souvent ici, bien plus pratique que des chaussons … et j’aime faire de cette période d’hiver une succession de moments chaleureux.

Je chine beaucoup en recyclerie, sur les sites d’occasion ou dans les vide-greniers quand je veux ajouter quelque chose de matériel (un dvd d’un film de noël se vend vraiment peu cher : chez easycash par exemple, pensez-y aussi pour les kdos de noël d’ailleurs si vos enfants souhaitent un jeu de console vidéo, c’est LE bon plan !)

Voici mes articles pour des DIY de calendrier de l’avent fait maison :

Et vous, vous mettez quoi dans vos calendriers de l’avent ?

N’hésitez pas à aller voir sur mon tableau Pinterest pour des Kdos de noël DIY !

DECO, Dvt perso et organisation

Comment concevoir les plans de sa cuisine et lister ses besoins de rangement ?

Les travaux sont finis et nous savourons chaque jour les aménagements et la nouvelle disposition de notre cuisine.

Vous aimez ?

Vous êtes en plein déménagement ? Vous allez vous lancer vous aussi pour refaire cette pièce si importante pour cuisiner, prendre les repas, recevoir, passer du temps à faire de bons petits plats ? Vous ne savez pas par où commencer ? Vous avez peur de vous tromper ? Vous n’avez aucune idée de ce qui vous convient réellement en terme de taille de rangement ? De style de déco ?

Alors voici mes conseils et astuces : je les ai testés lors de la conception de notre cuisine, et je peux donc avec un certain recul vous dire que même si parfois cela vous parait extrêmement contraignant, chaque étape vaut le coup et a son importance.

C’est parti !

Commencer par trier et lister :

  • De quoi vous servez vous tous les jours
  • toutes les semaines
  • tous les mois
  • une à deux fois par an
  • jamais

Vous prévoyez de changer votre cuisine dans les 6 mois ? Parfait, je vais vous faire gagner du temps (enfin pas sur le moment, car vous allez me maudire en premier lieu 😉 )

Vous allez devoir vider votre cuisine dans les prochains mois pour les travaux alors autant commencer maintenant.

LA METHODE DU CARTON :

Videz tous vos placards et mettez dans des cartons toute votre vaisselle, vos plats, linge de maison, ustensiles, etc.

Déjà vous remarquerez qu’en rangeant tous ces objets dans des boites, en les catégorisant, vous allez fatalement en éliminer ou en reléguer dans une autre pièce.

Ai-je vraiment besoin d’un placard pour 3 nappes ? Ne peuvent-elles pas être rangé avec les torchons ou dans le buffet de salle à manger ?

Ai-je vraiment envie d’avoir mon appareil à raclette qui me prend un placard entier dans ma cuisine ? Ne puis-je pas le laisser au garage / cellier et ne le sortir que quand nous avons besoin ? Ou même le donner / vendre si on ne mange qu’une raclette par an et se faire prêter l’appareil par des amis pour la soirée raclette de l’année ?

Bref c’est tout un travail de réflexion en amont qui vous permet de savoir comment vous imaginez votre future cuisine au quotidien et surtout pourquoi vous allez acheter tel ou tel placard.

Même si le coût d’un déménagement peut revenir moins cher qu’on pense, c’est toujours plus facile si on a moins de cartons à transporter et à déballer.

Chaque aménagement intérieur de vos placards est un investissement, alors réfléchissez bien si vous souhaitez vraiment mettre des euros dans une étagère pour un appareil à fondue ou investir dans un très grand casserolier pour 6 casseroles alors que vous n’en utilisez réellement que 3 au final.

C’est d’ailleurs la base du minimalisme dans la maison et même si vous ne tendez pas vers cela, c’est toujours agréable d’y voir plus clair et de se débarrasser de l’inutile, surtout quand on prend de nouvelles habitudes avec de nouveaux meubles entre autre. C’est l’occasion de repartir sur des bases saines et de tendre vers votre idéal en terme d’organisation, possession etc… et de désencombrer.

Cette astuce peut paraître complexe et très chronophage mais tout mettre en carton c’est vraiment la solution pour y voir plus clair sur ses besoins véritables car on fait déjà un premier tri lors de la mise en carton et ensuite on va pouvoir se rendre compte de la place dont on a besoin pour ce dont on se sert le plus souvent et où on voudrait qu’il soit rangé.

Je m’explique.

Désormais tous vos placards sont vides. Vous allez devoir aller chercher dans vos cartons chaque fois que vous aurez besoin de quelque chose. Cela demande de sacrifier une partie d’une autre pièce pour stocker tout cela, mais je vous assure que c’est très efficace pour réaliser ce que l’on possède et surtout la place que prend ce qui reste et dont on ne se sert finalement pas ou trop peu pour être conservé ou y consacrer un placard.

Ensuite vous le mettrez à une place dans votre cuisine : l’endroit qui vous parait le plus logique. Essayez de faire abstraction de son ancienne place et voir si une autre ne serait pas plus pratique. Même si actuellement vos ciseaux risquent de se retrouver sur une étagère car vous n’avez pas encore de quoi les suspendre par exemple mais que leur place vous parait toute trouvée : en hauteur, près de l’évier.

Et ainsi vous allez faire revenir dans votre cuisine, les objets et accessoires qui constituent réellement votre quotidien et vos besoins.

Au bout de 2-3 semaines vous devriez déjà vous rendre compte qu’avec 1 moule à tarte et 1 moule à gâteau vous tournez bien, sans avoir la sensation d’en manquer, si vous mangez une fois par semaine ce genre de plats. Mais d’autres qui en font tous les jours en auront besoin de +, mais ne mangent peut-être jamais de plats asiatiques ou à la cuisson vive et n’auront pas besoin de wok, donc réaliseront que cette forme de plat leur prend de la place pour rien, idem pour un joli plat à tajine qui vous avez fait envie en rentrant de vos vacances au Maroc mais qui finalement ne vous a jamais servi car vous ne savez pas le cuisiner et préférez aller le manger chez vos amis 😉

Il y a pleins d’ustensiles de cuisine qui nous ont séduit sur le papier et qui s’avère trop compliqué/ inutile / pas conforme au résultat attendu … bref que l’on garde au cas où, ou parce que ça fait bien d’en avoir un, ou parce qu’on l’avait payé cher à l’époque, ou que c’était la mode … Mais pourquoi continuer à conserver ce qui ne fait que remplir un placard et nous encombre ?

Alors vendez / donnez ce qui ne vous sert plus, ou en double / triple (oui ça nous arrive à tous n’est ce pas ?) ou ne correspond plus à vos besoins actuels (par exemple, les enfants ont grandi, inutile de conserver trop de petits récipients ou la vaisselle de bébé : un set si vous avez encore des enfants en bas âge dans votre entourage suffira et encore uniquement s’ils viennent souvent chez vous).

Déjà après ce deuxième gros tri vous devriez y voir plus clair : certains placards vous paraissent désormais trop grands, ou bien vous réalisez qu’au contraire vous auriez besoin d’un très grand tiroir car vous faites des plats familiaux et que vos contenants sont imposants, mais que vous pouvez tout à fait supprimer un des 2 tiroirs où vous amassiez 3 fois trop de petites verrines et autres mini-cocottes qui ne correspondent pas du tout à votre façon de cuisiner ou recevoir.

Bref commencez à réfléchir à vos habitudes de cuisine : vous mangez beaucoup de surgelés ou vous surgeler tous vos plats / restes etc pour tout un tas de raisons, alors vous avez besoin d’un plus grand congélateur.

C’est plus facile si vous avez déjà vécu dans l’appartement ou la maison que si vous n’avez pas encore en tête la disposition de la pièce parce que vous n’avez pas encore vécu dans ce logement et vous sortez à peine des cartons du déménageur Bordeaux.

Mais rien ne vous empêche de lister ce qui ne vous plaisait absolument pas dans votre ancien foyer et que vous ne voulez surtout pas reproduire ; parfois ne pas savoir ce qu’on veut, c’est moins compliqué si on sait ce qu’on ne veut pas. C’est valable pour à peu près tout d’ailleurs 😉

Au contraire, avez-vous envie de changer votre organisation à cause d’un changement d’emploi (vous aurez moins de temps le soir, mais vous rentrez entre midi et deux ?), les enfants grandissent (il faut qu’ils puissent atteindre le micro-ondes, ou avoir suffisant d’espace sur le plan de travail pour cuisiner avec vous), vous avez investi dans un robot multifonction et vous souhaitez lui trouver une place de choix, ou au contraire vous aimez cuisiner et souhaiter investir dans des éléments plus pro comme un four vapeur etc …

Quoiqu’il en soit, il faut garder en tête que vous ne devez pas regarder la cuisine de votre amie ou voisin pour refaire à l’identique parce que c’est joli (même si vous pouvez vous inspirer de ces couleurs, styles, matières). De même, ne prenez pas un gros frigo parce que c’est la mode, ou un mur entier de rangements parce que tout le monde vous dit qu’il faut beaucoup de rangement, ou des étagères parce qu’on met + de choses que dans un tiroir ( c’est faux) ou un grand tiroir parce que vous aurez toujours des choses pour le remplir …

Essayez de concevoir votre cuisine pour VOUS ! pour VOS besoins, et VOS affaires.

J’ai envie également de vous alerter sur le fameux « pour quand on a des invités » : les 3 services vaisselles dont vous ne vous servez que quand vous avez du monde, du plat de service que vous ne sortez que pour noël, du moule à gâteau en forme de nounours que vous gardez pour le jour où il y a des enfants à la maison …

Au final vous oubliez une fois sur deux de vous servir de ces objets, ou même si vous y pensez, est-ce que cela vous procure vraiment du plaisir ou est-ce une contrainte de laver à la main la porcelaine au liseré doré, ou les verres en cristal de mamie ? Alors cela signifie que vous payez un placard pour LES AUTRES, ou pour stocker des choses inutiles.

Maintenant vous pouvez passer à la phase de conception de la cuisine.

Vous avez en tête le style que vous aimez, vous connaissez les mesures de votre pièce, les contraintes techniques (arrivée d’eau, évacuation, éléctricité, fenêtre, mur porteur …).

Plusieurs sites dont Ikea proposent des logiciels en ligne pour concevoir sa cuisine. Vous avez les placards standards mais aussi l’éléctroménager, les aménagements intérieurs, etc. Cela vous donnera déjà une idée globale et plus ou moins détaillée de votre cuisine, mais également une estimation du prix.

Sachez que certaines choses peuvent faire monter ou descendre la facture : le plan de travail sur mesure fait basculer très rapidement la note dans le rouge. Alors ne soyez pas trop pressé et regardez bien les possibilités d’implantation dans votre pièce.

Pensez à respecter les normes de sécurité et le sens de circulation et les distances entre feu / eau / prise.

Demandez autour de vous si des amis ou connaissances ont le modèle qui vous plait, s’ils en sont contents à l’usage (trace de doigts, usure, solidité, praticité …) et pourquoi pas visitez l’intérieur de leur placard. J’ai passé un certain temps à demander à mon entourage leur plus grand regret en terme de cuisine, et leur meilleure idée.

Pour l’instant voici mon best que je savoure chaque jour dans ma cuisine :

  • un seul bac d’évier, relativement grand : on a la place d’y mettre une passoire amovible et de laver une cocotte minute sans souci.
  • les grands plans de travail
  • pas de placards hauts : je ne suis plus jamais sur la pointe des pieds (du coup il faut que je prévois des cours de stretching ;-)). Tellement agréable de ne pas avoir à farfouiller dans un rangement inaccessible, et d’avoir fait place nette.
  • le frigo tiroir : une nouvelle organisation au début mais vraiment plus logique pour nous
  • le four et le micro ondes légèrement plus bas qu’avant
  • une plaque gaz avec 5 feux : on peut lancer plusieurs préparations en même temps, c’est top !
  • les quelques placards qui s’ouvrent côté salle à manger : idéal pour mettre les bols de l’apéritif, les plateaux, les bouteilles, les accessoires du vin etc ..
  • des tiroirs à la place d’étagères : beaucoup plus pratique

Mes regrets :

  • un seul pour l’instant : pas de freezer pour les glaçons dans mon frigo 😉 Je dois aller jusqu’au congélateur.

C’est le seul pour le moment 😉

Et vous, qu’est-ce que vous adorez dans votre cuisine ? Que vous referiez ou que vous ne referiez pas ? La pire mauvaise idée pas pratique ? La meilleure idée qui vous facilite la vie ?

N’hésitez pas à aller voir ma cuisine AVANT / APRES .

DECO, DIY tutos brico

« Inspiration cuisine » : Lancement des travaux et de la décoration d’une pièce majeure de la maison

Dans quelques semaines, le chantier va démarrer.

Pour certains ce sont de simples travaux de rénovation mais après plusieurs années à refaire chaque pièce de la maison petit à petit comme la salle de bain, pour moi c’est un gros point central qui va s’opérer : la cuisine !

En effet nous allons refaire la cuisine : nous allons changer les meubles qui ont presque 12 ans.

Nous n’avions pas choisi cette installation : la cuisine avait moins de 2 ans quand nous avons emmenagé il y a 11 ans.

Ils nous plaisaient et correspondaient à nos goûts et notre mode de vie de l’époque.

Mais depuis une grosse année les façades des portes se décollent, et la plupart des aménagements ne sont finalement pas du tout pratiques pour nous. Je pense aux meubles d’angles, aux placards hauts (que j’ai supprimé au fil des mois en vidant l’inutile).

C’est aussi la configuration de la pièce à proprement parler qui ne va pas avec notre style de vie : le bar devenu inutile, le sens de circulation compliqué en direction du garage, devenu mon bureau. Bref on n’a pas 50 possibilités de changements pour l’implantation, mais on peut modifier un minimum ce qui pose le plus souci.

Et surtout avoir désormais une cuisine avec des rangements et solutions qui correspondent à notre famille, notre façon de cuisiner et de consommer.

Voici donc mon « inspiration décoration et solutions pour notre future cuisine ».

Mon gros coup de cœur va pour les meubles NOIR avec des plans de travail en matière BOIS.

source Archzine.fr

Le modèle de cuisine Kungsbacka d’Ikea est pour l’instant ce qui me plait le plus en terme esthétique et le fait qu’elle soit faite en matériaux recyclés m’aide à mieux vivre le fait d’acheter du neuf. Même s’il y a un effet greenwashing à se dire qu’on achète du Ikea éco responsable, c’est le moins pire pour moi à l’heure actuelle en rapport qualité prix esprit.

source pinterest ikea toulon cuisine bildergebnis kungsbacka modern decor kitchen 

Une verrière séparera l’entrée de la cuisine et une porte coulissante dans le même esprit laissera passer la lumière de mon bureau vers la cuisine.

source Lapeyre

source Leroy Merlin

Pour l’éléctroménager nous souhaitons conserver ceux qui fonctionne à l’exception du frigo qui est devenu beaucoup trop grand et surtout moins pratique pour nos habitudes de consommation. Nous allons opter pour un réfrigérateur à tiroirs, ce qui permettra également d’obtenir mon idéal de cuisine : uniquement un linéaire de plan de travail avec des éléments bas.

source côté maison

Côté évier et robinet, je recherche la qualité et la simplicité.

J’ai déjà un robinet GROHE dans la salle de bain et j’ai trouvé un large choix chez Isi Sanitaire.

Avec des super promos sur cette marque jusqu’à 60 % pour ce mitigeur.

source isi-sanitaire

Pour l’évier j’hésite encore entre un grand bac unique ou un grand bac et un petit bac : qu’en pensez-vous ?

source isi-sanitaire

Pour la crédence, j’ai eu beau chercher, j’en reviens toujours à mes chouchou carreau métro blanc : j’en ai déjà dans les toilettes et dans la salle de bain, mais que voulez-vous, je ne m’en lasse pas. Je trouve ce modèle intemporel, pratique, esthétique et ils s’intégrent à toutes les pièces et décoration.

source Lapeyre

Pour la fonctionnalité qui nous correspond, j’aimerais des étagères et rangements qui nous permettent d’y installer notre consommation de vrac ou en bocal, ainsi que des bacs de tri plus petits sauf pour le compost, et au final qui nous offrent la possibilité d’utiliser vraiment toute notre vaisselle et ustenciles en éliminant l’inutile.

source ikea

J’aime assez les solutions que propose Cuisinella en terme de propositions d’aménagements intérieurs comme son légumier ou ses silos et comptoirs boites à vrac.

Je tends vers le minimalisme : avec les enfants j’ai encore beaucoup d’accessoires qui je sais vont disparaître au fur et à mesure des années.

On m’avait regardé bizarrement quand pour ma salle de bain j’avais annoncé vouloir uniquement 2 grands tiroirs et une petite tour, soit diviser par 3 mes anciens rangements.

Au final j’en suis ravie : cela suffit pour contenir mes produits (savon, shampoing solide, et quelques cosmétiques, mon linge de toilette).

Je stocke beaucoup moins qu’avant : donc je sais ce que j’ai et j’utilise tout (je pourrais encore réduire d’ailleurs j’en suis persuadée).

Avec moins de produits emballés on a besoin de moins d’espace.

 

Pour la cuisine, je suis sûre que cela va nous changer la vie et nous donner encore une nouvelle impulsion vers le « moins mais mieux » (Less is more), et pour poursuivre notre lancée sur la réduction des déchets, le mieux manger et avoir également moins à ranger et à nettoyer.

Un jour j’aurais carrément une tiny house, ou une cabane, à ce rythme 😉

 

Rendez-vous dans quelques semaines pour l’avant/après !

 

N’hésitez pas à aller voir plus en détail mes tableaux d’inspiration sur Pinterest et épingler les idées pour la cuisine, ou bien le bureau, les chambres, et la salle de bain.

Article sponsorisé

MANGER, Resto, voyage

Biarritz : le Tandem, une adresse pour se régaler !

Juste avant les vacances d’avril j’ai eu besoin de souffler quelques jours entre Biarritz et Anglet.

Avec la sortie de mon premier roman « C’est simple, ma vie est compliquée ! », il fallait que je reprenne des forces et respire l’air iodé de l’Océan sur les plages du Pays Basque.

Hors saison j’ai tout de même pu profiter de certains endroits super agréables pour des repas solos apaisants !

Dans une ambiance cosy et moderne, j’ai découvert le Tandem.

Situé sur la jolie place Sainte Eugénie (avec son kiosque et son église), ce restaurant possède une terrasse stylée et à l’intérieur la déco est toute aussi sympa !

La carte change régulièrement et ils font la part belle aux bowls pour la nouvelle saison d’ailleurs. Il va donc falloir que j’y retourne.

Pour les boissons je me suis contentée d’une bière locale « la superbe » mais il faudra également que je revienne pour goûter leurs cocktails 😉

Niveau plat j’ai donc opté pour un poké bowl à la carte : plein de goût et qui cale bien! J’ai adoré !

L’endroit s’est vite rempli par les locaux qui venaient y manger le midi : j’ai donc eu du flair de venir tôt.

Belle surprise avec le thé gourmand : copieux et maison, moi qui suis moins sucrée que salée, je me suis vraiment régalée.

Bref une adresse à retenir : entre copines ou en amoureux, on aimera y découvrir la cuisine maison et l’ambiance détendue.

Le tandem, 10 place Sainte Eugénie, 64200 Biarritz