MANGER, Resto, voyage

Quoi faire en un week-end à Saint sebastien ? 5 adresses food incontournables à San sebastian !

J’avais adoré découvrir Bilbao entre copines pour une escapade d’un week-end !

A la recherche d’une destination similaire pour quelques jours en amoureux, c’est à Donostia San sebastian que nous avons posé notre valise !

A seulement 2h50 de Bordeaux en voiture, 50 minutes depuis Anglet, ou accessible en train en passant par Hendaye, Saint Sébastien est une ville dépaysante et atypique.

Elle vit au rythme de l’Espagne, du Pays Basque tout en ayant ce côté très citadin dans son centre-ville.

A taille humaine, elle change d’atmosphère au détour d’une rue, quartier historique, puis commercial, avec enfin des vues imprenables et des airs de vacances.

Se balader dans les rues constitue une visite gratuite et tellement agréable.

On y découvre chaque fois de nouveaux détails ou du street art.

Quelques mètres le long de la célèbre Baie de la Concha, et on se rappelle que l’on est en bord d’océan et de la côte.

Avec le funiculaire (2.30 euros l’aller simple ou 3.75 euros aller-retour) on prend un peu de hauteur et là c’est une ambiance de fête d’antan avec le Mont Igueldo.

Un panorama exceptionnel s’offre à nous avec le Mont Urgull et la statue du Sacré Cœur.

Inspirante, la place de la Constitution nous surprend avec ses volets jaunes et ses fenêtres numérotées.

La nuit, San Sebastian se transforme en une ville mystérieuse aux nombreux reflets le long de l’eau.

Mais Saint Sébastien c’est aussi le symbole des fameux tapas et Pintxos avec une sangria ou un Txakoli pour ma part.

Voici nos 3 adresses coup de cœur pour bien manger à San Sebastian.

Taberna Aralar

En plein centre historique on est hypnotisé par un bar garni à foison avec des pintxos à 2 et 3 euros.

Les photos parlent d’elles-même : on a envie de TOUT goûter !

 

Beti Jai Berria

Dans la vieille ville, une décoration plus moderne avec une ambiance très animée nous séduit.

On peut aussi changer d’étage pour un repas plus calme et posé.

 

Bergara bar

C’est notre 3e adresse coup de cœur pour les pintxos et tapas.

L’endroit est plus petit mais aussi plus confidentiel et moins central donc plus intimiste pour un cocktail dinatoire en amoureux.

Bon, il est peut-être temps de prendre un dessert léger ou une glace pour digérer tous ces bons petits sandwichs, tartines, et amuse-bouches à l’espagnole.

Près du kiosque tu trouveras un glacier avec des parfums délicieux.

Gelateria Boulevard 

Portion généreuse, on s’est régalé. Mais il y a plusieurs très bons artisans qui font des glaces sur Donostia San Sebastian.

Pour le petit déjeuner ou le thé à l’heure du goûter, j’ai craqué sur Sakona Coffee qui était juste à côté de notre location.

Un endroit moderne, où le Chai latte est aussi délicieux que le Carrot cake.

Il me tarde maintenant d’y retourner car je suis sûre qu’il y a encore plein de choses à découvrir et que je n’ai pas fait le tour de toutes les bonnes adresses pour déguster du vin et des tapas / pintxos !

Et vous, vous connaissez San Sebastian ? Vous avez des adresses coup de cœur là bas ?

 

 

 

Dvt perso et organisation, HUMEURS HUMOUR, Livres et CD

Miracle Morning : le livre arnaque à base de réveil à 5 heures du mat’

IMG_0308

Si tu suis un peu les grandes tendances de ces derniers mois, tu n’as pas manqué la déferlante « Miracle Morning » suite à la sortie du livre éponyme.

Ce bouquin t’expose une méthode infaillible selon laquelle l’avenir appartient à celui qui se lève tôt et où succès ne rime absolument pas avec grasses matinées.

Comme j’aime bien suivre comme un mouton mais me faire ma propre opinion, je me suis mise en quête de l’ouvrage en question et j’ai découvert pages après pages le fameux miracle du matin (en français).

Mon premier constat : le livre est vide et aurait pu se résumer en 12 pages qui exposent le principe. Tout le reste : répétition, galvanisation de l’égo et des égos, grosse motivation façon discours de conférence américaine à base de « soyez ambitieux, c’est la vie ! »

Ok, sur le papier, je suis d’accord avec l’idée de toujours essayer de s’améliorer, de vouloir le meilleur et de se donner les moyens de réaliser ses rêves plutôt que râler qu’il ne se passe rien dans sa vie, mais en attendant sur son canapé. (voilà le résumé d’une cinquantaine de pages en une phrase : je vous ai fait gagner du temps ;-)).

Donc oui, je ne supporte pas les personnes qui se lamentent que leur vie est terne, qu’ils en ont marre de la routine, mais qui ne font rien pour que cela change .. qui ne trouve pas du temps pour lire, sortir, mais qui reste devant Koh Lanta ou Les Anges de la téléréalité pendant des heures … Donc oui je suis d’accord, on peut faire mieux mais faut se bouger.

Sauf que … il y a un gros MAIS !

Je vous le donne en mille : c’est un homme qui a écrit ce livre, monsieur Hal Elrod.

Un homme très ambitieux, très fier de sa réussite, très fière de sa femme et de ses deux enfants, très fier de son parcours (il peut l’être, il a su rebondir plusieurs fois comme il nous l’explique si bien).

Mais parmi tous ses chapitres où il parle de faire du sport, visualiser sa journée, méditer, avant d’aller bosser … à aucun moment il ne parle de la machine qu’il doit faire tourner, des petits-déjeuners qu’il doit préparer, de la vaisselle à débarrasser ou laver, du petit dernier à habiller, du grand qui a oublié de faire signer son cahier, du moyen qui n’a pas préparer son goûter / pique-nique pour la sortie scolaire du jour, du rendez-vous chez le dentiste à programmer pour l’ado, de la nounou à booker pour accompagner son conjoint en séminaire, des courses / menus à prévoir …

L’idée est belle et séduisante : se lever + tôt pour avoir + de temps pour soi … sauf que moi quand je me lève plus tôt, mon cher Hal, je ne peux pas ne penser qu’à moi.

Je vois le linge qui n’est pas plié, le lave vaisselle qui n’est pas vidé, le coup de balai qui n’est pas passé, les légumes à éplucher pour le prochain repas (oui je dois toujours anticiper) … même si je me lève à 5 heures du mat’, ma première pensée va être d’abord de faire tourner la maison avant le réveil de chacun, plutôt que me poser mes questions existencielles sur le fondement unique « qu’est ce que je vais faire pour REUSSIR ».

Alors le gros du concept est alléchant et fonctionne : si tu te lèves plus tôt, tu as + de temps dans ta journée pour accomplir + de choses. LOGICO-LOGIQUE !

Le programme est plutôt bien pensé : une heure pour faire tout ce qu’on voudrait faire pour soi avant même de commencer sa journée de boulot !

Oui mais tu vois moi cette heure-là, elle va me permettre de tenir toute ma journée de boulot justement car je n’ai pas qu’un boulot … et crois-moi que mes boulots au sens où toi tu parles de boulot (entreprise) ne seront jamais aussi éprouvant que le boulot que me demande mon foyer, mes enfants, ma maison.

Avoir une entreprise pour moi c’est limite la partie Loisirs de ma vie ! C’est mon temps à moi !

Alors moi je veux bien qu’on me parle de miracle du matin, et que oui, je sais que je n’aurais pas assez d’une vie pour faire tout ce que je voudrais faire, et que les grasses matinées gâchent des heures où je pourrais accomplir de bien grandes choses pour l’humanité (oui, oui, soyons-en certains ;-)), mais voilà moi mon « miracle morning » ce serait de te voir démarrer une de mes journées 🙂