voyage

L’île de ré : mes 3 adresses incontournables pour des vacances idéales !

En Avril, nous avons décidé de profiter de quelques jours en famille pour découvrir l’Ile de Ré !

Si près de la Gironde que nous n’y avions jamais pensé et pourtant nous sommes tous tombés sous le charme de ses paysages en Charentes maritimes !

Nous avons loué une petite maison de ville à Saint-Martin-de-Ré sur Air B’n’b : un endroit super agréable, idéalement placé pour pouvoir découvrir plusieurs aspects de l’île, avec tout le confort et une déco magnifique !

Bref les vacances commençaient très bien !

J’ai particulièrement apprécié la baignoire avec sa grande fenêtre qui donnait sur la petite cour privée : un bonheur de sentir le soleil entrer dans cette pièce quand on se prélasse dans un bain après des kilomètres en vélo !

Oui car l’Ile de Ré, c’est le paradis du vélo : des kilomètres de pistes cyclables permettent de circuler en toute liberté d’un point à l’autre et de découvrir les paysages à son rythme.

Ainsi nous sommes allés à la découverte des marais salants et de petits producteurs d’huîtres qui proposent de déguster son plateau arrosé d’un petit verre de blanc au plus près de son lieu de production.

Une adresse à retenir : la Rhétaise !

L’itinéraire de ce lieu se refile sous le manteau pour préserver la quiétude du lieu : la carte est simple, peu de choix mais le tout est délicieux, ultra frais, sans chichi, et servi dans la bonne humeur ! (Merci GodblessBacchus !)

Plutôt gourmand de glaces ? Une institution sur l’île se trouve sur le port de Saint-Martin-en-ré : la Martinière !

Un glacier avec des parfums insolites et succulents ! Tu auras envie de tous les goûter mais il faudra faire un choix.

Mes parfums testés et approuvés à ne pas rater : framboise poivron, huitre caviar, mangue gingembre, rocher

A déguster sur un des bancs autour du port en regardant le soleil se coucher … n’oublie pas la petite veste, le vent vient te rafraichir autant que la glace parfois 😉

Chaque petit village regorge de ruelles et marchés totalement dépaysants ! Douceur de vivre au programme !

Pour tes petits-déjeuners, fonce acheter des confitures chez Les papas confituriers !

Une visite incontournable pour t’émerveiller de l’île de Ré et avoir un point de vue incomparable ? Le Phare des Baleines !

Après la montée en escalier colimaçon, tu auras bien mériter d’admirer tout autour de toi un panorama éblouissant !

50 nuances de bleus, c’est ici !

Les petites boutiques au pied du phare et les restaurants sont agréables : il y flotte un air de vacances paisible même s’il y a vite du monde en terrasse les jours de grand soleil. Peu importe, un Apérol Spritz avec vue sur le phare, c’est un luxe suprême !

Il est évident que nous reviendrons tant il nous reste de chemins à explorer et de petits restos à tester 😉

Pour prolonger les vacances, nous sommes allés à la découverte de l’île d’Oléron : un programme encore bien alléchant à suivre ici très bientôt !

 

OENOTOURISME - VINS

Le château de la Dauphine : un vignoble « green » à découvrir à 30 minutes de Bordeaux

Visiter un château c’est toujours découvrir une histoire familiale, une histoire humaine … et parfois c’est aussi découvrir de nouveaux engagements pour le futur !

Le château de la Dauphine à 30 min de Bordeaux dispose de tous les atouts pour en faire une destination oenotouristique parfaite !

Une journée en famille ou entre amis, où chacun trouvera sa place à deux pas de Libourne.

Je n’aime pas trop en dévoiler car l’intérêt est bien d’aller par soi-même s’aventurer dans ces propriétés et ces domaines où l’on apprend et où l’on se prend très vite de passion pour le vin, avant tout 😉

Ici le vin est en dominante Merlot avec du cabernet franc : les deux cépages emblématiques de la rive droite de Bordeaux.

Des vins tout en élégance et en finesse qui ne déméritent pas face aux leurs amis de Saint-Emilion.

Outre un cadre idyllique entre vignes, bâtisse exceptionnelle et piscine à débordement, le château propose surtout des visites variées et adaptées à chaque envie.

De la découverte du cuvier circulaire, et des chais, en passant par la dégustation, on pourra également en apprendre + sur la biodynamie .

En effet le domaine a décidé de passer sa production sous ce fonctionnement : appellation bio depuis plusieurs années, les vendanges à la main et la volonté de faire un vin respectueux de l’environnement et des hommes, permettent au château de redonner à Fronsac ces lettres de noblesse.

Un pique-nique sur les côteaux pour prendre de la hauteur et avoir une vue incroyable : c’est possible ! (28 euros par personne, visite et dégustation inclus au panier pique nique ainsi qu’une bouteille)

Un déjeuner avec des mets froids près de la piscine ou un repas plus élaboré ? Ici ce sont les rois du sur-mesure, la haute couture de l’oenotourisme !

Ce jour-là, nous avons découvert un cocktail détonnant à base du rosé de la propriété et un menu accord mets et vins concoctés par le chef Félix Clerc du restaurant Symbiose, qui m’a donné très envie de vite aller découvrir leur carte à Bordeaux !

La propriété fait également son miel dont vous apercevrez les ruches.

N’hésitez pas à aller découvrir toutes leurs formules sur leur site !

  • Château de la Dauphine, rue Poitevine 33126 Fronsac
  • 05 57 74 06 61

Un cadeau idéal pour la fête des pères qui arrive !

Merci au château de la Dauphine et au Symbiose pour ce moment d’exception !

            

 

AFTERNOON TEA, BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES, Food, MANGER, Thé Tea

Le canelé de Bordeaux : La spécialité de la Toque Cuivrée

Quand on parle de Bordeaux, il y a toujours un moment où, entre le débat chocolatine et la dégustation de vins rouges, on parle canelé.

  

Cette spécialité bordelaise laisse un souvenir délicieux à tous ceux qui passent par la capitale girondine.

Ces arômes caramélisés et parfumés au rhum, dont la cuisson reste la partie la plus difficile à maitriser, en font une recette sur laquelle je ne me risque pas.

Pourtant, le canelé fait partie de mon quotidien et rythme les teatime, goûters et anniversaires.

En particulier ceux de la Toque cuivrée. Pourquoi ?

Parce qu’ils sont parfumés juste comme il faut, que j’aime leur croustillant inégalé, et que c’est le meilleur rapport qualité prix sur le marché !

Les prix sont aussi attractifs que l’odeur qui se dégage de leurs boutiques : compter 0.70 cts le gros canelé, 0.50 cts le lunch (taille intermédiaire mon préféré) et 0.40 cts la bouchée ( parfait pour présenter avec le thé ou le café !)

Pour un repas de famille ou un évènement à fêter au bureau, c’est la touche gourmande sucrée idéale sans exploser le budget !

En plus il y a désormais plusieurs boutiques dont forcément une près de chez toi.

La nouveauté : tu peux commander et payer en ligne sur le tout nouveau site avant ton retrait en boutique ! Ainsi tu gagnes du temps et tu n’as plus qu’à savourer 😉

(Pour ceux qui habitent en dehors de la région il y a toujours la possibilité de se faire livrer, j’dis ça j’dis rien 😉 )

En ce moment, La Toque cuivrée démontre plus que jamais son attachement au patrimoine bordelais en permettant de reverser une participation à la rénovation du Pont de Pierre.

Grâce à la boite mécénat (superbe au passage pour offrir à la fête des mères ou des pères par exemple), 1.50 euros ira aider à la restauration de ce monument emblématique du port de la Lune.

Une raison de plus, s’il en manquait une, pour aller offrir ou s’offrir le gâteau mythique de notre belle ville !

Article sponsorisé

Photos personnelles

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Secret de tournages et cinéma : 7 films qui ont été tournés à Bordeaux ou en Gironde

cinema-tournage-bordeaux-films-lieux-connus-celebres-secrets-gironde-pteapotes

  • Le corniaud : en 1967, on y voit le Grand Théâtre et la place de la comédie
  • « A la folie, pas du tout » : ce thriller fait partie de mes films préférés. Les personnages joués par Audrey Tautou et Samuel Le bihan, sont exceptionnels et on y voit Bordeaux dans un grand nombre de plans. Même si quelques incohérences : Audey Tautou traversant le Pont de Pierre en direction de la Rive droite pour aller à pied à l’aéroport 😉 Qu’est ce qu’on invente pas pour pouvoir filmer ce pont sublime !
  • Vidocq dans le quartier saint Michel
  • Se souvenir des belles choses : tourné à Bordeaux, dont une scène très émouvante au musée des beaux arts de Bordeaux devant le tableau « l’homme ailé ou l’ange déchu » d’Odilon Redon
  • Papa ou Maman 2 sur le Bassin d’Arcachon, à Arcachon quartier des Abatilles, et une scène dans un club de Squash de Biganos
  • Camping : évidemment ! tournés à la Teste de buch, mais aussi Arcachon et au Cap Ferret
  • Les petits mouchoirs : On se rappelle de cette maison immense où la bande de copains de François Cluzet file se ressourcer au Cap Ferret ! Située à La Conche du Mimbeau. On y arrive par le village des pêcheurs et une petite rue  «l’avenue de la Conche».

Vous en connaissez d’autres ?

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX ENTRE COPINES, MANGER, Resto

Racines : le restaurant incontournable de Bordeaux !

racines-bordeaux-pteapotes-restaurant

Attention, j’annonce que je vais prendre position sur ce qui est désormais pour moi, le meilleur rapport qualité-prix de Bordeaux en terme de cuisine gastronomique !

Oui rien que ça !

L’adresse est près de Mériadeck donc accessible en tram et surtout tout près du centre ville sans en subir l’affluence.

Mais ce qui nous intéresse c’est ce qui se passe dans l’assiette et en salle ! 😉

La décoration est simple mais chaleureuse, avec une salle petite mais confortable.

Le service est discret et décontracté, avec la précision des grands restaurants.

Peut-être parce que nous sommes dans un grand restaurant au vue de la carte et des plats qui vont se succéder …

Il n’y a que le prix qui lui reste mini, face à une qualité et une créativité irréprochable !

Ce soir là j’ai pu déguster en binôme avec ma comparse Cook’n’Tinem les dernières recettes proposées par le chef Daniel Gallacher.

 

Mise en Bouche

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-5

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-4

Entrées

Lamelles de maigre, mandarine, vanille, tourteau et algues, radis noir, pak-choï

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-7

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-6

Fricassée de ris d’agneau aux olives, anchois, choux fleur, hollandaise, romarin

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-9

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-8

Plats

Médaillon de merlu matelotte poireaux au bleu, pommes de terre confites, céléri, pommes, crumble noix

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-13

Magret de canard aux morilles, butternut, choux de bruxelles, pignons de pin, lardons, marrons, polenta crémeuse, compotée cassis

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-12

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-10

Amuse-bouche Sucrée

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-15

Desserts

Ravioles d’ananas, menthe, crème passion, meringue, mangue, tuile pistache

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-23

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-21

Chocolat noir, poire pochée, fève tonka, crumble cacao, crème glacée vanille

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-19

 

Le soir le menu entrée + plat + dessert est à 29 euros !!

Le menu dégustation où vous pouvez tout goûter est à 45 euros ! Il vous faudra compter 20 euros pour l’accord mets et vins.

Le midi le tarif du menu est à 19 euros.

L’adresse idéale pour se faire un repas gastronomique en amoureux même avec un petit budget et en mettre plein la vue à son ou sa chérie !

N’hésitez pas à aller suivre la page Facebook de Racines pour être tenu au courant des nouvelles créations gustatives du Chef Daniel Gallacher !

Racines, 59 rue Georges Bonnac, 33000 Bordeaux

Tel : 05 56 98 43 08

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-1

BORDEAUX EN FAMILLE, CULTURE, LES ACTIVITES KIDS

Les ateliers « pour créer » de l’Institut Bernard Magrez : un pochoir comme Banksy

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-2

L’institut Bernard Magrez organise régulièrement des expositions artistiques.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-4

Que ce soit de la photographie, des sculptures ou des peintures, chaque fois on découvre de nouveaux artistes et on s’émerveille devant ceux que l’on connait déjà.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-9

Mais saviez-vous qu’ils organisent également des ateliers pour créer ?

Sur le modèle d’un artiste et selon sa technique, on apprend à réaliser sa petite oeuvre personnelle.

Les animations sont aussi variées qu’il y a d’expression d’art.

Apprendre à capter un regard en photo, s’initier au travail à l’encre, ou fabriquer un mobile, chacun y trouvera son compte en fonction de ce qui l’attire et l’inspire.

Ce jour-là, enfants et adultes étaient réunis autour d’un artiste populaire de street art : Banksy.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-11

Mes enfants avaient entendu parler de cet artiste à travers le livre « ils / elles ont changé le monde » (éditions De La martinière Jeunesse).

Ils ont été passionnés par son histoire d’anonymat, d’art de rue, de peinture.

Le choix du thème de notre atelier était donc évident : on découvrirait comment utiliser la technique du pochoir pour faire une peinture à la « Banksy ».

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-14

Après avoir sommairement découvert l’expo et l’oeuvre de Banksy présente, l’animatrice a présenté le matériel disponible pour créer son tableau.

Elle aide sans faire à la place et permet à chacun de fonctionner en toute autonomie.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-32

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-22

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-31

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-39

Tout le matériel est fourni et chacun repart avec son oeuvre.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-41

Mon fils a donc réalisé un Minion façon Banksy, avec une légère touche Mary Poppins 😉

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-40

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-25

L’atelier dure 1 heure.

Tous les mercredis et dimanches à 15h

tarif adulte 12 euros

Tarifs enfants et adhérents (goûter compris) 10 euros

Renseignements et réservations sur le site de l’Institut Bernard Magrez

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-1

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES, OENOTOURISME - VINS

Le ciné-gourmand de la Cité du vin : une expérience culinaire inédite à Bordeaux

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-1

La Cité du Vin regorge d’activités.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-2

En dehors du parcours « classique » déjà très riche, que je n’ai pas encore testé, nous avons approuvé l’atelier des sens à faire en famille.

Et récemment, nous avons également pris part à une soirée cinéma un peu particulière.

Plusieurs fois par an, le haut lieu de l’oenologie bordelaise organise un évènement mélangeant film et gastronomie : une dégustation cinématographique 🙂

Dans l’auditorium magnifique on prend place pour une projection : film ancien, ou plus récent, français ou étranger, familial ou pour cinéphiles avertis, il y en a pour tous les goûts. Le ciné-gourmand peut commencer.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-10

Après la diffusion, on découvre les plats d’un chef à travers des recettes en rapport avec le film et bien sûr, une dégustation de vin pour accompagner ces mets.

Un de mes lecteurs a également pu gagner des invitations pour cette soirée sur ma page Facebook donc n’hésitez pas à me suivre pour participer à ce genre de concours 😉

Ce soir-là nous nous sommes replongés dans le film d’animation Ratatouille des studios Disney-Pixar.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-9

Après avoir redécouvert l’univers de Rémy et ses amis, nous nous sommes régalés de plats originaux inspirés directement du célèbre rat préféré des enfants.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-14

C’est le chef  Emmanuel Perrodin ( président du Conservatoire International des Cuisines Méditerranéennes) qui a orchestré cette soirée.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-17

Il a ainsi donné vie au fameux champignon « foudré » de Ratatouille ! Surprenant et délicieux !

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-16

Au menu :

  • Gâteau Fernand Point
  • Chou caramel beurre salé wasabi
  • Chocolat, pamplemousse, café
  • Poire à la Dijon, céleri chocolat
  • Galette de patate douce, bœuf tataki et gambas et Maki de bonite fumée

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-29

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-20

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-21

  • Veau vanille coquillage

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-30

  • Oursin relevé d’un dashi à la châtaigne et au lard et Huître au camembert, vin jaune et absinthe
  • cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-23

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-22

  • Oeuf au basilic
  • Champignon foudré au parmesan
  • Velouté de courge à la Thomas Keller

Les vins qui accompagnaient ces plats étaient juste parfaits !

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-27

  • Château La Fleur Peyrabon 2009 et 2010, Pauillac
  • Château Tour de Yon, Saint-Emilion Grand Cru

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-26

  • Château Le Camplat Cuvée Prestige, Blaye Côtes de Bordeaux

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-28

Le prochain ciné-gourmand aura lieu le mercredi 1er mars, avec le film « Les saveurs du palais » et le chef Emmanuel Perrodin.

Renseignements et réservations sur le site de La Cité du Vin.

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-3

cite-vin-bordeaux-oenologie-oenotourisme-atelier-evenement-soiree-cine-gourmand-cinema-gastronomique-18