Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE, ZERO DECHET

Désencombrer son armoire et organiser ses vêtements : une garde-robe capsule ou minimaliste

Le minimalisme dans la maison il a commencé pour moi par la salle de bain.

J’ai commencé par trier et ralentir mes possessions et achats en voulant réduire mes déchets et lorsque nous avons fait les travaux pour changer la décoration, les placards et l’agencement de cette pièce.

Cela a été relativement facile parce que je connais désormais le maquillage que j’utilise et j’ai éliminé les autres dont je ne me servais jamais.

J’ai fait en sorte de ne plus avoir trop de stocks (un an et demi plus tard, j’arrive enfin au bout de mes gels douche « d’avance » … ça vous laisse imaginer que je pars de loin pour apprendre à ne plus faire mon écureuil et ne plus craquer sur les packaging / nouveaux parfums de gel douche etc … j’ai pris conscience de tout ceci depuis plusieurs années et maintenant je ne cherche plus à acheter les dernières nouveautés et encore moins des produits ultra marketing : un savon me suffit ! ).

Bref j’ai ainsi pu réduire mes besoins de placard / rangements dans le nouvel agencement et maintenant je peux vous dire que depuis 18 mois, je savoure d’avoir beaucoup moins de choses et d’utiliser quasiment tout ( j’ai encore des couacs, je ne suis pas parfaite et j’ai sombré dans la folie des savons avec le zéro déchet … mais rien à voir avec avant 😉 ).

Je ne cherche plus mes affaires, je sais ce que j’ai, chaque chose a une place et je finis mes produits avant d’en racheter.

Du coup j’ai commencé la même démarche dans les autres pièces de la maison.

Je trie régulièrement grâce au challenge Libertri qui m’a permis de déjà bien amorcé le changement côté possession matériel et désencombrer efficacement.

La cuisine est en cours et nous allons également la rénover.

Nous avons aussi réduit nos déchets depuis plusieurs années dans cette pièce.

J’utilise une technique qui nécessite un peu de place dans le garage mais qui, j’espère, fera ses preuves au final.

J’ai vidé une grande partie des placards / casserolier / tiroir dans des cartons en gardant le strict nécessaire (comme si nous étions dans une location ou une tiny house ;-)).

Chaque fois que nous avons la sensation qu’il nous manque quelque chose ou que nous avons besoin d’un ustensile, nous réfléchissons si nous ne pouvons pas nous en passer ou utiliser autre chose pour cette fonction.

Si vraiment cet objet nous est indispensable, c’est qu’il correspond à notre mode de vie, nos habitudes, nos recettes fétiches, notre façon de cuisiner etc. Et à ce moment-là il réintègre la cuisine.

Dans quelques semaines quand nous réfléchirons au futur agencement de la cuisine nous pourrons évaluer nos vrais besoins en rangement et ainsi agencer selon les objets qui nous servent vraiment au quotidien.

Mais ceci concerne toute la famille donc c’est un peu plus compliqué pour que nous soyons tous d’accord. Cela prendra donc peut-être du temps.

Par contre il y a bien un endroit et une catégorie de possession dont je suis la seule à décider les entrées et les sorties dans cette maison : mon dressing !

Mon armoire, je peux décider de la réduire et de vraiment essayer d’en faire un rangement agréable, efficace et où je peux m’habiller sans me prendre la tête ni stocker des fringues que je ne mets pas, qui ne me vont pas ou que je n’aime plus.

J’ai encore beaucoup de choses, même si j’ai déjà réduit et bien rangé.

Alors j’ai décidé d’adopter un peu la même technique que pour ma cuisine.

J’ai vidé toute mon armoire dans des cartons, en y laissant les vêtements que je connais comme étant mes classiques. Pour le reste, j’irais y piocher quand j’aurais « besoin » ou quand une pièce / couleur manquera à mon look du jour (attention fashion blogueuse en devenir ;-)).

Ce challenge doit avoir lieu sur plusieurs saisons pour être vraiment efficace en terme de tri et nécessite de ne rien racheter (ou si possible, d’occasion si une pièce est trop abîmée ou qu’on s’aperçoit qu’un vêtement pourrait compléter plusieurs autres tenues. (je pense à une chemise blanche que je n’ai pas, ou une jupe en jean qui me semble être des classiques qui pourraient me durer longtemps et surtout correspondre au style que j’aimerais avoir en avançant dans les années …)

J’ai vu que plusieurs blogueuses et instagrameuses se lançaient également : c’est assez stimulant de voir qu’on avance vers moins de consommation et + de bon sens. Certaines trient, d’autres décident de ne plus rien acheter en vêtement pendant un an, d’autres encore tendent vers un nombre idéal pour une garde-robe capsule : 33 vêtements. Béa johnson, la prêtresse du Zéro déchet et du minimalisme, a seulement 15 vêtements pour toutes ses tenues !

Et pourtant elle a de l’allure et ne semble pas forcément habillée toujours pareil : un vrai exemple d’idéal !

Mais j’irais à ma vitesse avec mes faiblesses, mes défauts et mes ambitions certainement revues à la baisse.

Chacun fait son chemin : l’essentiel c’est de faire et de vouloir essayer 😉

Et vous, vous en êtes où dans votre armoire ?

Retrouvez mon tableau Pinterest pour avancer sur ce challenge !

BEAUTE COSMETO MAKE UP, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

5 questions à se poser avant de se faire tatouer et comment choisir son tatoueur

On m’a souvent poser la question ces derniers mois : comment choisir son tatoueur ?

Ainsi que d’autres interrogations autour du tatouage et des salons de tattoos.

Alors voici mes réponses (elles n’engagent que moi, mon vécu, mon expérience et ma façon de voir les choses).

Pour un premier tatouage : si tu as tout juste 18 ans, un tatoueur professionnel prendra le temps de te demander tes « motivations » pour te faire tatouer. Il refusera peut-être certains motifs qui lui paraissent inapproprié par rapport à ton âge ou certains endroits (les mains, le cou et le visage).

La mode est au tatouage et cela n’a plus rien de tabou ou malsain d’arborer un tattoo, mais c’est une réflexion qu’il faut mûrir longuement avant de sauter le pas.

Voici les 5 points à réfléchir :

  1. se poser les questions du tatouage symbolique ou impulsif : Parfois on a le coup de foudre pour un petit dessin simple qui nous correspond sans être très chargé en symbole ni même ultra personnalisé. Un mini ananas, un petit cactus, une jolie fleur miniature peuvent être fait rapidement mais on risque d’en voir sur d’autres personnes. C’est un choix personnel et le coup de cœur est autorisé 😉 Pour un tatouage symbolique avec de nombreuses significations personnelles, il faudra parler longuement de ce que tu attends, du style, de ta « vision » de ton tatouage. Un bon tatoueur pourra restituer tes envies (dans son style) et ainsi te proposer ton tatouage rien qu’à toi ! Attention, un tatoueur est un créateur : il n’est pas censé te proposer un copié-collé d’une image piqué sur le net ou reproduire à l’identique un motif qu’il a déjà tatoué sur quelqu’un d’autre. Du moins il doit te stipuler si ton tatouage n’est pas unique. D’où l’importance du point suivant :

2. rencontrer un tatoueur qui a le style qu’on aime, avoir un bon feeling et faire confiance : mes 4 tatouages ont été fait par 4 artistes différents . Chacun m’a mis à l’aise en m’écoutant, et en me conseillant : j’ai préféré des gens qui ne me disaient pas oui à tout et qui m’expliquaient pourquoi certaines idées n’étaient pas bonnes, peu réalisables ou seraient meilleures d’une autre façon. C’est leur travail, leur métier, ils ont l’expérience. Un bon tatoueur te dira peut-être des choses que tu n’as pas envie d’entendre mais au moins tu pourras affiner ton projet sans surprise et te faire tatouer en toute sécurité. J’ai entendu « il faut agrandir le motif si on veut des détails » alors que je voulais un petit tatouage, j’ai entendu « ce motif est fait pour être en couleur, il sera terne sans » alors que je ne voulais pas de couleur, j’ai entendu « on va rajouter + d’ombres pour donner du relief, cela embellira ton tatouage » alors que je voulais peu d’ombres … etc etc … et au final tu sais quoi ? C’est eux qui avaient raison ! Alors sans te laisser dicter ce que tu ne veux pas, il faut savoir assouplir sa vision d’un dessin, suivre les conseils d’un professionnel, pour ne pas être déçu du rendu final.

3. suivre les tatoueurs qui te plaisent sur leur compte instagram : tu peux commencer à échanger avec eux, avec les personnes qu’ils ont déjà tatouées etc. Tu pourras aussi y découvrir les motifs « flashs » de certains qui peuvent être tatoué + rapidement : ils ne sont pas dessinés spécialement pour toi, mais il y a des moments où le hasard et l’inspiration font bien les choses. Cela a été le cas pour un de mes tatouages qui m’a « sauté aux yeux » sur mon écran de smartphone alors que je ne savais pas encore vraiment ce que je voulais si ce n’est une thématique générale qui me tenait à cœur.

Se faire un tableau sur Pinterest avec les premières idées : en regardant souvent les tatouages qui nous plaisent, notre envie / choix va s’affiner on sélectionne, on supprime, on essaie de finir avec une dizaine d’images maximum pour sa sélection finale.

Définir si on souhaite de la couleur ou pas.

Tester avec des tatouages éphémères si on hésite entre plusieurs endroits pour trouver la partie du corps qui nous correspond le mieux.

4. se fixer un budget /demander un devis : même si j’ai toujours tendance à dire que les tatouages au rabais ce n’est jamais bon signe et surtout qu’il vaut mieux attendre et économiser longtemps pour un tatouage qui nous suivra toute notre vie que regretter un tatouage pas cher.

On réfléchit à l’endroit où on veut son tatouage : visible ou pas, sur une partie de son corps que l’on aime ou pas, à un endroit symbolique, suivant ses habitudes vestimentaires, sa profession car il faut penser aussi à la phase de cicatrisation.

Tu peux aussi regarder des livres sur les tatouages : certains sont de véritables tableaux artistiques sur la peau et peuvent atteindre des prix dignes des toiles de maitres !

(clique sur les images ci-dessous pour acheter les livres sur amazon)

5. prendre rendez-vous / choisir la date si possible en hiver, automne puisqu’il faudra se priver de piscine, bain de mer, soleil etc jusqu’à cicatrisation complète soit un mois préconisé. Attention, certains tatoueurs ou tatoueuses sont très demandées, donc il faudra patienter pour avoir le dessin de son artiste préféré jusqu’à 1 an parfois !

Sur mes 4 tatoueurs, 2 sont partis à la retraite 😉 (oui mon premier tatouage n’est pas tout jeune ;-))

Mon premier tatouage est une bague sur le majeur de la main gauche.

Mon second est une ombre de Mary Poppins sur la cheville.

Mes deux derniers tatouages ont été réalisés par 2 jeunes femmes.

Jacky-tatouages vient en guest à Bordeaux régulièrement. Elle sera désormais sur Toulouse. Elle a réalisé ma tasse de thé en couleur que je porte sur la cheville.

Madeline_inked (alias Mélanie) est une permanente du salon de tatouage (et de thé) Sibylles Bordeaux. Elle a réalisé l’intérieur de mon avant-bras avec ses livres et ses coquelicots.

Tu peux la rencontrer en passant boire un chai latte, 3 rue Beaubadat à Bordeaux . Sur Insta : Madeleine_inked, et sa collègue Muk.tatouage .

On reparlera du tatouage très bientôt, alors si tu as des questions, n’hésite pas à me les poster en commentaire de cet article 😉

 

LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

Le jean made in France : mon coup de coeur pour l’Usinier Français

Cela fait presque trois ans que je cherche à trier ma garde robe de manière douce.

En essayant de réduire mes achats et à coup de tri et don, je ne suis pas encore à une penderie minimaliste mais je me rapproche petit à petit de mes envies de moins pour du mieux.

De belles matières, des coloris dont je ne me lasse pas, et puis si possible de l’occasion, de l’écocert, et du made in France.

J’avais de quoi faire pour longtemps dans certaines catégories de vêtements, mais voilà je devais renouveler au moins un des deux jeans que j’avais épuisé jusqu’à la corde (et même recycler en DIY, souvenez-vous ! ).

J’ai cherché pendant un moment, puis j’ai acheté un jean d’occaz, mais pas top niveau silhouette, faute de trouver ce qui me correspondait.

Aussi lorsque l’Usinier Français m’a parlé de leur collection de Jeans, j’ai été tout de suite emballée en découvrant leur site !

Ils m’ont offert le modèle de mon choix pour tester la qualité : j’ai choisi le jean slim XX.

J’appréhendais : un jean que l’on commande sur internet, c’est toujours très risqué quand on a une morphologie « atypique » qui ne correspond pas toujours aux coupes standard.

J’ai commandé la taille 40 sachant que j’ai pris quelques kilos et que je ne voulais pas d’un skinny. (Je fais un 40 actuellement)

Déjà première très bonne surprise dès la réception : il me va ! Je suis à l’aise dedans et je trouve la coupe plutôt flatteuse.

Deuxième effet kiss cool : il est ultra confortable (je ne me sens pas comprimée au niveau des mollets comme dans certains slims), le tissu est très agréable et j’adore le détail de ses poches avec son liseré rouge !

Imaginé, coupé, conçu et cousu dans les Vosges dans le sud est de la France, ce pantalon est tout ce que je recherchais !

Les prix sont corrects, comptez 99 euros pour le jean Slim : un bon rapport qualité/prix pour une pièce comme celle-ci.

Aussitôt mis, aussitôt adopté, il est parti pour l’Italie avec moi : preuve que je ne doutais absolument pas de sa robustesse, de sa facilité à s’assortir et surtout de son confort tout terrain !

Marche, visite, voiture, froid, chaleur : il a passé toutes les épreuves !

Je craque pour le reste de la collection, en particulier la robe et le blazer ! C’est vraiment de très jolies pièces qui ne se démoderont pas et que je me vois bien porter pendant plusieurs années !

Vous connaissiez ? Avez-vous d’autres marques made in France à me faire découvrir ?

 

 

 

DECO, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

Ma wishlist d’automne 2017 : vas-y viens la pluie, même pas peur ;-)

J’ai hésité à commencer ma liste pour noël (le vieux barbu a toujours pas mal de boulot en décembre, autant lui faire parvenir mes doléances avant le rush ;-)).

Puis je me suis dit qu’on pouvait commencer par quelques voeux d’automne … après tout, rien n’empêchera de les basculer ensuite sur la lettre au hipster en rouge (oui t’as vu comme le père noël est devenu trop swag en fait ? ;-)).

Alors voilà mes coups de coeur , lorgnés d’un peu trop près depuis quelques temps …

D’abord je mets depuis plusieurs mois maintenant ce parfum de chez La parfumerie bordelaise : Lignum Vitae de Beaufort London.

J’avais eu la chance de rencontrer le créateur de ces fragrances de dingue et franchement j’ai totalement craqué pour son univers. Les senteurs sont très masculines et fortes je trouve mais elles ont un vrai caractère et nous transportent dans des ambiances uniques : un bureau d’écrivain entre odeur de cuir et de papier, de vieux livres; un bateau pirate avec des odeurs de poudre à canon et embruns … bref je suis conquise, et je rêve désormais de m’offrir Coeur de Noir ou Tonnerre pour laisser dans mon sillage ce mystère propre à un parfum unique !

 

Un de mes Disney combine également ma passion pour le thé : La Belle et la Bête !  Alors quand les produits dérivés sont aussi canons que ceux de la collection Primark  c’est carrément de la torture de ne pas avoir de magasin de cette chaîne sur Bordeaux 😦

Je ne te parle pas non plus de la collection Harry Potter (j’avais pu shoper quelques pièces d’une autre collection de ce type lorsque nous étions allés en Irlande à l’époque il y a 4 ans). Là encore tout me fait de l’oeil, c’est horrible ! Finalement peut-être que c’est mieux que nous n’ayons pas de Primark sur la région 😉

J’ai besoin de chaussures ! Je n’ai plus de bottes : j’en cherche donc des cavalières, couleur caramel / marron avec mollets extensibles pour mes poteaux. Je n’ai pas encore trouvé la perle rare !

J’ai aussi flashé sur cette paire de bottines chez Eram :  Originales à souhait et surtout sans talons pour les journées où je cours partout ! Elles sont donc officiellement sur ma wish list !

La transition toute trouvée avant noël ce fera avec les décorations de noël !

Là encore je fonds devant les superbes déco de Disney !

Celle de Mrs Samovar et Zip bien évidemment.

Et celle de la porte d’Alice au pays des merveilles ! ❤

 

 

LOOK MODE

La petite robe noire : rock ou chic ? INDISPENSABLE ! #outfitherfashionday

BEAUTE COSMETO MAKE UP, BORDEAUX ENTRE COPINES, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

Maïandra : Une spécialiste coiffure de la coupe sur cheveux secs et ses massages crâniens énergétiques !

Mes cheveux et moi, c’est un peu « Je t’aime moi non plus » !

Pendant des années je les ai maltraités à coups de brushing et fer à lisser, car je les voulais raides … mais la nature retrouve toujours ses droits (Tu as la rèf ciné ?? ;-)). Alors c’était peine perdue, car à la moindre goutte ou d’humidité dans l’air, je ne ressemblais plus à rien (enfin si, à quelque chose mais qui n’existe pas, mais qu’on croirait qui n’existe … ).

Il y a 3-4 ans j’ai commencé à accepter que mes cheveux soient souples à tendance frisés, qu’ils pouvaient aussi avoir des avantages (j’ai du volume, de l’épaisseur, de la sauvagerie … hum hum …) : bref j’ai le cheveu rebelle et alors !

Pourtant certaines coiffeuses ont essayé de les dompter et je dois dire que dans l’ensemble ce fut un échec.

Du coup je ne coupe plus, ou très rarement. Et je sais que durant plusieurs semaines mes cheveux ne trouveront pas leur place naturelle.

Mais voilà j’ai rencontré Sandra qui dirige le salon Maïandra à Bordeaux.

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-10

Spécialiste de la coupe sur cheveux secs, elle a coiffé pendant des années sur Paris puis sur Bordeaux dans un autre salon les cheveux frisés.

L’avantage de couper sur cheveux secs c’est que l’on voit quasiment le résultat final : pas de surprise de coupe trop courte ou de mèches qui se positionne mal, les épis sont domptés, et la coiffure d’ensemble peut être modulée pas à pas sans le deuxième effet kiss cool du séchoir.

Sandra étudie d’abord la forme du visage devant le miroir et les habitudes de coiffage pour savoir ce qui ira le mieux et sera aussi le plus facile à vivre.

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-2

Ensuite tel Edward aux mains d’argent, les ciseaux s’agitent dans les airs et les cheveux volent comme des plumes.

(Mon regard aimable est dû à la concentration … hum hum)

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-6

Un vrai ballet !

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-4

J’ai laissé ma tête entre les mains de Sandra qui a su poser les questions qui m’ont mises en confiance.

Je n’étais pas partie pour couper si court et au final, l’idée de voir un véritable changement était plus forte.

Même avant le shampooing, avec le côté épouvantail, on voit déjà la longueur et la mise en place de la coupe.

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-8

Et je ne regrette absolument pas !

On devrait toutes s’octroyer cette coupe d’hiver qui revigore nos cheveux : deux fois par an, cela peut suffire à restructurer la coupe et à revitaliser le cheveu. Et pour quand on sait que dans nos vies de femme, maman, entrepreneure, le temps est précieux autant le placer dans quelqu’un qui va vraiment s’occuper de nous.

Le salon est quasiment privatiser : Sandra coupe sur rendez-vous. On pourrait être chez une amie dans un boudoir cosy. L’espace est petit sans être étouffant : un côté cocooning qui appelle à la bienveillance.

Sandra est une véritable thérapeute du cheveu mais aussi de l’âme : oui je m’emballe mais un rendez-vous avec elle, c’est l’assurance d’un échange étonnant et centré vers soi.

Car Sandra a également développer une technique de massage crânien énergétique. Avec des pierres, et des points de pression particuliers, elle remet nos énergies en place, ce qui peut permettre au cheveu de pousser plus vite et en meilleure forme. Qu’on y croit ou qu’on y croit pas, le moment est tellement agréable que le cuir chevelu en est forcément reboosté et que l’on se sent légère et détendue.

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-12

En fonction des énergies ressenties, elle évoque l’état général spirituel dans lequel elle sent que l’on se trouve. Un peu mystique mais pas désagréable d’évoquer des chemins de vie.

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-13

Pour ma part, je flottais sur un nuage, apaisée et prête à affronter le monde ! 😉

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-1

Elle utilise des produits à base d’huile d’argan et beurre de karité : tout ce qu’il y a de plus naturel, et l’odeur est dingue !

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-24

Un moment à s’offrir pour couper avec le quotidien loin des enfants, de la maison et du travail !

Un cadeau à prévoir aussi pour une jeune maman : après une grossesse, les hormones entraînent des chutes de cheveux et pourtant on a pas forcément envie d’aller dans un salon de coiffure avec le bruit de tous les séchoirs. Là c’est une vraie parenthèse douceur pour se sentir bien !

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-22

La coupe sur cheveux sec , shampoing , soin , coiffage est à 55 euros pour ma longueur.

95 euros coupe Energétique

Massage seul de 30min à 59€

Sandra vous propose 10 % sur la coupe sur cheveux secs et 20% sur la coupe massage, Ou coupe et coloration ou mèches en venant de ma part ! 😉

Esprit Maïandra, 6 rue Charles Lamoureux, 33 000 Bordeaux

Tel : 05 56 81 00 50
Port : 06 99 27 17 09
coiffuresurmesure@hotmail.fr

HORAIRES
Du mardi au samedi de 10h30 à 18h30

maiandra-sandra-coiffure-coiffeur-coiffeuse-bordeaux-cheveux-secs-coupe-massage-cranien-energetique-pteapotes-27

Merci à Sandra pour sa gentillesse et sa bonne humeur !

BEAUTE COSMETO MAKE UP, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE, Thé Tea

What’s in my bag ? Vide ton sac !

petite-bordelaise-tote-bag-sac-bordeaux-lydie-pteapotes-maman-look-hush-puppies-allees-tourny-manege-grand-theatre-2

Pour relancer un peu la créativité de chacune, nous avons décidé, dans la Mini Team Bordeaux de s’offrir un nouveau rendez-vous une fois par mois.

Chacune d’entre nous, si elle le souhaite et en a le temps, déclinera le thème du mois à sa sauce sur son blog.

look-blog-lydie-pteapotes-maman-sac-lancel-rouge-petit

Pour Février, nous avons choisi de vous déballer notre sac ! Oui rien que ça !

Il parait que voir l’intérieur du sac à main d’une femme, c’est la connaitre un peu mieux …

Je trouve que cela n’est pas complètement faux.

Tout d’abord mes deux derniers coups de coeur en matière de sac sont allés vers la marque Lancaster.

C’est un bon rapport qualité prix lorsque l’on veut un sac qui tienne la route mais pas casser son Codevi.

Il faut tout de même compter 200 euros en moyenne. Le premier je l’ai depuis au moins 6 ans et même si son cuir commence à passer et s’assouplir, les coutures commencent à peine à tirer, alors que je le malmène et le remplis clairement trop depuis toutes ces années.

Du coup cette année je m’en suis offert un autre dans un style différent : mais les portés grande bandoulière restent les plus pratiques pour moi et ce format est une bonne taille pour mettre le nécessaire sans non plus (trop) se casser le dos.

img_1491

Alors on trouve quoi dans mon sac ?

  • Un autre sac (ou 2) 😉 Je ne pars jamais sans un tote bag plié pour refuser tout sac plastique si je dois acheter ou transporter quelque chose qui ne rentre pas dans mon sac 😉

Un de mes préférées : celui avec inscrit « Petite Bordelaise » 😉

petite-bordelaise-tote-bag-sac-bordeaux-lydie-pteapotes-maman-look-chaussure

Celui-ci me tente bien 😉

  • Mes clés de voiture et de maison avec en porte clé : un décapsuleur, un ticket d’or et Un Resqme !

J’ai d’ailleurs également un Defendme dans une pochette. Je vous avais parlé de ces deux petits objets ici et là.

resqme-porte-clé-clef-sauve-vie-accident-voiture-coupe-ceinture-brise-vitre-enfant-parent-france-francais-petit

Pour en commander un sur Amazon, cliquez sur la photo ci-dessous

  • Mon porte carte Lancel offert il y a plusieurs années.
  • Un carnet ! évidemment ! Mon bujo y vient quand je pars en rendez-vous, sinon j’ai un carnet plus petit pour noter les idées qui me viendraient sur un trajet en tram ou à la terrasse d’un café ou faire des petits gribouillis !

img_1483

  • un sachet de thé (au cas où je me retrouve à un endroit où les gens boivent exclusivement du café, on me trouve toujours de l’eau chaude 😉
  • quelques feutres Stabilo pour griffonner dans mon carnet ou si les enfants sont avec moi pour qu’ils puissent dessiner sur les nappes en papier 😉

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle

Quand ils étaient plus petits j’embarquais pas mal d’autres choses pour pouvoir les occuper en situation d’attente comme au restaurant.

  • Un livre : parce que j’aime bien pouvoir lire, ne serait-ce qu’un chapitre, si je dois attendre quelque part

img_1822

  • et petit accessoire indispensable : un limonadier, tire-bouchon 😉 Beh quoi ? faudrait pas être en rade devant une bonne bouteille ? 😉

Et toi, y’a quoi dans ton sac ? 😉

 

Retrouvez les autres articles du thème du mois sur les blogs de la Team Bordeaux !

Mamourblogue, Dress me and my kids, Modaliza photo, Hautes comme 3 pommes, Maman au balcon, Mummyaddict, Julie Podecolle My happy balance, Charly Chouquette, Le blog de Vio, Chroniques de maman