OENOTOURISME - VINS, Resto

La Chapelle de Guiraud : le restaurant du château Guiraud

Si tu aimes le Sauternes et que tu es un fin connaisseur en matière de vins liquoreux, tu connais probablement le château Guiraud, premier grand cru classé en 1855.

Certifié en agriculture biologique depuis 2011 et très impliqué dans la bioviticulture, le château Guiraud ne se contente pas de produire de grands vins de Sauternes ainsi qu’un Bordeaux blanc sec que j’aime particulièrement, le G de Guiraud.

En effet, la propriété abrite un restaurant : la Chapelle de Guiraud.

Nommé ainsi en hommage à la Chapelle protestante bâtie par la famille Guiraud en 1784, le restaurant propose une cuisine savoureuse élaborée à partir de produits locaux et de saison.

Le cadre est tellement agréable.

Dehors on profite des rayons du soleil et de la verdure environnante.

Mais à l’intérieur, la lumière entre à profusion pour une sensation aérienne avec une vue sur les vignes.

La décoration intérieure signée Charlotte Allard offre tout de suite un sentiment de détente.

Les matières sont chaleureuses, à la fois simple et raffinée.

Pour démarrer cette parenthèse gourmande, laisse-toi surprendre par un cocktail.

Un menu du marché est servi le midi en semaine pour 25 euros : entrée + plat + dessert.

Pour 39 euros, le menu Signature réveille tes papilles.

J’ai eu la chance de le déguster accompagné d’un Château Guiraud 2008.

Un amuse-bouche nous a mis en appétit.

En entrée actuellement tu as le choix entre :

Mousse au fromage de chèvre de chez Madame Deruelle, betteraves et noisettes


ou
Gratton bordelais,
crémeux de moutarde et salade de fines herbes du jardin du Château



Puis en plat entre :

Pavé de poisson sauvage (selon la pêche),
courgettes en texture et beurre blanc safrané


ou
Cochon fermier rôti à la broche,
méli-mélo de légumes du jardin du Château



Enfin en dessert :

Macaron à la vanille, framboises fraîches
ou
Tarte chaude, soufflée au chocolat de Madagascar

De notre côté, nous avons eu un florilège de desserts avec le thé-café gourmand qui nous a permis d’apprécier l’étendue des propositions sucrées.

Un délice !

Vous souhaitez savourer du fromage avec un château Guiraud ? des assiettes et plateau sont proposés à la carte.

L’idéal sera de revenir pour tester un accord mets et vins avec une sélection de 3 fromages affinés avec 3 millésimes de château Guiraud : pour 39 euros l’expérience, voilà une jolie idée de cadeau pour un anniversaire ou noël.

(Ceci est un message pour ma famille : merci ;-))

Merci à la Chapelle de Guiraud et toute l’équipe du Château Guiraud pour son accueil.

AFTERNOON TEA, Food, recettes, Thé Tea

Un afternoon tea comme à Downton Abbey : le brunch à l’anglaise pour l’heure du thé

On attendait leur retour depuis longtemps et ça y est : la famille Crawley est enfin sur grand écran à Downton Abbey !

L’occasion de retrouver nos personnages préférés de l’aristocratie britannique comme l’indétronable Maggie Smith dans le rôle de Violet la Comtesse cynique.

Symbole du faste d’une époque, et des coutumes et rituels autour des codes de la Haute Bourgeoisie anglaise, la série Downton Abbey nous subjugue par l’architecture de la demeure ( qui en réalité s’appelle Highclere Castle) autant que par les costumes et robes, mais aussi la jolie vaisselle et les repas mondains.

Alors pour la sortie du film Downton Abbey, j’ai eu envie de m’offrir un afternoon tea digne de ce nom en recréant l’ambiance sophistiquée et délicate de l’heure du thé au château.

De quoi organiser un anniversaire, une babyshower ou un enterrement de vie de jeune fille très classe et raffiné.

Qu’est ce qu’il faut pour réaliser une table british à souhait qui nous plonge au cœur de l’Angleterre ?

De quoi manger, tout d’abord.

Avec ma recette des petits sandwichs au concombre, pour le côté salé.

Et un cake citron pavot pour la touche sucrée.

Mon thé royal vient du château de Versailles mais tu peux trouver le thé Marie-Antoinette de Nina’s Paris chez Octavie’s by Najat à Bordeaux.

Pour ma part, j’ai chiné pour moins de 15 euros tous les éléments en recyclerie (rizibizi à Salleboeuf) : pensez-y, la vaisselle d’antan n’intéresse plus, on dépose les services dépareillés ou les assiettes de grand-mère chez Emmaus ou en vide-grenier. Ici on se reconstitue un décor utile et agréable pour une toute petite somme : flûtes à champagne, théière et sucrier compris !

Bref avant d’acheter neuf, regardez près de chez vous si vous n’avez pas un magasin d’occasion.

Voici ce qui donne une allure folle à votre Afternoon Tea à la Downton Abbey.

(Cliquez sur les images pour acheter en ligne)

Un chandelier ou des bougeoirs : en argent c’est encore mieux.

une sélection de thé

Des couverts à dessert


l’indispensable présentoir à gâteau qui complète un service à thé

Pour un anniversaire on peut aussi s’amuser à se vêtir comme les héros de la série télé et cela va de la tenue chic, au tablier des domestiques d’époque.

Pour se mettre totalement dans l’ambiance, rien ne vaut de revoir l’intégral de la série en VO, of course !


6 saisons qui traversent le temps et l’Histoire.
Il existe même des livres de recettes

Je rêve de celui des cocktails !

Et bien sûr pour se divertir, pourquoi pas une partie de cartes ou un peu de coloriage 😉


Alors tu aimes cette ambiance à l’anglaise et la série Downton Abbey ?

Vas-tu aller voir le film au cinéma ?

Penses à épingler cette idée sur Pinterest pour un anniversaire sous forme d’Afternoon Tea, pour ta future tea party babyshower ou si tu es chargée d’organiser un enterrement de vie de jeune fille pour une fan de Downton Abbey.

LES ACTIVITES KIDS, SORTIES KIDS

Dinosauria : Le musée des dinosaures à Espéraza près de Carcassonne

Comme beaucoup d’enfants de son âge, mon fils de 10 ans est un passionné de dinosaure.

Jurassic Park et les T-rex n’ont plus aucun secret pour lui et j’avoue que je voue une affection toute particulière à la saga de Spielberg qui me fascine toujours autant.

Alors pour ses 10 ans, j’ai cherché à innover et j’ai déniché près de Carcassonne le musée des dinosaures appelé Dinosauria pour lui faire un week-end surprise sur ce thème.

Nous avons dormi dans une cabane dans les bois et le lendemain, direction Espéraza pour découvrir les fossiles et autres ossements de ces animaux géants disparus.

Clairement nous avons été agréablement surpris de cette visite.

Le tarif est plus que raisonnable vu la richesse de l’exposition permanente ainsi que des découvertes que l’on fait au fur et à mesure du parcours.

Aménagé dans l’ancienne gare du village, ce musée ne paie pas de mine de l’extérieur mais offre une quantité d’informations et de spécimens exposés intéressants.

On y découvre les dinosaures retrouvés un peu partout mais surtout ceux qui ont été déterrés dans l’Aude et à proximité du musée.

L’histoire est passionnante et on suit les aventures d’Eva, un ampelosaurus qui a mis 4 ans à sortir de terre.

Pendant les vacances des animations et ateliers sont proposés : nous étions malheureusement en dehors de cette saison et n’avons pas pu participer à l’un d’entre eux comme le moulage d’empreinte ou l’initiation aux fouilles de paléontologie.

Ce musée est un très beau combiné de fossiles, ossements, squelettes, reconstitution, automates, mise en scène : bref pour tous les âges et tous les degrés de connaissance. (J’ai volontairement omis de nombreuses photos pour vous laisser une part de surprise lors de la visite)

La visite peut se poursuivre à l’extérieur avec des circuits de randonnée sur les traces du dinosaure et également sur le chantier de fouilles à Bellevue à 3 km de là à certaines dates de l’année.

N’hésitez pas à aller vous restaurer un peu plus loin dans la région à 1h15 de là dans un endroit extra par son ambiance guinguette tapas, ses produits du terroir et son côté confidentiel : la cantine du curé.

Je vous conseille de réserver (ouvert d’avril à décembre) car le lieu se remplit par le bouche à oreille et on comprend pourquoi !

De quoi clôturer une belle journée de visite !

 

OENOTOURISME - VINS

Découverte du château Malescasse : une escapade au cœur du vignoble

C’est dans le Médoc, à Lamarque, que le château Malescasse propose un vin distingué en cru bourgeois.

Avec une propriété, des chais et des espaces d’accueil rénovés, le château Malescasse s’inscrit entre tradition, art et modernité.

Le moulin Rose, la décoration intérieure, les sculptures et œuvres d’arts se répondent pour offrir une expérience visuelle qui accompagne les sens éveillés par les dégustations œnologiques.

Le domaine offre de nombreuses possibilités de balades et ateliers.

Terroir, travail de la vigne et climat favorable permettent l’élaboration de vins complexes et agréables.

Proche de l’estuaire de la Gironde, il permet une découverte de la région côté fleuve en direction de Blaye par exemple.

Une privatisation de la demeure est possible : la location du château peut recevoir jusqu’à 8 personnes dans ces pièces soigneusement décorées, ainsi que des options pour personnaliser le séjour entre atelier culinaire, repas de chef et croisière avec dégustation.

Chouette cadeau pour la fin de l’année scolaire ou pour les fêtes des pères, noël ou anniversaire : L’atelier assemblage.

Pour 50 euros par personne vous découvrez les secrets de fabrication d’un vin de prestige à partir des différents cépages. Le choix du pourcentage que vous utiliserez pour votre cuvée rendra votre vin unique. Chacun repart avec sa petite bouteille et son étiquette personnalisée.

Un souvenir unique et un moment convivial pour apprendre à élaborer le vin du château. Une idée aussi pour un enterrement de vie de célibataire pour des futurs mariés passionnés de vin.

Plusieurs ateliers dégustations existent : de 5 à 20 euros. 

Merci au Château Malescasse pour cette journée de découverte et leur accueil convivial !

Château Malescasse, 6 chemin du Moulin Rose, 33460 LAMARQUE, 05.56.58.90.09

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, OENOTOURISME - VINS

Un atelier dégustation au château Malartic Lagravière

Grand cru classé de graves en appellation Pessac Léognan, le château Malartic Lagravière est un domaine bordelais connu et reconnu.

L’histoire de cette famille et de cette propriété est passionnante et celle de son vin également.

Fort de son expérience en France, il possède des vignes en Argentine qui proposent des rouges et des blancs d’une grande qualité avec des arômes très intéressants.

Le château Malartic Lagravière vous permet de découvrir ses vignobles à travers un atelier dégustation accessible à tous et convivial, intitulé « Cépages et découverte ».

Cette dégustation comparative entre 4 vins des vignobles de Malartic offre la possibilité d’en apprendre plus sur les typicités en blanc ainsi que les assemblages bordelais et argentins en rouge.

Un véritable voyage entre l’Argentine et la France, qui s’accompagne de fruits secs et fromages pour échanger et apprécier un moment privilégié au coeur du château.

La salle de dégustation offre une vue sur les vignes très agréable.

Gros coup de coeur pour le DiamAndes de Uco Grande réserve : les vins argentins restent encore une découverte pour moi et celui-ci a bousculé mes papilles avec ses belles notes d’épices.

Cet atelier coûte 35 euros et peut constituer une jolie idée cadeau pour la fête des pères ou des mères (si en plus vous offrez mon roman avec, c’est le jackpot assuré dans les yeux des mamans 😉 )

Nous avons eu la chance de poursuivre cette visite avec un atelier sablés improvisé et ludique.

La matinée s’est terminé autour de délicieuses bouchées cuisinées par le chef Sébastien accompagnées de vins du château Malartic Lagravière, évidemment, pour notre plus grand bonheur.

Il existe plusieurs visites et ateliers allant de 14 euros à 35 euros toute l’année sur réservation.

Pour une expérience unique sur réservation, l’atelier du chef vous permet de participer à un cours de cuisine, ainsi qu’une visite et un déjeuner accord mets et vins des Vignobles Malartic pour 180 euros par personne.

Merci à toute l’équipe qui nous a accueillis pour cette demi-journée riche en découvertes et en convivialité !

Château Malartic-Lagravière 43 avenue de Mont-de-Marsan, 33850 LEOGNAN

 

OENOTOURISME - VINS, voyage

Un week-end à la découverte du Floc de Gascogne : où dormir, manger, déguster ?

Besoin d’une escapade gourmande et dépaysante à 2 heures seulement de Bordeaux en voiture ?

Allez je vous embarque !

Voici des idées pour un week-end à la découverte du Floc de Gascogne, ses saveurs et son patrimoine.

J’ai pu tester toutes ces bonnes adresses et en apprendre beaucoup sur ce vin apéritif qui se déguste et se cuisine à toutes les occasions.

Où dormir et manger à Condom ?

L’hôtel Continental :

A Condom, l’hôtel Continental propose des chambres avec accès au spa en supplément, mais aussi un restaurant.

En plein centre de Condom (pour assister à la fête des Bandas en été, c’est parfait !), on oublie tout côté jardin.

Le calme et la douceur de vivre l’emportent rapidement.

Un atelier cocktail nous a permis de goûter le Floc revisité.

Associé à des jus, du schweppes ou d’autres alcools, on obtient de délicieux mélanges explosifs et savoureux !

Dont le fabuleux et délicieux Pink Flower dont je vous ai déjà révélé la recette 😉

Le repas au restaurant « le jardin de la Baïse » a ensuite mis en avant le Floc de Gascogne dans la cuisine locale avec des produits du terroir et de saison.

Melon avec le floc rouge (ou rosé si on veut être puriste), dinde déglacée au Floc avec ses légumes et gratin, et pour finir une mousse d’agrumes et de fruits au Floc.

Le tout avec subtilité et beaucoup de saveur.

Ce repas peut être préparé sur réservation. N’hésitez pas à le commander si vous venez dans la région !

 

Où dormir et manger à Gondrin ?

L’hôtel le Pardaillan :

Pour une nuit de repos, direction Gondrin. L’hôtel le Pardaillan propose des chambres agréables et confortables pour visiter la région.

Le petit déjeuner est sous forme de buffet. Le personnel est adorable.

Vous pourrez y manger sur place au restaurant : des produits locaux toujours et une cuisine au Floc, bien entendu !

Quoi visiter en pays Gascon à la découverte du Floc ?

Production d’Armagnac, de Floc de Gascogne mais aussi de Mousquet (armagnac et orange amère), de vins côtes de Gascogne et un blanc de blanc. 

Une très grosse production avec du matériel en adéquation avec ses ambitions : Patrick Farbos (président du comité Interprofessionnel du Floc de Gascogne) représente ce patrimoine, cette fierté gastronomique et veut faire connaître le Floc.

  • Le Domaine Laguille nous a reçu en pleine vendange avec le sourire ! Le bonheur de goûter le raisin fraîchement pressé à la sortie de la cuve !

En dehors du Floc, ils produisent également un vin blanc sec, demi-sec, moelleux et doux.

Pour ma part, le demi-sec prénommé ‘la rencontre’ m’a totalement convaincu ! Ainsi que leur Floc de Gascogne !

Le Floc me permet de découvrir des cépages que je connaissais peu : le Colombard et le Baco.

Equipé de panneaux photovoltaïques, le domaine produit désormais + d’énergie qu’il n’en consomme malgré le fait qu’il possède son propre alambic pour la distillation de l’Armagnac.

Un assemblage d’Armagnac et de jus de raisin.

Nous avons pu faire notre propre floc rouge et blanc.

L’alcool de l’Armagnac stoppe la fermentation du raisin : ainsi vous avez un produit frais à déguster dans l’année pour vos apéritifs et cocktails.

Mais aussi pour cuisiner une sauce, flamber un dessert …

Cécile Terraube fait partie du club des vigneronnes « les bons crus Milady ».

Avec son mari ils ont obtenu la certification Haute Valeur Environnementale par leur démarche écologique dans les vignes.

L’été ils proposent des ateliers oenologiques, dégustations et gourmands.

Ils conseillent aux familles avec enfants, l’application « Ampélograph » pour en apprendre plus de manière ludique sur le travail de la vigne.

Une parenthèse enchantée au cœur de la campagne !

Ici le calme et la tranquillité règnent.

Des chambres confortables ainsi que des gîtes permettent de passer un séjour ou un week-end à la découverte des plats, villages et bien sûr Floc de la région ! Chaque espace est décoré avec goût dans des couleurs différentes.

Myriam Darzacq propose des dégustations de son propre Floc et armagnac, et vous guidera vers les bonnes tables environnantes.

On se sent tout de suite déconnecté et détendu chez Myriam !

De quoi terminer ce séjour en beauté au cœur de la nature, des vignes et du terroir !

Merci à tous les domaines, hôtel et restaurants qui nous ont chaleureusement accueillis et partagés leur passion pour le Floc de Gascogne et leur patrimoine !

Merci à Hemisphère Sud pour l’organisation de ce blogtrip très complet !

Un merci tout spécial à Marion Petit-Jean pour sa conduite, sa bonne humeur et les nombreuses informations et anecdotes !

Et vous vous connaissiez le Floc de Gascogne ? Vous préférez le rouge ou le blanc ?

 

                                            

 

OENOTOURISME - VINS

Une journée de vendanges au domaine Pré lalande à Pineuilh

Tu connais ma passion pour le vin et les dégustations ?

Je ne me lasse pas de découvrir de nouveaux domaines et châteaux, des petites propriétés qui méritent d’être connues … mais surtout rencontrer les vignerons qui y travaillent.

Aussi lorsque j’ai eu l’occasion de passer une journée au cœur du château Pré La Lande à Pineuilh, j’ai été ravie de pouvoir en apprendre toujours plus sur la fabrication du vin, surtout en biodynamie.

Et cette passion se vit encore plus intensément lors des vendanges.

Ici, j’assiste à des vendanges manuelles : les vendangeurs sont de la région ou viennent carrément de beaucoup plus loin pour partager ce moment de convivialité où chacun apporte son énergie !

Michel Beaucé et sa femme transmettent avec bienveillance leurs connaissances et leur volonté d’un vin au plus près de la nature et au plus près de l’homme.

Les grappes sont sélectionnées avec minutie : cette année, la maladie (l’humidité apporte le mildiou) a séché une bonne partie du raisin.

Il faut donc trier directement sur le pied, avant le ramassage délicat.

Les raisins sont posées avec douceur dans les cagettes. Chaque grain est respecté, et ce, jusque dans le chai.

Le domaine Pré la lande a fait le choix depuis plusieurs années de travailler en biodynamie.

Une valeur d’où découle une logique pour toutes les étapes du vin : du matériel agricole, en passant par cette fameuse vendange manuelle. Si la certification DEMETER impose de respecter scrupuleusement un cahier des charges, elle n’oblige pas les vendanges manuelles.

Ici, pourtant, on va au bout des choses. Qui y-a-t-il dans ce vin ? Du jus de raisin, rien de plus !

La fermentation avec des levures indigènes faisant le reste. Pas de sulfites, pas de levure ajoutée, évidemment aucun traitement chimique sur la vigne et aucun ajout au moment de la vinification.

Selon les principes de la biodynamie, la vigne est travaillée selon le calendrier lunaire.

Michel Beaucé obtient pourtant bien 3 cuvées au nez et au goût différents : 3 élevages pour 3 vins (mais qui ont en commun le naturel !) avec les deux cépages du domaine (merlot et cabernet franc).

Le premier est mis en cuve inox .

Le second est en amphore en terre cuite, ce qui donne le nom de « terra cotta » à sa cuvée mais qui surtout donne un vin très intéressant dans ce matériau vivant et respirant.

Mon coup de cœur : on sent le fruit dans toute sa fraîcheur  cerise noire ou griotte avec ce qu’il faut de souplesse.

Je vais en demander une bouteille au père noël !

Le troisième est mis en tonneau. Des contenants choisis avec rigueur pour faire ressortir le meilleur du travail fait en amont.

Avec ces méthodes naturelles et cette volonté de ne rien ajouter de superflu (et de chimique), les vins de Michel Beaucé n’ont rien à envier aux grands crus et aux vins dits « traditionnels ».

Il obtient de très bonnes notes en dégustation à l’aveugle et rivalise avec des domaines prestigieux.

Comme quoi, on peut faire du bon vin, sans y sacrifier le bon sens, l’environnement et la nature.

Encore merci à Michel Beaucé et toute son équipe pour avoir pris le temps de me faire découvrir son domaine, son travail et sa passion !