MANGER, Resto, voyage

Quoi faire en un week-end à Saint sebastien ? 5 adresses food incontournables à San sebastian !

J’avais adoré découvrir Bilbao entre copines pour une escapade d’un week-end !

A la recherche d’une destination similaire pour quelques jours en amoureux, c’est à Donostia San sebastian que nous avons posé notre valise !

A seulement 2h50 de Bordeaux en voiture, 50 minutes depuis Anglet, ou accessible en train en passant par Hendaye, Saint Sébastien est une ville dépaysante et atypique.

Elle vit au rythme de l’Espagne, du Pays Basque tout en ayant ce côté très citadin dans son centre-ville.

A taille humaine, elle change d’atmosphère au détour d’une rue, quartier historique, puis commercial, avec enfin des vues imprenables et des airs de vacances.

Se balader dans les rues constitue une visite gratuite et tellement agréable.

On y découvre chaque fois de nouveaux détails ou du street art.

Quelques mètres le long de la célèbre Baie de la Concha, et on se rappelle que l’on est en bord d’océan et de la côte.

Avec le funiculaire (2.30 euros l’aller simple ou 3.75 euros aller-retour) on prend un peu de hauteur et là c’est une ambiance de fête d’antan avec le Mont Igueldo.

Un panorama exceptionnel s’offre à nous avec le Mont Urgull et la statue du Sacré Cœur.

Inspirante, la place de la Constitution nous surprend avec ses volets jaunes et ses fenêtres numérotées.

La nuit, San Sebastian se transforme en une ville mystérieuse aux nombreux reflets le long de l’eau.

Mais Saint Sébastien c’est aussi le symbole des fameux tapas et Pintxos avec une sangria ou un Txakoli pour ma part.

Voici nos 3 adresses coup de cœur pour bien manger à San Sebastian.

Taberna Aralar

En plein centre historique on est hypnotisé par un bar garni à foison avec des pintxos à 2 et 3 euros.

Les photos parlent d’elles-même : on a envie de TOUT goûter !

 

Beti Jai Berria

Dans la vieille ville, une décoration plus moderne avec une ambiance très animée nous séduit.

On peut aussi changer d’étage pour un repas plus calme et posé.

 

Bergara bar

C’est notre 3e adresse coup de cœur pour les pintxos et tapas.

L’endroit est plus petit mais aussi plus confidentiel et moins central donc plus intimiste pour un cocktail dinatoire en amoureux.

Bon, il est peut-être temps de prendre un dessert léger ou une glace pour digérer tous ces bons petits sandwichs, tartines, et amuse-bouches à l’espagnole.

Près du kiosque tu trouveras un glacier avec des parfums délicieux.

Gelateria Boulevard 

Portion généreuse, on s’est régalé. Mais il y a plusieurs très bons artisans qui font des glaces sur Donostia San Sebastian.

Pour le petit déjeuner ou le thé à l’heure du goûter, j’ai craqué sur Sakona Coffee qui était juste à côté de notre location.

Un endroit moderne, où le Chai latte est aussi délicieux que le Carrot cake.

Il me tarde maintenant d’y retourner car je suis sûre qu’il y a encore plein de choses à découvrir et que je n’ai pas fait le tour de toutes les bonnes adresses pour déguster du vin et des tapas / pintxos !

Et vous, vous connaissez San Sebastian ? Vous avez des adresses coup de cœur là bas ?

 

 

 

MANGER, Resto, voyage

Biarritz : le Tandem, une adresse pour se régaler !

Juste avant les vacances d’avril j’ai eu besoin de souffler quelques jours entre Biarritz et Anglet.

Avec la sortie de mon premier roman « C’est simple, ma vie est compliquée ! », il fallait que je reprenne des forces et respire l’air iodé de l’Océan sur les plages du Pays Basque.

Hors saison j’ai tout de même pu profiter de certains endroits super agréables pour des repas solos apaisants !

Dans une ambiance cosy et moderne, j’ai découvert le Tandem.

Situé sur la jolie place Sainte Eugénie (avec son kiosque et son église), ce restaurant possède une terrasse stylée et à l’intérieur la déco est toute aussi sympa !

La carte change régulièrement et ils font la part belle aux bowls pour la nouvelle saison d’ailleurs. Il va donc falloir que j’y retourne.

Pour les boissons je me suis contentée d’une bière locale « la superbe » mais il faudra également que je revienne pour goûter leurs cocktails 😉

Niveau plat j’ai donc opté pour un poké bowl à la carte : plein de goût et qui cale bien! J’ai adoré !

L’endroit s’est vite rempli par les locaux qui venaient y manger le midi : j’ai donc eu du flair de venir tôt.

Belle surprise avec le thé gourmand : copieux et maison, moi qui suis moins sucrée que salée, je me suis vraiment régalée.

Bref une adresse à retenir : entre copines ou en amoureux, on aimera y découvrir la cuisine maison et l’ambiance détendue.

Le tandem, 10 place Sainte Eugénie, 64200 Biarritz

BORDEAUX ENTRE COPINES, voyage

5 week-end entre copines à organiser d’urgence

 

Voici 5 voyages avec des thématiques différentes à moins de 3h30 de Bordeaux pour un week-end ou un court séjour entre amies !

 

  1. Un week-end détente en thalasso : C’est chez Atlanthal que j’ai trouvé mon bonheur en matière de thalasso.

Que ce soit aux 4 étoiles lors d’un séjour surf ou du côté Les Terrasses 3 étoiles pour assister aux concerts des nocturnes de la chambre d’amour, le service et le confort des chambres sont de très bons rapport qualité prix. Les soins sont variés et agréables : je voudrais un jour découvrir l’escale polynésienne avec ses descriptions qui sentent bon Tahiti, le monoï et le tiaré.

J’aime la proximité de l’océan pour faire le plein d’air iodé, la piscine extérieure pour les jours de chaleur, l’accès à l’espace lagon et remise en forme.

Pour la pause déjeuner ou dîner, c’est à la paillote bleue, juste à côté de l’hôtel, que nous nous sommes régalés.

Des produits frais, des plats pleins de saveurs, et des cocktails aussi bons que beaux.

Je suis tombée amoureuse d’Anglet et je rêve déjà d’y retourner.

 

2. Un week-end dépaysant au soleil : la Crête est la destination idéale pour ne pas avoir trop d’heures d’avion et profiter un maximum du dépaysement sur place !

Bien sûr, Santorin reste le lieu de toutes les photos instagram et digne d’un paysage de carte postale.

Il y a même des vols direct depuis Bordeaux à certaines périodes de l’année.

Mais la Crête regorge de petits villages et de plages à découvrir !

La cuisine crétoise ne gâche rien au séjour : salade grecque, cuisson dans des feuilles de vigne, huiles d’olives fruitées et pleines de caractère, le choix pour se régaler sainement !

 

3. Un week-end déconnexion pour se ressourcer près de la nature : la Dordogne et le Périgord sont les endroits parfaits pour un retour aux sources et se mettre au vert !

Le moulin de la Jarousse est ouvert toute l’année et permet de faire des activités autour du lac, sans renoncer au confort de jolis chalets ou cabanes dans les arbres.

On peut se faire livrer son petit déjeuner, faire un feu dans un poêle à bois, profiter d’un spa nordique, ou juste écouter le silence de la forêt environnante.

Le camping de la Dordogne verte est ouvert l’été et offre un accès direct à la rivière qui passe tout près pour une sortie en canoë.

 

4. Un week-end pour visiter un musée d’art contemporain :

C’est à Bilbao que tu trouveras le musée Guggenheim le plus proche de Bordeaux. L’audio guide est inclus dans ton prix de visite. A l’extérieur les oeuvres sont gigantesques et emblématiques !

La ville en elle-même regorge de jolis quartiers.

Le funiculaire emmène sur les hauteurs avec une vue incroyable pour 1 euro.

On y mange bien et pour pas cher, avec des tapas variés et la cuisine espagnole ! Et bien sur un verre de Txakoli 😉

 

5. Un week-end sportif à la montagne : en hiver pour le ski, ou en été pour la randonnée, les Pyrénées offrent tout ce dont on peut rêver pour se bouger entre copines !

C’est la ville de Cauterets qui a gagné mon coeur avec son architecture victorienne, son petit village et ses balades à proximité.

Les circuits de randonnée sont balisés. Les distances variées permettent à chacun de choisir selon son niveau de marche.

Pour manger tu pourras grimper jusqu’à la ferme basque avec ses produits du terroir et sa cuisine maison familiale.

Sa terrasse offre une vue panoramique sur toute la ville de Cauterets.

Une vraie récompense après l’ascension !

Les bains du Rocher, spa thermal permettent aussi de récupérer d’une journée d’effort intensif avec un bassin extérieur au pied de la montagne.

 

Et vous, vous partez où entre copines ?

 

OENOTOURISME - VINS

Le Pink Flower : un cocktail à base de Floc de Gascogne

Tu connais le Floc de Gascogne ?

Sinon je t’invite à aller lire très bientôt l’article consacré à cet apéritif gascon à base de blanc d’Armagnac et de jus de raisin.

Un produit frais qui se marie à la perfection avec des jus de fruits, mais aussi Schwepps, Ginger Ale ou d’autres alcools.

Aujourd’hui je te propose de faire un cocktail simple et délicieux pour la prochaine soirée entre filles !

La recette :

1 cl de Blanche d’Armagnac

5 cl de Floc de Gascogne

4 cl de jus de fraise

1 trait de citron pressé

Shaker le tout !

A servir bien frais … avec une paille en inox lavable et réutilisable 😉 (—–> Lot de 8 Pailles en Acier Inoxydable pour 30oz 20oz Gobelets Tasses Mug, SENHAI Paille en Métal avec Brosse de Nettoyage pour 30 20 once Yeti Rambler Rtic Ozark Trail )

Le Pink Flower est une vraie réussite avec sa belle couleur rose et son goût fruité !

un cocktail rose … au mois d’octobre …

Octobre rose, c’est l’occasion de penser à prendre rendez-vous chez son gynéco !

On pense dépistage pour le cancer du sein et ensuite on peut fêter toutes ensemble d’être en bonne santé !

A la votre !

A consommer avec modération

BONS PLANS, LA PAUSE FEMININE

5 conseils pour sortir d’un escape game dans les temps

Si vous vous apprêtez à faire votre premier escape game ou que votre première tentative s’est soldée par un échec, alors vous n’avez qu’une envie pour cette fois-ci : sortir avant le temps imparti pour pouvoir crier « yes ! on a réussi ! ».

Même si depuis tout petit on nous bassine avec « l’important c’est de participer », on sait bien que connaitre l’adrénaline d’une expérience de jeu soldée par un succès, c’est toujours plaisant 😉

J’ai maintenant à mon actif une presque dizaine de salles testées à Bordeaux et ailleurs en France, et je suis très impatiente d’en découvrir de nombreux autres ! Je suis devenue addict 😉

Tu peux d’ailleurs retrouver mon avis sur ces différents scénarios et décors.

Voici donc mes conseils lorsque tu vas franchir la porte pour démarrer ta quête :

  1. Observe la salle dans son ensemble : bien souvent on va se précipiter et rentrer dans les détails immédiatement. Or il y a fort à parier qu’une fois complètement en immersion on ne puisse plus avoir le regard objectif du début et des premières minutes. On sera ensuite « pollué » par ce qu’on a déjà trouvé ou les petites choses qu’on aura commencé à découvrir. La mise en perspective du décor global, d’inscriptions au mur, de disposition de certains éléments est essentielle. Le recul face à une grille peut par exemple te permettre de voir tes premiers indices ou de les garder en tête. Indispensable donc pour la suite de mémoriser, que lorsque tu es entré, tu avais identifié des lettres ou des chiffres à tel endroit.

2. Détermine ce que tu dois chercher. Bien sûr garde en tête le but final : cherches tu un objet, une clé, un code ?

Idem pour chaque piste, cadenas : cherches-tu un code à 3 chiffres, 4, ou 5, un mot, des points d’orientation, un objet, une clé ? Savoir cela te permettra de focaliser ton attention sur des éléments que tu n’aurais pas forcément pris en compte. Cette carte au mur, ces nombres qui se répètent dans les cadres, ces couleurs et symboles qui sont dessinés sur des meubles … Bref tu l’auras compris, avant de te mettre à chercher, sois sur de savoir QUOI chercher 😉

3. Communiquer un maximum avec ton ou tes partenaires. D’abord parce que si tu es venu faire ce jeu en équipe, c’est pour partager un moment et pas pour jouer tout seul dans ton coin. Deuxièmement, nous avons tous des forces différentes et chacun peut apporter sa pierre à l’édifice et voir ou comprendre des dénouements qui pour d’autres sont moins évidents. Moi par exemple, je suis beaucoup plus logique et manipulation, qu’orientation et calcul. Je ne vois jamais les combinaisons de chiffres, je ne sais pas lire une carte, je déteste les formes géométriques (mais pourquoi est-ce que je vais dans des escape game ??? 😉 ). Par contre, j’ai une certaine logique quand je vois des objets sur leur future utilité, je vois des « mots » et combinaison de lettres, je manipule assez bien les systèmes plus délicats ou minutieux. Donc quand un des membres de la team me dit : « ah y’a un alphabet ici ! » Beh je peux courir me mettre à plancher dessus car je sais que cela fait partie de mes points forts plutôt que rester devant une série de chiffres qui m’agace et que je peux refiler au logico-matheux de l’aventure. Donc dites aux autres ce que vous voyez, découvrez, avez trouvé. Ils l’entendront même s’ils ne répondent pas et reviendront peut-être dans quelques minutes vous demandez « t’avais pas trouvé un aimant toute à l’heure ? je crois qu’on va en avoir besoin maintenant ».

4. Repasser derrière les uns et les autres. Pas par manque de confiance ou parce que c’est vous qui faites mieux, ou qu’il faut qu’on vous surveille. Non, parce que certains mécanismes sont capricieux et qu’on croit qu’on n’a pas la bonne combi alors que c’est juste qu’on a mal actionné un cadenas. Idem sur la vision des couleurs : certains les voient mieux que d’autres surtout dans la pénombre, donc entre orange, rouge et rose, il peut y avoir confusion. Donc si ça ne fonctionne pas, avant de tout remettre cause, faire revérifier par une autre personne peut débloquer une situation.

5. Ayez l’esprit tordu oui, mais gardez en tête les règles de bases : pas la peine de démonter le décor si on vous a dit qu’il n’y avait rien au delà d’un mètre 50. Pas la peine non plus de tirer comme un fou sur une vis si on vous a dit qu’un enfant de 8 ans doit pouvoir tout désamorcer sans forcer. Encore moins la peine de conserver vos indices précédents si on vous dit que vous ne les utilisez qu’une fois dans le jeu. Chaque lieu de jeu a ses règles : à vous de bien les écouter pour ne pas perdre de temps inutilement sur des fausses pistes.

Dernier conseil pour les expérimentés : Certes les salles que vous avez déjà découvertes et vos jeux précédents vont vous permettre d’acquérir certains réflexes de jeu.

Vous gagnerez probablement en rapidité en ayant mis en place vos propres habitudes d’organisation, mais attention à ne pas vous laisser trop influencer par vos expériences passées. A vouloir calquer un schéma déjà vécu dans un autre escape room, vous pourriez partir sur de mauvaises bases et, chaque scénario et établissement de jeu d’évasion est différent. Alors gardez un oeil neuf et ne soyez pas trop surs de vous, car s’échapper de certaines pièces peut s’avérer bien plus compliqué que vous ne l’auriez cru.

Ces conseils vous ont été utiles ? Avez-vous d’autres suggestions ? Quelle est votre salle préférée ?

SORTIES KIDS, voyage

Deux jours entre copines à Disneyland Paris : un printemps pour les 25 ans du parc !

Disneyland Paris c’est le paradis pour les enfants !

Oui on le sait et on adore voir des étincelles dans leurs yeux quand ils croisent leur princesse préféré ou Baloo au détour d’un chemin de Fantasyland ou Frontierland.

J’avais vraiment apprécié les décorations pour Halloween avec ma petite famille et je t’avais livré nos 5 astuces pour optimiser ta visite chez Mickey !

Mais il y a quelque chose que je n’avais jamais expérimenté et qui a eu une saveur vraiment particulière : visiter Disney entre copines !

Sans marmots, sans mari, sans « j’en ai marre d’attendre », sans « j’ai soif » (même si moi j’ai tout le temps soif), sans « tu peux me porter ? » (même si j’ai tenté de demander à ma cop ) : bref en un mot comme en 100 (expression du 17e siècle) : la liberté !

Je t’avoue que c’est une première qui a été vraiment à la hauteur de mes espérances : des fous rires, des minutes d’attente à papoter si bien qu’on ne voyait pas le temps passer, des attractions rien que pour les grands (même si on a failli rebrousser chemin en se disant qu’on était rien que des flippouilles), des courses poursuites pour relever notre challenge « la tournée des Princes  » (nous notons d’ailleurs qu’il y a peu de princes sur le parc : je souhaite que la direction de Disney prenne en compte cette doléance pour les mamans en manque de royauté royale mâle, merci, fin du communiqué), et surtout de la détente !

Bien sûr l’idéal c’est de trouver la pote adéquate : celle qui n’a pas peur de ta poisse légendaire et qui sait qu’elle va vivre des trucs chelou pendant 2 jours, à commencer par un photobomb du génie qui s’est incrusté sur notre selfie.

Là encore cela a été au-delà de nos attentes : une alerte à la bombe, une sombre sombre histoire de consigne, de valise, puis de soutien-gorge, un monsieur alcoolisé, des attractions qui tombaient en panne sur notre passage, un Dark Vador super impressionnant, un premier rang pour le spectacle de Magie, un rallye boutiques shopping pour avoir le mug de la promo du jour (Bambi du printemps , il était trop beau), une pochette MAry Poppins, un génie qui nous suivait partout, et encore bien d’autres choses que je dois garder secrètes car ce qui se passe à Disney reste à Disney !

Pour réserver ton séjour à Disneyland paris, ça se passe sur leur site.

Ajoutez-y le soupçon de magie Disney avec des attractions de petits pour les grands, un Space Mountain dans le noir total, des looks improbables et des cadrages approximatifs et vous obtenez de nouveaux souvenirs pour renforcer encore une amitié jolie comme un accent du sud -ouest ! ❤

        

Je vous invite à aller voir le blog de ma comparse de l’extrême et néanmoins nounou à ses heures : Sophie Nounou à Montauban , surtout si vous avez des enfants en bas âge ou que vous êtes assistante maternelle, vous y trouverez une foule d’idées repas, lecture, bricolages ! Une mine d’or !

Bon maintenant je rêve d’un noël à Disneyland Paris : mais avec les enfants ! 😉

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX ENTRE COPINES, MANGER, Resto

Racines : le restaurant incontournable de Bordeaux !

racines-bordeaux-pteapotes-restaurant

Attention, j’annonce que je vais prendre position sur ce qui est désormais pour moi, le meilleur rapport qualité-prix de Bordeaux en terme de cuisine gastronomique !

Oui rien que ça !

L’adresse est près de Mériadeck donc accessible en tram et surtout tout près du centre ville sans en subir l’affluence.

Mais ce qui nous intéresse c’est ce qui se passe dans l’assiette et en salle ! 😉

La décoration est simple mais chaleureuse, avec une salle petite mais confortable.

Le service est discret et décontracté, avec la précision des grands restaurants.

Peut-être parce que nous sommes dans un grand restaurant au vue de la carte et des plats qui vont se succéder …

Il n’y a que le prix qui lui reste mini, face à une qualité et une créativité irréprochable !

Ce soir là j’ai pu déguster en binôme avec ma comparse Cook’n’Tinem les dernières recettes proposées par le chef Daniel Gallacher.

 

Mise en Bouche

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-5

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-4

Entrées

Lamelles de maigre, mandarine, vanille, tourteau et algues, radis noir, pak-choï

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-7

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-6

Fricassée de ris d’agneau aux olives, anchois, choux fleur, hollandaise, romarin

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-9

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-8

Plats

Médaillon de merlu matelotte poireaux au bleu, pommes de terre confites, céléri, pommes, crumble noix

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-13

Magret de canard aux morilles, butternut, choux de bruxelles, pignons de pin, lardons, marrons, polenta crémeuse, compotée cassis

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-12

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-10

Amuse-bouche Sucrée

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-15

Desserts

Ravioles d’ananas, menthe, crème passion, meringue, mangue, tuile pistache

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-23

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-21

Chocolat noir, poire pochée, fève tonka, crumble cacao, crème glacée vanille

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-19

 

Le soir le menu entrée + plat + dessert est à 29 euros !!

Le menu dégustation où vous pouvez tout goûter est à 45 euros ! Il vous faudra compter 20 euros pour l’accord mets et vins.

Le midi le tarif du menu est à 19 euros.

L’adresse idéale pour se faire un repas gastronomique en amoureux même avec un petit budget et en mettre plein la vue à son ou sa chérie !

N’hésitez pas à aller suivre la page Facebook de Racines pour être tenu au courant des nouvelles créations gustatives du Chef Daniel Gallacher !

Racines, 59 rue Georges Bonnac, 33000 Bordeaux

Tel : 05 56 98 43 08

racines-restaurant-daniel-gallacher-bordeaux-gastronomie-food-cuisine-pteapotes-1