BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, OENOTOURISME - VINS

Le domaine de Fompeyre : une escapade dépaysante en famille ou à amoureux à 1 heure de Bordeaux

Pour un week-end, on a parfois envie de se sentir en vacances, de partir tout près en s’imaginant très loin.

Et notre belle région regorge de coins pittoresques et charmants.

Alors en ce bel été indien que nous offre l’automne, nous avons roulé jusqu’au domaine de Fompeyre.

        

Situé à Bazas, près de Langon, à 1 heure de voiture de Bordeaux, cette résidence hôtelière 3 étoiles possède tout ce qu’il faut pour un séjour des plus agréables.

Le parc arboré et verdoyant qui entoure les bâtiments permet de se couper de nos folles vies citadines.

Pour les chambres, une escapade en amoureux démarre à 58 euros et comptez jusqu’à 229 euros en pleine saison pour 4 personnes.

Notre suite familiale m’a particulièrement plu : un vrai espace suffisamment grand pour que les enfants aient 2 lits simples et un bureau, une salle de bain avec double vasque et baignoire, et une chambre gigantesque pour les parents.

Je me vois très bien revenir écrire à ce bureau … qui sait ? Hors saison cela reste l’idéal pour une pause dans le quotidien.

Gage d’intimité et de détente, et surtout luxe de ne pas se sentir à l’étroit.

Le bonus, le domaine de Fompeyre abrite également un espace lagon avec piscine chauffée et hammam.

Les rayons du soleil percent à travers les grandes baies vitrées et on peut faire quelques brasses ou barboter en toute décontraction. Le temps s’arrête.

Billards et babyfoot pour les garçons de la famille, et les filles sont reparties en chambre dans leur peignoir (fournis par l’hôtel) pour lire bien calées dans leurs oreillers moelleux et profiter du calme et du silence.

Avec une bouilloire et des sachets à disposition, j’ai même pu me faire du thé et des infusions. Le paradis !

Quand arrive l’heure du diner, le restaurant a tout d’un grand : seul son prix reste très abordable pour une telle qualité de cuisine proposée par le chef Jean-Pierre Sorita.

Des produits frais et de saison, pour des plats copieux et goûtus : un festin qui complète à merveille la sensation de s’être fait choyer tout le week-end.

Pour 22 euros, entrée plat dessert, je te conseille de venir y manger si tu es dans le coin : tu n’es pas obligé d’être client de l’hôtel pour te délecter de cette cuisine divine.

 

Et la délicate attention pour l’anniversaire de ma grande pourriture : une bougie pour marquer son année supplémentaire !

Le tout accompagné d’un vin graves ou d’un sauternes : oui tu es au bon endroit sur la route des vins !

D’ailleurs tu peux également aller boire un verre au bar de l’hôtel : cosy et classe, j’aime beaucoup cette ambiance !

La ville de Bazas est à quelques minutes à pied de l’hôtel : sa grande place avec la cathédrale et ses petites rues typiques lui donnent beaucoup de charme.

Et pour le petit déjeuner ? Un buffet ultra copieux t’attend.

Tu peux également demander tes oeufs comme tu les aimes : brouillés, au plat ou à la coque, c’est toi le roi !

AVANTAGE DERNIERE MINUTE : Pendant les vacances de la Toussaint (uniquement), il y a une réduction de 20% sur le prix des chambres, par rapport au tarif habituellement pratiqué à cette période.

Egalement pour ces vacances, les petits-déjeuners enfant (moins de 12 ans) sont offerts, et le tarif des petits-déjeuners des adolescents (13-18 ans) passe de 11€ à 6€.

Ces avantages ne concernent que les réservations prises directement auprès de la réception de l’hôtel.

 

Attention, oyé oyé, (oh yeah !!), très bientôt on va reparler du domaine de Fompeyre sur ma page Facebook ... Qui sait ? Peut-être que tu pourras être invité à aller le découvrir … 😉

 

Publicités
BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX ENTRE COPINES, MANGER, Resto

Le Taquin fête ses 1 an : un restaurant devenu incontournable à Bordeaux

Déjà un an que le Taquin a ouvert ses portes et commencé à régaler les papilles de tout Bordeaux et je n’avais pourtant pas eu l’occasion et le temps d’y aller.

C’est ainsi que sans le savoir, nous avons réservé pour un repas en amoureux, le soir d’un menu spécial pour leur anniversaire !

La carte était donc bouleversée pour proposer un menu unique concocté rien que pour ce soir-là mais qui nous donnait un bon aperçu du savoir-faire du chef !

Nous avons débuté par une succulente coupe de champagne Soutiran avec des amuses bouches délicieux.

Puis nous sommes très vite rentrés dans le vif du sujet avec des plats renversants.

Ravioles aux herbes fraiches, farce fine de homard et émulsion fermentée

Le poisson déclinaison autour du Saint-Pierre

La viande, pigeonneau artichaut barigoule

Le dessert : la fraise, biscuit pistache, crème chocolat blanc et girofle, sorbet plein fruit

les mignardises :

financier amandes, guimauve fleur d’oranger et croustillant chocolat noisette

Bref un diner succulent !

Sachant que le midi, l’équipe du Taquin propose un menu à 20 euros entrée plat dessert, il y a vraiment intérêt de réserver !

Par ailleurs ils ont aussi une carte de cocktails très alléchante que j’espère pouvoir tester rapidement !

Le Taquin, 1 quai sainte croix, Bordeaux

tel : 05.56.78.97.10

 

 

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, MANGER, OENOTOURISME - VINS, Resto

Le Prince Noir : un restaurant gastronomique Bordeaux rive droite à la sauce Pays basque par Vivien Durand

Venue du temps de Jean-Marie Amat aux commandes, j’avais très envie de redécouvrir le restaurant Le Prince Noir qui se trouve à deux pas de chez moi et surtout dont le lieu me rappelle tant de souvenirs d’enfance. Combien d’histoires ai-je pu imaginer quand nous revenions dans l’Opel Kadett familiale sur notre rive droite et que nous passions au pied du pont d’Aquitaine face à la ruine qu’était alors à cette époque le château du Prince Noir ?

Je crois que j’y ai vu un fantôme derrière les fenêtres brisées, une princesse dans la tour tagguée, un chevalier dans la cour en friche …

Toujours est-il que désormais le restaurant a su faire revivre ce lieu mystérieux et que le Prince Noir renait de ses cendres pour nous régaler !

Ce soir-là, nous avons découvert la toute nouvelle carte du chef Vivien Durand avec un menu Identité en 4 plats et son accord mets et vins.

1 étoile au Guide Michelin 2017, le restaurant propose une cuisine fortement inspirée du Sud-Ouest tout comme son accent 😉

Derrière les pierres du bâtiment imposant, un intérieur résolument moderne nous accueille !

Mais pour débuter, rien de mieux qu’une flûte de champagne Krug grande cuvée brut millesime Mélange

pour accompagner nos amuse-bouche résolument tournées vers une ambiance tapas

Entrée  Huîtres poulpe et bouillon Pétoncle gratiné et beurre persillé

ravioles de sole

bouchée au céleri et à la truffe avec ses 2 jus

Puis une viande d’une tendresse infinie …

fromages

Pour les accords mets et vins :

Région beaujolais la grande rose fleurie 2013

Meursault 2014 grand cru

et le clou du spectacle un Chateauneuf du Pape Grande réserve 2009

avec un petit rafraichissement succulent avant le dessert.

dessert

Un brin de vintage pour les nostalgiques !

Voyez bien que ce restaurant ne fait rien comme les autres ! 😉

 

Restaurant le Prince Noir

1 rue du Prince Noir 33310 Lormont

05 56 06 12 52

 

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, MANGER, OENOTOURISME - VINS, Resto

Le Chapon Fin : un accord mets et vins divin sous une architecture historique bordelaise

img_9628

Le Chapon Fin, autant dire que c’est un lieu mythique : une institution.

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (4)

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (1)

Point de rendez-vous d’illustres visiteurs tels que Toulouse Lautrec, Sacha Guitry ou Sarah Bernhardt, le restaurant connait un grand succès dès sa création.

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat

D’autant plus que son architecture intérieure est surprenante grâce à Cyprien Alfred Duprat créateur du décor en pierre reconstituée (mais si souviens-toi, nous avions découvert une partie de son oeuvre et ses projets ambitieux pour Bordeaux, lors d’une expo-atelier avec les enfants au musée des arts décoratifs et du design ! ). On peut retrouver le même style au bar Castan.

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (2)

Le lieu a toujours été un restaurant depuis 1825 et c’est donc un incontournable pour découvrir une cuisine d’exception à deux pas de la place des Grands Hommes.

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (5)

Ce soir là nous avons fêté mon anniversaire avec quelques mois de retard et nous nous sommes embarqués dans le Menu Confiance cuisiné par le chef Nicolas Nguyen Van Hai et son accord mets et vins suggéré par le Chef Sommelier, Jordan Aniorté.

  • Émulsion betterave aux agrumes

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (8)
– Burrata au basilic, coques et ketchup maison – grave blanc / autrichien

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (10)
– Écrevisses californienne déglacées aux cognac, girolles, oignons nouveaux

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (11)
– Turbo de Noirmoutiers artichaut citron noir d’Iran, épices // pessac-leognan couhins lurton, nouvelle Zélande 100% sauvignon les 2

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (12)

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (13)
– Bœuf wyegu (Japon) oignons rôti, sauce basilic échalote, carotte.

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (14)
– Plâteau de Fromages : Shropshire (anglais), sainte maure de Touraine (vache), Suisse (appenzeller)

chfin

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (15)

  • Glace et Créme Renversée de Miel de Dianne Page et Mousse Romarin

chfin3

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (18)

chfin2

  • Petites douceurs avec le café

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (19)

Nous avons beaucoup discuté avec le chef sommelier , à propos des vins qu’il nous faisait découvrir tout au long de notre voyage gastronomique, et à la fin du repas nous avons eu la chance qu’il nous propose de visiter la cave ! Un lieu exceptionnel pour tout amateur de belles bouteilles.

chfin4

Le Chapon Fin reste une valeur sûre pour une très grande soirée d’exception en amoureux.

A réserver : la table dans l’alcôve centrale qui donne de l’intimité tout en ayant la vue sur toute la salle.

Menu confiance : menu en cinq saveurs 89 euros + 39 euros vins

le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (7)  le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (9)            le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (21) le-chapon-fin-chef-gastronomique-cuisine-ville-bordeaux-accrods-mets-vin-menu-decouverte-sommelier-cave-reference-decor-art-deco-bar-castan-cyprien-alfred-duprat (22)

Le Chapon Fin

5 rue Montesquieu, 33000 Bordeaux

BEAUTE COSMETO MAKE UP, LA PAUSE FEMININE

Rouge à lèvres Edition velvet de Bourjois : le make-up de la mère pressée (mais canon ;-)

bourjois-rouge-levres-edition-velvet-pteapotes-maman-bordeaux-rose-tenue (3)

Je t’annonce direct, je vais faire ma blogueuse beauté ! why ? parce que !

Parce que tout simplement quand tu tombes sur LE rouge à lèvres tout terrain (putain je sens que ça va déraper cette histoire !) tu as juste envie de refiler le bon plan à la terre entière (ou à te le garder, ça dépend un peu de ton caractère 😉

Quand tu cherches à réduire les cosmétiques de ta salle de bain, d’en avoir moins, mais d’avoir juste ce dont tu as besoin et qui assure, beh tu cherches la perle rare, le produit qui tient ses promesses, que tu finiras jusqu’au bout, et qui fera de toi la star des magazines (comment ça je suis une consommatrice exigeante ??).

Alors certes le produit qui fait le job n’est malheureusement pas d’une composition soft, bio et éthique, mais je ne me flagellerais pas avec des orties car je n’ai pas encore trouvé son équivalent irréprochable et que pour ma peine, je ferais une brioche maison bio à mes enfants 🙂

bourjois-rouge-levres-edition-velvet-pteapotes-maman-bordeaux-rose-tenue (4)

Figure toi qu’un samedi soir sur la Terre comme dirait Francis, il y a un an, je me trouvais à une soirée où ça papotait sévère, ça mangeait bien et ça buvait ce qu’il fallait.

La soirée touche à sa fin, et voilà pas que je recroise une nana qui avait encore son rouge à lèvres intact.

Je suis allée franco vers elle (tout en me disant « non la meuf a dû faire sa ricaine et aller se repoudrer entre temps ! C’est O-BLI-Gé qu’elle en a remis entre le plat et le dessert, minimum ! »).

La douce jolie s’appelait (et s’appelle toujours) Marion (poke @lesescapadesdepetitemarion) et elle m’a confié son secret avec une extrême gentillesse : « c’est un rouge Edition Velvet de chez bourjois, franchement c’est top  »

Forte de ce précieux sésame, j’ai donc été chercher mon rouge dès le lendemain pour tester sur ma personne et voir si y’avait pas eu entube en canulars.

J’ai choisi parmi tous les coloris : le Hot Pepper n°03.

bourjois-rouge-levres-edition-velvet-pteapotes-maman-bordeaux-rose-tenue (2)

Là, le choc : non seulement le truc pigmentait au top, d’un vrai beau rouge, et en plus, oui, vraiment, REALLY, il tenait pendant des heures et même un repas, sans transfert ni tracé estompé.

il s’applique au pinceau et sa texture est liquide épais.

On s’attend à un rendu de gloss mais très vite, une « tension » matifie les lèvres en les pigmentant.

Au début c’est un peu déstabilisant quand on est habituée à des rouges à lèvres gras qui hydratent et on peut être un peu géné par ce côté tenseur et légèrement désséchant. Mais en fait on s’habitue très vite à cette sensation et finalement (sur moi), je ne ressens pas de tiraillement, et je kiffe totalement les couleurs et la tenue !

J’ai donc acheté un second rouge de la même collection : le Frambourgeoise n°02.

bourjois-rouge-levres-edition-velvet-pteapotes-maman-bordeaux-rose-tenue

Et bim ! Il a lui aussi passé l’épreuve de dégustation de vins et repas, quand à mon tour, on m’a accosté : « dis, c’est quoi ton rouge à lèvres, il tient super bien, non ? » (poke @pixelsandwines )

bourjois-rouge-levres-edition-velvet-pteapotes-maman-bordeaux-rose-tenue (1)

Ouais j’allais pouvoir transmettre ce secret qui se refile sous le manteau à une poignée de novices qui ne savent pas qu’existent ce genre de petites merveilles.

Donc voilà, je te donne à toi aussi cette info à distiller à tes bonnes copines ! Ou alors tu peux faire ta bonnasse-connasse en disant juste « ah ça ? non ce sont juste mes lèvres qui sont sublimes ! » A toi de voir 😉

 

Tu peux trouver les Rouge Edition de Bourjois en grandes surfaces ( je te conseille de guetter les semaines beauté par exemple pour avoir de bonnes réduc’)

ou sur le site de Bourjois

prix moyen constaté 13.90 euros