CULTURE, SORTIES KIDS

Le retour de Mary Poppins : outrage au classique ou nouveau chef-d’oeuvre ?

En tant que fan, qui vénère Mary Poppins, l’original film de Walt Disney de 1964 où Julie Andrews chantait, dansait et campait une nounou aussi magique que douce et stricte, j’attendais avec impatience la sortie de la suite : le retour de Mary Poppins.

Alors pas évident de ne pas spoiler l’histoire tout en donnant mon avis, mais je sais qu’on va me demander ce que j’en ai pensé en tant que passionnée et fanatique du 1er opus, alors je vais tenter de te dire mon ressenti à la sortie du cinéma de la séance de 13h30.

Disney nous avait raconté la génèse du roman devenu film avec Walt Disney campé par Tom Hanks dans « Saving Mr Banks » ou « dans l’ombre de Mary« .

Premièrement je n’étais par avance pas convaincue du choix d’Emily Blunt comme personnage principal.
Certes elle a été lookée pour le rôle et reste crédible pour jouer la baby-sitter des enfants Banks mais je clame haut et fort que Anne Hathaway était pour moi déjà bien plus représentative du style Mary Poppins assez naturellement.

Il faudra donc faire avec Emily 😉

Elle ne s’en sort pas si mal mais je déplore que par moment elle ressemble + à un sosie de Katy Perry à Broadway qu’à la très classe et pragmatique Mary Poppins.

De plus je ressens son côté sévère comme parfois hautain et dédaigneux.

Qu’à cela ne tienne, elle a tout de même des mimiques et regards bien travaillés qui la rendent attachante et je pense qu’après plusieurs visionnages, je lui trouverais encore des qualités.
Mais difficile de passer après Julie Andrews, j’en conviens.

Deuxièmement, le scénario est simple mais tient la route, avec une histoire poignante où les enfants trinquent toujours dans les soucis des adultes.

L’émotion est au rendez-vous. C’est un très bon point.

Troisièmement, les chansons.

Alors là je suis assez mitigée : j’ai trouvé les tableaux, chorégraphies et musiques superbes, avec le vrai esprit du film original et d’une comédie musicale digne de ce nom.

Par contre, j’ai dû le voir en français car aucun cinéma près de chez moi ne diffusait la VO et je dois dire que les paroles des chansons françaises sont très décevantes.

Elles ne restent pas en tête et collent très mal aux mouvements de lèvres des acteurs. Je suppose qu’une fois que je l’aurais vu en anglais, mon avis différera.



Par contre, les décors, costumes et ambiance générale m’ont beaucoup plu.

On retrouve l’univers de Mary Poppins et sans être dans la même époque on retrouve des clins d’oeil agréables et des tenues british à souhait ainsi que les différentes vues de Londres.

Les personnages secondaires et apparitions sont très agréables : de belles surprises avec Meryl Streep et Colin Firth, mais aussi l’acteur qui jouait Bert ( Dick Van Duke 93 ans), ainsi qu’Angela Landsbury qui a fait bondir mon petit cœur ❤

Bref je ne sais pas s’il deviendra un classique Disney mais il a le mérite de nous replonger dans un univers à part qui est bien celui de Mary Poppins.

Pour moi il n’est pas le retour de Mary Poppins, mais une cousine éloignée qui nous la rappelle avec nostalgie, et nous permet de prolonger un peu la magie du premier sans l’égaler.

Et vous, vous l’avez vu ? Vous avez aimé ?

Publicités
BONS PLANS

Un noël Disney ou Harry Potter : la battle des cadeaux !

Que vous soyez Disney ou Harry Potter, voici une sélection de cadeaux pour les fans de Mickey, Alice ou Mary Poppins, aussi bien que pour les sorciers de Poudlard !

C’est parti !

Pour la nièce de 3 ans

Tu as le choix sur Toys’r’us !

Entre la guitare d’Elsa qui swingue ou le déguisement qui décoiffe

ou les coloriages de Mary Poppins

 

 

Pour le fiston de 8 ans

Les legos sont des valeurs sûres !

ou le livre de Mary Poppins

 

Pour l’ado de 12 ans

Avec un chargeur nomade en forme de Minnie ou un stylo baguette magique, c’est le succès assuré !

ou la trousse de voyage de Mary Poppins

 

Pour les amis joueurs

Se défier sur les connaissances en chanson Disney ou sur les scènes cultes d’Harry Potter ?

 

Pour la copine fan de déco

Une lampe pour une ambiance potteresque

ou

la lampe en rose de la Belle et la Bête

ou bien un petit vide poche Mary Poppins

Pour le cousin collectionneur geek

Rien de mieux que les Funko pop pour assouvir le besoin de collection avec un univers geek

Le plus dur c’est de choisir entre Hermione et Simba du Roi Lion 😉

ou Mary Poppins 🙂

 

 

 

OENOTOURISME - VINS, voyage

L’ Alsace : Riquewihr et autres villages féeriques au cœur du vignoble alsacien

L’Alsace était jusqu’alors une région inconnue pour moi.

J’avais bien de vagues idées de cigognes, de Riesling, de Gewurtzraminer, et de marchés de noël en tête mais je n’imaginais pas que ce coin de France à la culture et au patrimoine très riches allait m’enchanter à ce point.

Il faut dire que pour une première fois j’ai débuté ma découverte par le charmant village de Riquewihr.

Arrivée de nuit, j’ai été médusée par le calme et le sentiment de sécurité et douceur qui y régnaient.

Les lumières de la ville de Riquewihr donne de suite une ambiance feutrée et agréable à ces jolies rues.

Le lendemain j’en ai pris plein les yeux avec les couleurs des façades des maisons.

Je me sentais comme dans les scènes de village de Belle dans le film Disney La Belle et la Bête !

Même la petite fontaine n’attendait que la princesse Belle avec son livre.

Je pensais y voir le boulanger avec son plateau bien garni du bon vieux pain de son fournil (oui j’ai une culture Disney en chansons ;-)).

Le bonus quand tu viens en plus pour goûter les vins d’Alsace, c’est que tout autour de Riquewihr tu as une vue sur les vignes !

Au détour d’une petite rue tu peux apercevoir les versants baignés de lumière avec le raisin qui se gorge de soleil.

Les boutiques d’artisanat, de produits du terroir, de caves de vins d’Alsace me donnaient envie d’y passer plus de temps, mais nous avions d’autres choses au programme pour nos 3 jours de découvertes du vignoble alsacien.

Cependant voici les lieux testés et approuvés sur la commune de Riquewihr :

Où dormir ?

J’ai eu la chance de résider pour mes 3 nuitées dans un appartement au cœur du village.

Ce logement peut se louer sur le site I love Riquewihr et se nomme The Alsacian Hart. Mais il y a d’autres locations avec chacune leur charme.

La bâtisse à colombages typique de la région abritait plusieurs logements.

Le mien était décoré avec goût dans une ambiance chalet chaleureux.

Confort moderne et quelques touches de rouge et blanc mélangées au bois, lui donnait des airs de décor pour un téléfilm de noël ❤

Une cuisine avec une table pour prendre le petit-déjeuner ou manger des repas en famille ou entre amis, un salon cosy et confortable avec un poêle à bois équipent cette location de prestige.

Deux chambres avec chacune leur salle de bain complètent l’espace.

J’aurais bien pu passer quelques heures sur ce bureau à écrire quelques chapitres pour un prochain roman qui se passerait à Riquewihr 😉

Depuis ma fenêtre, le lever de soleil sur les vignes alentour m’a laissé sans voix !

Nous avions accès à plusieurs petits balcons qui avaient des airs de tour de Raiponce. Quand je vous dis qu’ici, on est presque à Disneyland 😉

Je rêve de venir y passer Noël avec ma petite famille ! Au centre du village, on peut tout faire à pied et savourer pleinement les vacances en Alsace !

Où manger ?

Je n’ai pas eu l’occasion de tester beaucoup d’adresses, mais parfois une seule suffit ! 😉

Le Grognard est l’endroit à connaître à Riquewihr.

Accueil chaleureux, carte avec des spécialités mais également des burgers, tout est copieux et goutu, belle carte des vins.

Coup de cœur pour ce pinot gris !

J’y ai mangé une délicieuse tarte flambée avec des vins au top !

Un repas typique dans une ambiance très joviale !

Où acheter une pâtisserie ou prendre son petit-déjeuner ?

Le salon de thé Vilmain nous a accueilli tous les matins pour une formule petit-déjeuner idéale : boisson chaude, croissant, demi-baguette, beurre et confiture. Leur vitrine de pâtisseries et viennoiseries traditionnelles faisait très envie ! L’accueil y est agréable.

Où flâner ?

Les boutiques de la rue principale sont toutes plus attirantes et jolies que les autres.

Mais pour une fan de la période de noël comme moi, j’ai jeté mon dévolu sur le magasin « la féerie de noël » !

Oui ici, c’est Noël toute l’année ! Rien que sa façade donne le ton avec ses décorations de pain d’épice.

Des artisans de poterie mais également nougats ou produits locaux vous donneront envie de tout ramener dans vos valises !

Quels villages visiter autour ?

L’Alsace ne manque pas de villages typiques tous plus jolis les uns que les autres !

L’idéal est de louer un vélo (électrique) et de traverser vignes et villes. Le parcours est très agréable, alternant grands espaces avec vue sur les étendues du vignoble alsacien et villages.

Nous sommes passés par certains d’entre eux, que j’aurais aimé découvrir plus longuement, donc ce sera pour moi l’occasion d’y revenir !

En période de noël cela doit être magique !

Ribeauvillé

Cette ville mérite le détour : j’ai trouvé son centre animé et très chaleureux !

Je m’y serai bien arrêtée manger un bretzel ou une petite douceur 😉

Bergheim

La rue principale est très colorée et la petite cour du restaurant Lacour Bailly fait très envie !

Kaysersberg

Avec un cours d’eau qui traverse la ville, c’est juste sublime !

J’en ai pris plein les yeux et Riquewihr a définitivement gagné une place dans mon top 5 des lieux que je rêve de revoir pour plusieurs jours et de faire découvrir à mes enfants à noël et d’ailleurs en toute saison !

Je vous parlerai aussi bien évidemment des vins d’Alsace et en particulier de la biodynamie qui a une place prépondérante dans cette région, pour mon plus grand plaisir !

Mais tous ces petits villages me semblent parfait pour un week-end en amoureux (nous ne sommes qu’à 1h25 d’avion depuis Bordeaux de l’aéroport de Bâle et ensuite 45 minutes de voiture de Riquewihr : autrement dit en moins de 2 heures 30 vous pouvez être dans cette ville magique ❤ )

En attendant, retrouvez la recette de la tarte flambée (en cliquant sur la photo ci-dessous) pour voyager un peu depuis la cuisine et savourer le goût de la gastronomie alsacienne chez soi !

Vous connaissiez Riquewihr ? Ribeauvillé ?

Quel est votre plus beau souvenir de village en Alsace ? Quel marché de noël me conseillez-vous pour que je prépare mes prochaines vacances d’hiver ? 😉

DECO, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

Ma wishlist d’automne 2017 : vas-y viens la pluie, même pas peur ;-)

J’ai hésité à commencer ma liste pour noël (le vieux barbu a toujours pas mal de boulot en décembre, autant lui faire parvenir mes doléances avant le rush ;-)).

Puis je me suis dit qu’on pouvait commencer par quelques voeux d’automne … après tout, rien n’empêchera de les basculer ensuite sur la lettre au hipster en rouge (oui t’as vu comme le père noël est devenu trop swag en fait ? ;-)).

Alors voilà mes coups de coeur , lorgnés d’un peu trop près depuis quelques temps …

D’abord je mets depuis plusieurs mois maintenant ce parfum de chez La parfumerie bordelaise : Lignum Vitae de Beaufort London.

J’avais eu la chance de rencontrer le créateur de ces fragrances de dingue et franchement j’ai totalement craqué pour son univers. Les senteurs sont très masculines et fortes je trouve mais elles ont un vrai caractère et nous transportent dans des ambiances uniques : un bureau d’écrivain entre odeur de cuir et de papier, de vieux livres; un bateau pirate avec des odeurs de poudre à canon et embruns … bref je suis conquise, et je rêve désormais de m’offrir Coeur de Noir ou Tonnerre pour laisser dans mon sillage ce mystère propre à un parfum unique !

 

Un de mes Disney combine également ma passion pour le thé : La Belle et la Bête !  Alors quand les produits dérivés sont aussi canons que ceux de la collection Primark  c’est carrément de la torture de ne pas avoir de magasin de cette chaîne sur Bordeaux 😦

Je ne te parle pas non plus de la collection Harry Potter (j’avais pu shoper quelques pièces d’une autre collection de ce type lorsque nous étions allés en Irlande à l’époque il y a 4 ans). Là encore tout me fait de l’oeil, c’est horrible ! Finalement peut-être que c’est mieux que nous n’ayons pas de Primark sur la région 😉

J’ai besoin de chaussures ! Je n’ai plus de bottes : j’en cherche donc des cavalières, couleur caramel / marron avec mollets extensibles pour mes poteaux. Je n’ai pas encore trouvé la perle rare !

J’ai aussi flashé sur cette paire de bottines chez Eram :  Originales à souhait et surtout sans talons pour les journées où je cours partout ! Elles sont donc officiellement sur ma wish list !

La transition toute trouvée avant noël ce fera avec les décorations de noël !

Là encore je fonds devant les superbes déco de Disney !

Celle de Mrs Samovar et Zip bien évidemment.

Et celle de la porte d’Alice au pays des merveilles ! ❤

 

 

SORTIES KIDS, voyage

Deux jours entre copines à Disneyland Paris : un printemps pour les 25 ans du parc !

Disneyland Paris c’est le paradis pour les enfants !

Oui on le sait et on adore voir des étincelles dans leurs yeux quand ils croisent leur princesse préféré ou Baloo au détour d’un chemin de Fantasyland ou Frontierland.

J’avais vraiment apprécié les décorations pour Halloween avec ma petite famille et je t’avais livré nos 5 astuces pour optimiser ta visite chez Mickey !

Mais il y a quelque chose que je n’avais jamais expérimenté et qui a eu une saveur vraiment particulière : visiter Disney entre copines !

Sans marmots, sans mari, sans « j’en ai marre d’attendre », sans « j’ai soif » (même si moi j’ai tout le temps soif), sans « tu peux me porter ? » (même si j’ai tenté de demander à ma cop ) : bref en un mot comme en 100 (expression du 17e siècle) : la liberté !

Je t’avoue que c’est une première qui a été vraiment à la hauteur de mes espérances : des fous rires, des minutes d’attente à papoter si bien qu’on ne voyait pas le temps passer, des attractions rien que pour les grands (même si on a failli rebrousser chemin en se disant qu’on était rien que des flippouilles), des courses poursuites pour relever notre challenge « la tournée des Princes  » (nous notons d’ailleurs qu’il y a peu de princes sur le parc : je souhaite que la direction de Disney prenne en compte cette doléance pour les mamans en manque de royauté royale mâle, merci, fin du communiqué), et surtout de la détente !

Bien sûr l’idéal c’est de trouver la pote adéquate : celle qui n’a pas peur de ta poisse légendaire et qui sait qu’elle va vivre des trucs chelou pendant 2 jours, à commencer par un photobomb du génie qui s’est incrusté sur notre selfie.

Là encore cela a été au-delà de nos attentes : une alerte à la bombe, une sombre sombre histoire de consigne, de valise, puis de soutien-gorge, un monsieur alcoolisé, des attractions qui tombaient en panne sur notre passage, un Dark Vador super impressionnant, un premier rang pour le spectacle de Magie, un rallye boutiques shopping pour avoir le mug de la promo du jour (Bambi du printemps , il était trop beau), une pochette MAry Poppins, un génie qui nous suivait partout, et encore bien d’autres choses que je dois garder secrètes car ce qui se passe à Disney reste à Disney !

Ajoutez-y le soupçon de magie Disney avec des attractions de petits pour les grands, un Space Mountain dans le noir total, des looks improbables et des cadrages approximatifs et vous obtenez de nouveaux souvenirs pour renforcer encore une amitié jolie comme un accent du sud -ouest ! ❤

        

Je vous invite à aller voir le blog de ma comparse de l’extrême et néanmoins nounou à ses heures : Sophie Nounou à Montauban , surtout si vous avez des enfants en bas âge ou que vous êtes assistante maternelle, vous y trouverez une foule d’idées repas, lecture, bricolages ! Une mine d’or !

 

Bon maintenant je rêve d’un noël à Disneyland Paris : mais avec les enfants ! 😉

DETENTE, LA PAUSE FEMININE

Ma wish-list de noël parce que je le vaux bien !

Cette année, si tu as suivi, je veux pas d’embrouille avec le père Nono alors je lui ai préparé mon plus joli papier à lettres avec Bloutouf Famille presque Zéro déchet et son illustration explicite 😉

pere-noel-lettre-maman-humour-pteapotes-benedicte-zero-dechet-famille-bloutouf

Si avec ça, il comprend pas, il peut aussi regarder la liste de l’année dernière pour comprendre ce qu’il a zappé le gros nullos ! (en 2013, ça pouvait aller … en 2014 il a suivi quelques trucs mais moyen motivé le gars ! … en 2015 tellement dépitée j’avais même pas fait de listes : ouais la loose intégrale ! bon j’avais fait quelques suggestions intermédiaires …)

Je lui laisse encore une chance cette année, parce qu’après tout, j’avais peut-être pas été très sage (ouais j’y crois moyen, moi exemple de sagesse à toute épreuve !).

Alors vas-y vieux bonhomme, note bien sur ton calepin !

Des livres : Parce que je n’ai jamais assez de livres !! Parce que je me retiens depuis des mois d’en acheter beaucoup ! Alors fais pas ton relou, clique sur les photos des bouquins ci-dessous et remplis ta hotte ! Merci le vioc !




Forcément avec un livre, on prend TOUJOURS du thé !

et son petit infuseur en forme de parapluie de Mary Poppins !

Tu te doutes bien que je bois pas que du thé 😉 Alors pour les cocktails, j’ai besoin de ce kit de pro pour reproduire le mojito et la margarita du bar Le Dix du Gabriel

Pour sortir on a toujours besoin de petites boucles d’oreilles 😉

Des feutres Stabilo pour continuer à faire de jolies listes sur mon Bullet Journal

DECO, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

Les 5 objets qui me rendent folles ( ou la lutte intérieure entre ma raison et mon addiction)

img_0491

Avec la réduction des déchets, on essaie d’acheter mieux, d’acheter moins. On essaie de se poser toujours les bonnes questions : est ce que j’en ai besoin, est ce que c’est durable, est ce que je n’ai pas déjà quelque chose qui pourrait être adapté ou faire office de …, est ce que je ne peux pas l’emprunter / le louer, est ce que je ne peux pas l’acheter d’occasion, est ce que je ne vais pas m’en lasser, est ce que je ne peux pas le faire moi-même avec du matos de récup …

Bref c’est beaucoup quand comme moi on part de très très loin (fût une époque je décortiquais tous les bons plans de chez Gifi et j’allais au moins une fois par semaine à la Foirfouille et compagnie … j’achetais toujours un petit truc, parce que pas cher, pratique, sympa, nouveau …).

J’achetais systématiquement tout en soldes et bien sur, comme c’était moins cher, j’en achetais + que ce dont j’avais besoin.

Aujourd’hui je suis fière du chemin parcouru et j’avoue que j’ai revu totalement mon mode de consommation (je ne vais même plus faire mes courses en grandes surfaces : je passe par le drive pour quelques produits de base, puis au marché, à la biocoop, au boucher).

Je n’achète presque plus pendant les soldes (sauf encore quelques vêtements pour les enfants et paires de chaussures) : pour moi, cet été, j’ai acheté une robe, une paire de chaussures et un haut. C’est encore trop car sur ces 3 achats, la robe n’était pas dans mes besoins, et au final pas un vrai coup de coeur.

Je suis quand même contente de voir mes placards se vider, ma maison gagner en espace et en facilité de rangement, ma vie s’alléger de choses à ranger, trier (même s’il en reste encore beaucoup … trop). Un jour je sais que je vais y arriver 😉

Toujours est-il que malgré toutes mes bonnes résolutions et « ma thérapie » de tri/rangement/ questionnement au quotidien, il reste encore des irréductibles objets qui me tentent tout le temps :

  • les bougies parfumées : c’est une obsession ! J’en mettrais partout, j’en ferais flamber du matin au soir (mais je m’interdis d’en allumer devant les enfants : sauf celles dont je suis sûre de la compo naturelle). Pourtant je sais que la plupart sont bourrées de produits toxiques, que c’est mauvais pour la planète et la santé, que cela ne sert pas à grand chose, que ce n’est clairement pas indispensable, que le contenant ensuite va quasiment direct à la poubelle (verre). Mais je ne peux m’empêcher de tourner autour des nouveaux parfums, d’une marque que j’aime, ou d’une nouvelle marque (si en plus c’est naturel, je me dis qu’il me la FAUT !!!). Bref, je suis d’une faiblesse sans nom dans un rayon bougie.

La petite dernière repérée : les bougies Rewined faites dans des bouteilles de vins recyclées et aux odeurs de cépages !

 

  • les mugs : j’en ai trop ! Les placards sont désormais optimisés, j’arrive encore à trier dans la cuisine des ustenciles dont je ne me sers pas, mais les mugs !! C’est le gros point noir de la cuisine ! Je n’arrive pas à m’en débarrasser : ils me rappellent toujours un souvenir, ils me font me sentir bien, ils correspondent à une humeur du jour, ils ont été ramené d’un voyage, ils ont une histoire … et bien sûr, c’est toujours sur les mugs que je louche quand je veux me ramener un truc de vacances ! Avec ma collection Starbucks j’ai encore ajouté à mon agonie car ils sont assez imposants. Mais les mugs, c’est quand même super indispensable d’en avoir plein non ??

Le petit dernier qui me démange : le célèbre Tips de la Belle et la Bête (je pense que le merchandising autour de la sortie du film va être un véritable supplice à base de théière trop chou et de sublimes petites tasses !)

 

  • le thé et les boites à thé : c’est une addiction ! Je bois beaucoup trop de thé, alors je me dis que je dois en acheter pour ne jamais en manquer ! (je vous raconterai le jour où je me suis retrouvée en rade de Earl Grey un matin : j’aurais pu prendre n’importe quel autre thé de mes 20 autres boites, mais non, le matin c’est Earl Grey ! De quoi vous ficher en l’air une journée ! ;-)). Puis j’aime en découvrir de nouveaux pour changer mes habitudes (oui bon ok, au final je reviens toujours aux mêmes). Et les boites les plus jolies sont toujours celles que je n’ai pas encore : c’est carrément un complot, je vous dis. J’avoue que l’été j’arrive un peu mieux à contrôler mes pulsions théinées, du coup je vais essayer de tenir le cap pour réduire encore le nombre de boites et arrêter d’en acheter des nouvelles.

La petite dernière qui m’appelle : elles s’empilent et elles affichent des compliments aux illustrations rétro !

 

  • les plateaux et planche à découper : En tête Ikéa et Monoprix ! Leurs collections capsules me rendent folles : je m’empêche d’acheter toute la gamme alors à chaque fois pour me récompenser de mon courage, je m’autorise l’indispensable plateau ou la planche à découpe. J’arrive à me convaincre que c’est toujours utile un plateau, même si on en a déjà 12. (En même temps je m’en sers pour transporter tout et n’importe quoi, on s’en sert beaucoup pour le petit déjeuner, les apéros … Voyez que j’en ai BESOIN ! ;-))

La petite dernière qui veut venir chez moi : la planche à découper façon carreau de ciment ! argh !!!!! Pour aller avec mon cahier de recettes home made !

 

  • les carnets : mais pourquoi est-ce que je me dis que j’ai TOUJOURS besoin d’un nouveau carnet ? Oui j’en utilise beaucoup, oui c’est un indispensable pour le blog, les listes en tout genre, les petites phrases notées à tout va, les idées qui fusent la nuit, le jour, les prises de notes lors d’un voyage … oui mais quand même, j’ai au moins 10 carnets d’avance en plus de tout ceux entamés … et pourtant, les carnets ça reste ma passion, mon inspiration. J’adore sentir une couverture neuve, le grain du papier, quand le stylo glisse sur des pages vierges : tout reste possible !

Le petit dernier qui me fait de l’oeil : Un Mr Wonderful, sous forme de carnet de voyage à complèter !

 

Bon, ok et les petites figurines Lego Disney m’ont eue aussi !! argh !!! Je résiste encore super bien aux Tsum Tsum, j’ai été très raisonnable en Sonny Angels (sauf ceux Ladurée ;-)), je n’ai pas encore craqué pour les Funko pop … Je suis forte hein ?? 😉

Et vous quels sont vos péchés mignons ? vos achats addictifs ? vos luttes de raison ? 😉