CULTURE, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

Quel livre choisir pour une ado de 12 ans ? 5 lectures validées par ma fille !

Plus d’un an et demi après, me voici enfin, avec une nouvelle sélection de lecture !

Je sais, j’ai pris mon temps, mais le collège c’est pas tous les jours les vacances !

En vrai je me rends compte qu’écrire un article de blog, c’est long ! Pire qu’une interro de maths ou qu’un devoir d’histoire-géo !

Donc le retour de la grande pourriture est enfin d’actualité ! (d’ailleurs j’assume de moins en moins ce surnom, quand les lecteurs de ma mère me croisent en vrai : appelez moi « princesse Licorne », MERCI ! ;-))

Mais s’il y a bien une chose que j’adore toujours autant c’est lire !

Alors si vos « adorables » filles sont comme moi, mais qu’elles n’ont pas d’idées, je vous suggère de leur acheter les bouquins suivants (vous voulez être tranquille pendant les vacances ou pas ? ;-))

Cliquez sur les photos pour commander le livre sur Amazon

The Hate You Give de Angie Thomas

L’histoire :
Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

J’ai aimé ce livre car j’ai eu l’impression de faire partie du combat que l’héroïne mène. Ce livre m’a complètement transporté dans le quartier pas très sûr de sa famille et j’ai vraiment ressenti la haine et la tristesse qu’a ressenti Starr. Lorsque j’ai commencé ce roman, c’est comme si j’avais traversé les pages pour me retrouver témoin de tous les mots que l’auteure a choisi pour me toucher.

J’ai moins aimé les chapitres qui racontent la vie de son école, j’ai trouvé que ce n’était pas nécessaire à l’histoire mais ce livre est vraiment un coup de poing dans le racisme et l’inégalité.

Ce roman m’a fait sortir de mon genre de lecture, si vous ne lisez pas forcément ce style de livre, lisez les premières pages de cette histoire et vous serez embarqué !

 

Qui ment ? de Karen M Macmanus

L’histoire :
Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l’élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle… Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n’est pas accidentelle. Dès lors qu’un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d’eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre.
Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont tous quelque chose à cacher…

J’ai aimé car je change d’hypothèse sur le coupable à chaque chapitre. J’ai dû résister je ne sais pas combien de fois à l’envie de lire la fin. Ce livre part un peu dans tous les sens, mais c’est super. Les liens qui se créent entre les suspects qui ne se connaissaient même pas avant le meurtre deviennent de plus en plus forts alors qu’ils sont très différents.

J’ai tout aimé dans ce bouquin. Il est vraiment super et je le conseille vivement parce que d’habitude je n’aime pas les romans policiers mais celui-ci est vraiment génial !

 

Si c’est pour l’éternité de Tommy Wallach

L’histoire :
Enchanté. Moi, c’est Parker. J’ai 17 ans, je suis moyennement mignon et j’aime sécher les cours pour traîner dans les halls des hôtels chics de San Francisco. J’en profite pour perfectionner mes techniques de pickpocket.
Ah et je n’ai pas prononcé un mot depuis la mort de mon père, il y a 5 ans.
Voilà, vous savez (presque) tout.
Mais laissez-moi vous raconter l’évènement le plus marquant de ma vie : ma rencontre avec Zelda Toth et ce jour où j’ai décidé de tout faire pour lui redonner le goût à la vie.

J’ai aimé dans ce livre le côté gros suspens et les tas de rebondissements. Je ne m’attendais pas du tout au secret de Zelda qui est vraiment un personnage mystérieux. Parker m’a beaucoup étonné en se promettant de sauver la vie d’une fille dont il ne connaît rien juste pour ses beaux yeux.

Je ne trouve aucun point négatif à ce livre qui m’a mis la larme à l’œil.

 

Stony Bay Beach de Huntley Fitzpatrick

L’histoire :
Samantha a 17 ans. Sa mère est une figure politique locale. Leur maison est immense, immaculée, tout le contraire de celle des Garrett, les voisins que sa mère déteste. Ces derniers ont huit enfants et vivent dans un bouillonnant désordre organisé. Un jour d’été, alors que Sam les observe de son balcon, un garçon l’y rejoint : c’est Jase, le troisième enfant des Garrett. Commence alors pour Sam et Jase l’été des premières fois, mais aussi des secrets, qui ne peuvent rester bien longtemps gardés…

J’ai aimé le côté romantique de ce roman. Le cadre de cette histoire a bien été choisi. Une histoire d’amour improbable mais assez logique, finalement. Je l’ai dévoré et lorsque je suis arrivée à la fin, je me suis dit : oh non ! Déjà ?

J’ai tout aimé, je vous le recommande
Du coup il existe une « suite », enfin plutôt un crossover, qui est toujours aussi bien écrit !

 

M(enteuse) D(rôlement) R(âleuse) de Kody Keplinger

L’histoire :
Sonny s’est toujours sortie de toutes les situations en mentant. Cela ne lui a jamais demandé beaucoup d’efforts : c’est un talent inné chez elle. Mais exceller dans l’art du mensonge peut devenir très compliqué quand il s’agit de dire la vérité, rien que la vérité. Comment avouer à Ryder, le garçon qui lui plaît, qu’elle se fait passer pour Amy, sa meilleure amie, depuis le début de leur discussion sur Internet ? Et comment dire à Amy qu’elle n’a toujours rien révélé de la supercherie à Ryder ? Elle devra vite trouver une solution, sous peine de finir par les perdre tous les deux…

J’ai aimé ce livre car on ne sait pas trop quand Sonny va dire la vérité à Ryder. On ne peut pas se douter de la fin car on est trop plongé dans les mensonges de Sonny et Amy. C’est assez rigolo et on peut très bien s’identifier.

Le livre se lit très rapidement.

 

Voilà c’est fini pour cette fois ! Et vous, quels sont les livres que vous me conseillez ?

Publicités
DETENTE, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

5 livres feel-good à lire toute l’année

Depuis quelques années, on voit désormais les rayons des librairies revendiquer un corner « Feel Good » : autrement dit, de la lecture qui fait du bien !

La plupart de ces livres ont un fond de développement personnel, avec souvent une envie de changement, un besoin de retrouver du positif dans sa vie.

Et comme il n’y a pas de saison pour retrouver le moral et savourer des lectures positives, voici mes 5 indispensables dans ta bibliothèque Feel Good ou dans ta valise cet été (mais que tu pourras lire auprès de la cheminée cet hiver 😉 pour un moment Hygge 😉 )

Mange, prie, aime d’Elizabeth Gilbert

L’histoire :

A trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une Américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l’angoisse, le doute, l’insatisfaction… S’ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour partir seule à travers le monde. À elle de se construire la vie qu’elle s’est choisie ! En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les « douze kilos les plus heureux de sa vie », en Inde, ashram et rigueur ascétique l’aident à discipliner son esprit (lever à 4 heures du matin, méditation et nettoyage des sols !) et en Indonésie, elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver l’équilibre qu’on appelle le bonheur…

Mon avis :

Très spirituel et carrément mystique par moment, ce livre a le mérite d’être un vrai voyage au delà du simple voyage initiatique ! L’écrivain nous entraîne dans un tourbillon de questionnement et d’émotions : on se laisse embarquer sans problème (la partie « divine » n’a rien de totalitaire et à un côté plutôt poétique). On traverse les pays et les phases d’évolution de ce personnage (réel) qui se cherche. Une lecture qui donne envie de donner + de sens à sa vie, de voyager seule et de juste savourer la beauté des choses simples.

Existe en film avec la sublime Julia Roberts

 

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent d’Ellie Grimes

Mon avis :

Je l’ai lu il y a un peu plus d’un an et j’en ai un souvenir d’un moment extra ! Ce livre est bourré d’humour, rythmé, on ne s’ennuie jamais et cela reste un de mes plus grands coups de coeur pour rire depuis très longtemps ! Il n’a rien à voir avec le développement personnel mais comme je trouve que se marrer est aussi feel good que se torturer l’esprit à chercher comment vivre mieux, je me devais de le mettre dans cette sélection !

 

Derrière le mur coule une rivière de Saverio Tomasella

L’histoire :

Seule avec ses remords, elle s’épuise à ruminer ses échecs et son insatisfaction. Jusqu’au jour où Béa, sa voisine, la soixantaine épanouie, frappe à sa porte. Avec son rire et sa sensibilité, son franc-parler et son écoute, cette bonne fée va bouleverser sa vie et l’aider, enfin, à lâcher prise…

Mon avis :

Un livre sur le lâcher prise ! Savoir dire non, stopper la recherche de perfection permanente, savourer un bain sans culpabiliser, s’écouter … autant de choses que le personnage principal pensait inconcevable et va découvrir pour son plus grand bonheur !

A lire si on se met beaucoup trop la pression ou à offrir à une copine pour qu’elle relâche vraiment en vacances !

 

Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman

L’histoire :

À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu’elle va hériter de l’empire de cosmétique familial. Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu’elle voulait vivre, rédigée lorsqu’elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d’héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list… Mais la Brett d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la jeune fille de l’époque. Enseigner ? Elle n’a aucune envie d’abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s’y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que… Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d’imaginer ce qui l’attend.

Mon avis :

Un roman qui résonne encore aujourd’hui alors que je l’ai lu il y a plus de 2 ans ! Savoir se remémorer ses rêves d’enfant et surtout ses rêves tout court ! C’est d’ailleurs ce livre qui m’a aussi poussé à faire cette année mon visionboard pour garder bien visible mes envies ! Ce livre se parcourt comme une promesse faite à soi même : tout est possible, si on le veut vraiment ! Rien ne nous oblige à enterrer ce qui nous anime vraiment : au contraire, nous devons écouter cette petite voix en nous qui sait ce qui nous rendra heureux !

 

Celle qui a dit Fuck de Anne sophie et Fanny Lesage

L’histoire :

Le journal d’une jeune imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête : à travers ses chroniques pleines de piquant, de nombreuses pistes, des rituels express et des outils pour assumer une féminité décomplexée. Oser dire  » Fuck « , ça se travaille… Beyoncé ne s’est pas faite en un jour !

Mon avis :

Le lâcher prise et l’autodérision pour maitre mot ! Dans cette lecture facile, on « révise » plusieurs méthodes de coaching et pistes pour se retrouver et arrêter de se prendre la tête, tout en suivant le personnage délirant qui nous fait bien sourire !

Livre de plage parfait, à relire à la rentrée quand on se sentira submergée ! 😉

 

Le livre bonus : ça reste pour moi le Feel-good à avoir dans sa bibliothèque et à reprendre en cas de suffocation : il est simple, mais reprend plusieurs méthodes de développement personnel pour lutter contre la routine et le sentiment que notre vie nous échappe !

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaelle Giordano

 

DETENTE, Thé Tea

Origines tea and coffee : le thé bio de Bordeaux !

Au centre saint Christoly face à Monoprix et à côté de Naf Naf, il y a une boutique de thés et de cafés : Origines tea and coffee.

Oui mais attention, si comme moi, tu es un grand amateur de thé, tu vas vouloir tout goûter !

J’ai jeté mon dévolu sur leur nouvelle gamme : une édition spéciale autour de saveur en hommage à notre belle ville de Bordeaux et sa région !

Les boites aux couleurs vives sont décorées de très chouettes illustrations de notre capitale girondine !

On reconnait les monuments et la vie bordelaise !

J’ai pour ma part acquis 3 parfums sur les 5 qui existent (de cette édition).

Goûter de Bordeaux ( thé noir du Rwanda, orange, saveur crêpe)

Au premier abord, ce thé marque déjà des points car les thés noirs restent mes préférés malgré mes efforts pour m’ouvrir au thé vert et au rooibos et ainsi découvrir les vertus plus intéressantes de ces mélanges. L’orange est aussi parmi les parfums que j’apprécie particulièrement tout comme la plupart des agrumes. La saveur crêpe apporte de la gourmandise et finie de me convaincre ! Verdict : j’aime beaucoup !

Poutou de Saint-Emilion (thé vert de chine, saveur macaron, fleurs)

Le thé vert n’est pas forcément ma tasse de thé : souvent très amer si on ne respecte pas le temps d’infusion et surtout si on le dépasse. Ici j’ai été agréablement surprise car il est très peu amer, et la note d’amande est tout en subtilité. Ce n’est pas mon préféré mais il a le mérite de m’avoir fait apprécié un thé vert !

Balade en Médoc (vigne rouge, raisins, saveur pêche)

La vigne rouge je ne connaissais pas en goût mais j’avais entendue parler de ses vertus notamment sur le côté drainant et favorisant la circulation sanguine. Les raisins et la pêche s’harmonisent bien : on est sur une boisson fruitée tout en légèreté mais qui reste goûtue ! Un coup de coeur qui mériterait d’être également testé en thé glacé quand le soleil se décidera à pointer son nez !

Sans grand étonnement, mon préféré est donc « goûter de Bordeaux », mais j’ai beaucoup apprécié ces mélanges créatifs !

 

Je suis très curieuse de découvrir les 2 autres parfums de cette collection limitée : Chaï basque (et son breuvage pimenté ) et Dune d’amour (qui promet des notes fondantes et crémeuses comme la célèbre patisserie) !

Il y a aussi bien d’autres mélanges et choix : avec du thé mais aussi du café !

Les emballages sont réutilisables et donc rechargeables : très bon point pour le zéro déchet !

Le café est moulu selon la mouture adaptée à votre machine.

Les thés bio, une fois importés, sont aromatisés et agrémentés à Mérignac.

Bref voilà une boutique qui a tout pour me plaire !

Vous pouvez également commander en ligne si vous n’êtes pas de la région : http://www.originesteaandcoffee.com/

Vous connaissiez ?

 

 

DECO, DETENTE, LA PAUSE FEMININE

My Jolie Candle : un parfum de coquelicots dans ma maison !

Vous vous rappelez de mon vision board ? Il avait en son centre un coquelicot.

Depuis ce début d’année 2018, je vois des coquelicots partout et j’ai l’impression que cette fleur revient comme un talisman, un porte bonheur pour me guider vers mes rêves …

Alors quand j’ai eu l’occasion de tester une bougie My Jolie Candle, j’ai fait 3 propositions pour le parfum que je voulais découvrir, et j’ai reçu : coquelicots !

Cette bougie en plus de sentir divinement bon est très esthétique : j’aime autant l’emballage avec son imprimé (que je réutiliserais ) que son contenant avec ce verre blanc, qui une fois vide pourra également avoir une seconde vie pour porter des pinceaux ou des crayons !

Une fois allumée, la flamme dégage une odeur fraîche : ça sent le printemps dans mon bureau !

Il embaume même toute la maison !

Mais My Jolie Candle ce n’est pas qu’une belle bougie parfumée : c’est aussi une surprise !

On y découvre un bijou lorsque la cire se consume : collier, bague, bracelet, boucles d’oreilles … pour ma part, c’est un collier qui n’attendait plus qu’à se pendre à mon cou.

Un coeur fin et délicat entouré de ses pierres de Swarovski.

C’est vraiment un cadeau à s’offrir ou se faire offrir quand, comme moi, on est fan de bougie, on aime les surprises et qu’on ne pense jamais à s’acheter un bijou.

Les coquelicots sont donc définitivement le symbole de cette année et je peux y ajouter le coeur qu’il manquait pour compléter mon tableau d’inspiration ❤

J’aimerais désormais découvrir le parfum Virgin Mojito ou thé Bergamote.

Vous connaissez ces bougies surprises ? Quel parfum préférez-vous ?

Produit offert par la marque

DECO, DETENTE, LA PAUSE FEMININE

Mon art du Hygge : Bougie, plaid, livres, thé et box

Voilà plusieurs mois que l’on découvre le Hygge, un mode vie arrivé tout droit du Danemark, là où malgré un hiver rude, les gens gardent le sourire !

Ils n’ont rien inventé, mais grâce à eux, j’ai trouvé le mot qui résume ce que je m’évertue à vivre régulièrement dans mon quotidien, et depuis très longtemps.

Déjà ado, j’aimais me blottir au fond du gros fauteuil avec un bouquin, une tasse de chocolat chaud sur la table basse, pendant que mon frère regardait un dessin animé et que ma mère tricotait. Jeune adulte, je pouvais passer des heures à découvrir les loisirs créatifs (le scrapbooking a été une de mes passions 🙂 ). Puis avec les enfants, j’ai toujours adoré prendre le temps de faire un gâteau, le décorer, puis faire une jolie table même juste pour le goûter …

Sans le savoir, je dois être danoise 😉 ou tout simplement j’étais Hygge depuis toujours !

Du coup, je me retrouve complètement dans cette façon de ralentir et savourer un moment simple dans son cocon tout en prenant du temps pour soi ou en partageant quelques instants du quotidien et en les embellissant et les appréciant.

J’ai lu plusieurs ouvrages sur le sujet :

« Le bien-être à la danoise » pose les bases tout en expliquant vraiment comment selon se passe au Danemark. Ainsi on découvre comment ils appliquent cette façon de vivre et ce qui en découle.

Mon cahier Hygge ressemble plutôt à un « magazine » doublé d’un carnet pratique. Il est très agréable à lire et donne envie de prendre du temps pour soi. C’est une lecture Feel good qui nous stoppe dans notre course contre le temps. De manière générale ces « cahiers » de chez Solar sont très bien faits et permettent de s’y référer quand on le veut ( j’ai celui sur le running et le pilates)

Hygge l’art de vivre à la scandinave a misé sur des photos, des ambiances. C’est un livre qui détend et apaise rien qu’en feuilletant ces illustrations.

Pour ne pas m’arrêter en si bon chemin, j’ai pris un abonnement à la Hygge box.

Je voulais offrir une box à une amie, et m’en offrir une également. Je suis donc partie sur 2 mois.

Le premier mois, Février, je l’ai reçu juste à temps pour la donner à cette amie.

On était sur la thématique de la table de chevet et de la chambre cocon.

A l’intérieur, 3 objets pour créer une ambiance hygge dans sa chambre à coucher : une guirlande lumineuse Villa Collection, un vide poche en forme de cactus Sass and Belle et un réveil à l’imprimé bois chaleureux Cloudnola.

Positif : Le contenu est conforme au thème, les produits correspondent à la valeur de la box et sont jolis.

Négatif : pour moi le hygge est aussi signe de matière agréable, et durable, j’ai donc trouvé que le réveil « plastique » à piles, ainsi que la guirlande à piles faisaient un peu « cheap » malgré leur esthétisme. On peut y trouver des avantages car les objets à piles sont plus facilement déplaçables et peuvent se mettre n’importe où. Mon côté minimaliste et « durable » prend le dessus quand même. (Vous me direz quand on est minimaliste on ne s’abonne pas à une box : vous n’avez pas tort, j’ai arrêté depuis longtemps la thé box et my little box pour ces raisons d’ailleurs alors que je les aimais ). Mais là c’était une petite rechute 😉

Le deuxième mois, Mars, c’était le thème du matin et de son petit-déjeuner !

J’y ai trouvé un bol et sa cuillère assortie, un aimant en forme de coeur, 1 jus de pomme, 2 mini pots de confiture, et 3 sachets de granola La mère mimosa pour une personne.

Positif : Le contenu correspond au thème. Du comestible donc pas d’objets qui prennent de la place, de l’utile plutôt que de la déco. Le bol et sa cuillère sont magnifiques !

Négatif : un peu sur ma « faim » niveau contenu. J’aurais bien vu quelques sachets de thé, histoire de bien compléter le breakfast.

Les box coûtent 24.90 euros par mois (28.80 euros avec les frais de port), résiliable à tout moment. Bref un cadeau à s’offrir 🙂

Si vous souhaitez avoir 5 euros de réduction, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec votre mail pour que je vous parraine.

Pour ma part, peut-être reprendrais-je un abonnement à l’automne ? Bon, mon anniversaire est début mai, donc on ne sait jamais , je peux craquer avant 😉

Voilà donc ce long article sur le Hygge et moi : alors vous aussi, vous étiez Hygge sans le savoir ?

DETENTE, LA PAUSE FEMININE

Mon Visionboard ou tableau de visualisation : l’inspiration et les envies prennent vie !

Janvier c’est le mois idéal pour penser à ce que l’on veut faire de cette nouvelle année. (même si on peut à tout moment décider de ce que l’on veut 😉 )

Les résolutions sont une tradition, mais faire une bucket list, ou tout simplement la liste de ses envies peut également aider à se recentrer sur ce que l’on souhaite vraiment.

Le bullet journal aide à s’organiser, là où le vision board aide à s’équilibrer.

Pas de changement radical ou de grands investissements : simplement mettre par écrit et visuellement ce qui nous inspire et ce que nous voulons faire entrer dans nos vies … un programme créatif, un rapprochement vers le vrai « soi », se sentir au bon endroit, s’ancrer dans ce qui nous fait sens … Bref être bien et heureux : simple ? 😉

Pour des projets d’écriture, entre autre, j’utilise souvent la technique du mood board.

Sur un tableau, je positionne les images d’une ambiance que j’ai imaginé, les personnages que j’ai dans ma tête peuvent ressembler à des gens existants ou avoir des traits de caractère que je peux matérialiser par une citation ou un décor. De même que pour les lieux que j’ai créé de toute pièce dans mon imagination, je peux retrouver des photos de paysages qui reflètent bien l’appartement de mes protagonistes ou leur maison de vacances. Le plus souvent c’est sur Pinterest que je pars flâner avec les mots clé qui vont aller piocher dans mes idées.

Pour le vision board, ce n’est pas juste une envie particulière ou un projet unique, c’est une organisation désordonnée de tout ce qui m’anime et que je veux voir apparaître ou réapparaître dans ma vie, ce qui me donne envie de créer, qui me met de bonne humeur, me donne de l’énergie positive.

C’est près de ce cadre composé d’images agréables que je viendrais me ressourcer et puiser la force les jours de moins bien, ou recentrer ma concentration quand je partirais dans tous les sens.

Un outil formidable qui va me guider dans mes choix !

Lancez une playlist, allumez une bougie, détendez-vous et gardez en tête vos objectifs !

  1. Rassembler le matériel 

Pour le faire, j’ai hésité entre plusieurs supports.

Un grand carton recouvert de tapisserie : facile et cela ne coûte rien !

J’ai choisi un papier peint imitation marbre : ne dit-on pas « des paroles gravées dans le marbre » ? Cela donnera encore plus de poids à cet engagement avec moi-même. Finalement il me servira simplement de moodboard pour mon prochain roman en cours d’écriture 😉

J’avais aussi envie d’utiliser un tableau de liège. Assez grand.

Je l’avais déjà mais j’avais envie qu’il reflète parfaitement mon état de renouveau du moment, alors j’ai repeint le contour en blanc.

J’ai placé du papier peint sur le liège pour l’éclaircir et l’harmoniser avec le reste. (Cela me permettra également de changer ce fond si je change d’inspiration en cours d’année).

J’ai également une grande planche épaisse de bois clair (récupérée aux encombrants ;-)) : j’aime aussi beaucoup cette matière.

Chacun trouvera le support qui lui convient le mieux.

Niveau teinte, pour l’instant je suis partie sur du noir et blanc. Les couleurs peuvent être très positives mais là j’avais besoin de me recentrer sur l’essentiel, la simplicité qui seront mes mots totem pour cette année et ce sont donc les nuances de gris et le minimalisme qui m’ont de suite attirée.

2. Chercher l’inspiration, commencer le travail de visualisation

Ensuite je suis allée sur Pinterest et j’ai commencé à chercher les images qui correspondaient à mes grandes aspirations.

https://www.pinterest.fr/pteapotes/vision-board-2018-inspirations/

Puis je me suis amusée : j’ai pris le temps de bien regarder chacune des lumières qu’elles me renvoyaient.

J’ai vraiment ancré ce moment pour me rappeler ce qui compte pour moi et ce que je veux prendre en priorité pour remplir ma jauge de vitalité et de bien-être.

J’ai pensé à mes mots totem.

Un mot totem est, tout comme les images, un mot qui nous inspire, une valeur que l’on veut s’insuffler ou retrouver, une action que l’on se souhaite, des petits talismans qui nous font du bien.

Mes mots seront : liberté, simplicité, essentiel, écriture, lecture, apaisement, mojo, pulsion, pulsations, adrénaline, équilibre, force …

Je me suis fait ce cadeau : me recentrer sur mes besoins fondamentaux et pouvoir les avoir face à moi chaque jour.

C’est un véritable outil de développement personnel et de coaching.

Ce chemin peut être même douloureux, car on voit à côté de quoi on est passé, ce qu’on a fait taire ou mis de côté.

Pour laisser de la place aux envies de son conjoint, pour ne pas avoir à défendre un autre point de vue, pour remettre à plus tard, pour être mieux être accepter par les autres.

On peut passer à côté de soi sans s’en rendre compte. Parce que le temps passe vite, parce qu’on se dit « plus tard », « demain », « le mois prochain », parce qu’on attend d’avoir + d’argent, + de temps … mais il suffit de s’autoriser certaines choses, ou juste se laisser porter par nos envies les plus simples, les plus réalisables au final … celles qui nous demandent juste de mettre un pas devant l’autre mais de devenir acteur de sa vie, et ne plus la subir en la regardant passer, comme on regarde un train sur le bord d’un quai.

Se rappeler aussi celle qu’on était à 10 ans, à 20 ans … et ne pas trahir les idéaux de cette femme en devenir, retrouver ce qui n’a pas changé en nous.

3. Passer à l’action !

J’ai ensuite assemblé toutes ces images, photos, citations, dessins, et même partitions, sur mon tableau !

Je n’ai pas attendu, même si j’étais passée par une phase difficile en voyant certaines images (oui c’est bizarre, cela a agi sur moi comme une véritable thérapie, mais j’ai pris conscience que je devais être encore plus vigilante sur mes choix, que je devais écouter mon instinct mais ne pas répondre spontanément, apprendre à dire non aux autres pour mieux me dire Oui à moi-même, et surtout surtout toujours garder en tête ce qui est le plus important pour moi, ce que je veux pour moi !).

J’ai donc de suite compilé tout ça, impatiente au final de voir ce qui m’attendait !

J’ai laissé quelques espaces libres pour mettre des photos de mes proches : famille et amis.

Je lui ai ensuite trouvé sa place pour que je puisse le voir au mieux tous les jours : dans mon bureau, là où je suis la plus créative, inspirée, centrée, concentrée. Mon petit sanctuaire, mon autel créatif 🙂

Ainsi au-delà du fait d’avoir une déco qui me ressemble, je me laisse bercer et motiver par ce regroupement rassurant de tout ce qui m’apporte sérénité et énergie positive. C’est un apaisement et un coup de boost permanent !

4. Le regarder souvent et ne pas hésiter à le faire évoluer !

Il va agir comme un catalyseur et il aide à avancer dans la bonne direction ! Un peu comme un GPS dont on a entré la bonne adresse : on ne peut pas se tromper de destination, car on l’a sous les yeux !

Par contre il se peut que l’on change le parcours en chemin, on a le droit ! Moins de poésie et + de violence, c’est aussi la vie ! Ajouter de la magie ou de la douceur, vous en aurez besoin en abondance à certaines périodes.

Bref puisez dans votre vision board et alimentez-le de votre inspiration : c’est un échange avec soi-même, ni plus ni moins ! Donnez-vous ce que vous offririez à votre meilleure amie : de la bienveillance, des fous rires, un coup de pied au cul aussi parfois, un cocktail !

Voici des livres (souvent en anglais) sur le sujet




J’y ai ajouté un coin à bougies et une guirlande lumineuse, pour un côté HYGGE : vous connaissez ce mode de vie scandinave ? On en reparle bientôt 🙂

Avez-vous déjà fait un vision board ?

N’hésitez pas à me partager vos envies, et vos vision board sur Instagram avec le hashtag #pteavision !

DECO, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

Ma wishlist d’automne 2017 : vas-y viens la pluie, même pas peur ;-)

J’ai hésité à commencer ma liste pour noël (le vieux barbu a toujours pas mal de boulot en décembre, autant lui faire parvenir mes doléances avant le rush ;-)).

Puis je me suis dit qu’on pouvait commencer par quelques voeux d’automne … après tout, rien n’empêchera de les basculer ensuite sur la lettre au hipster en rouge (oui t’as vu comme le père noël est devenu trop swag en fait ? ;-)).

Alors voilà mes coups de coeur , lorgnés d’un peu trop près depuis quelques temps …

D’abord je mets depuis plusieurs mois maintenant ce parfum de chez La parfumerie bordelaise : Lignum Vitae de Beaufort London.

J’avais eu la chance de rencontrer le créateur de ces fragrances de dingue et franchement j’ai totalement craqué pour son univers. Les senteurs sont très masculines et fortes je trouve mais elles ont un vrai caractère et nous transportent dans des ambiances uniques : un bureau d’écrivain entre odeur de cuir et de papier, de vieux livres; un bateau pirate avec des odeurs de poudre à canon et embruns … bref je suis conquise, et je rêve désormais de m’offrir Coeur de Noir ou Tonnerre pour laisser dans mon sillage ce mystère propre à un parfum unique !

 

Un de mes Disney combine également ma passion pour le thé : La Belle et la Bête !  Alors quand les produits dérivés sont aussi canons que ceux de la collection Primark  c’est carrément de la torture de ne pas avoir de magasin de cette chaîne sur Bordeaux 😦

Je ne te parle pas non plus de la collection Harry Potter (j’avais pu shoper quelques pièces d’une autre collection de ce type lorsque nous étions allés en Irlande à l’époque il y a 4 ans). Là encore tout me fait de l’oeil, c’est horrible ! Finalement peut-être que c’est mieux que nous n’ayons pas de Primark sur la région 😉

J’ai besoin de chaussures ! Je n’ai plus de bottes : j’en cherche donc des cavalières, couleur caramel / marron avec mollets extensibles pour mes poteaux. Je n’ai pas encore trouvé la perle rare !

J’ai aussi flashé sur cette paire de bottines chez Eram :  Originales à souhait et surtout sans talons pour les journées où je cours partout ! Elles sont donc officiellement sur ma wish list !

La transition toute trouvée avant noël ce fera avec les décorations de noël !

Là encore je fonds devant les superbes déco de Disney !

Celle de Mrs Samovar et Zip bien évidemment.

Et celle de la porte d’Alice au pays des merveilles ! ❤