OENOTOURISME - VINS, voyage

Un week-end à la découverte du Floc de Gascogne : où dormir, manger, déguster ?

Besoin d’une escapade gourmande et dépaysante à 2 heures seulement de Bordeaux en voiture ?

Allez je vous embarque !

Voici des idées pour un week-end à la découverte du Floc de Gascogne, ses saveurs et son patrimoine.

J’ai pu tester toutes ces bonnes adresses et en apprendre beaucoup sur ce vin apéritif qui se déguste et se cuisine à toutes les occasions.

Où dormir et manger à Condom ?

L’hôtel Continental :

A Condom, l’hôtel Continental propose des chambres avec accès au spa en supplément, mais aussi un restaurant.

En plein centre de Condom (pour assister à la fête des Bandas en été, c’est parfait !), on oublie tout côté jardin.

Le calme et la douceur de vivre l’emportent rapidement.

Un atelier cocktail nous a permis de goûter le Floc revisité.

Associé à des jus, du schweppes ou d’autres alcools, on obtient de délicieux mélanges explosifs et savoureux !

Dont le fabuleux et délicieux Pink Flower dont je vous ai déjà révélé la recette 😉

Le repas au restaurant « le jardin de la Baïse » a ensuite mis en avant le Floc de Gascogne dans la cuisine locale avec des produits du terroir et de saison.

Melon avec le floc rouge (ou rosé si on veut être puriste), dinde déglacée au Floc avec ses légumes et gratin, et pour finir une mousse d’agrumes et de fruits au Floc.

Le tout avec subtilité et beaucoup de saveur.

Ce repas peut être préparé sur réservation. N’hésitez pas à le commander si vous venez dans la région !

 

Où dormir et manger à Gondrin ?

L’hôtel le Pardaillan :

Pour une nuit de repos, direction Gondrin. L’hôtel le Pardaillan propose des chambres agréables et confortables pour visiter la région.

Le petit déjeuner est sous forme de buffet. Le personnel est adorable.

Vous pourrez y manger sur place au restaurant : des produits locaux toujours et une cuisine au Floc, bien entendu !

Quoi visiter en pays Gascon à la découverte du Floc ?

Production d’Armagnac, de Floc de Gascogne mais aussi de Mousquet (armagnac et orange amère), de vins côtes de Gascogne et un blanc de blanc. 

Une très grosse production avec du matériel en adéquation avec ses ambitions : Patrick Farbos (président du comité Interprofessionnel du Floc de Gascogne) représente ce patrimoine, cette fierté gastronomique et veut faire connaître le Floc.

  • Le Domaine Laguille nous a reçu en pleine vendange avec le sourire ! Le bonheur de goûter le raisin fraîchement pressé à la sortie de la cuve !

En dehors du Floc, ils produisent également un vin blanc sec, demi-sec, moelleux et doux.

Pour ma part, le demi-sec prénommé ‘la rencontre’ m’a totalement convaincu ! Ainsi que leur Floc de Gascogne !

Le Floc me permet de découvrir des cépages que je connaissais peu : le Colombard et le Baco.

Equipé de panneaux photovoltaïques, le domaine produit désormais + d’énergie qu’il n’en consomme malgré le fait qu’il possède son propre alambic pour la distillation de l’Armagnac.

Un assemblage d’Armagnac et de jus de raisin.

Nous avons pu faire notre propre floc rouge et blanc.

L’alcool de l’Armagnac stoppe la fermentation du raisin : ainsi vous avez un produit frais à déguster dans l’année pour vos apéritifs et cocktails.

Mais aussi pour cuisiner une sauce, flamber un dessert …

Cécile Terraube fait partie du club des vigneronnes « les bons crus Milady ».

Avec son mari ils ont obtenu la certification Haute Valeur Environnementale par leur démarche écologique dans les vignes.

L’été ils proposent des ateliers oenologiques, dégustations et gourmands.

Ils conseillent aux familles avec enfants, l’application « Ampélograph » pour en apprendre plus de manière ludique sur le travail de la vigne.

Une parenthèse enchantée au cœur de la campagne !

Ici le calme et la tranquillité règnent.

Des chambres confortables ainsi que des gîtes permettent de passer un séjour ou un week-end à la découverte des plats, villages et bien sûr Floc de la région ! Chaque espace est décoré avec goût dans des couleurs différentes.

Myriam Darzacq propose des dégustations de son propre Floc et armagnac, et vous guidera vers les bonnes tables environnantes.

On se sent tout de suite déconnecté et détendu chez Myriam !

De quoi terminer ce séjour en beauté au cœur de la nature, des vignes et du terroir !

Merci à tous les domaines, hôtel et restaurants qui nous ont chaleureusement accueillis et partagés leur passion pour le Floc de Gascogne et leur patrimoine !

Merci à Hemisphère Sud pour l’organisation de ce blogtrip très complet !

Un merci tout spécial à Marion Petit-Jean pour sa conduite, sa bonne humeur et les nombreuses informations et anecdotes !

Et vous vous connaissiez le Floc de Gascogne ? Vous préférez le rouge ou le blanc ?

 

                                            

 

Publicités
Food, MANGER, OENOTOURISME - VINS, recettes

La tarte flambée : la traditionnelle recette de flammekueche par un chef d’ Alsace

A peine de retour de l’Alsace, que déjà les saveurs alsaciennes me manquent !

Cette région est un bonheur pour la gastronomie et l’on découvre des recettes savoureuses, qui accompagnent à merveille les vins d’Alsace.

Je vous ai ramené dans mes valises la recette de la tarte flambée (flammekueche) que j’ai apprise à faire lors d’un cours de cuisine avec le chef du restaurant La Couronne, Didier Roeckel.

Il nous a donné quelques astuces en démonstration au domaine Achillé, dont je vous parlerai très vite !

Facile et délicieuse à n’importe quelle saison, on peut en faire quelques variantes (gratinée d’emmental ou avec des champignons), mais voici la traditionnelle tarte alsacienne à déguster avec un Riesling 😉

L’avantage de cette recette, c’est que l’on peut en profiter à l’apéritif entre amis, en soirée plateau télé avec les enfants, en amoureux avec une salade …

Et pas forcément besoin de temps de repos pour la pâte alors c’est parti !

Voici la recette extraite de son livre de cuisine sur les plats traditionnels alsaciens :

Pour 4 personnes :

Pour la pâte :

500g de farine

250 g d’eau

10 g de levure de boulanger fraîche

2 cuillères à soupe d’huile

1 pincée de sel

Diluer la levure dans un peu d’eau tiède.

Tamiser la farine, creuser un puits puis ajouter le reste des ingrédients de la pâte.

Pétrir le tout jusqu’à avoir une pâte homogène.

Former une boule, couvrir d’un torchon et laisser reposer une heure (le chef l’a faite en direct et nous a expliqué que la phase de repos n’était pas nécessaire)

 

Pour la crème :

1 kg de fromage blanc à 0%

1/2 l de crème fraîche

10 cl d’huile de colza

1 œuf

1/2 cuillère à café d’ail semoule

sel, poivre, 1 pincée de muscade

Pour la garniture :

2 oignons

300 g de lard

 

Mélanger tous les ingrédients de la crème au fouet.

Emincer les oignons.

Couper le lard en lardons très fin.

Prendre 200g de pâtes, l’abaisser en rectangle (l’étaler le plus finement possible, c’est le secret : plus c’est fin, meilleur cela sera ! )

Répartir une louche de la crème, y disposer les oignons et les lardons.

Faire cuire 3/4 minutes dans un  four chaud à 250 degrés / thermostat 8. (Si votre four monte à une température supérieure c’est l’idéal : vous mettrez moins longtemps en cuisson mais cela évitera de déssecher les ingrédients.)

Pour accompagner votre tarte flambée, je vous conseille un délicieux riesling du domaine Achillé à Scherwiller, produit en biodynamie, ma nouvelle passion !

Bon appétit !

Pour d’autres recettes, je vous invite à aller voir mes tableaux Pinterest dédiés à la cuisine et aux recettes 😉

Vous avez déjà cuisiné de la tarte flambée ? Vous avez une variante délicieuse que je dois tester ?

N’hésitez pas à me le dire en commentaire.

On se retrouve très vite pour parler de l’Alsace et de ses petits villages digne des plus beaux décors Disney ❤

BORDEAUX EN AMOUREUX, MANGER, OENOTOURISME - VINS, Resto

Le Prince Noir : un restaurant gastronomique Bordeaux rive droite à la sauce Pays basque par Vivien Durand

Venue du temps de Jean-Marie Amat aux commandes, j’avais très envie de redécouvrir le restaurant Le Prince Noir qui se trouve à deux pas de chez moi et surtout dont le lieu me rappelle tant de souvenirs d’enfance. Combien d’histoires ai-je pu imaginer quand nous revenions dans l’Opel Kadett familiale sur notre rive droite et que nous passions au pied du pont d’Aquitaine face à la ruine qu’était alors à cette époque le château du Prince Noir ?

Je crois que j’y ai vu un fantôme derrière les fenêtres brisées, une princesse dans la tour tagguée, un chevalier dans la cour en friche …

Toujours est-il que désormais le restaurant a su faire revivre ce lieu mystérieux et que le Prince Noir renait de ses cendres pour nous régaler !

Ce soir-là, nous avons découvert la toute nouvelle carte du chef Vivien Durand avec un menu Identité en 4 plats et son accord mets et vins.

1 étoile au Guide Michelin 2017, le restaurant propose une cuisine fortement inspirée du Sud-Ouest tout comme son accent 😉

Derrière les pierres du bâtiment imposant, un intérieur résolument moderne nous accueille !

Mais pour débuter, rien de mieux qu’une flûte de champagne Krug grande cuvée brut millesime Mélange

pour accompagner nos amuse-bouche résolument tournées vers une ambiance tapas

Entrée  Huîtres poulpe et bouillon Pétoncle gratiné et beurre persillé

ravioles de sole

bouchée au céleri et à la truffe avec ses 2 jus

Puis une viande d’une tendresse infinie …

fromages

Pour les accords mets et vins :

Région beaujolais la grande rose fleurie 2013

Meursault 2014 grand cru

et le clou du spectacle un Chateauneuf du Pape Grande réserve 2009

avec un petit rafraichissement succulent avant le dessert.

dessert

Un brin de vintage pour les nostalgiques !

Voyez bien que ce restaurant ne fait rien comme les autres ! 😉

 

Restaurant le Prince Noir

1 rue du Prince Noir 33310 Lormont

05 56 06 12 52

 

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES, MANGER, Resto

La Petite Gironde : le restaurant aux airs de vacances avec une vue extraordinaire sur Bordeaux

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (2)

Voilà une adresse qui ne nous déçoit jamais et qui reste notre endroit chouchou !

D’abord parce que l’ambiance y est à la fois conviviale et calme, ensuite parce que c’est un lieu chargé en souvenir pour notre famille, et puis parce que la cuisine y est aussi délicieuse que le cadre est fantastique.

Située sur le bord de la Garonne côté rive droite, à 2 pas du Mégarama, La Petite Gironde (ancien nom du journal Sud-ouest pour la petite histoire) offre une vue majestueuse sur la ville de Bordeaux.

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (3)

En salle la décoration est chaleureuse malgré la taille immense de la salle.

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (5)

Et sur la carte ?

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (4)

Nous craquons toujours pour le foie gras ! Un incontournable !

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (9)

Ce soir-là nous avions choisi le velouté du moment

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (10)

La selle d’agneau avec ses petites légumes

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (15)

Le cheesecake aux agrumes

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (16)

Le croquant choco-pistache

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (18)

Les menus sont entre 17 et 42 euros.

Mon coup de coeur pour l’apéritif :  le cocktail l’instant rosé à base de Lillet Rosé, original et agréable !

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (13)

Quand la nuit arrive et que Bordeaux s’illumine, la ville s’offre à nous !

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (21)

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial (1)

Bref une adresse qui allie vue époustouflante et bonne cuisine, à retenir pour épater les amis en week-end sur Bordeaux !

La Petite Gironde

75 Quai des Queyries, 33100 Bordeaux

05 57 80 33 33

la-petite-gironde-restaurant-bordeaux-rive-droite-decor-vue-cuisine-terroir-convivial