DETENTE, Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE, voyage

Comment vaincre sa phobie de l’avion et voyager + zen ?

Si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous savez que j’ai très peur en avion.

Le genre de peur qui me paralyse et qui jusqu’à présent ne me permettait pas de faire plus de 3-4 heures et dans un état d’angoisse dramatique plusieurs jours avant et pendant le vol.

Mais vous avez aussi pu voir qu’en octobre j’ai réussi à franchir un cap avec un voyage au Canada qui m’a obligée à me dépasser avec 7 heures de vol.

Je suis même montée dans un hydravion pour un vol de 45 minutes au-dessus de la Mauricie, mais ça, c’est encore une autre histoire 😉

Revenons à ce vol direction le Canada (je sais que je dois vous faire un article sur nos 15 jours de périple à travers le Québec, mais le temps me manque cruellement pour compiler les bons plans resto, hôtel, location et visites).

J’avais commencé ce travail sur moi lors de mon voyage en Alsace, avec un vol court, quelques semaines avant le grand saut, mais durant lequel j’ai déjà constaté que j’étais beaucoup moins stressée qu’avant.

Dire que j’ai vaincu ma peur de l’avion, et que ma phobie m’a quittée est un grand mot.

Dire que je n’ai plus peur en avion serait un mensonge, et ne pas avouer qu’au retour une zone de turbulences a failli m’achever serait une omission malhonnête.

Non, je ne suis pas guérie.

Mais déjà avoir envisagé le voyage, et m’être préparée à ce parcours dans le ciel pendant plusieurs heures, a été déjà une partie du challenge réussi.

Ensuite en vol, j’ai pu me défaire de quelques symptômes qui jusqu’à présent faisaient de mes heures d’avion un enfer : sueur froide, tremblement des mains, claquement de dents, sueur chaude, accélération du rythme cardiaque, accélération de la respiration, crise d’angoisse, crise de panique …

Je m’estime pourtant heureuse de ne jamais avoir souffert du mal des transports et donc de nausées ou vomissements.

Depuis longtemps on me préconise de prendre un cachet du genre somnifère et ainsi tous mes problèmes seront réglés : oui mais voilà, rien que l’idée de ne pas être consciente ou d’avoir toutes mes facultés dans un avion m’angoisse encore plus !

Alors oui j’aimerais pouvoir dormir durant le trajet mais pour l’instant mon corps et mon esprit ne se l’autorisent pas en altitude au-dessus d’un océan ou d’un continent !

Maintenant que je vous ai posé le tableau, voici ce qui m’a aidé à mieux vivre ce vol de 7h, ainsi que les astuces pour amoindrir mes symptômes et diminuer mon stress et ma peur en avion.

 

Visualiser :

Plusieurs semaines à l’avance, lorsque je pensais à ce voyage, et que le stress commençait à m’envahir, j’essayais de visualiser un trajet calme, une musique douce, les paysages du Canada que j’allais pouvoir découvrir en arrivant, des images rassurantes comme un thé près d’une cheminée, une forêt aux couleurs de l’automne …

Je respirais calmement, je décontractais mes muscles, j’essayais aussi de me dire que pour le moment j’étais bel et bien sur terre donc inutile d’angoisser à l’avance.

Je repoussais les images négatives qui jusqu’à présent prenaient le dessus.

Je rassemblais ma motivation et mon envie de voyager pour lutter contre cette peur viscérale, irrationnelle et incontrôlable.

Je me suis fabriquée des visualisations positives pour m’apaiser et me rassurer.

 

 

S’équiper :

Pour ma part j’ai besoin de recréer un endroit apaisant : mon canapé chez moi !

Alors non je n’embarque pas mon canapé dans l’avion ! 😉

Mais j’y emmène des éléments qui me permettent encore une fois de me rassurer, comme un enfant avec son doudou.

Je fais suivre un grand foulard / écharpe (selon la saison) : ce qui de toute façon est pour moi un indispensable en voyage même sans prendre l’avion.

Une ventilation trop forte, besoin de se caler, de se couvrir les jambes, la tête, etc.

Il faut TOUJOURS avoir ce genre d’accessoires textile avec soi !

Cette écharpe doudou est recouverte de mon parfum préféré et me sert de « plaid » comme je ferais si j’étais chez moi.

Je me sens au chaud, protégée, apaisée.

Cela me permet de faire redescendre un peu la pression rien qu’en reniflant et en m’emmitouflant dessous.

Des écouteurs pour mettre sa musique préférée dans les oreilles et se couper des discours anxiogènes que l’on entend autour de soi (l’enfant qui demande si le hublot est bien fermé, le vieux monsieur qui dit « faudrait pas qu’on s’écrase quand même » ou l’hôtesse qui raconte où sont les issues de secours .. Bref je préfère ne pas écouter toutes ces phrases qui me renvoient à ma peur !)

J’emmène aussi toujours en voyage mon travel mug que je remplis de mon thé préféré en salle d’embarquement après les contrôles : l’odeur et le goût bernent mon cerveau !

Si je sens et goûte ce thé c’est que je suis chez moi et tout va bien ! 😉


Se concentrer :

Si je suis concentrée sur quelque chose, mon esprit finit par oublier qu’il est dans un avion et donc à faire tourner en boucle un film catastrophe.

Si je me sens chez moi sur mon canapé, il ne peut rien m’arriver.

Donc j’ai toujours un livre avec moi.

Attention, vous allez voir les subtilités pour berner mon esprit tordu et torturé : je le choisis en anglais, car cela fait déjà partie de processus de concentration de ne pas aller dans la facilité de ma langue maternelle.

Même si je lis facilement l’anglais, cela reste pour mon cerveau un effort plus important que de lire en français.

Deuxième subtilité, j’embarque avec moi un livre que j’ai commencé chez moi !

Juste quelques pages ou les deux premiers chapitres, mais comme je l’ai commencé chez moi, mon travail de visualisation, quand je me replonge dans l’histoire, est alors plus facile : je me revois dans mon salon lorsque j’ai lu le début et je ne fais que continuer ma lecture calmement.

Je poursuis l’histoire en me rappelant dans quelques conditions j’étais au début de ma lecture et alors cela me renvoie à un moment calme et agréable.


Profiter :

Très difficile à faire quand on commence à sentir les heures passées et qu’il reste encore de longues minutes de vol et que le stress reprend le dessus progressivement.

Mais plus le vol sera long, plus il y aura de distractions à bord : films, séries, repas, musique …

Est-ce qu’on a souvent le temps et l’occasion de regarder 3 films d’affilée ou bien toute une saison d’une série ?

De manger son repas dans un fauteuil avec un concert génial dans les oreilles ou en découvrant « This is us » ?

Non, ces moments sont rares ou alors on les paie plus tard en se disant qu’on s’est couché trop tard etc ..

Là vous n’avez que ça à faire ! Vous ne pouvez pas lancer une machine, ranger du linge, faire à manger … alors profitez !

Pour ma part, j’essaie d’aller vers des films ou documentaires qui sont vraiment ce que j’aime et que ma famille ne supporterait pas (mon mari n’aime pas les documentaires littéraires ou les comédies romantiques).

Idem j’ai regardé des films en VO car j’adore ça : j’ai plongé dans « the bookshop » que je n’aurais jamais pris le temps de regarder en temps normal, j’ai découvert This is us, je me suis aussi refait quelques épisodes de Friends car voir Joey me met instantanément de bonne humeur et en mode positif !

Travailler :

Si comme moi vous aimez écrire, ou que vous repoussez depuis des années de pouvoir noter le récit de votre accouchement ou de votre dernier voyage, ou même que vous n’avez pas encore préparer les visites pour l’arrivée, c’est le moment de vous plonger dedans.

Un ordi, une clé USB ou tout simplement un carnet et vous pourrez prendre le temps de mettre noir sur blanc ce que vous n’avez jamais pris le temps de faire.

Cela vous permet de vous replonger dans de bons souvenirs et poursuivre votre travail de visualisation positive tout en mettant à profit ses heures d’avion.

Pour ma part j’ai réussi à écrire quelques scènes de mon prochain manuscrit, dont une scène qui se passe dans un avion : pouvoir vivre et observer en temps réel, c’est encore mieux que de l’imaginer, alors autant en profiter !

Dernière astuce, que je donne avec des pincettes car je ne veux pas qu’on m’accuse de pousser à la consommation mais ça marche pour moi :

Boire un peu d’alcool :

Une ou deux coupes de champagne c’est un formidable décontractant musculaire et avec l’altitude pas besoin de boire + pour se détendre.

On relâche un peu les tensions et on peut se surprendre à fermer les yeux quelques minutes (certains arriveront même à dormir, ce n’est pas encore mon cas).

 

J’espère que ces quelques astuces vous aideront à franchir certaines étapes de cette phobie de l’avion.

Et vous, vous avez des conseils ou trucs pour passer un vol plus zen et serein ?

Publicités
CULTURE, LA PAUSE FEMININE

Le ciel attendra : un film difficile mais nécessaire …

509980-jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxx

L’histoire :

« Sonia, 17 ans, a failli commettre l’irréparable pour « garantir » à sa famille une place au paradis. Mélanie, 16 ans, vit avec sa mère, aime l’école et ses copines, joue du violoncelle et veut changer le monde. Elle tombe amoureuse d’un « prince » sur internet. Elles pourraient s’appeler Anaïs, Manon, Leila ou Clara, et comme elles, croiser un jour la route de l’embrigadement… Pourraient-elles en revenir? »

J’ai eu la chance de découvrir ce film en avant-première à l’UGC Ciné cité de Bordeaux et de pouvoir écouter les réponses de la réalisatrice Marie-Castille Mention-schaar (Les héritiers) aux questions des spectateurs.

14344730_412016195588914_1639933938167983942_n

Selon des chiffres du gouvernement français cités en mai, près de 9.300 personnes sont recensées pour « radicalisation violente », dont 30% de femmes et 20% de mineurs.

Ce film est très émouvant, avec des acteurs extrêmement talentueux et touchants. Sandrine Bonnaire, Zinedine Soualem et Clothilde Courau sont au plus juste des émotions de désespoir et d’amour pour leurs enfants. Les jeunes actrices sont épatantes (Noémie Merlant est impressionnante, je l’avais déjà vu dans le téléfilm « les filles du Plessi » : une actrice à suivre !)

Entre fiction et documentaire, on plonge dans ces histoires de jeunes filles à la base simples et sans complication qui vont tomber entre les mains de Daech pour partir en Syrie.

Les rouages d’une radicalisation sont décortiqués et analysés pour nous aider à mieux comprendre ce phénomène dramatique.

On découvre le travail de Dounia Bouzar, directrice du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI) : une femme engagée et passionnée !

Mais surtout en tant que maman d’une fille de 11 ans, j’ai vraiment mesuré à quel point l’adolescence est une période de mystères pour les parents et de difficultés pour laisser son espace à l’ado tout en essayant un maximum de garder un contact bienveillant pour tous les passages compliqués qu’il pourrait vivre.

La bande originale est aussi terriblement poignante.

Bref un film à voir pour savoir et peut-être comprendre.

En salle le 5 octobre 2016

BONS PLANS, LES ACTIVITES KIDS

{CONCOURS} Le Super cra-Z-loom : tu veux découvrir cette nouveauté et créer tes bracelets et accessoires en élastiques ?

L’automne est là … bientôt il va faire froid et gris … mais pas de souci ! J’ai ce qu’il te faut !

Des centaines d’élastiques de couleurs et une super machine à tisser pour occuper tes enfants !!

Oui, je t’ai parlé récemment de la nouveauté de Cra-Z-loom : le Super Cra-Z-loom !

super-cra-z-loom-bracelet-elastique-metier-tisser-banderole-tricotin-mini-6-pointes-pochette-kit

super-cra-z-loom-crazy-bracelet-elastique-personnage-banderole-metier-tisser-geant-figurine-porte-clé-pochette-portable-enfant-rainbow-fluo-fermoir-sachet-accessoire

Nous avons, bien sûr, pu faire de nouveaux bracelets (je t’ai dit qu’il y avait un mini loom à emporter partout inclus dans le kit !), mais pas seulement …

super-cra-z-loom-crazy-bracelet-elastique-personnage-banderole-metier-tisser-geant-figurine-porte-clé-pochette-portable-enfant-exemple

Nous avons aussi débuté la confection de personnages … sachant que cette année, le thème de la pyjama party sera La Reine des Neiges, nous avons fait la tête d’ Olaf !

olaf-crazloom-personnage-metier-tisser-creation-reine-des-neiges-bonhomme-de-snow-frozen-elastique olaf-crazloom-personnage-metier-tisser-creation-reine-des-neiges-bonhomme-de-snow-frozen-elastique-head-tete-carotte-nez olaf-crazloom-personnage-metier-tisser-creation-reine-des-neiges-bonhomme-de-snow-frozen-elastique-tete olaf-crazloom-personnage-metier-tisser-creation-reine-des-neiges-bonhomme-de-snow-frozen-elastique-tuto

Et nous nous sommes attaqués au tissage d’une banderole d’anniversaire (ouais, rien que ça !) …

super-crazloom-loom-band-elastiques-bracelets-metier-tisser

super-crazloom-loom-band-elastiques-bracelets-metier-tisser-banderole-fanion-housseMais il faut dire qu’on devient vite accro et que les enfants passent beaucoup de temps à confectionner leurs créations … (autant de moments à boire un petit thé dans le calme pour maman 😉 alléluiah !

Alors toi aussi, tu veux gâter tes petiots et admirer leurs œuvres en élastiques ?

Eh bien, Cra-Z-loom et moi-même on te permet de gagner la méga boite Super Cra-Z-loom !KKCZL06

Pour cela, c’est facile :

– tu likes la page Facebook de ton blog favori, Les p’tea potes (of course !) : et tu peux me laisser des mots d’amour, j’adore ça ! 😉 Tu peux aussi aller découvrir mon instagram ou mon twitter

– tu likes la page Facebook de Cra-Z-loom (et comme cela, tu seras au courant de toutes leurs nouveautés !)

– tu files sur le site de Cra-Z-loom regarder les tutos  ou les photos et tu viens me dire ici en commentaire de cet article celui que tu voudrais réaliser avec le Super Cra-Z-loom si tu le gagnais

Bien sur, si tu partages la bonne nouvelle avec tes amis, ta famille, tes voisins, ta bouchère et ton coiffeur, c’est toujours du bonheur en + !

Le gagnant sera tiré au sort parmi les commentaires sur le blog le mardi 14 octobre à 21h.

Alors bonne chance !!!

EDIT : Le gagnant est Blondel . Envoie moi un mail avec ton adresse ! Félicitations ! et Merci à tous pour votre participation !

 

 

ANGLAIS, Londres avec des enfants, SORTIES KIDS

#1 Les indispensables visites à Londres avec des enfants : le London Eye

london-eye-grande-roue-londres-enfant-decouverte-uk-angleterre-capitale-sortie-balade-cabine-repos

Comme promis, je vous embarque à Londres !!

Avec une petite série d’articles sur les visites indispensables à faireavec ou sans les enfants !

Mais en priorité, on essaie de se concentrer sur ce qu’on peut faire AVEC ces chers petits anges 😉

Débutons la balade de la capitale londonienne avec le London Eye !

Devenue un des symboles de Londres, cette grande roue est une attraction très touristique … mais vraiment magique !

Si tu as le vertige, ça risque d’être un poil compliqué 😉

Mais franchement même si le prix du billet n’est pas donné-donné (donnez moi !!! hashtag Enrico ;-)), il vaut largement son pesant de cacahuètes !

london-eye-grande-roue-londres-angleterre-enfant-decouverte-visite

 

ASTUCE : Pense à réserver ton billet sur le net ..

tu gagnes déjà 10% … et si vous êtes une famille de 4 personnes : c’est 20% d’économies ..

note que les enfants de moins de 4 ans ne paient pas …

Et que les cabines du London Eye sont parfaitement accessibles aux personnes en fauteuil roulant et poussette.

D’ailleurs une mention très bien, pour l’aide fournie aux gens en situation de handicap lors de la montée et de la descente …

Certes les anglais m’étonneront toujours de leur politesse et de leur dévotion, mais là, on a assisté à un vrai service pro, alors clap ! clap !! j’applaudis !

 

De loin, on peut déjà admirer l’infrastructure impressionnante (et ça, c’est gratuit ;-)) …

Les enfants sont toujours bouche bée devant ce « manège » géant !

135 mètres de haut, pour 30 minutes de panoramas … Elle est relativement récente puisqu’elle avait été commandée pour fêter le passage à l’an 2000 !

london-eye-grande-roue-londres-enfant-decouverte-uk-angleterre-capitale-sortie-balade

 

CONSEIL : en période de forte affluence, il vaut mieux aller au London Eye le matin avant 11h30.

 

BONUS : avec le ticket pour la visite en nacelle, tu as aussi accès à une expérience de cinéma en 4 D … un voyage au cœur de la capitale anglaise très bien fait et plein de surprises !

 

Coup de cœur : Se prendre pour Peter Pan en voyant Big Ben depuis le ciel, et s’amuser à écraser les bus rouges entre ses doigts tels des petites fourmis 😉

 

 

london-eye-grande-roue-londres-enfant-decouverte-uk-angleterre-capitale-sortie-balade-bulle-vue-hauteur-vertige london-eye-grande-roue-londres-enfant-decouverte-uk-angleterre-capitale-sortie-balade-cabine  london-eye-grande-roue-londres-enfant-decouverte-uk-angleterre-capitale-sortie-balade-vue-view-hauteur-vertige-big-ben

Informations et réservations sur le site du London Eye

LES ACTIVITES KIDS

Nos dernières créations de bracelets élastiques craZloom, cadeau de la gagnante du concours et nouveautés !

Les CraZloom, je vous en avais parlé, au tout début de leur arrivée en France.

Je sentais déjà l’addiction et l’effet de mode qui allaient se propager …

J’avais eu la chance lors d’un concours de faire gagner à l’un d’entre vous un kit hallucinant avec le métier à tisser et une recharge de plus de 2000 élastiques.

La gagnante m’a envoyé un bracelet qu’elle a réalisé avec son kit : un noir et blanc que je ne quitte plus !

J’adore vraiment ce contraste qui va avec tout, en plus ! Merci encore donc à la gagnante et à cette attention super choupi ! ❤

Et mon petit bonhomme de 5 ans m’en a fait un « arc-en-ciel » avec uniquement ses petits doigts pendant que la grande utilisait le métier à tisser !

Crazloom-bracelet-elastique-rainbow-loom-noir-blanc-tricotin-metier-tisser Crazloom-bracelet-elastique-rainbow-loom-noir-blanc-tricotin-metier-tisser-mode-enfant-jeu-jouet-arc-en-ciel

crazloom-bracelet-elastique-model-etoile-star-couleur-main-metier-tisser-kit crazloom-bracelet-elastique-model-etoile-star-couleur-main-metier-tisser-kit-crazy-triple-epais-large crazloom-bracelet-elastique-model-etoile-star-couleur-main-metier-tisser-kit-doigt-facile crazloom-bracelet-elastique-model-etoile-star-couleur-main-metier-tisser-kit-poignet crazloom-bracelet-elastique-model-etoile-star-couleur-main-metier-tisser-kit-rose-nouveau

Des nouveautés vont encore enrichir la gamme et j’espère pouvoir vous en parler d’ici la rentrée, en organisant aussi un petit concours 🙂

0884920171053 recharge 2100 asst Coffret-Création-Cra-Z-loom CRAZLOOM_FABRIQUE_BOX3D_101213 élastiques-cra-z-loom-florescents mini-loom-point-de-croix-jaune-et-bleu-cra-z-loom

 

Désormais le kit peut inclure aussi un mini métier à tisser à emmener partout !

 

En attendant je dois empêcher ma grande de tous les porter en même temps pour éviter l’effet Baracuda du bracelet élastique 😉

10408807_253488208108381_7550891612530968597_n

Et vous, vous craZloomer ?? 😉