DECO, DIY tutos brico

« Inspiration cuisine » : Lancement des travaux et de la décoration d’une pièce majeure de la maison

Dans quelques semaines, le chantier va démarrer.

Pour certains ce sont de simples travaux de rénovation mais après plusieurs années à refaire chaque pièce de la maison petit à petit comme la salle de bain, pour moi c’est un gros point central qui va s’opérer : la cuisine !

En effet nous allons refaire la cuisine : nous allons changer les meubles qui ont presque 12 ans.

Nous n’avions pas choisi cette installation : la cuisine avait moins de 2 ans quand nous avons emmenagé il y a 11 ans.

Ils nous plaisaient et correspondaient à nos goûts et notre mode de vie de l’époque.

Mais depuis une grosse année les façades des portes se décollent, et la plupart des aménagements ne sont finalement pas du tout pratiques pour nous. Je pense aux meubles d’angles, aux placards hauts (que j’ai supprimé au fil des mois en vidant l’inutile).

C’est aussi la configuration de la pièce à proprement parler qui ne va pas avec notre style de vie : le bar devenu inutile, le sens de circulation compliqué en direction du garage, devenu mon bureau. Bref on n’a pas 50 possibilités de changements pour l’implantation, mais on peut modifier un minimum ce qui pose le plus souci.

Et surtout avoir désormais une cuisine avec des rangements et solutions qui correspondent à notre famille, notre façon de cuisiner et de consommer.

Voici donc mon « inspiration décoration et solutions pour notre future cuisine ».

Mon gros coup de cœur va pour les meubles NOIR avec des plans de travail en matière BOIS.

source Archzine.fr

Le modèle de cuisine Kungsbacka d’Ikea est pour l’instant ce qui me plait le plus en terme esthétique et le fait qu’elle soit faite en matériaux recyclés m’aide à mieux vivre le fait d’acheter du neuf. Même s’il y a un effet greenwashing à se dire qu’on achète du Ikea éco responsable, c’est le moins pire pour moi à l’heure actuelle en rapport qualité prix esprit.

source pinterest ikea toulon cuisine bildergebnis kungsbacka modern decor kitchen 

Une verrière séparera l’entrée de la cuisine et une porte coulissante dans le même esprit laissera passer la lumière de mon bureau vers la cuisine.

source Lapeyre

source Leroy Merlin

Pour l’éléctroménager nous souhaitons conserver ceux qui fonctionne à l’exception du frigo qui est devenu beaucoup trop grand et surtout moins pratique pour nos habitudes de consommation. Nous allons opter pour un réfrigérateur à tiroirs, ce qui permettra également d’obtenir mon idéal de cuisine : uniquement un linéaire de plan de travail avec des éléments bas.

source côté maison

Côté évier et robinet, je recherche la qualité et la simplicité.

J’ai déjà un robinet GROHE dans la salle de bain et j’ai trouvé un large choix chez Isi Sanitaire.

Avec des super promos sur cette marque jusqu’à 60 % pour ce mitigeur.

source isi-sanitaire

Pour l’évier j’hésite encore entre un grand bac unique ou un grand bac et un petit bac : qu’en pensez-vous ?

source isi-sanitaire

Pour la crédence, j’ai eu beau chercher, j’en reviens toujours à mes chouchou carreau métro blanc : j’en ai déjà dans les toilettes et dans la salle de bain, mais que voulez-vous, je ne m’en lasse pas. Je trouve ce modèle intemporel, pratique, esthétique et ils s’intégrent à toutes les pièces et décoration.

source Lapeyre

Pour la fonctionnalité qui nous correspond, j’aimerais des étagères et rangements qui nous permettent d’y installer notre consommation de vrac ou en bocal, ainsi que des bacs de tri plus petits sauf pour le compost, et au final qui nous offrent la possibilité d’utiliser vraiment toute notre vaisselle et ustenciles en éliminant l’inutile.

source ikea

J’aime assez les solutions que propose Cuisinella en terme de propositions d’aménagements intérieurs comme son légumier ou ses silos et comptoirs boites à vrac.

Je tends vers le minimalisme : avec les enfants j’ai encore beaucoup d’accessoires qui je sais vont disparaître au fur et à mesure des années.

On m’avait regardé bizarrement quand pour ma salle de bain j’avais annoncé vouloir uniquement 2 grands tiroirs et une petite tour, soit diviser par 3 mes anciens rangements.

Au final j’en suis ravie : cela suffit pour contenir mes produits (savon, shampoing solide, et quelques cosmétiques, mon linge de toilette).

Je stocke beaucoup moins qu’avant : donc je sais ce que j’ai et j’utilise tout (je pourrais encore réduire d’ailleurs j’en suis persuadée).

Avec moins de produits emballés on a besoin de moins d’espace.

 

Pour la cuisine, je suis sûre que cela va nous changer la vie et nous donner encore une nouvelle impulsion vers le « moins mais mieux » (Less is more), et pour poursuivre notre lancée sur la réduction des déchets, le mieux manger et avoir également moins à ranger et à nettoyer.

Un jour j’aurais carrément une tiny house, ou une cabane, à ce rythme 😉

 

Rendez-vous dans quelques semaines pour l’avant/après !

 

N’hésitez pas à aller voir plus en détail mes tableaux d’inspiration sur Pinterest et épingler les idées pour la cuisine, ou bien le bureau, les chambres, et la salle de bain.

Article sponsorisé

Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE, ZERO DECHET

Désencombrer son armoire et organiser ses vêtements : une garde-robe capsule ou minimaliste

Le minimalisme dans la maison il a commencé pour moi par la salle de bain.

J’ai commencé par trier et ralentir mes possessions et achats en voulant réduire mes déchets et lorsque nous avons fait les travaux pour changer la décoration, les placards et l’agencement de cette pièce.

Cela a été relativement facile parce que je connais désormais le maquillage que j’utilise et j’ai éliminé les autres dont je ne me servais jamais.

J’ai fait en sorte de ne plus avoir trop de stocks (un an et demi plus tard, j’arrive enfin au bout de mes gels douche « d’avance » … ça vous laisse imaginer que je pars de loin pour apprendre à ne plus faire mon écureuil et ne plus craquer sur les packaging / nouveaux parfums de gel douche etc … j’ai pris conscience de tout ceci depuis plusieurs années et maintenant je ne cherche plus à acheter les dernières nouveautés et encore moins des produits ultra marketing : un savon me suffit ! ).

Bref j’ai ainsi pu réduire mes besoins de placard / rangements dans le nouvel agencement et maintenant je peux vous dire que depuis 18 mois, je savoure d’avoir beaucoup moins de choses et d’utiliser quasiment tout ( j’ai encore des couacs, je ne suis pas parfaite et j’ai sombré dans la folie des savons avec le zéro déchet … mais rien à voir avec avant 😉 ).

Je ne cherche plus mes affaires, je sais ce que j’ai, chaque chose a une place et je finis mes produits avant d’en racheter.

Du coup j’ai commencé la même démarche dans les autres pièces de la maison.

Je trie régulièrement grâce au challenge Libertri qui m’a permis de déjà bien amorcé le changement côté possession matériel et désencombrer efficacement.

La cuisine est en cours et nous allons également la rénover.

Nous avons aussi réduit nos déchets depuis plusieurs années dans cette pièce.

J’utilise une technique qui nécessite un peu de place dans le garage mais qui, j’espère, fera ses preuves au final.

J’ai vidé une grande partie des placards / casserolier / tiroir dans des cartons en gardant le strict nécessaire (comme si nous étions dans une location ou une tiny house ;-)).

Chaque fois que nous avons la sensation qu’il nous manque quelque chose ou que nous avons besoin d’un ustensile, nous réfléchissons si nous ne pouvons pas nous en passer ou utiliser autre chose pour cette fonction.

Si vraiment cet objet nous est indispensable, c’est qu’il correspond à notre mode de vie, nos habitudes, nos recettes fétiches, notre façon de cuisiner etc. Et à ce moment-là il réintègre la cuisine.

Dans quelques semaines quand nous réfléchirons au futur agencement de la cuisine nous pourrons évaluer nos vrais besoins en rangement et ainsi agencer selon les objets qui nous servent vraiment au quotidien.

Mais ceci concerne toute la famille donc c’est un peu plus compliqué pour que nous soyons tous d’accord. Cela prendra donc peut-être du temps.

Par contre il y a bien un endroit et une catégorie de possession dont je suis la seule à décider les entrées et les sorties dans cette maison : mon dressing !

Mon armoire, je peux décider de la réduire et de vraiment essayer d’en faire un rangement agréable, efficace et où je peux m’habiller sans me prendre la tête ni stocker des fringues que je ne mets pas, qui ne me vont pas ou que je n’aime plus.

J’ai encore beaucoup de choses, même si j’ai déjà réduit et bien rangé.

Alors j’ai décidé d’adopter un peu la même technique que pour ma cuisine.

J’ai vidé toute mon armoire dans des cartons, en y laissant les vêtements que je connais comme étant mes classiques. Pour le reste, j’irais y piocher quand j’aurais « besoin » ou quand une pièce / couleur manquera à mon look du jour (attention fashion blogueuse en devenir ;-)).

Ce challenge doit avoir lieu sur plusieurs saisons pour être vraiment efficace en terme de tri et nécessite de ne rien racheter (ou si possible, d’occasion si une pièce est trop abîmée ou qu’on s’aperçoit qu’un vêtement pourrait compléter plusieurs autres tenues. (je pense à une chemise blanche que je n’ai pas, ou une jupe en jean qui me semble être des classiques qui pourraient me durer longtemps et surtout correspondre au style que j’aimerais avoir en avançant dans les années …)

J’ai vu que plusieurs blogueuses et instagrameuses se lançaient également : c’est assez stimulant de voir qu’on avance vers moins de consommation et + de bon sens. Certaines trient, d’autres décident de ne plus rien acheter en vêtement pendant un an, d’autres encore tendent vers un nombre idéal pour une garde-robe capsule : 33 vêtements. Béa johnson, la prêtresse du Zéro déchet et du minimalisme, a seulement 15 vêtements pour toutes ses tenues !

Et pourtant elle a de l’allure et ne semble pas forcément habillée toujours pareil : un vrai exemple d’idéal !

Mais j’irais à ma vitesse avec mes faiblesses, mes défauts et mes ambitions certainement revues à la baisse.

Chacun fait son chemin : l’essentiel c’est de faire et de vouloir essayer 😉

Et vous, vous en êtes où dans votre armoire ?

Retrouvez mon tableau Pinterest pour avancer sur ce challenge !

BORDEAUX ENTRE COPINES, voyage

5 week-end entre copines à organiser d’urgence

 

Voici 5 voyages avec des thématiques différentes à moins de 3h30 de Bordeaux pour un week-end ou un court séjour entre amies !

 

  1. Un week-end détente en thalasso : C’est chez Atlanthal que j’ai trouvé mon bonheur en matière de thalasso.

Que ce soit aux 4 étoiles lors d’un séjour surf ou du côté Les Terrasses 3 étoiles pour assister aux concerts des nocturnes de la chambre d’amour, le service et le confort des chambres sont de très bons rapport qualité prix. Les soins sont variés et agréables : je voudrais un jour découvrir l’escale polynésienne avec ses descriptions qui sentent bon Tahiti, le monoï et le tiaré.

J’aime la proximité de l’océan pour faire le plein d’air iodé, la piscine extérieure pour les jours de chaleur, l’accès à l’espace lagon et remise en forme.

Pour la pause déjeuner ou dîner, c’est à la paillote bleue, juste à côté de l’hôtel, que nous nous sommes régalés.

Des produits frais, des plats pleins de saveurs, et des cocktails aussi bons que beaux.

Je suis tombée amoureuse d’Anglet et je rêve déjà d’y retourner.

 

2. Un week-end dépaysant au soleil : la Crête est la destination idéale pour ne pas avoir trop d’heures d’avion et profiter un maximum du dépaysement sur place !

Bien sûr, Santorin reste le lieu de toutes les photos instagram et digne d’un paysage de carte postale.

Il y a même des vols direct depuis Bordeaux à certaines périodes de l’année.

Mais la Crête regorge de petits villages et de plages à découvrir !

La cuisine crétoise ne gâche rien au séjour : salade grecque, cuisson dans des feuilles de vigne, huiles d’olives fruitées et pleines de caractère, le choix pour se régaler sainement !

 

3. Un week-end déconnexion pour se ressourcer près de la nature : la Dordogne et le Périgord sont les endroits parfaits pour un retour aux sources et se mettre au vert !

Le moulin de la Jarousse est ouvert toute l’année et permet de faire des activités autour du lac, sans renoncer au confort de jolis chalets ou cabanes dans les arbres.

On peut se faire livrer son petit déjeuner, faire un feu dans un poêle à bois, profiter d’un spa nordique, ou juste écouter le silence de la forêt environnante.

Le camping de la Dordogne verte est ouvert l’été et offre un accès direct à la rivière qui passe tout près pour une sortie en canoë.

 

4. Un week-end pour visiter un musée d’art contemporain :

C’est à Bilbao que tu trouveras le musée Guggenheim le plus proche de Bordeaux. L’audio guide est inclus dans ton prix de visite. A l’extérieur les oeuvres sont gigantesques et emblématiques !

La ville en elle-même regorge de jolis quartiers.

Le funiculaire emmène sur les hauteurs avec une vue incroyable pour 1 euro.

On y mange bien et pour pas cher, avec des tapas variés et la cuisine espagnole ! Et bien sur un verre de Txakoli 😉

 

5. Un week-end sportif à la montagne : en hiver pour le ski, ou en été pour la randonnée, les Pyrénées offrent tout ce dont on peut rêver pour se bouger entre copines !

C’est la ville de Cauterets qui a gagné mon coeur avec son architecture victorienne, son petit village et ses balades à proximité.

Les circuits de randonnée sont balisés. Les distances variées permettent à chacun de choisir selon son niveau de marche.

Pour manger tu pourras grimper jusqu’à la ferme basque avec ses produits du terroir et sa cuisine maison familiale.

Sa terrasse offre une vue panoramique sur toute la ville de Cauterets.

Une vraie récompense après l’ascension !

Les bains du Rocher, spa thermal permettent aussi de récupérer d’une journée d’effort intensif avec un bassin extérieur au pied de la montagne.

 

Et vous, vous partez où entre copines ?

 

DETENTE, voyage

Un week-end thalasso à Anglet aux Terrasses d’Atlanthal

Depuis notre premier cours de surf à Anglet avec Pauline Ado grâce à Lov’organic, ma besta et moi avons instauré ce petit rituel ressourçant d’un week-end entre filles au moins une fois par an !

En juin, nous avons donc posé à nouveau nos valises à l’hôtel Atlanthal mais ce coup-ci côté Les Terrasses pour deux jours de soins spa et détente.

Je suis passée par le site Thalasseo pour ma réservation : niveau tarif, j’ai voulu jouer la sécurité en réservant un mois à l’avance et au final c’était + intéressant en dernière minute. Bon à savoir pour la prochaine fois ! 😉

( Bon Plan Malin : Tu peux également récupérer du cashback grâce à Cashstore )

Tout comme son grand frère 4 étoiles, Les Terrasses avec ses 3 étoiles donnent accès au centre de thalasso.

Les chambres sont tout aussi confortables. La différence se situe dans la taille et les aménagements : pas de mini-bar par exemple.

Mais toujours une petite terrasse très agréable pour profiter du coucher du soleil et papoter !

J’aime beaucoup cet hôtel qui offre vraiment des services impeccables tel que le petit-déjeuner en chambre sans surcoût : c’est vraiment appréciable pour profiter à fond de cette parenthèse bien-être surtout quand on est maman, on a rarement l’occasion de prendre son petit-dèj’ au lit 😉

Alors là on se prélasse dans ce luxe l’espace de quelques heures.

La Bodega (bar de l’hôtel) est parfaite pour boire un verre avec une planche et profiter de la vue sur l’océan et la piscine !

Les soins : j’ai choisi des soins « classiques ». Douche à jets brisés, bain relaxant aux huiles, détente sensorielle duo (mon préféré), cranéo shiastsu.

En bonus nous nous sommes offerts un gommage vahiné et c’est finalement le seul qui m’a déçu : trop énergique, pas assez « aromatique », j’attendais un vrai parfum des îles et un gommage plus agréable.

Pour notre prochaine venue, dans l’idéal j’aimerais beaucoup testé leur escale polynésienne : tous les soins évoqués sur leur site me font envie ! ❤

Nous avions bien choisi notre week-end puisque c’était les Nocturnes de la Chambre d’amour, autrement dit, deux soirs de concert en plein air avec des artistes variés.

J’ai pu donc découvrir sur scène les Cats on Tree, Arcadian, et Hyphen Hyphen. De vraies belles découvertes musicales qui ont mis une ambiance de folie dans un cadre magique !

Ce que j’aime le plus à Anglet c’est sa balade piétonne le long de la plage : c’est tellement agréable !

Propre, calme, le parcours fait une bonne marche en respirant l’air iodé et en regardant les surfeurs 😉

Et pour manger et boire ?

Gros coup de coeur pour une nouvelle adresse, au pied de l’hôtel, la paillote bleue !

La décoration est dépaysante et apaisante : une oasis tropicale où la simplicité est reine !

Une cuisine savoureuse à tendance vegan healthy avec des pokebowl à tomber, mais pas seulement !

Des brochettes de poulet mariné, des falafels, du houmous, taboulé de quinoa et une ambiance tropicale et conviviale : le combo parfait pour que la paillote bleue devienne notre QG !

Leurs cocktails originaux et généreux nous ont touchés en plein coeur 😉

Nous y sommes donc allés 2 fois en 2 jours et je crois bien que nous aurions pu y revenir encore sans aucun souci tant l’endroit nous a plu et le personnel a été accueillant et adorable !

Pas la peine de vous faire un dessin, le séjour était reposant et festif à la fois !

Il ne reste plus qu’à réserver une nouvelle date en septembre – octobre pour oublier le stress de la rentrée ! 😉

 

LA PAUSE FEMININE

Un week-end de folie à Anglet à l’hôtel Atlanthal : surfer avec Pauline Ado grâce à Lov’organic !

Il y a des messages que tu as du mal à croire même quand tu les lis plusieurs fois.

C’est ce qui m’est arrivée il y a quelques semaines quand j’ai vu en sujet d’un mail « Vous avez gagné le concours Lov’organic « .

J’ai d’abord cru que j’avais gagné une chance supplémentaire pour un éventuel tirage au sort (on en reçoit tous des comme ça 😉 ), puis je me suis dit que j’avais dû gagner du thé : j’étais déjà joie rien qu’à cette idée, moi qui en bois des litres par jour !

Mais en lisant bien attentivement, j’avais gagné le gros lot : un week-end à Anglet … pour un cours particulier de surf avec la championne du monde Pauline Ado !

Autant vous dire que je n’arrivais pas à le croire et surtout à m’imaginer sur une planche avec une sportive de haut niveau pour me conseiller sur ma première fois en surf !

Voilà comment je me suis retrouvée heureuse et avec un sourire permanent sur le visage dans le train SNCF direction Biarritz au départ de Bordeaux un vendredi soir.

J’ai embarqué une amie dans ma valise pour partager ces moments complètement fous et inoubliables !

Arrivées à Anglet après avoir été récupérées à la gare de Biarritz par la navette, nous avons été accueillis par l’office de tourisme d’Anglet et l’hôtel Atlanthal pour un cocktail de bienvenue !

Apérol spritz, et plancha, nous ont mis dans l’ambiance festive et détendue de ce week-end 100% plaisir et VIP !

La chambre spacieuse et confortable offrait également une terrasse dont nous avons pu profiter grâce au soleil magnifique qui ne nous a pas quitté des 2 jours !

Une table et deux fauteuils nous ont permis de déguster les infusions offertes par Lov’organic dans notre chambre. J’ai pu goûter « run for love » que je ne connaissais pas : elle a pris toute sa saveur le lendemain soir 😉

Mais avant ça, le samedi matin après une nuit à dormir comme des bébés, nous avons pris notre petit-déjeuner en chambre.

Puis nous nous sommes faites chouchouter au spa avec des soins thalasso : je me suis endormie à chaque fois !

Bain relaxant, douches multijets, massage californien : le tout avec un passage à l’espace marin Le Lagon pour se détendre dans de l’eau de mer chauffé à 33 degrés.

Le combo parfait pour se préparer à nos émotions de l’après-midi : la rencontre avec Pauline Ado, championne du monde de surf, pour notre premier cours !

Le temps est avec nous : ciel bleu, chaleur, et vagues hospitalières 😉

Souriante et pédagogue, Pauline nous a donné rendez-vous à l’école de l’océan et nous met de suite à l’aise.

Nous enfilons nos combinaisons. Une planche sous le bras, nous nous mettons dans la peau de surfeuses … avec une bonne dose d’appréhension et de stress sous nos maillots !

    

Après quelques explications sur le sable, nous voilà très vite dans l’eau pour tester la température mais surtout se jeter dans le grand bain 😉

En bonnes élèves appliquées, nous étions concentrées et nous avons donné toute notre énergie pour essayer de progresser rapidement et rendre fière notre prof !

Et quel bonheur que de découvrir de nouvelles sensations, d’apprendre encore à nos âges où les premières fois sont de plus en plus rares, où les zones de confort se chamboulent plus difficilement : l’eau salée, l’air marin, glisser, et sentir ses muscles travailler, savourer chaque seconde de ce moment privilégié où Pauline a été d’une grande patience et pleine d’encouragements pour les deux débutantes que nous étions.

Nous sommes sortis de l’océan avec une sensation de bien-être rare : l’adrénaline, la retombée du stress, la satisfaction d’avoir accompli quelque chose d’inhabituel, mais aussi réaliser notre chance d’avoir eu une si bel après-midi en si bonne compagnie !

Encore MERCI Pauline pour tout !

Nous nous sommes remises de nos émotions en continuant notre découverte d’Anglet sur la promenade (et si nous étions rentrées à l’hôtel, la sieste nous aurait emportée encore plus loin que les vagues ;-)). Le soir nous avons fêté nos exploits avec une coupe de champagne et des macarons de chez Thierry Bamas offerts par l’office de tourisme d’Anglet sur notre terrasse privée depuis la chambre.

Ai-je besoin de préciser que nous avons dormi profondément ? (malgré l’apparition des premières courbatures 😉 )

Le dimanche midi nous avions la chance de terminer notre week-end par un brunch à la Beach House d’Anglet : un lieu au cadre idyllique pour se poser et bien manger.

Des produits frais, bien cuisinés (le saumon mariné ❤ ), savoureux (l’avocado toast ❤ ) : une adresse à retenir !

Pour ne rien gâcher j’ai croisé Margot du blog You make Fashion, qui brunchait à la table voisine de la mienne : c’est donc officiellement The place to be à Anglet !

Le retour a été beaucoup plus calme : des étoiles pleins les yeux, des souvenirs pleins la tête …

Encore Merci Lov’organic !

Ainsi que l’office du tourisme d’Anglet, l’hôtel Atlanthal, le Beach House et Pauline Ado !

 

DECO, DIY tutos brico

DIY Un porte-bijou tendance : recycler une caisse de vin pour sa salle de bain !

J’ai toujours aimé créer, bricoler, repeindre, et détourner.

Quand certains ne voient qu’une fonction à un objet, j’en vois 3 et j’imagine dans d’autres couleurs ou dans d’autres pièces de la maison, comment leur donner une seconde vie ou les embellir.

Alors quand le site Toutlevin m’a proposée de rédiger des tutos bricolage sur le thème du recyclage du matériel autour du vin, j’y ai vu un challenge formidable mais aussi une façon de pouvoir m’éclater dans cette partie créative manuelle que j’ai toujours pratiquée.

Ce mois-ci on prépare la fête des mères !

Oui on peut gâter sa maman avec un cadeau pas cher, fait main, et qui fera un sacré effet car on peut le personnaliser à volonté !

Bijou + vin = le combo parfait pour une maman comblée, non ? (ah toutes les mamans ne sont pas comme moi ? 😉 )

On va donc trouver une façon originale et ultra simple d’accrocher les colliers !

Temps : 20 min (+1h de séchage minimum)

Coût : entre 3 et 12 euros

Matériel :

  • Une caisse de vin
  • Des petits crochets
  • Une bombe de peinture ou des restes de peinture
  • Un tournevis et une vis

Dépoussiérer la caisse de vin pour que la peinture puisse bien adhérer et préparer votre zone de travail en la protégeant des projections.

Bomber avec de la peinture en bombe ou peindre la caisse.

A vous de choisir le rendu : totalement opaque et lissé, ou plutôt effet vieilli à la chaux …

N’hésitez pas à passer plusieurs couches pour obtenir la couleur que vous souhaitez, laissez bien sécher entre chaque couche.

Vous pouvez également personnaliser en créant des motifs géométriques ou prévoir des emplacements pour des stickers.

Préparer la position de vos crochets.

Faciliter le vissage des crochets en préparant des trous à l’aide d’une vis et d’un tournevis, ainsi vos crochets se visseront parfaitement et sans difficulté.

Visser vos crochets : Varier les positions pour que les colliers qui y seront accrochés soient mieux en valeur et pour la praticité.

Personnaliser en dernière minute avec des photos de ses enfants chéris (ou de son acteur ou chanteur préféré 😉 )

Voilà vous n’avez plus qu’à lui offrir avec une bonne bouteille de vins et un collier et elle sera comblée.

Une vraie vitrine de bijoutier tout en récup’, c’est pas top ?

Si Maman a aussi beaucoup trop de boucles d’oreilles à ranger, vous pouvez compléter ce tuto DIY avec celui présent sur ToutleVin : un porte-bijou avec une étampe.

Toujours aussi facile pour beaucoup d’effet !

N’hésitez pas à nous montrer vos réalisations en nous envoyant vos photos et commentaires.

Retrouvez également mes autres tutos DIY comme : le plateau apéro !

 

 

DECO, DIY tutos brico, ZERO DECHET

Rendez-vous déco : la rénovation de la salle de bain avant / après travaux

Dans notre chez-nous, nous avons refait petit à petit …

Des travaux plus ou moins gros, plus ou moins longs, mais toujours beaucoup de patience pour essayer de bricoler nous-même, de transformer à moindre coût parfois, puis de faire appel à des pros quand il le fallait vraiment.

Pour la salle de bain, j’ai attendu presque 10 ans … oui comme quoi, il y a du provisoire qui dure !

A notre arrivée la salle de bain n’était ni faite ni à faire, mais elle était propre et nous n’avions plus de budget pour nous lancer dans son aménagement. J’ai donc suivi pendant quelques semaines les émissions Déco de Valérie Damidot du temps de sa splendeur et j’ai décrété que j’allais avec quelques euros, transformer ma salle de bain. J’avoue que j’ai bien fait, même si vu de 10 années passées, l’ensemble me parait très camouflage, j’ai au moins pu avoir la salle de bain rose que je voulais à l’époque 😉 Oui on a tous des rêves étranges quand on est plus jeune.

J’avais passé de la peinture de rénovation (sans oublier sa sous couche d’accrochage … maintenant on en trouve qui ne nécessite pas de sous-couche), un bon vieux lino imitation teck, un plan de travail le moins cher de chez Brico Dépot, une nouvelle vasque (je crois que c’était le plus cher de tout) deux meubles d’expos de chez Brico Leclerc, un miroir Ikéa et j’étais ravie. J’avais une salle de bain neuve pour moins de 200 euros.

Là autant vous dire, que 10 ans plus tard, pour de la vraie rénovation, l’enveloppe financière n’est pas la même, même en ayant essayer de faire attention au budget.

D’abord j’ai tout voulu changer (sauf ma vasque, mon robinet et mon sèche serviette).

Nous avons décollé les carreaux, le lino, enlevé les meubles (vendus sur le bon coin pour dépanner des étudiants).

Ensuite nous avons fait appel à des pros pour poser le carrelage métro, faire la plomberie, et poser la baignoire et les carreaux de ciment.

Carrelage métro blanc Castorama (existe en noir, rouge et marbré)

Sur ce point d’ailleurs, ce sont des « imitations » carreaux de ciment, car on m’a déconseillé le vrai carreau de ciment pour une pièce d’eau sauf si traitement particulier du carrelage avec un produit spécial, à entretenir régulièrement.

Bref je voulais me simplifier la vie.

Carreaux imitation carreaux de ciment Kerion revendus par Franceschini

J’ai opté pour une baignoire car nous avons une deuxième pièce d’eau avec une grande douche à l’italienne.

Baignoire modèle New York Le monde du bain

Pour les meubles je voulais moins de rangements.

J’ai opté pour les plus simples de chez Castorama, posés en décalé et recouvert d’un plan de travail.

Meubles Nida Castorama

Oui une vraie volonté de ma part était d’avoir moins de placards et tiroirs pour mettre moins de bazar.

Je remarque que la plupart des meubles dès qu’ils sont posés, ont un genre de sirène d’alarmes qui appellent « Venez me remplir », « venez me charger de trucs inutiles mais que peut-être que ça peut servir un jour ou que tu auras besoin d’en avoir d’avance au moins 3 flacons ! ».

Ananas Maison du Monde
similaire :

Autres inspirations :



 

Donc avec ma vague Zéro déchet et mes envies de minimalisme, j’ai trié et supprimé le superflu pour ne me consacrer qu’aux objets que j’aime et aux produits qui me conviennent vraiment.

Bien sûr les puristes trouveront qu’il y a encore trop de choses, mais j’avance à mon rythme. (à 80 ans c’est certain je frôlerai la perfection).

Je voulais un maximum de blanc. Des touches de noir et un peu de bois pour apporter de la chaleur.

Petite boite bijou Ancienne collection Maison du monde similaire ici

Le plan de travail a été poncé et lasuré pour être protégé.

Nous avons choisi de faire un retour sur le deuxième meuble pour compléter l’ensemble et également d’ajouter un bout de plan de travail en haut de la colonne en guise de finition.

Distributeur de savon Mason jar


Savons Mojito et été

 

Le clou du spectacle était de trouver un miroir très grand : je voulais que le tour soit noir.

Je n’étais pas parti pour ce style, puis un matin, l’homme m’a appelé de chez Castorama en me disant que le modèle d’expo en parfait état était très bien soldé. J’ai craqué et je ne regrette pas.

Miroir Harmon Castorama

Une petite desserte Ikéa finit le tout en me permettant de mettre en particulier les produits que je veux utiliser dans mon bain : gommage, masque …

et de les rapprocher de la baignoire grâce aux roulettes. (En vrai cela permet aussi d’accueillir un petit verre de vin et un bouquin après une dure journée 😉 J’avais prévu sa place dès le début en prenant un plus grand plan de travail que le meuble, permettant de créer un vide dessous exprès.

Desserte ikéa (existe en beige, noire, rouge)

Boite métal Ananas Maison du monde

J’ai raccroché mon porte bijou/vernis fait maison car il est vraiment pratique !

Pour accorder mon linge avec ma nouvelle salle de bain, j’ai trouvé un système économique.

J’ai teint les serviettes de toilettes qui étaient roses ou qui pouvaient avoir des tâches (vive les colorations cheveux rousses 😉 ) avec une teinture pour linge. J’ai choisi Noir.
Franchement on dirait du linge de toilette tout neufs et cela m’évite d’avoir à en racheter pour le moment.

Bref une idée si vous en avez marre ou que certains font un peu « passés ».

Et voilà il ne me manque plus que quelques boules de bain Lush pour me faire un Spa à la maison.

Qu’en pensez-vous ?

Retrouvez mes inspirations déco et projet salle de bain sur mes tableaux Pinterest.