CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

3 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #octobre

Mon livre « C’est simple, ma vie est compliquée ! » est sorti ! Peut-être fait-il partie de VOS lectures du mois 😉

J’ai du retard pour vous parler des livres que j’ai lus et aimés. Je poursuis ma recherche d’éditeurs pour mon second manuscrit et j’ai bien démarré l’écriture d’un 3ème 😉 Merci d’ailleurs pour vos retours sur mon roman : c’est toujours agréable d’avoir vos avis.

Voici mes lectures du mois

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos des couvertures. L’idéal est d’acheter dans vos petites librairies de quartier ou auprès des éditeurs en ligne, d’emprunter dans vos médiathèques ou d’acheter d’occasion.

Daisy Jones and The Six de Taylor Jenkis Reid

L’histoire :
« La légende de Daisy Jones transporte instantanément les lecteurs dans l’univers du rock n’roll des années 70 et les immerge dans le chaos créatif au coeur du duo artistique le plus magnétique – et compliqué – de cette époque : celui de Daisy Jones et Billy Dunne. Quand la jeune starlette Daisy Jones est associée par son manager à Billy Dunne et son groupe “The Six” sur leur album « Aurora « , personne ne pouvait imaginer l’alchimie musicale qui naîtrait de cette rencontre. C’est le premier pas vers une multitude de grammys et un succès planétaire. Mais la même énergie bouillonnante qui a donné naissance à cet album iconique va déchirer les membres du groupe pour ne laisser dans son sillage que regrets, ressentiment et désirs contrariés. Comme de si nombreux partenariats artistiques, celui qui unit la libre et insaisissable Daisy et le charismatique mais torturé Billy marquera l’histoire. Mais le mystère de ce qui a causé la séparation du groupe mythique demeure… et c’est ce secret qui va être révélé dans ce roman sous forme d’interviews, faisant renaître sous les yeux du lecteur une histoire qu’il n’oubliera jamais ! »

Très original ce roman sous forme d’interview documentaire nous plonge au cœur d’une époque et d’une ambiance rock’n’roll. Si vous avez lu « Life » de Keith Richards, on pourrait croire que l’auteure a vécu quelques dimensions parallèles de la vie des Stones avec un personnage féminin fort et une vraie intrigue bien menée. Ce livre est à base de passion, d’addiction et de création. Du jamais lu et une vraie bonne surprise !

 

Son carnet rouge de Tatiana de Rosnay

L’histoire :
« Avant de s’en aller, elle enlève son alliance et la pose délicatement sur le capot de la voiture, sans un mot. » Le fruit est-il plus savoureux lorsqu’il est défendu ? L’interdit est-il synonyme de plaisir ? De la duperie démasquée à la vengeance machiavélique, Tatiana de Rosnay revisite les amours illégitimes et envisage tous les scénarios – tantôt tragiques, tantôt cocasses – avec une légèreté teintée de sarcasme, jusqu’à une chute toujours croustillante, parfois glaçante. Un jouissif « déshabillage » du délit conjugal, où le rire se mêle à la compassion et la transgression au désir.

Des nouvelles courtes et souvent corosif autour de l’adultère et de la lassitude du couple. Mêlant désir et culpabilité, amour et désamour, haine et routine, l’auteure nous embarque et nous fait réfléchir sur les duos qu’elles forment et séparent au gré des pages. Facile à lire entre deux romans, il peut se dévorer en une seule soirée comme se découvrir par tranche de vie entre deux rendez-vous .. galants. 😉

Un heureux événement d’Eliette Abecassis

L’histoire :
« Désormais ma vie ne m’appartenait plus. Je n’étais plus qu’un creux, un vide, un néant. Désormais, j’étais mère.
E.A.
Violent, sincère, impudique, le nouveau roman d’Eliette Abécassis brise les tabous sur la maternité, cet «heureux événement» qui n’est peut-être qu’une idéologie fabriquée de toutes pièces. Après Mon père et Clandestin, la romancière affirme un ton toujours plus personnel, où la fiction se mêle à une analyse subversive de la société. »

J’ai adoré le film avec Louise Bourgoin et Pio Marmai (PIO ❤ ) : le couple est formidable à l’écran. Ce livre reprend le texte original de l’Auteure qui vit sa grossesse et sa maternité avec passion et abnégation. Véritable cataclysme et décente aux enfers que la naissance d’un bébé, où le manque de sommeil et l’omniprésence de tâches répétitives peuvent vite mener à s’oublier, tout autant qu’oublier son couple et l’amour que l’on se portait avant de porter un enfant. Indispensable à lire et voir pour les pères qui ne comprennent pas ce qui se passent dans la tête et le corps d’une future et jeune mère … Indispensable pour les femmes pour arrêter de croire que ce n’est que du bonheur, et que oui, c’est un sacré bouleversement de devenir maman.

 

 

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

septembre 2019 : 3 idées lecture

3 romans feel-good  été

3 lectures en anglais été

mai-juin 2019 : 3 idées lecture

Avril 2019 : 3 idées lecture

Mars 2019 : 3 idées lecture

Février 2019 : 3 idées lecture

Janvier 2019 : 5 idées lecture

happy-2

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

3 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #septembre

Mon livre « C’est simple, ma vie est compliquée ! » est sorti ! Peut-être fait-il partie de VOS lectures du mois 😉

Septembre et sa rentrée littéraire : j’ai repéré plusieurs titres mais j’ai, pour l’instant, essayé de rattraper mon retard sur ma PAL (qui finit par être une bibliothèque entière tellement je ne sais pas résister aux livres ).

Voici mes lectures du mois

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos des couvertures. L’idéal est d’acheter dans vos petites librairies de quartier ou auprès des éditeurs en ligne, d’emprunter dans vos médiathèques ou d’acheter d’occasion.

 

Mon chien Stupide de John Fante

L’histoire :
« Un énorme chien à tête d’ours, obsédé et très mal élevé, débarque un soir dans la famille en crise d’Henry J. Molise, auteur quinquagénaire raté et désabusé. Dans leur coquette banlieue californienne de Point Dume, ce monstre attachant s’apprête à semer un innommable chaos. »

Ce livre est tombé par hasard dans mes mains suite aux conseils de quelqu’un croisé à la médiathèque. Et je découvre qu’il va être adapté en film avec Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg.

Court, incisif, humour noir, cash, parfois trash, il se lit vite et nous offre un moment aigre doux autour d’un écrivain lassé blasé dont les enfants vont quitter le foyer un à un. Même si ce père en aurait échangé chacun d’entre eux contre une voiture de luxe, il s’avère plus touchant et touché qu’il n’y parait. A lire entre deux romans d’amour pour contrebalancer le style 😉

 

Les petites confidences du Tea-club de Vanessa Greene

L’histoire :
« Trois femmes se rencontrent par hasard lors d’une brocante et tombent amoureuses d’un même magnifique service à thé. Comme elles le veulent absolument, elles décident… de le partager. C’est l’acte de naissance d’une sorte de club de thé. Et, surtout, d’une formidable amitié qui va bouleverser leurs vies. Il y a Jenny, impatiente de se marier avec Dan. Mais tout se complique lorsqu’une femme qui peut tout faire échouer refait surface… Maggie, elle, a tiré un trait sur l’amour, mais le passé est sur le point de la rattraper. Enfin, il y a Alison. Tout semble lui sourire : mariée avec son amour d’enfance, elle a deux petites filles parfaites. Jusqu’au jour où… Un roman réconfortant comme l’amitié, émouvant comme la vie. »

J’avais ce livre depuis trèèèèèès longtemps dans ma PAL (BAL pour moi : bibliothèque à lire) car sa couverture avec une tasse de thé m’avait de suite demandé de la posséder. J’ai bien aimé cette histoire de 3 femmes à des âges et situations différentes qui s’entremèlent et se confient mutuellement. On se retrouve forcément dans une des héroïnes de ce roman doux et délicat. On s’attache aux personnages et on voudrait en reprendre une tasse !

 

La servante écarlate de Margaret Atwood

L’histoire :
« Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred,  » servante écarlate  » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté. »

Je découvre tardivement la série, et lorsque je réalise passée les 5 premiers épisodes qu’en fait elle est adaptée d’un livre, j’ai stoppé le visionnage pour commencer la lecture. Ce livre est paru pour la première fois en 1985. Il est pourtant très moderne et surtout l’auteure réussit à créer un monde à part en remettant tout un système politique et hiérarchique dans la société. La place des femmes devient carrément celle d’un objet reproductif.

Le livre et la série sont tout aussi bien fait l’un que l’autre. L’écriture apporte des détails que l’on apprécie connaitre, et la série met l’accent sur des choix musicaux, de plans de caméras etc qui font également oublier le livre sans le trahir. Bref pour une fois on peut apprécier autant le livre que la série et peu importe l’ordre. Je viens de voir que du même auteure sort une suite le 10 octobre.

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

Août 2019 :

Juin-juillet 2019 :

Mai 2019 : 3 idées lecture

Avril 2019 : 3 idées lecture

Mars 2019 : 3 idées lecture

Février 2019 : 3 idées lecture

Janvier 2019 :

happy-2

AFTERNOON TEA, Food, recettes, Thé Tea

Un afternoon tea comme à Downton Abbey : le brunch à l’anglaise pour l’heure du thé

On attendait leur retour depuis longtemps et ça y est : la famille Crawley est enfin sur grand écran à Downton Abbey !

L’occasion de retrouver nos personnages préférés de l’aristocratie britannique comme l’indétronable Maggie Smith dans le rôle de Violet la Comtesse cynique.

Symbole du faste d’une époque, et des coutumes et rituels autour des codes de la Haute Bourgeoisie anglaise, la série Downton Abbey nous subjugue par l’architecture de la demeure ( qui en réalité s’appelle Highclere Castle) autant que par les costumes et robes, mais aussi la jolie vaisselle et les repas mondains.

Alors pour la sortie du film Downton Abbey, j’ai eu envie de m’offrir un afternoon tea digne de ce nom en recréant l’ambiance sophistiquée et délicate de l’heure du thé au château.

De quoi organiser un anniversaire, une babyshower ou un enterrement de vie de jeune fille très classe et raffiné.

Qu’est ce qu’il faut pour réaliser une table british à souhait qui nous plonge au cœur de l’Angleterre ?

De quoi manger, tout d’abord.

Avec ma recette des petits sandwichs au concombre, pour le côté salé.

Et un cake citron pavot pour la touche sucrée.

Mon thé royal vient du château de Versailles mais tu peux trouver le thé Marie-Antoinette de Nina’s Paris chez Octavie’s by Najat à Bordeaux.

Pour ma part, j’ai chiné pour moins de 15 euros tous les éléments en recyclerie (rizibizi à Salleboeuf) : pensez-y, la vaisselle d’antan n’intéresse plus, on dépose les services dépareillés ou les assiettes de grand-mère chez Emmaus ou en vide-grenier. Ici on se reconstitue un décor utile et agréable pour une toute petite somme : flûtes à champagne, théière et sucrier compris !

Bref avant d’acheter neuf, regardez près de chez vous si vous n’avez pas un magasin d’occasion.

Voici ce qui donne une allure folle à votre Afternoon Tea à la Downton Abbey.

(Cliquez sur les images pour acheter en ligne)

Un chandelier ou des bougeoirs : en argent c’est encore mieux.

une sélection de thé

Des couverts à dessert


l’indispensable présentoir à gâteau qui complète un service à thé

Pour un anniversaire on peut aussi s’amuser à se vêtir comme les héros de la série télé et cela va de la tenue chic, au tablier des domestiques d’époque.

Pour se mettre totalement dans l’ambiance, rien ne vaut de revoir l’intégral de la série en VO, of course !


6 saisons qui traversent le temps et l’Histoire.
Il existe même des livres de recettes

Je rêve de celui des cocktails !

Et bien sûr pour se divertir, pourquoi pas une partie de cartes ou un peu de coloriage 😉


Alors tu aimes cette ambiance à l’anglaise et la série Downton Abbey ?

Vas-tu aller voir le film au cinéma ?

Penses à épingler cette idée sur Pinterest pour un anniversaire sous forme d’Afternoon Tea, pour ta future tea party babyshower ou si tu es chargée d’organiser un enterrement de vie de jeune fille pour une fan de Downton Abbey.

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

Mes lectures de l’été : 3 romans feel-good qui détendent en vacances

Mon livre « C’est simple, ma vie est compliquée ! » a 3 mois ! Peut-être fait-il partie de VOS lectures du mois 😉

J’ai eu la chance de partir en vacances et de pouvoir lire sur différents créneaux horaires : au bord d’une piscine dans un bain de soleil, le soir à la fraîche pour trouver le sommeil ou veiller beaucoup trop tard pour connaitre la suite, à Londres dans le métro ou chez moi dans le jardin pour fuir les travaux de la cuisine 😉

 

Voici mes lectures du mois

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos des couvertures. L’idéal est d’acheter dans vos petites librairies de quartier ou auprès des éditeurs en ligne, d’emprunter dans vos médiathèques ou d’acheter d’occasion.

 

La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille

L’histoire :

« En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’angoisse à l’idée que le drame qu’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface. Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’a qu’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins… étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde. La jeune femme ne s’en doute pas encore, mais les rencontres qu’elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie. Devenue experte dans l’art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu’à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler son passé ? »

J’aime tellement ce que fait Marie Vareille ! C’est une autrice coup de cœur : d’ailleurs j’aimerais qu’elle écrive beaucoup plus de romans pour en avoir toujours un à découvrir de sa plume ! J’adore son humour, ses descriptions et surtout les rebondissements et le suspense qu’elle arrive à distiller dans ses livres et en particulier dans celui-ci ! Il nous tient en haleine, on a envie de connaître la suite, et j’ai tellement aimé le dénouement !

Bref si vous ne connaissez pas encore Marie Vareille je vous conseille TOUS ses romans (avec un gros faible pour « Je peux très bien me passer de toi » et celui-ci vous embarquera à coup sûr !

 

Quand nos souvenirs viendront danser de Virginie Grimaldi

L’histoire :

« Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous
avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous
nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins
non clôturés.
Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs
sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole
qu’en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six :
Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline.
Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons,
nos mémoires, nos vies –, nous oublions le passé pour nous allier
et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n’avons plus
rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus. »
À travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs,
Marceline raconte une magnifique histoire d’amour, les secrets
de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié. »

On ne présente plus Virginie Grimaldi que j’ai eu la chance de rencontrer lors d’une de ses premières dédicaces et qui est aussi drôle qu’attachante dans la vie comme dans ses livres. Ce dernier opus contient tout ce qu’elle sait faire de mieux : nous dresser des personnages forts qui suscitent émotions et éclats de rires. Alors forcément quand on passe par le sujet des personnes âgées il y a toujours un clin d’oeil à nos propres grands-parents, ainsi qu’à notre vie telle qu’on l’imagine à un âge avancé et on se retrouve totalement embarqué.

Ce n’est pas mon préféré de Virginie (je lui préfère « tu comprendras quand tu seras plus grande » qui traite sensiblement du même sujet), mais cela reste toujours des moments de lecture très agréables et je suis toujours très impatiente de découvrir ses romans.

Une saison au bord de l’eau de Jenny Colgan

L’histoire :

« La jeune Flora MacKenzie travaille à Londres dans un cabinet d’avocats. Jamais elle n’avait imaginé que son emploi la conduirait à retourner sur son île natale, au nord de l’Écosse. Une île qu’elle a brutalement quittée après la mort de sa mère, quelques années plus tôt.
La jeune femme sent très vite qu’elle n’y est pas la bienvenue. La plupart des habitants du village considèrent cette  » fille de la ville  » comme une étrangère, et les non-dits de l’histoire familiale compliquent les relations avec son père et ses frères. Jusqu’au jour où Flora tombe par hasard sur le vieux cahier de pâtisserie de sa mère. Et si elle avait trouvé la recette pour se réconcilier avec ceux qui l’entourent ? »

J’avais adoré « la petite boulangerie du bout du monde » à lire l’hiver sous un plaid 😉 J’ai retrouvé l’ambiance de ces îles du nord : un peu d’Irlande, un peu d’Ecosse .. du vent qui souffle, une terre hostile, avec un climat changeant et des gens isolés mais finalement chaleureux, et cette quiètude des lieux. Ici on suit Flora et on comprend qu’elle ait voulu partir puis on apprend à aimer et ré aimer ces paysages qu’elle fuyait. Les descriptions sont tellement justes qu’on sent les odeurs et qu’on voit les couleurs de l’eau et des falaises à l’horizon. Les personnages sont attachants et on en redemande ! Une lecture pour découvrir cette auteure qui, même si elle suit toujours le même style d’histoire, le fait très bien.

 

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

Mai-juin 2019 : 3 idées lecture

Avril 2019 : 3 idées lecture

Mars 2019 : 3 idées lecture

Février 2019 : 3 idées lecture

Janvier 2019 :

Décembre 2018 :

Octobre / novembre 2018 :

Septembre 2018 :

Août 2018 : idées lecture

juillet 2018 : idées lecture

juin 2018 : 4 idées lecture

mai 2018 : 5 idées lecture

Avril 2018 : 5 idées lecture

Mars 2018 : 3 idées lecture

Janvier 2018 / Février 2018 : 4 idées lecture

Décembre 2017 : 4 idées lecture

En Novembre 2017 : 4 idées lecture

En Octobre 2017 : 4 idées lecture

En Septembre 2017 : 4 idées lecture

En Août 2017 : 4 idées lecture

En Juillet 2017 : 4 idées lecture

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

happy-2

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

3 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #mai2019 #juin2019

Mon livre « C’est simple, ma vie est compliquée ! » est sorti ! Peut-être fait-il partie de VOS lectures du mois 😉

En mai j’ai commencé les corrections d’un prochain manuscrit : eh oui, j’ai ouvert les vannes du robinet de l’écriture, je ne peux plus m’arrêter 🙂 Et ce mois ci je démarre les recherches d’un éditeur qui corresponde à ce nouveau roman.

Voici mes lectures du mois

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos des couvertures. L’idéal est d’acheter dans vos petites librairies de quartier ou auprès des éditeurs en ligne, d’emprunter dans vos médiathèques ou d’acheter d’occasion.

 

Un couple, une ville d’un collectif d’auteurs

L’histoire :

« De Jérusalem à Venise, en passant par Paris, Marseille, Londres, Rome, Boston ou Édimbourg, 8 auteurs nous racontent leur lien à une ville qu’ils aiment à travers l’histoire d’un couple. Un couple qui va y vivre une grande aventure, en l’espace de quelques heures ou de toute une vie. Qui va s’y aimer ou s’y déchirer. Y découvrir le désir ou la peur.  »

Je redécouvre le plaisir de lire des nouvelles depuis quelques temps : j’en ai lu deux ou trois recueils ces derniers mois dont je ne vous ai pas parlé, mais peut-être que cela fera l’objet d’un article à part entière. C’est un style qui me laisse parfois un peu sur ma fin / faim car j’aime plonger dans une histoire et en découvrir toutes les facettes et rouages, mais j’avoue que lorsqu’une nouvelle est bien écrite elle permet de se projeter très rapidement dans une situation ou une ambiance et on peut alors en quelques pages savourer une histoire bien ficelée qui nous fait tout de même vivre des sensations de lecture intense.

Ce recueil est dédié aux histoires de couple à travers plusieurs villes du monde. On se retrouve au coeur du récit d’une histoire d’amour, d’un moment crucial ou tout simplement on se laisse porter par l’atmosphère de la ville. Bref de quoi passer un chouette moment et pouvoir lire des aventures indépendantes les unes les autres quand on a peu de temps pour lire ou qu’on souhaite ne pas passer des heures dans un roman. Parfait aussi lorsqu’il faut surveiller les enfants d’un oeil dans la piscine 😉

 

Tu ne m’oublieras pas deux fois de Mhairi Mc Farlane

L’histoire :

«  J’aime ton rire.  » Voilà ce qu’a écrit Lucas McCarthy à Georgina il y a douze ans. Un petit mot griffonné au temps du lycée mais qu’elle n’a jamais oublié. Ce qu’elle aimerait oublier, là, tout de suite, c’est qu’elle vient de se faire virer du restaurant – minable – dans lequel elle était passée pro en cassage d’assiettes et qu’elle a découvert son petit ami – minable, lui aussi – au lit avec une autre fille. Heureusement, le destin ayant à cœur une répartition annuelle des sales coups, Georgina retrouve rapidement un emploi. Et, quand elle découvre que son nouveau chef n’est autre que Lucas McCarthy, son amour de toujours, elle commence presque à croire qu’elle n’est pas maudite sur six générations. Le seul problème  ? Lucas ne se souvient pas du tout de qui elle est. Pas. Du. Tout.

J’adore cette auteure. J’aime son style et je ris beaucoup dans ses romans. Dans celui-ci je n’ai pas boudé mon plaisir encore une fois, même si parfois il tourne en rond et qu’on aimerait que la situation soit moins en boucle pour que les rebondissements se succèdent. La fin est un peu décevante également, mais cela n’en reste pas moins un roman que j’ai apprécié.

Mon livre préféré reste « c’est pas moi c’est toi » et je trouve que certains sont inégaux, mais une chose est sûre elle reste dans mes chouchous.

 

Entre mes mains le bonheur se faufile d’Agnès Martin-Lugand

L’histoire :

« Iris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s’échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son cœur apaisé. Jusqu’au jour de l’explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse.
Alors elle déchire le carcan et s’envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l’égide autoritaire de l’élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie, dans l’exubérance du Paris mondain.  »

On ne présente plus cette écrivaine qui enchaine les best sellers. Pour ma part je l’ai découverte un peu à retardement, et je ne lis pas tous ses livres d’un coup car je me lasse parfois du style. Mais ses histoires ont vraiment quelque chose de spécial alors j’y plonge de temps en temps avec plaisir.

J’ai moins aimé celui-ci que « J’ai toujours cette petite musique dans la tête » mais il m’a parlé tout de même avec cette thématique de la passion enfouie et inavouée, de la vocation contrariée et de l’acceptation et du sacrifice pour devenir ce que l’on est.

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

Avril 2019 : 3 idées lecture

Mars 2019 : 3 idées lecture

Février 2019 : 3 idées lecture

Janvier 2019 :

Décembre 2018 :

Octobre / novembre 2018 :

Septembre 2018 :

Août 2018 : idées lecture

juillet 2018 : idées lecture

juin 2018 : 4 idées lecture

mai 2018 : 5 idées lecture

Avril 2018 : 5 idées lecture

Mars 2018 : 3 idées lecture

Janvier 2018 / Février 2018 : 4 idées lecture

Décembre 2017 : 4 idées lecture

En Novembre 2017 : 4 idées lecture

En Octobre 2017 : 4 idées lecture

En Septembre 2017 : 4 idées lecture

En Août 2017 : 4 idées lecture

En Juillet 2017 : 4 idées lecture

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

happy-2

DECO, DIY tutos brico

« Inspiration cuisine » : Lancement des travaux et de la décoration d’une pièce majeure de la maison

Dans quelques semaines, le chantier va démarrer.

Pour certains ce sont de simples travaux de rénovation mais après plusieurs années à refaire chaque pièce de la maison petit à petit comme la salle de bain, pour moi c’est un gros point central qui va s’opérer : la cuisine !

En effet nous allons refaire la cuisine : nous allons changer les meubles qui ont presque 12 ans.

Nous n’avions pas choisi cette installation : la cuisine avait moins de 2 ans quand nous avons emmenagé il y a 11 ans.

Ils nous plaisaient et correspondaient à nos goûts et notre mode de vie de l’époque.

Mais depuis une grosse année les façades des portes se décollent, et la plupart des aménagements ne sont finalement pas du tout pratiques pour nous. Je pense aux meubles d’angles, aux placards hauts (que j’ai supprimé au fil des mois en vidant l’inutile).

C’est aussi la configuration de la pièce à proprement parler qui ne va pas avec notre style de vie : le bar devenu inutile, le sens de circulation compliqué en direction du garage, devenu mon bureau. Bref on n’a pas 50 possibilités de changements pour l’implantation, mais on peut modifier un minimum ce qui pose le plus souci.

Et surtout avoir désormais une cuisine avec des rangements et solutions qui correspondent à notre famille, notre façon de cuisiner et de consommer.

Voici donc mon « inspiration décoration et solutions pour notre future cuisine ».

Mon gros coup de cœur va pour les meubles NOIR avec des plans de travail en matière BOIS.

source Archzine.fr

Le modèle de cuisine Kungsbacka d’Ikea est pour l’instant ce qui me plait le plus en terme esthétique et le fait qu’elle soit faite en matériaux recyclés m’aide à mieux vivre le fait d’acheter du neuf. Même s’il y a un effet greenwashing à se dire qu’on achète du Ikea éco responsable, c’est le moins pire pour moi à l’heure actuelle en rapport qualité prix esprit.

source pinterest ikea toulon cuisine bildergebnis kungsbacka modern decor kitchen 

Une verrière séparera l’entrée de la cuisine et une porte coulissante dans le même esprit laissera passer la lumière de mon bureau vers la cuisine.

source Lapeyre

source Leroy Merlin

Pour l’éléctroménager nous souhaitons conserver ceux qui fonctionne à l’exception du frigo qui est devenu beaucoup trop grand et surtout moins pratique pour nos habitudes de consommation. Nous allons opter pour un réfrigérateur à tiroirs, ce qui permettra également d’obtenir mon idéal de cuisine : uniquement un linéaire de plan de travail avec des éléments bas.

source côté maison

Côté évier et robinet, je recherche la qualité et la simplicité.

J’ai déjà un robinet GROHE dans la salle de bain et j’ai trouvé un large choix chez Isi Sanitaire.

Avec des super promos sur cette marque jusqu’à 60 % pour ce mitigeur.

source isi-sanitaire

Pour l’évier j’hésite encore entre un grand bac unique ou un grand bac et un petit bac : qu’en pensez-vous ?

source isi-sanitaire

Pour la crédence, j’ai eu beau chercher, j’en reviens toujours à mes chouchou carreau métro blanc : j’en ai déjà dans les toilettes et dans la salle de bain, mais que voulez-vous, je ne m’en lasse pas. Je trouve ce modèle intemporel, pratique, esthétique et ils s’intégrent à toutes les pièces et décoration.

source Lapeyre

Pour la fonctionnalité qui nous correspond, j’aimerais des étagères et rangements qui nous permettent d’y installer notre consommation de vrac ou en bocal, ainsi que des bacs de tri plus petits sauf pour le compost, et au final qui nous offrent la possibilité d’utiliser vraiment toute notre vaisselle et ustenciles en éliminant l’inutile.

source ikea

J’aime assez les solutions que propose Cuisinella en terme de propositions d’aménagements intérieurs comme son légumier ou ses silos et comptoirs boites à vrac.

Je tends vers le minimalisme : avec les enfants j’ai encore beaucoup d’accessoires qui je sais vont disparaître au fur et à mesure des années.

On m’avait regardé bizarrement quand pour ma salle de bain j’avais annoncé vouloir uniquement 2 grands tiroirs et une petite tour, soit diviser par 3 mes anciens rangements.

Au final j’en suis ravie : cela suffit pour contenir mes produits (savon, shampoing solide, et quelques cosmétiques, mon linge de toilette).

Je stocke beaucoup moins qu’avant : donc je sais ce que j’ai et j’utilise tout (je pourrais encore réduire d’ailleurs j’en suis persuadée).

Avec moins de produits emballés on a besoin de moins d’espace.

 

Pour la cuisine, je suis sûre que cela va nous changer la vie et nous donner encore une nouvelle impulsion vers le « moins mais mieux » (Less is more), et pour poursuivre notre lancée sur la réduction des déchets, le mieux manger et avoir également moins à ranger et à nettoyer.

Un jour j’aurais carrément une tiny house, ou une cabane, à ce rythme 😉

 

Rendez-vous dans quelques semaines pour l’avant/après !

 

N’hésitez pas à aller voir plus en détail mes tableaux d’inspiration sur Pinterest et épingler les idées pour la cuisine, ou bien le bureau, les chambres, et la salle de bain.

Article sponsorisé

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

3 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #avril2019

Mon livre « C’est simple, ma vie est compliquée ! » est sorti ! Hâte de voir s’il fait partie de VOS lectures du mois 😉

Ici avril m’a laissé peu de temps à la lecture, mais je me suis rattrapée pendant les vacances de Pâques pour tenir mon rythme 😉

Voici mes lectures du mois

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos des couvertures. L’idéal est d’acheter dans vos petites librairies de quartier ou auprès des éditeurs en ligne, d’emprunter dans vos médiathèques ou d’acheter d’occasion.

Le prince et la couturière de Jen Wang

L’histoire :
« Le prince Sébastien cherche une fiancée, ou plutôt ses parents en cherchent une pour lui. Sebastian, lui, est trop occupé à cacher sa vie secrète à tout le monde. En effet, quand vient la nuit, il revêt d’audacieuses robes et court les nuits parisiennes sous l’identité de la fabuleuse Lady Cristallia. L’arme secrète de Sebastian (et sa meilleure ami) est Frances, une jeune et brillante couturière, une des deux seules personnes qui connaissent la vérité : parfois ce garçon porte des robes. Mais Frances, qui a toujours eu le rêve de devenir une grande couturière ne peut se satisfaire de cette situation. Combien de temps pourra-t-elle différer ses rêves pour protéger le secret son ami ? »

Un roman graphique avec de belles valeurs LGBT : la différence sous toutes ses formes. Sociale, sexuelle, mais aussi la question de l’identité.

Une BD très belle et colorée avec une morale magnifique ! A mettre entre les mains des ados qui ont du mal à s’assumer, des filles qui sont ambitieuses, des garçons qui aiment mettre des robes … un joli message ❤

 

Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie

L’histoire :
« Les mots des autres m’ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu’à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d’écrire. Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un suicide, c’est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux.
Moi, je ne voulais pas me taire.
Alex était un être flamboyant, il a eu une existence belle, pleine, passionnante, aimante et aimée. Il s’est battu contre la mélancolie, elle a gagné. Raconter son courage, dire le bonheur que j’ai eu de l’avoir comme frère, m’a semblé vital. Je ne voulais ni faire mon deuil ni céder à la désolation. Je désirais inventer une manière joyeuse d’être triste.
Les morts peuvent nous rendre plus libres, plus vivants. »

Ce roman dépeint avec et sans pudeur les sentiments et ressentis de l’auteure à la mort de son frère. Une mort encore plus difficile à évoquer pour certains car c’est un suicide. On comprend le parcours compliqué pour continuer à vivre après une telle perte mais aussi les questions sans cesse soulevées autour de cette disparition injuste qui met en colère autant qu’elle laisse au sol. Un livre triste et plein d’espoir malgré tout.

Cherche ton bonheur partout d’Agnès Abécassis

L’histoire :
« Régine et Tom s’aiment. D’ailleurs, ils vivent ensemble. Presque. Quasiment. Disons qu’ils se fréquentent. Enfin, ils se fréquentent… Où en est leur relation, exactement, quand Tom veut du concret, et que Régine refuse de s’engager ? Mais un événement imprévu va la forcer à prendre une décision. Et elle choisit : la panique. Et la fuite, au volant de sa voiture. Tout plaquer, pour jouir de sa liberté, tant qu’elle le peut encore. Sauf qu’en voulant filer à l’anglaise, elle va se faire happer par le pire des pots de colle : Olga, la mère de Tom… Monique a la soixantaine, et autant de complexes. Plus de mari, des enfants partis vivre leur vie, aussi s’est-elle résolue à finir la sienne en tête à tête avec son chat. Mais la solitude, c’est d’un ennui… Alors, quand son amie Lutèce propose de la convier à une soirée de célibataires, elle accepte. Mais était-ce une si bonne idée? L’amour, c’est pas facile tous les jours. Mais le bonheur, ça se cherche. Partout. »

Agnès Abécassis c’est une petite madeleine de Proust. Elle m’a accompagné depuis des années : pendant mon voyage de noces, mes congés maternité etc … j’ai lu tous ses romans et j’y replonge comme un rendez-vous entre copines qui marquent des moments de la vie. Encore une fois, sa plume garde la fraîcheur et l’énergie que j’aime tant chez cette auteure. Elle crée des situations rocambolesques et des personnages attachants sans jamais en faire trop. Retrouver ses livres c’est toujours divertissant et apaisant. Celui-ci peut se prêter à nos mères, nos grands-mères … il nous montre qu’à chaque âge dans nos vies de femme, on veut toutes toujours la même chose : l’amour et être nous-même (et que finalement on ne vieillit pas : on garde notre grain de folie si on veut bien le laisser exister 😉

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

Mars 2019 : 3 idées lecture

Février 2019 : 3 idées lecture

Janvier 2019 :

Décembre 2018 :

Octobre / novembre 2018 :

Septembre 2018 :

Août 2018 : idées lecture

juillet 2018 : idées lecture

juin 2018 : 4 idées lecture

mai 2018 : 5 idées lecture

Avril 2018 : 5 idées lecture

Mars 2018 : 3 idées lecture

Janvier 2018 / Février 2018 : 4 idées lecture

Décembre 2017 : 4 idées lecture

En Novembre 2017 : 4 idées lecture

En Octobre 2017 : 4 idées lecture

En Septembre 2017 : 4 idées lecture

En Août 2017 : 4 idées lecture

En Juillet 2017 : 4 idées lecture

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

happy-2