LA PAUSE FEMININE

6 mois de bullet journal : bilan d’un carnet qui aide à s’organiser et bien plus encore !

En Novembre je vous racontais que j’avais adopté la technique du Bullet Journal : un carnet qui regroupe la fonction d’agenda mais aussi de suivi de projets, de compilation de listes de souhaits en tout genre, de carnet de voyage aussi parfois …

Si tu veux te lancer dans l’aventure, tu peux lire mon premier article sur le sujet pour démarrer sans stress cet outil qui change la vie, même si le plus dur sera sans doute de choisir ton carnet 😉

Voici aujourd’hui venu le bilan de ces 6 mois avec cette nouvelle aide d’organisation et son évolution :

Avantages :

  • J’ai enfin tout avec moi : ma liste de livres à lire quand je vais emprunter des bouquins à ma médiathèque, mon agenda, ma page de dessin en cours quand j’ai envie de me poser 5 minutes, une liste de projets que je peux étoffer quand j’ai une nouvelle idée, et tout un tas de liste que je peux reprendre sans avoir à les chercher ou à penser à prendre le carnet correspondant

  • Le sommaire me sert vraiment pour retrouver mes listes enchevêtrées d’un seul coup d’oeil
  • Je peux imbriquer toutes les facettes de ma vie : maman, entrepreneure, blogueuse, et mes projets en tout genre, comme mon suivi sport (hum hum) ou des réseaux sociaux. Cela me permet de voir l’évolution et aussi de consacrer plus de temps sur le domaine qui va moins bien certains mois. Ainsi je peux rectifier le tir en cours d’année et prendre conscience de ce que je fais vraiment pour améliorer (ou pas) tel domaine.

  • Je peux vraiment anticiper et prévoir en me notant des rappels ou des deadlines avant le jour J, avec des renvois sur une date ou une liste.

  • Je ne perds plus les petites listes volantes que ce soit pour préparer un sac de voyage avec ce que je dois emmener ( je me fais une liste pour ça dans mon bujo qui me servira en plus pour de futurs déplacements sans avoir à la refaire à chaque fois), pour des idées menus ou des rituels de tri ou ménage qui reviennent parfois.
  • Je développe ma créativité en cherchant à améliorer l’esthétique de mes pages mais surtout en ayant pas à me rappeler de choses écrites désormais, en ayant plus peur de laisser partir une idée sans l’avoir classer au bon endroit, je peux me consacrer à rêver à de nouvelles idées 😉

  • Je me fais des souvenirs avec des petites pages dessin sur mes voyages, escapades, moments et ça, j’avoue que c’est un des aspects que j’aime le plus. Je renoue avec le dessin, la peinture, les tampons … bref je retrouve les sensations que j’avais étant plus jeune et même enfant à remplir des carnets avec mes feutres et pinceaux !

 

A améliorer :

  • M’en tenir à peu de matériel : à vouloir toujours embellir, je finis par vouloir + de crayons, de feutres, de fioritures, pour me détourner de l’essence même de ce carnet. Donc tout mon matériel doit tenir uniquement dans cette trousse toute belle personnalisée sur Smartphoto avec une photo de nos parapluies arc-en-ciel Tiger, souvenir de notre escapade à Bilbao !

  • Tester un carnet au grammage papier + épais pour éviter que les feutres ne transpercent ou que l’on voit en transparence. De manière générale cela n’est pas gênant mais pour certains dessins ou listes, j’ai eu le cas où cela me posait souci. Actuellement j’ai le Leuchtturm 1917 : mais je lorgne sur d’autres modèles tels que le Rhodia, le scribble ou tout autre modèle qui me permettrait cela.




  • Tester de nouveaux feutres : les Stabilo sont très bien, mais j’ai aussi envie d’essayer des marques comme les fameux Staedler, FaberCastell ou Tombow dont j’entends beaucoup parler.


  • Quand mon carnet va être terminé, mes listes ne le seront peut-être pas … du coup je vais devoir en recopier certaines. Perte de temps, et surtout frustration lorsque celles-ci sont devenues une habitude visuelle pour retrouver la page encore plus facilement. Du coup je songe à une autre option … dont je vous parle très vite 😉

Et toi, y’a quoi dans ton Bullet Journal ? Il est comment ?

Tu peux trouver mon tableau pinterest sur le BuJo ici et me suivre sur instagram par là 😉

 

voyage

Une escapade à La Rochelle : un week-end de découvertes à 2h de Bordeaux !

Il y a des villes qui ont des airs de vacances !

Des monuments historiques qui se dressent fièrement, des bateaux qui sont amarrés au port, des poissons exotiques qui attendent de vous émerveiller, des histoires de familles passionnées, des produits locaux à découvrir et à déguster …

La Rochelle rassemble tous ces points et + encore !

Et elle est si proche finalement, que l’on peut facilement faire son sac sur un coup de tête pour un week-end ou un court séjour totalement dépaysant !

Pour le transport 

La voiture évidemment, mais sachant qu’ensuite tout est à portée de jambes et de vélo, on aurait surtout tort de se priver d’une solution plus confortable et finalement économique : le train !

Oui plusieurs fois par jour, Intercités avec la SNCF propose des allers-retours en un temps équivalent à la voiture !

A l’intérieur des wagons, les rames proposeront dès cet été un confort inégalé.

Une petite sieste ? Répondre à des mails sur son ordi ? Partager un carré en famille pour jouer aux cartes ? A vous de choisir ce qui vous permettra de ne pas voir passer ces 2 heures qui vous séparent de vos mini-vacances !

Les tarifs sont très abordables avec un aller-retour pour 30 euros en moyenne. Des ventes flash avec des billets enfant à 5 euros !

Prendre son billet et s’installer dans un train, c’est déjà se sentir en vacances !

Pour loger 

A 5 minutes à pied depuis la Gare, vous pouvez poser vos bagages au Mercure Hotel du Vieux Port !

Idéalement placé à côté de l’Aquarium, il offre un confort et un accueil au top !

Le buffet du petit-déjeuner y est épatant avec beaucoup de choix et les chambres modernes et chics !

Une bouilloire pour un thé en chambre : la touche qui fait la différence pour moi !

( pour les amateurs de café, une Nespresso permet aussi une pause !)

Toute l’équipe est attentive et le personnel ne recherche qu’à vous faire passer un agréable séjour.

La vue sur le port ajoute au charme de cet établissement chaleureux.

Pour Manger 

Pourquoi ne pas cuisiner vous-même ce que vous allez déguster ? Découvrir les produits de la mer, c’est aussi apprendre à les accommoder !

La classe des gourmets (de Grégory Coutanceau) propose des ateliers culinaires à partir de 38 euros.

Les grandes thématiques tournent autour des mets locaux : le poisson, les fruits de mer.

Cuisiner la Saint-Jacques ou la Sole, une vraie aventure ! On est sacrément fier de pouvoir refaire le plat appris et qui à coup sûr nous rappellera les vacances !

Il existe également des ateliers enfants.

 

Mais si l’on souhaite se laisser surprendre et vivre l’expérience rochelaise, il faut s’enivrer de la table du Bar André ! (5, rue St-Jean du Pérot)

Une institution avec une histoire de femmes et d’hommes qui font de ce lieu LA véritable brasserie de la Mer de la ville.

La soupe de poisson est un délice, le fish and chips à tomber !

Ils proposent une formule entrée + plat + dessert, valable midi et soir à 22 euros.

Le décor y est authentique autant que la cuisine et chaque salle vous transportera à bord d’un paquebot qui sait toujours garder à flot la tradition et l’amour des produits frais et de qualité.

Les huîtres Gillardeau en sont un exemple ! La qualité, la qualité, la qualité !

Ne manquez pas de terminer le repas par une dégustation de Cognac : la maison Normandin Mercier propose des visites de la propriété également.

Pour visiter 

Une balade est obligatoire !

Il y a tellement de choses à voir dans cette ville à taille humaine que le vélo est une très bonne option !

Mais mieux encore, connaissez-vous le Segway ?

Cet étonnant moyen de locomotion peut surprendre et j’avoue que j’appréhendais, mais cela se conduit avec une grande facilité et surtout qu’est ce qu’on s’amuse tout en voyant défiler le paysage et en découvrant les différents quartiers de La Rochelle !

Mobilboard propose plusieurs circuits ainsi que des trottinettes électriques (mon prochain véhicule à tester 😉 oui je suis une fille tout-terrain ! 😉

Regardez-moi ça si on n’est pas au top ?

Et on peut ainsi voir un maximum de choses sans trop se fatiguer 😉

Un peu plus d’histoire ? Tu as l’embarras du choix avec les 3 tours dont la tour Saint Nicolas qui regorge d’anecdotes, de petits recoins comme un vrai labyrinthe et t’offre une vue imprenable sur le port !

L’office de tourisme saura te proposer un programme adapté à tes envies et à ton rythme.

N’hésitez pas à prendre le bateau-navette pour passer entre les deux tours et avoir quelques sensations de navigation fluviale !

Passionnés de faune et flore aquatique, vous devez aller à l’aquarium de La Rochelle !

Une véritable histoire de famille qui arrive sur la 3ème génération et toujours avec la même envie de faire partager l’amour des fonds marins.

L’établissement plaira à coup sur aux enfants mais pas seulement : on ne se lasse jamais de voir nager les poissons, les tortues de mer, les requins, les méduses …

Les microcosmes sont tellement colorés et fragiles que l’on peut rester des heures à regarder ce qui se cache derrière un coquillage ou une rocaille.

L’expérience est surtout très ludique et enrichissante car on apprend énormément de choses sur le monde sous-marin et on ressort de là avec l’envie de protéger les océans et les mers tant ils regorgent de trésors !

Si vous voyagez avec Intercités à La Rochelle, vous bénéficierez de 2€ de réduction sur le prix de votre ticket d’entrée à l’Aquarium de La Rochelle (sur présentation de votre billet de train)

A vous d’adapter votre programme pour une parenthèse dépaysante et apaisante !

Et vous quelles sont vos incontournables et bonnes adresses sur La Rochelle ?

Un immense merci à l’aquarium de La Rochelle pour son accueil royal, à l’hôtel Mercure du vieux port pour son confort princier, à Mobilboard pour ses carrosses ludiques, à l’office de tourisme pour ses découvertes prestigieuses, à Intercités Sncf pour son transport et son organisation digne d’un grand chambelan, à la Classe des Gourmets pour son atelier convivial, au Bar André pour sa générosité majestueuse, aux huitres Gillardeau et au Cognac Normandin Mercier pour leurs dégustations impériales, et à mes complices de voyage Alexandra, Anne, Laura, Gaëlle pour leur bonne humeur grandiose ! Un dernier merci à Berny 😉

 

 

 

 

HUMEURS HUMOUR, voyage

Mes 6 envies de voyage

Nous revoilà pour un nouveau rendez-vous de la mini Team Bordeaux !

Pour relancer un peu la créativité de chacune, nous avons décidé de s’offrir un rendez-vous une fois par mois.

Chacune d’entre nous, si elle le souhaite et en a le temps, décline le thème du mois à sa sauce sur son blog.

Après « Vide ton sac ! » en Février, nous voici avec le thème « mes envies de voyage » !

Ah, c’est le moment de préparer les vacances d’Avril ou d’été, ou juste des petits week-ends car on a pas forcément le budget et le temps qui permettent d’aller loin.

J’ai très envie d’escapades en Europe ou même en France, mais je rêve aussi de découvertes un peu plus éloignées …

  • Le Canada : j’ai découvert le Canada quand j’avais 16 ans en allant voir des membres de la famille qui vivent là-bas ! Un vrai coup de coeur ! J’ai adoré le mélange de grandes villes surdimensionnées à l’américaine avec des petits villages à l’architecture typiques, des paysages mythiques entre forêt, lac et montagne … Bref, je veux y retourner. J’ai envie de connaitre un hiver là-bas, mais en même temps, moi la grande frileuse, vais-je supporter ? 😉

photo http://www.sejoursvoyagescanada.com

canada

  • La Louisiane et le Bayou : j’avais découvert il y a au moins 12 ans un documentaire sur le Bayou au .. Futuroscope ! La musique et les paysages m’avaient enchanté et c’est surtout l’ambiance générale et l’art de vivre des habitants qui m’avaient attiré. Ensuite la dessin animé de Disney, la princesse et la grenouille ont renouvelé mes sentiments 😉 Cette région des états-unis m’attire vraiment : son mélange d’Histoire, de culture et de paysages sauvages m’appellent.

 

  • Brighton (Angleterre) : j’avais déjà entendu parler de Brighton et découvrir le bord de mer anglais m’a toujours attiré (j’aime l’Angleterre, mais je connais finalement assez mal en dehors de quelques villes et Londres surtout … j’ai envie désormais de campagne anglaise et de littoral ;-). Un documentaire sur « Echappées belles » m’a définitivement motivé à partir voir par moi-même cette petite ville charmante !

photo https://www.visitbrighton.com

brighton

  • Le Mont Saint Michel : il y a des petites pépites en France que je rêve de voir en vrai ! Le Mont Saint Michel en fait partie ! Je voudrais le voir sortir de l’eau, traverser les étendues, grimper ses ruelles, en apprendre sur son architecture et me perdre dans les couleurs d’un coucher de soleil !
  • L’île de ré, l’île d’Oléron, l’île d’Aix : nous sommes si proches, et pourtant nous n’avons jamais pris le temps (sauf une journée il y a 7 ans 😉 ) d’aller faire quelques jours sur une de ces îles paisibles. Se gorger d’iodes et d’air frais, aller dans un spa, ou faire des balades en vélo, pour se ressourcer le temps d’un long week-end en amoureux ou en famille ! Je peux faire ma valise très rapidement 😉
  • L’Italie : partir en road-trip comme nous l’avons fait pour l’Irlande, et l’Ecosse, et pouvoir découvrir plusieurs villes et régions italiennes. Me remettre à l’italien une langue que j’ai adoré apprendre au lycée mais que j’ai arrêté de pratiquer 😦 manger de vrais pizzas avec de vrais Spritz 😉 se balader dans les villes chargées de cultures et d’art, et filer vers des vignobles italiens dans la campagne ! La dolce Vita : un voyage à vivre au moins une fois non ?

Voilà il n’y a plus qu’à faire ma valise … et à trouver le budget 😉

Et vous, quelles destinations vous font rêver ou vous donnent envie de voyager ?

Retrouvez les autres articles du thème du mois sur les blogs de la Team Bordeaux !

Mamourblogue, Dress me and my kids, Modaliza photo, Hautes comme 3 pommes, Maman au balcon, Mummyaddict, Julie Podecolle My happy balance, Charly Chouquette, Le blog de Vio, Chroniques de maman

voyage

Une escapade entre copines pour visiter Bilbao : nos bonnes adresses !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-33

L’idée nous trottait dans la tête.

Le besoin de partir loin du quotidien (mais pas trop loin non plus), de décompresser entre meufs, sans enfant, ni cuisine à faire …

Une parenthèse que l’on voulait s’accorder et partager !

La date est tombée, l’organisation s’est accélérée et la petite bande s’est constituée : Laura, Marjo, Alexia et moi. (crédits photos nous 4)

Le jour J, à l’heure H, j’ai saisi ma valise au vol après ma dernière séance de la semaine : à 18h05 nous partions !

img_2821

A 3h30 de route depuis Bordeaux (enfin depuis Lormont), Bilbao est une destination dépaysante et assez riche.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-93

L’idéal pour décompresser sans dépenser trop car la nourriture reste vraiment beaucoup moins cher qu’en France (et je ne vous parle pas du prix des apéros : 1.90 le verre de Txakoli (vin blanc basque que j’adore et que j’ai pu faire découvrir aux filles !), 3 euros l’Apérol, autant vous dire qu’il ne faut clairement pas que je vive là-bas).

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-57

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-80

 

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-66

Tu as un thé (une petite théière qui contient deux tasses) pour 1.40 euros chez Bertiz !!!! C’est une chaîne mais l’endroit est très cosy et tu as un choix énorme de patisseries et autres gourmandises !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-61

Tu manges pour trois francs six sous (oui expression du 19e siècle) et même que la cuisine végétarienne se démocratise énormément, même si les Pintxos et les patatas bravas restent les pilliers de ton apéro 😉

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-58

Bref de quoi à garder de l’argent de poche pour les deux chaines de magasins dites « indispensables merdouilles » : Tiger et Ale Hop !

Oui on a beau lutter et résister : comment ne pas craquer pour ces parapluies arc-en-ciel à 5 euros ?

img_2823

Oui j’ai été faible ! Très faible ! Que toutes les déesses du Zéro déchet me tombent dessus ! Mais je ne suis qu’un être humain …

Pour l’hébergement nous avons opté pour un appart hotel d’un très bon rapport qualité prix  ( dans un premier temps nous avions trouvé un hôtel, mais nous nous sommes dit que c’était quand même mieux de pouvoir se faire un repas à l’appart et tout simplement être toutes ensemble et non pas en 2 chambres distinctes … la localisation de l’hôtel de notre premier choix, ayant fini de valider notre seconde idée, rapport au fait qu’il se trouvait dans le quartier des prostituées … on s’est dit que quelques euros de plus valaient certainement le fait de ne pas glisser sur une capote le matin en sortant de l’hôtel 😉 Là on était idéalement situé : en plein centre (à 2 pas du Carlton, qu’on a même cru qu’on s’était surclassé sans le savoir, mais que non )

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-17

L’appartement était en très bon état, propre, moderne : vous pouvez le trouver sur booking.com, Appart Santiago .

Le personnel a été adorable, a pris le temps de tout nous expliquer, et a répondu à toutes nos questions avec le sourire. Vraiment rien à dire !

En plein centre ville, nous étions direct prêtes à voguer à travers la ville.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-7

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-68

Tout près du Musée Guggenheim, on ne pouvait pas rêver mieux.

C’était d’ailleurs notre visite du dimanche. Déjà rien qu’à l’extérieur, tu peux te régaler à admirer les oeuvres géantes de Koons ou Louise Bourgeois : l’araignée Mama ou le fameux Puppy sont des symboles de Bilbao.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-137

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-87

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-100

A l’intérieur tu peux y passer plusieurs heures, et les salles regorgent d’artistes avec chacun des univers différents.

De quoi pouvoir faire appel à toutes les sensibilités : certaines oeuvres te laisseront de marbre et d’autres trouveront écho dans ton oeil.

L’audio guide est inclus dans le prix du billet ( 13 euros pour un adulte ) ce qui permet tout de même de découvrir certaines toiles ou installations avec des explications.

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-91

Regarde un peu comme j’étais seule au monde, ne faisant qu’un avec l’oeuvre, Marjo a su saisir l’instant comme une suspension dans le temps … (en vrai je checkais mes mails, oh ça va hein !! 😉

bilbao-marjolaine-mamourblogue-blog-104

Le samedi nous avons profité de passer entre les gouttes pour prendre de la hauteur avec le funiculaire (1 euro ) et marcher ( beaucoup selon certaines sources fitbit ) : la balade touristique a été mouvementée par de nombreux délires d’adolescentes (si, si nous avions 14 ans ce week-end là ;-))

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-52

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-50

La ville côté pont a une ambiance romantique : les réverbères, le reflet des lumières ou du soleil sur l’eau, les couleurs qui nous surprennent parfois au détour d’une ruelle, les façades de la vieille ville … j’ai beaucoup aimé découvrir les différents aspects qui font de Bilbao une destination dépaysante !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-1

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-53

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-62

L’architecture, le musée Guggenheim, le changement de langue et de pays, la gastronomie : on peut dire que c’est une ville pleine de charme et d’avantages !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-11

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-75

Bref, Bilbao nous a apporté exactement ce qu’on y cherchait : visite, dépaysement, petit budget, shopping, et détente !

Le tout avec un bon paquet de souvenirs pour le reste de l’année 😉

bilbao-marjolaine-mamourblogue-blog-77 bilbao-marjolaine-mamourblogue-blog-80

Vivement que l’on puisse partir avec toute la team Bordeaux au complet !

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-51

bilbao-week-end-balade-escapade-decouverte-visite-tourisme-copines-pteapotes-54

DECO, LA PAUSE FEMININE

Mes 5 carnets préférés pour écrire mes listes, idées, pensées

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-1

Oui je sais, je vous ai pourtant dit que désormais avec le Bullet Journal,  je rassemblais tout au même endroit dans un seul carnet.

Et je ne vous ai pas menti, car au quotidien c’est bien lui qui me sert le plus et me permet d’y voir plus clair en terme d’organisation.

Pourtant en terme de créativité j’ai encore besoin de laisser d’autres carnets me séduire pour écrire des brouillons d’articles, des listes à la va vite, des idées d’écriture, des mots gribouillés en pleine nuit …

Cliquez sur les photos pour les commander sur Amazon

Voici mes 5 chouchous :

Le Leuchtturm

Je m’en sers pour mon bujo. Ai-je besoin d’en rajouter une couche ? Non je ne crois pas.

Ce que j’aime : sa robustesse, sa couverture, sa table des matières, son papier pointillé, son choix de couleur, une pochette à la fin.

Ce que j’aime moins : on voit parfois en transparence et il convient mal à l’aquarelle ou à des dessins au feutre épais.

 

Le Moleskine

C’est notre carnet de gratitude familial. Mais qu’est ce donc ? Eh bien dans ce carnet, chacun peut aller y noter ce qu’il a préféré dans sa journée ou sa semaine, y noter un rêve, une idée de sortie, ou d’activités. Ainsi on peut lire le ressenti des autres et se préparer de futures surprises !

Ce que j’aime : les éditions limitées toujours super belles avec des petits stickers qui complètent, le choix de couleurs, l’épaisseur du papier.

Ce que j’aime moins : un peu cher.

 

Le carnet Harry Potter

C’est un de mes souvenirs ramenés d’Ecosse car il était sorti là-bas avant la France.

Ce que j’aime : la grain du cuir de la couverture super qualité et son illustration, les pages assez épaisses lignées et le soufflet/pochette en fin de carnet

Ce que je n’aime pas : un peu trop rigide pour bien tourner les pages, mais il est encore neuf donc je pense qu’il va s’assouplir 😉

Le Rhodia :

Je pense que ce sont les restes de la FAC où je n’utilisais que leurs blocs de feuille pour prendre mes notes, qui m’ont attiré vers leur carnet.

Ce que j’aime : les feuilles sont épaisses, et ils se mettent à faire des coloris originaux pour les couvertures

Ce que je n’aime pas : un peu trop rigide.

Le carnet organiseur Margaux Motin :

C’est plus un bloc notes qu’un carnet, mais il est accompagné d’un trieur multi soufflet (de taille carnet).

Ce que j’aime : les illustrations de Margaux Motin évidemment, les soufflets pratiques

Ce que je n’aime pas : le crayon banal vendu avec, l’élastique de mauvaise qualité qui s’est cassé dès le début.

Et vous, quels sont vos carnets préférés ?

voyage

L’île Maurice : mon rêve de vacances en famille

Quand arrive l’hiver, j’ai toujours des envies de soleil, pas vous ?

Alors je me plonge dans des projets de vacances, je rêve devant les photos de nos anciennes destinations comme la Crête cet été.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances-3

Seul hic, les heures d’avion.

C’est d’ailleurs, entre autre, ce qui m’a empêché d’accompagner toute ma petite famille à Tahiti !

Alors je sais que je tiens 4-5 heures dans mon siège de passager, mais la prochaine étape serait de pouvoir m’éloigner encore un peu de cette zone que j’arrive à maitriser.

En cherchant les heures de vol, pour les prochaines étapes, je peux prétendre au Canada (7 heures une fois à Paris), New York (8h une fois à Paris).

Et l’étape ultime sera l’Île Maurice (avec ces 13 heures environ selon les vols). Elle arbore un paysage composé de lagunes, récifs, forêts tropicales, cascades, sentiers de randonnée et une faune exotique. Bref le combo parfait pour farniente, balade et découvertes !

Toute la famille pourra y trouver son compte et surtout nous pourrons approcher nos 2 animaux préférés : les tortues et les dauphins.

Le parc naturel ‘Réserve des Mascareignes Vanille » est un lieu magique rappelant « l’Île Maurice de la vieille époque », qui permet de découvrir une nature préservée ainsi que les traditions de la population locale. L’attraction principale du parc est la Tortue : il y en a maintenant environ 1000, dont la Tortue Géante qui se promène en toute liberté. Les enfants peuvent apprivoiser et nourrir ces Tortues Géantes âgées de 100 ans !

Mais il n’y a pas seulement des tortues dans ce parc, mais également une multitude d’animaux différents, y compris près de 2000 crocodiles du Nil, des iguanes verts, des caïmans, des geckos, des singes, des chauves-souris, des mangoustes, des sangliers, toute une batterie d’animaux de ferme mauriciens et une variété de poissons d’eau douce.

ile-maurice tortue

Sur l’Île Maurice, il est possible de naviguer sur un bateau pour observer de superbes animaux aquatiques tels que les dauphins et les baleines, et même saisir l’occasion exceptionnelle de nager avec les dauphins dans leur habitat naturel.

19

J’attends donc impatiemment que ma phobie me laisse tranquille et je continue mes petits voyages thérapeutiques avant le grand saut vers le paradis … sur terre 😉

img_9807

Et vous, vous connaissez l’île Maurice ?

 

 

Article sponsorisé

voyage

Découvrir la Crête : les 3 lieux incontournables pour des vacances réussies

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (18)

Cet été, nous avons posé nos valises en Crête, près d’Heraklion la capitale.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (11)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (5)

Je ne connaissais rien de cette île et je me suis laissée embarquer de découverte en découverte.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (6)

Car l’avantage c’est qu’il y en a pour tous les goûts.

Une chose est sûre : La Crête laisse de magnifiques souvenirs et donne envie d’y repartir !

Voici mes 3 endroits préférés :

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (1)

Santorin (Santorini) : Village de cartes postales où le bleu et le blanc se mêlent à l’architecture typique.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (29)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (2)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (4)

Se perdre dans les ruelles, admirer la vue d’en haut, d’en bas, laisser son regard se perdre dans le paysage.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (25)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (1)

Direction l’Histoire …

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (10)

Knossos : Pour la partie culturelle, autant aller direct à l’essentiel !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (12)

 

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (11)

Ici le palais de Knossos montre l’étendue de la grandeur . Architecture, conservation, tout est fascinant !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (8)

Le palais du roi Minos constitue un des sites les plus visités de la Crète.

L’effet de labyrinthe, la cour intérieure, les fontaines et bien sûr, ces colonnes impressionnantes en font un lieu incontournable !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (13)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (9)

Direction le paradis bleu …

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (2)

L’ile de Chrissi : L’apogée du voyage ! Une île digne des archipels des Maldives ou de Bora Bora.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (3)

Eau turquoise transparente, sable blanc fin, le paradis est à portée de main.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (20)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (24)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (17)

Nous avons fait une excursion qui nous a emmené sur la partie déserte de l’île et où nous avons pu manger sur l’eau des spécialités du pays.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (23)

Chacun a sauté du bateau, nagé avec masque et tuba pour apercevoir des petits poissons.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (21)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (16)

Un incontournable pour se dépayser totalement et passer une journée de rêve !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (19)

Mes conseils :

Niveau culinaire : les salades crétoises sont juste à tomber ! La qualité des tomates, concombre et de la féta est impossible à retrouver en France ! (Parfait pour ne pas grossir en plus ;-).

La bière Mythos est vraiment excellente !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (7)

N’hésite pas à te perdre dans des petits villages de bord de mer ! Tu tomberas sur des bars du bout du monde totalement dépaysant et avec des jus de fruits frais à 3 euros.

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (9)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (10)

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (8)

Bref, la Crête nous laissera de merveilleux souvenirs et on espère bien pouvoir y retourner !

crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (3)  crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (5) crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (6)        crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (14)        crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (22)    crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (26) crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (27) crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances (28)  crete-voyage-pteapotes-knossos-krissi-ile-grece-trip-decoverte-santorin-santorini-vacances