Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE

S’autoriser à renouer avec la créativité et la création : créer le meilleur de soi

Grâce à mon bullet journal, il y a 2-3 ans, j’ai commencé par me remettre à dessiner …

D’abord des façades, puis des petits moments des vacances dans mon carnet de voyage.

Et j’ai essayé de me mettre à l’aquarelle pour me détendre.

Bien sûr à chaque fois ce sont des instants fugaces, cela ne dure ni un après-midi ni des heures, mais en une demi-heure je me sens ressourcer.

J’ai longtemps dit que je n’avais pas le temps, car pour moi, dessiner ou peindre, cela demandait beaucoup de temps : il fallait s’installer à une table, et sortir son matériel, et être équipé.

Je n’avais jamais ce qu’il fallait ou bien il me manquait des feuilles ou je ne savais pas sur quel carnet me lancer …

Je mettais un temps considérable à réfléchir à ce que j’allais dessiner ou peindre.

Ensuite je tournais autour du pot … de peinture, sans oser commencer, de peur de rater, de ne pas assez bien faire, de me décevoir, de perdre mon temps.

Bref je me mettais la pression, je me trouvais des excuses, et je finissais par me gâcher le plaisir et ensuite mon cerveau devait garder ces angoisses et ce stress, puisque je n’avais plus envie de m’y mettre et les arguments « contre » tournaient en boucle.

Puis en bonne élève disciplinée, j’ai décidé de m’offrir un livre pour « apprendre » à dessiner, ou peindre, pour trouver des techniques qui me feraient progresser, pour me « former » : ainsi j’allais légitimer ce temps que je m’accordais, comme une nouvelle corde à mon arc.

J’ai donc à nouveau perdu un après-midi en rayon artistique, à la recherche DU livre qui ferait que j’allais pouvoir enfin m’autoriser à passer un moment en tête-à-tête avec moi-même pour autre chose que juste « un loisir ».

Car oui c’est bien connu, un moment pour soi à ne rien faire de concret, c’est du gâchis ! (vous l’entendez la voix de la culpabilité ? de la femme overbookée ? de la mère qui vole des minutes pour elle au lieu d’être avec ses enfants à jouer ?)

Je n’ai rien trouvé sur les techniques ou les pas-à-pas de dessin ou peinture ou plutôt j’ai erré entre la multitude d’offres sans trouver mon bonheur, mais je suis tombée nez à nez avec un livre esseulé, un seul exemplaire qui m’attendait, sous une pile un peu isolé, un livre canadien : Créer le meilleur de soi de Manon Lavoie.

Je l’ai feuilleté très peu, mais sa couverture, son titre et les quelques mots glanés sur les chapitres ont fini de me convaincre.

C’était le livre que j’attendais pour m’autoriser à créer et arrêter de procrastiner ces moments ou me trouver des excuses pour les enfouir bien loin en moi.

Le coût (une trentaine d’euros) m’a d’abord fait hésiter, mais je peux vous dire qu’il vaut chaque euro et qu’il regorge de photos apaisantes, et de bons conseils.

263 pages de douceur.

C’est un voyage intérieur, un thé avec une amie, une déculpabilisation, des suggestions de différentes façons de mettre de la créativité ou de s’octroyer des moments pour lâcher prise sur la toile, sur un carnet ou même dans le tissu.

Des citations, des idées concrètes pour s’inspirer sur de petits projets créatifs qui font du bien, qui permettent aussi de mieux se connaitre, de poser sur papier, toile ou tout support, des intentions, des colères, des joies.

Car créer c’est aussi sortir une part de soi que parfois on ne sait pas où mettre.

Fin des mauvaises excuses : on rassemble dans une trousse une petite palette, un crayon, une gomme, un pinceau, un stylo feutre, un bout de torchon, un pinceau à réservoir, quelques feuilles aquarelles, un petit carnet.







On n’a pas besoin de plus pour s’amuser !

Oui il y a toujours des palettes + grandes, + complètes, oui il y a toujours de nouveaux coloris ou feutres + sympas …

mais au final l’essentiel n’est pas d’avoir des tonnes de matériel mais de s’en servir 😉

Alors quand on a un quart d’heure devant soi, ou qu’on veut décompresser pendant une vingtaine de minutes (pas plus longtemps qu’un épisode de Friends :-)) : on sort sa trousse et on est prêt à créer !

Idem, on arrête de vouloir un résultat parfait, on arrête de se dire qu’on ne sait pas quoi dessiner ou peindre, tout est sujet à s’évader : un oiseau qui passe devant la fenêtre, la tasse de thé qui est posée sur la table, une fleur qui fane dans le vase, une citation lue sur instagram le matin …

On recherche juste un moment de détente qui nous fait du bien : pas un dessin impeccable ou une représentation sans défaut !

Si on arrive à un résultat satisfaisant, tant mieux, sinon tant pis !

Parfois on trouve du mignon et du beau dans nos propres créations car ils représentent un moment agréable : tout simplement !

Et si on fait un truc moche, ce sera quand même notre truc moche à nous 😉

Ce livre m’a vraiment ouvert les yeux sur mon besoin de ses bulles créatives et sur le fait que je ne me les autorisais pas et que je trouvais toutes les raisons du monde de repousser ses parenthèses dans le quotidien.

C’est un moment de méditation, où je ne pense à rien d’autre et cela fait un bien fou !

En ce sens, le visionboard ou tableau de visualisation est aussi un bel outil pour s’amuser tout en visualisant ses besoins, envies et projets pour une période ou une année à venir !

Phrases inspirantes et illustrations ou photos permettent de garder un oeil sur ce qui vous inspirent et vous animent !

Et vous, vous prenez du temps pour vous ? Qu’est ce qui vous détend ? Quel est le dernier livre créatif qui vous a aidé à avancer ?

Publicités
CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

3 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #decembre2018

A nouveau la tête dans un manuscrit, j’ai pris peu de temps pour lire, mais j’ai tout de même fait de jolies découvertes, qui pourront vous faire bien démarrer l’année 2019 si vous êtes en recherche de livres à lire.

Voici mes lectures du mois

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos des couvertures. L’idéal est d’acheter dans vos petites librairies de quartier ou auprès des éditeurs en ligne.

Tout le monde ne raffole pas des Brocolis de Camille Choplin

L’histoire :

« Corinne, quinquagénaire fraîchement divorcée, vite à 100 à l’heure entre son entreprise de wedding planner et les hommes qu’elle croque allègrement, surtout s’ils ont la moitié de son âge. L’écologie ? Elle a déjà du mal à prendre soin d’elle, alors s’occuper de la planète, très peu pour elle ! Sa fille Amandine est complètement perdue en école de commerce. Gagner beaucoup d’argent comme ses parents, pour quoi faire ? Elle a besoin d’autre chose… reste à savoir quoi exactement. Leur voisine Charlotte est une écolo engagée à tendance radicale. Jeune maman trentenaire, elle fait de son mieux pour laisser l’empreinte la plus légère possible sur terre. Chez elle, tout est bio, local, de saison, fait maison, zéro déchet… Ce qui a le don d’amuser, voire agacer, son compagnon Alexandre. Au cours d’une année, au fil des rencontres et des saisons, chacune va faire ses propres expériences et découvrir qu’une autre façon de vivre est possible. Parfois, il suffit d’un rien pour modifier ses habitudes, être en harmonie avec la nature, les autres… et avant tout soi-même ! »

J’attendais avec impatience de pouvoir découvrir le livre de notre écologirl bordelaise ! Outre le fait que je suis très attachée à ses démarches écolo, j’ai aimé y retrouver des lieux connus de Bordeaux. Les personnages sont attachants et bien campés. Les générations et les modes de vie se croisent pour finalement apprendre à vivre ensemble. C’est une lecture agréable avec ce qu’il faut de bons sens pour semer des petites graines dans l’esprit du lecteur sur ses habitudes et notamment les choses faciles à mettre en place. J’ai apprécié son côté feel-good. Une vraie bouffée d’oxygène et d’air .. pur !

 

La fille du docteur Baudouin de Marie-Aude Murail

L’histoire :

« Ils sont deux à se partager la clientèle du cabinet. Jean Baudoin, le fondateur, la cinquantaine à la fois fringante et fatiguée. Il ne garde jamais les gens plus de dix minutes, distribue les médocs comme les regards méprisants. Les malades l’énervent de plus en plus. Et Vianney Chasseloup, un débutant, avec des yeux d’âne, un prénom de saint, une triste figure de chevalier, les cheveux en pagaille et le veston froissé. C’est lui qui soigne tous ceux dont Baudoin ne veut plus : les vieux, les gâteux, les paumés, les cas désespérés. Mais voilà qu’un jour, parmi les patients du docteur Chasseloup, se glisse une toute jeune fille aux yeux bleus, presque violets. Violaine. Aussi jolie que son prénom peut le laisser espérer. Elle a tout pour être heureuse. C’est la fille du docteur Baudoin. Alors, qu’est-ce qu’elle fait là ? »

Le problème c’est qu’une fois que tu découvres les livres de Marie-Aude Murail, tu as envie de tous les lire ! Elle m’embarque, elle me débarque, elle me fait voguer … je m’attache à tous ces personnages et j’aime autant sa légèreté que sa gravité. Bref c’est un plaisir à chaque fois de découvrir une nouvelle histoire : on retrouve toujours son attrait pour des adolescents sensibles et matures, pour des parents largués et pour un ton toujours très juste. Bref love love love ❤

 

Le père noël était presque parfait de Rose Becker

L’histoire :

« Et si l’amour était son cadeau de Noël ? Calista rêve d’un miracle de Noël pour sauver le café familial, menacé de fermeture. Mais pour commencer, elle a droit à une surprise tombée du ciel ! Liam vient d’avoir un accident de voiture. il est blessé et désorienté. Calista n’écoute que son bon coeur et le recueille chez elle, lui offrant un toit et de quoi se remettre. Mais Liam n’est pas celui qu’elle croit, et il n’est pas venu dans cette petite ville par hasard… Alors que les sentiments s’en mêlent, les deux jeunes gens entament une relation mouvementée et basée sur un mensonge. Et si la vérité était plus complexe encore que les secrets ? »

Les romans de noël c’est comme les téléfilms de noël : j’en ai besoin pour me mettre dans l’ambiance et j’adore, même si ça dégouline de bons sentiments. Après certains sont plus réussis que d’autres. Celui-ci n’est pas dans mes préférés car l’héroïne est jeune et un peu midinette … bref je ne me suis pas attachée aux personnages.

Mes autres sélections livre des derniers mois :

Octobre / novembre 2018 :

Septembre 2018 :

Août 2018 : idées lecture

juillet 2018 : idées lecture

juin 2018 : 4 idées lecture

mai 2018 : 5 idées lecture

Avril 2018 : 5 idées lecture

Mars 2018 : 3 idées lecture

Janvier 2018 / Février 2018 : 4 idées lecture

Décembre 2017 : 4 idées lecture

En Novembre 2017 : 4 idées lecture

En Octobre 2017 : 4 idées lecture

En Septembre 2017 : 4 idées lecture

En Août 2017 : 4 idées lecture

En Juillet 2017 : 4 idées lecture

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

happy-2

CULTURE, SORTIES KIDS

Le retour de Mary Poppins : outrage au classique ou nouveau chef-d’oeuvre ?

En tant que fan, qui vénère Mary Poppins, l’original film de Walt Disney de 1964 où Julie Andrews chantait, dansait et campait une nounou aussi magique que douce et stricte, j’attendais avec impatience la sortie de la suite : le retour de Mary Poppins.

Alors pas évident de ne pas spoiler l’histoire tout en donnant mon avis, mais je sais qu’on va me demander ce que j’en ai pensé en tant que passionnée et fanatique du 1er opus, alors je vais tenter de te dire mon ressenti à la sortie du cinéma de la séance de 13h30.

Disney nous avait raconté la génèse du roman devenu film avec Walt Disney campé par Tom Hanks dans « Saving Mr Banks » ou « dans l’ombre de Mary« .

Premièrement je n’étais par avance pas convaincue du choix d’Emily Blunt comme personnage principal.
Certes elle a été lookée pour le rôle et reste crédible pour jouer la baby-sitter des enfants Banks mais je clame haut et fort que Anne Hathaway était pour moi déjà bien plus représentative du style Mary Poppins assez naturellement.

Il faudra donc faire avec Emily 😉

Elle ne s’en sort pas si mal mais je déplore que par moment elle ressemble + à un sosie de Katy Perry à Broadway qu’à la très classe et pragmatique Mary Poppins.

De plus je ressens son côté sévère comme parfois hautain et dédaigneux.

Qu’à cela ne tienne, elle a tout de même des mimiques et regards bien travaillés qui la rendent attachante et je pense qu’après plusieurs visionnages, je lui trouverais encore des qualités.
Mais difficile de passer après Julie Andrews, j’en conviens.

Deuxièmement, le scénario est simple mais tient la route, avec une histoire poignante où les enfants trinquent toujours dans les soucis des adultes.

L’émotion est au rendez-vous. C’est un très bon point.

Troisièmement, les chansons.

Alors là je suis assez mitigée : j’ai trouvé les tableaux, chorégraphies et musiques superbes, avec le vrai esprit du film original et d’une comédie musicale digne de ce nom.

Par contre, j’ai dû le voir en français car aucun cinéma près de chez moi ne diffusait la VO et je dois dire que les paroles des chansons françaises sont très décevantes.

Elles ne restent pas en tête et collent très mal aux mouvements de lèvres des acteurs. Je suppose qu’une fois que je l’aurais vu en anglais, mon avis différera.



Par contre, les décors, costumes et ambiance générale m’ont beaucoup plu.

On retrouve l’univers de Mary Poppins et sans être dans la même époque on retrouve des clins d’oeil agréables et des tenues british à souhait ainsi que les différentes vues de Londres.

Les personnages secondaires et apparitions sont très agréables : de belles surprises avec Meryl Streep et Colin Firth, mais aussi l’acteur qui jouait Bert ( Dick Van Duke 93 ans), ainsi qu’Angela Landsbury qui a fait bondir mon petit cœur ❤

Bref je ne sais pas s’il deviendra un classique Disney mais il a le mérite de nous replonger dans un univers à part qui est bien celui de Mary Poppins.

Pour moi il n’est pas le retour de Mary Poppins, mais une cousine éloignée qui nous la rappelle avec nostalgie, et nous permet de prolonger un peu la magie du premier sans l’égaler.

Et vous, vous l’avez vu ? Vous avez aimé ?

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

4 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #octobre2018 #novembre2018

J’ai enfin rendu les premières corrections de mon propre manuscrit et ainsi j’ai pu me remettre à la lecture 😉

Principalement des histoires de noël que j’affectionne particulièrement en cette période !

 

Voici mes lectures du mois

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos des couvertures.

 

Le parfum de l’avenir de Julie Giordano

L’histoire :

« Paul est à un tournant de sa vie.
Il a de nombreux projets : acquérir le château de son arrière-grand-père, débuter sa carrière prometteuse d’expert-comptable dans une grande société, et vivre sa vie de couple avec Pauline.
Sa route est toute tracée, dans la lignée de sa famille, une vie sans surprise.
Elle va pourtant emprunter un tout autre chemin. Paddy, son grand-père, veuf depuis peu, et dont personne n’avait de nouvelles, va reprendre contact avec lui.  »

J’ai beaucoup aimé cette histoire ! Un tournant de vie, un choix décisif lorsqu’on sait que l’on part pour des années d’un chemin tout tracé. La zone de confort n’est pas loin, mais aussi savoir écouter ses vraies envies. Cela m’a fait penser à la fin de l’Auberge Espagnole : vouloir gagner sa vie autrement qu’en étant enfermé dans un cliché de vie. Le grand père est tout bonnement attachant et cette histoire de famille et de générations est très bien ficelée.

 

La vie est belle et drôle à la fois de Clarisse Sabard

L’histoire :

« Léna n’en revient pas. Comment sa mère, qui l’a convoquée pour passer Noël dans la maison de son enfance, a-t-elle pu disparaître en ne lui laissant que ce message sibyllin ? La voilà donc coincée dans le petit village de Vallenot au coeur des Alpes de Haute-Provence et condamnée à passer la fête qu’elle hait plus que tout, entourée de sa famille pour le moins… haute en couleur ! Mais les fêtes de famille ont le don de faire rejaillir les secrets enfouis. Les douloureux, ceux qu’on voudrait oublier, mais aussi ceux qui permettent d’avancer… »

Ce roman se lit aussi vite que se mange une gaufre à la chantilly ! On savoure les personnages et cette famille dont l’héroine qui n’aime pas noel. L’ambiance y est, le secret de famille, cher à la plume de Clarisse Sabard aussi, et on se laisse prendre par cette histoire belle et drôle à la fois 😉

 

Noël sur la 5ème Avenue de Sarah Morgan


L’histoire :

« Manhattan sous la neige, les sapins qui scintillent et les vitrines illuminées… Il n’y a rien qu’Eva aime plus que Noël. Alors, même si, cette année, elle doit passer seule sa fête préférée, elle ne compte pas se laisser abattre. Il ne lui reste qu’une dernière mission à accomplir pour Urban Génie, l’agence d’événementiel qu’elle a créée avec ses meilleures amies, avant de profiter pleinement de cette période enchantée : préparer une surprise de Noël pour Lucas Blade, le plus cynique des écrivains new-yorkais – ce qui n’est pas peu dire. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est qu’une énorme tempête de neige la retiendrait prisonnière du somptueux penthouse du ténébreux écrivain… »

Une romance à noël : un combo gagnant pour un livre léger, qui se lit vite, mais avec une plume qui croque les détails et pose l’ambiance d’un noel américain. J’ai adoré cette histoire qui nous plonge dans la féérie de noel, mais aussi dans le travail d’écrivain (j’adore lire sur cette thématique) et bien sur de l’amour éléctrique 😉

 

Nos amours ne vont pas si mal de Marie-Aude Murail


L’histoire :

« Les choses pourraient être pires. Émilien pourrait être père à dix-sept ans puisque sa petite amie, Martine-Marie, pense être enceinte de lui. Sylvie, sa mère, pourrait être au chômage, plaquer Valentin et abandonner ses enfants puisqu’elle est au bord de l’implosion. Justine, sa petite sœur prématurée, ballottée de fille au pair en halte-garderie, pourrait y laisser sa peau. Émilien pourrait se décourager et renoncer à son rêve: devenir dessinateur de BD. Mais non, tout ça, ce serait à la télé, dans Santa Barbara. Dans la réalité, les choses ne vont pas si mal que ça. Allez, courage, Emilien, et venge-toi de la vie… en la dessinant ! »

Je ne cesse de tomber amoureuse des textes de Marie-Aude Murail que j’ai découvert sur le tard. Là, je dois avouer que sa façon de raconter m’a époustouflé ! C’est vif, c’est plein de spontanéité mais toujours bien choisi. Les personnages ont toujours ce je ne sais quoi de génial et en même temps ils sont comme nous. On le lit beaucoup trop vite, mais il reste toujours quelque chose de doux. Bref j’ai demandé au papa noel toute la série des Emilien ! C’est vraiment mon gros coup de coeur !

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

Septembre 2018 :

Août 2018 : idées lecture

juillet 2018 : idées lecture

juin 2018 : 4 idées lecture

mai 2018 : 5 idées lecture

Avril 2018 : 5 idées lecture

Mars 2018 : 3 idées lecture

Janvier 2018 / Février 2018 : 4 idées lecture

Décembre 2017 : 4 idées lecture

En Novembre 2017 : 4 idées lecture

En Octobre 2017 : 4 idées lecture

En Septembre 2017 : 4 idées lecture

En Août 2017 : 4 idées lecture

En Juillet 2017 : 4 idées lecture

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

happy-2

DETENTE, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

5 comédies romantiques indispensables pour une soirée dvd feel-good !

Novembre, ça file un peu le bourdon parfois !

Et l’hiver, quand il commence, on ne sait jamais vraiment jusqu’à quand il va durer avec son lot de pluie, ciel gris et froid polaire.

Aussi j’ai une solution qui remonte le moral à une vitesse vertigineuse : envoie les enfants loin, fais-toi chauffer un chocolat chaud (ou sers toi une margarita ;-)), allume une bougie, installe-toi sous un plaid et lance un des films que je te conseille dans la liste ci-dessous.

A toi le moment de détente absolu pour retrouver la pêche et passer une soirée sans prise de tête, pleine de bons sentiments et de fous rire !

(et y’a du beau gosse dedans en bonus prime !)

Cela peut faire de chouettes idées de kdo de noël si tu ne les as pas encore, ces classiques ne se démodent pas : on les trouve d’occasion chez Easy cash ou cash converters par exemple.

(clique sur les images pour commander les dvd neufs ou d’occasion sur amazon)

L’indétrônable Bridget Jones

Je crois que j’ai vu les deux premiers une bonne centaine de fois, mais je ne m’en lasse jamais !

C’est pour moi l’arme anti-déprime absolue ! Cela me renvoie aussi au moment de ma jeunesse où j’avais lu le livre en anglais avant sa sortie en France et c’était une révélation : je voulais écrire de la chick-lit ! Faire rire, sourire, se sentir bien, la vraie vie en grossissant le trait .. Bref Bridget c’est à consommer sans modération !

Sex and the city

Que ce soit la série, ou les films, je trouve qu’il se dégage vraiment une ambiance particulière qui donne la pêche et rend en même temps nostalgique ! Mais Carrie et ses amies c’est aussi le luxe, la démesure, l’Amérique … Bref du rêve et de la fashion attitude !

J’aime tellement voir Miss Bradshaw s’asseoir à son bureau pour écrire ses articles sur son ordinateur : je crois qu’elle fait partie des personnages qui m’ont donné l’espoir qu’on puisse vivre de l’écriture, d’une manière ou d’une autre.


Love Actually

De la comédie romantique british, comme on en fait plus !

Les acteurs sont parfaits, les personnages touchants attachants … on pleure, on sourit … Les scènes cultes ! Je regarde toujours avec plaisir ce film !

The Holiday

Je rêve de passer une semaine ou un mois dans le cottage de Kate Winslet dans ce film ! C’est tellement mignon et cosy ! On s’y voit prendre une tasse de thé ou un verre de vin avec Jude Law sans problème 😉

Ce film est aussi génial en VO avec les accents américains et anglais de chacun : la différence de culture, de climat … On voyage et on adore ces personnages haut en couleur !

Valentine’s day  et Happy New Year

Par les réalisateurs de Love Actually. Ils ont gardé la même recette : un chassé croisé de personnages qui se connaissent ou pas, mais sont amenés à se rencontrer sur une période donnée. La saint Valentin ou le réveillon du nouvel an : Toujours des moments particuliers où on doit faire avec, même quand on est seul / célibataire. J’aime voir toute la pléiade d’acteurs se succéder et les musiques …

Pour moi ce sont des films romantiques avec ce qu’il faut de folie, de bons sentiments et de modernité !

Et vous quels sont vos films feel-good préférés ?

 

 

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

5 plaisirs d’automne à Bordeaux

L’automne est une saison pleine de surprises : entre lumière chaude et couleurs chatoyantes, la pluie vient parfois menacer les rues et couvrir le ciel de nuages gris.

Pourtant à Bordeaux, il y a des endroits que l’on savoure d’autant plus, lors d’une douce journée d’ Octobre.

Voici mon top 5 

 

Se pauser dans un cinéma atypique :

Pour une séance ciné bien au chaud, dans une ambiance cosy, il existe un lieu mythique en plein centre de Bordeaux : l’Utopia.

Outre une programmation originale et engagée, le bâtiment lui-même vibre des ondes de l’ancienne église dans laquelle le cinéma est installé.

Idéal pour voir des films en VO, des documentaires et des court-métrages pour le jeune public.

Alors installe-toi dans les fauteuils et savoure ce moment de détente !

Caresser des livres et choisir un doux roman feel-good ou hygge :

L’incontournable Librairie Mollat est le lieu parfait pour traîner lentement autour des différents rayons de livres qui le composent.

Que tu sois BD, romans, développement personnel ou littérature jeunesse, tu trouveras ton bonheur. Malgré sa popularité, l’endroit jouit d’une ambiance particulière qui lui donne une âme unique.

Repars avec une lecture conseillée par un des vendeurs, ils ont toujours des pépites littéraires à te faire découvrir.

(dont bientôt mon livre au printemps ;-))

Boire un chai tea latte :

C’est au Kuro espresso bar que tu trouveras le meilleur chai tea latte de la ville.

A l’approche de l’automne, tu peux même y déguster un Pumpkin tea latte, fait avec un sirop de citrouille maison.

En plus d’être adorables, les deux responsables de cet endroit cosy font des gâteaux maison et des plats simples, sains et savoureux. Point de chocolatine, mais je te conseille leurs délicieux muffins !

Alors viens t’installer avec ton bouquin pour quelques minutes au chaud, à regarder la pluie tomber dehors, pendant que tu profites de cette pause gourmande qui réchauffe le cœur ❤

S’offrir une tasse à thé pleine de charme :

Tu voudrais que ton mug ne ressemble pas à celui des autres ? Sentir un matériau noble sous tes doigts les matins froids ?

Pousse la porte de la boutique Lodge !

Là-bas, la vaisselle et l’art de la table sont un retour à l’artisanat et aux jolies choses imparfaites. Les couleurs de la terre, les contours de la céramique, tout mérite d’être regardé avec douceur.

Si tu veux compléter ton auto-cadeau, parce que tu le mérites, tu pourras même te fournir avec un des thés bio Greenma, revendu sur place, en recharge ou dans son joli bocal en verre fumé.

Repartir chez soi avec des jolies cartes ou un carnet :

Parce que l’automne est l’occasion de prendre le temps d’écrire de vraies lettres, d’envoyer une pensée pour réchauffer ses proches de doux sentiments ou d’énergie positive, rentre dans la boutique de papeterie Le Goût du Papier !

Ici, tu peux même assister à des ateliers de dessin, origami ou bullet journal !

Des illustrations choisies avec amour, des papiers avec des centaines de motifs et beaucoup de passion, c’est dans cette atmosphère créative, que tu pourras choisir le carnet pour inscrire tes mantras de gratitude ou tout simplement, y noter tes futurs projets DIY ou dessiner tes envies d’automne 🙂

Et toi, quel est ton endroit préféré en automne à Bordeaux ?

 

Pense à épingler cette image sur Pinterest pour retrouver ses bonnes adresses 😉

DECO, DETENTE, Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

5 livres sur le minimalisme : alléger sa maison et son esprit !

 

Quand on commence à réduire ses déchets, à vouloir du durable plutôt que du jetable, fatalement un tri s’opère, on commence à désencombrer et progressivement on devient minimaliste sans s’en apercevoir.

Avec cette nouvelle façon de consommer, on apprend à apprécier les objets pour ce qu’ils sont : pas des sentiments, ni des souvenirs, mais de l’utile et du beau.

On se surprend à aimer les surfaces vides et les placards épurés : le minimalisme devient une liberté !

Exit les matières plastiques, les bibelots qui encombrent la vue et l’esprit, on redécouvre ce qui compte vraiment et on gagne en espace et en praticité.

Oui, mais par quoi commencer ?

Je vous propose un tour d’horizon de 5 livres indispensables pour comprendre la démarche, l’adopter et rester motivé et convaincu des bienfaits du minimalisme.

 

Pour acheter les livres sur amazon, cliquez sur la photo de la couverture de chaque titre

 

L’art de l’essentiel de Dominique Loreau

« Se délester du superflu, c’est aussi se délester de ses problèmes. Pour désencombrer sa vie, jeter agit non seulement comme une véritable thérapie, mais encore comme une philosophie et un art. Un ouvrage indispensable pour ne plus souffrir de la confusion entre avoir et être. »

Un des premiers livre sur le minimalisme alors même que ce mouvement n’existait pas 😉

Dominique Loreau présente cet art de l’essentiel comme une philosophie de vie.

Elle parle longuement de tous les bénéfices et les questions à se poser pour faire ce retour à l’essentiel.

Je recommande ce livre pour comprendre ce qui nous pousse à accumuler, pour se motiver dans la démarche.

La troisième partie aide à passer à la pratique et à opérer un tri et une liste des indispensables.

 

Maman minimaliste de Mino Rakotozandriny

« Et si vous commenciez à simplifier votre vie de famille ? Entre les activités des enfants, votre vie professionnelle et les tâches ménagères, vous avez peut-être l’impression de perdre pied. Pire, vous n’avez plus assez de temps pour l’essentiel : passer de bons moments en famille.
Grâce au minimalisme, vous allez pouvoir désencombrer votre maison, votre emploi du temps et gérer plus efficacement le budget familial. Un enfant n’a pas besoin d’une profusion de jouets, ni de vêtements de marque. Beaucoup de choses peuvent être achetées d’occasion puis triées et données quand elles ne servent plus.
Grâce à ce livre, chaque parent apprend à dépenser moins et à vivre mieux. »

J’ai trouvé ce livre très pertinent : car oui être minimaliste quand on est célibataire ou juste 2 au foyer, ce n’est pas la même chose qu’avec des enfants.

Comment ne pas culpabiliser de ne pas leur acheter le dernier jouet à la mode ? comment éviter l’affluence de cadeaux de l’extérieur pour noël, les anniversaires ou juste les offres des restaurants et autres kermesse ?

Bref ce livre donne à réfléchir sur une autre façon de gérer son temps et son argent auprès de ses enfants.

Il ouvre des pistes pour mettre en place des actions concrètes dans le rangement, l’organisation et le temps que l’on gagne à ranger nous permet de passer plus de moments avec nos enfants.

 

J’arrête de surconsommer de Herveline Verbeken et Marie Lefevre

« Devenons des « consomm’acteurs » ! Nous sommes tous des consommateurs, mais nous avons le choix de réguler nos achats pour que notre consommation coïncide avec les valeurs qui nous sont chères. Herveline Verbeken et Marie Lefevre proposent un programme ludique et décomplexé en 21 jours pour repenser notre consommation et prendre conscience de nos actions sur notre environnement. Exercices et témoignages à l’appui, elles nous aident à déterminer notre profil de consommateur, puis à agir concrètement dans notre quotidien grâce à des alternatives économiques et écologiques. Elles proposent des conseils et astuces pour réaliser nos produits cosmétiques et d’hygiène, revoir notre alimentation, réduire nos déchets, apprendre à nos enfants à consommer moins et mieux… Grâce aux points planète, éthique, bien-être et économies, chacun mesure ses progrès dans la « Green conquête » ! Finie la passivité, place à l’action et à la prise de conscience pour un monde solidaire et éthique. »

Ici on parle du minimalisme en tant que consommateur, et bien sûr de tous les effets qui en découlent.

Ce livre permet de prendre conscience de son niveau de consommation, et permet de se défier pour ralentir sa frénésie d’achat. Chacun y trouvera sa motivation : économie d’argent, de temps, meilleur pour la planète, réduire ses déchets, se sentir acteur de sa vie de consommateur et non plus victime du marketing et du diktat des lobbies.

 

La magie du rangement de Marie Kondo

« Et si pour améliorer votre quotidien et changer votre vie, vous mettiez de l’ordre dans votre intérieur ?
Voilà la proposition de Marie Kondo. Mais comment faire ? Que jeter ? Que garder ? Par où commencer ? Quand s’y mettre ? Et surtout, pourquoi est-ce si important ?
Avec cette incroyable méthode, oubliez tout ce que vous savez déjà en matière de rangement et révolutionnez votre intérieur, dans tous les sens du terme.
Parmi les millions de lecteurs de ce livre ingénieux, certains ont changé de carrière, d’autres ont perdu du poids, d’autres encore se sont aimés davantage. »

On ne présente plus le livre de Marie Kondo !

En effet il est devenu une référence en matière de rangement, et allègement des garde-robes entre autre.

Pourquoi ? Parce qu’il permet de se poser des questions sur ses possessions et donne de vraies astuces de rangement à la japonaise, avec surtout le fameux pliage dans les tiroirs pour tout voir d’un coup d’oeil plutôt qu’avoir une pile dont on ne voit que le dessus.

 

Mon défi minimaliste de Sioux Berger

« Marre des kilos en trop et du désordre qui s’accumule ? De courir après le temps et du stress permanent ? Voici 12 programmes sur 30 petits jours pour perdre vos mauvaises habitudes, faire le tri et alléger votre quotidien ! Véritable coach, ce livre va vous aider à rester motivée jour après jour grâce aux objectifs fixés par semaine, à l’agenda pour noter vos progrès, aux mille astuces et conseils pour se débarrasser de l’inutile, et aux bilans pour persévérer ! 12 défis de 30 jours pour : dire stop au sucre ; bouger pour perdre du poids ; désencombrer sa maison ; moins dépenser ; apprendre à dire non ; prendre confiance en soi ; savourer l’instant présent ; apprendre à s’aimer ; se libérer du passé ; se libérer du jugement de sa famille ; faire le tri dans ses amis ; lâcher les réseaux sociaux. »

Gros coup de coeur !

Si vous ne devez posséder qu’un seul livre sur le minimalisme (beh oui normalement l’idéal c’est même de n’en avoir aucun et de les emprunter à des amis ou en bibliothèque / médiathèque ou sur une liseuse 😉 ), c’est celui-ci !

Il ne parle pas que des possessions mais parle de minimalisme au sens large du terme : s’alléger en tout !

Il est fait de plusieurs défis par semaine qui permettent de revoir point par point ce que l’on veut améliorer dans sa vie et comment y parvenir en fragmentant l’objectif.

Un vrai boost de motivation, des astuces concrètes, et surtout une remise en question globale de nos habitudes autant alimentaires que sportives, en passant par la maison, les relations toxiques etc.

C’est mon livre chouchou qui, du coup, permet de rassembler plusieurs sujets dans un seul bouquin ! (minimaliste le concept 😉 )

 

Et vous, quel livre me conseillez-vous sur le sujet ? Que pensez-vous de cette démarche minimaliste ?