AFTERNOON TEA, Food, recettes, Thé Tea

Un afternoon tea comme à Downton Abbey : le brunch à l’anglaise pour l’heure du thé

On attendait leur retour depuis longtemps et ça y est : la famille Crawley est enfin sur grand écran à Downton Abbey !

L’occasion de retrouver nos personnages préférés de l’aristocratie britannique comme l’indétronable Maggie Smith dans le rôle de Violet la Comtesse cynique.

Symbole du faste d’une époque, et des coutumes et rituels autour des codes de la Haute Bourgeoisie anglaise, la série Downton Abbey nous subjugue par l’architecture de la demeure ( qui en réalité s’appelle Highclere Castle) autant que par les costumes et robes, mais aussi la jolie vaisselle et les repas mondains.

Alors pour la sortie du film Downton Abbey, j’ai eu envie de m’offrir un afternoon tea digne de ce nom en recréant l’ambiance sophistiquée et délicate de l’heure du thé au château.

De quoi organiser un anniversaire, une babyshower ou un enterrement de vie de jeune fille très classe et raffiné.

Qu’est ce qu’il faut pour réaliser une table british à souhait qui nous plonge au cœur de l’Angleterre ?

De quoi manger, tout d’abord.

Avec ma recette des petits sandwichs au concombre, pour le côté salé.

Et un cake citron pavot pour la touche sucrée.

Mon thé royal vient du château de Versailles mais tu peux trouver le thé Marie-Antoinette de Nina’s Paris chez Octavie’s by Najat à Bordeaux.

Pour ma part, j’ai chiné pour moins de 15 euros tous les éléments en recyclerie (rizibizi à Salleboeuf) : pensez-y, la vaisselle d’antan n’intéresse plus, on dépose les services dépareillés ou les assiettes de grand-mère chez Emmaus ou en vide-grenier. Ici on se reconstitue un décor utile et agréable pour une toute petite somme : flûtes à champagne, théière et sucrier compris !

Bref avant d’acheter neuf, regardez près de chez vous si vous n’avez pas un magasin d’occasion.

Voici ce qui donne une allure folle à votre Afternoon Tea à la Downton Abbey.

(Cliquez sur les images pour acheter en ligne)

Un chandelier ou des bougeoirs : en argent c’est encore mieux.

une sélection de thé

Des couverts à dessert


l’indispensable présentoir à gâteau qui complète un service à thé

Pour un anniversaire on peut aussi s’amuser à se vêtir comme les héros de la série télé et cela va de la tenue chic, au tablier des domestiques d’époque.

Pour se mettre totalement dans l’ambiance, rien ne vaut de revoir l’intégral de la série en VO, of course !


6 saisons qui traversent le temps et l’Histoire.
Il existe même des livres de recettes

Je rêve de celui des cocktails !

Et bien sûr pour se divertir, pourquoi pas une partie de cartes ou un peu de coloriage 😉


Alors tu aimes cette ambiance à l’anglaise et la série Downton Abbey ?

Vas-tu aller voir le film au cinéma ?

Penses à épingler cette idée sur Pinterest pour un anniversaire sous forme d’Afternoon Tea, pour ta future tea party babyshower ou si tu es chargée d’organiser un enterrement de vie de jeune fille pour une fan de Downton Abbey.

DETENTE, LES ACTIVITES KIDS

Mon craquage pour le lego de la série TV Friends : Top ou flop ?

Fan inconditionnelle de la série TV Friends depuis sa diffusion aux Etats-unis et en France, je ne pouvais pas passer à côté de la méga news de la rentrée.

La marque LEGO vient de sortir une boite de leurs fameuses briques pour reconstituer le très célèbre Central Perk où les personnages de Friends se retrouvent pour boire un café, manger un cookies, travailler comme serveuse dans le cas de Rachel et por Phoebe chanter ses chansons uniques et décalées.

Smelly Cat et les autres élécubrations des protagonistes avaient toujours leur place dans le canapé de ce café new-yorkais tenu par Gunther.

Alors le jour de la sortie de la boite de LEGO représentant de manière si réaliste le décor de ma série culte, j’ai craqué !

C’est au LEGO Store de Bordeaux que j’ai acquis le grâal.

J’ai beaucoup hésité, mais très vite j’ai trouvé beaucoup d’arguments en faveur de cet achat : le prix tout d’abord est plutôt raisonnable vu la taille de la boite et les nombreux détails.

59.90 euros pour une scène avec tous les personnages et beaucoup d’accessoires et d’éléments de décoration.

Ensuite je me suis dit que mon fils m’aiderait à le construire et que cela nous ferait un moment de complicité pour la rentrée des classes, histoire de relâcher la pression et de partager ce point commun.

Mon fils est fan de LEGO et moi de Friends : nous voilà réunis par ce set génial !

J’ai hésité entre vite tout construire pour me régaler rapidement du résultat ou bien prendre le temps de tout monter tranquillement pour savourer de découvrir les objets et les détails au fur et à mesure.

Comme toutes les boites LEGO, les explications sont claires et les pièces triées par étapes.

J’apprécie qu’il y ait des briques minuscules et petits accessoires en surplus ce qui permet de remplacer si on en perd un ou que l’aspirateur passe trop près du décor.

De toute manière pour des fans de LEGO, ces pièces trouveront leur place sans problème sur une autre construction ou pour donner vie à un autre projet : je rêve d’une boite Mary Poppins avec la maison des Banks ou la nursery … Allez on peut y croire vu qu’il y a des sets Disney chez Lego.

Finalement mon emploi du temps l’a décidé pour moi et j’ai mis environ 15 jours à le construire par petits créneaux horaires, étapes par étapes.

J’adore le fait que cela reproduise un plateau de tournage : cela rend encore plus crédible le fait que tout soit ouvert.

Cette boite est extra par son réalisme et par tous les détails apportés : la présence de tous les personnages et de divers accessoires la rend encore plus appréciable pour les fans et collectionneurs.

La scène est extra pour faire revivre des épisodes de la série : je suis sûre qu’un vrai fan geek pourrait s’amuser à recréer des dialogues cultes en stop motion en filmant ses legos dans le décor. Y’a une idée à creuser là 😉

Bref je ne regrette absolument pas ce craquage.

Cette boite est d’un très bon rapport qualité-prix et fera un super cadeau de noël ou d’anniversaire pour quelqu’un qui adore la série devenue culte.

Bon maintenant il ne manque que l’appartement de Monica pour compléter la collection en exposition dans mon bureau.

Pensez-vous que l’on puisse un jour rêver de le trouver dans un Lego Store ?

Et vous, vous avez craqué ? Vous êtes fans de la série Friends ?

CULTURE, SORTIES KIDS

Le retour de Mary Poppins : outrage au classique ou nouveau chef-d’oeuvre ?

En tant que fan, qui vénère Mary Poppins, l’original film de Walt Disney de 1964 où Julie Andrews chantait, dansait et campait une nounou aussi magique que douce et stricte, j’attendais avec impatience la sortie de la suite : le retour de Mary Poppins.

Alors pas évident de ne pas spoiler l’histoire tout en donnant mon avis, mais je sais qu’on va me demander ce que j’en ai pensé en tant que passionnée et fanatique du 1er opus, alors je vais tenter de te dire mon ressenti à la sortie du cinéma de la séance de 13h30.

Disney nous avait raconté la génèse du roman devenu film avec Walt Disney campé par Tom Hanks dans « Saving Mr Banks » ou « dans l’ombre de Mary« .

Premièrement je n’étais par avance pas convaincue du choix d’Emily Blunt comme personnage principal.
Certes elle a été lookée pour le rôle et reste crédible pour jouer la baby-sitter des enfants Banks mais je clame haut et fort que Anne Hathaway était pour moi déjà bien plus représentative du style Mary Poppins assez naturellement.

Il faudra donc faire avec Emily 😉

Elle ne s’en sort pas si mal mais je déplore que par moment elle ressemble + à un sosie de Katy Perry à Broadway qu’à la très classe et pragmatique Mary Poppins.

De plus je ressens son côté sévère comme parfois hautain et dédaigneux.

Qu’à cela ne tienne, elle a tout de même des mimiques et regards bien travaillés qui la rendent attachante et je pense qu’après plusieurs visionnages, je lui trouverais encore des qualités.
Mais difficile de passer après Julie Andrews, j’en conviens.

Deuxièmement, le scénario est simple mais tient la route, avec une histoire poignante où les enfants trinquent toujours dans les soucis des adultes.

L’émotion est au rendez-vous. C’est un très bon point.

Troisièmement, les chansons.

Alors là je suis assez mitigée : j’ai trouvé les tableaux, chorégraphies et musiques superbes, avec le vrai esprit du film original et d’une comédie musicale digne de ce nom.

Par contre, j’ai dû le voir en français car aucun cinéma près de chez moi ne diffusait la VO et je dois dire que les paroles des chansons françaises sont très décevantes.

Elles ne restent pas en tête et collent très mal aux mouvements de lèvres des acteurs. Je suppose qu’une fois que je l’aurais vu en anglais, mon avis différera.



Par contre, les décors, costumes et ambiance générale m’ont beaucoup plu.

On retrouve l’univers de Mary Poppins et sans être dans la même époque on retrouve des clins d’oeil agréables et des tenues british à souhait ainsi que les différentes vues de Londres.

Les personnages secondaires et apparitions sont très agréables : de belles surprises avec Meryl Streep et Colin Firth, mais aussi l’acteur qui jouait Bert ( Dick Van Duke 93 ans), ainsi qu’Angela Landsbury qui a fait bondir mon petit cœur ❤

Bref je ne sais pas s’il deviendra un classique Disney mais il a le mérite de nous replonger dans un univers à part qui est bien celui de Mary Poppins.

Pour moi il n’est pas le retour de Mary Poppins, mais une cousine éloignée qui nous la rappelle avec nostalgie, et nous permet de prolonger un peu la magie du premier sans l’égaler.

Et vous, vous l’avez vu ? Vous avez aimé ?

OENOTOURISME - VINS, voyage

L’ Alsace : Riquewihr et autres villages féeriques au cœur du vignoble alsacien

L’Alsace était jusqu’alors une région inconnue pour moi.

J’avais bien de vagues idées de cigognes, de Riesling, de Gewurtzraminer, et de marchés de noël en tête mais je n’imaginais pas que ce coin de France à la culture et au patrimoine très riches allait m’enchanter à ce point.

Il faut dire que pour une première fois j’ai débuté ma découverte par le charmant village de Riquewihr.

Arrivée de nuit, j’ai été médusée par le calme et le sentiment de sécurité et douceur qui y régnaient.

Les lumières de la ville de Riquewihr donne de suite une ambiance feutrée et agréable à ces jolies rues.

Le lendemain j’en ai pris plein les yeux avec les couleurs des façades des maisons.

Je me sentais comme dans les scènes de village de Belle dans le film Disney La Belle et la Bête !

Même la petite fontaine n’attendait que la princesse Belle avec son livre.

Je pensais y voir le boulanger avec son plateau bien garni du bon vieux pain de son fournil (oui j’ai une culture Disney en chansons ;-)).

Le bonus quand tu viens en plus pour goûter les vins d’Alsace, c’est que tout autour de Riquewihr tu as une vue sur les vignes !

Au détour d’une petite rue tu peux apercevoir les versants baignés de lumière avec le raisin qui se gorge de soleil.

Les boutiques d’artisanat, de produits du terroir, de caves de vins d’Alsace me donnaient envie d’y passer plus de temps, mais nous avions d’autres choses au programme pour nos 3 jours de découvertes du vignoble alsacien.

Cependant voici les lieux testés et approuvés sur la commune de Riquewihr :

Où dormir ?

J’ai eu la chance de résider pour mes 3 nuitées dans un appartement au cœur du village.

Ce logement peut se louer sur le site I love Riquewihr et se nomme The Alsacian Hart. Mais il y a d’autres locations avec chacune leur charme.

La bâtisse à colombages typique de la région abritait plusieurs logements.

Le mien était décoré avec goût dans une ambiance chalet chaleureux.

Confort moderne et quelques touches de rouge et blanc mélangées au bois, lui donnait des airs de décor pour un téléfilm de noël ❤

Une cuisine avec une table pour prendre le petit-déjeuner ou manger des repas en famille ou entre amis, un salon cosy et confortable avec un poêle à bois équipent cette location de prestige.

Deux chambres avec chacune leur salle de bain complètent l’espace.

J’aurais bien pu passer quelques heures sur ce bureau à écrire quelques chapitres pour un prochain roman qui se passerait à Riquewihr 😉

Depuis ma fenêtre, le lever de soleil sur les vignes alentour m’a laissé sans voix !

Nous avions accès à plusieurs petits balcons qui avaient des airs de tour de Raiponce. Quand je vous dis qu’ici, on est presque à Disneyland 😉

Je rêve de venir y passer Noël avec ma petite famille ! Au centre du village, on peut tout faire à pied et savourer pleinement les vacances en Alsace !

Où manger ?

Je n’ai pas eu l’occasion de tester beaucoup d’adresses, mais parfois une seule suffit ! 😉

Le Grognard est l’endroit à connaître à Riquewihr.

Accueil chaleureux, carte avec des spécialités mais également des burgers, tout est copieux et goutu, belle carte des vins.

Coup de cœur pour ce pinot gris !

J’y ai mangé une délicieuse tarte flambée avec des vins au top !

Un repas typique dans une ambiance très joviale !

Où acheter une pâtisserie ou prendre son petit-déjeuner ?

Le salon de thé Vilmain nous a accueilli tous les matins pour une formule petit-déjeuner idéale : boisson chaude, croissant, demi-baguette, beurre et confiture. Leur vitrine de pâtisseries et viennoiseries traditionnelles faisait très envie ! L’accueil y est agréable.

Où flâner ?

Les boutiques de la rue principale sont toutes plus attirantes et jolies que les autres.

Mais pour une fan de la période de noël comme moi, j’ai jeté mon dévolu sur le magasin « la féerie de noël » !

Oui ici, c’est Noël toute l’année ! Rien que sa façade donne le ton avec ses décorations de pain d’épice.

Des artisans de poterie mais également nougats ou produits locaux vous donneront envie de tout ramener dans vos valises !

Quels villages visiter autour ?

L’Alsace ne manque pas de villages typiques tous plus jolis les uns que les autres !

L’idéal est de louer un vélo (électrique) et de traverser vignes et villes. Le parcours est très agréable, alternant grands espaces avec vue sur les étendues du vignoble alsacien et villages.

Nous sommes passés par certains d’entre eux, que j’aurais aimé découvrir plus longuement, donc ce sera pour moi l’occasion d’y revenir !

En période de noël cela doit être magique !

Ribeauvillé

Cette ville mérite le détour : j’ai trouvé son centre animé et très chaleureux !

Je m’y serai bien arrêtée manger un bretzel ou une petite douceur 😉

Bergheim

La rue principale est très colorée et la petite cour du restaurant Lacour Bailly fait très envie !

Kaysersberg

Avec un cours d’eau qui traverse la ville, c’est juste sublime !

J’en ai pris plein les yeux et Riquewihr a définitivement gagné une place dans mon top 5 des lieux que je rêve de revoir pour plusieurs jours et de faire découvrir à mes enfants à noël et d’ailleurs en toute saison !

Je vous parlerai aussi bien évidemment des vins d’Alsace et en particulier de la biodynamie qui a une place prépondérante dans cette région, pour mon plus grand plaisir !

Mais tous ces petits villages me semblent parfait pour un week-end en amoureux (nous ne sommes qu’à 1h25 d’avion depuis Bordeaux de l’aéroport de Bâle et ensuite 45 minutes de voiture de Riquewihr : autrement dit en moins de 2 heures 30 vous pouvez être dans cette ville magique ❤ )

En attendant, retrouvez la recette de la tarte flambée (en cliquant sur la photo ci-dessous) pour voyager un peu depuis la cuisine et savourer le goût de la gastronomie alsacienne chez soi !

Vous connaissiez Riquewihr ? Ribeauvillé ?

Quel est votre plus beau souvenir de village en Alsace ? Quel marché de noël me conseillez-vous pour que je prépare mes prochaines vacances d’hiver ? 😉

BORDEAUX EN AMOUREUX, MANGER, OENOTOURISME - VINS, Resto

Les tables Vatel à Bordeaux : choisir un vin pour découvrir un plat !

J’ai déjà testé plusieurs accords mets et vins sur Bordeaux et j’avoue que j’adore découvrir des vins en fonction des plats que j’ai choisis.

Aussi quand j’ai été contactée par les Tables Vatel pour me présenter leur concept inversé, j’ai très vite voulu me rendre sur place pour me laisser surprendre.

En effet, dans leur restaurant situé au 114-115 quai des chartrons à Bordeaux, les tables Vatel proposent un menu dégustation pour le moins original : on choisit son vin pour chaque moment du repas et ensuite le chef Marc Hammani se charge de nous surprendre avec des plats qui s’accordent avec les différents breuvages.

Ce soir-là nous avons fait des choix qui se sont parfaitement mariés avec les plats du chef.

Après un apéritif surprenant et agréable

les amuses-bouches que nous avons découvertes, ci-dessous

Puis les entrées sont arrivées accompagnées de leurs accords Vins

DASHWOOD – PINOT NOIR – 2015

L’œuf à 64°C, velouté de champignons, écume iodée : une entrée savoureuse !

COUR DE RECRE – F. VILLARD 2015

Cannelloni de céleri au Foie Gras : copieux et goûtu, ce plat a été une révélation !

plats

MUXAGAT TINTA BARROCA : ce vin du Portugal m’a conquise !

Volaille noire des Landes en deux services

CHIANTI – MAJNONI GUICCIARDINI – 2016

Ris de veau mijoté, champignons du moment : un pari audacieux que de proposer du ris de veau ! Heureusement j’adore ça : et celui-ci est définitivement le meilleur que j’ai jamais mangé ! gros gros coup de coeur !

Dessert

LANGLOIS CHATEAU – CREMANT DE LOIRE ROSE BRUT : complètement bluffée par ce crémant rosé !

Crème brulée au safran : je ne suis pas une grande amatrice de crème aux oeufs ou crème brûlée. Mais ici, j’ai eu l’impression de découvrir ce dessert pour la première fois ! Mes papilles ont eu une belle surprise !

Principalement sur l’accord avec les vins, le concept peut se décliner sur du sans alcool et même avec du thé, par exemple.

Ce voyage aux pays des saveurs nous a permis de nous laisser embarquer vers des contrées étonnantes. Nous avons joué le jeu de choisir également des vins qui nous étaient peu ou pas connus. Un pari réussi pour ces accords !

Voilà un restaurant et une proposition qui peut faire un très joli cadeau de noël : en amoureux ou entre amis !

 

Les tables Vatel

http://www.restaurantvatel.fr/fr/bordeaux/tables-vatel

114-115 quais des Chartrons

Highlights info row image
05 56 11 58 88
BONS PLANS, LA PAUSE FEMININE

5 conseils pour sortir d’un escape game dans les temps

Si vous vous apprêtez à faire votre premier escape game ou que votre première tentative s’est soldée par un échec, alors vous n’avez qu’une envie pour cette fois-ci : sortir avant le temps imparti pour pouvoir crier « yes ! on a réussi ! ».

Même si depuis tout petit on nous bassine avec « l’important c’est de participer », on sait bien que connaitre l’adrénaline d’une expérience de jeu soldée par un succès, c’est toujours plaisant 😉

J’ai maintenant à mon actif une presque dizaine de salles testées à Bordeaux et ailleurs en France, et je suis très impatiente d’en découvrir de nombreux autres ! Je suis devenue addict 😉

Tu peux d’ailleurs retrouver mon avis sur ces différents scénarios et décors.

Voici donc mes conseils lorsque tu vas franchir la porte pour démarrer ta quête :

  1. Observe la salle dans son ensemble : bien souvent on va se précipiter et rentrer dans les détails immédiatement. Or il y a fort à parier qu’une fois complètement en immersion on ne puisse plus avoir le regard objectif du début et des premières minutes. On sera ensuite « pollué » par ce qu’on a déjà trouvé ou les petites choses qu’on aura commencé à découvrir. La mise en perspective du décor global, d’inscriptions au mur, de disposition de certains éléments est essentielle. Le recul face à une grille peut par exemple te permettre de voir tes premiers indices ou de les garder en tête. Indispensable donc pour la suite de mémoriser, que lorsque tu es entré, tu avais identifié des lettres ou des chiffres à tel endroit.

2. Détermine ce que tu dois chercher. Bien sûr garde en tête le but final : cherches tu un objet, une clé, un code ?

Idem pour chaque piste, cadenas : cherches-tu un code à 3 chiffres, 4, ou 5, un mot, des points d’orientation, un objet, une clé ? Savoir cela te permettra de focaliser ton attention sur des éléments que tu n’aurais pas forcément pris en compte. Cette carte au mur, ces nombres qui se répètent dans les cadres, ces couleurs et symboles qui sont dessinés sur des meubles … Bref tu l’auras compris, avant de te mettre à chercher, sois sur de savoir QUOI chercher 😉

3. Communiquer un maximum avec ton ou tes partenaires. D’abord parce que si tu es venu faire ce jeu en équipe, c’est pour partager un moment et pas pour jouer tout seul dans ton coin. Deuxièmement, nous avons tous des forces différentes et chacun peut apporter sa pierre à l’édifice et voir ou comprendre des dénouements qui pour d’autres sont moins évidents. Moi par exemple, je suis beaucoup plus logique et manipulation, qu’orientation et calcul. Je ne vois jamais les combinaisons de chiffres, je ne sais pas lire une carte, je déteste les formes géométriques (mais pourquoi est-ce que je vais dans des escape game ??? 😉 ). Par contre, j’ai une certaine logique quand je vois des objets sur leur future utilité, je vois des « mots » et combinaison de lettres, je manipule assez bien les systèmes plus délicats ou minutieux. Donc quand un des membres de la team me dit : « ah y’a un alphabet ici ! » Beh je peux courir me mettre à plancher dessus car je sais que cela fait partie de mes points forts plutôt que rester devant une série de chiffres qui m’agace et que je peux refiler au logico-matheux de l’aventure. Donc dites aux autres ce que vous voyez, découvrez, avez trouvé. Ils l’entendront même s’ils ne répondent pas et reviendront peut-être dans quelques minutes vous demandez « t’avais pas trouvé un aimant toute à l’heure ? je crois qu’on va en avoir besoin maintenant ».

4. Repasser derrière les uns et les autres. Pas par manque de confiance ou parce que c’est vous qui faites mieux, ou qu’il faut qu’on vous surveille. Non, parce que certains mécanismes sont capricieux et qu’on croit qu’on n’a pas la bonne combi alors que c’est juste qu’on a mal actionné un cadenas. Idem sur la vision des couleurs : certains les voient mieux que d’autres surtout dans la pénombre, donc entre orange, rouge et rose, il peut y avoir confusion. Donc si ça ne fonctionne pas, avant de tout remettre cause, faire revérifier par une autre personne peut débloquer une situation.

5. Ayez l’esprit tordu oui, mais gardez en tête les règles de bases : pas la peine de démonter le décor si on vous a dit qu’il n’y avait rien au delà d’un mètre 50. Pas la peine non plus de tirer comme un fou sur une vis si on vous a dit qu’un enfant de 8 ans doit pouvoir tout désamorcer sans forcer. Encore moins la peine de conserver vos indices précédents si on vous dit que vous ne les utilisez qu’une fois dans le jeu. Chaque lieu de jeu a ses règles : à vous de bien les écouter pour ne pas perdre de temps inutilement sur des fausses pistes.

Dernier conseil pour les expérimentés : Certes les salles que vous avez déjà découvertes et vos jeux précédents vont vous permettre d’acquérir certains réflexes de jeu.

Vous gagnerez probablement en rapidité en ayant mis en place vos propres habitudes d’organisation, mais attention à ne pas vous laisser trop influencer par vos expériences passées. A vouloir calquer un schéma déjà vécu dans un autre escape room, vous pourriez partir sur de mauvaises bases et, chaque scénario et établissement de jeu d’évasion est différent. Alors gardez un oeil neuf et ne soyez pas trop surs de vous, car s’échapper de certaines pièces peut s’avérer bien plus compliqué que vous ne l’auriez cru.

Ces conseils vous ont été utiles ? Avez-vous d’autres suggestions ? Quelle est votre salle préférée ?

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Secret de tournages et cinéma : 7 films qui ont été tournés à Bordeaux ou en Gironde

cinema-tournage-bordeaux-films-lieux-connus-celebres-secrets-gironde-pteapotes

  • Le corniaud : en 1967, on y voit le Grand Théâtre et la place de la comédie
  • « A la folie, pas du tout » : ce thriller fait partie de mes films préférés. Les personnages joués par Audrey Tautou et Samuel Le bihan, sont exceptionnels et on y voit Bordeaux dans un grand nombre de plans. Même si quelques incohérences : Audey Tautou traversant le Pont de Pierre en direction de la Rive droite pour aller à pied à l’aéroport 😉 Qu’est ce qu’on invente pas pour pouvoir filmer ce pont sublime !
  • Vidocq dans le quartier saint Michel
  • Se souvenir des belles choses : tourné à Bordeaux, dont une scène très émouvante au musée des beaux arts de Bordeaux devant le tableau « l’homme ailé ou l’ange déchu » d’Odilon Redon
  • Papa ou Maman 2 sur le Bassin d’Arcachon, à Arcachon quartier des Abatilles, et une scène dans un club de Squash de Biganos
  • Camping : évidemment ! tournés à la Teste de buch, mais aussi Arcachon et au Cap Ferret
  • Les petits mouchoirs : On se rappelle de cette maison immense où la bande de copains de François Cluzet file se ressourcer au Cap Ferret ! Située à La Conche du Mimbeau. On y arrive par le village des pêcheurs et une petite rue  «l’avenue de la Conche».

Vous en connaissez d’autres ?