BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Secret de tournages et cinéma : 7 films qui ont été tournés à Bordeaux ou en Gironde

cinema-tournage-bordeaux-films-lieux-connus-celebres-secrets-gironde-pteapotes

  • Le corniaud : en 1967, on y voit le Grand Théâtre et la place de la comédie
  • « A la folie, pas du tout » : ce thriller fait partie de mes films préférés. Les personnages joués par Audrey Tautou et Samuel Le bihan, sont exceptionnels et on y voit Bordeaux dans un grand nombre de plans. Même si quelques incohérences : Audey Tautou traversant le Pont de Pierre en direction de la Rive droite pour aller à pied à l’aéroport 😉 Qu’est ce qu’on invente pas pour pouvoir filmer ce pont sublime !
  • Vidocq dans le quartier saint Michel
  • Se souvenir des belles choses : tourné à Bordeaux, dont une scène très émouvante au musée des beaux arts de Bordeaux devant le tableau « l’homme ailé ou l’ange déchu » d’Odilon Redon
  • Papa ou Maman 2 sur le Bassin d’Arcachon, à Arcachon quartier des Abatilles, et une scène dans un club de Squash de Biganos
  • Camping : évidemment ! tournés à la Teste de buch, mais aussi Arcachon et au Cap Ferret
  • Les petits mouchoirs : On se rappelle de cette maison immense où la bande de copains de François Cluzet file se ressourcer au Cap Ferret ! Située à La Conche du Mimbeau. On y arrive par le village des pêcheurs et une petite rue  «l’avenue de la Conche».

Vous en connaissez d’autres ?

Publicités
BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES, DECO, LOOK MODE

7 cadeaux originaux à offrir à des amoureux de Bordeaux

Attention, voici les indispensables pour les fans de la belle capitale girondine !

le-siman-bordeaux-restaurant-rive-droite-vue-ville-terrasse-panoramique-panorama-pont-pierre-cuisine-food-cocktail (1)

 

Une carte postale ou affiche Les instantanés Bordeaux  créé par Camille du blog Camille in Bordeaux et Florian Doumerc : des photos de notre belle ville format polaroid ou affiches, mais également des illustrations clin d’oeil aux plus beaux coins de la Gironde.

grosse-cloche-instantanes

Le sweat au pays des chocolatines ( créé par Alexandra du blog les Pavés Bordelais) : Originalité et chauvinisme peuvent être fashion ! La preuve avec ces sweats superbes et fun !

13776031_294760080869649_5077868745824465915_n

Les verres Bons baisers de Bordeaux : des verres à tapas ou pour tous les jours estampillés d’illustrations des plus belles façades par quartier ! Le top sur la table pendant les fêtes et toute l’année ! Même pour un gaspacho ! 😉

img_9670

L’affiche Marcel Biarritz « plan mozaic Bordeaux » : d’un beau format carré, avec des couleurs vintage, cette affiche représente un plan de Bordeaux super design !

img_0038

Le t-shirt Bordeaux ou Arcachon (créé par Faustine ) : pour cet été on sera prêts à afficher les couleurs locales avec ces débardeurs aux coupes sympa et aux illustrations explicites ! Pas de doute, tu viens de Bordeaux !

debardeur-bordeaux-canele

Un livre « Bordeaux le guide idéal aux éditions Atlantica »  : Un guide indispensable pour en prendre toujours plus sur la ville et découvrir de nouvelles adresses à travers les rues de la ville !

Vous pouvez le commander sur Amazon en cliquant sur la photo ci-dessous

L’abécédaire Kimum Bordeaux : pour la chambre du petit dernier, né à Bordeaux, on offre cette belle affiche abécédaire très colorée et pleine de clin d’oeil sur les monuments de la ville !

affiche-abcedaire-bordeaux

 

 

Les produits présentés sont des créations originales ayant fait l’objet d’un dépôt légal et ne peuvent en aucun cas être reproduites.

LE BASSIN D'ARCACHON EN FAMILLE, Livres et CD

Le mystère de la grande dune : un album jeunesse avec des morceaux d’Arcachon et du sable du Pyla

img_0731

Voilà un album qui sent les vacances et l’aventure !

L’histoire :

« Arrivé de nuit dans une forêt inconnue, un garçon est réveillé par les aboiements insistants d’un chien. Intrigué, il le suit. C’est le début de découvertes en cascade : un lieu unique, la grande dune du Pyla, désert immense et majestueux dominant la forêt d’un côté, l’océan de l’autre, un blockhaus en ruines, quelques touristes, un pêcheur solitaire…

Et puis LA découverte qui accélère soudain le récit : un grand dauphin s’est échoué sur le sable ! Il n’y a pas une seconde à perdre. Le garçon organise un sauvetage ingénieux et héroïque. Et comme dans toutes les histoires si bien pensées de Max Ducos, l’aventure va changer sa vie… »

img_0734

Couleur locale, ce livre est une pépite !

Suspens, paysages, nature, animaux, tout est réuni pour rendre le récit touchant et passionnant !

Les illustrations nous plongent vraiment dans l’ambiance du Bassin d’Arcachon et les couleurs si chères à notre belle Aquitaine.

Dévaler la dune du Pilat à toute vitesse, on sentirait presque l’air de l’océan à travers les pages !

Sur fond de souvenir d’enfance, cette histoire fera le bonheur des petits aventuriers proches de la flore et de la faune.

A offrir d’urgence !

img_0732 img_0733

 

Achetez le livre en cliquant sur l’image ci-dessous

 

 

HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

Dis, te souviens-tu ? (lettre à ma fille pour ses 11 ans)

Dis, te souviens-tu de ta joue rose contre mon sein, les lèvres ourlées, la goutte de lait sucré qui roule le long de ton menton grassouillet, ta respiration bien heureuse de l’enfant repue après la tétée à volonté ?

Dis, te souviens-tu de tes premiers pas ce matin-là dans le couloir de notre petit appartement où la déco hésitée entre Disney et Ikéa, ton père et moi deux gamins mal dégrossis béats d’admiration devant un petit bout de fille titubant les bras lancés vers nous le sourire fier et peureux à la fois ?

Dis, te souviens-tu de ces matins pleins de câlins sans horaires et de ces nuits de pleurs que seuls nos bras pouvaient calmer ? Malgré nos cernes et notre manque de sommeil nous ne nous sommes jamais lassés de tes yeux brillants de larmes qui devenaient rieurs au creux de notre lit devenu celui d’une famille.

Dis, te souviens-tu des premières frayeurs en haut d’un toboggan quand mon cœur de maman s’arrêtait de battre et ne reprenait son rythme normal que quelques heures après t’avoir rassuré malgré moi « vas y c’est rigolo » alors que tu étais pétrifiée et moi aussi ?

Dis, te souviens-tu de nos virées en poussette pendant que ton père avait repris le chemin du travail ? Nos heures en plein air pour arpenter les parcs, découvrir le soleil d’été à l’ombre des arbres, te faire sentir les feuilles d’automne crisser sous tes premières chaussures de marche, t’apprendre à cueillir des fleurs à la tige bien trop courtes et en faire des bouquets miniatures pour la table de nos têtes à tête du midi ?

Dis, te souviens-tu qu’aujourd’hui tu as 11 ans et que pourtant chaque parcelle de ma peau se rappelle de toi si petite, mon bébé ?

Dis, te souviendras-tu qu’aujourd’hui tu deviens une jeune fille pour ta première année au collège, ton sac à dos bien trop lourd, tes chaussures avec beaucoup trop de paillettes et cœur pour les grandes de ton âge, et ton caractère au mille couleurs arc-en-ciel comme ton rire et tes yeux pétillants qui me disent « bonne journée maman » avant de partir vers ton chemin de plus en plus indépendant.

10501949_933712953333805_2925722809142602154_n

CULTURE

La boxtrotter : la boite à souvenirs de voyage qui te guide vers tes destinations futures !

Je ne suis pas une grande voyageuse (ce n’est pas l’envie qui me manque) mais j’aime les lieux remplis d’Histoire, et c’est surtout ce que je recherche en voyageant : y fabriquer et y vivre mes propres histoires.

Sur ce principe j’ai eu un énorme coup de coeur pour la Boxtrotter.

la-box-trotter-boxtrotter-dublin-irlande-voyage-guide-bordeaux-bordelais-concept-boite-abonnement-mensuel-decouverte-ville-europe-continent-capitale-souvenir-adresses-bon-plan-gastronomie-cadeau

Chaque mois tu reçois une boite pleine d’objets et/ou gourmandises qui te font voyager !

Mais surtout un mini-guide pour t’embarquer vers la destination du thème du mois.

C’est la box Dublin qui a débarqué à la maison.

Nous sommes allés en Irlande il y a 2 ans avec un arrêt d’une après-midi/ soirée à Dublin.

la-box-trotter-boxtrotter-dublin-irlande-voyage-guide-bordeaux-bordelais-concept-boite-abonnement-mensuel-decouverte-ville-europe-continent-capitale-souvenir-adresses (4)

Amoureuse de ce pays, j’ai ouvert la box en espérant y retrouver ce qui m’avait tant plu là-bas.

la-box-trotter-boxtrotter-dublin-irlande-voyage-guide-bordeaux-bordelais-concept-boite-abonnement-mensuel-decouverte-ville-europe-continent-capitale-souvenir-adresses (6)

Un verre de Guiness et je me revoyais visiter la manufacture Guiness, servir ma pinte et contempler le panorama de la ville au dernier étage.

Une bougie en cire d’abeille et je revivais la rencontre de l’artisan qui fabriquait ses bougies dans le fin fond du Connemara.

Une flûte traditionnelle et je croyais entendre à nouveau les airs celtiques qui nous avaient ennivrés dans ce pub de Temple Bar.

Les dessous de verre pleins d’humour complètent à merveille ainsi que la confiture qui me rappellera les petits déjeuners de nos chambres d’hôtes.

la-box-trotter-boxtrotter-dublin-irlande-voyage-guide-bordeaux-bordelais-concept-boite-abonnement-mensuel-decouverte-ville-europe-continent-capitale-souvenir-adresses (7)

Le vrai bonus ? le mini-guide !

Contrairement à certains ouvrages totalement impersonnels et purement factuels, ici on a l’impression qu’un conteur nous fait découvrir SA vision d’un lieu en recréant l’ambiance qu’il a vécu.

C’est comme quand un pote hyper doué en narration te raconte son voyage !

la-box-trotter-boxtrotter-dublin-irlande-voyage-guide-bordeaux-bordelais-concept-boite-abonnement-mensuel-decouverte-ville-europe-continent-capitale-souvenir-adresses (3)

Il te dit juste ce qu’il faut, sans te dévoiler tous les secrets, en te mettant juste l’eau à la bouche mais en t’invitant à aller y faire l’expérience toi-même.

En fait cette box c’est exactement ça : comme si un ami t’avait rapporté des souvenirs de son voyage et te proposer d’y retourner avec lui dans quelques mois !

Tu n’as qu’une envie : partir de suite !

la-box-trotter-boxtrotter-dublin-irlande-voyage-guide-bordeaux-bordelais-concept-boite-abonnement-mensuel-decouverte-ville-europe-continent-capitale-souvenir-adresses (1)

Une très belle réussite pour une entreprise bordelaise (Pessac), un guide imprimé dans le sud-ouest (Anglet) et un travail d’un globe-trotter passionné !

la-box-trotter-boxtrotter-dublin-irlande-voyage-guide-bordeaux-bordelais-concept-boite-abonnement-mensuel-decouverte-ville-europe-continent-capitale-souvenir-adresses (2)

la-box-trotter-boxtrotter-dublin-irlande-voyage-guide-bordeaux-bordelais-concept-boite-abonnement-mensuel-decouverte-ville-europe-continent-capitale-souvenir-adresses (5)

L’abonnement est à 29 euros, dégressif pour un abonnement de 3.6 ou 12 mois.

Toutes les renseignements pour vous abonner sont sur le site laboxtrotter

BORDEAUX ENTRE COPINES

Où aller pour réussir un enterrement de vie de jeune fille à Bordeaux ? 7 idées pour des styles différents

viejeunefillebxpteapotes

  • Pour une beauty addict

Le Spa Caudalie sera l’idéal pour se détendre entre copines.

Un budget conséquent mais un moment exceptionnel et luxueux !

Cadeau complémentaire : l’huile de nuit de la marque Caudalie !

 

  • Pour une joueuse fan d’enquêtes qui connait tous les épisodes Sherlock Holmes et Colombo par coeur

Les choix se multiplient pour les grands enfants qui aiment jouer aux détéctives.

Au grand air avec Qui veut pister Bordeaux ? ou Bordeaux secret defense , ou en intérieur avec Echappe toi !

Voilà des souvenirs de complicité à créer !

Cadeau complémentaire : le coffret Blu-ray des films Sherlock Holmes avec Robert Downey Jr ❤

 

  • Pour une aventurière de l’extrême, fan de Top Gun !

Envie que la future mariée puisse s’envoyer en l’air avec un inconnu une dernière fois ? 🙂 (attention ça va déraper cette histoire 😉

Elle va pouvoir prendre les commandes d’un avion aux côtés d’un vrai pilote chez Aviasim ! Et toutes les copines peuvent regarder 😉 (voilà je savais que j’allais me lâcher 😉

Cadeau complémentaire : l’emmener au Miroir d’eau se tremper les pieds, pour les remettre bien sur terre 😉

 

  • Pour une amoureuse de Londres, fan de Downton Abbey

On se retrouve outre-manche sans bouger de Bordeaux avec un afternoon tea chez English Country Kitchen !

Cadeau complémentaire : un plaid, une sélection de thés, et un livre de Sophie Kinsella en VO ou pas 😉


 

  • Pour une éternelle ado, qui aime les manèges

Emmenez-là sur la grande roue de La Foire aux Plaisirs , puis monter crescendo dans les sensations pour finir la tête à l’envers 😉

Ou partez une journée à Walibi Agen à moins de 2h de Bordeaux ! (ouverture le 16 avril)

Cadeau complémentaire : un appareil polaroid Fujifilm Instax pour immortaliser tout ça !

 

  • Pour une Wine lover qui veut en apprendre plus sur le vin

On embarque pour un road-trip jusqu’à Marcillac chez les Vignerons de Tutiac.

Ici on pourra visiter et déguster ! (A partir du mois de mai)

Cadeau complémentaire : la coque de téléphone qui fait toute la différence ! ❤

 

  • Pour une passionnée de street art ou curieuse du dessin

Rendez-vous à Darwin au Magasin Général pour admirer les dernières oeuvres street art, on prend un brunch entre filles et on monopolise le baby-foot tout l’aprem : c’est notre tournoi de nanas ! NA !

Sinon on réserve un atelier d’initiation à la peinture au vin chez Lézard créatif : une technique originale à découvrir, parfois à l’extèrieur comme au Château Pape Clément.

Cadeau complémentaire : un livre de coloriage qui détendra la mariée quelques temps avant le jour J 😉

 

Et vous, vous avez d’autres idées pour épater une copine et lui faire passer une journée extra et originale sur Bordeaux ?

 

 

 

 

 

HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE, PRESSE

Le jour où je suis passée à la télé et où j’ai choqué Nagui ;-)

Un matin, j’ai entendu « y’a les sélections de « Tout le monde veut prendre sa place » qui passent à côté de chez toi, inscris toi ! »

Je bossais, en pleine période de rush, difficile de prendre du temps pour un casting auquel je ne correspondrais surement pas …

Puis un oeil à la date, c’était un lundi férié. Finalement pourquoi pas ? c’était un peu aujourd’hui ou jamais.

Le casting s’est bien passé, mais rien qui me laisse paraître que je serai prise. Bref c’est oublié, mais … 2 jours après j’étais appelée !

Le brief est simple : 15 jours après je serai à Paris pour l’enregistrement.

Une seule question : que vais-je me mettre ? (oui hein, c’est pas « les reines du shopping » ;-))

IMG_2282

Du coup, j’ai été sur le site de Blanche Porte et j’ai trouvé mon bonheur : une super tunique Kaki féminine et confortable (elle existe en d’autres coloris, et vu les compliments que j’en ai eu, je me tâte à en commander une autre), et un pantalon 7/8eme simple mais efficace ! Reçus ultra rapidement et qui taillent impeccablement. Au cas où, j’avais également dans la valise une petite robe chic décontractée. Bref un gros point positif pour ne pas stresser le jour J 😉

Un jeudi soir je suis donc partie de la gare Bordeaux Saint Jean vers la capitale.

IMG_1859

IMG_1871

Dans mon train il y avait un hipster tatoué qui regardait Mary Poppins sur son ordi et un autre qui tapait sur un mac décoré Stitch .. Je me suis dit que c’était un bon signe tout ça 😉

IMG_1861

Une bonne nuit de sommeil à Paris et le lendemain, j’allais vers les studios de tournage.

Une fois sur place, tout s’est enchainé.

Maquillage (il faut définitivement que j’investisse dans des produits Make up forever et Urban Decay … et apprendre à les poser ;-)) et coiffure (bon le fer à friser c’est vraiment top quand on sait le manier : il me faudrait un coiffeur à domicile tous les matins en fait ;-).

Je fais connaissance avec les autres candidats : tous très sympas, mais plus ou moins stressés 😉 On sent que certains ont prévenu tous leurs collègues et ont peur de se planter … Moi j’avoue j’ai rien dit à personne. Histoire de pas me mettre la pression et de n’avertir aucun être humain habitant cette planète si, par hasard je faisais un flop complet ..

IMG_2250

Après un briefing sur la façon de procéder sur le plateau, on découvre enfin l’envers du décor … C’est dingue, j’ai l’impression d’être rentrée dans la télé : mais en fait, c’est beaucoup plus petit que ce que j’imaginais.

On fait un essai pour la descente des marches, et on nous annonce qu’on va tourner. Mais attention, quand on dit « tourner » c’est en une seule prise ! Il n’y a quasiment aucun montage, l’émission est prise en une seule fois, toutes les manches tournées à la suite ! Bon là j’avoue j’ai pensé très fort « va pas falloir dire de conneries, ni faire des grimaces trop bizarres ! »

Nagui vient nous saluer et le générique démarre.

IMG_2251

De là tout s’enchaine, je profite à fond du moment, j’essaie de m’amuser et de vraiment savourer chaque instant. Je suis clairement stressée mais je me sens quand même suffisamment à l’aise pour vanner Nagui sur l’incapacité des hommes à faire 2 choses en même temps.

D’où cette tête mémorable ! 😉

IMG_2256

IMG_2258

A mon grand étonnement, je franchis la première manche … puis la deuxième.

IMG_2262

La grosse surprise : je me retrouve carrément en finale !

IMG_2270

IMG_2268

Le challenger est très sympa, on plaisante et il me choisit le sujet : Michel Boujenah. (j’aurais tellement aimé « les princesses de fiction » : c’était carton plein assuré 😉

IMG_2273

IMG_2274

IMG_2278

Au final, je me sens poussée des ailes et je m’imagine bien rester une émission de + 😉

IMG_2280

Je suis même archi concentrée : la preuve ! 😉

IMG_2277

Mais j’arrive uniquement à égaliser.

IMG_2289

 

IMG_2284

IMG_2290

Le challenger me prêtera sa loge pour la photo souvenir 😉

IMG_2196

Je ferais donc la deuxième émission dans le public, ravie de cette expèrience.

Un Chai Latte au Starbucks de la gare montparnasse et je retrouve Bordeaux, et mon quotidien, sans coiffeur ni maquilleur, bien loin de la magie de la télé 😉

IMG_1886

Pour voir ou revoir l’émission, voici le lien Youtube 😉