Découvrir la Crête : les 3 lieux incontournables pour des vacances réussies

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (18)

Cet été, nous avons posé nos valises en Crête, près d’Heraklion la capitale.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (11)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (5)

Je ne connaissais rien de cette île et je me suis laissée embarquer de découverte en découverte.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (6)

Car l’avantage c’est qu’il y en a pour tous les goûts.

Une chose est sûre : La Crête laisse de magnifiques souvenirs et donne envie d’y repartir !

Voici mes 3 endroits préférés :

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (1)

Santorin (Santorini) : Village de cartes postales où le bleu et le blanc se mêlent à l’architecture typique.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (29)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (2)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (4)

Se perdre dans les ruelles, admirer la vue d’en haut, d’en bas, laisser son regard se perdre dans le paysage.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (25)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (1)

Direction l’Histoire …

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (10)

Knossos : Pour la partie culturelle, autant aller direct à l’essentiel !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (12)

 

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (11)

Ici le palais de Knossos montre l’étendue de la grandeur . Architecture, conservation, tout est fascinant !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (8)

Le palais du roi Minos constitue un des sites les plus visités de la Crète.

L’effet de labyrinthe, la cour intérieure, les fontaines et bien sûr, ces colonnes impressionnantes en font un lieu incontournable !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (13)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (9)

Direction le paradis bleu …

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (2)

L’ile de Chrissi : L’apogée du voyage ! Une île digne des archipels des Maldives ou de Bora Bora.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (3)

Eau turquoise transparente, sable blanc fin, le paradis est à portée de main.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (20)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (24)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (17)

Nous avons fait une excursion qui nous a emmené sur la partie déserte de l’île et où nous avons pu manger sur l’eau des spécialités du pays.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (23)

Chacun a sauté du bateau, nagé avec masque et tuba pour apercevoir des petits poissons.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (21)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (16)

Un incontournable pour se dépayser totalement et passer une journée de rêve !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (19)

Mes conseils :

Niveau culinaire : les salades crétoises sont juste à tomber ! La qualité des tomates, concombre et de la féta est impossible à retrouver en France ! (Parfait pour ne pas grossir en plus😉.

La bière Mythos est vraiment excellente !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (7)

N’hésite pas à te perdre dans des petits villages de bord de mer ! Tu tomberas sur des bars du bout du monde totalement dépaysant et avec des jus de fruits frais à 3 euros.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (9)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (10)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (8)

Bref, la Crête nous laissera de merveilleux souvenirs et on espère bien pouvoir y retourner !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (3)  crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (5) crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (6)        crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (14)        crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (22)    crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (26) crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (27) crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (28)  crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances

 

 

La couleur de cet automne sera Bordeaux !

Voici une petite sélection coup de coeur pour un look féminin en ville ! Oui c’est total look Bordeaux !😉

Passion Bordeaux

Les 5 objets qui me rendent folles ( ou la lutte intérieure entre ma raison et mon addiction)

img_0491

Avec la réduction des déchets, on essaie d’acheter mieux, d’acheter moins. On essaie de se poser toujours les bonnes questions : est ce que j’en ai besoin, est ce que c’est durable, est ce que je n’ai pas déjà quelque chose qui pourrait être adapté ou faire office de …, est ce que je ne peux pas l’emprunter / le louer, est ce que je ne peux pas l’acheter d’occasion, est ce que je ne vais pas m’en lasser, est ce que je ne peux pas le faire moi-même avec du matos de récup …

Bref c’est beaucoup quand comme moi on part de très très loin (fût une époque je décortiquais tous les bons plans de chez Gifi et j’allais au moins une fois par semaine à la Foirfouille et compagnie … j’achetais toujours un petit truc, parce que pas cher, pratique, sympa, nouveau …).

J’achetais systématiquement tout en soldes et bien sur, comme c’était moins cher, j’en achetais + que ce dont j’avais besoin.

Aujourd’hui je suis fière du chemin parcouru et j’avoue que j’ai revu totalement mon mode de consommation (je ne vais même plus faire mes courses en grandes surfaces : je passe par le drive pour quelques produits de base, puis au marché, à la biocoop, au boucher).

Je n’achète presque plus pendant les soldes (sauf encore quelques vêtements pour les enfants et paires de chaussures) : pour moi, cet été, j’ai acheté une robe, une paire de chaussures et un haut. C’est encore trop car sur ces 3 achats, la robe n’était pas dans mes besoins, et au final pas un vrai coup de coeur.

Je suis quand même contente de voir mes placards se vider, ma maison gagner en espace et en facilité de rangement, ma vie s’alléger de choses à ranger, trier (même s’il en reste encore beaucoup … trop). Un jour je sais que je vais y arriver😉

Toujours est-il que malgré toutes mes bonnes résolutions et « ma thérapie » de tri/rangement/ questionnement au quotidien, il reste encore des irréductibles objets qui me tentent tout le temps :

  • les bougies parfumées : c’est une obsession ! J’en mettrais partout, j’en ferais flamber du matin au soir (mais je m’interdis d’en allumer devant les enfants : sauf celles dont je suis sûre de la compo naturelle). Pourtant je sais que la plupart sont bourrées de produits toxiques, que c’est mauvais pour la planète et la santé, que cela ne sert pas à grand chose, que ce n’est clairement pas indispensable, que le contenant ensuite va quasiment direct à la poubelle (verre). Mais je ne peux m’empêcher de tourner autour des nouveaux parfums, d’une marque que j’aime, ou d’une nouvelle marque (si en plus c’est naturel, je me dis qu’il me la FAUT !!!). Bref, je suis d’une faiblesse sans nom dans un rayon bougie.

La petite dernière repérée : les bougies Rewined faites dans des bouteilles de vins recyclées et aux odeurs de cépages !

 

  • les mugs : j’en ai trop ! Les placards sont désormais optimisés, j’arrive encore à trier dans la cuisine des ustenciles dont je ne me sers pas, mais les mugs !! C’est le gros point noir de la cuisine ! Je n’arrive pas à m’en débarrasser : ils me rappellent toujours un souvenir, ils me font me sentir bien, ils correspondent à une humeur du jour, ils ont été ramené d’un voyage, ils ont une histoire … et bien sûr, c’est toujours sur les mugs que je louche quand je veux me ramener un truc de vacances ! Avec ma collection Starbucks j’ai encore ajouté à mon agonie car ils sont assez imposants. Mais les mugs, c’est quand même super indispensable d’en avoir plein non ??

Le petit dernier qui me démange : le célèbre Tips de la Belle et la Bête (je pense que le merchandising autour de la sortie du film va être un véritable supplice à base de théière trop chou et de sublimes petites tasses !)

 

  • le thé et les boites à thé : c’est une addiction ! Je bois beaucoup trop de thé, alors je me dis que je dois en acheter pour ne jamais en manquer ! (je vous raconterai le jour où je me suis retrouvée en rade de Earl Grey un matin : j’aurais pu prendre n’importe quel autre thé de mes 20 autres boites, mais non, le matin c’est Earl Grey ! De quoi vous ficher en l’air une journée ! ;-)). Puis j’aime en découvrir de nouveaux pour changer mes habitudes (oui bon ok, au final je reviens toujours aux mêmes). Et les boites les plus jolies sont toujours celles que je n’ai pas encore : c’est carrément un complot, je vous dis. J’avoue que l’été j’arrive un peu mieux à contrôler mes pulsions théinées, du coup je vais essayer de tenir le cap pour réduire encore le nombre de boites et arrêter d’en acheter des nouvelles.

La petite dernière qui m’appelle : elles s’empilent et elles affichent des compliments aux illustrations rétro !

 

  • les plateaux et planche à découper : En tête Ikéa et Monoprix ! Leurs collections capsules me rendent folles : je m’empêche d’acheter toute la gamme alors à chaque fois pour me récompenser de mon courage, je m’autorise l’indispensable plateau ou la planche à découpe. J’arrive à me convaincre que c’est toujours utile un plateau, même si on en a déjà 12. (En même temps je m’en sers pour transporter tout et n’importe quoi, on s’en sert beaucoup pour le petit déjeuner, les apéros … Voyez que j’en ai BESOIN ! ;-))

La petite dernière qui veut venir chez moi : la planche à découper façon carreau de ciment ! argh !!!!! Pour aller avec mon cahier de recettes home made !

 

  • les carnets : mais pourquoi est-ce que je me dis que j’ai TOUJOURS besoin d’un nouveau carnet ? Oui j’en utilise beaucoup, oui c’est un indispensable pour le blog, les listes en tout genre, les petites phrases notées à tout va, les idées qui fusent la nuit, le jour, les prises de notes lors d’un voyage … oui mais quand même, j’ai au moins 10 carnets d’avance en plus de tout ceux entamés … et pourtant, les carnets ça reste ma passion, mon inspiration. J’adore sentir une couverture neuve, le grain du papier, quand le stylo glisse sur des pages vierges : tout reste possible !

Le petit dernier qui me fait de l’oeil : Un Mr Wonderful, sous forme de carnet de voyage à complèter !

 

Bon, ok et les petites figurines Lego Disney m’ont eue aussi !! argh !!! Je résiste encore super bien aux Tsum Tsum, j’ai été très raisonnable en Sonny Angels (sauf ceux Ladurée ;-)), je n’ai pas encore craqué pour les Funko pop … Je suis forte hein ??😉

Et vous quels sont vos péchés mignons ? vos achats addictifs ? vos luttes de raison ?😉

 

Rencontrer un naturopathe : pour retrouver l’équilibre naturel de son corps

11046455_10206232873570466_5334558338595416641_o

Dans l’optique de repartir sur de bonnes bases à la rentrée, j’ai consulté, avant les vacances, une naturopathe. Une quoi ?

Le naturopathe est une peu comme un « éducateur de santé » il donne des clefs, à l’aide de différentes techniques naturelle comme la psychologie (gestion du psycho émotionnel, relaxation…), l’alimentation, l’activité physique, les pratiques manuelles (massage), l’utilisation des plantes (aromathérapie, phytothérapie…), l’hydrologie (l’eau sous différentes forme interne/externe), les techniques réflexes (réflexologie auriculaire, palmaires…)…

Le naturopathe pioche dans ses différentes techniques afin de rééquilibrer l’organisme dans sa globalité dans le but d’optimiser sa santé.

Bref on parle vraiment d’une reprise en main globale avec un but de rééquilibrage du corps dans son ensemble : esprit sain, corps sain, toussa toussa.

Oui mais concrètement comment cela se présente ?

Un premier rendez-vous permet de faire connaissance et de poser les aspects de sa santé que l’on souhaite améliorer. Cela peut être des problèmes de sommeil, de poids, de fatigue chronique, gestion du stress, problème de digestion …

Dans mon cas, c’était surtout trouver ce qui clochait dans mon alimentation et comment rééquilibrer ma façon de me nourrir tout au long de la journée : car concrètement je ne mange pas en grosses quantités, je ne mange pas gras, mais je ne maigris pas et même je grossis !

img_0034

Clairement ce premier rendez-vous, c’est aussi la prise de conscience des erreurs commises grâce à un questionnaire très pointu sur toutes nos habitudes quotidiennes. La naturopathe met en évidence les disfonctionnements mais aussi des choses plus anodines qui peuvent avoir leur importance.

Cela dure environ 1h30 et dès ce premier rendez-vous, on repart avec un bilan et une liste de conseils simples, établis AVEC la naturopathe (si cela nous semble impossible à mettre en place alors on trouve une autre solution ENSEMBLE ).

Je vous avoue que le contact a été facile car ma naturopathe est aussi ma cousine. Pour mieux vous la présenter, elle s’est prêtée au jeu des questions-réponses.

Voici l’interview de ma naturopathe :

Bonjour, qui es-tu, pourquoi la naturopathie, comment ? dis nous tout !

Je m’appelle Eva Dulile, j’ai 32 ans, je suis naturopathe depuis juillet 2015, et pratique depuis septembre 2015 à mon domicile sur Bordeaux centre et depuis mai 2016 en cabinet (Bordeaux centre), les lundis pour le moment. J’ai été formé au Collège de Naturopathie Rénovée à Rochefort. Ma formation a duré 3 ans et demi, et je me considère en formation perpétuelle car je participe régulièrement à des conférences, des colloques afin de me ternir au courant de tout ce qui se passe dans ce domaine. Je suis aussi mon premier « cobaye » et aime à tester régulièrement les techniques que je propose à mes consultants ; alimentation, lavement, bougie auriculaire, compléments alimentaires, relaxation, yoga, pilates, sauna, jus, mono diète, fleurs de Bach, sophrologie… Tout cela fait partie de mon quotidien. Je rencontre régulièrement d’autres thérapeutes (acupuncteur, masseur, kinésiologue, ostéopathe… afin de tester leurs techniques  pour pouvoir être à même de conseiller à mon tour ces techniques à mes consultants.

12782046_1054939284552531_306039211_n

Quels sont tes projets pour faire évoluer ta pratique ?

J’ai le projet de me former aux massages afin d’élargir mes compétences et d’offrir à mes consultants des soins appropriés et complémentaires. C’est un métier passionnant, ou l’humain est au centre et c’est ce qui m’intéresse énormément. J’accorde beaucoup d’importance à la psychologie et tient à ce que chaque individu puisse trouver dans nos échanges un espace de liberté ou tout les sujets peuvent être abordés, sans jugement et avec bienveillance et compréhension. Chaque personne que je reçois est différente et vient pour aller mieux, pour se connaître, pour s’enrichir et apprendre à développer son bien être. Une consultation prend du temps mais c’est aussi un temps qu’on prend pour soi et qu’on s’offre et c’est là le premier pas dans la prise en charge de sa santé !

Quel est le meilleur moment pour consulter un naturopathe ?

 N’importe lequel, le mieux évidemment serait de consulter avant que les troubles apparaissent, et surtout quand chaque personne est prête à modifier ses habitudes alimentaires et de vie. Sans réelle envie, les résultats seront peu probant puisqu’il faut réellement vouloir changer les choses. Si tu veux une période précise je dirais septembre ou janvier pour ma part, car nous sommes conditionnées pour modifier nos comportements et faire des efforts à ces moments de l’année. En septembre, l’été est fini on est prêt à mettre en place de nouvelles habitudes, on veut préparer la rentrée, l’automne et surtout vivre au mieux les mois d’hiver tant sur le plan physique que psychologique. Janvier est un peu le mois des bonnes résolutions ou on a envie de faire table rase des mauvaises habitudes et surtout d’éliminer les excès des fêtes!

Quelles sont les erreurs que tu constates le plus ?

Il n’y a pas vraiment d’erreur à proprement parler juste des mauvaises informations qui circulent et face à celles ci les gens sont un peu perdus. Les produits laitiers, de la viande à chaque repas, des repas très copieux, la prise de sucre raffinée en permanence, la prise de café pour se rebooster (alors que c’est le contraire qu’il se passe), le manque d’hydratation, le manque d’activité physique, le manque de sommeil réparateur… sont les choses que je constate le plus. Chacun à l’impression de bien faire parce qu’il a lu telle ou telle chose, cependant même si il existe des règles de base, ce qui est bon pour l’un ne le sera pas pour l’autre! 

 Quels sont les résultats que tu observes ?

 Les résultats sont avant tout personnels, je constate simplement que des personnes arrivent peu à peu à mettre mes conseils en pratiques et y trouvent leur compte. Le mieux serait de consulter 3 fois dans une année pour pouvoir avoir de réel résultat sur le long terme. Cela prend du temps de modifier ses habitudes et c’est un travail au quotidien qui sera vécu différemment pour chacun. Pour le moment quand j’entend (je dors mieux, ou je me sens moins lourde après tel repas, j’ai une meilleure mine, j’ai moins de ballonnements…) ça me fait toujours plaisir et ce sont des remarques très positives, qui motivent à poursuivre ce qui a été mis en place. Déjà de passer la porte d’un naturopathe c’est déjà pas mal, cela signifie que l’on s’intéresse à soi, que l’on souhaite aller mieux et c’est déjà le premier pas dans la démarche.

 Et vous, ça vous tente ?

Pour ma part, je vous ferais un bilan d’ici quelques mois😉

img_0003

Eva Dulile -Naturopathe 06.15.22.23.62

evadulile@gmail.com

Si cela vous intéresse : 10% de réduction sur la première consultation aux lectrices de P’tea potes, il suffira de dire à Eva Dulile -Naturopathe que vous venez de la part de Lydie ou de P’tea potes !

Rien ne sert de courir, il faut partir entre copains … #adrenaddict #bordeaux

Il me semble que LaFontaine disait un truc du genre … et ma foi il avait bien raison.

Car courir c’est bien, s’amuser c’est mieux ! ( Je sais pas si c’est du Molière ça ou bien du Montaigne ? peuT-Importe !)

Comme tu le sais, j’essaie, je dis bien j’essaie de courir régulièrement … Mais voilà, je m’ennuie.

La course j’aime ça parce que c’est mon moment à moi, même si au début je galère, en solo, sans rien à penser, sans personne à suivre ou surveiller (toi même tu sais ;-)), pourtant parfois je n’en vois pas la fin. J’aimerais que mes parcours soient plus fun.

Alors pourquoi est-ce qu’on ne pourrait pas transpirer et se dépenser tout en s’amusant comme des fous ?

Eh beh figure toi que ça existe ! Et même que ça se passera à Bordeaux le 9 Octobre !

14407664_967221673377996_761385760_n

Son petit nom : l’Adrenaddict ! Une course complètement folle avec des obstacles qui sortent de l’ordinaire, que tu peux faire en équipe.

L’ADREN’ADDICT est un parcours urbain hors du commun où ton seul objectif est de dépasser tes limites, tout en partageant un super moment avec tes amis. A vous les glissades, les grimpades et autres galipades !😉

14409208_967222590044571_2141294482_n

Cette année je ne pourrais pas être présente (pourtant j’avais déjà une idée de déguisement : car oui tu peux te déguiser !😉 mais après tout, chacun son équipement ;-)), mais je compte bien encourager tout ceux qui se lanceront dans la course : surtout que le parcours passe entre autre, par mes 2 communes chouchous : Cenon (toute mon enfance-adolescence) et Lormont (ma ville de maintenant).

14383278_967222396711257_585676111_n

Alors tous à vos clics pour aller vous inscrire, entre copines, en famille, entre Super Héros !

Site de l’ Adrenadict

Page facebook de l’évènement 

 

 

 

Le château Tournefeuille : un vignoble familial et accueillant au coeur de Lalande de pomerol

typorama

Au coeur des vignobles de Lalande de pomerol, dans la petite commune de Néac, le Château Tournefeuille vous attend.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-6

Tenant son nom d’un emplacement bénéficiant d’une brise permanente, ce vignoble est surplombé par la maison d’hôtes.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-5

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-4

Les vignes se prêtent à une balade familiale et conviviale où chacun peut laisser libre cours à sa rêverie.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-14  chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-16 chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-17                       chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine

Un parcours agrémenté de petites explications signalétiques nous mène autour d’un lac où vous pourrez faire un tour de barque.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-13

Plus loin ce sont les animaux (ânes et chevaux) qui vous accueillent et attendent impatiemment la visite des promeneurs.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-15

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-12

Au bout du chemin, la demeure vous ouvre ces portes sur un salon cosy, une cuisine familiale et une salle à manger élégante.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-19

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-10

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-24

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-21

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-22

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-20

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-23

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-26

A l’étage, des chambres décorées dans différentes ambiances invitent à la détente.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-35

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-29

On ne se lasse pas du calme et de la vue qu’offre chaque pièce.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-30

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-27

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-31

J’ai déjà choisi ma chambre.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-34

Baignoire en îlot, vue sur Pétrus, et petit bureau près d’une fenêtre lucarne : je m’installerai bien quelques jours ici pour écrire loin de la ville et du quotidien, profitant des lumières différentes que dévoilent chaque heure du jour sur les vignes.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-33

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-9

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-36

Les vins de la propriété ont, quant à eux, une richesse aromatique surprenante.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-38

Ce soir là, nous avons eu la chance de déguster plusieurs vins :

  • Rosalcy 2013 Lalande de pomerol
  • Château Révérence 2010 Saint-Emilion Grand cru
  • Château Lecuyer 2011 Pomerol
  • Château Tournefeuille 2001

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-39

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-40

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-1

Mon coup de coeur sera pour le Pomerol Lecuyer 2011 . Je pense que je ne suis pas insensible à son 90% merlot🙂

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-3

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-37

Un grand merci à Eymeric et Virginie PETIT et à Philippine pour leur accueil et leur enthousiasme, ainsi qu’à Aurore pour l’organisation de ces belles rencontres au château Tournefeuille.

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-18

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-2

chateau-tournefeuille-neac-lalande-pomerol-saint-emilion-vigne-vignoble-chambre-hote-vins-oenotourisme-famille-gironde-aquitaine-7

Mon carnet de recettes DIY personnalisé « carreau de ciment »

IMG_0192

Cela fait quelques temps que j’avais envie de me faire un nouveau cahier de recettes.

L’ancien regorge de recettes que nous avons fait une seule fois, d’autres qui ne correspondent plus à nos besoins / mode de vie, puis il commence à avoir pas mal de tâches un peu partout et surtout j’avais envie d’en faire un qui comblerait mon envie du moment : les carreaux de ciment ! (je l’ai même mis sur ma wish list de la rentrée 😉

credence-de-cuisine-en-carreaux-de-ciment_5430125 source Pinterest

 

A défaut de refaire ma cuisine pour assouvir cette nouvelle passion (mais du coup je vais peut-être en mettre dans la salle de bain … aaaaaahhh !!) , je me suis dit que j’allais commencer par en distiller des touches🙂 Le temps fera son oeuvre😉

FullSizeRender

Alors voici mon cahier de recettes DIY avec sa couverture « carreaux de ciment » à imprimer

( je l’ai imprimé en gris finalement)

Recettes-book-cahier-maison

Le tuto est tellement enfantin que j’ai honte😉

  • Prenez un carnet /cahier tout simple
  • Imprimez la couverture : en couleur, ou comme moi en gris.
  • Collez la
  • Recopiez vos recettes
  • Mettez du fun : stylos, feutres, tampons, masking tape … Faites vous plaisir en ajoutant des petits éléments, de la couleur, des petits dessins qui vous donneront le sourire en cuisinant😉
  • J’ai ajouté une enveloppe pour mettre les recettes que je découpe ou que l’on me donne sur papier libre : tant que je ne l’ai pas faite au moins 2 fois je ne la recopie pas.

recettes-cuisine-cahier-diy-carreau-ciment-tendance-printable-facile-joli-2

Et voilà !

recettes-cuisine-cahier-diy-carreau-ciment-tendance-printable-facile-joli

Et en exclu la recette culte du poulet au whisky😉

recettes-cuisine-cahier-diy-carreau-ciment-tendance-printable-facile-joli-1

ça vous a plu ? Vous avez quoi comme cahier de recettes ?

ça vous dit une rubrique « recettes » pour remplir le cahier ?

%d blogueurs aiment cette page :