DIY tutos brico, ZERO DECHET

5 idées de cadeaux pour un Noël Zéro Déchet et Minimaliste

Noël continue chaque année à être une Foire à la surconsommation.

Acheter pour mettre des paillettes dans les yeux des petits et grands ?

Et si vous pouviez aussi trouver des idées qui fassent plaisir sans pour autant remplir votre poubelle d’emballage, faire venir du bout du monde des objets fabriqués avec des matériaux mauvais pour la santé et la planète, offrir des jouets ou produits qui finiront à la poubelle au bout de quelques mois ou semaines … Il y a plusieurs façons de faire plaisir et de faire des cadeaux, même si votre enfant croit encore au père noël, et encore + avec les ados qui comprendront aisément que pour le prix d’un jeu vidéo neuf, ils en ont 2 ou 3 d’occasion par exemple, et adultes qui découvriront votre créativité et seront peut-être convaincus par votre démarche.

Voici une liste non exhaustive d’idées pour éviter les magasins bondés :

  • faire un kit gourmand : en bocal, ils dépanneront les après midi de flemme, et on vous remerciera pour cette bonne idée qui sauvera un goûter ou permettra une soirée cocooning. Idée toujours appréciée par les instits entre autre.

  • offrir une place de concert / spectacle , week-end en cabane : un cadeau immatériel c’est moins d’embarras, + de bons moments partagés, + de souvenirs et moins d’emballage et de placards pour les ranger. Pensez aussi au soin visage, au restaurant, à l’escape game, ou même un atelier dégustation à l’école du vin de Bordeaux par exemple.

  • acheter chez un artisan créateur ou fabriquer des lingettes lavables, des bouillottes, des sacs à vrac ou à baguette, un tawashi … autant de cadeaux utiles, faits maison, et qui peuvent inspirer celui qui le recevra pour réduire ses déchets petit à petit

  • offrir des plantes dont vous aurez pris soin de préparer les boutures depuis des mois : décorer un joli pot de terre, planter vos graines, boutures, et à l’heure venue du petit papa noël, vous pourrez offrir des herbes aromatiques, de jolies plantes … pourquoi pas faire un terrarium personnalisé ? Une attention particulière qui, je suis sûre, touchera vos proches par le temps que vous y aurez passer à le concevoir et l’intention derrière les décorations minutieuses que vous y apporterez, surtout qu’on en trouve en jardinerie à tous les prix.

  • fabriquer des bougies, savon, gommage, cosméto : si vous vous lancez dans la confection maison de vos produits de soin, vous pouvez en faire également en prévision des cadeaux de noël en ajoutant une étiquette + fun ou en choisissant un contenant + séduisant … Parfois ce que l’on trouve en magasin n’a pas meilleure allure qu’un cadeau home made bien décoré. Pensez à récupérer tout au long de l’année des pots vides, des papiers aux illustrations qui vous inspirent … Le moment venu vous pourrez créer votre propre gamme de soins à moindre coût et sans remplir un caddie au supermarché. Ou acheter à des créateurs ou artisans qui fabriquent avec des produits sains et en petite quantité.

  • chiner du seconde main, d’occasion : un sac à main en cuir un peu patiné est encore plus joli qu’un tout neuf, un cachemire déjà utilisé devient encore plus doux, un jean d’occaz s’assouplit plus vite, les livres ne se démodent jamais (une collection Harry Potter revient bien moins cher et on peut ainsi avoir tous les tomes pour le prix d’un seul neuf parfois). Pensez aux recycleries, aux vide-greniers, comme par exemple pour de la vaisselle.

Pour les emballages, pensez à réutiliser des sacs en papier que vous pouvez customiser, ou mieux, emballez dans du tissu, des vieux foulards  (j’en ai acheté 5 sur Vinted de toutes les couleurs pour toutes les occasions dont un rouge et un vert qui font très « noël »). Si vous chinez des étoles ou des torchons cela fera même un cadeau avec le cadeau, si récupérer votre tissu vous gène ou semble mal perçu. Pensez à des taies d’oreiller qui peuvent aussi servir de papier cadeau ou un vieux jean pour une bouteille de vin !

Bref la seule contrainte pour consommer différemment c’est l’organisation en amont. Mais faire un cadeau à ceux qu’on aime ne devrait jamais se faire au pas de course à la dernière minute pour se jeter sur le premier cadeau que l’on croise … Alors si on prend la peine de vraiment s’investir dans cet acte d’offrir et de faire plaisir, on allège non seulement le porte-monnaie, on gagne du temps pour créer chez soi, et on change notre façon de consommer.

J’espère que cet article vous aura donné des idées. N’hésitez pas à me laisser en commentaire vos idées ! J’aime toujours autant lire vos astuces !

Et vous, vous prévoyez quoi pour un noël + responsable ?

 

DECO, DETENTE, Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

5 livres sur le minimalisme : alléger sa maison et son esprit !

 

Quand on commence à réduire ses déchets, à vouloir du durable plutôt que du jetable, fatalement un tri s’opère, on commence à désencombrer et progressivement on devient minimaliste sans s’en apercevoir.

Avec cette nouvelle façon de consommer, on apprend à apprécier les objets pour ce qu’ils sont : pas des sentiments, ni des souvenirs, mais de l’utile et du beau.

On se surprend à aimer les surfaces vides et les placards épurés : le minimalisme devient une liberté !

Exit les matières plastiques, les bibelots qui encombrent la vue et l’esprit, on redécouvre ce qui compte vraiment et on gagne en espace et en praticité.

Oui, mais par quoi commencer ?

Je vous propose un tour d’horizon de 5 livres indispensables pour comprendre la démarche, l’adopter et rester motivé et convaincu des bienfaits du minimalisme.

 

Pour acheter les livres sur amazon, cliquez sur la photo de la couverture de chaque titre

 

L’art de l’essentiel de Dominique Loreau

« Se délester du superflu, c’est aussi se délester de ses problèmes. Pour désencombrer sa vie, jeter agit non seulement comme une véritable thérapie, mais encore comme une philosophie et un art. Un ouvrage indispensable pour ne plus souffrir de la confusion entre avoir et être. »

Un des premiers livre sur le minimalisme alors même que ce mouvement n’existait pas 😉

Dominique Loreau présente cet art de l’essentiel comme une philosophie de vie.

Elle parle longuement de tous les bénéfices et les questions à se poser pour faire ce retour à l’essentiel.

Je recommande ce livre pour comprendre ce qui nous pousse à accumuler, pour se motiver dans la démarche.

La troisième partie aide à passer à la pratique et à opérer un tri et une liste des indispensables.

 

Maman minimaliste de Mino Rakotozandriny

« Et si vous commenciez à simplifier votre vie de famille ? Entre les activités des enfants, votre vie professionnelle et les tâches ménagères, vous avez peut-être l’impression de perdre pied. Pire, vous n’avez plus assez de temps pour l’essentiel : passer de bons moments en famille.
Grâce au minimalisme, vous allez pouvoir désencombrer votre maison, votre emploi du temps et gérer plus efficacement le budget familial. Un enfant n’a pas besoin d’une profusion de jouets, ni de vêtements de marque. Beaucoup de choses peuvent être achetées d’occasion puis triées et données quand elles ne servent plus.
Grâce à ce livre, chaque parent apprend à dépenser moins et à vivre mieux. »

J’ai trouvé ce livre très pertinent : car oui être minimaliste quand on est célibataire ou juste 2 au foyer, ce n’est pas la même chose qu’avec des enfants.

Comment ne pas culpabiliser de ne pas leur acheter le dernier jouet à la mode ? comment éviter l’affluence de cadeaux de l’extérieur pour noël, les anniversaires ou juste les offres des restaurants et autres kermesse ?

Bref ce livre donne à réfléchir sur une autre façon de gérer son temps et son argent auprès de ses enfants.

Il ouvre des pistes pour mettre en place des actions concrètes dans le rangement, l’organisation et le temps que l’on gagne à ranger nous permet de passer plus de moments avec nos enfants.

 

J’arrête de surconsommer de Herveline Verbeken et Marie Lefevre

« Devenons des « consomm’acteurs » ! Nous sommes tous des consommateurs, mais nous avons le choix de réguler nos achats pour que notre consommation coïncide avec les valeurs qui nous sont chères. Herveline Verbeken et Marie Lefevre proposent un programme ludique et décomplexé en 21 jours pour repenser notre consommation et prendre conscience de nos actions sur notre environnement. Exercices et témoignages à l’appui, elles nous aident à déterminer notre profil de consommateur, puis à agir concrètement dans notre quotidien grâce à des alternatives économiques et écologiques. Elles proposent des conseils et astuces pour réaliser nos produits cosmétiques et d’hygiène, revoir notre alimentation, réduire nos déchets, apprendre à nos enfants à consommer moins et mieux… Grâce aux points planète, éthique, bien-être et économies, chacun mesure ses progrès dans la « Green conquête » ! Finie la passivité, place à l’action et à la prise de conscience pour un monde solidaire et éthique. »

Ici on parle du minimalisme en tant que consommateur, et bien sûr de tous les effets qui en découlent.

Ce livre permet de prendre conscience de son niveau de consommation, et permet de se défier pour ralentir sa frénésie d’achat. Chacun y trouvera sa motivation : économie d’argent, de temps, meilleur pour la planète, réduire ses déchets, se sentir acteur de sa vie de consommateur et non plus victime du marketing et du diktat des lobbies.

 

La magie du rangement de Marie Kondo

« Et si pour améliorer votre quotidien et changer votre vie, vous mettiez de l’ordre dans votre intérieur ?
Voilà la proposition de Marie Kondo. Mais comment faire ? Que jeter ? Que garder ? Par où commencer ? Quand s’y mettre ? Et surtout, pourquoi est-ce si important ?
Avec cette incroyable méthode, oubliez tout ce que vous savez déjà en matière de rangement et révolutionnez votre intérieur, dans tous les sens du terme.
Parmi les millions de lecteurs de ce livre ingénieux, certains ont changé de carrière, d’autres ont perdu du poids, d’autres encore se sont aimés davantage. »

On ne présente plus le livre de Marie Kondo !

En effet il est devenu une référence en matière de rangement, et allègement des garde-robes entre autre.

Pourquoi ? Parce qu’il permet de se poser des questions sur ses possessions et donne de vraies astuces de rangement à la japonaise, avec surtout le fameux pliage dans les tiroirs pour tout voir d’un coup d’oeil plutôt qu’avoir une pile dont on ne voit que le dessus.

 

Mon défi minimaliste de Sioux Berger

« Marre des kilos en trop et du désordre qui s’accumule ? De courir après le temps et du stress permanent ? Voici 12 programmes sur 30 petits jours pour perdre vos mauvaises habitudes, faire le tri et alléger votre quotidien ! Véritable coach, ce livre va vous aider à rester motivée jour après jour grâce aux objectifs fixés par semaine, à l’agenda pour noter vos progrès, aux mille astuces et conseils pour se débarrasser de l’inutile, et aux bilans pour persévérer ! 12 défis de 30 jours pour : dire stop au sucre ; bouger pour perdre du poids ; désencombrer sa maison ; moins dépenser ; apprendre à dire non ; prendre confiance en soi ; savourer l’instant présent ; apprendre à s’aimer ; se libérer du passé ; se libérer du jugement de sa famille ; faire le tri dans ses amis ; lâcher les réseaux sociaux. »

Gros coup de coeur !

Si vous ne devez posséder qu’un seul livre sur le minimalisme (beh oui normalement l’idéal c’est même de n’en avoir aucun et de les emprunter à des amis ou en bibliothèque / médiathèque ou sur une liseuse 😉 ), c’est celui-ci !

Il ne parle pas que des possessions mais parle de minimalisme au sens large du terme : s’alléger en tout !

Il est fait de plusieurs défis par semaine qui permettent de revoir point par point ce que l’on veut améliorer dans sa vie et comment y parvenir en fragmentant l’objectif.

Un vrai boost de motivation, des astuces concrètes, et surtout une remise en question globale de nos habitudes autant alimentaires que sportives, en passant par la maison, les relations toxiques etc.

C’est mon livre chouchou qui, du coup, permet de rassembler plusieurs sujets dans un seul bouquin ! (minimaliste le concept 😉 )

 

Et vous, quel livre me conseillez-vous sur le sujet ? Que pensez-vous de cette démarche minimaliste ?

 

BEAUTE COSMETO MAKE UP, ZERO DECHET

Réduire ses déchets : Dans la salle de bain (partie 2) #zerodechet

Réduire ses déchets c’est parfois compliqué.

On ne trouve pas d’alternative, cela demande des ajustements. Mais je crois que s’il y a une pièce où c’est quand même très facile c’est bien la salle de bain, et surtout les produits de remplacements sont souvent moins chers (sur la durée) et meilleurs pour la santé. Bref c’est tout bénèf’ 😉

Donc après la cuisine, nous voilà dans la salle de bain.

gommage-scrub-huile-coco-citron-sucre-naturel-cosmetique-bocal-bocaux-mason-jar-cadeau-idee-diy-facile-etiquette-printables-imprimer-1

Voici ce qui a allégé ma poubelle considérablement, et changé ma vie (ouais carrément ;-))

  • les lingettes lavables : elles remplacent le coton. Cela fait plusieurs années que je ne fonctionne qu’avec ça et qu’est ce que je trouve cela agréable (en plus de ne plus avoir une poubelle à vider ;-))

Mes préférés sont ceux en bambou, mais je pense que c’est assez personnel en fonction de la peau et du ressenti de chacun.

 

  • Les shampooing solides Lamazuna. J’ai débuté par des shampooings solides Lush qui étaient un peu les pionniers sur le principe. Sauf que … la compo n’est pas aussi clean et surtout je trouvais que mes cheveux restaient un peu poisseux (et en plus le shampooing ne moussait vraiment pas : même si on sait que mousse n’est pas égale à efficacité :-)). J’avoue que j’y reviens parfois car ils sortent régulièrement des nouveautés donc je ne désespère pas 🙂 Depuis que nous avons découvert les shampooing solides Lamazuna chez Do you speak Français, on est devenu accro ! La grande Pourriture a même décrété que ses cheveux n’avaient jamais été aussi doux, beaux et que l’odeur d’orange était sa préférée du monde (tu la sens la rentrée en 6ème ? ;-)) Alors oui ils sont plus chers à l’achat, mais durent beaucoup plus longtemps, en plus de ne pas avoir d’emballage et d’avoir une composition sans produits chimiques dont on ne comprend même pas le nom 😉

  • Le savon : fini les savons liquides dans les pièces de la maison qui nécessitent de se laver les mains (wc, cuisine, salle de bain). Je me lave beaucoup les mains (je travaille avec des enfants, ne l’oubliez pas, alors évitez les épidémies de gastro c’est un peu mon obsession ;-)). Nous consommions beaucoup de savons liquides (et donc emballages). Désormais nous sommes revenus à l’ancienne formule : le pain de savon ! Je choisis un savon de Marseille à l’huile d’olive. Il est doux et dur super longtemps ! Je peux en commander une grosse quantité et couper des morceaux de petites tailles pour ne pas être encombrée autour des éviers et lavabos. Il me reste cependant encore 2 recharges de savon liquide à écouler ( oui avant je faisais beaucoup de stocks de peur de manquer ;-))


    mon chouchou : Celui au mojito de la maison du savon 😉
  • La cup : la coupe menstruelle. Elle remplace les tampax et autres serviettes hygiéniques : bref une montagne de déchets qui désormais est évitée. En plus, elle est en caoutchouc naturel et ne contient aucun produit chimique (contrairement à toutes les protections périodiques : je vous laisse lire cet article :

  • Le démaquillant : à huile ! J’utilise l’huile de coco et ses copines l’huile de jojoba et d’avocat. Ma chouchou reste l’huile de coco, vendue dans son bocal en verre : je peux réutiliser le bocal et elle me dure très longtemps. Idem, c’est de l’huile de coco bio pressée à froid : rien d’autre dedans ! Aucune substance chelou 😉
  • Mon gommage maison à l’huile de coco
  • Dans ma poubelle il restait encore les cheveux : ne se compostent pas (ou mal, ils mettent très longtemps à se dégrader), je les mets dans des filets que j’accroche près de la mangeoire des oiseaux, ils s’en servent pour faire leur nid !

Mes derniers obstacles : les brosses à dents. Mais j’ai trouvé des alternatives : dès que j’ai fini mon stock de brosse à dents plastiques, je passe à celles en bois compostables.

Le plus dur pour moi cela reste le dentifrice (je n’ai pas trouvé d’alternative qui me convienne pour le moment) et le maquillage. Même si j’en ai beaucoup moins qu’avant, et que j’en achète très peu, j’avoue que cela reste mon petit plaisir coupable mais indispensable !

Et vous, vous utilisez quoi ?