BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Mes 6 meilleurs spots pour un pique-nique à Bordeaux

Quelques rayons de soleil percent dès le matin, on sent que la journée va être belle. Pas besoin d’être en vacances pour s’octroyer une pause déjeuner et préparer un panier pique-nique pour le midi. Dans notre belle région, chaque saison est propice à la détente.

Il suffit de prévoir quelques indispensables dans sa besace et de choisir un des lieux chouchous des bordelais pour un moment de décompression totale à l’heure du repas.

À emporter :

  • Une nappe ou grande couverture : c’est toujours plus agréable pour s’allonger et profiter de l’instant.
  • Une gourde d’eau : on pense à la planète et on évite de laisser trainer ses bouteilles en plastique
  • Un verre à ballon, un tire-bouchon 😉 et quitte à être en Gironde, une bonne bouteille de rosé ou de blanc sec de vin de Bordeaux fraîche et fruitée, à marier  avec toutes vos petites recettes préférées format voyage : salade composée, sandwich, wraps, légumes et fruits à picorer, pâté de campagne, fromages savoureux, le tout dans de jolies lunch boxes.

Où :

Il ne vous reste plus qu’à choisir l’endroit qui vous convient, du plus central au plus confidentiel

  • Le Jardin public : avec ses étendues de verdure, ses petits ponts au charme bucolique, son manège d’antan et ses bâtiments d’époque, c’est le poumon vert de la ville en plein cœur de Bordeaux et une véritable plongée dans l’Histoire.

  • La Place Gambetta : beaucoup plus petit qu’un parc, ce petit espace aménagé près de la Rue Porte Dijeau et du cours Georges Clémenceau permet une halte sympathique sans quitter les grands axes.

  • Les quais avec vue sur la Garonne, que ce soit sur la rive gauche sur les marches du Miroir d’eau, ou sur la rive droite avec un peu plus de verdure Quai de Queyries : ici c’est le fleuve qui domine et les lumières du soir peuvent faire de ce pique-nique un moment follement romantique.

  • Le Jardin botanique : à deux pas du Pont de Pierre côté rive droite, il offre une variété de plantes et un espace vert suffisamment grand pour que chacun puisse trouver sa place. Prenez le temps de visiter la serre avant de repartir.

  • Le Parc de l’Ermitage à Lormont (20 minutes de tram depuis Porte de Bourgogne, tram A, arrêt Les Iris) : encore peu connu des bordelais car excentré, il offre pourtant une vue imprenable sur le pont d’Aquitaine, le pont Chaban Delmas et la Cité du vin. Au bord d’un lac à l’eau turquoise entouré d’anciennes carrières, il permet une balade digestive très enrichissante et dépaysante.

  • Les domaines viticoles bordelais ouverts au public, à retrouver dans l’article du Fooding

Et vous, quels sont vos endroits préférés pour pique-niquer à Bordeaux ?

Article sponsorisé

Publicités
LA PAUSE FEMININE

Mes 5 indispensables dans la valise des vacances d’été

Bientôt en vacances ? Il reste encore les valises à faire ? Voici mes indispensables pour partir cet été auxquels vous n’aurez peut-être pas pensé :

  • Les anti-moustiques : parce qu’il n’y a rien de plus désagréable que de ne pas pouvoir rallonger une chouette journée d’été en refaisant le monde dehors à la belle étoile, et de se faire dévorer par ces maudits insectes ! On a redécouvert Parakito et ses bracelets mais aussi toute sa gamme anti-moustiques !

Plutôt efficace nous avons échappé aux piqures de manière générale, mais lorsque l’un de nous a vu un vilain moustique s’en prendre à lui il a pu tester également l’apaisant roll-on : effet immédiat ! Bref on ne part plus sans nos bracelets* !



  • Les anti-nausées : Parce que la route des vacances c’est excitant mais c’est aussi parfois long, et ça peut l’être encore + si tu dois t’arrêter trois fois plus ou avoir une odeur de vomi pour les 3 dernières heures de trajet ! Aucun de nous n’était spécialement sujets aux nausées mais il faut avouer que sur certains itinéraires à base de virage serré en série (Hello le Pays basque !!) je suis vite incommodée et ma fille aussi.

Nous avons donc testé les bracelets Sea-band * et nous avons constater leur efficacité ! J’aurais bien aimé le découvrir pendant ma 2ème grossesse car il en existe un spécial pour les futures mamans. Je conserve également dans notre voiture et la trousse de toilette leurs chewing gum anti mal des transports.



  • Le travel mug : parce qu’en vacances j’aime pouvoir me servir un thé dans un gros mug et que j’ai peur de casser les miens, que je veux pouvoir garder une boisson chaude ou fraîche en balade.  J’ai pu emporter dans ma valise le travel mug Hydroflask * qui m’a permis de me faire des rafraichissements ou des tisanes et de les conserver à température. Avoir ce genre d’objets avec soi en vacances permet de limiter également ses déchets.

 

  • Les bons plans : parce qu’une réduction de 10 à 50% sur des restaurants quand tu es en vacances cela permet de faire encore + de chouettes visites avec le même budget de base. J’ai découvert PassTime * et une fois la carte achetée (29.90 euros) elle est vite amortie et te permet de faire des économies sur pleins d’activités et repas partout en France !

  • Le foulard cheich : tantôt autour du cou pour les visites en intérieur avec trop de clim, tantôt autour des cheveux quand il fait trop chaud ou trop de vent, il peut servir aussi de nappe de pique nique, de coussin une fois roulé en boule, de mini couverture sur les épaules. L’idéal : le choisir de grande taille avec des imprimés (en cas de taches) et un tissu qui ne craint pas les passages en machine répétés.

 

*produits offerts par les marques

DIY tutos brico, ZERO DECHET

Quoi faire avec ses vieux jeans troués ? Un porte bouteille pour offrir un bon vin en cadeau #idée1

La fête des pères approche et même si on a déjà eu pas mal d’idées les années précédentes on essaie de se renouveler.

On a eu un gros succès avec le mug à cake, avec le sirop de menthe maison.

Cette année on a décidé de la jouer simple et efficace en offrant une bouteille de vin (une valeur sûre chez nous pour un cadeau toujours apprécié 😉 )

Oui mais on voulait tout miser sur l’emballage et si tu nous connais, tu te doutes que le papier cadeau n’est pas envisageable …

Heureusement j’ai pris 6 kg (oui oui c’est une cata) et deux de mes jeans se sont usés atrocement entre les jambes ( ceux qui ne connaissent pas cette usure prématurée, je vous hais !). Après tentative de raccommodage, j’ai déclaré forfait mais je ne voulais pas jeter mon Levis !!!

Alors voici pour toi, le tuto ultra fastoche pour recycler tes vieux jeans troués tout en offrant un cadeau sympa à papa :

Tu n’as besoin que de ça :

  • poser à plat le jean
  • prendre une bouteille pour mesurer la taille idéale (prévoir une marge pour la couture du fond)
  • Couper au niveau des chevilles pour garder la couture du bas de jambes qui servira pour le haut de la bouteille

  • coudre ou comme ici, coller (avec de la colle spéciale tissu) le fond sur l’envers

  • retourner ton ouvrage
  • y glisser une bonne bouteille

  • ajouter un joli ruban  

 

Et voilà un upcycling zéro déchet pour recycler ce tissu super solide !

Pour le reste du jean, pas de panique, on ne va pas le jeter non plus !

Je t’ai réservé un autre DIY super facile 😉 Alors restes connecté : sur Instagram, Facebook et Pinterest !

AFTERNOON TEA, LA PAUSE FEMININE, Thé Tea

Qwetch : la gourde inox pour un thé au top partout ! #CONCOURS

Qwetch, c’est quoi ?

Derrière ce drôle de nom, se cache une solution Zéro déchet pour emporter partout avec vous un bon thé chaud, infusé comme il faut, ou l’été un thé glacé, qui reste bien frais toute la journée.

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-3

Aussi quand j’ai eu l’occasion de recevoir cette théière nomade pour la tester, je l’ai immédiatement adoptée, d’autant plus qu’elle est livrée avec 2 filtres pour une infusion permanente ou ponctuelle !

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-6

Cette gourde inox solide et design, fournie avec ses infuseurs ne me quitte plus depuis que je l’ai reçue !

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-1

Elle est suffisamment grande pour contenir l’équivalent de 2 gros mug de thé mais assez petite pour ne pas prendre trop de place dans un sac.

Je l’ai choisi en coloris blanc mais il existe toute une palette de couleurs, toutes plus sympas les unes que les autres !

Les avantages :

1) conservent au chaud et au froid

2) sont sains : sans BPA en inox ou en verre pour limiter l’utilisation du plastique et de l’aluminium non respectueux de l’environnement et de sa santé.

3) sont design et de bonne qualité.

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-5

Qwetch c’est aussi des bouteilles plus grandes, des gourdes, d’autres formats !

N’hésitez pas à aller voir sur le site !

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-4

Et comme vous êtes sages, Qwetch me propose de vous faire gagner une théière isotherme Originals !

Cela se passe sur ma page Facebook et c’est jusqu’au 28 janvier 2017 !

Sinon vous avez toujours la possibilité d’acheter ce qui vous plait directement sur le site www.qwetch.com avec 15% de réduction grâce au code PTEAPOTES15

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-2

DETENTE, LA PAUSE FEMININE

Ma wish-list de noël parce que je le vaux bien !

Cette année, si tu as suivi, je veux pas d’embrouille avec le père Nono alors je lui ai préparé mon plus joli papier à lettres avec Bloutouf Famille presque Zéro déchet et son illustration explicite 😉

pere-noel-lettre-maman-humour-pteapotes-benedicte-zero-dechet-famille-bloutouf

Si avec ça, il comprend pas, il peut aussi regarder la liste de l’année dernière pour comprendre ce qu’il a zappé le gros nullos ! (en 2013, ça pouvait aller … en 2014 il a suivi quelques trucs mais moyen motivé le gars ! … en 2015 tellement dépitée j’avais même pas fait de listes : ouais la loose intégrale ! bon j’avais fait quelques suggestions intermédiaires …)

Je lui laisse encore une chance cette année, parce qu’après tout, j’avais peut-être pas été très sage (ouais j’y crois moyen, moi exemple de sagesse à toute épreuve !).

Alors vas-y vieux bonhomme, note bien sur ton calepin !

Des livres : Parce que je n’ai jamais assez de livres !! Parce que je me retiens depuis des mois d’en acheter beaucoup ! Alors fais pas ton relou, clique sur les photos des bouquins ci-dessous et remplis ta hotte ! Merci le vioc !




Forcément avec un livre, on prend TOUJOURS du thé !

et son petit infuseur en forme de parapluie de Mary Poppins !

Tu te doutes bien que je bois pas que du thé 😉 Alors pour les cocktails, j’ai besoin de ce kit de pro pour reproduire le mojito et la margarita du bar Le Dix du Gabriel

Pour sortir on a toujours besoin de petites boucles d’oreilles 😉

Des feutres Stabilo pour continuer à faire de jolies listes sur mon Bullet Journal

BONS PLANS, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

Les 5 trucs éco #zerodechet qui facilitent la vie ! Se simplifier sans impacter, oui c’est possible !

Suite à la conférence Zéro déchet de Béa Johnson, prêtresse du mouvement Zéro waste, beaucoup m’ont demandé un résumé voire des conseils.

Promis je vous ferais une récap (quoique le mieux c’est encore de lire le livre de Béa Johnson qui est ultra complet et qui permet d’y revenir pour chaque changement que l’on veut insuffler dans sa vie quotidienne)

 

Pour ma part, le changement se fait très doucement (peut-être trop) depuis 2 ans maintenant, même si certaines choses étaient déjà mises en place par souci d’économie ou de logique liée à mon éducation de ne jamais gaspiller ni jeter (mais ça c’est aussi une tare difficile à combattre le « au cas où je garde » ;-))

Donc voici les 5 trucs qui ont réellement changé mon quotidien et qui ont réduit les déchets tout en étant pour moi une alternative beaucoup plus agréable, pratique que son homologue jetable.

  • la cup : quoi qu’est ce donc ? alors elle s’appelle divacup, mooncup, ou même en français dans le texte, coupe menstruelle .. Bref, c’est la VRAIE alternative aux tampons hygiéniques et autres Tampax nett …

Pourquoi ? parce que je vous laisse faire le calcul du nombre de tampons que l’on jette sur cette pèriode du mois … multipliez par le nombre de mois, puis par le nombre d’années où une femme est réglée …

Voilà déjà le premier résultat d’un vrai impact écologique. Je ne culpabiliserais pas celles qui en plus utilisent un applicateur, ou des serviettes hygiéniques, car j’ai moi aussi longtemps cru que c’étaient de toute façon les seules choses qui me convenaient (plus ou moins) et surtout existaient.

J’ignorais complètement que dans un monde parallèle, sous le manteau, certaines femmes se faisaient déjà passé l’adresse de revendeur de cup et vivaient déjà leur petite révolution personnelle !

Car oui, j’ai commencé à en entendre parler par ces groupuscules sous-jascents que je prenais pour des bobos écolos bio radicaux qui voulaient que je retourne la terre pour enterrer mon caca, oui j’ai moi aussi pensé qu’être un temps soit peu écolo c’était tout renié, devoir tout faire jusqu’au bout .. que c’était TOUT ou RIEN !

Je ne te cache pas que comme toute nouveauté (et surtout de ce côté là, j’ai envie de te dire), cela demande une certaine adaptation : au début tu tatonnes, tu galères même un peu mais lorsque tu as pigé le truc et pris tes habitudes, tu sais que tu ne pourrais absolument jamais revenir en arrière, tellement c’est top !

Je ne me considère toujours pas comme écolo malgré tout ce que j’ai mis en place depuis plusieurs mois, années, voire les principes avec lesquels j’ai été élevés.

Comme dit ma mère, dans les années 80-90 si tu consommais moins on te traitait de radins; si tu recyclais ou réutilisais c’est que tu n’avais pas les moyens ou que tu ne voulais pas dépenser tes sou-sous.

Donc certes, à la maison, il fallait compter chaque franc et on ne gaspillait RIEN ! Ni l’éléctricité (ne laisse pas la lumière allumée quand tu quittes une pièce), ni l’eau (une douche et pas 2 heures !), ni les emballages (on ne jette pas le papier qui entoure les yaourts c’est pour noter mes listes de courses !), ni les rouleaux de PQ vides (on fera des bonhommes avec les petits en atelier peinture !), ni les épluchures de légumes ou coquilles d’oeufs, d’huitres (on va les donner aux poules de mamie à la campagne), ni les bocaux vides (on les donnera à mamie pour faire des confitures !) …

Je peux continuer la liste encore longtemps car ça c’était en vivant en immeuble rive droite de Bordeaux, alors avec la maison à la campagne les week ends je crois que j’étais une des seules gamines à avoir vu un composteur avant l’invention du composteur 😉

  • Et ma transition est parfaite car je dois vous avouer que j’ai un composteur depuis plusieurs années.

Pourquoi ? tout d’abord parce que je n’aime pas jeter des trucs qui peuvent encore servir alors dès qu’on me dit qu’une coquille d’œuf ou une pelure de patate ça peut encore faire de l’engrais , moi je garde 😉

deuxio, je déteste aller vider ma poubelle : fermer le sachet, l’amener jusqu’au bon bac, aller mettre le bac dans l’allée … Moins je peux répéter ces gestes, mieux je me porte .. (même si ça me permettrait de faire quelques pas supplémentaires et ainsi bouger plus … mais bon on en reparlera avec le coach sportif un peu plus tard 😉

Et j’ai envie de te dire (d’ailleurs je te le dis) qu’avec les litres de thé que je bois, les feuilles de thé constituent une grosse partie de mes déchets compostables et qu’apprends-je, c’est quasiment le top pour un engrais géniallissiiiime ma chériiiiiie ! (oui il y a du glamour dans le compost … après « l’amour est dans le pré », le glamour est dans le compost 😉

Tertio quand j’ai besoin de rempoter une plante (keuf keuf … enfin mon mari, parce que moi le jardinage tout ça euh, c’est pas trop mon truc … voyez que je ne suis pas une vraie écolo …) eh bien, j’ai ma petite réserve rien qu’à moi !

Régulièrement la CUB fait des campagnes de dons de composteur pour équiper et former les foyers à cette action simple mais qui peut rapporter gros.

C’est d’ailleurs comme ça que j’ai obtenu le mien, livré avec sa notice et son bio-seau pour mettre les déchets de la cuisine avant de les emmener au composteur (ah ouais faut quand même aller le vider de temps en temps si tu veux pas commencer à faire ton engrais dans le bio-seau 😉

Tu trouveras le guide du compostage ainsi que toutes les infos dont tu as besoin sur le site de la CUB. Je m’y réfère d’ailleurs quand j’ai des doutes sur ce que je dois mettre également dans mon bac gris et mon bac vert.

  • mon autre révolution se passe dans la salle de bain avec les lingettes démaquillantes lavables ou débarbouillettes pour toute la famille : cela fait plusieurs années déjà que j’avais recyclé mes coussinets d’allaitements lavables en disques démaquillants lavables pour les soins/gommages visage etc. Je trouvais que c’était beaucoup plus pratique qu’un coton et plus ergonomique qu’un gant.

Puis il y a quelques mois j’ai encore franchi un cap en achetant des lingettes supplémentaires après avoir vu la poubelle de ma salle de bain.

Avec les enfants qui utilisent seuls et donc ont tendance à avoir la main lourde, avec les nouveaux mascaras tellement waterproof que tu es limite dans le maquillage permanent, bref la consommation de cotons avait franchement augmenté … sans pour autant que je me sente satisfaite de cette méthode de lavage, vu que la plupart du temps je repasse encore de l’eau derrière les produits (oui, la plupart des laits démaquillants se rincent .. ).

Bref les lingettes lavables sont aujourd’hui 100% adoptées et depuis un peu plus d’un an, il n’y a plus du tout de cotons à la maison. Il faut, du coup, que j’investisse dans des lingettes supplémentaires : mes préférées toutes douces sont en fibre de bambou et emprisonnent le maquillage comme personne !

 

  • l’évidence même : l’eau du robinet et des gourdes (j’adore ce mot : GOURDE 😉 ça me fait toujours marrer … enfin bref ! on n’est pas là pour parler des mots qui me font marrer … mais dans le genre je pouffe pour les mots « miettes », « crouton », « clic-clac » … vous avez des mots comme ça vous, ou j’suis folle ? ;-))

Donc des gourdes et l’eau du robinet : en quoi est ce plus pratique que des bouteilles en plastique déjà pleines me diras-tu ? eh bien je vais te le dire (patience).

Outre le fait que tu gagnes de l’argent une fois tes gourdes achetées (et donc très vite rentabilisées), tu n’as pas à porter de packs d’eau !! (oui tu vas me dire « et le sport ? et le drive ? », ok admettons).

Tu n’as pas à les stocker : alors là avoue c’est un gros point pratique ! Je t’offre des mètres carré en + l’air de rien ! Pas besoin de trouver de la place ou condamner une partie de ton garde manger, buanderie, pour des bouteilles en plastique !!

Tu évites de charger ta poubelle (donc tu vas la vider moins souvent), tu fais du bien pour la planète, et tu as de l’eau à volonté sans jamais tomber en rade ! En fait, entre nous, je te le dis tout net, être écolo, c’est plus facile qu’on ne croit, c’est même carrément un truc de fainéant si tu veux mon avis 😉 Surtout des gourdes y’en a des canons. Nous en avons des en inox, une pour chaque membre de la famille : sauf la mienne elle vient de chez Powertec , elle est rose et elle a une poignée, et je l’adoooore !

kordelta500_pink

 

  • Le vinaigre blanc : alors lui c’est carrément le truc à tout faire dans la maison ! Il peut remplacer quasiment tout ce qui sert à nettoyer dans la maison. Grosso modo, voilà le tableau : plus de liquide de rinçage dans le lave-vaisselle ? tu le remplaces par du vinaigre blanc. Plus d’adoucissant pour ton linge (bon moi j’en mets jamais) ? tu le remplaces par un peu de vinaigre blanc. Besoin d’un anti calcaire ? vinaigre blanc. Entretien des plans de travail dans la cuisine ? vinaigre blanc (d’ailleurs je te le dis tout net, dans les écoles, on nettoie les tables de la cantine avec un mélange eau -vinaigre blanc, c’est le plus sécure pour les enfants en cas de mauvais rinçage … le vinaigre blanc n’est pas toxique). On peut continuer comme ça, car je suis sûre que l’on peut tout faire avec le vinaigre blanc. Et tu sais quoi ? c’est vraiment pas cher, et tu gagnes de la place avec un seul produit à stocker qui remplace tous les autres ! A toi l’espace libre pour stocker du pinard … euh oups …

Bref voici comment j’ai débuté, sans même m’en rendre compte, la réduction de mes déchets.

Je vous ferais une petite récap par pièce de vie sur les changements adoptés, les trucs faciles, mais aussi les difficultés, et ce que je n’arrive absolument pas à changer …

BONS PLANS, MANGER

Dans la peau d’un créateur d’étiquettes de vin avec #Malesan #concours

Un vin, c’est un breuvage, une couleur, un parfum … c’est aussi une bouteille, le bruit d’un bouchon qui pop …

Et c’est également une étiquette.

Une simple étiquette qui raconte l’histoire du vin, son château, donne les informations essentielles.

Elle doit tout dire et accompagner parfaitement le vin qu’elle représente.

Malesan rouge 2

Pendant quelques années, mon père les collectionnait.

Depuis je garde toujours un oeil particulier sur les étiquettes des vins (bon, après je me penche très vite sur le contenu de la bouteille :-)) et je prends en photo celles que je trouve vraiment réussies.

Une année, nous avions même customisé notre boite à mouchoirs avec quelques étiquettes ! Passion vin 😉

(une boite en bois acheté en magasin de loisirs créatifs, du vernis colle et des étiquettes de vin ! )

malesan-etiquette-diy-pteapotes-vin-bordeaux

Aujourd’hui Malesan, vin de Bordeaux de caractère, lance « Mon Edition limitée » : une grande première puisque ce concours permet à chacun de proposer un projet de création d’étiquettes !

Que tu sois designer, graphiste, illustrateur ou juste un peu créatif et joueur, tu peux imaginer ta propre étiquette et la soumettre à Malesan.

Ensuite les votes sont lancés !

Galerie des Artistes

Jusqu’au 8 décembre tu pourras relayer et faire participer tes amis en les faisant voter, chaque jour, afin d’avoir la chance de voir tes étiquettes apposées sur les bouteilles Malesan mais également d’être convié à une soirée de dégustation privée (ainsi que d’autres surprises !)

Pour ma part, j’ai utilisé le module de création du site Malesan. Voici donc ma création : tu peux voter pour mon étiquette en cliquant ici.

6putn563b3ce34f6a7 (1)

Le tire- bouchon, c’est indispensable non ? 😉

Bref tu n’as plus qu’à te lancer et tenter ta chance sur le site !

Alors fonce et à la tienne ! 😉

Page accueil

Article sponsorisé