voyage

Une escapade à La Rochelle : un week-end de découvertes à 2h de Bordeaux !

Il y a des villes qui ont des airs de vacances !

Des monuments historiques qui se dressent fièrement, des bateaux qui sont amarrés au port, des poissons exotiques qui attendent de vous émerveiller, des histoires de familles passionnées, des produits locaux à découvrir et à déguster …

La Rochelle rassemble tous ces points et + encore !

Et elle est si proche finalement, que l’on peut facilement faire son sac sur un coup de tête pour un week-end ou un court séjour totalement dépaysant !

Pour le transport 

La voiture évidemment, mais sachant qu’ensuite tout est à portée de jambes et de vélo, on aurait surtout tort de se priver d’une solution plus confortable et finalement économique : le train !

Oui plusieurs fois par jour, Intercités avec la SNCF propose des allers-retours en un temps équivalent à la voiture !

A l’intérieur des wagons, les rames proposeront dès cet été un confort inégalé.

Une petite sieste ? Répondre à des mails sur son ordi ? Partager un carré en famille pour jouer aux cartes ? A vous de choisir ce qui vous permettra de ne pas voir passer ces 2 heures qui vous séparent de vos mini-vacances !

Les tarifs sont très abordables avec un aller-retour pour 30 euros en moyenne. Des ventes flash avec des billets enfant à 5 euros !

Prendre son billet et s’installer dans un train, c’est déjà se sentir en vacances !

Pour loger 

A 5 minutes à pied depuis la Gare, vous pouvez poser vos bagages au Mercure Hotel du Vieux Port !

Idéalement placé à côté de l’Aquarium, il offre un confort et un accueil au top !

Le buffet du petit-déjeuner y est épatant avec beaucoup de choix et les chambres modernes et chics !

Une bouilloire pour un thé en chambre : la touche qui fait la différence pour moi !

( pour les amateurs de café, une Nespresso permet aussi une pause !)

Toute l’équipe est attentive et le personnel ne recherche qu’à vous faire passer un agréable séjour.

La vue sur le port ajoute au charme de cet établissement chaleureux.

Pour Manger 

Pourquoi ne pas cuisiner vous-même ce que vous allez déguster ? Découvrir les produits de la mer, c’est aussi apprendre à les accommoder !

La classe des gourmets (de Grégory Coutanceau) propose des ateliers culinaires à partir de 38 euros.

Les grandes thématiques tournent autour des mets locaux : le poisson, les fruits de mer.

Cuisiner la Saint-Jacques ou la Sole, une vraie aventure ! On est sacrément fier de pouvoir refaire le plat appris et qui à coup sûr nous rappellera les vacances !

Il existe également des ateliers enfants.

 

Mais si l’on souhaite se laisser surprendre et vivre l’expérience rochelaise, il faut s’enivrer de la table du Bar André ! (5, rue St-Jean du Pérot)

Une institution avec une histoire de femmes et d’hommes qui font de ce lieu LA véritable brasserie de la Mer de la ville.

La soupe de poisson est un délice, le fish and chips à tomber !

Ils proposent une formule entrée + plat + dessert, valable midi et soir à 22 euros.

Le décor y est authentique autant que la cuisine et chaque salle vous transportera à bord d’un paquebot qui sait toujours garder à flot la tradition et l’amour des produits frais et de qualité.

Les huîtres Gillardeau en sont un exemple ! La qualité, la qualité, la qualité !

Ne manquez pas de terminer le repas par une dégustation de Cognac : la maison Normandin Mercier propose des visites de la propriété également.

Pour visiter 

Une balade est obligatoire !

Il y a tellement de choses à voir dans cette ville à taille humaine que le vélo est une très bonne option !

Mais mieux encore, connaissez-vous le Segway ?

Cet étonnant moyen de locomotion peut surprendre et j’avoue que j’appréhendais, mais cela se conduit avec une grande facilité et surtout qu’est ce qu’on s’amuse tout en voyant défiler le paysage et en découvrant les différents quartiers de La Rochelle !

Mobilboard propose plusieurs circuits ainsi que des trottinettes électriques (mon prochain véhicule à tester 😉 oui je suis une fille tout-terrain ! 😉

Regardez-moi ça si on n’est pas au top ?

Et on peut ainsi voir un maximum de choses sans trop se fatiguer 😉

Un peu plus d’histoire ? Tu as l’embarras du choix avec les 3 tours dont la tour Saint Nicolas qui regorge d’anecdotes, de petits recoins comme un vrai labyrinthe et t’offre une vue imprenable sur le port !

L’office de tourisme saura te proposer un programme adapté à tes envies et à ton rythme.

N’hésitez pas à prendre le bateau-navette pour passer entre les deux tours et avoir quelques sensations de navigation fluviale !

Passionnés de faune et flore aquatique, vous devez aller à l’aquarium de La Rochelle !

Une véritable histoire de famille qui arrive sur la 3ème génération et toujours avec la même envie de faire partager l’amour des fonds marins.

L’établissement plaira à coup sur aux enfants mais pas seulement : on ne se lasse jamais de voir nager les poissons, les tortues de mer, les requins, les méduses …

Les microcosmes sont tellement colorés et fragiles que l’on peut rester des heures à regarder ce qui se cache derrière un coquillage ou une rocaille.

L’expérience est surtout très ludique et enrichissante car on apprend énormément de choses sur le monde sous-marin et on ressort de là avec l’envie de protéger les océans et les mers tant ils regorgent de trésors !

Si vous voyagez avec Intercités à La Rochelle, vous bénéficierez de 2€ de réduction sur le prix de votre ticket d’entrée à l’Aquarium de La Rochelle (sur présentation de votre billet de train)

A vous d’adapter votre programme pour une parenthèse dépaysante et apaisante !

Et vous quelles sont vos incontournables et bonnes adresses sur La Rochelle ?

Un immense merci à l’aquarium de La Rochelle pour son accueil royal, à l’hôtel Mercure du vieux port pour son confort princier, à Mobilboard pour ses carrosses ludiques, à l’office de tourisme pour ses découvertes prestigieuses, à Intercités Sncf pour son transport et son organisation digne d’un grand chambelan, à la Classe des Gourmets pour son atelier convivial, au Bar André pour sa générosité majestueuse, aux huitres Gillardeau et au Cognac Normandin Mercier pour leurs dégustations impériales, et à mes complices de voyage Alexandra, Anne, Laura, Gaëlle pour leur bonne humeur grandiose ! Un dernier merci à Berny 😉

 

 

 

 

Livres et CD

Nos histoires du mois : lecture en famille pour raconter, lire ou apprendre #février2017

lecture-famille

Voici la récap du mois, légèrement en retard, avec notre jury de testeurs : le petit Kik 7 ans le lecteur débutant en soif de création, la grande Pourriture 11 ans dévoreuse de bouquins en tout genre, et Crenouillette la nièce parfaite de 2 ans pour les albums destinés aux plus petits.

J’espère que ce rendez-vous  donne envie de découvrir encore + de beaux livres, et belles histoires et d’offrir et vous offrir des moments de lecture en famille pour se détendre ou pour apprendre !

(Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur l’image.)

Le gros livre des petits Bricolages (seuil jeunesse)

livre-jeunesse-anatomie-seuil-delamartiniere-editions-corps-humain-usborne-lecture-enfant-jeune-public-decouverte-21 livre-jeunesse-anatomie-seuil-delamartiniere-editions-corps-humain-usborne-lecture-enfant-jeune-public-decouverte-19

Pas une histoire, mais un livre de bricolage, de bidouilles, de créations …

Le petit Kik l’a direct mis dans sa besace. Lui qui est fan de récup et bricolages en tout genre il a de suite compris le pouvoir de ce livre.

Il adore fouiller dans la poubelle du recyclage pour en ressortir cartons et bouchons. Ici il y a mille idées pour se construire des villages merveilleux, des maisons rigolotes, ou des petites chambres colorées.

Seule difficulté chez nous, il manque de matériel car nous avons de moins en moins d’emballages et donc de déchets de ce genre 😉

 

Will you be my friend ? d’Eric Battut (Didier Jeunesse)

L’histoire :

«  »On ne veut pas être ton amie ! » disent les souris grises à Souris verte. Alors, baluchon sur l’épaule, elle part à la recherche d’un ami, vert comme elle. »

C’est un livre en anglais ( traduction en français à la fin de l’album) de la série « les bilingues » de chez Didier Jeunesse. J’adore cette série, car cela permet d’avoir de belles histoires à la maison que je peux réutiliser également pour mes séances d’éveil à l’anglais car ils sont adaptables pour plusieurs âges !

On peut faire des parallèles avec la comptine de la souris verte en français, et on découvre du vocabulaire des petits animaux du bord de l’étang, avec cette douce question qui revient « will you be my friend ? » … qui trouvera réponse vers l’ami le plus improbable 😉

 

Contes du Yoga : Cendrillon, être optimiste ( Hatier Jeunesse)

« l’idée : Un concept original 100% bien-être pour découvrir le yoga et apprivoiser ses émotions.
Les contes du yoga associent une histoire à une pratique corporelle. Au fil des mots, l’enfant est amené à vivre ses émotions et à les mimer. Chaque titre de la collection propose un bienfait général : vaincre ses peurs, développer l’optimisme…
Le parent conduit la séance (de 20 minutes environ) grâce à des conseils avisés et des postures illustrées. »

On connait tous l’histoire de Cendrillon et pourtant il y a encore tellement à faire autour de ce conte.

Cette nouvelle collection chez Hatier permet de redécouvrir l’histoire tout en étant acteur de sa lecture : on bouge, on se détend, on se met en mouvement en fonction des pages pour vivre au rythme des personnages !

Totalement embarqués par le concept, nous avons découvert des postures de Yoga sans même nous en rendre compte et nous avons vraiment partagé un temps de lecture peu ordinaire. Une chouette idée, vraiment bien travaillée !

 

Mon lapin Patate de Christine Roussey (de la martinière jeunesse)

L’histoire :
« La drôle de rencontre entre un lapin nain pas tout à fait comme les autres et son petit maître. »

Tu le sais, si tu me suis que j’adore le trait et la tendresse qui se dégage des albums de Christine Roussey. Mais surtout son ton décalé, et tous les bons sentiments de simplicité et d’authenticité qui en découlent. Là encore nous avons à faire à un animal banal, très banal, trop banal, voire moche et bête. Bref encore un de ces fameux chien qui pue ou chat boudin qui en apparence ne servent à rien ! Mais la compagnie d’un animal finit toujours par être indispensable !

A lire d’urgence pour comprendre l’adage « la beauté intérieure » et surtout aimer nos amis, tels qu’ils sont, avec leurs défauts mais leurs nombreuses qualités.

(pour info, elle vient également de sortir un très joli « album de bébé » pour accompagner les premiers instants de vie et collecter les souvenirs ; si vous aimez son talent d’illustratrice, foncez !

 

Un amour sur mesure (album Nathan)

L’histoire :
« Garganton, le géant minuscule, n’était guère aimé des autres géants et Mimolette, la naine immense, était rejetée par ses congénères, les nains. Un jour, le géant tout petit et la naine très grande se rencontrèrent… »

Au pays des nains, la naine très grande est rejetée. Au pays des géants, le géant très petit est rejeté. Après avoir essayé d’aller dans le pays de l’autre, ils devront se trouver leur propre norme dans un monde où il faut rentrer dans les cases. Une belle leçon de morale avec des illustrations colorées et dynamiques. Coup de coeur !

 

 

Alors ça vous a plu ?

 

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur l’image.

HUMEURS HUMOUR, voyage

Mes 6 envies de voyage

Nous revoilà pour un nouveau rendez-vous de la mini Team Bordeaux !

Pour relancer un peu la créativité de chacune, nous avons décidé de s’offrir un rendez-vous une fois par mois.

Chacune d’entre nous, si elle le souhaite et en a le temps, décline le thème du mois à sa sauce sur son blog.

Après « Vide ton sac ! » en Février, nous voici avec le thème « mes envies de voyage » !

Ah, c’est le moment de préparer les vacances d’Avril ou d’été, ou juste des petits week-ends car on a pas forcément le budget et le temps qui permettent d’aller loin.

J’ai très envie d’escapades en Europe ou même en France, mais je rêve aussi de découvertes un peu plus éloignées …

  • Le Canada : j’ai découvert le Canada quand j’avais 16 ans en allant voir des membres de la famille qui vivent là-bas ! Un vrai coup de coeur ! J’ai adoré le mélange de grandes villes surdimensionnées à l’américaine avec des petits villages à l’architecture typiques, des paysages mythiques entre forêt, lac et montagne … Bref, je veux y retourner. J’ai envie de connaitre un hiver là-bas, mais en même temps, moi la grande frileuse, vais-je supporter ? 😉

photo http://www.sejoursvoyagescanada.com

canada

  • La Louisiane et le Bayou : j’avais découvert il y a au moins 12 ans un documentaire sur le Bayou au .. Futuroscope ! La musique et les paysages m’avaient enchanté et c’est surtout l’ambiance générale et l’art de vivre des habitants qui m’avaient attiré. Ensuite la dessin animé de Disney, la princesse et la grenouille ont renouvelé mes sentiments 😉 Cette région des états-unis m’attire vraiment : son mélange d’Histoire, de culture et de paysages sauvages m’appellent.

 

  • Brighton (Angleterre) : j’avais déjà entendu parler de Brighton et découvrir le bord de mer anglais m’a toujours attiré (j’aime l’Angleterre, mais je connais finalement assez mal en dehors de quelques villes et Londres surtout … j’ai envie désormais de campagne anglaise et de littoral ;-). Un documentaire sur « Echappées belles » m’a définitivement motivé à partir voir par moi-même cette petite ville charmante !

photo https://www.visitbrighton.com

brighton

  • Le Mont Saint Michel : il y a des petites pépites en France que je rêve de voir en vrai ! Le Mont Saint Michel en fait partie ! Je voudrais le voir sortir de l’eau, traverser les étendues, grimper ses ruelles, en apprendre sur son architecture et me perdre dans les couleurs d’un coucher de soleil !
  • L’île de ré, l’île d’Oléron, l’île d’Aix : nous sommes si proches, et pourtant nous n’avons jamais pris le temps (sauf une journée il y a 7 ans 😉 ) d’aller faire quelques jours sur une de ces îles paisibles. Se gorger d’iodes et d’air frais, aller dans un spa, ou faire des balades en vélo, pour se ressourcer le temps d’un long week-end en amoureux ou en famille ! Je peux faire ma valise très rapidement 😉
  • L’Italie : partir en road-trip comme nous l’avons fait pour l’Irlande, et l’Ecosse, et pouvoir découvrir plusieurs villes et régions italiennes. Me remettre à l’italien une langue que j’ai adoré apprendre au lycée mais que j’ai arrêté de pratiquer 😦 manger de vrais pizzas avec de vrais Spritz 😉 se balader dans les villes chargées de cultures et d’art, et filer vers des vignobles italiens dans la campagne ! La dolce Vita : un voyage à vivre au moins une fois non ?

Voilà il n’y a plus qu’à faire ma valise … et à trouver le budget 😉

Et vous, quelles destinations vous font rêver ou vous donnent envie de voyager ?

Retrouvez les autres articles du thème du mois sur les blogs de la Team Bordeaux !

Mamourblogue, Dress me and my kids, Modaliza photo, Hautes comme 3 pommes, Maman au balcon, Mummyaddict, Julie Podecolle My happy balance, Charly Chouquette, Le blog de Vio, Chroniques de maman

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Les 5 Escape Game et jeux de pistes testés sur Bordeaux

Les Escape Game ont envahi Bordeaux et j’avoue que je suis ultra joueuse donc ce genre de jeux immersifs me séduit totalement !

J’aime l’adrénaline, la réflexion et le fun que procurent les jeux que l’on peut tester avec ses copines ou des amis.

Voici ceux que j’ai pu faire et mon avis :

img_3681 img_3684

Echappe-toi : 2 Place de la Ferme Richemont, 33000 Bordeaux (près du Parking Victor Hugo)
05 56 23 95 97

leur site : à 4, tarif 22 euros par personne

Leur vraie différence c’est l’apparition de comédien qui renforce l’intéractivité du jeu et plonge encore + dans l’univers qu’ils souhaitent créer.

Testés :

  • les disparus du château trompette : C’était le premier que je faisais avec d’autres blogueurs, et j’avoue que je me suis prise au jeu de suite. Beaucoup de mécanismes. Cela reste un très bon souvenir. Nous sommes sortis.
  • le vestiaire girondin (thème supprimé) réalisé avec mes enfants et mon mari, c’était une salle moins bien finie, et l’intrigue et les manipulations m’ont moins plu. Pas fan du décor, même si pour être avec des enfants, c’est celui qui convenait le mieux (pas de pénombre et rien d’effrayant). Nous ne sommes pas sortis (clairement avec deux enfants, ce sont les adultes qui font quand même le gros du boulot 😉 )

A faire :

  • la malédiction de la Grosse Cloche
  • l’héritage de la rue Poyenne
  • le complot bordelais
  • le bar des quais

 

img_1831

15774739_545438788958374_5973108445265438481_o-1

Escape hunt : 5 rue Pierre Loti, 33800 Bordeaux (près Gare Saint-Jean)

05 24 72 56 50

Leur site : à 4, tarif de 25 euros par personne

Des décors extras et des énigmes affinées. L’accueil y est surtout au top avec une boisson offerte en début ou fin de partie.

testés :

  • Jack l’Eventreur : pour ceux qui aiment se faire peur, l’ambiance y est un peu flippante. L’énigme bien travaillée, on prend plaisir à se creuser les méninges. Nous sommes sortis. Mon préféré pour le moment !

A faire :

  • Le mystère de Saint Emilion
  • Meurtre au port de la Lune

Clock Escape : 36 Rue du Pont de la Mousque 33000 Bordeaux (près du Grand théâtre)

07 68 68 33 14

Leur site : à 4, tarif 24 euros par personne

Les décors sont superbes, musique d’ambiance également. La photo polaroid offerte est un vrai bonus pour fêter un anniversaire ou conserver le souvenir de la soirée !

Testé :

  • Le vaisseau Fantôme : bel effort dans le décor, on se sent l’âme d’un pirate dès la porte franchie. Certains déblocages m’ont paru clairement difficiles, d’autres casse-têtes très intéressants et des manipulations originales. Mon deuxième préféré pour le moment. Nous sommes sorties.

A faire :

  • les affaires non classées
  • l’espion au service de sa majesté

 

Casse-tête bordelais  23 Rue de Ruat  33000 Bordeaux (près de l’Hotel de ville)

05.56.23.80.17

Leur site : à 4, tarif de 22 euros par joueur

Pas encore testé

A faire :

  • La loi de la jungle
  • La petite chambre

 

Dans un autre style il existe des parcours et jeux de pistes qui permettent une balade dans la ville tout en cherchant à résoudre une énigme ou trouver un trésor.

bordeaux-secret-defense-decouverte-jeu-piste-parcours-histoire-ville-historique-pteapotes-visite-tourisme (13) bordeaux-secret-defense-decouverte-jeu-piste-parcours-histoire-ville-historique-pteapotes-visite-tourisme (10)

bordeaux secret defense

 

equipe-qui-veut-pister-bordeaux-enquete-balade-enigme-ville-visite-originale-indice-plan equipe-qui-veut-pister-bordeaux-enquete-balade-enigme-ville-visite-originale

qui veut pister bordeaux

 

img_8097 img_8099

Bordeaux adventures de phenix aeden

 

 

Voilà de quoi jouer en famille, entre amis, entre copines, pour des moments extras à Bordeaux !

Vous en connaissez d’autres ?

voyage

Une escapade entre copines pour visiter Bilbao : nos bonnes adresses !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-33

L’idée nous trottait dans la tête.

Le besoin de partir loin du quotidien (mais pas trop loin non plus), de décompresser entre meufs, sans enfant, ni cuisine à faire …

Une parenthèse que l’on voulait s’accorder et partager !

La date est tombée, l’organisation s’est accélérée et la petite bande s’est constituée : Laura, Marjo, Alexia et moi. (crédits photos nous 4)

Le jour J, à l’heure H, j’ai saisi ma valise au vol après ma dernière séance de la semaine : à 18h05 nous partions !

img_2821

A 3h30 de route depuis Bordeaux (enfin depuis Lormont), Bilbao est une destination dépaysante et assez riche.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-93

L’idéal pour décompresser sans dépenser trop car la nourriture reste vraiment beaucoup moins cher qu’en France (et je ne vous parle pas du prix des apéros : 1.90 le verre de Txakoli (vin blanc basque que j’adore et que j’ai pu faire découvrir aux filles !), 3 euros l’Apérol, autant vous dire qu’il ne faut clairement pas que je vive là-bas).

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-57

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-80

 

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-66

Tu as un thé (une petite théière qui contient deux tasses) pour 1.40 euros chez Bertiz !!!! C’est une chaîne mais l’endroit est très cosy et tu as un choix énorme de patisseries et autres gourmandises !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-61

Tu manges pour trois francs six sous (oui expression du 19e siècle) et même que la cuisine végétarienne se démocratise énormément, même si les Pintxos et les patatas bravas restent les pilliers de ton apéro 😉

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-58

Bref de quoi à garder de l’argent de poche pour les deux chaines de magasins dites « indispensables merdouilles » : Tiger et Ale Hop !

Oui on a beau lutter et résister : comment ne pas craquer pour ces parapluies arc-en-ciel à 5 euros ?

img_2823

Oui j’ai été faible ! Très faible ! Que toutes les déesses du Zéro déchet me tombent dessus ! Mais je ne suis qu’un être humain …

Pour l’hébergement nous avons opté pour un appart hotel d’un très bon rapport qualité prix  ( dans un premier temps nous avions trouvé un hôtel, mais nous nous sommes dit que c’était quand même mieux de pouvoir se faire un repas à l’appart et tout simplement être toutes ensemble et non pas en 2 chambres distinctes … la localisation de l’hôtel de notre premier choix, ayant fini de valider notre seconde idée, rapport au fait qu’il se trouvait dans le quartier des prostituées … on s’est dit que quelques euros de plus valaient certainement le fait de ne pas glisser sur une capote le matin en sortant de l’hôtel 😉 Là on était idéalement situé : en plein centre (à 2 pas du Carlton, qu’on a même cru qu’on s’était surclassé sans le savoir, mais que non )

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-17

L’appartement était en très bon état, propre, moderne : vous pouvez le trouver sur booking.com, Appart Santiago .

Le personnel a été adorable, a pris le temps de tout nous expliquer, et a répondu à toutes nos questions avec le sourire. Vraiment rien à dire !

En plein centre ville, nous étions direct prêtes à voguer à travers la ville.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-7

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-68

Tout près du Musée Guggenheim, on ne pouvait pas rêver mieux.

C’était d’ailleurs notre visite du dimanche. Déjà rien qu’à l’extérieur, tu peux te régaler à admirer les oeuvres géantes de Koons ou Louise Bourgeois : l’araignée Mama ou le fameux Puppy sont des symboles de Bilbao.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-137

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-87

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-100

A l’intérieur tu peux y passer plusieurs heures, et les salles regorgent d’artistes avec chacun des univers différents.

De quoi pouvoir faire appel à toutes les sensibilités : certaines oeuvres te laisseront de marbre et d’autres trouveront écho dans ton oeil.

L’audio guide est inclus dans le prix du billet ( 13 euros pour un adulte ) ce qui permet tout de même de découvrir certaines toiles ou installations avec des explications.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-91

Regarde un peu comme j’étais seule au monde, ne faisant qu’un avec l’oeuvre, Marjo a su saisir l’instant comme une suspension dans le temps … (en vrai je checkais mes mails, oh ça va hein !! 😉

bilbao-marjolaine-mamourblogue-blog-104

Le samedi nous avons profité de passer entre les gouttes pour prendre de la hauteur avec le funiculaire (1 euro ) et marcher ( beaucoup selon certaines sources fitbit ) : la balade touristique a été mouvementée par de nombreux délires d’adolescentes (si, si nous avions 14 ans ce week-end là ;-))

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-52

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-50

La ville côté pont a une ambiance romantique : les réverbères, le reflet des lumières ou du soleil sur l’eau, les couleurs qui nous surprennent parfois au détour d’une ruelle, les façades de la vieille ville … j’ai beaucoup aimé découvrir les différents aspects qui font de Bilbao une destination dépaysante !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-1

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-53

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-62

L’architecture, le musée Guggenheim, le changement de langue et de pays, la gastronomie : on peut dire que c’est une ville pleine de charme et d’avantages !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-11

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-75

Bref, Bilbao nous a apporté exactement ce qu’on y cherchait : visite, dépaysement, petit budget, shopping, et détente !

Le tout avec un bon paquet de souvenirs pour le reste de l’année 😉

bilbao-marjolaine-mamourblogue-blog-77 bilbao-marjolaine-mamourblogue-blog-80

Vivement que l’on puisse partir avec toute la team Bordeaux au complet !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-51

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-54

Livres et CD

Je suis une lectrice Diva Charleston 2017 : mes premiers retours sur l’expérience !

lc-2017

Donner son avis sur une lecture ce n’est jamais évident, car rares sont les livres qui suscitent de vrais coups de foudre, et en même temps de nombreuses histoires nous transportent et nous divertissent un temps, et c’est bien ce dont on a besoin parfois.

Mais lire un livre qui n’est pas encore sorti, débattre sur sa future couverture, découvrir des univers vers lesquels on ne serait pas forcément allé, c’est un défi que j’essaie de relever, et je suis ravie de faire partie de l’équipe des lectrices Diva Charleston 2017.

Car après tout, chacun ses goûts, je dois aussi parfois avouer que certaines histoires se révèlent trèèèès loin de mes lectures habituelles et donc me donnent plus de fil à retordre pour en arriver à bout. C’est aussi ça, le challenge des lectrices qui ont été choisies par les éditions Charleston.

Voici sans plus attendre les 2 premiers livres de cette aventure littéraire !

(cliquez sur les photos pour les commander sur Amazon)

Les esprits amers de Jenn bennett (sortie le 17 février 2017)

L’histoire :

« Ce sont les Années folles, et San Francisco est le nid d’accueil du commerce de l’alcool illégal, de la lubricité et de la magie noire. La région de la baie couverte de brume peut se révéler être une scène enivrante, particulièrement si les esprits constituent votre spécialité Aida Palmer donne un spectacle de médium spirite sur la scène du Gris-Gris, l’illustre bar clandestin du quartier chinois de San Francisco. Toutefois, sa capacité à faire venir (et renvoyer) les morts est plus qu’un simple numéro. Winter Magnusson est un contrebandier connu qui est plus à l’aise avec les revolvers qu’avec les fantômes. Malheureusement pour lui, il est la récente cible d’un sort malveillant qui fait de lui un aimant à fantômes. Après que l’assistance surnaturelle d’Aida eut été retenue pour bannir les revenants, son aura refroidie par la présence des esprits s’enflamme sous un autre type de sort, déployé par le charmant contrebandier À la recherche du sorcier responsable de la malédiction, Aida et Winter deviennent grisés par la passion. Et plus ils se rapprochent l’un de l’autre, plus ils prennent conscience qu’ils ont chacun leurs propres démons à exorciser. »

 

Transportée dans l’époque des années folles, je ne m’attendais pas à découvrir un personnage féminin aussi moderne de par sa force de caractère. Elle est très attachante de par ses doutes, sa timidité, puis on assiste à l’évolution et l’affirmation de la femme qu’il y a en elle. Toute cette féminité se révèle grâce au personnage masculin, un peu rustre mais bourré de faille qui le rende attendrissant.
L’ambiance surnaturelle qui règne dans le roman apporte une dimension originale à cette histoire passionnelle qui se construit au fil des pages.
Mon bémol : l’intrigue « magique » m’a moins embarquée que l’intrigue amoureuse. Je n’arrivais pas à voir où l’auteur allait avec les fantômes, bien que ce soit un élément intéressant du livre.

 

Soeurs de coeur tome 1 Rikki (sortie le 17 février 2017)

L’histoire :

« La dernière chose dont Lev Prakenskii se souvient est d’avoir été pris dans les courants et remous de l’océan où il était aspiré toujours plus bas, vers le néant d’un tourbillon noir et glacial, au large du village côtier de Sea Haven. Puis, avec une rapidité tenant du miracle, il fut sauvé et ramené sur la rive par une belle étrangère. Cependant, Lev n’a aucun souvenir de qui il est, ni pourquoi il semble posséder les instincts violents d’un assassin expérimenté. Il sait seulement qu’il craint pour sa vie et la vie de celle qui l’a sauvé de manière inattendue. Son nom est Rikki. Elle effectue de la plongée sous-marine en bordure de Sea Haven afin de pêcher des oursins. Elle a toujours senti une affinité avec l’océan et l’appel séducteur de ses vagues. À présent, elle éprouve une attirance similaire pour l’homme énigmatique qu’elle a secouru. Bientôt, ils seront liés par une force encore plus puissante, et leurs secrets terriblement fascinants les engouffreront dans un tourbillon de passion vertigineuse et de dangers inéluctables. »

Ce livre a été en demi-teinte pour moi. Même si le personnage principal est attachant par sa particularité, j’ai eu du mal à avancer dans l’histoire.

J’ai par contre beaucoup aimé l’identification des personnages principaux à leurs 2 éléments fétiches : l’eau et le feu. Les descriptions qui en découlent sont vraiment bien écrites. Après il faut aimer la lecture érotique, car clairement les deux protagonistes se retrouvent souvent sous la couette 😉

Mais c’est une vraie saga où on retrouvera les personnages chacun avec leurs qualités et leurs défauts, et j’avoue que cela pique la curiosité et donne envie de découvrir les prochaines aventures de Rikki et ses soeurs.

J’ai la chance de pouvoir vous faire gagner un exemplaire de chacun de ces romans.
Rendez-vous sur ma page Facebook et mon Instagram !

BEAUTE COSMETO MAKE UP, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE, Thé Tea

What’s in my bag ? Vide ton sac !

petite-bordelaise-tote-bag-sac-bordeaux-lydie-pteapotes-maman-look-hush-puppies-allees-tourny-manege-grand-theatre-2

Pour relancer un peu la créativité de chacune, nous avons décidé, dans la Mini Team Bordeaux de s’offrir un nouveau rendez-vous une fois par mois.

Chacune d’entre nous, si elle le souhaite et en a le temps, déclinera le thème du mois à sa sauce sur son blog.

look-blog-lydie-pteapotes-maman-sac-lancel-rouge-petit

Pour Février, nous avons choisi de vous déballer notre sac ! Oui rien que ça !

Il parait que voir l’intérieur du sac à main d’une femme, c’est la connaitre un peu mieux …

Je trouve que cela n’est pas complètement faux.

Tout d’abord mes deux derniers coups de coeur en matière de sac sont allés vers la marque Lancaster.

C’est un bon rapport qualité prix lorsque l’on veut un sac qui tienne la route mais pas casser son Codevi.

Il faut tout de même compter 200 euros en moyenne. Le premier je l’ai depuis au moins 6 ans et même si son cuir commence à passer et s’assouplir, les coutures commencent à peine à tirer, alors que je le malmène et le remplis clairement trop depuis toutes ces années.

Du coup cette année je m’en suis offert un autre dans un style différent : mais les portés grande bandoulière restent les plus pratiques pour moi et ce format est une bonne taille pour mettre le nécessaire sans non plus (trop) se casser le dos.

img_1491

Alors on trouve quoi dans mon sac ?

  • Un autre sac (ou 2) 😉 Je ne pars jamais sans un tote bag plié pour refuser tout sac plastique si je dois acheter ou transporter quelque chose qui ne rentre pas dans mon sac 😉

Un de mes préférées : celui avec inscrit « Petite Bordelaise » 😉

petite-bordelaise-tote-bag-sac-bordeaux-lydie-pteapotes-maman-look-chaussure

Celui-ci me tente bien 😉

  • Mes clés de voiture et de maison avec en porte clé : un décapsuleur, un ticket d’or et Un Resqme !

J’ai d’ailleurs également un Defendme dans une pochette. Je vous avais parlé de ces deux petits objets ici et là.

resqme-porte-clé-clef-sauve-vie-accident-voiture-coupe-ceinture-brise-vitre-enfant-parent-france-francais-petit

Pour en commander un sur Amazon, cliquez sur la photo ci-dessous

  • Mon porte carte Lancel offert il y a plusieurs années.
  • Un carnet ! évidemment ! Mon bujo y vient quand je pars en rendez-vous, sinon j’ai un carnet plus petit pour noter les idées qui me viendraient sur un trajet en tram ou à la terrasse d’un café ou faire des petits gribouillis !

img_1483

  • un sachet de thé (au cas où je me retrouve à un endroit où les gens boivent exclusivement du café, on me trouve toujours de l’eau chaude 😉
  • quelques feutres Stabilo pour griffonner dans mon carnet ou si les enfants sont avec moi pour qu’ils puissent dessiner sur les nappes en papier 😉

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle

Quand ils étaient plus petits j’embarquais pas mal d’autres choses pour pouvoir les occuper en situation d’attente comme au restaurant.

  • Un livre : parce que j’aime bien pouvoir lire, ne serait-ce qu’un chapitre, si je dois attendre quelque part

img_1822

  • et petit accessoire indispensable : un limonadier, tire-bouchon 😉 Beh quoi ? faudrait pas être en rade devant une bonne bouteille ? 😉

Et toi, y’a quoi dans ton sac ? 😉

 

Retrouvez les autres articles du thème du mois sur les blogs de la Team Bordeaux !

Mamourblogue, Dress me and my kids, Modaliza photo, Hautes comme 3 pommes, Maman au balcon, Mummyaddict, Julie Podecolle My happy balance, Charly Chouquette, Le blog de Vio, Chroniques de maman