DECO, ZERO DECHET

Rendez-vous déco : la rénovation de la cuisine Avant/Après travaux

Comme annoncé dans l’article sur mon « inspiration cuisine », nous avons fait des travaux pour changer nos meubles de cuisine mais également la disposition et quelques aménagements.

Et voici le résultat !

Mais commençons par l’Avant : une cuisine avec une disposition en U mais pas complètement car traversée par un « couloir » de passage qui donne sur l’entrée puis mon bureau.

Un bar coupe la pièce et ne nous sert finalement ni à manger ni à boire l’apéro mais appelle seulement le bazar perpétuellement, même si je m’évertuais à le garder clean …

En effet l’entrée est dans la même pièce et sans rangement ni étagère, on vient plus facilement poser ses affaires sur le bar.

Seul avantage il « cachait » 2 très grands casseroliers : mais bémol, ceux-ci étant très gros et hauts, ils prennent en fin de compte beaucoup de place pour ranger de la vaisselle ou des plats qui pourraient être moins « éparpillés » et on perd la hauteur des casseroliers autant que l’on a du mal à « cloisonner » à l’intérieur ces grands rangements.

Résultat c’est le bazar, on y voit pas clair ou alors il y a seulement 2 immenses plats pour un seul tiroir géant ! Perte de place.

Un frigo très imposant, une tour très haute, un meuble vitré profond et haut complètent l’ensemble d’une cuisine certes moderne mais finalement rendue étroite et étouffante.

Résultat un sens de circulation pas pratique, ni hygiénique (les gens qui rentrent dans la cuisine directement en arrivant et posent sacs et clefs sur le plan de travail où l’on prépare le repas), ni sécuritaire (le plat chaud sortant du four avec les enfants traversant ce couloir en courant pour aller chercher un jeu dans mon bureau vu que vous apercevez sur la droite que les chambres sont dans le prolongement de ce couloir et mon bureau à l’opposé : une belle grande ligne droite pour prendre son élan ;-)) …

Bref nous avons choisi de fermer la partie donnant sur l’entrée et d’ouvrir côté salle à manger.

La phase de travaux peut démarrer après avoir passé des mois à réfléchir sur l’aménagement de notre cuisine en fonction de nos habitudes. D’ailleurs je vous propose un article sur comment s’y prendre pour concevoir les plans de sa cuisine et lister ses besoins.

Et après quelques semaines ….

Pour les meubles nous avons choisi le modèle de meubles KUNGSBACKA de chez IKEA : en noir avec plan de travail Bois.

Ce choix était une évidence car je souhaitais du noir et que c’est un modèle éthique (autant qu’acheter du Ikea puisse être éthique, vous en conviendrez, et même si cela s’apparente à du green washing, je n’avais que cette solution, mis à part le seconde main, et je n’en ai pas trouvé, c’était la solution la moins pire, avec un coût acceptable).

En effet ce modèle est fabriqué à partir de bouteilles plastiques recyclées.

Pour le réfrigérateur nous avons opté pour un modèle de frigo à tiroirs HOTPOINT ARISTON afin de conserver un maximum de linéaire bas et aussi pour mieux voir au quotidien les produits qu’il contient.

Notre organisation de frais est essentiellement à base d’aliments qu’on achète au marché, chez des petits commerçants, en vrac ou de reste de repas de la veille.

J’espère que ce rangement sera efficace pour ne plus avoir trop de nourriture d’avance et surtout voir d’un coup d’œil ce qu’il reste.

Nous n’achetons plus en grandes surfaces (un drive tous les 2 mois pour les produits type PQ, lait … ce qui m’évite de mettre les pieds dans une enseigne de supermarché, évite les achats inutiles, et surtout de prémices de crises d’angoisses que je développe de plus en plus dans les temples de la consommation ).

Nous ne consommons plus de yaourt, par exemple. De temps en temps du fromage blanc qu’on achète au marché, ou nous faisons des crèmes maison.

Donc cela réduit considérablement nos besoins d’espace sur des « étagères » de frigo.

De ce fait les tiroirs nous correspondent beaucoup plus pour le rangement de nos courses alimentaires.

Je vous ferais un retour d’expériences après quelques mois d’utilisation si cela vous intéresse.

Nous avons également un petit frigo top pour compléter, essentiellement bouteilles et reste de repas, ou plats que nous préparons : il va me permettre d’optimiser mon organisation façon batch cooking, que j’espère développer encore dans les prochains mois.

Nous avons opté niveau configuration pour certains placards qui s’ouvrent côté « salle à manger » pour faciliter le service et pour un certain esthétisme.

Côté entrée, nous allons installé une verrière.

Côté bureau, la porte atelier Castorama laisse désormais entrer la lumière depuis mon espace de travail et s’accorde avec la future verrière de l’entrée.

Niveau décoration, je tenais à ne pas laisser complètement vide le haut des murs et je cherchais une petite étagère purement déco pour y placer quelques objets suivant les saisons et les envies, avec également dans l’idée de pouvoir alterner les mugs (mon péché mignon, j’en ai beaucoup trop mais je continue d’en recevoir en cadeau et j’avoue que je me sers de tous, et qu’ils tournent également dans la maison, en guise de pots pour les succulentes ou de pots à crayon dans mon bureau … bref les mugs c’est mon point noir du minimalisme, mais il faut un talon d’Achille à toute héroïne 😉 On peut aussi inclure les boites à thé dans cette faiblesse ;-).

Ces mugs sont autant le symbole de mes voyages que de ma vie d’avant : un temps où acheter chez Starbucks ne me posait pas de problème.

Ce temps est révolu, mais j’ai conservé les mugs.

Les équerres Castorama, la planche Leroy Merlin (trouvée sur le bon coin) et la crédence noire Ikea

La caisse de vin customisée contient notre nécessaire à café : une cafetière italienne, un bocal de café en vrac, un bocal de sucre, 4 tasses à expresso. Vous pouvez retrouver mon tuto de ce coin café sur le site Toutlevin où je propose chaque mois un DIY déco ou utile.

La tour du four a réduit sa hauteur pour conserver un maximum cet aspect épuré sur le haut des murs, et puis vu que je ne suis pas super grande, cela m’évite de stocker des choses inaccessibles dans un placard trop haut.

Pour les aménagements intérieurs, nous n’avons quasiment que des tiroirs « hauts », pas d’étagères.

Seules exceptions pour les rangements d’angles, avec des étagères coulissantes, et un meuble à épices.

Nous avons conservé une plaque de cuisson au gaz car je ne voulais pas changer mes casseroles et poeles, je suis habituée à cuisiner comme cela, et surtout notre abonnement gaz de ville est peu cher.

 

Après la salle de bain, c’était le gros chantier.

Maintenant je vais poursuivre la déco de mon bureau et des chambres, mais ce sera purement du rangement, de la chine d’occaz.

Il nous reste l’entrée à aménager : juste de l’autre côté de la verrière.

Nous avançons aussi sur un projet de Bar / Bodega entièrement en récup’ et upcycling dans le jardin 😉

N’hésitez pas à aller voir mes tableaux Pinterest Déco Cuisine !

Si vous avez des questions, vous pouvez me les poser en commentaire de cet article.

Et vous, quelles sont vos envies de déco pour cet automne ?

OENOTOURISME - VINS

Découverte du château Malescasse : une escapade au cœur du vignoble

C’est dans le Médoc, à Lamarque, que le château Malescasse propose un vin distingué en cru bourgeois.

Avec une propriété, des chais et des espaces d’accueil rénovés, le château Malescasse s’inscrit entre tradition, art et modernité.

Le moulin Rose, la décoration intérieure, les sculptures et œuvres d’arts se répondent pour offrir une expérience visuelle qui accompagne les sens éveillés par les dégustations œnologiques.

Le domaine offre de nombreuses possibilités de balades et ateliers.

Terroir, travail de la vigne et climat favorable permettent l’élaboration de vins complexes et agréables.

Proche de l’estuaire de la Gironde, il permet une découverte de la région côté fleuve en direction de Blaye par exemple.

Une privatisation de la demeure est possible : la location du château peut recevoir jusqu’à 8 personnes dans ces pièces soigneusement décorées, ainsi que des options pour personnaliser le séjour entre atelier culinaire, repas de chef et croisière avec dégustation.

Chouette cadeau pour la fin de l’année scolaire ou pour les fêtes des pères, noël ou anniversaire : L’atelier assemblage.

Pour 50 euros par personne vous découvrez les secrets de fabrication d’un vin de prestige à partir des différents cépages. Le choix du pourcentage que vous utiliserez pour votre cuvée rendra votre vin unique. Chacun repart avec sa petite bouteille et son étiquette personnalisée.

Un souvenir unique et un moment convivial pour apprendre à élaborer le vin du château. Une idée aussi pour un enterrement de vie de célibataire pour des futurs mariés passionnés de vin.

Plusieurs ateliers dégustations existent : de 5 à 20 euros. 

Merci au Château Malescasse pour cette journée de découverte et leur accueil convivial !

Château Malescasse, 6 chemin du Moulin Rose, 33460 LAMARQUE, 05.56.58.90.09

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, OENOTOURISME - VINS

Un atelier dégustation au château Malartic Lagravière

Grand cru classé de graves en appellation Pessac Léognan, le château Malartic Lagravière est un domaine bordelais connu et reconnu.

L’histoire de cette famille et de cette propriété est passionnante et celle de son vin également.

Fort de son expérience en France, il possède des vignes en Argentine qui proposent des rouges et des blancs d’une grande qualité avec des arômes très intéressants.

Le château Malartic Lagravière vous permet de découvrir ses vignobles à travers un atelier dégustation accessible à tous et convivial, intitulé « Cépages et découverte ».

Cette dégustation comparative entre 4 vins des vignobles de Malartic offre la possibilité d’en apprendre plus sur les typicités en blanc ainsi que les assemblages bordelais et argentins en rouge.

Un véritable voyage entre l’Argentine et la France, qui s’accompagne de fruits secs et fromages pour échanger et apprécier un moment privilégié au coeur du château.

La salle de dégustation offre une vue sur les vignes très agréable.

Gros coup de coeur pour le DiamAndes de Uco Grande réserve : les vins argentins restent encore une découverte pour moi et celui-ci a bousculé mes papilles avec ses belles notes d’épices.

Cet atelier coûte 35 euros et peut constituer une jolie idée cadeau pour la fête des pères ou des mères (si en plus vous offrez mon roman avec, c’est le jackpot assuré dans les yeux des mamans 😉 )

Nous avons eu la chance de poursuivre cette visite avec un atelier sablés improvisé et ludique.

La matinée s’est terminé autour de délicieuses bouchées cuisinées par le chef Sébastien accompagnées de vins du château Malartic Lagravière, évidemment, pour notre plus grand bonheur.

Il existe plusieurs visites et ateliers allant de 14 euros à 35 euros toute l’année sur réservation.

Pour une expérience unique sur réservation, l’atelier du chef vous permet de participer à un cours de cuisine, ainsi qu’une visite et un déjeuner accord mets et vins des Vignobles Malartic pour 180 euros par personne.

Merci à toute l’équipe qui nous a accueillis pour cette demi-journée riche en découvertes et en convivialité !

Château Malartic-Lagravière 43 avenue de Mont-de-Marsan, 33850 LEOGNAN

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, OENOTOURISME - VINS

La maison Martell : un parcours dédié à la découverte du Cognac !

Vous avez sans doute déjà entendu Papi en fin de repas de famille proposer un petit Cognac en guise de digestif ?

Souffrant injustement d’une image démodée et parfois ringarde, le Cognac a pourtant plus d’un tour dans sa bouteille !

Désormais on peut apprendre à l’apprécier lors de dégustation et surtout à le revisiter avec de nombreuses recettes de cocktails.

C’est à la Maison Martell, une des plus prestigieuses productrices de ce spiritueux, que l’on peut découvrir son histoire et sa fabrication : de la vigne jusque dans le verre !

Le bâtiment est design et va encore innover avec la création d’un rooftop pour l’été !

A travers des ateliers ludiques, on en apprend plus sur l’importance des différents sols, par exemple, ou de la tonnellerie.

Chaque étape est expliquée : de la vigne à l’alambic en passant par le design des flacons et les échantillons dans les montres, nom donné aux petites bouteilles qui renferme les récoltes et assemblages en test.

300 ans d’histoire d’une famille et d’un savoir-faire, à travers lesquels on se balade comme dans un album photos.

J’ai noté pour ma part qu’en 1911, le cognac Martell a été servi lors du couronnement du roi George V d’Angleterre.

Prestige royal pour les français et la Charente !

Les différents parcours sont très bien pensés pour susciter la curiosité et répondre à de nombreuses questions que l’on se pose sur ce breuvage reconnu partout dans le monde.

On peut même repartir avec sa propre petite mise en bouteille !

L’atelier cocktail m’a particulièrement plu : convivial, ludique, on apprend à exécuter une recette avec un professionnel et ensuite on déguste sa réalisation !

Les visites vont de 14 à 95 euros.

Retrouvez toutes les infos sur leur site !

Une belle idée cadeau pour la fête des pères mais aussi pour maman si vous l’aviez oublié il y a quelques jours 😉

Vous connaissiez cet endroit ?

 

          

 

BORDEAUX EN FAMILLE, voyage

Un week-end dépaysant et déconnecté au Moulin de La Jarousse à moins de 2 H de Bordeaux

Si vous suivez régulièrement ce blog, la page Facebook et le compte Instagram, vous n’êtes pas sans ignorer que je suis autant citadine que Loup sauvage.

Je peux avoir besoin de m’hyper connecter à ma ville Bordeaux et me gorger de son énergie par delà les rues, comme d’aller me perdre dans un coin reculé loin de tout en marchant dans la forêt ou longeant une plage déserte en lisant ou écrivant pendant des heures sirotant un thé SEULE. ( Lov organic reste ma référence pour ces moments)

La solitude peut peser mais chez moi elle a vraiment quelque chose de positif. Je me retrouve, ainsi que mes besoins profonds et je me sens vraiment mieux après n’avoir rien fait que contempler et marcher. Elle va avec mon besoin de liberté !

J’ai désormais trouvé un endroit parfait pour ces moments entre Hygge et retraite créative : le Moulin de la Jarousse !

Autour d’un lac, à quelques kilomètres de Hautefort dans le Périgord , on peut louer des habitations insolites.

Du chalet spa, en passant par la cabane dans les arbres, le nid perché, ou la maisonnette sur l’eau, c’est un retour aux sources !

J’avais embarqué mon peignoir robe de chambre personnalisé !

Oui couronne et titre de noblesse, c’est la base pour une bonne personnalisation de son linge de maison ! 😉             

Le bois, les arbres, l’eau du lac, la verdure tout autour, le calme, le silence, tout est fait pour se détendre et décompresser.

Si besoin d’animations, il y a des activités à faire autour et à l’accueil de cette étendue, on saura toujours vous renseigner et vous chouchouter. On peut aussi emprunter des jeux, des livres, des canoës, bref pas de quoi s’ennuyer !

J’ai même pu assister à un atelier de fabrication de cosmétiques naturels : j’ai ainsi réalisé mon shampooing après avoir fait une balade instructive autour du lac et sur les plantes qui l’entourent.

Et à quelques kilomètres il y a aussi un charmant village avec le château de Hautefort !

Le matin, la livraison du petit-déjeuner te permet de profiter encore un peu du cocon de ton logement ou du soleil sur la terrasse.

Tu as la possibilité aussi de réserver un panier repas : très copieux et délicieux ! Parfait pour savourer les produits locaux et un plat chaud sans avoir rien à cuisiner !

Ma petite famille et moi avions loué le chalet Spa pour nous 4.

Les enfants avaient leurs lits et mezzanine et les parents un grand lit dans la vaste pièce principale.

Le poële à bois était vraiment agréable avec ses flammes et sa chaleur efficace en ce week-end de Pâques plutôt frileux, et le spa chauffé à 39 degrés : un bonheur total de détente et de calme !

L’aménagement est parfait pour un week-end : pas de cuisine, mais de quoi se faire un thé ou café, un petit frigo pour mettre des boissons au frais.

Pour le reste, c’est un confort complet pour tout ceux à la recherche du minimalisme sans sacrifier les edredons moelleux, la télé, et la douche chaude à l’italienne. La cabane de luxe, le chalet de la princesse 😉

Maintenant je n’ai qu’une hâte : aller tester la cabane sur l’eau ❤

Et vous, c’est où l’endroit qui vous ressource ?

BORDEAUX EN FAMILLE, CULTURE, LES ACTIVITES KIDS

Les ateliers « pour créer » de l’Institut Bernard Magrez : un pochoir comme Banksy

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-2

L’institut Bernard Magrez organise régulièrement des expositions artistiques.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-4

Que ce soit de la photographie, des sculptures ou des peintures, chaque fois on découvre de nouveaux artistes et on s’émerveille devant ceux que l’on connait déjà.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-9

Mais saviez-vous qu’ils organisent également des ateliers pour créer ?

Sur le modèle d’un artiste et selon sa technique, on apprend à réaliser sa petite oeuvre personnelle.

Les animations sont aussi variées qu’il y a d’expression d’art.

Apprendre à capter un regard en photo, s’initier au travail à l’encre, ou fabriquer un mobile, chacun y trouvera son compte en fonction de ce qui l’attire et l’inspire.

Ce jour-là, enfants et adultes étaient réunis autour d’un artiste populaire de street art : Banksy.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-11

Mes enfants avaient entendu parler de cet artiste à travers le livre « ils / elles ont changé le monde » (éditions De La martinière Jeunesse).

Ils ont été passionnés par son histoire d’anonymat, d’art de rue, de peinture.

Le choix du thème de notre atelier était donc évident : on découvrirait comment utiliser la technique du pochoir pour faire une peinture à la « Banksy ».

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-14

Après avoir sommairement découvert l’expo et l’oeuvre de Banksy présente, l’animatrice a présenté le matériel disponible pour créer son tableau.

Elle aide sans faire à la place et permet à chacun de fonctionner en toute autonomie.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-32

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-22

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-31

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-39

Tout le matériel est fourni et chacun repart avec son oeuvre.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-41

Mon fils a donc réalisé un Minion façon Banksy, avec une légère touche Mary Poppins 😉

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-40

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-25

L’atelier dure 1 heure.

Tous les mercredis et dimanches à 15h

tarif adulte 12 euros

Tarifs enfants et adhérents (goûter compris) 10 euros

Renseignements et réservations sur le site de l’Institut Bernard Magrez

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-1

BORDEAUX : Les idées du week-end avec enfants, BORDEAUX EN FAMILLE

L’atelier famille de la Cité du Vin de Bordeaux : un moment parent – enfant où tous les goûts sont permis !

Depuis l’ouverture de la Cité du Vin, je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir l’intérieur (excepté le Bar à Vin).

IMG_0116

Pendant les vacances, j’ai donc pris le temps d’amener le petit Kik’ de 7 ans à un atelier famille.

IMG_0119

« Tous les goûts sont permis »

IMG_0128

C’est une dégustation originale qui nous attend.

IMG_0134

On est surpris, on découvre.

IMG_0125

Les enfants apprennent à mieux connaitre les sens qui nous guident et comment ne pas toujours leur faire confiance.

IMG_0127

Avec des explications claires et un vrai temps pour que chacun puisse prendre la parole et donner son avis, l’animatrice a su intéresser tout le groupe à cette initiation à la dégustation.

IMG_0130

Pas d’alcool, rassurez-vous ! 😉

IMG_0129

Les enfants sont fiers de repartir avec quelques gestes techniques pour apprécier leur prochain jus de raisin !

IMG_0144

Un atelier familial à réserver d’urgence pour partager un moment ludique et instructif.

 

IMG_0154

La cité du Vin

Pour les enfants à partir de 6 ans

tarif 17 euros pour un enfant et un adulte

durée 1h30

Du 01/09 au 19/10/16 : tous les dimanches à 15h00
Vacances de la Toussaint (20-31/10/16) : tous les jours à 15h00

IMG_0139