BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX ENTRE COPINES, OENOTOURISME - VINS

Les ateliers dégustation de l’école du vin de Bordeaux : une belle idée cadeau !

Vous ou vos proches souhaitez en apprendre plus sur l’art de la dégustation de vin ?

Vous avez du mal à décrypter l’étiquette d’une bouteille ? Vous aimez cuisiner mais vous ne savez jamais quoi proposer comme vin avec vos plats ?

Vous voulez améliorer vos connaissances et sublimer certains accords mets et vins que vous maîtrisez ?

L’école du vin de Bordeaux est là pour vous !

Avec plusieurs ateliers allant d’1 heure à 1 journée, il y en a pour tous les budgets de 20 à 240 euros et pour tous les niveaux et envies.

Les différentes expériences proposées vont de la découverte, à l’atelier gourmand, en passant par l’exploration et même des animations inédites et éphémères en fonction des partenariats du moment.

J’ai eu la chance d’avoir un aperçu condensé de plusieurs ateliers qui m’ont donné un avant-goût de ce que réserve l’Ecole du vin de Bordeaux lors de ses animations et formations œnologiques.

Bien sûr les vins sont de Bordeaux et on y découvre toute la richesse des rouges, des blancs mais aussi des rosés, des clairets et des crémants.

Car la région bordelaise regorge de vignobles différents et surprenants.

Ces ateliers ont pour but de décomplexer le novice comme d’aider le connaisseur à s’améliorer.

L’atelier initiation :

2 h – 32 euros

On y fait un tour d’horizon approfondi du vignoble bordelais, avec les AOC, les cépages, les couleurs, le climat, le terroir, les sols … On y apprend les étapes de la dégustation et puis à base de jeu on découvre les senteurs que l’on retrouve dans les vins. Reconnaître des odeurs permet ensuite de mieux mettre les mots sur ce que l’on ressent à la dégustation d’un vin.

L’atelier Accord mets et vins avec le chef du Mampuku : Epices et vins de Bordeaux, « de la vigne à la table »

5 h – 5 plats et 5 vins – 110 euros

Après l’atelier découverte à l’école du vin, le chef nous accueille dans son restaurant et nous fait découvrir de nouvelles saveurs avec des plats qui réveillent nos papilles et se révèlent changeants en fonction du vin que l’on déguste avec.

pain pita encre de sèche, maquereau mariné, houmous amandes

nouille de sarrasin, yuzu, gingembre, champignons japonais, sauce soja, magret fumé, chou chinois

avec un vin blanc sec : Château Vermont 2018 Entre-2-mers

avec un vin liquoreux : Château Du Cros 2015 Loupiac

Avec un plat d’une grande intensité aromatique, un vin liquoreux matche à la perfection ! Surprenant et agréable !

 

L’atelier vins et fromages :

3h- 49 euros

La fromagerie Deruelle nous propose des fromages à découvrir, d’une grande qualité.

Avec un Salers et un Indanrika du pays basque nous avons dégusté un vin rouge « cap nature » merlot 2017 et un château l’Hospital 2017 graves (mon chouchou en terme de vin blanc sec car il reste fruité et se marie avec un grand nombre de plats de l’apéritif au fromage en passant par des plats épicés, des poissons et même des plats en sauce).

L’atelier choco’ Bordeaux :

3h – 49 euros

Autour de l’histoire commune du cacao devenu chocolat et du vin, on découvre les accords avec un vin rouge mais aussi les fameux crémants de Bordeaux qui montent, qui montent et remplacent à la perfection un champagne.

La maison Saunion propose des chocolats de qualité et d’exception pour une dégustation optimale et un atelier de prestige.

Le chocolat et le vin sont décidemment faits pour s’entendre.

 

Ce jour-là c’est Bénédicte Martre Trocard qui nous a transporté dans l’univers du vin avec énergie et sourire.

Les formateurs sont des professionnels dans le domaine du vin : ils font preuve d’une grande pédagogie et de beaucoup de bonne humeur pour faire de ces ateliers des moments agréables, intéressants et ludiques.

 

Je vais mettre sur la liste du père noël l’atelier l’œnochef pour combiner cours de cuisine et dégustation : parfait pour un cadeau en couple également !

Voilà de bonnes idées cadeaux dématérialisés pour des amateurs de vins !

 

 

Merci à l’école du vin pour son accueil ainsi qu’à toute l’équipe !

OENOTOURISME - VINS

Le Pink Flower : un cocktail à base de Floc de Gascogne

Tu connais le Floc de Gascogne ?

Sinon je t’invite à aller lire très bientôt l’article consacré à cet apéritif gascon à base de blanc d’Armagnac et de jus de raisin.

Un produit frais qui se marie à la perfection avec des jus de fruits, mais aussi Schwepps, Ginger Ale ou d’autres alcools.

Aujourd’hui je te propose de faire un cocktail simple et délicieux pour la prochaine soirée entre filles !

La recette :

1 cl de Blanche d’Armagnac

5 cl de Floc de Gascogne

4 cl de jus de fraise

1 trait de citron pressé

Shaker le tout !

A servir bien frais … avec une paille en inox lavable et réutilisable 😉 (—–> Lot de 8 Pailles en Acier Inoxydable pour 30oz 20oz Gobelets Tasses Mug, SENHAI Paille en Métal avec Brosse de Nettoyage pour 30 20 once Yeti Rambler Rtic Ozark Trail )

Le Pink Flower est une vraie réussite avec sa belle couleur rose et son goût fruité !

un cocktail rose … au mois d’octobre …

Octobre rose, c’est l’occasion de penser à prendre rendez-vous chez son gynéco !

On pense dépistage pour le cancer du sein et ensuite on peut fêter toutes ensemble d’être en bonne santé !

A la votre !

A consommer avec modération

BORDEAUX EN AMOUREUX, MANGER, OENOTOURISME - VINS, Resto

Les tables Vatel à Bordeaux : choisir un vin pour découvrir un plat !

J’ai déjà testé plusieurs accords mets et vins sur Bordeaux et j’avoue que j’adore découvrir des vins en fonction des plats que j’ai choisis.

Aussi quand j’ai été contactée par les Tables Vatel pour me présenter leur concept inversé, j’ai très vite voulu me rendre sur place pour me laisser surprendre.

En effet, dans leur restaurant situé au 114-115 quai des chartrons à Bordeaux, les tables Vatel proposent un menu dégustation pour le moins original : on choisit son vin pour chaque moment du repas et ensuite le chef Marc Hammani se charge de nous surprendre avec des plats qui s’accordent avec les différents breuvages.

Ce soir-là nous avons fait des choix qui se sont parfaitement mariés avec les plats du chef.

Après un apéritif surprenant et agréable

les amuses-bouches que nous avons découvertes, ci-dessous

Puis les entrées sont arrivées accompagnées de leurs accords Vins

DASHWOOD – PINOT NOIR – 2015

L’œuf à 64°C, velouté de champignons, écume iodée : une entrée savoureuse !

COUR DE RECRE – F. VILLARD 2015

Cannelloni de céleri au Foie Gras : copieux et goûtu, ce plat a été une révélation !

plats

MUXAGAT TINTA BARROCA : ce vin du Portugal m’a conquise !

Volaille noire des Landes en deux services

CHIANTI – MAJNONI GUICCIARDINI – 2016

Ris de veau mijoté, champignons du moment : un pari audacieux que de proposer du ris de veau ! Heureusement j’adore ça : et celui-ci est définitivement le meilleur que j’ai jamais mangé ! gros gros coup de coeur !

Dessert

LANGLOIS CHATEAU – CREMANT DE LOIRE ROSE BRUT : complètement bluffée par ce crémant rosé !

Crème brulée au safran : je ne suis pas une grande amatrice de crème aux oeufs ou crème brûlée. Mais ici, j’ai eu l’impression de découvrir ce dessert pour la première fois ! Mes papilles ont eu une belle surprise !

Principalement sur l’accord avec les vins, le concept peut se décliner sur du sans alcool et même avec du thé, par exemple.

Ce voyage aux pays des saveurs nous a permis de nous laisser embarquer vers des contrées étonnantes. Nous avons joué le jeu de choisir également des vins qui nous étaient peu ou pas connus. Un pari réussi pour ces accords !

Voilà un restaurant et une proposition qui peut faire un très joli cadeau de noël : en amoureux ou entre amis !

 

Les tables Vatel

http://www.restaurantvatel.fr/fr/bordeaux/tables-vatel

114-115 quais des Chartrons

Highlights info row image
05 56 11 58 88
BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Mes 6 meilleurs spots pour un pique-nique à Bordeaux

Quelques rayons de soleil percent dès le matin, on sent que la journée va être belle. Pas besoin d’être en vacances pour s’octroyer une pause déjeuner et préparer un panier pique-nique pour le midi. Dans notre belle région, chaque saison est propice à la détente.

Il suffit de prévoir quelques indispensables dans sa besace et de choisir un des lieux chouchous des bordelais pour un moment de décompression totale à l’heure du repas.

À emporter :

  • Une nappe ou grande couverture : c’est toujours plus agréable pour s’allonger et profiter de l’instant.
  • Une gourde d’eau : on pense à la planète et on évite de laisser trainer ses bouteilles en plastique
  • Un verre à ballon, un tire-bouchon 😉 et quitte à être en Gironde, une bonne bouteille de rosé ou de blanc sec de vin de Bordeaux fraîche et fruitée, à marier  avec toutes vos petites recettes préférées format voyage : salade composée, sandwich, wraps, légumes et fruits à picorer, pâté de campagne, fromages savoureux, le tout dans de jolies lunch boxes.

Où :

Il ne vous reste plus qu’à choisir l’endroit qui vous convient, du plus central au plus confidentiel

  • Le Jardin public : avec ses étendues de verdure, ses petits ponts au charme bucolique, son manège d’antan et ses bâtiments d’époque, c’est le poumon vert de la ville en plein cœur de Bordeaux et une véritable plongée dans l’Histoire.

  • La Place Gambetta : beaucoup plus petit qu’un parc, ce petit espace aménagé près de la Rue Porte Dijeau et du cours Georges Clémenceau permet une halte sympathique sans quitter les grands axes.

  • Les quais avec vue sur la Garonne, que ce soit sur la rive gauche sur les marches du Miroir d’eau, ou sur la rive droite avec un peu plus de verdure Quai de Queyries : ici c’est le fleuve qui domine et les lumières du soir peuvent faire de ce pique-nique un moment follement romantique.

  • Le Jardin botanique : à deux pas du Pont de Pierre côté rive droite, il offre une variété de plantes et un espace vert suffisamment grand pour que chacun puisse trouver sa place. Prenez le temps de visiter la serre avant de repartir.

  • Le Parc de l’Ermitage à Lormont (20 minutes de tram depuis Porte de Bourgogne, tram A, arrêt Les Iris) : encore peu connu des bordelais car excentré, il offre pourtant une vue imprenable sur le pont d’Aquitaine, le pont Chaban Delmas et la Cité du vin. Au bord d’un lac à l’eau turquoise entouré d’anciennes carrières, il permet une balade digestive très enrichissante et dépaysante.

  • Les domaines viticoles bordelais ouverts au public, à retrouver dans l’article du Fooding

Et vous, quels sont vos endroits préférés pour pique-niquer à Bordeaux ?

Article sponsorisé

BORDEAUX EN AMOUREUX, MANGER, OENOTOURISME - VINS, Resto

Le Prince Noir : un restaurant gastronomique Bordeaux rive droite à la sauce Pays basque par Vivien Durand

Venue du temps de Jean-Marie Amat aux commandes, j’avais très envie de redécouvrir le restaurant Le Prince Noir qui se trouve à deux pas de chez moi et surtout dont le lieu me rappelle tant de souvenirs d’enfance. Combien d’histoires ai-je pu imaginer quand nous revenions dans l’Opel Kadett familiale sur notre rive droite et que nous passions au pied du pont d’Aquitaine face à la ruine qu’était alors à cette époque le château du Prince Noir ?

Je crois que j’y ai vu un fantôme derrière les fenêtres brisées, une princesse dans la tour tagguée, un chevalier dans la cour en friche …

Toujours est-il que désormais le restaurant a su faire revivre ce lieu mystérieux et que le Prince Noir renait de ses cendres pour nous régaler !

Ce soir-là, nous avons découvert la toute nouvelle carte du chef Vivien Durand avec un menu Identité en 4 plats et son accord mets et vins.

1 étoile au Guide Michelin 2017, le restaurant propose une cuisine fortement inspirée du Sud-Ouest tout comme son accent 😉

Derrière les pierres du bâtiment imposant, un intérieur résolument moderne nous accueille !

Mais pour débuter, rien de mieux qu’une flûte de champagne Krug grande cuvée brut millesime Mélange

pour accompagner nos amuse-bouche résolument tournées vers une ambiance tapas

Entrée  Huîtres poulpe et bouillon Pétoncle gratiné et beurre persillé

ravioles de sole

bouchée au céleri et à la truffe avec ses 2 jus

Puis une viande d’une tendresse infinie …

fromages

Pour les accords mets et vins :

Région beaujolais la grande rose fleurie 2013

Meursault 2014 grand cru

et le clou du spectacle un Chateauneuf du Pape Grande réserve 2009

avec un petit rafraichissement succulent avant le dessert.

dessert

Un brin de vintage pour les nostalgiques !

Voyez bien que ce restaurant ne fait rien comme les autres ! 😉

 

Restaurant le Prince Noir

1 rue du Prince Noir 33310 Lormont

05 56 06 12 52

 

 

LOOK MODE

Je veux une cape !

Attention, pas une cape de Super Héros, malgré mon quotidien de Wonder Woman. Non je veux une cape bien chaude, pour m’emmitoufler les premiers froids du matin et les brises de fins d’après-midi.

Une cape qui irait avec tout, habillée, décontractée, féminine et indémodable.

Bref cet automne, je veux une cape, LA cape parfaite pour me suivre dans mes aventures …

Mon automne Rose et Gris

BEAUTE COSMETO MAKE UP, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

L’huile de coco et ses copines avocat et jojoba : mes nouvelles partenaires de soin !

Oui rien que ça !

Voilà maintenant plusieurs mois que je me sers quotidiennement d’huiles « différentes ».

En cuisine parfois, mais principalement dans ma salle de bain. T’as bien entendu ! Dans ma salle de bain.

Ma chouchou, l’indispensable : l’huile de coco.

noix-de-coco

C’est bien simple, l’huile de coco elle est parfaite pour tout :

  • en masque pour les cheveux
  • en démaquillant tout doux mais redoutablement efficace
  • en gommage mélangé à du sucre

et dans la cuisine avec le poulet, ou les légumes, ça donne de suite un goût exotique.

L’odeur est fabuleuse et elle se conserve super bien : l’avantage c’est que comme elle se solidifie, tu peux en plus la répartir facilement dans d’autres petits pots si besoin. Bref, l’huile de coco c’est la solution 100% naturelle pour tous les besoins beauté santé !

Je l’achète à ma biocoop.

 

Je teste aussi l’huile d’avocat. En démaquillant et en masque apaisant sur le visage : son bémol, j’aime moins son odeur. Mais j’aime beaucoup le film protecteur qu’elle laisse après le démaquillage.

Je l’achète à ma biocoop.

L’huile de jojoba, quant à elle, c’est vraiment devenue un complément de soin pour ma peau : je la pose en guise de crème de nuit. Elle repulpe la peau avec seulement quelques gouttes. Sur les pointes des cheveux elle donne aussi le besoin hydratant pour leur texture frisé.

Achetée sur Amazon, j’ai adoré celle-ci avec son flacon verre et sa pipette ultra pratique pour doser quelques gouttes.

En guise d’eau micellaire, coup de fouet le matin après le débarbouillage, je passe un peu d’eau de rose sur ma peau. Le parfum est divin et sur la peau c’est un vrai plaisir sans aucun assèchement.

Je n’ai pas encore osé me lancer dans des mélanges donc j’utilise toujours un contour d’oeil et une crème de jour, et une crème teintée pour les jours où je veux avoir l’air un peu plus en forme 😉

Je cherche toujours la marque qui répondra à tous mes critères pour ces soins là. Vous en connaissez ?