CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

6 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #février

Mon livre « Le parfum du mimosa » fête bientôt ses 3 mois ! Peut-être fait-il partie de VOS lectures du mois 😉

En tout cas on est pile dans la bonne saison pour l’offrir avec un brin de mimosa et chasser la grisaille et la pluie avec ses couleurs et sa Feel-good story !

Hâte d’avoir vos avis : n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ou aller en mettre un sur amazon.

Ce mois-ci j’ai fait de très belles rencontres de personnages et d’auteurs : variées, et passionnantes, je vous laisse découvrir ces histoires.

Voici mes lectures du mois

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos des couvertures. L’idéal est d’acheter dans vos petites librairies de quartier ou auprès des éditeurs en ligne, d’emprunter dans vos médiathèques ou d’acheter d’occasion.

 

Egarer la tristesse de Marion McGuiness

L’histoire :
« À 31 ans, Élise vit recluse dans son chagrin. Quelle idée saugrenue a eue son mari de mourir sans prévenir alors qu’elle était enceinte de leur premier enfant ?

Depuis ce jour, son fils est la seule chose qui la tienne en vie, ou presque. Dans le quartier parisien où tout lui rappelle la présence de l’homme de sa vie, elle cultive sa solitude au gré de routines farouchement entretenues : les visites au cimetière le mardi, les promenades au square avec son petit garçon, les siestes partagées l’après-midi…

Pourtant, quand sa vieille voisine Manou lui tend les clés de sa maison sur la côte atlantique, Élise consent à y délocaliser sa tristesse. À Pornic, son appétit de solitude va vite se trouver contrarié : un colocataire inattendu s’invite à la villa, avec lequel la jeune femme est contrainte de cohabiter. »

Gros coup de cœur : peut-être parce que le sujet est proche de mon propre roman. On y retrouve beaucoup de thèmes communs : le deuil, l’entraide générationnelle et les amitiés improbables, la reconstruction, se laisser apprivoiser après une claque sentimentale … bref si vous avez aimé mon roman vous aimerez celui-ci c’est certain. Même si le style d’écriture est très différent (j’admire Marion Mc Guiness pour avoir trouver le mot juste à chaque fois et savoir si bien décrire les sentiments et sensations … ), vous retrouverez des personnages écorchés par la vie et des vieilles maisons pleines de souvenirs avec un parcours de vie difficile mais beaucoup d’espoir.

 

En nous beaucoup d’hommes respirent de Marie-Aude Murail

L’histoire :
« Des photos, des menus de mariage, des mèches de cheveux, des images pieuses et des liasses de lettres celées… Voilà le trésor que Marie-Aude découvre en vidant la maison de ses parents. C’est toute l’histoire de sa famille qui se dessine alors.
Il y a Raoul tombant fou amoureux de Cécile avant son départ pour les tranchées, il y a Gérard le poète qui rencontre Marie-Thérèse dans Paris libéré, il y a aussi celle qu’elle fut, et ses mots de dix-huit ans à Pierre, qui deviendra son mari…
Toutes ces nouvelles que l’on se donne et ces secrets qui se trament, ces fêtes, ces maisons, les naissances et les deuils. Une vie française sur trois générations, tressant trois histoires d’amour, de la Grande Guerre aux années 2000. »

A la fois biographique et romanesque, on découvre l’histoire de la famille de l’auteure Marie-Aude Murail. Elle nous conte à coups d’archives et souvenirs, les mariages et les naissances à travers le temps, les secrets qui n’en sont pas, les rapprochements, les décés. On traverse les époques tout en se disant que c’est une immense chance de pouvoir naviguer comme ça dans les couloirs du temps et livrer sans pudeur toute la complexité des relations familiales.

 

Charles Dickens de Marie-Aude Murail

L’histoire :
« Marche, petit Charles. Marche dans les rues de Londres puantes et enfumées, faufile-toi entre les rats. Marche jusqu’à la fabrique de cirage où tu colles des étiquettes dix heures par jour, puis marche vers la prison pour dettes rendre visite à ton père et marche encore à la nuit tombée, rentre seul dans ta chambre. Galope, Charles. Galope en rêve et en imagination. Invente-toi une autre vie, théâtre, aventures, passions, demeures luxueuses… Cours Dickens. Deviens reporter, dénonce les injustices. Cours vers la gloire que tu mérites par ta verve et ton cœur. Cours à travers le monde, de Paris à New York, lis tes romans à voix haute devant un public abasourdi, et cours écrire le suivant que des centaines de milliers attendent semaine après semaine. Cours si vite, si bine, si loin que la mort même ne pusse t’atteindre, et vis éternellement, Charles Dickens, à travers tes romans et dans cette biographie écrite par celle qui t’a élu, un jour de ses dix-sept ans, son  » père céleste « , et qui te ressemble tant. »

Charles Dickens est un de mes auteurs préférés, Marie-Aude Murail aussi. Alors quand je découvre que la 2e admire le premier et qu’elle a écrit une biographie : je fonce et j’adore ! Marie-Aude Murail nous envoie dans un autre temps tout en modernisant le discours et en rendant très accessible le récit d’une vie incroyable. J’ai appris beaucoup de choses sur Charles Dickens et j’ai lu son histoire comme un roman savoureux. A mettre entre les mains des enfants ou ados également, le livre est publié à l’école des loisirs.

Sacrées Sorcières de Pénelope Bagieu

L’histoire :
« Les enfants sont répugnants ! Ils puent ! Ils empestent ! Ils sentent le caca de chien ! Rien que d’y penser, j’ai envie de vomir ! Il faut les écrabouiller ! Les pulvériser ! Écoutez le plan que j’ai élaboré pour nettoyer l’Angleterre de toute cette vermine…Attention ! Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire et ressemblent à n’importe qui. Mais elles ne sont pas ordinaires. Elles passent leur temps à dresser les plans les plus démoniaques et elles détestent les enfants. La Grandissime Sorcière compte bien les faire tous disparaître. Seuls un jeune garçon et son extravagante grand-mère semblent capables de l’en empêcher… »

J’ai lu tellement de fois « Sacrées sorcières » de Roald Dahl que le livre est usé. Je l’ai lu ensuite à mes enfants : il parait que je fais très bien la grandissime sorcière 😉 Toujours est-il qu’étant fan des BD de pénelope Bagieu depuis toujours (j’ai toutes ses BD et je ne manque pas une occasion d’aller les faire dédicacer), j’ai sauté dessus sa version de ce roman jeunesse que j’aime tant. Je n’ai pas été déçue : on y retrouve le conte mais aussi la touche Pénelope Bagieu. Un savant mélange qui s’harmonise bien et nous refait découvrir l’histoire. A offrir à tous les anniversaires de 7 à 78 ans !

 

Le tout dernier été d’Anne Bert

L’histoire :
« « Je viens de rencontrer mes passeurs. Ces hommes qui font désormais partie de ma vie puisqu’ils vont m’aider à la quitter.
Je les ai sentis rigoureux, exigeants, prudents. Et engagés à me tendre doucement la main. Une autre médecine qui, quand elle ne peut plus soigner le corps, se décide à soigner l’âme. »
Parce qu’elle aime furieusement la vie et qu’elle est condamnée, Anne Bert a décidé de choisir et de ne pas subir jusqu’au bout les tortures que lui inflige la maladie de Charcot. C’est ce cheminement qu’elle nous raconte ici. Celui de devoir mourir hors-la-loi, et hors-les-murs, puisque la loi française ne l’autorise pas à abréger ses souffrances. Celui aussi de son dernier été.
Il faut découvrir le goût des dernières fois et des renoncements, apprendre à penser la mort, dire au revoir à ceux qu’elle aime, en faisant le pari de la joie malgré le chagrin. »

Difficile sujet que le droit à mourir. Pourtant ici on ne tombe pas dans le pathos. En racontant son dernier été, Anne Bert essaie de nous faire comprendre son choix, tout en nous faisant savourer la vie. J’avais vu un reportage la suivant dans son parcours à travers la maladie, et on y retrouve sa personnalité déterminée. Un témoignage poignant et très poétique malgré le sujet difficile.

 

Tout faire soi-même de Raphaëlle Vidaling

« Faire soi-même sa baguette, son fromage, son dentifrice, son poêle à bois, son gin, ses tablettes de lave-vaisselle ou sa coque de téléphone, c’est possible ? Même quand on n’est pas superbricoleur ni superéquipé ? Oui. C’est même assez facile. Et économique.

120 réalisations expliquées
De la moutarde à la cheminée, en passant par le savon,
le chewing-gum, le gel anti-poux ou la mezzanine.
Y compris des projets de rêve auxquels vous n’auriez pas pensé,
comme une hutte de sudation amérindienne
ou une baignoire d’extérieur chauffée au feu de bois. »

Ce livre est ultra complet ! C’est la bible de ceux qui veulent tout faire eux même et cherchent des recettes ou tutos pour réaliser produits ménagers autant que d’hygiène et même des DIY plus élaborés. Je n’ai pas encore tout lu, j’ai commencé à repérer les premières recettes que je vais tester. En tout cas ce bouquin est inépuisable d’idées et peut tout à faire servir de base pour un jeune couple qui aménage ensemble et qui souhaite démarrer une vie autonome. Ou des amoureux de la nature qui réalisent leur rêve d’aller vivre dans un coin reculé.

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

Décembre : 5 idées lecture

Novembre : 4 idées lecture

10 lectures romance de noël

septembre 2019 : 3 idées lecture

3 romans feel-good  été

3 lectures en anglais été

mai-juin 2019 : 3 idées lecture

Avril 2019 : 3 idées lecture

Mars 2019 : 3 idées lecture

Février 2019 : 3 idées lecture

Janvier 2019 : 5 idées lecture

happy-2

DIY tutos brico, ZERO DECHET

5 idées de cadeaux pour un Noël Zéro Déchet et Minimaliste

Noël continue chaque année à être une Foire à la surconsommation.

Acheter pour mettre des paillettes dans les yeux des petits et grands ?

Et si vous pouviez aussi trouver des idées qui fassent plaisir sans pour autant remplir votre poubelle d’emballage, faire venir du bout du monde des objets fabriqués avec des matériaux mauvais pour la santé et la planète, offrir des jouets ou produits qui finiront à la poubelle au bout de quelques mois ou semaines … Il y a plusieurs façons de faire plaisir et de faire des cadeaux, même si votre enfant croit encore au père noël, et encore + avec les ados qui comprendront aisément que pour le prix d’un jeu vidéo neuf, ils en ont 2 ou 3 d’occasion par exemple, et adultes qui découvriront votre créativité et seront peut-être convaincus par votre démarche.

Voici une liste non exhaustive d’idées pour éviter les magasins bondés :

  • faire un kit gourmand : en bocal, ils dépanneront les après midi de flemme, et on vous remerciera pour cette bonne idée qui sauvera un goûter ou permettra une soirée cocooning. Idée toujours appréciée par les instits entre autre.

  • offrir une place de concert / spectacle , week-end en cabane : un cadeau immatériel c’est moins d’embarras, + de bons moments partagés, + de souvenirs et moins d’emballage et de placards pour les ranger. Pensez aussi au soin visage, au restaurant, à l’escape game, ou même un atelier dégustation à l’école du vin de Bordeaux par exemple.

  • acheter chez un artisan créateur ou fabriquer des lingettes lavables, des bouillottes, des sacs à vrac ou à baguette, un tawashi … autant de cadeaux utiles, faits maison, et qui peuvent inspirer celui qui le recevra pour réduire ses déchets petit à petit

  • offrir des plantes dont vous aurez pris soin de préparer les boutures depuis des mois : décorer un joli pot de terre, planter vos graines, boutures, et à l’heure venue du petit papa noël, vous pourrez offrir des herbes aromatiques, de jolies plantes … pourquoi pas faire un terrarium personnalisé ? Une attention particulière qui, je suis sûre, touchera vos proches par le temps que vous y aurez passer à le concevoir et l’intention derrière les décorations minutieuses que vous y apporterez, surtout qu’on en trouve en jardinerie à tous les prix.

  • fabriquer des bougies, savon, gommage, cosméto : si vous vous lancez dans la confection maison de vos produits de soin, vous pouvez en faire également en prévision des cadeaux de noël en ajoutant une étiquette + fun ou en choisissant un contenant + séduisant … Parfois ce que l’on trouve en magasin n’a pas meilleure allure qu’un cadeau home made bien décoré. Pensez à récupérer tout au long de l’année des pots vides, des papiers aux illustrations qui vous inspirent … Le moment venu vous pourrez créer votre propre gamme de soins à moindre coût et sans remplir un caddie au supermarché. Ou acheter à des créateurs ou artisans qui fabriquent avec des produits sains et en petite quantité.

  • chiner du seconde main, d’occasion : un sac à main en cuir un peu patiné est encore plus joli qu’un tout neuf, un cachemire déjà utilisé devient encore plus doux, un jean d’occaz s’assouplit plus vite, les livres ne se démodent jamais (une collection Harry Potter revient bien moins cher et on peut ainsi avoir tous les tomes pour le prix d’un seul neuf parfois). Pensez aux recycleries, aux vide-greniers, comme par exemple pour de la vaisselle.

Pour les emballages, pensez à réutiliser des sacs en papier que vous pouvez customiser, ou mieux, emballez dans du tissu, des vieux foulards  (j’en ai acheté 5 sur Vinted de toutes les couleurs pour toutes les occasions dont un rouge et un vert qui font très « noël »). Si vous chinez des étoles ou des torchons cela fera même un cadeau avec le cadeau, si récupérer votre tissu vous gène ou semble mal perçu. Pensez à des taies d’oreiller qui peuvent aussi servir de papier cadeau ou un vieux jean pour une bouteille de vin !

Bref la seule contrainte pour consommer différemment c’est l’organisation en amont. Mais faire un cadeau à ceux qu’on aime ne devrait jamais se faire au pas de course à la dernière minute pour se jeter sur le premier cadeau que l’on croise … Alors si on prend la peine de vraiment s’investir dans cet acte d’offrir et de faire plaisir, on allège non seulement le porte-monnaie, on gagne du temps pour créer chez soi, et on change notre façon de consommer.

J’espère que cet article vous aura donné des idées. N’hésitez pas à me laisser en commentaire vos idées ! J’aime toujours autant lire vos astuces !

Et vous, vous prévoyez quoi pour un noël + responsable ?

 

BONS PLANS, DIY tutos brico, LES ACTIVITES KIDS, ZERO DECHET

Quoi mettre dans un calendrier de l’avent ? 35 idées de moments à partager avant Noël

Ce que j’aime dans le fait de réaliser mon calendrier de l’avent moi-même c’est que l’on se plonge lentement dans la magie de noël, qu’il y a un côté Hygge à ralentir et partager des moments cocooning en famille ou avec les enfants.

Le but n’est pas de dépenser le budget de noël pour les petites surprises ou des cadeaux avant l’heure mais en priorité d’offrir des moments et des activités à faire ensemble qui le plus souvent ne coûtent rien et aussi occupent tout le monde quand il pleut ou qu’il fait trop froid dehors.

Voici les 35 idées qui fonctionnent chez nous pour un calendrier de l’avent home made :

1. bon pour une séance de ciné

2. bon pour un pyjama de noël / d’hiver ou un pull de noël (pensez à Vinted, le bon coin, les friperies)

3. bon pour une paire de chausson-chaussettes ( je les trouve chez Calzedonia )

4. bon pour un chocolat chaud

5. bon pour un repas fondue savoyarde ou raclette

6. bon pour un petit déjeuner au lit

7. bon pour une balade sur les quais de Bordeaux en famille ou un marché de noël

8. bon pour une figurine Lego / Playmobil (oui une, on peut, surtout si on l’a chiné en vide-grenier dans l’année ;-))

9. bon pour des autocollants / tampons

10. bon pour un repas crêpes ou gaufres

11. bon pour un livre de noël ou une lecture d’histoire de noël (on peut en emprunter à la médiathèque : celle de ma commune nous mâche le travail en préparant des sélections thématiques quand arrive la période de l’avent)

12. bon pour un coloriage de noël

13. bon pour une décoration de sapin / atelier déco de noël en fimo

14. bon pour un atelier perle hama

15. bon pour se coucher 30 min plus tard

16. bon pour un atelier sablés de noël

17. bon pour une journée pyjama dvd (si on regardait un téléfilm de noël ou faire découvrir un film de notre enfance comme « Maman, j’ai raté l’avion » ? ;-))

18. bon pour une soirée mini-disco pendant 30 minutes

19. bon pour une brosse à dents compostable

20. bon pour un burger ou une pizza

21. bon pour une bouteille de Champomy et apéro dinatoire

22. bon pour un produit pour le bain / un vernis doux / un masque hydratant

23. bon pour une compil fait maison

24. bon pour un joli masking tape

25. bon pour aller à la ludothèque une après-midi

26. bon pour une journée « vous êtes les parents, on est les enfants » (c’est un best-seller chez nous : les enfants attendent toujours avec impatience cette journée et moi j’adore les voir me préparer le repas et mettre le bazar dans la maison tout en me vautrant dans le canapé : je fais très bien l’ado capricieuse et ils adorent quand je joue ce rôle 🙂  l’air de rien cette inversion des rôles leur donne surtout un aperçu de ce qu’il faut prévoir quand on est parent, la résolution de mini-conflit entre frères et soeurs, ainsi que la difficulté de faire preuve d’autorité tout en étant bienveillant avec ses chers petits … bref une vraie leçon de vie !)

27. bon pour un élastique / barrettes / badge / pins

28. bon pour des papiers pour ateliers Origami

29. bon pour un stick beurre de cacao (on peut les faire maison)

30. bon pour une mini photo de famille avec un petit mot de papa et maman derrière pour dire à quel point on les aime❤ (tu peux imprimer tes photos sur le site de CHEERZ avec le code LYDBOL tu auras 5 euros de réduction sur ta première commande)

31. bon pour un atelier créatif

32. bon pour « la liste de tes qualités »

33. bon pour une partie de ton jeu de société préféré tous dans ta chambre

34. bon pour un pique-nique dans le salon / dans ta chambre

35. bon pour une après-midi à la patinoire

Alors oui, mis bout à bout, on peut s’en sortir pour plus cher que pour un calendrier avec un carré de chocolat, mais j’y inclus en fait des choses que j’achète de toute manière l’hiver, un pyjama + chaud et vu qu’ils grandissent, des chaussons-chaussettes car on les use beaucoup on en porte souvent ici, bien plus pratique que des chaussons … et j’aime faire de cette période d’hiver une succession de moments chaleureux.

Je chine beaucoup en recyclerie, sur les sites d’occasion ou dans les vide-greniers quand je veux ajouter quelque chose de matériel (un dvd d’un film de noël se vend vraiment peu cher : chez easycash par exemple, pensez-y aussi pour les kdos de noël d’ailleurs si vos enfants souhaitent un jeu de console vidéo, c’est LE bon plan !)

Voici mes articles pour des DIY de calendrier de l’avent fait maison :

Et vous, vous mettez quoi dans vos calendriers de l’avent ?

N’hésitez pas à aller voir sur mon tableau Pinterest pour des Kdos de noël DIY !

DIY tutos brico, ZERO DECHET

DIY : comment créer un terrarium de plantes autonome ou autosuffisant dans un bocal ?

Cela fait plusieurs mois que j’attends le bon moment pour créer un terrarium.

On en voit fleurir un peu partout en jardinerie et magasin de décoration, et lorsque j’ai présenté le DIY tuto du mois sur Toutlevin sur comment recycler un verre cassé, j’ai adoré donner vie à ce jardin miniature.

Alors quand j’ai vu que la rentrée allait pointer son nez, que je voulais garder le moral, et créer des ambiances qui me reboosteraient, j’ai de nouveau pensé à mon envie de terrarium.

Un bocal serait parfait pour mettre sous cloche un souvenir de vacances, tout en me donnant la possibilité de voir des plantes évoluées en toute autonomie.

J’ai choisi volontairement 3 tailles de bocaux pour pouvoir jouer sur les hauteurs et puis pour tester la durabilité du projet en fonction de la contenance.

Les bocaux le Parfait sont pour moi des classiques : leur allure intemporelle va avec toutes les décos.

Il faut que le bocal se ferme car je voulais créer un terrarium qui soit autosuffisant et ne nécessite pas d’arrosage.

Tout d’abord, mettre une bonne couche de gravillons, petits cailloux : j’avais des restes de décoration d’aquarium, ils feront l’affaire.

J’ai également été récupérer quelques cailloux en forêt : pas beaucoup, juste de quoi drainer le fond de mon pot pour éviter que les plantes pourrissent.

Ensuite une couche de terre, terreau, compost : j’ai compté un tiers de la taille du pot en moyenne.

J’ai hydraté ma terre au fur et à mesure pour éviter le surplus d’eau ou devoir arroser ensuite, et ainsi éviter de détruire mon décor.

J’ai planté mes fougères et une autre espèce qui aime bien l’humidité.

Vous pouvez acheter vos plantes en jardinerie et vous faire conseiller sur celles qui résistent en milieu humide et fermé.

Vous pouvez également aller ramasser des fougères, du lierre ou de la mousse en forêt pour recréer un microcosme naturel dans votre bocal.

Ensuite la partie fun consiste à décorer avec des miniatures (Lego, Playmobil, Sylvanian Families, Barbie … j’ai pu fouiller dans le coffre à jouets et recycler quelques accessoires qui attendaient une seconde vie).

C’est encore la saison des vide-greniers, profitez-en pour chiner des figurines d’animaux, des meubles dépareillés, des sets incomplets.

Parfois on vous donnera peut-être même l’objet de votre convoitise : le cas de cette palme de plongée de playmo qui n’avait pas sa paire, le vendeur me l’a offerte sinon elle partait à la poubelle.

Vous pouvez agrémenter votre scénette avec des souvenirs rapportés de vacances : quelques coquillages, bouts de bois flottés, petits galets …

Pensez à ramasser avec parcimonie toutes ces jolies choses que vous trouvez dans la nature : elles ont une utilité pour la biodiversité, alors soyez raisonnables et ne détruisez pas les bords de plage pour votre plaisir personnel en remplissant des seaux de coquillages ou de galets.

Il est également amusant de fabriquer des ambiances en fonction des saisons : un bocal d’automne, d’Halloween, de noël, d’hiver, du printemps, de l’été, d’une passion, d’un thème …

Celui-ci est mon bocal pour accueillir l’automne qui sera bientôt là : ma saison préférée je crois.

Laissez libre cours à votre imagination et imaginez votre monde miniature.

Comme nous l’avions conçu avec notre jardin de fées dans lequel vous pourrez piocher des idées pour fabriquer des éléments minuscules.

J’ai appelé celui-ci « Agen » car il me rappelle un super week-end avec ma cop Sophie à jouer du Ukulélé (enfin, uniquement « Joyeux Anniversaire » en duo, alors que c’était même pas notre anniversaire).

Et celui-ci « Anglet » : parce que c’est ma ville de cœur après Londres et que cela me rappelle les week-end de folie avec ma cop Delphine et surtout notre initiation au surf avec Pauline Ado (et les cocktails de la Paillote bleue aussi !).

Maintenant vous pouvez fermer votre bocal.

Observez-le pendant les premières heures pour l’ouvrir si vous voyez que de la condensation se forme en grande quantité.

Le reste du temps il faudra gérer votre terrarium de cette façon en l’ouvrant quand vous observez une trop grande quantité d’eau sur les parois.

Il faut le placer dans une pièce lumineuse mais pas en plein soleil ni derrière une vitre sous peine de voir vos plantes cuire.

Logiquement vous n’aurez pas besoin de l’arroser plus de 2 fois par an.

Je n’hésiterais pas à vous montrer l’évolution des miens et à ajuster cet article de conseils qui découleront de mon expérience.

Alors vous aimez ? Envie de vous lancer ?

 

DIY tutos brico, Food, MANGER

DIY cadeau fait maison : L’huile d’olive pimentée aux aromates du jardin

Chaque année on essaie de se renouveler dans nos idées cadeaux pour les maîtresses, et instit’, ainsi que pour les amis et la famille qui apprécient le fait maison.

Cette fois-ci, j’avais anticipé dès la fin de l’été en ramassant les herbes aromatiques du jardin et les piments.

Les dernières feuilles de basilic ainsi que les petits piments rouges (appelés aussi piment oiseau) m’ont donné des envies d’Italie et de cuisine.

Mais je n’avais pas le temps de les cuisiner … alors j’ai commencé à remplir une bouteille d’huile d’olive avec ma récolte.

Et finalement comme septembre a donné encore de très beaux jours, j’ai ramassé encore pendant plusieurs jours des aromates dans mon jardin.

C’est ainsi que je suis allée acheter des petites bouteilles d’huile d’olive et commencer mes préparations.

Une recette ?

Il y en a 1000 !

Amusez-vous à tester : piment basilic, basilic ail, ou bien chaque herbe et condiments en solo.

Nous avons opté pour des huiles pimentées : toujours utile pour les pizzas ou pour relever un plat ou une salade !

Et aussi l’huile au basilic et à l’ail : je pourrais en mettre partout !

Je vous conseille de laisser infuser au moins 3 semaines / 1 mois à l’abri de la lumière.

Si c’est trop tard pour noël, cela fera un joli cadeau de fin d’année scolaire : la maîtresse pourra s’en servir pour les barbecues bien mérités de cet été ! 😉

Il ne vous reste plus qu’à coller l’étiquette et à offrir fièrement votre huile d’olive maison avec les bons produits de votre jardin.

Et si vous souhaitez d’autres idées de kit à offrir, voici la liste de nos cadeaux DIY :

N’hésitez pas à me laisser un petit mot pour me donner votre avis !

Et épinglez cette chouette idée sur un de vos tableaux Pinterest pour le retrouver au moment voulu 😉

DECO, DIY tutos brico

DIY : Transformer un plateau de table en moins de 10 minutes pour moins de 20 euros !

Je suis toujours épatée à quel point mon cerveau trouve des solutions lorsqu’il s’agit de m’éviter trop de travail 😉

Cette fois, je regardais catastrophée le plateau de ma table de cuisine / salle à manger que j’avais déjà retapée il y a 3-4 ans … j’y avais passé des heures à la poncer, puis la peindre avec une sous-couche, et la peindre, et ensuite la protéger avec un vernis …

Oui mais voilà, nous mangeons tous les jours sur cette table, sans nappe la plupart du temps, et l’éponge, les frottements et l’usage ont eu raison de ma rénovation.

Je commençais donc à me dire que j’allais devoir tout recommencer, ce qui ne m’enchantait guère .. (sachant que cette table a été achetée sur le bon coin à des gens qui l’avaient depuis plus de 40 ans ;-)).

Toujours aussi fan de ses pieds compas et de sa dimension qui correspond à notre pièce, ma table chouchou devait rester chez nous … sans me coûter des heures de travail.

Comment faire ?

C’est au volant de ma voiture, que j’ai eu la révélation, l’idée : une publicité pour saint-maclou me montrait leur sol vinyl, appelé plus communément, lino.

Un motif ultra tendance avec des carreaux de ciment m’a tapé dans l’oeil !

La voilà ma solution : j’allais recouvrir ma table avec du lino.

Il ne restait plus qu’à prendre les dimensions, aller à la découpe, et revenir tester ce que cela allait donner.

Pour 17 euros, j’ai choisi un motif carreau de ciment clair vert pastel.

Il m’a suffi ensuite d’ajuster sur ma table la dimension à l’aide d’un cutter ( le lino était vendu en largeur 2 mètres).

L’avantage c’est que cela se nettoie très bien, que cela protège bien la table, que c’est confortable, et que cela ne bouge pas (la face verso adhère un peu comme les nappes Bulgom).

Et bonus, avec la chute je peux même encore faire un tapis pour mon bureau : vous savez ces tapis ultra tendance imitation carreau de ciment qui coûte super cher ? eh bien là c’est une vraie bonne affaire et personne n’a le même 😉

Cela m’a d’ailleurs donné l’idée d’en faire également des sets de table.

Bref le lino c’est une révélation absolue ! Et en plus les motifs sympas envahissent les magasins de bricolage tels que Leroy Merlin ou Castorama.

Chez Saint-Maclou j’en ai repéré un autre : plutôt que changer de nappe, je changerai de lino 😉

Pour le prix j’aurais 2 styles de tables en 1 !

Alors convaincu par mon DIY ?

N’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à épingler cette idée sous votre tableau Pinterest 😉

DIY tutos brico, ZERO DECHET

DIY Zéro déchet : Fini le cellophane en cuisine avec tes beaux Wraps réutilisables !

Si comme moi, tu essaies de réduire tes déchets en cuisine, cela doit faire bien longtemps que tu n’as plus de rouleaux de sopalin, aluminium ni même cellophane ou film plastique transparent !

Oui mais voilà, parfois ça dépanne bien de pouvoir couvrir ton saladier ou ton bol sans avoir à tout transvaser dans un bocal avec couvercle ou un tupperware, ou même pour emballer un sandwich en vue d’un pique-nique.

J’ai donc découvert qu’il existait des alternatives tels que les tissus enduits de cire réutilisables appelés wraps.

Plusieurs marques en proposent dont Bee’s wraps que tu peux trouver dans pas mal de boutiques sur le net.

Si tu n’as pas le temps ou l’envie de te lancer dans ce DIY malgré sa simplicité enfantine, tu peux donc les acheter tout fait (clique sur la photo).

Mais sinon je te propose de prendre le temps pendant les vacances.

Tu n’auras que deux choses à te procurer : acheter de la cire d’abeille et trouver un tissu qui te plait

( je te conseille de choisir un tissu avec motifs et relativement foncé car suivant la qualité de ta cire d’abeille tu peux avoir ensuite des tâches colorées sur ton tissu : ce qui n’enlève rien à la fonction et à l’hygiène de ton wrap mais qui peut « faire sale » visuellement).

Nous avons opté pour un tissu skull multicolore façon Coco de Disney 😉

   

Avec seulement ces deux matériaux tu vas pouvoir faire ton emballage réutilisable et en plus il sera bien plus fun et canon que le cellophane ou l’alu ! 😉

  • Prend ton tissu à la dimension souhaitée, repasse-le bien et positionne-le sur ta plaque de four (attention, je te conseille d’utiliser exceptionnellement du papier sulfurisé pour ne pas endommager ta plaque ou alors une vieille plaque qui te sert pour la pâte fimo par exemple 😉 )

  • Rape ou coupe ta cire d’abeille en petits morceaux sur le tissu : je te conseille de faire beaucoup de très petits morceaux plutôt que des gros. On cherche à avoir quelque chose d’uniforme et peu rigide. Donc il faut que la cire recouvre toute la surface sans la surcharger.

  • Mets le tout dans ton four à 110-120° pendant 5 minutes environ : attention ! Il vaut mieux rester à proximité et jauger ta « cuisson » d’après le visuel car les fours, l’épaisseur du tissu, la qualité de la cire peuvent faire varier le temps de passage au four.
  • Sortir du four en enlevant le tissu de la plaque et en répartissant la cire en la faisant couler si besoin
  • Laisse le tout refroidir bien à plat en dehors de ta plaque toujours
  • Et voilà ton emballage réutilisable prêt à rentrer en action !

  • Il te suffit de le chauffer un peu entre tes mains pour le rendre plus malléable et lui donner la forme adaptée à ton récipient ou sandwich ! Vous pouvez l’utiliser avec tous vos aliments sauf la viande.

  • Pour l’entretien : un coup d’éponge avec un peu de produit vaisselle ou de savon ! Attention pas d’eau chaude !

Et voilà ! Tu connaissais cette alternative au film plastique transparent ?

Retrouve mes autres articles sur le sujet Zéro déchet en cliquant sur les visuels ci-dessous !

N’hésite pas à les épingler sur tes tableaux Pinterest et Abonne-toi à mes tableaux Pinterest Zéro déchet !