LES ACTIVITES KIDS, SORTIES KIDS

Dinosauria : Le musée des dinosaures à Espéraza près de Carcassonne

Comme beaucoup d’enfants de son âge, mon fils de 10 ans est un passionné de dinosaure.

Jurassic Park et les T-rex n’ont plus aucun secret pour lui et j’avoue que je voue une affection toute particulière à la saga de Spielberg qui me fascine toujours autant.

Alors pour ses 10 ans, j’ai cherché à innover et j’ai déniché près de Carcassonne le musée des dinosaures appelé Dinosauria pour lui faire un week-end surprise sur ce thème.

Nous avons dormi dans une cabane dans les bois et le lendemain, direction Espéraza pour découvrir les fossiles et autres ossements de ces animaux géants disparus.

Clairement nous avons été agréablement surpris de cette visite.

Le tarif est plus que raisonnable vu la richesse de l’exposition permanente ainsi que des découvertes que l’on fait au fur et à mesure du parcours.

Aménagé dans l’ancienne gare du village, ce musée ne paie pas de mine de l’extérieur mais offre une quantité d’informations et de spécimens exposés intéressants.

On y découvre les dinosaures retrouvés un peu partout mais surtout ceux qui ont été déterrés dans l’Aude et à proximité du musée.

L’histoire est passionnante et on suit les aventures d’Eva, un ampelosaurus qui a mis 4 ans à sortir de terre.

Pendant les vacances des animations et ateliers sont proposés : nous étions malheureusement en dehors de cette saison et n’avons pas pu participer à l’un d’entre eux comme le moulage d’empreinte ou l’initiation aux fouilles de paléontologie.

Ce musée est un très beau combiné de fossiles, ossements, squelettes, reconstitution, automates, mise en scène : bref pour tous les âges et tous les degrés de connaissance. (J’ai volontairement omis de nombreuses photos pour vous laisser une part de surprise lors de la visite)

La visite peut se poursuivre à l’extérieur avec des circuits de randonnée sur les traces du dinosaure et également sur le chantier de fouilles à Bellevue à 3 km de là à certaines dates de l’année.

N’hésitez pas à aller vous restaurer un peu plus loin dans la région à 1h15 de là dans un endroit extra par son ambiance guinguette tapas, ses produits du terroir et son côté confidentiel : la cantine du curé.

Je vous conseille de réserver (ouvert d’avril à décembre) car le lieu se remplit par le bouche à oreille et on comprend pourquoi !

De quoi clôturer une belle journée de visite !

 

LES ACTIVITES KIDS, SORTIES KIDS

Les cabanes dans les bois près de Carcassonne : dormir dans les arbres avec tout le confort d’un hôtel

Besoin d’une escapade loin de l’agitation du quotidien ? d’un week-end en amoureux ou d’une parenthèse en famille ?

Nous avons découvert près de Carcassonne des chambres tout confort digne d’un hôtel mais avec un cadre naturel : les cabanes dans les bois.

De véritables cabanes aménagées dans les arbres avec des lits, mais aussi une salle de bain ( que ceux qui ont peur des toilettes sèches ou de devoir aller se doucher dans une bassine soient rassurés : ici on est comme à l’hôtel), et d’ailleurs même une télé et un mini bar.

Il existe plusieurs tailles de cabanes selon la capacité d’accueil de chacune : nous étions dans une cabane Cahute.

Pour manger, vous pouvez vous faire livrer des paniers repas délicieux avec des produits maison et du terroir, et même le petit-déjeuner que vous pourrez déguster sur votre terrasse avec la vue sur les arbres et le calme environnant.

La décoration est sobre et garde tout le cachet d’une cabane avec la fonctionnalité des équipements d’un logement en gîte ou chambre d’hôtes.

Une piscine complète les loisirs sur place ainsi qu’un parcours pour les enfants avec tir à l’arc et des étendues pour se promener autour du domaine.

J’ai particulièrement apprécié le couchage confortable, ainsi qu’une chambre à part pour les enfants, afin que les parents puissent profiter un peu de la soirée.

Le panier repas était succulent et permettait de profiter de la soirée sur place après le trajet depuis Bordeaux.

Et le petit déjeuner copieux (mais tellement happée par l’instant, je n’ai même pas pris la photo) nous invite à ralentir et profiter de ce moment de détente avant de démarrer la journée.

A 5 minutes vous pourrez rejoindre la ville de Carcassonne et découvrir ses remparts et sa cité médiévale ainsi que son fameux cassoulet.

Dans les environs, si vous êtes en famille, il existe un musée du dinosaure, peu connu mais qui vaut le détour.

Enfin une visite au gouffre de Cabrespine peut clôturer dignement cette escapade dépaysante.

Vous connaissez Carcassonne ?

Vous aimez les nuits insolites en cabane ou ailleurs ?

N’hésitez pas à me partager vos bonnes adresses.

 

Non sponsorisé, ceci n’est pas un partenariat.

LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

3 lectures en anglais pour cet été

Retourner à Londres m’a donné envie de renouer avec ce pur plaisir qu’est la lecture en VO.

Parce que la traduction aussi bonne soit elle, ne peut pas réussir le même effet qu’une phrase dans son sens littéral et dans son contexte linguistique, que des références ou des descriptions ne rendent pas toujours justice à ce que l’auteur a voulu dire et puis surtout parce que lire en anglais c’est pour moi une petite madeleine de Proust qui me permet de m’immerger direct dans le pays et de voyager depuis mon canapé ou ma chaise longue.

Alors si vous aussi vous hésitez encore à vous lancer dans certaines lectures en VO, peut-être que les titres ci-dessous, pas encore traduits, vous donneront envie de les découvrir avant leur version française, et si lire en anglais vous demande du temps, quoi de mieux que les vacances pour se lancer dans ce genre de challenge ?

I owe you one : Sophie Kinsella

L’histoire :

Fixie Farr can’t help herself. Straightening a crooked object, removing a barely-there stain, helping out a friend . . . she just has to put things right. It’s how she got her nickname, after all.

So when a handsome stranger in a coffee shop asks her to watch his laptop for a moment, Fixie not only agrees, she ends up saving it from certain disaster. To thank her, the computer’s owner, Sebastian, scribbles her an IOU – but of course Fixie never intends to call in the favour.

That is, until her teenage crush, Ryan, comes back into her life and needs her help – and Fixie turns to Seb. But things don’t go according to plan, and now Fixie owes Seb: big time.

Soon the pair are caught up in a series of IOUs – from small favours to life-changing debts – and Fixie is torn between the past she’s used to and the future she deserves.

Does she have the courage to fix things for herself and fight for the life, and love, she really wants?  »

 

Si comme moi vous avez succombé aux aventures de l’accro du shopping il y a plusieurs années alors vous connaissez Sophie Kinsella et son style inimitable qui fait mouche à chaque fois. J’adore découvrir ses nouveaux romans en anglais car pour moi son humour est vraiment plus juste en VO.

Celui-ci est le dernier sorti, pas encore traduit en français, donc c’est aussi pour moi l’occasion de pouvoir lire en avant-première ses livres ! (J’ai d’ailleurs la plupart de ses bouquins en anglais pour cette raison entre autre).

On retrouve bien sûr l’humour de Sophie Kinsella et les situations rocambolesques de ses personnages.

Le rythme ne faiblit jamais et j’ai savouré ce roman comme une vraie pause détente estivale au milieu de l’année scolaire !

 

Nine perfect strangers : Liane Moriarty

L’histoire :

« Nine people gather at a remote health resort. Some are here to lose weight, some are here to get a reboot on life, some are here for reasons they can’t even admit to themselves. Amidst all of the luxury and pampering, the mindfulness and meditation, they know these ten days might involve some real work. But none of them could imagine just how challenging the next ten days are going to be.

Frances Welty, the formerly best-selling romantic novelist, arrives at Tranquillum House nursing a bad back, a broken heart, and an exquisitely painful paper cut. She’s immediately intrigued by her fellow guests. Most of them don’t look to be in need of a health resort at all. But the person that intrigues her most is the strange and charismatic owner/director of Tranquillum House. Could this person really have the answers Frances didn’t even know she was seeking? Should Frances put aside her doubts and immerse herself in everything Tranquillum House has to offer – or should she run while she still can?

It’s not long before every guest at Tranquillum House is asking exactly the same question. »

 

Vous connaissez peut-être la série « Big little lies » tirée d’un des premiers livres de cette auteure ? J’ai adoré également « le secret du mari » qui mérite selon moi une adaptation cinéma avec toujours cette ambiance à la Wisteria Lane qui manque un peu maintenant que la série « Desperate Housewines » est achevée.

Ici, Liane Moriarty rend encore l’intrigue fascinante et crée un huit clos où chacun a une bonne raison d’avoir peur de quelqu’un. Du coup j’ai envie d’en découvrir encore plus de cette autrice : vous connaissez ses autres livres ?

 

Swallowtail Summer : Erica James

L’histoire :

Linston End has been the summer holiday home for three families for many years. A rambling thatched house nestled on the water’s edge on the Norfolk Broads, it’s a haven of long, lazy picnics on the river, gin and tonics in the garden; a place to spend time together.

But this year, the friends are rocked by unexpected news, and it seems that Linston End will never be the same again. For some, this summer feels like the end. For others, it might just be the beginning. . .

J’ai découvert cette auteure et je me suis régalée. Apparemment elle a sorti plusieurs ouvrages et aucun n’est traduit en français. Celui-ci est succulent. Les descriptions nous transportent directement dans un bel été en famille et entre amis. L’ambiance qui s’en dégage est envoutante. Je pense que je vais devoir reprendre une dose d’Erica James en m’aventurant sur ses autres romans. Celui-ci était à seulement 0.99 euros en version kindle alors c’est vraiment l’occasion de lire en anglais sans se ruiner.

 

Vous lisez en anglais ou en VO ? Quels sont les auteurs que vous appréciez dans leur langue et moins en français ?

Avez-vous des auteurs anglophones qui ne sont pas traduits et que vous adorez ?

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me les faire découvrir !

 

Mon roman est toujours disponible 😉

En français 😉

 

BORDEAUX EN FAMILLE, LES ACTIVITES KIDS

5 jeux d’extérieur pour occuper les enfants (et les parents) en vacances

Quand les beaux jours sont là, et qu’on a la chance d’avoir un jardin, on se dit qu’il n’y aura rien de plus simple pour occuper les enfants que les envoyer jouer dehors … mais la phrase redoutée arrive : « je m’ennuie ».

Alors voici quelques idées de jeux pour l’extérieur qui t’éviteront d’avoir à construire une piscine ou transformer ton jardin en aire de jeu municipale avec balançoires et toboggans.

  1. les slacklines

Entre deux arbres ou même un poteau, tu peux leur faire travailler leur équilibre avec les fameuses Slacklines.

Attention, on veut pas finir aux urgences alors on débute par un accrochage à ras du sol et petit à petit on prend de la hauteur. L’avantage c’est que même les ado vont kiffer !

Pour tenir debout il faut rester calme, prendre son temps et se concentrer …

Bref un jeu qui permet de se centrer sur son corps, de se détendre tout en étant dehors et de profiter de l’ombre des arbres et du jardin.

Et pour les parents c’est tout bénèf aussi car cela oblige à se gainer alors vive les abdos et les muscles profonds en jouant avec les enfants ! 😉

2. Le Molky

L’incontournable Molky : il commence à être bien connu et même célèbre !

C’est un jeu en bois qui demande adresse, concentration et dextérité.

Parfait pour jouer en famille aussi car cela rappelle aux parents les parties de pétanque de leur jeunesse 😉

 

3. L’indémodable élastique des cours de récré

L’élastique fait travailler le cardio de tes bambins 😉

Autrement dit, cela devrait bien les fatiguer.

Et contrairement aux idées reçues, les garçons adorent ce jeu autant que les filles !

Alors pour le prix dérisoire, on s’offre des heures de tranquillité !

4.  Un kit de jardinier

Un coin de terre où ils pourront planter leurs propres graines et le reste du temps l’entretenir : arracher les mauvaises herbes, creuser autour, gratter la terre … Bref se prendre pour de vrais jardiniers !

Aucun enfant ne trouve le temps long à ramasser les cailloux du jardin en remplissant sa brouette ! (Et pour vous, ce sera nickel pour passer la tondeuse ensuite 😉 )


5. La tente de jardin

Une maisonnette (pliable c’est encore mieux) c’est des heures de jeux en perspective : dinette, aventures, papa-maman, école …

Tout est possible dans leur imagination ! L’avantage c’est qu’ils pourront jouer dedans aussi quand l’hiver sera venu, et que vous pouvez la déplacer à l’ombre en fonction des heures de la journée, et même l’emporter sur votre lieu de vacances.

Un investissement largement rentabilisé qui servira même pour la sieste des plus récalcitrants : dormir sous la tente, c’est beaucoup plus fun que dans son lit 😉

 

Et vous quels sont vos indispensables pour que les enfants jouent au jardin ?

voyage, ZERO DECHET

Réduire ses déchets EN VACANCES, EN BALADE : mission impossible ?

Les vacances tant attendues ! On se détend, on lâche la pression et si on a de la chance, on part même vers une destination dépaysante loin de sa maison et de son train-train quotidien.

Mais en matière de réduction des déchets, il faudrait éviter de faire un carnage juste sous prétexte qu’on est en vacances.

D’autant plus que certains objets sont super pratiques et que ce serait dommage de ne pas garder sa conscience responsable près de la plage ou de la montagne, là où la nature mérite toute notre respect.

Voici mes indispensables pour continuer à réduire ses déchets en vacances :

  • un travel mug, autrement dit en français un mug de voyage : Tu pourras même te le faire remplir au Starbucks si l’envie est trop présente (et pour info tu paies moins cher en plus), ou dans tout autre commerce : il suffit de demander gentiment. On ne m’a jamais refusé l’eau chaude de mon thé dedans : ni en France ni à l’étranger.

Je t’en conseille 2 testés et approuvés : la Qwetch et le Contigo.

Les 2 gardent très bien la chaleur (un peu trop même parfois ;-)) et ne fuient pas.

Chacun a son petit design et cela dépend ensuite du style que tu préfères : ils existent dans tout plein de couleurs.

J’ai une légère préférence pour la Contigo pour son couvercle stop’n’go, mais il est en plastique. Par contre elle me suit partout ! Cela fait au moins 5 ans que je l’utilise presque tous les jours.

La Qwetch a une capacité un peu trop petite pour ma dose de thé mais tout se nettoie super bien et est bien résistant !

  • une gourde : ( je ne parle pas de ta meilleure copine !) là encore tu auras l’embarras du choix.

Je n’ai pas encore trouvé ma gourde idéale mais nous en avons qui nous suivent partout !

J’aime beaucoup ma Powertech pour son design et sa poignée pratique, mais elle est en « plastique » et ne garde pas le frais ni le chaud.

J’en ai une de chez Superdry rose fluo qui fait le job pour le moment, mais la partie bouchon / vis n’est pas pratique à nettoyer. Bref je cherche toujours si tu as des marques à me conseiller.

 

  • le goûter / l’encas dans un tupperware : une baguette et des carrés de chocolat, un fruit, des biscuits achetés en vrac, une part de brioche achetée au marché. Penses-y ! C’est quand même meilleur qu’un pitch ou autre truc bourré de sucre dans un sachet individuel en plastique.

 

  • Avoir le fameux couteau suisse : l’idéal serait même d’avoir ses couverts ou chacun son couteau multi-services pour éviter les fourchettes en plastique du resto de bord de plage (comment peut-on être restaurateur près de l’océan et ne pas se sentir concerné par les déchets ? je n’ai toujours pas compris …).

Nous ne sommes pas encore bien équipé : nous avons bien évidemment notre tire-bouchon toujours dans notre sac à dos 😉 mais je pense que le père noël nous apportera des beaux couteaux multi-fonctions !


  • des mouchoirs en tissus : des grands qui peuvent servir de serviettes de table, cela évite le rouleau de sopalin ou les serviettes en papier pour le pique-nique et les repas dans ton logement de location (attention pas les 2 à la fois : on ne s’essuie pas la bouche avec son mouchoir sale ! on est Zéro déchet, pas crade 😉 )

C’est tout bête mais qu’est ce qu’on a gagné comme place dans notre poubelle, et comme économie ! En plus on les glisse à 60 degrés avec les serviettes de toilettes et / ou torchons et on ne fait pas + de machines au final, comme avec les cotons lavables de la salle de bain.

  • des pailles inox : Quand on aime autant les cocktails que moi, cela peut vite tourner à la catastrophe environnementale de compter le nombre de pailles que l’on a consommé pendant les vacances au resto ou à la terrasse d’un bar !

Alors pour me déculpabiliser de consommer local (hum) et pouvoir profiter de ces boissons désaltérantes (hum bis), j’ai opté depuis peu pour des pailles inox.

Je précise au serveur à la commande que je ne veux pas de paille et je dégaine la mienne de mon sac !

Elle est dans son petit pochon prête à l’emploi, solide, résistante, et j’ai le petit goupillon pour la nettoyer dès que je peux.

Deux secondes et c’est fait ! Et je ne culpabilise plus ! 😉

 

Dans la trousse de toilette :

  • Le savon / shampooing solide : pratique, économique, ne laissera aucune bouteille dans la poubelle ! On peut en acheter à la coupe, ou dans des emballages compostables.

Le savon de chez Belice reste mon chouchou pour le moment. Hydratant, naturel, fabriqué dans le 24, je rêve juste de pouvoir tous les avoir 😉

Bref ce n’est pas toujours facile de garder les habitudes de chez soi quand on est en vacances … cela demande un peu d’organisation, mais au final tout est une question de réflexe et de bon sens …

Et vous, vous avez des astuces pour réduire les emballages et déchets pendant vos escapades loin de la maison ?

CULTURE, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

Quel livre choisir pour une ado de 12 ans ? 5 lectures validées par ma fille !

Plus d’un an et demi après, me voici enfin, avec une nouvelle sélection de lecture !

Je sais, j’ai pris mon temps, mais le collège c’est pas tous les jours les vacances !

En vrai je me rends compte qu’écrire un article de blog, c’est long ! Pire qu’une interro de maths ou qu’un devoir d’histoire-géo !

Donc le retour de la grande pourriture est enfin d’actualité ! (d’ailleurs j’assume de moins en moins ce surnom, quand les lecteurs de ma mère me croisent en vrai : appelez moi « princesse Licorne », MERCI ! ;-))

Mais s’il y a bien une chose que j’adore toujours autant c’est lire !

Alors si vos « adorables » filles sont comme moi, mais qu’elles n’ont pas d’idées, je vous suggère de leur acheter les bouquins suivants (vous voulez être tranquille pendant les vacances ou pas ? ;-))

Cliquez sur les photos pour commander le livre sur Amazon

The Hate You Give de Angie Thomas

L’histoire :
Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

J’ai aimé ce livre car j’ai eu l’impression de faire partie du combat que l’héroïne mène. Ce livre m’a complètement transporté dans le quartier pas très sûr de sa famille et j’ai vraiment ressenti la haine et la tristesse qu’a ressenti Starr. Lorsque j’ai commencé ce roman, c’est comme si j’avais traversé les pages pour me retrouver témoin de tous les mots que l’auteure a choisi pour me toucher.

J’ai moins aimé les chapitres qui racontent la vie de son école, j’ai trouvé que ce n’était pas nécessaire à l’histoire mais ce livre est vraiment un coup de poing dans le racisme et l’inégalité.

Ce roman m’a fait sortir de mon genre de lecture, si vous ne lisez pas forcément ce style de livre, lisez les premières pages de cette histoire et vous serez embarqué !

 

Qui ment ? de Karen M Macmanus

L’histoire :
Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l’élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle… Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n’est pas accidentelle. Dès lors qu’un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d’eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre.
Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont tous quelque chose à cacher…

J’ai aimé car je change d’hypothèse sur le coupable à chaque chapitre. J’ai dû résister je ne sais pas combien de fois à l’envie de lire la fin. Ce livre part un peu dans tous les sens, mais c’est super. Les liens qui se créent entre les suspects qui ne se connaissaient même pas avant le meurtre deviennent de plus en plus forts alors qu’ils sont très différents.

J’ai tout aimé dans ce bouquin. Il est vraiment super et je le conseille vivement parce que d’habitude je n’aime pas les romans policiers mais celui-ci est vraiment génial !

 

Si c’est pour l’éternité de Tommy Wallach

L’histoire :
Enchanté. Moi, c’est Parker. J’ai 17 ans, je suis moyennement mignon et j’aime sécher les cours pour traîner dans les halls des hôtels chics de San Francisco. J’en profite pour perfectionner mes techniques de pickpocket.
Ah et je n’ai pas prononcé un mot depuis la mort de mon père, il y a 5 ans.
Voilà, vous savez (presque) tout.
Mais laissez-moi vous raconter l’évènement le plus marquant de ma vie : ma rencontre avec Zelda Toth et ce jour où j’ai décidé de tout faire pour lui redonner le goût à la vie.

J’ai aimé dans ce livre le côté gros suspens et les tas de rebondissements. Je ne m’attendais pas du tout au secret de Zelda qui est vraiment un personnage mystérieux. Parker m’a beaucoup étonné en se promettant de sauver la vie d’une fille dont il ne connaît rien juste pour ses beaux yeux.

Je ne trouve aucun point négatif à ce livre qui m’a mis la larme à l’œil.

 

Stony Bay Beach de Huntley Fitzpatrick

L’histoire :
Samantha a 17 ans. Sa mère est une figure politique locale. Leur maison est immense, immaculée, tout le contraire de celle des Garrett, les voisins que sa mère déteste. Ces derniers ont huit enfants et vivent dans un bouillonnant désordre organisé. Un jour d’été, alors que Sam les observe de son balcon, un garçon l’y rejoint : c’est Jase, le troisième enfant des Garrett. Commence alors pour Sam et Jase l’été des premières fois, mais aussi des secrets, qui ne peuvent rester bien longtemps gardés…

J’ai aimé le côté romantique de ce roman. Le cadre de cette histoire a bien été choisi. Une histoire d’amour improbable mais assez logique, finalement. Je l’ai dévoré et lorsque je suis arrivée à la fin, je me suis dit : oh non ! Déjà ?

J’ai tout aimé, je vous le recommande
Du coup il existe une « suite », enfin plutôt un crossover, qui est toujours aussi bien écrit !

 

M(enteuse) D(rôlement) R(âleuse) de Kody Keplinger

L’histoire :
Sonny s’est toujours sortie de toutes les situations en mentant. Cela ne lui a jamais demandé beaucoup d’efforts : c’est un talent inné chez elle. Mais exceller dans l’art du mensonge peut devenir très compliqué quand il s’agit de dire la vérité, rien que la vérité. Comment avouer à Ryder, le garçon qui lui plaît, qu’elle se fait passer pour Amy, sa meilleure amie, depuis le début de leur discussion sur Internet ? Et comment dire à Amy qu’elle n’a toujours rien révélé de la supercherie à Ryder ? Elle devra vite trouver une solution, sous peine de finir par les perdre tous les deux…

J’ai aimé ce livre car on ne sait pas trop quand Sonny va dire la vérité à Ryder. On ne peut pas se douter de la fin car on est trop plongé dans les mensonges de Sonny et Amy. C’est assez rigolo et on peut très bien s’identifier.

Le livre se lit très rapidement.

 

Voilà c’est fini pour cette fois ! Et vous, quels sont les livres que vous me conseillez ?

SORTIES KIDS, voyage

Un week-end nature au camping de la Dordogne verte

Les vacances riment encore trop souvent avec hyperactivité, mais il faut occuper les enfants.

Parfois on a juste envie de ne rien faire ou plutôt faire un retour aux sources, renouer avec la simplicité et la nature.

Dans le camping de la Dordogne verte, on peut profiter du calme et se détendre et le reste de la famille peut faire ce qui lui plait !

Mon premier vrai coup de coeur : je peux y garder mes habitudes Zéro déchet car il y a plusieurs composteurs dans le camping.

De taille familiale, il offre l’accès à la piscine municipale (surveillée) et à des toboggans aquatiques. Pensez à prendre des slips de bain pour les gars ! Les shorts de bain y sont interdits.

Une route à traverser et vous voilà près de la Dronne, un cours d’eau paisible qui propose une petite plage, des jeux pour enfants, un snack et une pizzeria.

Pas besoin d’aller bien loin pour se sentir de suite dépaysé et que les enfants puissent patauger en toute sécurité (la baignade est surveillée).

Un parcours d’accrobranche et la location de canoës sont également sur place.

Nous avions un grand bungalow pour notre famille : le confort de la literie est top !

A l’intérieur du mobilhome, on renoue avec les vraies joies du camping puisque pas de lave-vaisselle, alors on joue aux cartes ou au Yam’s celui qui s’y collera. L’espace est suffisamment grand. J’adore prendre le temps de voir l’eau de mon thé chauffer à la petite casserole comme le faisait ma mamie avec son café … ❤

C’est surtout à l’extérieur que l’on passe le plus de temps et on voudrait ne jamais quitter le havre de paix qui s’étend devant la location : un grand saule pleureur et une étendue d’herbe pour faire une sieste à l’ombre de l’arbre, manger le midi sans craindre la chaleur, ou tout simplement, dessiner assise sur un bain de soleil …

Il y a d’autres hébergements sur place : entre autre, de jolis chalets en bois sur pilotis qui se fondent dans le paysage.

A moins de 10 minutes en voiture, un carrefour contact permet de faire le plein du frigo et même le dimanche matin ! On peut commander des viennoiseries à l’accueil du camping pour les petit-déjeuner des vacances !

Un bar et sa salle conviviale permettent de visionner les grands évènements sportifs en toute convivialité !

Des barbecues sont également à disposition pour préparer de grandes tablées entre voisins de vacances ! 🙂

A 5 minutes en voiture, je vous conseille d’aller boire un cocktail avec des tapas à l’Hacienda Loca : bon rapport qualité prix, terrasse avec piscine et pistolet à eau 😉

Pour les enfants, trampolines, mini-golf, structures gonflables, ping-pong, tennis, complètent les équipements pour les plus actifs !

Le camping bénéficie entre autre du label Eco responsable pour son respect de la nature.

Parfait pour des vacances au vert près de la Dronne !

D’ailleurs on parlera très prochainement de « comment continuer ses habitudes Zéro déchet en vacances ?« .

Camping de la Dordogne Verte ,Avenue François Mitterrand, 24410 Saint-Aulaye

Merci au camping de la Dordogne Verte pour son accueil !

Partenariat