LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

Projet 333 : Comment créer une garde-robe pratique ?

Après avoir posé les bases du projet 333, nous voici dans la phase de sélection.

Je te rappelle brièvement que ce challenge 333 consiste à choisir 33 vêtements que tu porteras pendant les 3 prochains mois.

Ces 33 pièces constitueront ton dressing et tu ne t’habilleras qu’avec les fringues que tu auras défini dans ton tri de départ.

Pour ce projet 333 que je démarre début juin, ce sera donc une garde-robe d’été.

Comment procéder ?

  • Je vide toute mon armoire sur mon lit. Ainsi que tous les vêtements que je possède aux différents endroits de la maison ou de l’appartement.

Ainsi sous mes yeux, je constate la montagne de tissus et je peux avoir honte de moi. Non je plaisante. Mais au moins j’ai conscience de ce que je possède et je peux dire tout haut « bon ok, je n’ai pas RIEN à me mettre comme j’ai tendance à le penser tous les matins devant mon placard ».

  • Ensuite, un premier tri s’impose.

Certaines choses vont s’éliminer naturellement, facilement. Ce premier écrémage est déjà un grand pas pour y voir plus clair. Alors déjà moi je me dis Bravo d’avoir fait cette démarche.

Je fais un sac pour garder pour une prochaine saison du projet 333, un sac pour donner, un sac pour vendre, un sac pour jeter/bricoler/transformer.

Attention, les vêtements dits « pour peindre, pour jardiner » etc on en a pas besoin de 50. Une tenue spéciale qui ne craindra pas les tâches à base de 2 t-shirts (oui si tu transpires beaucoup et que tu bricoles 2 jour de suite), un sweat, un pantalon suffira. On va être sympa quand même et se dire que cette tenue là ne compte pas dans nos 33 pièces car elle peut servir toute l’année à tout moment. Mais bon on n’abuse pas et on ne garde vraiment qu’un ensemble spécial cracra dans lequel on est à l’aise et on peut bien bouger et qui craint rien.

  • Ensuite je procède par catégorie.

Par exemple les jeans.

C’est le moment de passer aux essayages et d’être sans pitié : troué, décousu, tâché, mal coupé, trop serré, etc, on élimine.

S’il n’en reste que 2 au final, certes on va avoir l’impression d’avoir dilapidé notre argent ou de ne plus rien avoir à se mettre, mais en fait on vient juste de se rendre un énorme service parce que ces 2 jeans là, ce sont nos meilleurs amis, ultra confort et super fit, qualité impeccable, ils ne nous déçoivent jamais et si on est pressé on sera sur qu’on a enfilé le bon car il ne reste que les meilleurs!

On fait ça pour chaque catégorie.

On peut faire une pause entre chaque catégorie pour mettre en vente les vêtements qu’on pense vendable et dont on veut se débarrasser avec certitude.

Attention ! On évite de trainer sur le site ou de se dire tout ce qu’on va pouvoir racheter comme vêtements avec l’argent des ventes. On envisage plutôt cela comme une façon de faire circuler la matière sans pour autant en faire rentrer à nouveau. Ou alors pour une seule belle pièce dont on aura vraiment besoin et pour laquelle on mettra le prix parce qu’on sait que c’est un vêtement qu’on porte. Ou carrément comme ça m’est arrivé de faire 2 fois en 12 ans : racheter exactement la même paire de basket parce que j’avais usé la précédente jusqu’au bout et que je la portais tout le temps et que je n’en trouvais pas d’autres qui me faisait envie. La valeur sûre quoi !

  • D’ailleurs un second tri va aussi se faire peut-être facilement : celui des valeurs sûres justement.

« Bon ce sweat je le mets tous les soirs la semaine de mes règles parce qu’il est ultra doudou et confort, et que si quelqu’un sonne à la porte j’en ai pas honte de le montrer parce qu’il est super sympa ».

« Ah cette robe ! Je l’enfile dès qu’on va au resto : elle se froisse pas, elle n’est pas trop courte si les enfants la font voler, elle est décolletée comme j’aime, elle m’affine la taille et vraiment je me sens bien dedans et belle quand je la porte ».

« Oh ce t-shirt, il va aussi bien avec un jean qu’avec ma jupe noir, ou sous un pull. Il est confortable, bien taillé, il tombe bien sur mes épaules, il a une coupe qui peut se porter en dedans ou en dehors de la ceinture, et on me dit toujours que j’ai bonne mine avec sa couleur pétillante ».

Bref pas besoin de vous faire un dessin, il y a quelques pièces comme ça pour lesquels on a vraiment aucun doute.

Mais attention encore une fois, on reste objective et on est honnête avec soi : c’est pas parce qu’on la mise une fois au resto y’a 2 ans que c’est la robe spécial resto etc.

On peut aussi réessayer pour être sûre que ce n’est pas uniquement un souvenir d’une époque où ce jean nous allait bien, et que désormais il est trop large sur nos fesses ou trop serré au ventre.

On n’est pas non plus trop dur avec soi et on peut se laisser les 3 mois pour voir s’il reviendra dans la course à la fin du trimestre.

  • Ensuite on va prendre en compte le fait que nos futures pièces choisies doivent s’accorder les unes avec les autres.

De manière générale si on a peu de vêtements il va falloir que notre pantalon soit un basique et puisse se porter avec la majorité de nos t-shirts, chemises ou chemisiers.

Idem pour la veste, le blouson, le cardigan : ils doivent aller avec tout le reste.

L’idéal est donc d’obéir à 3 astuces ou règles de bon sens pour ne pas se prendre la tête :

  • une couleur de base qui définit ton classique : bleu marine ou noir.
  • des tons neutres qui s’accorderont facilement avec ton basique : gris, blanc, beige (attention ce n’est pas une obligation d’avoir les 3 nuances : si tu sais que le beige te fait un teint de bidet ou que le gris te vieillit, ou que tu ne sais pas garder un haut blanc et que tu finis toujours avec une petite tâche en fin de journée, écoute tes habitudes, ton style, ton miroir et tes amis 😉
  • 2-3 couleurs dans les palettes plus joyeuses et colorées : jaune, rose, rouge, vert, corail, turquoise, violet, bleu ciel, menthe à l’eau, kaki … Là encore, pense vraiment aux couleurs que tu aimes, qui te vont, avec le vêtement qui te met en valeur ou la pièce qui te met de bonne humeur quand tu l’enfiles en tout confort. Moi c’est le moutarde ! 😉

Déjà tu vas réaliser que tu ne pourras pas garder une robe dans chaque couleur (sauf si tu ne portes que des robes disons), que tu vas devoir être honnête et t’avouer que oui ce jean rouge il est très sympa mais tu ne l’as mis que 2 fois dans l’année et c’était plutôt en hiver donc l’été tu peux envisager de l’enlever de la garde-robe et tu referas le point avec lui en décembre.

Pareil pour la veste à paillettes que tu portes à tous les réveillons, bon ok, si elle te va bien et que tu l’aimes etc etc, mais du coup on va la mettre de côté puisque tu sais que l’été tu ne la mets jamais.

Puis avec honnêteté, tu te diras peut-être qu’en fait, cette jupe verte, tu t’obliges à la mettre une fois par an parce qu’elle est là dans ton dressing mais qu’au final tu n’en aies pas si fière de cet achat et que tu n’es même plus fan de la couleur. (Avoue t’avais envie de vert parce que tu revenais d’Irlande ou que c’était la Saint Patrick mais c’est plus sympa sur une carte postale ou dans la déco de ton bureau que sur tes cuisses et tes fesses cette couleur verte prairie ? J’ai le même syndrome quand arrive l’automne : j’ai envie de jaune moutarde partout !

On pense aussi aux 2-en-1 hyper pratiques qui peuvent faire plusieurs looks.

Exemple par excellence, la chemise en jean légère qui peut se porter à même la peau, ou avec un t-shirt dessous, ou dessous un sweat ou pull, ou nouer sur la taille ou ouverte sur un débardeur en guise de veste …

Bref on a tous une ou 2 pièces qui ont cette multi fonction selon nos besoins et nos envies.

Pareil pour le chemisier blanc qui peut être porté très chic sur une jupe, ou décontracté, sur un jean, qui changera d’allure avec de grosses boucles d’oreilles rouges ou de petites perles en collier.

On essaie d’imaginer durant les essayages les différentes façons d’assembler avec d’autres pièces qui elles même peuvent aller avec d’autres. En gros, on se dit qu’on va devoir s’amuser à « Nouveau look pour nouvelle vie » mais avec les mêmes vêtements entre eux.

Ensuite je reprends les photos de vacances de l’été dernier, je me replonge dans l’ambiance et le climat et je réfléchis : qu’est ce que j’ai aimé porter ? Pourquoi ? Dans quelles conditions ?

Donc direct des pièces s’imposent comme des indispensables de mon été et je les essaie aussitôt pour voir s’ils sont aussi biens que dans mon souvenir, s’ils me vont toujours, s’ils n’ont pas été tâchés, troués etc, et si j’ai toujours envie de les porter et de les revoir tout l’été dans ma valise, ma machine-à-laver, mes photos de soirées, mon armoire …

Mes indispensables de l’été :

  • 1 short en jean bleu
  • 1 robe portefeuille à pois bleu marine et blanche (je ne compte pas le short cycliste indispensable pour les cuisses qui se frottent : pour moi c’est comme si ça faisait partie de mes robes d’été sinon à la première balade un peu longue j’ai l’entrejambe qui brule … enfin hors contexte c’est chelou, mais vous me comprenez peut-être celle qui ont les cuisses qui se touchent)
  • 1 robe noire 2-en-1 autant sortie de plage que pour les soirées une fois accessoirisée
  • 1 robe à fleurs fluide
  • 1 robe imprimé muguet
  • 1 jupe kaki longue
  • 1 veste grise tailleur décontractée
  • 1 veste noire tailleur manches 3/4
  • 1 chemise en jean (la fameuse multi-fonction)
  • 3 débardeurs basiques bien coupés de couleurs différentes
  • 3 bodys make my lemonade bien coupés de couleurs différentes
  • 1 t-shirt jaune fluide
  • 1 t-shirt gris foncé Rock
  • 1 t-shirt rose pâle Elvis
  • 1 t-shirt corail avec inscription
  • 1 t-shirt moutarde ananas
  • 1 top corail satin
  • 1 top noir satin
  • 1 chemisier fluide moutarde
  • 1 chemisier sans manche fluide corail imprimé
  • 1 jean bleu clair
  • 1 jean gris
  • 1 pantalon bleu marine type chino
  • 1 pantacourt imprimé noir et jaune
  • 1 sweat beige avec inscription
  • 1 combinaison noir
  • 1 grosse veste laine grise
  • 1 pull corail léger
  • 1 marinière coton

Et bim ! 33 ! Et finalement je suis surprise que cela fasse autant et la sélection se fait assez naturellement pour ma part, car pour une garde-robe d’été, je réalise que c’est beaucoup plus facile que pour une garde-robe d’hiver où je porte beaucoup de pull différents, car en été je porte apparemment beaucoup plus souvent la même chose et surtout j’ai mes valeurs sûres dans lesquelles je me sens bien, facile d’entretien pour les vacances et que je peux mettre en toute circonstance … on verra cet hiver 😉

Je n’ai pas compté dedans :

  • 3 maillots de bain : 1 une pièce imprimés 1 une pièce noir, 1 deux-pièces corail foncé
  • 2 pyjamas short, 2 chemises de nuit
  • mes sous-vetements, mes chaussettes, mes foulards-cheich, mes accessoires bijoux fantaisie, bandeau cheveux, chapeaux, chaussures, k-way, blouson …

3 réflexions au sujet de “Projet 333 : Comment créer une garde-robe pratique ?”

  1. C’est très bien tout ça ! Et ça libère l’esprit en même temps. Personnellement, quand je jette un vêtement parce qu’il est usé, je n’en rachète pas un autre et avant de le mettre à la poubelle je le donne à mon mari pour bricoler, et il est content.
    Voilà tout le monde est heureux et si ça peut aider notre planète pour l’avenir (mes enfants et petits enfants) Youpi😁👋

    J'aime

  2. coucou
    piouf j’ai lu ton article mais je ne m’en sents absolument pas capable..
    choisir c’est renoncer.. mais justement je ne saurai pas choisir parmi toute mes robes.
    Passe un bel été
    Bises

    J'aime

    1. L’avantage de ce système c’est que tu ne renonces que temporairement. Puisque tu peux garder les vetements sur lesquels tu hésites encore et les redécouvrir à la prochaine saison. Et bien sur, ce projet s’applique à ceux qui veulent réduire ou arrêter de conserver des choses qu’ils ne portent pas. Merci d’avoir lu l’article et merci pour ton commentaire en tout cas, c’est toujours interessant d’échanger autour de thématiques qui finalement nous font réfléchir sur nos rapports aux choses et aux gens. MERCI ❤

      J'aime

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.