Food, OENOTOURISME - VINS, voyage

A la découverte de la route des vins d’Alsace en biodynamie

L’Alsace, c’est une région pour laquelle j’ai eu un véritable coup de cœur !

Tu as déjà pu le constater si tu as lu mon article sur Riquewihr et les jolis villages alsaciens.

Ce qu’il y a de bien, de très bien même, c’est qu’en plus d’avoir de belles villes, une architecture sublime, des paysages agréables : ils font du vin délicieux ! Et avec beaucoup de domaine en biodynamie !

Alors lorsque j’ai eu la chance de découvrir cette route des vins d’Alsace en rencontrant des vignerons passionnés et passionnants et faire des dégustations de leurs vins, je savais que j’allais être comblée !

 

Domaine Léon Boesch

Notre première halte a été un moment inoubliable !

Notre car des années 80 s’est garé devant le Domaine Léon Boesch.

Nous avons pu discuter et écouter Mathieu et son papa Gérard nous raconter leur engagement en biodynamie et leur choix de produire du vin de manière raisonnée et raisonnable.

Au-delà de « faire du vin », ils vivent le vin comme un cadeau de la nature.

La biodynamie amène à réfléchir à toutes ses valeurs et remettre la nature à sa place : au centre de tout, pour qu’elle donne le meilleur d’elle même, pour l’homme.

En faisant le choix de supprimer les traitements chimiques, le domaine Boesch avait fait un grand premier pas, mais quand on commence à voir les bienfaits d’un tel retour au naturel, tout se pense autour.

C’est ainsi que le chai a été reconstruit avec des matériaux naturels : la paille sert d’isolant et la végétalisation du dessus du toit remplit ses fonctions bioclimatiques,  ainsi sans utiliser de climatiseur ou autre système, on obtient une température optimale pour la cave et le chai.

Dans la cave un travail autour des matières mais également de la forme du bâtiment permet une meilleure circulation des énergies !

Oui la biodynamie ce n’est pas qu’une histoire de pesticides supprimés ou de plantation en jour racine, c’est aussi une croyance en une positivité de la vie et de la nature, qui nous renvoie son bien-être en pleine figure si on lui redonne sa place la plus harmonieusement possible.

Le bâtiment ainsi conçu et réfléchi en collaboration avec les Boesch est l’œuvre de l’architecte Mathieu Winter.

J’avoue que tout cela me parle terriblement et j’ai vraiment adoré toutes ces idées et démarches auxquelles je trouve un vrai sens et dans une vraie dynamique vertueuse !

Pour la qualité du vin, mais aussi pour une qualité de vie.

Nous avons ensuite partagé un repas dont on se souviendra longtemps : au cœur des vignes, baignés par le soleil d’Alsace, nous avons dégusté les vins de la propriété tout au long de ce moment convivial.

J’étais à la table de Gérard Boesch et j’ai bu ses paroles autant que son vin !

Il nous a raconté son Alsace, sa gastronomie, ses traditions, ses vendanges, ses souvenirs …

Une générosité et une gentillesse qui ont rendues cette journée vraiment spéciale !

Nous avons goûté un plat traditionnel, cuisiné pour l’occasion : le Baeckeoffe ! Un délice !

Une dégustation qui nous a permis de comparer et d’accorder avec chaque plat : difficile de ne pas tous les aimer !

Parmi tous les vins dégustés, j’ai eu un gros coup de cœur pour leur Zinkoepfle (dont le nom s’écrit sur le coteau comme à Hollywood) ainsi que le vendange tardive !

Il a fallu repartir vers d’autres aventures mais le domaine Boesch m’avait déjà conquise !

Nous sommes ensuite partis pour les montagnes de l’Alsace en faisant fumer un peu le moteur du bus de notre chauffeur Vincent !

La ferme auberge du Treh

Nous avions rendez-vous pour découvrir ce qu’était un Marcaire.

A la Ferme auberge du Treh, nous étions attendus pour partager un dîner dans leur restaurant au Markstein dans la plus pure tradition avec des plats typiques cuisinés avec les bons produits de la ferme.

Le marcaire c’est donc cela : une ferme auberge !

Après notre repas du midi qui nous avait bien rempli, une petite balade pour aller saluer les vaches et respirer le bon air alsacien, nous a fait le plus grand bien avant d’attaquer les dégustations du soir !

Nous avons assisté au coucher du soleil apaisant.

Ici vous pouvez acheter vos produits laitiers frais : beurre, fromage blanc, fromage (le rêve pour acheter du local !), et charcuterie en tout genre !

Le menu qui nous avait été concocté, est un pur repas marcaire.

Tourte à la viande, l’imprononçable mais délicieux roïgabrageldi ou roï (pommes de terre et oignons cuisent ensemble avec du beurre de la ferme à l’étouffé) et déclinaison du Munster de la ferme.

Le tout avec un accord mets et vins autour d’une dégustation des vins du domaine Klee Frères .

Une jolie histoire autour de ce domaine dont le papa était à la fois boulanger et vigneron.

L’amour des bonnes choses et du travail a été transmis aux fils qui poursuivent la tradition avec des vins très intéressants !

Un coup de cœur pour le Riesling Grand Cru Kaefferkopf

Après cette soirée qui s’est terminée en chanson dans le bus (la liqueur de bourgeon de sapin y était peut-être pour quelque chose ! ;-)), une bonne nuit de sommeil à Riquewihr et nous voilà reparti le lendemain matin, direction une nouveau domaine pour rencontrer d’autres alsaciens passionnés !

 

Le domaine Christian Binner

L’architecture n’est pas sans nous rappeler le bâtiment de son collègue du domaine Léon Boesch.

Pas étonnant car ils ont fait appel au même architecte, étant sur des engagements et visions similaires pour leur travail de la vigne en biodynamie.

Au domaine Christian Binner, ce sont Christian et Béatrice, frère et sœur qui nous reçoivent et nous entraînent rapidement pour une expérience unique : le pigeage !

Quelques camarades téméraires ont ainsi pu écraser le raisin aux pieds selon la tradition !

Des sensations qu’ils nous décrivaient avec beaucoup d’enthousiasme et de plaisir !

Cela faisait très envie de barboter dans tout ce raisin !

La dégustation de leurs vins nous a séduits : des découvertes et des surprises !

J’ai aimé le logo « les Vins Libres » : tout un programme dans un verre ❤

Mon coup de coeur Amour schwihr ! Et son étiquette est sublime pour offrir à un premier rendez-vous en amoureux, non ?

Même notre super chauffeur Vincent n’y a pas résisté 😉

Mais tout le monde devait garder un taux d’alcoolémie honnête car cette fois, nous devions tous conduire ensuite : oui nous avions quelques kilomètres de balade à faire à travers vignobles et villages, en vélo électrique !

Tu trouveras des vidéos de mes acolytes à la fin de cet article sur cette partie de la balade 😉

        

Cette vingtaine de kilomètres en vélo éléctrique à travers les vignes et les villages d’Alsace a été une belle parenthèse de liberté et nous avions un temps splendide qui nous a permis de profiter au mieux des paysages.

Nous avons ensuite rejoint un autre domaine pour assister à la préparation des escargots à l’alsacienne.

Domaine Charles Frey

Père et fils nous ont reçu pour nous parler de leurs vins et de leur façon de travailler.

Ici aussi on a pensé le bâtiment et le travail pour que le raisin donne le meilleur de lui-même sans ajout ni manipulation inutile.

Nous avons dégusté les vins du domaine sur un plat de schnake pour commencer.

Puis sur la meilleure choucroute d’Alsace : nous avons tous validé !

La visite du chai était également passionnante et on retrouve dans cette propriété familiale la même ambition que les autres domaines : la biodynamie comme outil incroyable !

Gros coup de cœur pour leur Riesling que j’ai pu goûté à nouveau à la maison

Notre dernière soirée s’approchait à grands pas et nous l’avons passé dans un tout nouveau bâtiment d’à peine un an au domaine Achillé.

Domaine Achillé

La modernité et la convivialité sautent aux yeux quand on arrive au domaine Achillé.

Ici on a le choix entre déguster des vins autour d’une table sur des bancs, ou dans des canapés moelleux, ou bien de profiter du soleil en terrasse avec la vue sur les vignes !

Ici une ambiance particulière règne au milieu des cuves inox : la musique berce le jus de raisin en fermentation.

La dégustation est surprenante : j’avoue avoir eu un véritable coup de cœur pour leur vin rouge « Granite » : un pinot noir qui m’a laissé un souvenir marquant !

Il était l’heure de partager une flammenkuesche ou plutôt tarte flambée sur la terrasse.

Puis de participer à un atelier de peinture au vin avec Laurent Bessot !

Il était l’heure de se dire aurevoir, mais je reviendrai en Alsace, cette région a conquis mon cœur et mes papilles ! ❤

Comme j’ai eu la chance de partager ce blogtrip avec des vidéastes, je vous mets leurs vidéos youtube : vous pourrez ainsi profiter de leurs superbes prises de vue avec des drônes ainsi que de la balade en vélo, car de mon côté j’avais besoin de mes deux mains pour me cramponner à mon guidon et les pauses ne me permettaient pas de dégainer assez vite mon appareil tellement j’étais concentrée sur mon activité de cycliste 😉

Fabien Lainé

Nicook 

Un grand merci à tous les domaines qui nous ont reçus si chaleureusement ! Egalement un merci à notre chauffeur, nos organisatrices accompagnatrices de choc de l’équipe Toutlevin, mes blogocollègues Mlle boit du rouge, Nicook, La valise à fleurs, Mellovestravel, Papilles et pupilles, tourdumonde.fr, Fabien Lainé, God Bless Bacchus, et Chez Misa.

Voici également la vidéo officielle de notre blogtrip ❤

Merci au CIFA et aux vins d’Alsace !

Merci à la nature pour ce qu’elle nous donne de si bon ❤

Publicités
OENOTOURISME - VINS, voyage

Un week-end à la découverte du Floc de Gascogne : où dormir, manger, déguster ?

Besoin d’une escapade gourmande et dépaysante à 2 heures seulement de Bordeaux en voiture ?

Allez je vous embarque !

Voici des idées pour un week-end à la découverte du Floc de Gascogne, ses saveurs et son patrimoine.

J’ai pu tester toutes ces bonnes adresses et en apprendre beaucoup sur ce vin apéritif qui se déguste et se cuisine à toutes les occasions.

Où dormir et manger à Condom ?

L’hôtel Continental :

A Condom, l’hôtel Continental propose des chambres avec accès au spa en supplément, mais aussi un restaurant.

En plein centre de Condom (pour assister à la fête des Bandas en été, c’est parfait !), on oublie tout côté jardin.

Le calme et la douceur de vivre l’emportent rapidement.

Un atelier cocktail nous a permis de goûter le Floc revisité.

Associé à des jus, du schweppes ou d’autres alcools, on obtient de délicieux mélanges explosifs et savoureux !

Dont le fabuleux et délicieux Pink Flower dont je vous ai déjà révélé la recette 😉

Le repas au restaurant « le jardin de la Baïse » a ensuite mis en avant le Floc de Gascogne dans la cuisine locale avec des produits du terroir et de saison.

Melon avec le floc rouge (ou rosé si on veut être puriste), dinde déglacée au Floc avec ses légumes et gratin, et pour finir une mousse d’agrumes et de fruits au Floc.

Le tout avec subtilité et beaucoup de saveur.

Ce repas peut être préparé sur réservation. N’hésitez pas à le commander si vous venez dans la région !

 

Où dormir et manger à Gondrin ?

L’hôtel le Pardaillan :

Pour une nuit de repos, direction Gondrin. L’hôtel le Pardaillan propose des chambres agréables et confortables pour visiter la région.

Le petit déjeuner est sous forme de buffet. Le personnel est adorable.

Vous pourrez y manger sur place au restaurant : des produits locaux toujours et une cuisine au Floc, bien entendu !

Quoi visiter en pays Gascon à la découverte du Floc ?

Production d’Armagnac, de Floc de Gascogne mais aussi de Mousquet (armagnac et orange amère), de vins côtes de Gascogne et un blanc de blanc. 

Une très grosse production avec du matériel en adéquation avec ses ambitions : Patrick Farbos (président du comité Interprofessionnel du Floc de Gascogne) représente ce patrimoine, cette fierté gastronomique et veut faire connaître le Floc.

  • Le Domaine Laguille nous a reçu en pleine vendange avec le sourire ! Le bonheur de goûter le raisin fraîchement pressé à la sortie de la cuve !

En dehors du Floc, ils produisent également un vin blanc sec, demi-sec, moelleux et doux.

Pour ma part, le demi-sec prénommé ‘la rencontre’ m’a totalement convaincu ! Ainsi que leur Floc de Gascogne !

Le Floc me permet de découvrir des cépages que je connaissais peu : le Colombard et le Baco.

Equipé de panneaux photovoltaïques, le domaine produit désormais + d’énergie qu’il n’en consomme malgré le fait qu’il possède son propre alambic pour la distillation de l’Armagnac.

Un assemblage d’Armagnac et de jus de raisin.

Nous avons pu faire notre propre floc rouge et blanc.

L’alcool de l’Armagnac stoppe la fermentation du raisin : ainsi vous avez un produit frais à déguster dans l’année pour vos apéritifs et cocktails.

Mais aussi pour cuisiner une sauce, flamber un dessert …

Cécile Terraube fait partie du club des vigneronnes « les bons crus Milady ».

Avec son mari ils ont obtenu la certification Haute Valeur Environnementale par leur démarche écologique dans les vignes.

L’été ils proposent des ateliers oenologiques, dégustations et gourmands.

Ils conseillent aux familles avec enfants, l’application « Ampélograph » pour en apprendre plus de manière ludique sur le travail de la vigne.

Une parenthèse enchantée au cœur de la campagne !

Ici le calme et la tranquillité règnent.

Des chambres confortables ainsi que des gîtes permettent de passer un séjour ou un week-end à la découverte des plats, villages et bien sûr Floc de la région ! Chaque espace est décoré avec goût dans des couleurs différentes.

Myriam Darzacq propose des dégustations de son propre Floc et armagnac, et vous guidera vers les bonnes tables environnantes.

On se sent tout de suite déconnecté et détendu chez Myriam !

De quoi terminer ce séjour en beauté au cœur de la nature, des vignes et du terroir !

Merci à tous les domaines, hôtel et restaurants qui nous ont chaleureusement accueillis et partagés leur passion pour le Floc de Gascogne et leur patrimoine !

Merci à Hemisphère Sud pour l’organisation de ce blogtrip très complet !

Un merci tout spécial à Marion Petit-Jean pour sa conduite, sa bonne humeur et les nombreuses informations et anecdotes !

Et vous vous connaissiez le Floc de Gascogne ? Vous préférez le rouge ou le blanc ?

 

                                            

 

CULTURE, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

Quel livre choisir pour une ado de 12 ans ? 5 lectures validées par ma fille !

Plus d’un an et demi après, me voici enfin, avec une nouvelle sélection de lecture !

Je sais, j’ai pris mon temps, mais le collège c’est pas tous les jours les vacances !

En vrai je me rends compte qu’écrire un article de blog, c’est long ! Pire qu’une interro de maths ou qu’un devoir d’histoire-géo !

Donc le retour de la grande pourriture est enfin d’actualité ! (d’ailleurs j’assume de moins en moins ce surnom, quand les lecteurs de ma mère me croisent en vrai : appelez moi « princesse Licorne », MERCI ! ;-))

Mais s’il y a bien une chose que j’adore toujours autant c’est lire !

Alors si vos « adorables » filles sont comme moi, mais qu’elles n’ont pas d’idées, je vous suggère de leur acheter les bouquins suivants (vous voulez être tranquille pendant les vacances ou pas ? ;-))

Cliquez sur les photos pour commander le livre sur Amazon

The Hate You Give de Angie Thomas

L’histoire :
Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

J’ai aimé ce livre car j’ai eu l’impression de faire partie du combat que l’héroïne mène. Ce livre m’a complètement transporté dans le quartier pas très sûr de sa famille et j’ai vraiment ressenti la haine et la tristesse qu’a ressenti Starr. Lorsque j’ai commencé ce roman, c’est comme si j’avais traversé les pages pour me retrouver témoin de tous les mots que l’auteure a choisi pour me toucher.

J’ai moins aimé les chapitres qui racontent la vie de son école, j’ai trouvé que ce n’était pas nécessaire à l’histoire mais ce livre est vraiment un coup de poing dans le racisme et l’inégalité.

Ce roman m’a fait sortir de mon genre de lecture, si vous ne lisez pas forcément ce style de livre, lisez les premières pages de cette histoire et vous serez embarqué !

 

Qui ment ? de Karen M Macmanus

L’histoire :
Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l’élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle… Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n’est pas accidentelle. Dès lors qu’un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d’eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre.
Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont tous quelque chose à cacher…

J’ai aimé car je change d’hypothèse sur le coupable à chaque chapitre. J’ai dû résister je ne sais pas combien de fois à l’envie de lire la fin. Ce livre part un peu dans tous les sens, mais c’est super. Les liens qui se créent entre les suspects qui ne se connaissaient même pas avant le meurtre deviennent de plus en plus forts alors qu’ils sont très différents.

J’ai tout aimé dans ce bouquin. Il est vraiment super et je le conseille vivement parce que d’habitude je n’aime pas les romans policiers mais celui-ci est vraiment génial !

 

Si c’est pour l’éternité de Tommy Wallach

L’histoire :
Enchanté. Moi, c’est Parker. J’ai 17 ans, je suis moyennement mignon et j’aime sécher les cours pour traîner dans les halls des hôtels chics de San Francisco. J’en profite pour perfectionner mes techniques de pickpocket.
Ah et je n’ai pas prononcé un mot depuis la mort de mon père, il y a 5 ans.
Voilà, vous savez (presque) tout.
Mais laissez-moi vous raconter l’évènement le plus marquant de ma vie : ma rencontre avec Zelda Toth et ce jour où j’ai décidé de tout faire pour lui redonner le goût à la vie.

J’ai aimé dans ce livre le côté gros suspens et les tas de rebondissements. Je ne m’attendais pas du tout au secret de Zelda qui est vraiment un personnage mystérieux. Parker m’a beaucoup étonné en se promettant de sauver la vie d’une fille dont il ne connaît rien juste pour ses beaux yeux.

Je ne trouve aucun point négatif à ce livre qui m’a mis la larme à l’œil.

 

Stony Bay Beach de Huntley Fitzpatrick

L’histoire :
Samantha a 17 ans. Sa mère est une figure politique locale. Leur maison est immense, immaculée, tout le contraire de celle des Garrett, les voisins que sa mère déteste. Ces derniers ont huit enfants et vivent dans un bouillonnant désordre organisé. Un jour d’été, alors que Sam les observe de son balcon, un garçon l’y rejoint : c’est Jase, le troisième enfant des Garrett. Commence alors pour Sam et Jase l’été des premières fois, mais aussi des secrets, qui ne peuvent rester bien longtemps gardés…

J’ai aimé le côté romantique de ce roman. Le cadre de cette histoire a bien été choisi. Une histoire d’amour improbable mais assez logique, finalement. Je l’ai dévoré et lorsque je suis arrivée à la fin, je me suis dit : oh non ! Déjà ?

J’ai tout aimé, je vous le recommande
Du coup il existe une « suite », enfin plutôt un crossover, qui est toujours aussi bien écrit !

 

M(enteuse) D(rôlement) R(âleuse) de Kody Keplinger

L’histoire :
Sonny s’est toujours sortie de toutes les situations en mentant. Cela ne lui a jamais demandé beaucoup d’efforts : c’est un talent inné chez elle. Mais exceller dans l’art du mensonge peut devenir très compliqué quand il s’agit de dire la vérité, rien que la vérité. Comment avouer à Ryder, le garçon qui lui plaît, qu’elle se fait passer pour Amy, sa meilleure amie, depuis le début de leur discussion sur Internet ? Et comment dire à Amy qu’elle n’a toujours rien révélé de la supercherie à Ryder ? Elle devra vite trouver une solution, sous peine de finir par les perdre tous les deux…

J’ai aimé ce livre car on ne sait pas trop quand Sonny va dire la vérité à Ryder. On ne peut pas se douter de la fin car on est trop plongé dans les mensonges de Sonny et Amy. C’est assez rigolo et on peut très bien s’identifier.

Le livre se lit très rapidement.

 

Voilà c’est fini pour cette fois ! Et vous, quels sont les livres que vous me conseillez ?

BORDEAUX EN AMOUREUX, OENOTOURISME - VINS

La maison Martell : un parcours dédié à la découverte du Cognac !

Vous avez sans doute déjà entendu Papi en fin de repas de famille proposer un petit Cognac en guise de digestif ?

Souffrant injustement d’une image démodée et parfois ringarde, le Cognac a pourtant plus d’un tour dans sa bouteille !

Désormais on peut apprendre à l’apprécier lors de dégustation et surtout à le revisiter avec de nombreuses recettes de cocktails.

C’est à la Maison Martell, une des plus prestigieuses productrices de ce spiritueux, que l’on peut découvrir son histoire et sa fabrication : de la vigne jusque dans le verre !

Le bâtiment est design et va encore innover avec la création d’un rooftop pour l’été !

A travers des ateliers ludiques, on en apprend plus sur l’importance des différents sols, par exemple, ou de la tonnellerie.

Chaque étape est expliquée : de la vigne à l’alambic en passant par le design des flacons et les échantillons dans les montres, nom donné aux petites bouteilles qui renferme les récoltes et assemblages en test.

300 ans d’histoire d’une famille et d’un savoir-faire, à travers lesquels on se balade comme dans un album photos.

J’ai noté pour ma part qu’en 1911, le cognac Martell a été servi lors du couronnement du roi George V d’Angleterre.

Prestige royal pour les français et la Charente !

Les différents parcours sont très bien pensés pour susciter la curiosité et répondre à de nombreuses questions que l’on se pose sur ce breuvage reconnu partout dans le monde.

On peut même repartir avec sa propre petite mise en bouteille !

L’atelier cocktail m’a particulièrement plu : convivial, ludique, on apprend à exécuter une recette avec un professionnel et ensuite on déguste sa réalisation !

Les visites vont de 14 à 95 euros.

Retrouvez toutes les infos sur leur site !

Une belle idée cadeau pour la fête des pères mais aussi pour maman si vous l’aviez oublié il y a quelques jours 😉

Vous connaissiez cet endroit ?

 

          

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES, OENOTOURISME - VINS

A la découverte des premières côtes de Bordeaux et Cadillac : vignobles et patrimoine au coeur de l’entre deux mers

Soleil de printemps, nous voilà !

Envie d’escapade sans partir bien loin de notre belle Gironde ?

Que ce soit en famille (aire de jeux, pique-nique), entre amis ou en amoureux, désormais on peut compter sur Cadillac et sa maison des vins pour nous trouver un circuit agréable ou carrément nous accueillir pour ses journées portes ouvertes !

Cette année elles auront lieu le 19 et 20 mai : au programme, 43 châteaux ouvrent leurs portes et proposent des animations ou restaurations pour faire découvrir leur vin et leur patrimoine !

Des ateliers ludiques, un marché des producteurs, des dizaines de voitures de collection, bref de quoi passer un très bon moment entre vignes et dégustation !

N’hésitez pas à consulter le programme —-> ici

Toute l’année c’est un parcours à travers des paysages qui ne sont pas sans rappeler l’Italie !

D’ailleurs cette partie de la région n’a pas volé son surnom de « petite Toscane » : on s’y croirait !

A vous de choisir la route qui vous entraînera d’une commune à une autre pour découvrir un moulin, ou une abbaye …

Vous pourrez vous arrêter dans un domaine ou un château, et ainsi profiter de l’occasion pour rencontrer des passionnés qui se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions !

Il existe plusieurs circuits : disponible à la maison des vins de Cadillac ou à l’office de tourisme.

Très bien fait, il n’y a qu’à suivre l’itinéraire et se laisser guider !

   

Des vins qui méritent le détour : en blanc, comme en rouge, laissez-vous surprendre par leur diversité et leur qualité !

        

Vous connaissiez Cadillac et ses routes du vignoble ?

Merci à la maison des vins de Cadillac pour son accueil, ainsi qu’à nos chauffeurs, et aux châteaux qui nous ont ouvert leurs portes et leurs bouteilles ! ❤

A consommer avec modération

Celui qui boit c’est celui qui ne conduit pas

Lors de dégustation, n’hésitez pas à demander un crachoir surtout si vous conduisez

 

BORDEAUX EN FAMILLE, voyage

Un week-end dépaysant et déconnecté au Moulin de La Jarousse à moins de 2 H de Bordeaux

Si vous suivez régulièrement ce blog, la page Facebook et le compte Instagram, vous n’êtes pas sans ignorer que je suis autant citadine que Loup sauvage.

Je peux avoir besoin de m’hyper connecter à ma ville Bordeaux et me gorger de son énergie par delà les rues, comme d’aller me perdre dans un coin reculé loin de tout en marchant dans la forêt ou longeant une plage déserte en lisant ou écrivant pendant des heures sirotant un thé SEULE. ( Lov organic reste ma référence pour ces moments)

La solitude peut peser mais chez moi elle a vraiment quelque chose de positif. Je me retrouve, ainsi que mes besoins profonds et je me sens vraiment mieux après n’avoir rien fait que contempler et marcher. Elle va avec mon besoin de liberté !

J’ai désormais trouvé un endroit parfait pour ces moments entre Hygge et retraite créative : le Moulin de la Jarousse !

Autour d’un lac, à quelques kilomètres de Hautefort dans le Périgord , on peut louer des habitations insolites.

Du chalet spa, en passant par la cabane dans les arbres, le nid perché, ou la maisonnette sur l’eau, c’est un retour aux sources !

J’avais embarqué mon peignoir robe de chambre personnalisé !

Oui couronne et titre de noblesse, c’est la base pour une bonne personnalisation de son linge de maison ! 😉             

Le bois, les arbres, l’eau du lac, la verdure tout autour, le calme, le silence, tout est fait pour se détendre et décompresser.

Si besoin d’animations, il y a des activités à faire autour et à l’accueil de cette étendue, on saura toujours vous renseigner et vous chouchouter. On peut aussi emprunter des jeux, des livres, des canoës, bref pas de quoi s’ennuyer !

J’ai même pu assister à un atelier de fabrication de cosmétiques naturels : j’ai ainsi réalisé mon shampooing après avoir fait une balade instructive autour du lac et sur les plantes qui l’entourent.

Et à quelques kilomètres il y a aussi un charmant village avec le château de Hautefort !

Le matin, la livraison du petit-déjeuner te permet de profiter encore un peu du cocon de ton logement ou du soleil sur la terrasse.

Tu as la possibilité aussi de réserver un panier repas : très copieux et délicieux ! Parfait pour savourer les produits locaux et un plat chaud sans avoir rien à cuisiner !

Ma petite famille et moi avions loué le chalet Spa pour nous 4.

Les enfants avaient leurs lits et mezzanine et les parents un grand lit dans la vaste pièce principale.

Le poële à bois était vraiment agréable avec ses flammes et sa chaleur efficace en ce week-end de Pâques plutôt frileux, et le spa chauffé à 39 degrés : un bonheur total de détente et de calme !

L’aménagement est parfait pour un week-end : pas de cuisine, mais de quoi se faire un thé ou café, un petit frigo pour mettre des boissons au frais.

Pour le reste, c’est un confort complet pour tout ceux à la recherche du minimalisme sans sacrifier les edredons moelleux, la télé, et la douche chaude à l’italienne. La cabane de luxe, le chalet de la princesse 😉

Maintenant je n’ai qu’une hâte : aller tester la cabane sur l’eau ❤

Et vous, c’est où l’endroit qui vous ressource ?

BORDEAUX EN AMOUREUX, MANGER, OENOTOURISME - VINS, Resto

Les tables Vatel à Bordeaux : choisir un vin pour découvrir un plat !

J’ai déjà testé plusieurs accords mets et vins sur Bordeaux et j’avoue que j’adore découvrir des vins en fonction des plats que j’ai choisis.

Aussi quand j’ai été contactée par les Tables Vatel pour me présenter leur concept inversé, j’ai très vite voulu me rendre sur place pour me laisser surprendre.

En effet, dans leur restaurant situé au 114-115 quai des chartrons à Bordeaux, les tables Vatel proposent un menu dégustation pour le moins original : on choisit son vin pour chaque moment du repas et ensuite le chef Marc Hammani se charge de nous surprendre avec des plats qui s’accordent avec les différents breuvages.

Ce soir-là nous avons fait des choix qui se sont parfaitement mariés avec les plats du chef.

Après un apéritif surprenant et agréable

les amuses-bouches que nous avons découvertes, ci-dessous

Puis les entrées sont arrivées accompagnées de leurs accords Vins

DASHWOOD – PINOT NOIR – 2015

L’œuf à 64°C, velouté de champignons, écume iodée : une entrée savoureuse !

COUR DE RECRE – F. VILLARD 2015

Cannelloni de céleri au Foie Gras : copieux et goûtu, ce plat a été une révélation !

plats

MUXAGAT TINTA BARROCA : ce vin du Portugal m’a conquise !

Volaille noire des Landes en deux services

CHIANTI – MAJNONI GUICCIARDINI – 2016

Ris de veau mijoté, champignons du moment : un pari audacieux que de proposer du ris de veau ! Heureusement j’adore ça : et celui-ci est définitivement le meilleur que j’ai jamais mangé ! gros gros coup de coeur !

Dessert

LANGLOIS CHATEAU – CREMANT DE LOIRE ROSE BRUT : complètement bluffée par ce crémant rosé !

Crème brulée au safran : je ne suis pas une grande amatrice de crème aux oeufs ou crème brûlée. Mais ici, j’ai eu l’impression de découvrir ce dessert pour la première fois ! Mes papilles ont eu une belle surprise !

Principalement sur l’accord avec les vins, le concept peut se décliner sur du sans alcool et même avec du thé, par exemple.

Ce voyage aux pays des saveurs nous a permis de nous laisser embarquer vers des contrées étonnantes. Nous avons joué le jeu de choisir également des vins qui nous étaient peu ou pas connus. Un pari réussi pour ces accords !

Voilà un restaurant et une proposition qui peut faire un très joli cadeau de noël : en amoureux ou entre amis !

 

Les tables Vatel

http://www.restaurantvatel.fr/fr/bordeaux/tables-vatel

114-115 quais des Chartrons

Highlights info row image
05 56 11 58 88