Food, MANGER, OENOTOURISME - VINS, recettes

La tarte flambée : la traditionnelle recette de flammekueche par un chef d’ Alsace

A peine de retour de l’Alsace, que déjà les saveurs alsaciennes me manquent !

Cette région est un bonheur pour la gastronomie et l’on découvre des recettes savoureuses, qui accompagnent à merveille les vins d’Alsace.

Je vous ai ramené dans mes valises la recette de la tarte flambée (flammekueche) que j’ai apprise à faire lors d’un cours de cuisine avec le chef du restaurant La Couronne, Didier Roeckel.

Il nous a donné quelques astuces en démonstration au domaine Achillé, dont je vous parlerai très vite !

Facile et délicieuse à n’importe quelle saison, on peut en faire quelques variantes (gratinée d’emmental ou avec des champignons), mais voici la traditionnelle tarte alsacienne à déguster avec un Riesling 😉

L’avantage de cette recette, c’est que l’on peut en profiter à l’apéritif entre amis, en soirée plateau télé avec les enfants, en amoureux avec une salade …

Et pas forcément besoin de temps de repos pour la pâte alors c’est parti !

Voici la recette extraite de son livre de cuisine sur les plats traditionnels alsaciens :

Pour 4 personnes :

Pour la pâte :

500g de farine

250 g d’eau

10 g de levure de boulanger fraîche

2 cuillères à soupe d’huile

1 pincée de sel

Diluer la levure dans un peu d’eau tiède.

Tamiser la farine, creuser un puits puis ajouter le reste des ingrédients de la pâte.

Pétrir le tout jusqu’à avoir une pâte homogène.

Former une boule, couvrir d’un torchon et laisser reposer une heure (le chef l’a faite en direct et nous a expliqué que la phase de repos n’était pas nécessaire)

 

Pour la crème :

1 kg de fromage blanc à 0%

1/2 l de crème fraîche

10 cl d’huile de colza

1 œuf

1/2 cuillère à café d’ail semoule

sel, poivre, 1 pincée de muscade

Pour la garniture :

2 oignons

300 g de lard

 

Mélanger tous les ingrédients de la crème au fouet.

Emincer les oignons.

Couper le lard en lardons très fin.

Prendre 200g de pâtes, l’abaisser en rectangle (l’étaler le plus finement possible, c’est le secret : plus c’est fin, meilleur cela sera ! )

Répartir une louche de la crème, y disposer les oignons et les lardons.

Faire cuire 3/4 minutes dans un  four chaud à 250 degrés / thermostat 8. (Si votre four monte à une température supérieure c’est l’idéal : vous mettrez moins longtemps en cuisson mais cela évitera de déssecher les ingrédients.)

Pour accompagner votre tarte flambée, je vous conseille un délicieux riesling du domaine Achillé à Scherwiller, produit en biodynamie, ma nouvelle passion !

Bon appétit !

Pour d’autres recettes, je vous invite à aller voir mes tableaux Pinterest dédiés à la cuisine et aux recettes 😉

Vous avez déjà cuisiné de la tarte flambée ? Vous avez une variante délicieuse que je dois tester ?

N’hésitez pas à me le dire en commentaire.

On se retrouve très vite pour parler de l’Alsace et de ses petits villages digne des plus beaux décors Disney ❤

Publicités
LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

Le jean made in France : mon coup de coeur pour l’Usinier Français

Cela fait presque trois ans que je cherche à trier ma garde robe de manière douce.

En essayant de réduire mes achats et à coup de tri et don, je ne suis pas encore à une penderie minimaliste mais je me rapproche petit à petit de mes envies de moins pour du mieux.

De belles matières, des coloris dont je ne me lasse pas, et puis si possible de l’occasion, de l’écocert, et du made in France.

J’avais de quoi faire pour longtemps dans certaines catégories de vêtements, mais voilà je devais renouveler au moins un des deux jeans que j’avais épuisé jusqu’à la corde (et même recycler en DIY, souvenez-vous ! ).

J’ai cherché pendant un moment, puis j’ai acheté un jean d’occaz, mais pas top niveau silhouette, faute de trouver ce qui me correspondait.

Aussi lorsque l’Usinier Français m’a parlé de leur collection de Jeans, j’ai été tout de suite emballée en découvrant leur site !

Ils m’ont offert le modèle de mon choix pour tester la qualité : j’ai choisi le jean slim XX.

J’appréhendais : un jean que l’on commande sur internet, c’est toujours très risqué quand on a une morphologie « atypique » qui ne correspond pas toujours aux coupes standard.

J’ai commandé la taille 40 sachant que j’ai pris quelques kilos et que je ne voulais pas d’un skinny. (Je fais un 40 actuellement)

Déjà première très bonne surprise dès la réception : il me va ! Je suis à l’aise dedans et je trouve la coupe plutôt flatteuse.

Deuxième effet kiss cool : il est ultra confortable (je ne me sens pas comprimée au niveau des mollets comme dans certains slims), le tissu est très agréable et j’adore le détail de ses poches avec son liseré rouge !

Imaginé, coupé, conçu et cousu dans les Vosges dans le sud est de la France, ce pantalon est tout ce que je recherchais !

Les prix sont corrects, comptez 99 euros pour le jean Slim : un bon rapport qualité/prix pour une pièce comme celle-ci.

Aussitôt mis, aussitôt adopté, il est parti pour l’Italie avec moi : preuve que je ne doutais absolument pas de sa robustesse, de sa facilité à s’assortir et surtout de son confort tout terrain !

Marche, visite, voiture, froid, chaleur : il a passé toutes les épreuves !

Je craque pour le reste de la collection, en particulier la robe et le blazer ! C’est vraiment de très jolies pièces qui ne se démoderont pas et que je me vois bien porter pendant plusieurs années !

Vous connaissiez ? Avez-vous d’autres marques made in France à me faire découvrir ?

 

 

 

DETENTE, Livres et CD

La Bande Son de ma vie : Mes 5 artistes coups de foudre musique ! #1

Il y a des coups de foudre dans tous les domaines, et dans celui de la musique, c’est un éléctro choc quand tu tombes amoureuse d’une chanson ou d’un artiste.

Il fait ensuite partie intégrante de ta vie et tu ne te lasses jamais de ré-écouter ses albums.

Peut-être allez-vous aussi avoir des révélations ou découvrir certains morceaux ou artistes ?

Allez je vous embarque dans la bande son de ma vie !

 

Flashback :

Nous sommes en 1995 : Je suis déjà fascinée par l’Angleterre et j’ai un poster du Prince William dans ma chambre.

En fait, je vais t’avouer un truc : tel Harry Potter, je pensais que j’étais une princesse anglaise et qu’un jour ma vraie famille viendrait me chercher. Oui elle ne tourne pas rond, la petite; mais le pire restait à venir 🙂

Outre-manche, les Take That font déjà fureur depuis longtemps avec leur tube « Could it be magic », reprise disco de Donna Summer.

Jacques Martin a alors la bonne idée de les inviter dans son émission (oui si tu as 20 ans tu ne sais probablement pas de quoi je parle).

Je tombe sur leur chorégraphie, leurs voix, et bim ! coup de foudre !

De là s’en suivent de nombreuses heures de recherche à la FNAC avec un vendeur adorable (mais parfois au bord de la crise de nerfs face à mon insistance chaque semaine) pour commander des CD et des K7 vidéos en Import (note que là encore à l’heure d’Amazon et d’internet tu ne comprends probablement pas de quoi je parle si tu as 20 ans).

Mais alors que finalement à cette époque du milieu des années 90, je viens presqu’à peine de découvrir le groupe, Robbie Williams se lance dans une carrière solo.

Après une légère déprime, ma vie s’illumine, mon compte en banque sombre.

Ces années de folie laisseront la place à une folie un peu plus sage à l’âge adulte mais je reste fan de la première heure, en mode groupie dès que j’entends la voix de Rob’ (oui nous avons fêté nos 20 ans de fannitude donc laisse moi l’appeler Rob quand je veux …)

 

En 1997, comme tous les mercredis (pour aller commander mes CD en Import, tu suis ?), je traine mes pieds vers la FNAC (qui se trouvait à l’époque dans le centre commercial Saint Christoly à Bordeaux) qui régulièrement organise des Showcases …

Là je découvre Les Stereophonics en live devant mes yeux ébahis à moins de 2 mètres, et la voix de Kelly Jones !! Oh my !! (la veille, ils viennent de gagner un Brit Awards de révélation de l’année). J’achète illico le CD.

Je vis en suivant mon premier concert au Krakatoa en les voyant sur scène !

J’y retournerai d’ailleurs les voir une deuxième fois quelques années après.

Les albums suivants me feront toujours l’effet d’une bombe et la voix de Kelly Jones reste parfaite .

 

Nous voilà rendus en 2004, où un soir, mon frangin me dit qu’il a une place en trop pour un concert.

Je le suis, je ne connais pas l’artiste, aucune chanson, mais qu’importe. Là sur scène, devant moi, un choc cosmique, je découvre Tété !

Sa guitare, sa voix, son phrasé, ses textes, bref ça s’appelle être foudroyé !

Sachant que j’écoute très très peu de chansons françaises.

Ma fille chantait donc à 2 ans « Madeleine » dans la voiture ! 😉

Le découvrir en live a été un vrai bonus avant d’aller découvrir ses albums. Je crois qu’encore aujourd’hui même si j’aime beaucoup ses derniers albums studios, le voir sur scène reste toujours un vrai moment de plaisir et de musique que j’attends avec impatience !

Depuis j’ai dû le voir 5-6 fois, le prix des places reste accessible, le mec super simple, et à chaque fois je me dis « j’ai peur d’être déçue par rapport à la dernière fois où c’était trop top » , beh il réussit à faire toujours mieux ! ( ce type c’est Monsieur Plus ;-))

(C’est d’ailleurs au titre de son dernier album que j’ai emprunté le titre de cet article ❤ )

 

En 2008 mon mari me dit avoir découvert une bordelaise qui fait de la musique sympa sur Youtube. (oui à l’époque c’était encore lui le Geek de la maison ;-). Il me fait écouter … Bim ! Je kiffe ! Cette voix et ces paroles déjantées : c’est Soko ! Nous attendrons très longtemps l’album … Puis le silence … Puis rien. Si ce n’est qu’elle se lance plutôt dans une carrière de cinéma.

 

J’ai découvert récemment qu’elle était avec l’actrice Kristen Stewart (qui jouait dans « Twilight » : ça, vous connaissez les gamins non ?? 😉 donc elle fait + parler d’elle pour ses relations lesbiennes que pour sa musique. Mais j’écoute toujours ce morceau avec un méga smile !

Dandy Cowboys … j’ai beaucoup écouté Shitty day aussi … it’s raining outside également … ma préférée  I’ll kill her ! bref, des petites pépites ❤

 

Récemment, nous sommes allés au concert de Louise Attaque (au Krakatoa, décidément 😉 … la première partie m’a de suite emballée.

Tellement, que j’ai été déçue du concert que j’étais venue voir au final.

Le groupe qui assurait le début du show est québécois : The Seasons !

De la pop façon Mika, aux mélodies sucrées façon Beatles, ils ont clairement tous les éléments pour devenir un groupe qui va compter !

J’ai de suite été leur acheter leur CD à la fin du concert dans le hall du Krakatoa. Depuis je l’écoute non stop !

Il nous a suivi en Ecosse et il me met vraiment la pêche ! Sur scène ils mettent une super ambiance !

 

Si ce genre d’articles vous plait, on pourra aussi parler musique sur le blog 😉

 

voyage

3 livres pour découvrir Paris autrement avec les enfants

Ah Paris ! Bientôt il ne faudra plus que le temps d’un dessin animé pour y arriver depuis Bordeaux 😉

Il existe tout un tas de livres pour découvrir la capitale et emmagasiner beaucoup d’informations ou très ludique (comme avec des autocollants)

livre-lecture-lire-paris-capital-france-ville-decouverte-visite-album-histoire-cherche-lily-chat-new-york-statue-liberté-gustave-album-jeunesse (2)

Aujourd’hui je vous présente 3 ouvrages sur Paris qui sortent de l’ordinaire :

Lily mène l’enquête à Paris de chez Nathan Jeunesse. Ici on avait adoré le premier opus Lily cherche son chat : c’est un des albums préférés du petit Kik qui désormais le lit tout seul du haut de ses 7 ans.

livre-lecture-lire-paris-capital-france-ville-decouverte-visite-album-histoire-cherche-lily-chat-new-york-statue-liberté-gustave-album-jeunesse (1)

livre-lecture-lire-paris-capital-france-ville-decouverte-visite-album-histoire-cherche-lily-chat-new-york-statue-liberté-gustave-album-jeunesse (4)

Au fil des pages on découvre la ville et ses monuments, ses quartiers avec des illustrations grandes et colorées !

La tour Eiffel à New york

Et oui la tour eiffel est LE monument emblème mais si elle devenait carrément un personnage !

Mieux si sa copine était américaine et était la statue de la liberté !

Une aventure complètement fantastique avec un texte simple et des personnages incongrus !

(il existe d’ailleurs dans la collection premières lectures chez Nathan)

livre-lecture-lire-paris-capital-france-ville-decouverte-visite-album-histoire-cherche-lily-chat-new-york-statue-liberté-gustave-album-jeunesse (3)

L’exploit de Gustave Eiffel : pour les plus grands dès 8 ans, on en apprend un peu plus sur le fameux Gustave Eiffel !

La collection Petites histoires de l’Histoire permet de découvrir des personnalités historiques tout en ayant des textes fluides et narratifs qui ne noient pas sous un flot d’informations biographiques.

livre-lecture-lire-paris-capital-france-ville-decouverte-visite-album-histoire-cherche-lily-chat-new-york-statue-liberté-gustave-album-jeunesse

Une façon un peu plus ludique de découvrir la capitale, ses monuments et ses quartiers !

Pour commander les livres sur Amazon, cliquez sur les images ci-dessous


 (format album)
(format premières lectures)

 

BORDEAUX ENTRE COPINES, CULTURE

Bordeaux à travers la mode et le shopping : une visite historique autour du commerce

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (5)

Quand tu as grandi à Bordeaux, tu te rappelles des Nouvelles Galeries, temple de la mode chic, qui se situaient à l’emplacement de la Fnac entre autre.

Tu as également entendu ta grand-mère te raconter qu’elle venait aux Dames de France acheter ses tissus pour se faire des robes et des jupes.

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (23)

Un autre temps …

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (21)

Et tu découvres que Bordeaux a toujours été un port de commerce, et qui dit commerce, dit aussi la mode et le « shopping ».

Nous démarrons notre balade de 3 heures près du Monument aux Girondins sur la place des Quinconces.

Cette place même si elle a longtemps été le lieu du château Trompette (histoire passionnante) est historiquement lieu de foire de type « marché »(pratique puisque les bâteaux de marchandise et commerçants arrivés juste à côté), une foire, et garde encore aujourd’hui cette fonction avec les brocantes et la foire aux plaisirs.

Nos pas nous entraînent à travers les rues et les siècles afin de découvrir les façades d’enseignes disparues dont certaines ont laissé des traces encore visibles.

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (33)

Marie, notre guide spécialisée, commente et documente sa visite à l’aide d’illustrations et archives retrouvées suite à de nombreuses recherches. Cela rend le tout très vivant.

La promenade est passionnante et on se plait à imaginer les dames en grande robe faire leur balade le long des allées Tourny ou arpenter le Passage Sarget.

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (9)

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (6)

Ainsi les 3 heures passent à une vitesse folle et on redécouvre sa ville sous un autre jour …

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (3)

Les vestiges des siècles passés permettent de nous plonger dans des histoires de réussites bordelaises, comme par exemple, la famille de François Mauriac, dont le grand-père avait créé une affaire florissante et prospère au pied de la Grosse Cloche.

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (17)

Jusqu’à la modernité de la toute fraîche promenade Sainte Catherine, et sa composition hommage à toutes les époques de Bordeaux.

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (30)

Visite guidée tous les lundis matins

Renseignements et réservations sur le site

tarif : 30 euros par personne

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (10) bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (13)       bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (20)    bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (24)   bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (27)

 

BEAUTE COSMETO MAKE UP, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

Lamazuna : le kit zéro déchet cosméto pour la salle de bain

On avait déjà parlé de mes habitudes, astuces et petits changements à venir dans mon article Zéro déchet.

Pour aller encore un peu plus loin, j’ai commencé à m’intéresser à une marque montante et engagée dans ce domaine : Lamazuna.

Puis en utilisant l’appli Ask and Shop, avec ma recherche pour du shampooing solide, la boutique Do you speak Français se trouve être revendeur de leurs produits.

J’ai donc pu enfin découvrir et acquérir un magnifique coffret Zéro déchet qui me permet de tester plusieurs produits de leur gamme.

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei (9)

Le coffret est déjà très joli en lui même : une jolie boite en bois que l’on peut garder pour y mettre ses produits pas encore entamés (idéal quand j’achèterai uniquement des « recharges »).

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-oreille (1)

A l’intérieur, il y a un dentifrice solide, un déodorant solide, un shampoing solide et un oriculi (il remplace les cotons tiges pour nettoyer les oreilles).

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei (4)

Coïncidence heureuse : le shampooing est en forme de cannelé, vous noterez les bordelais ?

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei (5)

J’ai également acheté des lingettes lavables, car je n’utilise plus que ça désormais et il m’en manquait quelques-unes pour ne pas être à cours.

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei (3)

Malheureusement je n’adhère pas à la matière de celles-ci. Je vais les conserver pour le dissolvant et enlever le vernis, mais sur mon visage je n’aime pas la sensation de ces lingettes 😦 D’autres ont ils eu la même expérience ?

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei (7)

Pour le reste des produits, voici mon avis après 3 semaines d’utilisation : (notez que ces expèriences sont tout de même très personnelles car chacun à ses besoins selon sa peau, ses spécificités ou soucis particuliers … )

  • le déodorant solide : j’utilise peu de déodorant car je transpire très peu (en même temps vu la tonne d’eau que je bois, je me demande où va toute cette flotte ?? ah oui, bougez pas, je fais pas mal de rétention d’eau, d’où mes chevilles-poteaux !). C’est donc mon mari qui a testé pour vous : il faut une période d’adaptation, et il l’a adopté à la maison, mais trimballe toujours l’ancien déo dans le sac de sport, cela reste pour lui plus pratique, et surtout plus « montrable », je suis déjà contente qu’il ait joué le jeu de tenter… Une fois, le déodorant terminé, pas d’emballage à jeter : Zéro déchet !
  • le shampoing solide pour cheveux normaux : Je suis fan absolue de ce produit ! Mes cheveux sont d’une nature sèche car frisouillis et couleur à répétition, je galère donc dèjà en temps normal pour trouver un shampoing qui hydrate mes cheveux sans les graisser. Ce shampoing c’est vraiment ce que je cherchais : il fait les cheveux doux, il mousse correctement. L’odeur n’est pas dingue comme les ajouts de parfums chimiques que l’on peut trouver dans les shampoings dit normaux, mais je le trouve frais (sapin) et c’est pour moi, un produit adopté ! Une fois terminé, il n’y a aucun emballage à jeter : Zéro déchet ! Apparemment il dure vraiment longtemps (équivalent à 2 bouteilles de shampoing). Et encore c’est la version cheveux normaux : il me tarde donc de pouvoir tester la formule cheveux secs (à l’orange … hum !).
  • le dentifrice solide : il y a une vraie phase d’habitude, car autant en terme de goût que de texture, on a affaire à un changement radical. Passés les premiers jours, je dois dire que je suis satisfaite de ce produit. Une fois terminé, il ne reste que le bâton qui va au compost : zéro déchet !
  • l’oriculi : très pratique, il me correspond bien, car je n’ai jamais aimé les cotons tiges, et j’ai un besoin très modéré niveau nettoyage d’oreilles, donc cette alternative est juste parfaite pour moi ! Pas de coton tiges à jeter, on peut le désinfecter et le réutiliser jusqu’à ce qu’il soit trop abimé, et il pourra alors finir sa vie au compost : zéro déchet !

Voilà donc des produits zéro déchet, fabriqués en France, à la composition 100% naturelle (et même Vegan ).

Bref, ce kit est l’idéal pour pouvoir tester les produits et trouver ceux qui deviendront nos indispensables.

Retrouvez tous les produits sur le site Lamazuna ou dans la boutique Do you speak Français à Bordeaux.

 

 

 

BEAUTE COSMETO MAKE UP, BORDEAUX ENTRE COPINES

Do you speak Français : la boutique made in France au coeur de Bordeaux

Bordeaux regorge décidément de bien belles boutiques mais surtout de belles idées avec des personnes motivées et passionnées derrière !

C’est le cas de Do You Speak Français ? découvert grâce à l’appli Ask and shop dont je te parlais hier 😉

Au coeur du quartier des chartrons, Gaëlle et Maxime ont créé un vrai cocon dédié au made in France.

do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (12)

Un concept vraiment original et qui répond à de vrais changements de comportement des consommateurs.

do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (10)

Acheter francais oui mais en plus en connaissant le produit et en démontrant sa qualité .

C’est ainsi que ce couple voit les choses et a créé cet espace accueillant et vintage.

do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (1) do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (2)  do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (4) do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (5)  do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (7)

Ils dénichent des petits créateurs et des produits qui correspondent à leurs valeurs, mais surtout ils nouent des liens avec leurs fournisseurs et peuvent ainsi te raconter exactement l’histoire de ce que tu achètes et la provenance exacte.

do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (6)

Pour ma part j’ai pu découvrir la marque Lamazuna, dont je te reparlerai plus en détail.

do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (8)

Leur boutique est un joyeux pèle-mèle de leurs coups de coeur. Tu peux donc y trouver des cosmétiques, des vêtements, des bougies, des jolies illustrations, mais aussi des chaussettes ou même des bandeaux.

do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (3)

do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet

Ils viennent d’installer fièrement leur enseigne à l’emblême du coq, dessinée par la talentueuse Lola Draloug (je suis une fan absolue … il faut absolument que je m’offre une de ces illustrations … je rêve en secret d’un tatouage qu’elle m’aurait dessiné … )

do-you-speak-francais-boutique-magasin-commerce-made-in-france-fabriqué-fait-local-french-bordeaux-ville-centre-chartrons-ask-and-shop-lamazuna-zero-dechet (11)

Bref une vraie caverne d’Ali Baba, ou plutôt de Jean-François 😉

Do you Speak Français ?

93 rue notre dame

33000 Bordeaux

06 24 99 64 12

(Tu peux gagner 2 x 50 euros à dépenser dans cette boutique et dans d’autres boutiques partenaires en tentant ta chance au concours Ask and shop ici !!! c’est jusqu’à vendredi ! viiiiiite !)