Food, MANGER, recettes

Le gâteau poires chocolat léger et gourmand avec un minimum d’ingrédients

Gourmand et léger ? N’est-ce pas incompatible ?

Non pas avec cette recette que j’affectionne depuis plusieurs mois et qui en ces temps de restriction tombe à pic.

Pourquoi ? Parce qu’en plus d’être gourmand et léger, il contient peu d’ingrédients et peu de quantité de chaque produit de première nécessité.

Ainsi nous pouvons garder le rythme et nos habitudes de goûters maison sans avoir à nous déplacer trop souvent vers les magasins alimentaires.

La preuve, voici la recette de ce délicieux gâteau que les enfants adorent :

  • 4 poires ( testé avec des pommes, ça marche aussi 😉 cela permet également d’écouler des fruits trop mûrs : double économie !)
  • 2 œufs
  • 40 g de sucre
  • 1/2 sachet de levure
  • 20 g de beurre
  • 60 g de farine
  • 30 g de chocolat râpé ou pépites de chocolat
  • 1 sachet de sucre vanillé ou quelques gouttes d’extrait de vanille ou une demi-gousse de vanille (facultatif)

Préchauffer le four à 170 degrés.

Battre les œufs avec le sucre.

Ajouter le beurre fondu, la farine et levure.

Éplucher et couper les poires (ou pommes) en petits dés.

Ajouter les fruits à la préparation.

Ajouter le chocolat.

Verser dans un moule.

Mettre dans le four chaud 35 min à 170 degrés.

Remarque : La pâte peut paraître en quantité insuffisante car elle enrobe juste les fruits, mais vous obtiendrez un gâteau moelleux, certes moins épais qu’un gâteau au yaourt par exemple, mais délicieux et léger.

Bon appétit !

N’hésitez pas à me donner votre avis sur cette recette de gâteau !

Retrouvez aussi ma recette de pain sans machine à pain ni levure fraîche de boulanger ni temps de repos.

 

LES ACTIVITES KIDS, SORTIES KIDS

Un week-end à Carcassonne en famille pour une escapade avec les enfants

Envie de découvrir Carcassonne et ses environs ?

Voici mes idées pour faire de ce week-end d’escapade en famille un moment de détente et de découvertes pour les enfants et les parents au cœur de la cité médiévale et autour de ses remparts.

Pour dormir, pourquoi ne pas dormir dans une cabane dans les arbres avec les cabanes dans les bois ?

 

Tu trouveras toutes les infos sur cet article dédié à cet hébergement dépaysant avec un environnement calme et agréable pour se prélasser après une journée de visite dans le pays de l’Aude et avoir marché à travers les rues pavés.

Car la cité de Carcassonne est un terrain de jeu à ciel ouvert avec son histoire du Moyen-Age les enfants se prennent pour des chevaliers ou des Jeanne d’Arc !

Un petit tour en train touristique permet de faire le tour avant de pénétrer dans l’enceinte à pied par ses propres moyens et d’en apprendre un peu plus sur les différentes parties des remparts ainsi que le nom de chaque bâtiment et leur spécificité au fur et à mesure du temps.

Pour manger, nous avons pu savourer un repas délicieux à l’Auberge des Lices (pensez à réserver !) : le cassoulet est bien sûr à l’honneur et fabuleux !

Le menu enfant est tout bonnement gargantuesque mais notre gourmet est arrivé à bout de son cassoulet maison, ce qui lui a valu un diplôme exceptionnel de ce restaurant (le serveur n’avait jamais vu un enfant finir ce plat en 4 ans de service ! ;-))

Ils proposent aussi un menu végétarien. La cuisine maison est à la fois simple et raffinée. Efficace ! L’adresse se refile par les locaux, gage de bons petits plats.

Pour poursuivre ce week-end ou ces quelques jours de promenades en pays Cathare, il existe un fabuleux musée du dinosaure à Espéraza.

Tu peux aller voir mon article consacré à ces expositions permanentes et temporaires qui raviront petits et grands le temps d’une visite par temps de pluie pour se mettre à l’abri ou par fortes chaleurs pour se mettre au frais.

Enfin, pourquoi ne pas faire un tour dans une grotte ou une gouffre ? Le coin en regorge avec par exemple le gouffre géant de Cabrespine, véritable balade époustouflante sous la terre.

Tu connais Carcassonne ? Tu as d’autres bonnes adresses pour manger, dormir ou visiter ?

DETENTE, Dvt perso et organisation

Ma boite Anti-stress pour repousser le coup de blues

Un dos tres je destresse comme dirait Denis Boulay !

Quand plus rien ne va et que l’on se sent submergé par les soucis du quotidien ou une mauvaise loi des séries, il est temps de se poser quelques instants pour prendre du recul et remplir sa jauge de douceur.

Besoin de retour au calme, d’un anti crise d’angoisse ? ou juste d’un moment hygge bien-être ?

Un peu comme les enfants dans les classes ont leur doudou, on a besoin de se ressourcer autour d’objets fétiches qui nous rassurent et nous aident à mieux affronter le reste de la journée, de la semaine, du mois.

Un petit coup de blues ? Une vague d’angoisses ? Un ras-le-bol ? Une succession de mauvaises nouvelles ou juste un coup de fatigue ? Un manque de confiance pour un projet ? Une période de stress ? Un découragement ?

Il y a mille raisons pour avoir besoin de se poser pour respirer et essayer de prendre du recul sur les choses.

Appuyez sur pause et autorisez-vous un créneau de décontraction, comme une bulle de vacances.

Alors c’est parti !

Fixez-vous 20 minutes rien que pour vous. Enfermez-vous dans une pièce ou posez-vous dans votre canapé. Ouvrez votre boite.

Comment constituer et remplir cette boite magique ?

  • Une boite quelconque ou qui déjà vous procure de la joie : vous pouvez également la décorer avec des stickers, des citations, des illustrations imprimées ou découpées dans des magazines, ou un tissu qui vous plait
  • Une bougie : le rituel d’allumer la chandelle est déjà important pour ancrer ce moment off en nous. Tout le temps que cette bougie sera allumée on oubliera le reste du monde et on laissera notre esprit onduler avec sa flamme comme une méditation ressourçante.

  • des photos de bons moments : parfois on n’affiche pas forcément ces photos là ou plutôt on ne sait pas où les mettre ou elles partent dans un album.

Avec votre famille, vos enfants, vos meilleurs amis, les copines, ou même une star que vous avez rencontré ou que vous rêvez de voir en concert.

Tout comme le visionboard, le pouvoir des images est souvent surprenant pour nous pousser à vivre nos envies.

Alors voir ces photos vont vous rebooster et vous donner envie de booker un week-end, organiser un repas, prendre des nouvelles d’un proche, écrire une petite carte …

Bref juste en sortant ces clichés de leur boite, vous commencerez à faire un pas vers une action qui vous procurera du bien-être.

  • un bâton de pluie ou une boule à neige : cette méthode offre un retour au calme pour les élèves à l’école. Cela aide à canaliser son énergie et à se focaliser sur quelque chose de lent qui ralentit également la respiration.
  • Un magazine ou un livre qui vous a marqué : ouvrez le sur un chapitre, imprégnez vous à nouveau de ces bonnes ondes. Une citation, une illustration, un article … prenez le temps de savourer le papier sous vos doigts et lisez à voix haute si vous en ressentez le besoin.
  • Une tasse chouchou : le simple fait d’avoir glisser un de vos mugs doudou vous offrira le bonheur de le retrouver. Vous pouvez aussi chiner un bol avec une phrase drôle ou vous amusez à vous créer votre propre tasse en écrivant dessus ce qui vous fait sourire. Il ne sera peut-être pas le plus beau de votre vaisselle mais on s’en fiche, il n’est que pour vous, pour les moments où vous avez besoin de réconfort.

  • Du thé ou café : quelques cuillères de votre thé préféré feront l’affaire. D’autant plus si le jour où vous ouvrez la boite vous n’en aviez plus ou vous aviez oublié à quel point vous l’aimiez ce goût. Sentir la chaleur d’un breuvage que l’on adore, c’est un instant hygge qui nous remplit de douceur.
  • Une lettre qui vous a touché ou un petit mot griffonné : cela peut être la dernière déclaration d’amour de votre chéri, le mot glissé entre 2 pages d’un livre d’une amie pour qui vous êtes précieuse, un encouragement écrit sur un post-it, une carte postale où vos parents vous disent qu’ils sont fiers de vous ou un poème de fête des mères où vos enfants ont cité chez vous des qualités que vous ne soupçonniez pas. Il est bon de relire les compliments que les autres vous font : on a tendance à être parfois trop dur avec soi-même.
  • Un échantillon d’un parfum : cela peut être celui de votre homme, de votre maman, d’un souvenir d’enfance ou de jeunesse, ou un parfum qui vous évoque l’énergie, la confiance, ou la détente, ou même les vacances. Lavande, ou monoï, Chanel ou Guerlain, à vous de choisir.

  • un DVD : pourquoi pas poursuivre ce moment de cocooning par 1h30 de votre film favori ? un quart d’heure de Bridget Jones en VO me rend de suite positive. 2 chorégraphies de Dirty Dancing et je vais déjà mieux ! Quelques cocktails de Tom Cruise et ça repart ! On a toutes notre moment cinéma chouchou !

  • un CD ou une playlist : on peut avoir glisser le CD 2 titres de son adolescence ou bien le vinyle qui nous donne envie de danser dans toute la maison. Ou même carrément une liste de chansons et musiques qui nous détendent ou nous donnent la pêche.

  • Un petit carnet pour y noter quel jour vous venez ouvrir cette boite, ce qui vous a amené à le faire, et vos angoisses actuelles. En refermant ce cahier vous pouvez laisser ces mauvaises pensées et ce qui vous pèse dedans. Mais ce carnet peut également vous offrir un support idéal lorsqu’une idée émergera ou que vous vous sentirez mieux en fin de séance « cocooning », y inscrire ce qui ne va pas si mal finalement une fois que vous y verrez plus clair, et vous pourrez y mettre votre gratitude et reconnaissance, peut-être même juste envers vous d’avoir eu la si bonne idée de vous constituer cette boite miracle. 😉


N’hésitez pas à ajouter les choses qui auront marqué vos souvenirs joyeux et heureux au fil des mois et des années : quelques coquillages des vacances de rêve, des tickets de cinéma ou spectacle appréciés, le symbole d’une private joke ou d’une soirée particulièrement réussie ou d’un week-end inoubliable …

J’ai également fabriqué un terrarium avec quelques clins d’œil à des moments de bonheur ou de bonne humeur.

Et vous, quel est votre astuce anti-stress ou pour éloigner les angoisses ?

 

DETENTE, Livres et CD

10 romans Feel-good sur fond d’ambiance de Noël

Enchaîner les téléfilms de noël vous donne des envies de chocolat chaud et de sucre d’orge ?

J’ai ce qu’il vous faut pour prolonger le plaisir des décors enneigés et des sapins qui croulent sous les guirlandes scintillantes : une sélection de romans qui se passent dans l’ambiance de Noël ou la période des fêtes.

Installez-vous dans votre fauteuil préféré avec un plaid douillet et votre mug de thé de noël, et piochez dans la liste des livres ci-dessous pour passer un moment de détente absolu avec ces histoires feel-good sur fond de villages chaleureux et de personnages attachants.

  1. La série « Cupcake café » de Jenny Colgan m’a happé : alors quoi de mieux que celui sous la neige pour débuter la période de Noël ?

  2. Dans le même style, elle nous emmène à la petite boulangerie, son autre série, à la période de noël. Toujours entre gourmandises et amour, on sentirait presque les pâtisseries et viennoiseries à travers les pages !

3. Emily Blaine est la reine de la romance. Mais quand elle saupoudre une bonne dose d’ambiance Noël sur un livre au titre de la chanson de Mariah Carey, on fond pour « All I want for Christmas« . Le style est super agréable, on aime les situations, les descriptions : elle nous embarque facilement dans cette histoire d’amitié qui tourne à l’amour : un de mes préférés ! J’ai envie de le relire !

4. Sarah Morgan est aussi une des auteures sur lesquelles on peut compter quand on veut de belles histoires d’amour modernes et pétillantes ! Avec ce noël sur la 5e avenue elle joue la corde New-yorkaise et citadine, mais avec une héroïne dynamique et attachante ! Un biscuit à la cannelle pour la route ?

5. et 6. Entre ses romans sur fond de secret de famille, Clarisse Sabard, auteure très prolifique, a trouvé le temps de nous prouver qu’elle pouvait s’imposer dans le feel-good de noël. Avec ses 2 titres on se laisse porter autour des membres d’une famille drôle et tous avec leur caractère unique. Chaque génération est dépeinte avec brio et on se retrouve dans les scènes de repas par exemple.

7. Un noël pas comme les autres de Sheila Roberts m’a laissé un très bon souvenir de lecture. Parce qu’il permet de suivre des femmes à différents âges de leur vie, avec leur problématique commune « l’amour » mais aussi la famille. Entre cocooning et bons sentiments, j’ai vraiment aimé ce roman autant pour le fond que pour la forme. Et la couverture est canon, non ?

8.
La team romcom comme on l’appelle, nous livre depuis plusieurs années un recueil de nouvelles au moment des fêtes de fin d’année. J’adore de temps en temps pouvoir lire des nouvelles : courtes mais efficaces, cela permet de s’évader rapidement et d’aller au bout d’une histoire même si on est très occupé à cette période. Chacune des auteures à son style et en même temps on retrouve le dénominateur d’une plume moderne, drôle et romantique. A un prix poche, c’est inutile de résister à ce bon moment de lecture !

9. Un jour en décembre promet d’être l’équivalent litteraire de Love Actually ! C’est le seul de cette sélection que je n’ai pas encore lu mais qui me fait terriblement envie ; il est dans ma PAL pour décembre ! Vous l’avez lu ? Il tient ses promesses ?

10. Avec une couverture scintillante, ce livre m’a attiré l’année dernière immédiatement : la surprise de Noël ! Une famille attachante mais envahissante et un rendez-vous inattendu : il n’en faut pas plus pour nous embarquer dans cette histoire d’amour hivernale. Et comme Noël rime avec cadeau, je vous propose de le gagner sur mon compte instagram ! Le concours se termine bientôt alors filez tenter votre chance pour remporter ce beau roman (je vous ai dit que la couverture était sublime ? )

Et vous, quel est votre roman préféré de noël ?

 

 

Merci aux éditions Charleston qui m’envoient régulièrement des services presse 

MANGER, Resto, voyage

Quoi faire en un week-end à Saint sebastien ? 5 adresses food incontournables à San sebastian !

J’avais adoré découvrir Bilbao entre copines pour une escapade d’un week-end !

A la recherche d’une destination similaire pour quelques jours en amoureux, c’est à Donostia San sebastian que nous avons posé notre valise !

A seulement 2h50 de Bordeaux en voiture, 50 minutes depuis Anglet, ou accessible en train en passant par Hendaye, Saint Sébastien est une ville dépaysante et atypique.

Elle vit au rythme de l’Espagne, du Pays Basque tout en ayant ce côté très citadin dans son centre-ville.

A taille humaine, elle change d’atmosphère au détour d’une rue, quartier historique, puis commercial, avec enfin des vues imprenables et des airs de vacances.

Se balader dans les rues constitue une visite gratuite et tellement agréable.

On y découvre chaque fois de nouveaux détails ou du street art.

Quelques mètres le long de la célèbre Baie de la Concha, et on se rappelle que l’on est en bord d’océan et de la côte.

Avec le funiculaire (2.30 euros l’aller simple ou 3.75 euros aller-retour) on prend un peu de hauteur et là c’est une ambiance de fête d’antan avec le Mont Igueldo.

Un panorama exceptionnel s’offre à nous avec le Mont Urgull et la statue du Sacré Cœur.

Inspirante, la place de la Constitution nous surprend avec ses volets jaunes et ses fenêtres numérotées.

La nuit, San Sebastian se transforme en une ville mystérieuse aux nombreux reflets le long de l’eau.

Mais Saint Sébastien c’est aussi le symbole des fameux tapas et Pintxos avec une sangria ou un Txakoli pour ma part.

Voici nos 3 adresses coup de cœur pour bien manger à San Sebastian.

Taberna Aralar

En plein centre historique on est hypnotisé par un bar garni à foison avec des pintxos à 2 et 3 euros.

Les photos parlent d’elles-même : on a envie de TOUT goûter !

 

Beti Jai Berria

Dans la vieille ville, une décoration plus moderne avec une ambiance très animée nous séduit.

On peut aussi changer d’étage pour un repas plus calme et posé.

 

Bergara bar

C’est notre 3e adresse coup de cœur pour les pintxos et tapas.

L’endroit est plus petit mais aussi plus confidentiel et moins central donc plus intimiste pour un cocktail dinatoire en amoureux.

Bon, il est peut-être temps de prendre un dessert léger ou une glace pour digérer tous ces bons petits sandwichs, tartines, et amuse-bouches à l’espagnole.

Près du kiosque tu trouveras un glacier avec des parfums délicieux.

Gelateria Boulevard 

Portion généreuse, on s’est régalé. Mais il y a plusieurs très bons artisans qui font des glaces sur Donostia San Sebastian.

Pour le petit déjeuner ou le thé à l’heure du goûter, j’ai craqué sur Sakona Coffee qui était juste à côté de notre location.

Un endroit moderne, où le Chai latte est aussi délicieux que le Carrot cake.

Il me tarde maintenant d’y retourner car je suis sûre qu’il y a encore plein de choses à découvrir et que je n’ai pas fait le tour de toutes les bonnes adresses pour déguster du vin et des tapas / pintxos !

Et vous, vous connaissez San Sebastian ? Vous avez des adresses coup de cœur là bas ?

 

 

 

DIY tutos brico, ZERO DECHET

DIY : comment créer un terrarium de plantes autonome ou autosuffisant dans un bocal ?

Cela fait plusieurs mois que j’attends le bon moment pour créer un terrarium.

On en voit fleurir un peu partout en jardinerie et magasin de décoration, et lorsque j’ai présenté le DIY tuto du mois sur Toutlevin sur comment recycler un verre cassé, j’ai adoré donner vie à ce jardin miniature.

Alors quand j’ai vu que la rentrée allait pointer son nez, que je voulais garder le moral, et créer des ambiances qui me reboosteraient, j’ai de nouveau pensé à mon envie de terrarium.

Un bocal serait parfait pour mettre sous cloche un souvenir de vacances, tout en me donnant la possibilité de voir des plantes évoluées en toute autonomie.

J’ai choisi volontairement 3 tailles de bocaux pour pouvoir jouer sur les hauteurs et puis pour tester la durabilité du projet en fonction de la contenance.

Les bocaux le Parfait sont pour moi des classiques : leur allure intemporelle va avec toutes les décos.

Il faut que le bocal se ferme car je voulais créer un terrarium qui soit autosuffisant et ne nécessite pas d’arrosage.

Tout d’abord, mettre une bonne couche de gravillons, petits cailloux : j’avais des restes de décoration d’aquarium, ils feront l’affaire.

J’ai également été récupérer quelques cailloux en forêt : pas beaucoup, juste de quoi drainer le fond de mon pot pour éviter que les plantes pourrissent.

Ensuite une couche de terre, terreau, compost : j’ai compté un tiers de la taille du pot en moyenne.

J’ai hydraté ma terre au fur et à mesure pour éviter le surplus d’eau ou devoir arroser ensuite, et ainsi éviter de détruire mon décor.

J’ai planté mes fougères et une autre espèce qui aime bien l’humidité.

Vous pouvez acheter vos plantes en jardinerie et vous faire conseiller sur celles qui résistent en milieu humide et fermé.

Vous pouvez également aller ramasser des fougères, du lierre ou de la mousse en forêt pour recréer un microcosme naturel dans votre bocal.

Ensuite la partie fun consiste à décorer avec des miniatures (Lego, Playmobil, Sylvanian Families, Barbie … j’ai pu fouiller dans le coffre à jouets et recycler quelques accessoires qui attendaient une seconde vie).

C’est encore la saison des vide-greniers, profitez-en pour chiner des figurines d’animaux, des meubles dépareillés, des sets incomplets.

Parfois on vous donnera peut-être même l’objet de votre convoitise : le cas de cette palme de plongée de playmo qui n’avait pas sa paire, le vendeur me l’a offerte sinon elle partait à la poubelle.

Vous pouvez agrémenter votre scénette avec des souvenirs rapportés de vacances : quelques coquillages, bouts de bois flottés, petits galets …

Pensez à ramasser avec parcimonie toutes ces jolies choses que vous trouvez dans la nature : elles ont une utilité pour la biodiversité, alors soyez raisonnables et ne détruisez pas les bords de plage pour votre plaisir personnel en remplissant des seaux de coquillages ou de galets.

Il est également amusant de fabriquer des ambiances en fonction des saisons : un bocal d’automne, d’Halloween, de noël, d’hiver, du printemps, de l’été, d’une passion, d’un thème …

Celui-ci est mon bocal pour accueillir l’automne qui sera bientôt là : ma saison préférée je crois.

Laissez libre cours à votre imagination et imaginez votre monde miniature.

Comme nous l’avions conçu avec notre jardin de fées dans lequel vous pourrez piocher des idées pour fabriquer des éléments minuscules.

J’ai appelé celui-ci « Agen » car il me rappelle un super week-end avec ma cop Sophie à jouer du Ukulélé (enfin, uniquement « Joyeux Anniversaire » en duo, alors que c’était même pas notre anniversaire).

Et celui-ci « Anglet » : parce que c’est ma ville de cœur après Londres et que cela me rappelle les week-end de folie avec ma cop Delphine et surtout notre initiation au surf avec Pauline Ado (et les cocktails de la Paillote bleue aussi !).

Maintenant vous pouvez fermer votre bocal.

Observez-le pendant les premières heures pour l’ouvrir si vous voyez que de la condensation se forme en grande quantité.

Le reste du temps il faudra gérer votre terrarium de cette façon en l’ouvrant quand vous observez une trop grande quantité d’eau sur les parois.

Il faut le placer dans une pièce lumineuse mais pas en plein soleil ni derrière une vitre sous peine de voir vos plantes cuire.

Logiquement vous n’aurez pas besoin de l’arroser plus de 2 fois par an.

Je n’hésiterais pas à vous montrer l’évolution des miens et à ajuster cet article de conseils qui découleront de mon expérience.

Alors vous aimez ? Envie de vous lancer ?

 

LES ACTIVITES KIDS, SORTIES KIDS

Dinosauria : Le musée des dinosaures à Espéraza près de Carcassonne

Comme beaucoup d’enfants de son âge, mon fils de 10 ans est un passionné de dinosaure.

Jurassic Park et les T-rex n’ont plus aucun secret pour lui et j’avoue que je voue une affection toute particulière à la saga de Spielberg qui me fascine toujours autant.

Alors pour ses 10 ans, j’ai cherché à innover et j’ai déniché près de Carcassonne le musée des dinosaures appelé Dinosauria pour lui faire un week-end surprise sur ce thème.

Nous avons dormi dans une cabane dans les bois et le lendemain, direction Espéraza pour découvrir les fossiles et autres ossements de ces animaux géants disparus.

Clairement nous avons été agréablement surpris de cette visite.

Le tarif est plus que raisonnable vu la richesse de l’exposition permanente ainsi que des découvertes que l’on fait au fur et à mesure du parcours.

Aménagé dans l’ancienne gare du village, ce musée ne paie pas de mine de l’extérieur mais offre une quantité d’informations et de spécimens exposés intéressants.

On y découvre les dinosaures retrouvés un peu partout mais surtout ceux qui ont été déterrés dans l’Aude et à proximité du musée.

L’histoire est passionnante et on suit les aventures d’Eva, un ampelosaurus qui a mis 4 ans à sortir de terre.

Pendant les vacances des animations et ateliers sont proposés : nous étions malheureusement en dehors de cette saison et n’avons pas pu participer à l’un d’entre eux comme le moulage d’empreinte ou l’initiation aux fouilles de paléontologie.

Ce musée est un très beau combiné de fossiles, ossements, squelettes, reconstitution, automates, mise en scène : bref pour tous les âges et tous les degrés de connaissance. (J’ai volontairement omis de nombreuses photos pour vous laisser une part de surprise lors de la visite)

La visite peut se poursuivre à l’extérieur avec des circuits de randonnée sur les traces du dinosaure et également sur le chantier de fouilles à Bellevue à 3 km de là à certaines dates de l’année.

N’hésitez pas à aller vous restaurer un peu plus loin dans la région à 1h15 de là dans un endroit extra par son ambiance guinguette tapas, ses produits du terroir et son côté confidentiel : la cantine du curé.

Je vous conseille de réserver (ouvert d’avril à décembre) car le lieu se remplit par le bouche à oreille et on comprend pourquoi !

De quoi clôturer une belle journée de visite !