LA PAUSE FEMININE

Gagner du temps en faisant des trucs qui prennent moins de 10 minutes chrono ou Comment être efficace même en situation d’attente

J’ai souvent des journées avec des « trous » : non je ne vis pas dans un gruyère, c’est juste que j’ai un planning un peu atypique qui me permet de rentrer chez moi pour de plus ou moins longs créneaux.

Souvent je retourne chez moi 20 minutes après l’école avant d’aller faire une séance, puis je reviens le midi, je repars à 13h faire quelques courses, je reviens à 14h30 puis je repars à 15h15. Idem le soir, où je retravaille parfois après le repas. Et quand je ne reviens pas à la maison, j’ai parfois 10 minutes à « attendre ».

Vous aussi vous avez sûrement 10 minutes quelque part dans votre emploi du temps où vous vous dites  » mais en 10 minutes je n’ai le temps de rien faire, cela ne vaut pas la peine que je fasse quoique ce soit … »

Sauf que … n’hésitez pas à lancer le chrono : on peut faire beaucoup de choses en 10 minutes, si on le prend comme un petit défi 😉

Mais surtout on se met en mode « efficace » quand on joue contre la montre.

img_8062

Chez soi : Vous n’avez que 10 minutes avant de partir chercher les enfants à l’école, avant de repartir travailler ou d’aller à un rendez-vous ?

  • Lancer une quiche / tarte salée / recette express : vous n’aurez que la cuisson à faire le soir venu.
  • Eplucher les légumes pour la prochaine soupe. S’il reste du temps sur le chrono, pelez et coupez-en un peu plus et mettez le surplus au congélateur, ce sera une soupe encore plus rapide la prochaine fois 😉
  • préparer le menu de la semaine, vous trouverez pleins d’idées dans le livre « On fait quoi pour le diner ? »

  • faire la liste des courses : un petit coup d’oeil dans le frigo, dans le garde manger, les placards, et à votre menu de la semaine. (on n’oublie pas de regarder s’il y a une sortie scolaire de prévu, un anniversaire, ou des amis qui viennent dîner )
  • Passer un coup d’éponge sur votre plan de travail, évier, mettez ce qui traine dans le lave vaisselle ou laver les 3 bols sales à la main : ça prend peu de temps mais ce sera ça de moins quand vous aurez besoin de vous installer en cuisine ou si vous rentrez tard ce soir, vous trouverez ça tellement agréable d’avoir la vue dégagée sur une cuisine propre.

img_5128

Dans la voiture : En attendant que votre fille sorte du collège, que le service de la mairie ouvre, que votre maman arrive à l’arrêt minute de la gare où vous êtes venus la chercher …

  • vider les vide poches, portières, sol : ramasser tous les papiers qui trainent ou autres surprises.
  • trier la boite à gants : CD, constat, éthylotest ( attention aux dates de péremption) …
  • vérifier le kilométrage pour la prochaine vidange, révision, et planifier le rendez-vous, idem pour le contrôle technique, l’assurance auto : ça prend deux minutes à repérer et appeler, et ça peut faire économiser du stress et de l’argent au prochain contrôle de police.
  • faire un comparatif en ligne pour votre assurance auto tant que vous avez tous les papiers sous la main : c’est peut-être le moment de payer moins cher 🙂
  • laisser un livre dans la voiture : plutôt un bouquin factuel ou documentaire qu’un roman, quelque chose qui se lit par chapitres, sans se sentir frustrée quand il faut arrêter sa lecture 😉

sac-griottes

A l’extérieur : attente chez le doc, avant une réunion, un rendez-vous, devant l’école …

si vous avez internet sur votre smartphone, vous allez pouvoir vous éviter de retourner sur l’ordi le soir :

  • trier ses mails
  • trier ses photos
  • lire un article que vous aviez mis de côté comme celui-ci par exemple 😉
  • faire une to do list du quotidien : pour mieux se libérer l’esprit ensuite.
  • faire une to do list agréable : pour se rebooster !

Mais ces 10 minutes elles peuvent aussi servir à … RIEN !

Juste se détendre, lire une page de magazine en sirotant un thé, regarder les nuages passer, rêver et souffler.

img_5118

Alors faites de ces 10 minutes ce que vous voulez ! 😉

Publicités
BEAUTE COSMETO MAKE UP, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

L’huile de coco et ses copines avocat et jojoba : mes nouvelles partenaires de soin !

Oui rien que ça !

Voilà maintenant plusieurs mois que je me sers quotidiennement d’huiles « différentes ».

En cuisine parfois, mais principalement dans ma salle de bain. T’as bien entendu ! Dans ma salle de bain.

Ma chouchou, l’indispensable : l’huile de coco.

noix-de-coco

C’est bien simple, l’huile de coco elle est parfaite pour tout :

  • en masque pour les cheveux
  • en démaquillant tout doux mais redoutablement efficace
  • en gommage mélangé à du sucre

et dans la cuisine avec le poulet, ou les légumes, ça donne de suite un goût exotique.

L’odeur est fabuleuse et elle se conserve super bien : l’avantage c’est que comme elle se solidifie, tu peux en plus la répartir facilement dans d’autres petits pots si besoin. Bref, l’huile de coco c’est la solution 100% naturelle pour tous les besoins beauté santé !

Je l’achète à ma biocoop.

 

Je teste aussi l’huile d’avocat. En démaquillant et en masque apaisant sur le visage : son bémol, j’aime moins son odeur. Mais j’aime beaucoup le film protecteur qu’elle laisse après le démaquillage.

Je l’achète à ma biocoop.

L’huile de jojoba, quant à elle, c’est vraiment devenue un complément de soin pour ma peau : je la pose en guise de crème de nuit. Elle repulpe la peau avec seulement quelques gouttes. Sur les pointes des cheveux elle donne aussi le besoin hydratant pour leur texture frisé.

Achetée sur Amazon, j’ai adoré celle-ci avec son flacon verre et sa pipette ultra pratique pour doser quelques gouttes.

En guise d’eau micellaire, coup de fouet le matin après le débarbouillage, je passe un peu d’eau de rose sur ma peau. Le parfum est divin et sur la peau c’est un vrai plaisir sans aucun assèchement.

Je n’ai pas encore osé me lancer dans des mélanges donc j’utilise toujours un contour d’oeil et une crème de jour, et une crème teintée pour les jours où je veux avoir l’air un peu plus en forme 😉

Je cherche toujours la marque qui répondra à tous mes critères pour ces soins là. Vous en connaissez ?

 

DETENTE, LA PAUSE FEMININE

6 Idées lecture : mes derniers livres lus préférés #1

J’ai toujours beaucoup lu, mais souvent par période.

J’ai repris goût à la lecture avec le besoin de déconnecter le soir et en fréquentant assidûment ma médiathèque (j’étais tellement souvent en médiathèque pour mes séances d’éveil à l’anglais, que j’en avais oublié que je pouvais venir y emprunter des livres 😉

Alors pour flâner sur un transat dans le jardin pendant les jours fériés ou sur la plage cet été, voici mes dernières lectures et pourquoi je les ai aimés.

lecture-preferees-favorites-chouchou-lire-livre-chick-lit-filles-detente-bibliotheque-best-seller-bouquin-gironde-bordeaux

Wild de Cheryl Strayed

L’histoire :

« Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune Cheryl n’a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le  » Chemin des crêtes du Pacifique « . Lancée au cœur d’une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d’épuisement et d’effort, et réussir à atteindre le bout d’elle-même. Une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption. »

Sur le principe d’une introspection, on se surprend à être essoufflé à chaque page tant on fait les miles de randonnée avec l’héroïne.

On est transporté, dépaysé, subjugué, et aussi épuisée par ce parcours initiatique.

Une chose est sûre, cela donne envie de prendre son sac à dos et de partir marcher pour se retrouver soi-même.

Le livre a été adapté en film avec Reese Witherspoon, j’ai sincèrement préféré mille fois le livre.

 

Le coeur entre les pages de Shelly King

L’histoire :

« Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages. »

L’histoire m’a progressivement embarqué avec son ambiance librairie, bibliothèque et amours des livres. Je m’y suis retrouvée.

Je me suis attachée à cette héroïne se cherchant professionnellement, personnellement et luttant contre les préjugés de sa mère, contre son besoin de reconnaissance.

On est très vite transporté et on suit l’évolution, la transformation d’une personne, qui finit par s’accepter.

 

Demain est un autre jour de Lori Neslon Spielman

L’histoire :

« À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu’elle va hériter de l’empire de cosmétique familial. Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu’elle voulait vivre, rédigée lorsqu’elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d’héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list… Mais la Brett d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la jeune fille de l’époque. Enseigner ? Elle n’a aucune envie d’abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s’y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que…  Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d’imaginer ce qui l’attend. »

C’est un de mes gros coups de coeur ! Déjà rien que la couverture m’a fait craquer 😉

Parce qu’il fait référence à nos rêves d’enfant, nos idéaux de vie que l’on met parfois de côté pour rentrer dans le moule, à notre quête du bonheur que les coups durs nous forcent parfois à voir différemment.

 

Parce que c’était nous de Mhairi McFarlane

L’histoire :

« Il ne peut pas retomber amoureux d’elle. Il n’a jamais cessé de l’aimer. Dix ans plus tard, elle ne l’a pas oublié. Rachel et Ben, ces deux copains de fac ont fait les quatre cents coups et sont restés inséparables jusqu’à la fin de leurs études. Alors que Rachel, casée depuis des années, était promise à un avenir tout tracé, Ben, lui, voulait partir à l’aventure. Lorsque les deux amis se retrouvent, leur complicité d’autrefois est restée intacte. À mesure que les souvenirs refont surface, Rachel comprend qu’elle ne s’est jamais remise du jour où, sur un malentendu, Ben a claqué la porte de sa vie. que vont-ils faire de leurs rêves d’autrefois ? »

L’histoire d’une vieille romance, d’une amitié amoureuse que l’on met dans un coin de sa tête, mais qui revient hanter l’héroïne au détour d’un changement de vie. C’est romantique à souhait, c’est un bouquin détente qui me donne envie de découvrir les autres titres de l’auteur, qui semblent dans le même style.

 

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano

L’histoire :

« – Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë. – Une quoi ? – Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude… – Mais… Comment vous savez tout ça ? – Je suis routinologue. – Routino-quoi ? Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves… »

J’étais en demi-teinte à la fermeture du livre. Oui il enfonce des portes ouvertes (expression des années 70 ;-)) mais il a le mérite de reprendre un peu tous les grands principes qui permettent d’y voir plus clair dans sa vie et surtout de devenir acteur de son présent plutôt que d’avoir l’impression de le subir. Ne plus regarder passer le temps en se disant « plus tard » mais agir pour être heureux et construire son propre bonheur !

Je me suis rendue compte que sans le savoir j’étais passée (et j’étais même encore en train de passer) par pas mal de ces étapes : le rangement / le tri qui libère, la reprise en main physique, faire bouger les choses pour les voir se concrétiser même si ça fait peur … et que ce roman était un bon manuel de reprise en main, en même temps qu’un livre « feel good ».

Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille

L’histoire :

« Chloé, 28 ans et Parisienne jusqu’au bout des ongles, enchaîne les histoires d’amour catastrophiques. Un jour, elle conclut un pacte avec son amie Constance. Chloé devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme et réaliser son rêve de toujours : écrire un roman. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu.
De Paris aux vignobles du Bordelais en passant par Londres, cet étrange pari entraînera les deux amies bien plus loin que prévu… Réussiront-elles à tenir leur engagement ? »

Je suis tombée par hasard sur ce roman, et c’est en démarrant la lecture que j’ai découvert qu’il était « local ».

L’histoire se passe dans nos belles contrées du Sud-Ouest, et j’avais peur que cela devienne très vite un roman « terroir » mais la part locale ne prend jamais la place sur l’action et les personnages et c’est tant mieux (pour moi qui n’aime pas ça).

Cela m’a donné un sacré fou rire aussi car je m’y suis retrouvée (le pyjama pilou a acheté au Leclerc de Langon : plus réaliste tu ne fais pas, quand tu penses hiver à la campagne girondine ;-).

Certains passages m’ont un peu trop rappelé Bridget Jones (le décompte de cigarettes …) mais heureusement cela s’arrête là et l’auteur a réellement son propre style : on passe un super moment avec ce livre !

 

N’hésitez pas à me dire si ce genre d’articles vous plait, si cela vous aide dans vos choix de livres, et surtout n’hésitez pas à m’en conseiller aussi ! 😉

Bonne lecture ! ❤

 

 

BONS PLANS

L’Agenda de la famille : le Mémoniak

Bientôt la rentrée !! (Il faut bien y penser un jour 😉

Les fournitures scolaires, les cartables et bien sur, les agendas !

Oui mais voilà quand on est une famille, on a besoin de tout centraliser : les rendez-vous chez le médecin, les activités des enfants (et cette année avec la réforme des rythmes scolaires, ça va pas nous simplifier la tâche), les soirées poker ou tennis de Papa, les apéros entre copines de Maman (euh .. ou le sport, c’est mieux ;-)), les spectacles de l’année … un vrai emploi du temps de ministre cumulant les mandats, où aucun créneau ne doit se téléscoper de peur de se retrouver au dernier moment à annuler une sortie ou reporter un rendez -vous !

Mais cela ne risque pas de vous arriver si comme moi vous adoptez l’agenda familial !!!

Le Mémoniak (je ne sais pas exactement comment ils ont pondu le nom, mais le côté « maniaque » me plait bien 😉

Cela fait 3 ans que je le rachète et chaque fois, ils y apportent des améliorations (enfin une maison d’édition qui a l’air d’écouter les retours de ses clients, ça fait plaisir !)

Cette année j’ai opté pour l’agenda comme l’année dernière, mais il existe également le calendrier à apposer sur le frigo (avec des aimants bien solides, on a en un clin d’œil la vision de ce qu’il y a sur le mois … génial ! testé l’année 2011/2012, j’y ai renoncé uniquement parce qu’avec la création de mon entreprise j’avais besoin d’une version nomade)

L’agenda me permet de l’amener partout et le soir et week end de le laisser à portée de main à un endroit stratégique de la maison pour y ajouter les nouveautés et besoins concernant toute la maisonnée.

Il existe une version poche + compacte. (J’aimerais bien la tester, même si j’ai peur que ce soit trop petit pour y mettre tout ce dont j’ai besoin comme infos.)

verdict p’tea potes :

le + : la semaine bien visible, la liste des courses détachable (une invention toute simple mais ultra pratique), la grande pochette range documents (j’y mets toujours le dernier justificatif de domicile, une photocopie des cartes d’identité de chacun, les photos d’identité et photocopies du livret de famille), le marque page gradué qui sert de règle.

le – : les autocollants ne me sont pas très utiles … mais les enfants les récupèrent en cours d’année donc rien ne se perd dans cet agenda 😉

prix : 14.90 euros pour une année entière de bons et loyaux services bien organisés (cliquez sur les photos pour acheter votre agenda)