LA PAUSE FEMININE

Les 5 trucs que j’ai le plus utilisés en tant que maman ( objets et astuces) : quoi offrir à la maternité ?

Ce mois-ci, après le sac, les voyages, et le thème de la NAISSANCE (pour ma part celui d’une entreprise), la mini team Bordeaux a décidé de vous confier ces 5 trucs et astuces les plus utilisés en tant que maman, mais également les objets qui nous ont parus les plus utiles et donc qu’on aime offrir pour une jeune maman et son tout nouveau bébé !

Fort est de constater qu’à la maternité tu as droit à tout un tas de cadeau pour ton enfant qui parfois ne te serviront pas du tout ( un tire lait si tu n’allaites pas par exemple) ou que tu ne pourras mettre qu’une fois à ton tout-petit ( le pyjama taille naissance on en parle ? ) ou que tu ne souhaiteras jamais utiliser (le mouche bébé) ou lui mettre ( l’ensemble à carreaux de Tante Germaine taille 6 mois ramené de son voyage en martinique).

Mais il y a des indispensables que tu ne soupçonnes pas au premier abord, ou de simples astuces qui peuvent te changer la vie.

Voici ce qui pour ma part m’a le plus servi pour mes deux bambins :

  • le mini plaid ou la couverture taille bébé : celle que j’avais n’était ni trop fine ni trop épaisse (parfaite pour la plier en 4 dans le sac à langer ou dans le bac sous la poussette, idéale pour la positionner sur bébé quand il s’endormait, ou bien à déplier lorsque nous avions oublier le nécessaire imperméable pour allonger bébé et pour changer la couche. A choisir dans une matière qui se lave facilement (un polaire c’est l’idéal car cela sèche vite en plus, mais éviter en matière synthétique pour l’éléctricité statique). Bref on y pense jamais assez mais ce simple bout de tissu épais peut te suivre dans toutes tes aventures ! En plus tu pourras la faire personnaliser, broder, et ce sera un cadeau qui se gardera longtemps ! (la notre a été recyclée pour le chat 😉 rien ne se perd 😉



  • les plats surgelés pour la maman ! Oui oh j’avoue que bien sûr que quand tu frôles le burn out l’idéal c’est du fait maison, des bons légumes bien cuisinés pour reprendre des vitamines et retrouver la ligne … WHAT THE FUCK ? Non quand tu es en manque de sommeil, de temps, de vie sociale (un joyeux combo) tu as juste envie de comfort food vite prêt et surtout de tes plats préférés même le midi (surtout le midi : quand tu es seule avec un bébé qui ne dort QUE collé à toi). Alors offrez des bons d’achat chez Picard ! C’est mieux si tu peux offrir un chef à domicile mais déjà je peux te dire que si j’avais eu un livreur Picard qui m’aurait apporté un couscous surgelé ou des macarons les premières semaines de mes enfants, j’aurais été capable de lui pleurer de joie dans les bras ! Alors je sais je renie tous mes principes du Zéro déchet mais quelques semaines de ces petits plats peuvent permettre justement de récupérer mieux pour ensuite passer à une étape plus sereine de sa vie.

 

  • Prendre une aprem pour soi : coller bébé à Papa ou quelqu’un de confiance et s’autoriser d’aller lire sur un banc dehors au soleil, s’offrir un massage, un ciné, ou juste aller dormir 😉 On ne le dira jamais assez, mais prendre soin de soi c’est pouvoir ensuite mieux s’occuper de son bébé. Mais il n’est pas toujours facile d’éloigner la culpabilité : celle que l’on ressent dans le regard des autres ou des petites phrases assassines (« ah mais comme tu travailles pas, pourquoi tu le fais garder une aprem ? ») ou celle que l’on se met toute seule … la pire !


    • les chaussons cuirs souple : oui je devais en parler car si tu n’es pas maman tu ne réalises pas le calvaire et le nombre de fois mises bout à bout où ton bébé perd ses chaussures ou ses chaussettes … tu sais les trucs super mignons que tu as acheté pendant ta grossesse en imaginant ses petits petons dedans ? Ouais beh ses petons ne font que mouliner et RIEN ne tient à ses pieds démoniaques ! RIEN sauf Les chaussons en cuir souple : moi mes chouchous c’était ceux de la marque Robeez ! Je les ai presque collectionnés : super qualité, des dessins et couleurs trop funs. Ils ont ensuite fait d’autres enfants et ils sont toujours en très bon état, même après des lavages en machine ! Bref si tu veux offrir des petits chaussons trop mignons : choisis ceux là, c’est une valeur sûre !



  • des lingettes lavables super canons et supers écolos : parce que c’est toujours plus facile de passer aux lingettes lavables qu’aux couches lavables (même si je l’ai fait pour mon 2ème car cela me tenait à coeur, cela reste un véritable engagement et surtout pas évident en sortie). Les lingettes lavables, elles, tu pourras les utiliser pendant des années, et les ajouter aux bavoirs et autres serviettes de toilettes et torchons : donc cela ne te fera pas de machines en plus au final mais par contre un vrai gain financier, déchet, et surtout c’est tellement plus joli et respectueux de la peau que les lingettes jetables ❤



Retrouvez les autres articles du thème du mois sur les blogs de la Team Bordeaux !

Mamourblogue, Dress me and my kids, Modaliza photo, Maman au balcon, Mummyaddict, Julie Podecolle My happy balance, Charly Chouquette, Le blog de Vio, Chroniques de maman, ainsi que la vie d’une curieuse et Guiomarix !

DECO, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

Envie de cocooning : un hiver bien au chaud !

Bon beh on y est : les températures chutent et mon moral avec …

Pourtant j’aime quand il fait bien froid dehors et que je peux me vautrer sous un plaid avec un thé et un bouquin (bon où un apéro et un film, je suis pas difficile ;-))

 

Voici ma petite sélection coup de coeur pour se réchauffer !

Le pull « Je suis une licorne » en peau de doudou tout doux : indispensable ! A shopper sur Undiz

647850380_x

Le très chou pyjama Harry Potter : totalement fan ! A shopper sur Undiz

648110501_x

mais comme il ne tiendra pas assez chaud, on pourra ajouter par-dessus le fameux bon gros plaid calinou !

264974464-zoom_prd_3s

Et aux pieds ? Les sublimes chaussons Bisounours ❤ So cute !! A shopper sur Undiz

647866918_x

Faites tourner le vinyle de la BO de Dirty Dancing sur la platine !

5621426781872_000_b

J’ai acheté la mienne sur Outfitters : mon meilleur achat de l’année dernière !

5560633901112_102_d

Le son et les sensations que l’on retrouve avec les disques de notre enfance et adolescence nous plonge de suite dans un état de détente ❤

Un joli mug intemporel qui donne des envies de voyage en terre inconnue (tout en restant sur son canapé 😉 pour boire un thé

5530363740050_012_d

Puis finir la journée en rêvant de partir vers Disneyland !

disneyland-paris-disney-parc-attractions-parade-octobre-halloween-mechant-gang-vilains-ratatouille-attente-conseil-babyswitch-single-riders-enfants-vacances-photopass-chateau-belle-bois-dormant-cendrillon-rose

disneyland-paris-disney-parc-attractions-parade-octobre-halloween-mechant-gang-vilains-ratatouille-attente-conseil-babyswitch-single-riders-enfants-vacances-photopass-walt-studios

Bonne hibernation les amis 😉

 

 

DETENTE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

5 Idées lecture : mes derniers livres lus préférés #2

Voici un billet qui risque d’être récurrent car vous l’avez aimé et que j’adore partager avec vous mes coups de coeur lecture dans tous les styles. Je fais moi-même de belles découvertes à travers l’avis d’autres personnes.

Ce mois-ci j’ai lu des histoires qui m’ont embarquée.

 

Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi

L’histoire :

« Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?
C’est l’histoire de chemins qui se croisent. Les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire. C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur. »

Deuxième opus pour Virginie Grimaldi, que j’ai eu la chance de rencontrer au Cultura de Bègles en dédicace (et à l’hippopotamus ;-), j’ai dévoré ce roman. Agréable, plein d’humour avec des personnages attachants, on se laisse couler entre les pages comme un fondant au chocolat.

Un moment de détente avec de vraies phrases de réflexions sur la vie et le temps qui passe, des métaphores / citations qui vont devenir des classiques tant elles sont bien trouvées.

Au premier abord, un livre qui parle de maison de retraite, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Mais l’héroïne nous fait rire, nous émeut avec son parcours initiatique pour se trouver, se retrouver. On se surprend de dévorer chaque page en voulant faire durer le plaisir … cette lecture est parfaite pour se détendre tout en prenant des leçons de vie avec les pensionnaires de cette résidence pour personnes âgées. On se sent différent après ce livre : il fait écho en nous comme une urgence de réaliser ses rêves et de ne pas avoir de regrets.

Sortir de sa zone de confort c’est peut-être ce qui peut nous arriver de mieux en fin de compte.

A lire cet été pour s’évader du quotidien et en même temps se ré-ancrer dans sa propre vie.

Ma vie dans un grille-pain de Claire Franek et Mikaël Ollivier

L’histoire :

« Comme tous les matins, Jean-Baptiste Morin s’apprête à partir au travail, à 8 heures 05 précises. Mais un morceau de baguette tombé au fond de son grille-pain va changer le cours de sa vie… A moins que tout ne tienne qu’à une feuille morte oubliée sur un trottoir mouillé ? »

Entre livre jeunesse, BD, nouvelles, ce livre est un ovni délicieux, une pépite qui bouleverse les codes.

La simplicité de l’effet papillon qui va entrainer dans son sillage tout un flot de conséquences . Un sujet simple : Comment nos vies dépendent d’une succession de hasards heureux ou malheureux.

Oui ce jour là si le grille pain n’était pas tombé en panne, la vie du héros aurait été totalement différente. Son avenir pourrait ressembler à tellement de choses à cause de cet incident, ou bien d’un autre.

Chaque détail de la vie est dépeint avec humour et réalisme : le fruit du hasard n’est peut-être pas si hasardeux. Drôle , touchant, on dévore ce livre et on le prête à nos enfants dès 8 ans.

Ce livre nous fait réfléchir sur les choix que l’on fait, le destin qui prend sa place et surtout sur l’importance de chaque petite action pour devenir acteur de sa vie.

(L’illustratrice est décédée récemment d’un cancer et cela donne une dimension toute particulière à la lecture de ce livre)

Le secret du mari de Liane Moriarty

L’histoire :

« Jamais Cecilia n’aurait dû trouver cette lettre dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort. » Quelle décision prendre ? Respecter le vœu de John-Paul, qui est bien vivant ? Ou céder à la curiosité au risque de voir basculer sa vie ? Tous les maris – et toutes les femmes – ont leurs secrets. Certains peuvent être dévastateurs.
Best-seller aux États-Unis, ce roman, intense, pétillant et plein d’humanité, allie habilement suspense et émotion pour marquer son lecteur d’une empreinte durable. »

On se laisse embarquer dans cette histoire aux airs de Desperate Housewives à Wisteria Lane avec le destin mêlé de 3 femmes.

Toutes à des âges différents, elles sont en introspection pour trouver leur place, se demandent comment elles devraient réagir face aux évenements, se retrouvent à un tournant de leur vie …

J’ai vraiment adoré ce style : moi qui lit rarement des enquêtes, je dois avouer que c’est une belle façon de mettre un pied dans le genre.

En effet, l’enquête sert de toile de fond pour reconstituer le passé de plusieurs personnages jusqu’à connaitre la ou les vérités.

Les lettres de Rose de Clarisse Sabard

L’histoire :

« Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire.

Sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.

Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon il cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait… »

Ce roman est avant tout un très beau voyage à travers les époques et le temps.

L’auteur reconstitue l’arbre généalogique de son héroïne et on rentre peu à peu dans cette saga familiale sous forme de quête identitaire.

Les personnages sont attachants et on ne peut s’empêcher de s’imaginer ce qu’on aurait fait dans leur situation.

Pour un premier roman, l’auteur a particulièrement travaillé sur les détails qui le rendent vraiment prenant et réaliste.

Passionnant et surprenant, ce livre nous promène à travers les décennies et les caractères forts de cette famille au destin hors du commun.

Les secrets de famille, les tabous, la psychogénéalogie, l’amitié, sont autant de sujets qui nous font réfléchir sitôt le livre refermé.

Demain il fera beau de Céline Rouillé

L’histoire :

« Sarah décide à 40 ans de réaliser son rêve et ouvre un gîte en Normandie, près d’Etretat. Malgré sa séparation avec son mari, ses deux enfants à gérer, une maison à rénover et d’autres difficultés, elle retrouvera peu à peu le bonheur. »

Une lecture surprenante : je ne pensais pas m’attacher autant aux personnages mais finalement j’ai été happée par ces histoires entrelacées. Avec leurs personnalités différents, les protagonistes nous entraînent dans des questionnements du quotidien mais aussi des quêtes de soi à chaque âge.

 

Pour vous faire votre liste de lecture pour cet été, retrouvez mes autres coups de coeur du mois de mai !