BORDEAUX EN FAMILLE, LES ACTIVITES KIDS

5 jeux d’extérieur pour occuper les enfants (et les parents) en vacances

Quand les beaux jours sont là, et qu’on a la chance d’avoir un jardin, on se dit qu’il n’y aura rien de plus simple pour occuper les enfants que les envoyer jouer dehors … mais la phrase redoutée arrive : « je m’ennuie ».

Alors voici quelques idées de jeux pour l’extérieur qui t’éviteront d’avoir à construire une piscine ou transformer ton jardin en aire de jeu municipale avec balançoires et toboggans.

  1. les slacklines

Entre deux arbres ou même un poteau, tu peux leur faire travailler leur équilibre avec les fameuses Slacklines.

Attention, on veut pas finir aux urgences alors on débute par un accrochage à ras du sol et petit à petit on prend de la hauteur. L’avantage c’est que même les ado vont kiffer !

Pour tenir debout il faut rester calme, prendre son temps et se concentrer …

Bref un jeu qui permet de se centrer sur son corps, de se détendre tout en étant dehors et de profiter de l’ombre des arbres et du jardin.

Et pour les parents c’est tout bénèf aussi car cela oblige à se gainer alors vive les abdos et les muscles profonds en jouant avec les enfants ! 😉

2. Le Molky

L’incontournable Molky : il commence à être bien connu et même célèbre !

C’est un jeu en bois qui demande adresse, concentration et dextérité.

Parfait pour jouer en famille aussi car cela rappelle aux parents les parties de pétanque de leur jeunesse 😉

 

3. L’indémodable élastique des cours de récré

L’élastique fait travailler le cardio de tes bambins 😉

Autrement dit, cela devrait bien les fatiguer.

Et contrairement aux idées reçues, les garçons adorent ce jeu autant que les filles !

Alors pour le prix dérisoire, on s’offre des heures de tranquillité !

4.  Un kit de jardinier

Un coin de terre où ils pourront planter leurs propres graines et le reste du temps l’entretenir : arracher les mauvaises herbes, creuser autour, gratter la terre … Bref se prendre pour de vrais jardiniers !

Aucun enfant ne trouve le temps long à ramasser les cailloux du jardin en remplissant sa brouette ! (Et pour vous, ce sera nickel pour passer la tondeuse ensuite 😉 )


5. La tente de jardin

Une maisonnette (pliable c’est encore mieux) c’est des heures de jeux en perspective : dinette, aventures, papa-maman, école …

Tout est possible dans leur imagination ! L’avantage c’est qu’ils pourront jouer dedans aussi quand l’hiver sera venu, et que vous pouvez la déplacer à l’ombre en fonction des heures de la journée, et même l’emporter sur votre lieu de vacances.

Un investissement largement rentabilisé qui servira même pour la sieste des plus récalcitrants : dormir sous la tente, c’est beaucoup plus fun que dans son lit 😉

 

Et vous quels sont vos indispensables pour que les enfants jouent au jardin ?

Publicités
voyage, ZERO DECHET

Réduire ses déchets EN VACANCES, EN BALADE : mission impossible ?

Les vacances tant attendues ! On se détend, on lâche la pression et si on a de la chance, on part même vers une destination dépaysante loin de sa maison et de son train-train quotidien.

Mais en matière de réduction des déchets, il faudrait éviter de faire un carnage juste sous prétexte qu’on est en vacances.

D’autant plus que certains objets sont super pratiques et que ce serait dommage de ne pas garder sa conscience responsable près de la plage ou de la montagne, là où la nature mérite toute notre respect.

Voici mes indispensables pour continuer à réduire ses déchets en vacances :

  • un travel mug, autrement dit en français un mug de voyage : Tu pourras même te le faire remplir au Starbucks si l’envie est trop présente (et pour info tu paies moins cher en plus), ou dans tout autre commerce : il suffit de demander gentiment. On ne m’a jamais refusé l’eau chaude de mon thé dedans : ni en France ni à l’étranger.

Je t’en conseille 2 testés et approuvés : la Qwetch et le Contigo.

Les 2 gardent très bien la chaleur (un peu trop même parfois ;-)) et ne fuient pas.

Chacun a son petit design et cela dépend ensuite du style que tu préfères : ils existent dans tout plein de couleurs.

J’ai une légère préférence pour la Contigo pour son couvercle stop’n’go, mais il est en plastique. Par contre elle me suit partout ! Cela fait au moins 5 ans que je l’utilise presque tous les jours.

La Qwetch a une capacité un peu trop petite pour ma dose de thé mais tout se nettoie super bien et est bien résistant !

  • une gourde : ( je ne parle pas de ta meilleure copine !) là encore tu auras l’embarras du choix.

Je n’ai pas encore trouvé ma gourde idéale mais nous en avons qui nous suivent partout !

J’aime beaucoup ma Powertech pour son design et sa poignée pratique, mais elle est en « plastique » et ne garde pas le frais ni le chaud.

J’en ai une de chez Superdry rose fluo qui fait le job pour le moment, mais la partie bouchon / vis n’est pas pratique à nettoyer. Bref je cherche toujours si tu as des marques à me conseiller.

 

  • le goûter / l’encas dans un tupperware : une baguette et des carrés de chocolat, un fruit, des biscuits achetés en vrac, une part de brioche achetée au marché. Penses-y ! C’est quand même meilleur qu’un pitch ou autre truc bourré de sucre dans un sachet individuel en plastique.

 

  • Avoir le fameux couteau suisse : l’idéal serait même d’avoir ses couverts ou chacun son couteau multi-services pour éviter les fourchettes en plastique du resto de bord de plage (comment peut-on être restaurateur près de l’océan et ne pas se sentir concerné par les déchets ? je n’ai toujours pas compris …).

Nous ne sommes pas encore bien équipé : nous avons bien évidemment notre tire-bouchon toujours dans notre sac à dos 😉 mais je pense que le père noël nous apportera des beaux couteaux multi-fonctions !


  • des mouchoirs en tissus : des grands qui peuvent servir de serviettes de table, cela évite le rouleau de sopalin ou les serviettes en papier pour le pique-nique et les repas dans ton logement de location (attention pas les 2 à la fois : on ne s’essuie pas la bouche avec son mouchoir sale ! on est Zéro déchet, pas crade 😉 )

C’est tout bête mais qu’est ce qu’on a gagné comme place dans notre poubelle, et comme économie ! En plus on les glisse à 60 degrés avec les serviettes de toilettes et / ou torchons et on ne fait pas + de machines au final, comme avec les cotons lavables de la salle de bain.

  • des pailles inox : Quand on aime autant les cocktails que moi, cela peut vite tourner à la catastrophe environnementale de compter le nombre de pailles que l’on a consommé pendant les vacances au resto ou à la terrasse d’un bar !

Alors pour me déculpabiliser de consommer local (hum) et pouvoir profiter de ces boissons désaltérantes (hum bis), j’ai opté depuis peu pour des pailles inox.

Je précise au serveur à la commande que je ne veux pas de paille et je dégaine la mienne de mon sac !

Elle est dans son petit pochon prête à l’emploi, solide, résistante, et j’ai le petit goupillon pour la nettoyer dès que je peux.

Deux secondes et c’est fait ! Et je ne culpabilise plus ! 😉

 

Dans la trousse de toilette :

  • Le savon / shampooing solide : pratique, économique, ne laissera aucune bouteille dans la poubelle ! On peut en acheter à la coupe, ou dans des emballages compostables.

Le savon de chez Belice reste mon chouchou pour le moment. Hydratant, naturel, fabriqué dans le 24, je rêve juste de pouvoir tous les avoir 😉

Bref ce n’est pas toujours facile de garder les habitudes de chez soi quand on est en vacances … cela demande un peu d’organisation, mais au final tout est une question de réflexe et de bon sens …

Et vous, vous avez des astuces pour réduire les emballages et déchets pendant vos escapades loin de la maison ?

CULTURE, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

Quel livre choisir pour une ado de 12 ans ? 5 lectures validées par ma fille !

Plus d’un an et demi après, me voici enfin, avec une nouvelle sélection de lecture !

Je sais, j’ai pris mon temps, mais le collège c’est pas tous les jours les vacances !

En vrai je me rends compte qu’écrire un article de blog, c’est long ! Pire qu’une interro de maths ou qu’un devoir d’histoire-géo !

Donc le retour de la grande pourriture est enfin d’actualité ! (d’ailleurs j’assume de moins en moins ce surnom, quand les lecteurs de ma mère me croisent en vrai : appelez moi « princesse Licorne », MERCI ! ;-))

Mais s’il y a bien une chose que j’adore toujours autant c’est lire !

Alors si vos « adorables » filles sont comme moi, mais qu’elles n’ont pas d’idées, je vous suggère de leur acheter les bouquins suivants (vous voulez être tranquille pendant les vacances ou pas ? ;-))

Cliquez sur les photos pour commander le livre sur Amazon

The Hate You Give de Angie Thomas

L’histoire :
Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

J’ai aimé ce livre car j’ai eu l’impression de faire partie du combat que l’héroïne mène. Ce livre m’a complètement transporté dans le quartier pas très sûr de sa famille et j’ai vraiment ressenti la haine et la tristesse qu’a ressenti Starr. Lorsque j’ai commencé ce roman, c’est comme si j’avais traversé les pages pour me retrouver témoin de tous les mots que l’auteure a choisi pour me toucher.

J’ai moins aimé les chapitres qui racontent la vie de son école, j’ai trouvé que ce n’était pas nécessaire à l’histoire mais ce livre est vraiment un coup de poing dans le racisme et l’inégalité.

Ce roman m’a fait sortir de mon genre de lecture, si vous ne lisez pas forcément ce style de livre, lisez les premières pages de cette histoire et vous serez embarqué !

 

Qui ment ? de Karen M Macmanus

L’histoire :
Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l’élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle… Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n’est pas accidentelle. Dès lors qu’un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d’eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre.
Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont tous quelque chose à cacher…

J’ai aimé car je change d’hypothèse sur le coupable à chaque chapitre. J’ai dû résister je ne sais pas combien de fois à l’envie de lire la fin. Ce livre part un peu dans tous les sens, mais c’est super. Les liens qui se créent entre les suspects qui ne se connaissaient même pas avant le meurtre deviennent de plus en plus forts alors qu’ils sont très différents.

J’ai tout aimé dans ce bouquin. Il est vraiment super et je le conseille vivement parce que d’habitude je n’aime pas les romans policiers mais celui-ci est vraiment génial !

 

Si c’est pour l’éternité de Tommy Wallach

L’histoire :
Enchanté. Moi, c’est Parker. J’ai 17 ans, je suis moyennement mignon et j’aime sécher les cours pour traîner dans les halls des hôtels chics de San Francisco. J’en profite pour perfectionner mes techniques de pickpocket.
Ah et je n’ai pas prononcé un mot depuis la mort de mon père, il y a 5 ans.
Voilà, vous savez (presque) tout.
Mais laissez-moi vous raconter l’évènement le plus marquant de ma vie : ma rencontre avec Zelda Toth et ce jour où j’ai décidé de tout faire pour lui redonner le goût à la vie.

J’ai aimé dans ce livre le côté gros suspens et les tas de rebondissements. Je ne m’attendais pas du tout au secret de Zelda qui est vraiment un personnage mystérieux. Parker m’a beaucoup étonné en se promettant de sauver la vie d’une fille dont il ne connaît rien juste pour ses beaux yeux.

Je ne trouve aucun point négatif à ce livre qui m’a mis la larme à l’œil.

 

Stony Bay Beach de Huntley Fitzpatrick

L’histoire :
Samantha a 17 ans. Sa mère est une figure politique locale. Leur maison est immense, immaculée, tout le contraire de celle des Garrett, les voisins que sa mère déteste. Ces derniers ont huit enfants et vivent dans un bouillonnant désordre organisé. Un jour d’été, alors que Sam les observe de son balcon, un garçon l’y rejoint : c’est Jase, le troisième enfant des Garrett. Commence alors pour Sam et Jase l’été des premières fois, mais aussi des secrets, qui ne peuvent rester bien longtemps gardés…

J’ai aimé le côté romantique de ce roman. Le cadre de cette histoire a bien été choisi. Une histoire d’amour improbable mais assez logique, finalement. Je l’ai dévoré et lorsque je suis arrivée à la fin, je me suis dit : oh non ! Déjà ?

J’ai tout aimé, je vous le recommande
Du coup il existe une « suite », enfin plutôt un crossover, qui est toujours aussi bien écrit !

 

M(enteuse) D(rôlement) R(âleuse) de Kody Keplinger

L’histoire :
Sonny s’est toujours sortie de toutes les situations en mentant. Cela ne lui a jamais demandé beaucoup d’efforts : c’est un talent inné chez elle. Mais exceller dans l’art du mensonge peut devenir très compliqué quand il s’agit de dire la vérité, rien que la vérité. Comment avouer à Ryder, le garçon qui lui plaît, qu’elle se fait passer pour Amy, sa meilleure amie, depuis le début de leur discussion sur Internet ? Et comment dire à Amy qu’elle n’a toujours rien révélé de la supercherie à Ryder ? Elle devra vite trouver une solution, sous peine de finir par les perdre tous les deux…

J’ai aimé ce livre car on ne sait pas trop quand Sonny va dire la vérité à Ryder. On ne peut pas se douter de la fin car on est trop plongé dans les mensonges de Sonny et Amy. C’est assez rigolo et on peut très bien s’identifier.

Le livre se lit très rapidement.

 

Voilà c’est fini pour cette fois ! Et vous, quels sont les livres que vous me conseillez ?

SORTIES KIDS, voyage

Un week-end nature au camping de la Dordogne verte

Les vacances riment encore trop souvent avec hyperactivité, mais il faut occuper les enfants.

Parfois on a juste envie de ne rien faire ou plutôt faire un retour aux sources, renouer avec la simplicité et la nature.

Dans le camping de la Dordogne verte, on peut profiter du calme et se détendre et le reste de la famille peut faire ce qui lui plait !

Mon premier vrai coup de coeur : je peux y garder mes habitudes Zéro déchet car il y a plusieurs composteurs dans le camping.

De taille familiale, il offre l’accès à la piscine municipale (surveillée) et à des toboggans aquatiques. Pensez à prendre des slips de bain pour les gars ! Les shorts de bain y sont interdits.

Une route à traverser et vous voilà près de la Dronne, un cours d’eau paisible qui propose une petite plage, des jeux pour enfants, un snack et une pizzeria.

Pas besoin d’aller bien loin pour se sentir de suite dépaysé et que les enfants puissent patauger en toute sécurité (la baignade est surveillée).

Un parcours d’accrobranche et la location de canoës sont également sur place.

Nous avions un grand bungalow pour notre famille : le confort de la literie est top !

A l’intérieur du mobilhome, on renoue avec les vraies joies du camping puisque pas de lave-vaisselle, alors on joue aux cartes ou au Yam’s celui qui s’y collera. L’espace est suffisamment grand. J’adore prendre le temps de voir l’eau de mon thé chauffer à la petite casserole comme le faisait ma mamie avec son café … ❤

C’est surtout à l’extérieur que l’on passe le plus de temps et on voudrait ne jamais quitter le havre de paix qui s’étend devant la location : un grand saule pleureur et une étendue d’herbe pour faire une sieste à l’ombre de l’arbre, manger le midi sans craindre la chaleur, ou tout simplement, dessiner assise sur un bain de soleil …

Il y a d’autres hébergements sur place : entre autre, de jolis chalets en bois sur pilotis qui se fondent dans le paysage.

A moins de 10 minutes en voiture, un carrefour contact permet de faire le plein du frigo et même le dimanche matin ! On peut commander des viennoiseries à l’accueil du camping pour les petit-déjeuner des vacances !

Un bar et sa salle conviviale permettent de visionner les grands évènements sportifs en toute convivialité !

Des barbecues sont également à disposition pour préparer de grandes tablées entre voisins de vacances ! 🙂

A 5 minutes en voiture, je vous conseille d’aller boire un cocktail avec des tapas à l’Hacienda Loca : bon rapport qualité prix, terrasse avec piscine et pistolet à eau 😉

Pour les enfants, trampolines, mini-golf, structures gonflables, ping-pong, tennis, complètent les équipements pour les plus actifs !

Le camping bénéficie entre autre du label Eco responsable pour son respect de la nature.

Parfait pour des vacances au vert près de la Dronne !

D’ailleurs on parlera très prochainement de « comment continuer ses habitudes Zéro déchet en vacances ?« .

Camping de la Dordogne Verte ,Avenue François Mitterrand, 24410 Saint-Aulaye

Merci au camping de la Dordogne Verte pour son accueil !

Partenariat

DETENTE, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

5 livres feel-good à lire toute l’année

Depuis quelques années, on voit désormais les rayons des librairies revendiquer un corner « Feel Good » : autrement dit, de la lecture qui fait du bien !

La plupart de ces livres ont un fond de développement personnel, avec souvent une envie de changement, un besoin de retrouver du positif dans sa vie.

Et comme il n’y a pas de saison pour retrouver le moral et savourer des lectures positives, voici mes 5 indispensables dans ta bibliothèque Feel Good ou dans ta valise cet été (mais que tu pourras lire auprès de la cheminée cet hiver 😉 pour un moment Hygge 😉 )

Mange, prie, aime d’Elizabeth Gilbert

L’histoire :

A trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une Américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l’angoisse, le doute, l’insatisfaction… S’ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour partir seule à travers le monde. À elle de se construire la vie qu’elle s’est choisie ! En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les « douze kilos les plus heureux de sa vie », en Inde, ashram et rigueur ascétique l’aident à discipliner son esprit (lever à 4 heures du matin, méditation et nettoyage des sols !) et en Indonésie, elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver l’équilibre qu’on appelle le bonheur…

Mon avis :

Très spirituel et carrément mystique par moment, ce livre a le mérite d’être un vrai voyage au delà du simple voyage initiatique ! L’écrivain nous entraîne dans un tourbillon de questionnement et d’émotions : on se laisse embarquer sans problème (la partie « divine » n’a rien de totalitaire et à un côté plutôt poétique). On traverse les pays et les phases d’évolution de ce personnage (réel) qui se cherche. Une lecture qui donne envie de donner + de sens à sa vie, de voyager seule et de juste savourer la beauté des choses simples.

Existe en film avec la sublime Julia Roberts

 

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent d’Ellie Grimes

Mon avis :

Je l’ai lu il y a un peu plus d’un an et j’en ai un souvenir d’un moment extra ! Ce livre est bourré d’humour, rythmé, on ne s’ennuie jamais et cela reste un de mes plus grands coups de coeur pour rire depuis très longtemps ! Il n’a rien à voir avec le développement personnel mais comme je trouve que se marrer est aussi feel good que se torturer l’esprit à chercher comment vivre mieux, je me devais de le mettre dans cette sélection !

 

Derrière le mur coule une rivière de Saverio Tomasella

L’histoire :

Seule avec ses remords, elle s’épuise à ruminer ses échecs et son insatisfaction. Jusqu’au jour où Béa, sa voisine, la soixantaine épanouie, frappe à sa porte. Avec son rire et sa sensibilité, son franc-parler et son écoute, cette bonne fée va bouleverser sa vie et l’aider, enfin, à lâcher prise…

Mon avis :

Un livre sur le lâcher prise ! Savoir dire non, stopper la recherche de perfection permanente, savourer un bain sans culpabiliser, s’écouter … autant de choses que le personnage principal pensait inconcevable et va découvrir pour son plus grand bonheur !

A lire si on se met beaucoup trop la pression ou à offrir à une copine pour qu’elle relâche vraiment en vacances !

 

Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman

L’histoire :

À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu’elle va hériter de l’empire de cosmétique familial. Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu’elle voulait vivre, rédigée lorsqu’elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d’héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list… Mais la Brett d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la jeune fille de l’époque. Enseigner ? Elle n’a aucune envie d’abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s’y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que… Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d’imaginer ce qui l’attend.

Mon avis :

Un roman qui résonne encore aujourd’hui alors que je l’ai lu il y a plus de 2 ans ! Savoir se remémorer ses rêves d’enfant et surtout ses rêves tout court ! C’est d’ailleurs ce livre qui m’a aussi poussé à faire cette année mon visionboard pour garder bien visible mes envies ! Ce livre se parcourt comme une promesse faite à soi même : tout est possible, si on le veut vraiment ! Rien ne nous oblige à enterrer ce qui nous anime vraiment : au contraire, nous devons écouter cette petite voix en nous qui sait ce qui nous rendra heureux !

 

Celle qui a dit Fuck de Anne sophie et Fanny Lesage

L’histoire :

Le journal d’une jeune imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête : à travers ses chroniques pleines de piquant, de nombreuses pistes, des rituels express et des outils pour assumer une féminité décomplexée. Oser dire  » Fuck « , ça se travaille… Beyoncé ne s’est pas faite en un jour !

Mon avis :

Le lâcher prise et l’autodérision pour maitre mot ! Dans cette lecture facile, on « révise » plusieurs méthodes de coaching et pistes pour se retrouver et arrêter de se prendre la tête, tout en suivant le personnage délirant qui nous fait bien sourire !

Livre de plage parfait, à relire à la rentrée quand on se sentira submergée ! 😉

 

Le livre bonus : ça reste pour moi le Feel-good à avoir dans sa bibliothèque et à reprendre en cas de suffocation : il est simple, mais reprend plusieurs méthodes de développement personnel pour lutter contre la routine et le sentiment que notre vie nous échappe !

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaelle Giordano

 

BONS PLANS, voyage

Un week-end en famille au Yelloh Village près de Biarritz

Cette dernière période avant les grandes vacances est interminable !

Aussi j’aime bien organiser des petits week-ends qui permettent de recharger les batteries et en même temps se sentir déjà un peu en vacances 😉

Aussi quand on m’a proposé de tester un accueil de deux nuits dans un Yelloh Village, j’ai accepté avec plaisir !

J’ai pu ainsi découvrir le camping de luxe dans des mobilhomes ultra aménagés et confortables. ( et chose exceptionnelle il a même fait suffisamment chaud pour que je sorte mon maillot de bain cerise 😉 )

Nous avons séjourné au Yelloh Village Ilbarritz à deux pas de Biarritz, Bidart, et Saint-Jean-de-Luz !

Un bonheur de pouvoir profiter de cette région du sud-ouest que nous adorons !

C’est dans un cottage Haitza premium pour 4 personnes que nous avons posé nos bagages.

Le vrai plus : 2 chambres bien distinctes avec chacune leur douche et leurs toilettes !

Pas du tout négligeable avec nos deux grands enfants qui ont pu avoir leur espace et se préparer sans avoir à nous déranger et vice versa.

Très bien équipé avec cafetière, senseo, bouilloire et grille pain, ce logement nous a vraiment plu !

A l’intérieur il y a énormément de placards, ce qui sur un week-end est déjà appréciable mais j’imagine que sur une semaine, c’est le top pour tout ranger et s’installer sans que les sacs et paniers n’empiètent sur la circulation à l’intérieur de l’hébergement.

A l’extérieur, une terrasse avec table et bain de soleil permet de manger et se reposer en profitant de la nature autour.

Il faut dire que le lieu donne sur une forêt de pins, des bardages bois, et des massifs colorés et entretenus qui sont très agréables.

Tout est calme dans cette partie car il n’y a que des accès piétons par les petites passerelles : Un village dans le village !

Mais Yelloh Village c’est bien + que ça !

Il y aussi un club enfants, des animations en journée et en soirée, une aire de jeux, un terrain de tennis, des barbecues, un bar / restaurant et aussi 2 piscines : une piscine couverte, et une piscine extérieure avec des toboggans !

Bref tout ce qu’il faut pour passer un super séjour !

J’ai beaucoup aimé que la piscine soit surveillée : j’ai pu ainsi me plonger dans mon livre en étant moins attentive aux 50 allers retours de mon fils au toboggan !

J’ai pu aussi découvrir le yoga : j’avais raté le créneau de l’aquagym (ne le dites pas, mais je me suis assoupie en fait au bord de la piscine ;-)).

Un moment extra avec un prof attentif et bienveillant : ma pré-ado a validé aussi ce cours qui nous a permis un temps mère-fille de partage en douceur !

J’ai de mon côté validé aussi l’Apérol Spritz du bar : très important ! 😉

Nous avons profité de la soirée Karaoké qui n’a pas gâché la météo du lendemain 😉

La plage est à 900m, il y a une supérette, et une randonnée sur le littoral qui m’attirait beaucoup.

Je cherche des défauts mais excepté les jeux apéros que nous avons attendus sans succès, et le tire-bouchon qui manquait à notre inventaire ( heureusement j’en ai toujours un sur moi ;-)), le séjour était parfait !

Les enfants et les parents ont pu profiter chacun de leur week-end, en faisant des activités communes ou chacun de leur côté !

Autour, nous avons pu aller à Saint-jean-de-luz acheter quelques macarons à la Maison Adam

Du marché de Bidart à taille humaine et tellement chaleureux ❤

Et bien sûr de Biarritz, tout proche et toujours aussi dépaysant et agréable surtout quand vient l’heure d’un dîner avec coucher de soleil

Nous nous sommes régalés des plats thaï de la carte du restaurant Les baigneuses

Et il a fallu rentrer … des souvenirs pleins la tête et les batteries rechargées ! 🙂

N’hésitez pas à aller voir dans mes stories à la une sur mon instagram pour la visite du cottage en vidéo 😉

Vous connaissiez Yelloh Village ? Ceux d’une autre ville ?

 

Merci au Yelloh Village pour son accueil !

 

*Partenariat*

voyage

De l’ile d’oléron à Fort Boyard : 3 jours et 3 incontournables pour une escapade dépaysante

Après avoir découvert l’île de ré et être tombé sous son charme, direction l’île d’oléron.

Nous avons loué un petit bungalow en Air B’n’B dans le jardin de particuliers.

C’était une solution qui nous convenait pour les 3 jours que nous avions sur l’île. Et l’endroit était très sympa !

Nous avons pu découvrir les plages à quelques pas …

Mais nous avons surtout fait le plein de couleurs et d’aventures.

Voici nos 3 endroits préférés lors de ce séjour :

On découvre pleins de petits artisans qui redonne vie à ces anciennes cabanes de pêcheurs et proposent des objets faits à la main ou de véritables oeuvres d’art (sculptures, peintures …).

  • Le port de la côtinière : avec son phare et ses bateaux colorés c’est vraiment un endroit très agréable.

  • Le Fort boyard : au départ de Boyard ville, nous loin de Fouras, nous avons embarqué avec Ile ou Aile pour une croisière en direction du Fort. Un rêve de gosse !

Même si on ne peut pas aller dedans ( encore un rêve !) on passe tout près et on admire le bâtiment.

Les navigateurs nous en apprennent plus sur ce lieu et nous livrent des anecdotes croustillantes. On leur en a appris également : ils ne savaient pas que Passe-partout avait fait une chanson ! Quoi ? vous non plus ? Allez c’est mon cadeau , on se quitte en chanson ! 😉

Maintenant on ne rêve que d’y retourner !

Plus de renseignements sur le site de l‘office de tourisme de l’ile d’oléron