DECO, ZERO DECHET

Rendez-vous déco : la rénovation de la cuisine Avant/Après travaux

Comme annoncé dans l’article sur mon « inspiration cuisine », nous avons fait des travaux pour changer nos meubles de cuisine mais également la disposition et quelques aménagements.

Et voici le résultat !

Mais commençons par l’Avant : une cuisine avec une disposition en U mais pas complètement car traversée par un « couloir » de passage qui donne sur l’entrée puis mon bureau.

Un bar coupe la pièce et ne nous sert finalement ni à manger ni à boire l’apéro mais appelle seulement le bazar perpétuellement, même si je m’évertuais à le garder clean …

En effet l’entrée est dans la même pièce et sans rangement ni étagère, on vient plus facilement poser ses affaires sur le bar.

Seul avantage il « cachait » 2 très grands casseroliers : mais bémol, ceux-ci étant très gros et hauts, ils prennent en fin de compte beaucoup de place pour ranger de la vaisselle ou des plats qui pourraient être moins « éparpillés » et on perd la hauteur des casseroliers autant que l’on a du mal à « cloisonner » à l’intérieur ces grands rangements.

Résultat c’est le bazar, on y voit pas clair ou alors il y a seulement 2 immenses plats pour un seul tiroir géant ! Perte de place.

Un frigo très imposant, une tour très haute, un meuble vitré profond et haut complètent l’ensemble d’une cuisine certes moderne mais finalement rendue étroite et étouffante.

Résultat un sens de circulation pas pratique, ni hygiénique (les gens qui rentrent dans la cuisine directement en arrivant et posent sacs et clefs sur le plan de travail où l’on prépare le repas), ni sécuritaire (le plat chaud sortant du four avec les enfants traversant ce couloir en courant pour aller chercher un jeu dans mon bureau vu que vous apercevez sur la droite que les chambres sont dans le prolongement de ce couloir et mon bureau à l’opposé : une belle grande ligne droite pour prendre son élan ;-)) …

Bref nous avons choisi de fermer la partie donnant sur l’entrée et d’ouvrir côté salle à manger.

La phase de travaux peut démarrer après avoir passé des mois à réfléchir sur l’aménagement de notre cuisine en fonction de nos habitudes. D’ailleurs je vous propose un article sur comment s’y prendre pour concevoir les plans de sa cuisine et lister ses besoins.

Et après quelques semaines ….

Pour les meubles nous avons choisi le modèle de meubles KUNGSBACKA de chez IKEA : en noir avec plan de travail Bois.

Ce choix était une évidence car je souhaitais du noir et que c’est un modèle éthique (autant qu’acheter du Ikea puisse être éthique, vous en conviendrez, et même si cela s’apparente à du green washing, je n’avais que cette solution, mis à part le seconde main, et je n’en ai pas trouvé, c’était la solution la moins pire, avec un coût acceptable).

En effet ce modèle est fabriqué à partir de bouteilles plastiques recyclées.

Pour le réfrigérateur nous avons opté pour un modèle de frigo à tiroirs HOTPOINT ARISTON afin de conserver un maximum de linéaire bas et aussi pour mieux voir au quotidien les produits qu’il contient.

Notre organisation de frais est essentiellement à base d’aliments qu’on achète au marché, chez des petits commerçants, en vrac ou de reste de repas de la veille.

J’espère que ce rangement sera efficace pour ne plus avoir trop de nourriture d’avance et surtout voir d’un coup d’œil ce qu’il reste.

Nous n’achetons plus en grandes surfaces (un drive tous les 2 mois pour les produits type PQ, lait … ce qui m’évite de mettre les pieds dans une enseigne de supermarché, évite les achats inutiles, et surtout de prémices de crises d’angoisses que je développe de plus en plus dans les temples de la consommation ).

Nous ne consommons plus de yaourt, par exemple. De temps en temps du fromage blanc qu’on achète au marché, ou nous faisons des crèmes maison.

Donc cela réduit considérablement nos besoins d’espace sur des « étagères » de frigo.

De ce fait les tiroirs nous correspondent beaucoup plus pour le rangement de nos courses alimentaires.

Je vous ferais un retour d’expériences après quelques mois d’utilisation si cela vous intéresse.

Nous avons également un petit frigo top pour compléter, essentiellement bouteilles et reste de repas, ou plats que nous préparons : il va me permettre d’optimiser mon organisation façon batch cooking, que j’espère développer encore dans les prochains mois.

Nous avons opté niveau configuration pour certains placards qui s’ouvrent côté « salle à manger » pour faciliter le service et pour un certain esthétisme.

Côté entrée, nous allons installé une verrière.

Côté bureau, la porte atelier Castorama laisse désormais entrer la lumière depuis mon espace de travail et s’accorde avec la future verrière de l’entrée.

Niveau décoration, je tenais à ne pas laisser complètement vide le haut des murs et je cherchais une petite étagère purement déco pour y placer quelques objets suivant les saisons et les envies, avec également dans l’idée de pouvoir alterner les mugs (mon péché mignon, j’en ai beaucoup trop mais je continue d’en recevoir en cadeau et j’avoue que je me sers de tous, et qu’ils tournent également dans la maison, en guise de pots pour les succulentes ou de pots à crayon dans mon bureau … bref les mugs c’est mon point noir du minimalisme, mais il faut un talon d’Achille à toute héroïne 😉 On peut aussi inclure les boites à thé dans cette faiblesse ;-).

Ces mugs sont autant le symbole de mes voyages que de ma vie d’avant : un temps où acheter chez Starbucks ne me posait pas de problème.

Ce temps est révolu, mais j’ai conservé les mugs.

Les équerres Castorama, la planche Leroy Merlin (trouvée sur le bon coin) et la crédence noire Ikea

La caisse de vin customisée contient notre nécessaire à café : une cafetière italienne, un bocal de café en vrac, un bocal de sucre, 4 tasses à expresso. Vous pouvez retrouver mon tuto de ce coin café sur le site Toutlevin où je propose chaque mois un DIY déco ou utile.

La tour du four a réduit sa hauteur pour conserver un maximum cet aspect épuré sur le haut des murs, et puis vu que je ne suis pas super grande, cela m’évite de stocker des choses inaccessibles dans un placard trop haut.

Pour les aménagements intérieurs, nous n’avons quasiment que des tiroirs « hauts », pas d’étagères.

Seules exceptions pour les rangements d’angles, avec des étagères coulissantes, et un meuble à épices.

Nous avons conservé une plaque de cuisson au gaz car je ne voulais pas changer mes casseroles et poeles, je suis habituée à cuisiner comme cela, et surtout notre abonnement gaz de ville est peu cher.

 

Après la salle de bain, c’était le gros chantier.

Maintenant je vais poursuivre la déco de mon bureau et des chambres, mais ce sera purement du rangement, de la chine d’occaz.

Il nous reste l’entrée à aménager : juste de l’autre côté de la verrière.

Nous avançons aussi sur un projet de Bar / Bodega entièrement en récup’ et upcycling dans le jardin 😉

N’hésitez pas à aller voir mes tableaux Pinterest Déco Cuisine !

Si vous avez des questions, vous pouvez me les poser en commentaire de cet article.

Et vous, quelles sont vos envies de déco pour cet automne ?

Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE, ZERO DECHET

Désencombrer son armoire et organiser ses vêtements : une garde-robe capsule ou minimaliste

Le minimalisme dans la maison il a commencé pour moi par la salle de bain.

J’ai commencé par trier et ralentir mes possessions et achats en voulant réduire mes déchets et lorsque nous avons fait les travaux pour changer la décoration, les placards et l’agencement de cette pièce.

Cela a été relativement facile parce que je connais désormais le maquillage que j’utilise et j’ai éliminé les autres dont je ne me servais jamais.

J’ai fait en sorte de ne plus avoir trop de stocks (un an et demi plus tard, j’arrive enfin au bout de mes gels douche « d’avance » … ça vous laisse imaginer que je pars de loin pour apprendre à ne plus faire mon écureuil et ne plus craquer sur les packaging / nouveaux parfums de gel douche etc … j’ai pris conscience de tout ceci depuis plusieurs années et maintenant je ne cherche plus à acheter les dernières nouveautés et encore moins des produits ultra marketing : un savon me suffit ! ).

Bref j’ai ainsi pu réduire mes besoins de placard / rangements dans le nouvel agencement et maintenant je peux vous dire que depuis 18 mois, je savoure d’avoir beaucoup moins de choses et d’utiliser quasiment tout ( j’ai encore des couacs, je ne suis pas parfaite et j’ai sombré dans la folie des savons avec le zéro déchet … mais rien à voir avec avant 😉 ).

Je ne cherche plus mes affaires, je sais ce que j’ai, chaque chose a une place et je finis mes produits avant d’en racheter.

Du coup j’ai commencé la même démarche dans les autres pièces de la maison.

Je trie régulièrement grâce au challenge Libertri qui m’a permis de déjà bien amorcé le changement côté possession matériel et désencombrer efficacement.

La cuisine est en cours et nous allons également la rénover.

Nous avons aussi réduit nos déchets depuis plusieurs années dans cette pièce.

J’utilise une technique qui nécessite un peu de place dans le garage mais qui, j’espère, fera ses preuves au final.

J’ai vidé une grande partie des placards / casserolier / tiroir dans des cartons en gardant le strict nécessaire (comme si nous étions dans une location ou une tiny house ;-)).

Chaque fois que nous avons la sensation qu’il nous manque quelque chose ou que nous avons besoin d’un ustensile, nous réfléchissons si nous ne pouvons pas nous en passer ou utiliser autre chose pour cette fonction.

Si vraiment cet objet nous est indispensable, c’est qu’il correspond à notre mode de vie, nos habitudes, nos recettes fétiches, notre façon de cuisiner etc. Et à ce moment-là il réintègre la cuisine.

Dans quelques semaines quand nous réfléchirons au futur agencement de la cuisine nous pourrons évaluer nos vrais besoins en rangement et ainsi agencer selon les objets qui nous servent vraiment au quotidien.

Mais ceci concerne toute la famille donc c’est un peu plus compliqué pour que nous soyons tous d’accord. Cela prendra donc peut-être du temps.

Par contre il y a bien un endroit et une catégorie de possession dont je suis la seule à décider les entrées et les sorties dans cette maison : mon dressing !

Mon armoire, je peux décider de la réduire et de vraiment essayer d’en faire un rangement agréable, efficace et où je peux m’habiller sans me prendre la tête ni stocker des fringues que je ne mets pas, qui ne me vont pas ou que je n’aime plus.

J’ai encore beaucoup de choses, même si j’ai déjà réduit et bien rangé.

Alors j’ai décidé d’adopter un peu la même technique que pour ma cuisine.

J’ai vidé toute mon armoire dans des cartons, en y laissant les vêtements que je connais comme étant mes classiques. Pour le reste, j’irais y piocher quand j’aurais « besoin » ou quand une pièce / couleur manquera à mon look du jour (attention fashion blogueuse en devenir ;-)).

Ce challenge doit avoir lieu sur plusieurs saisons pour être vraiment efficace en terme de tri et nécessite de ne rien racheter (ou si possible, d’occasion si une pièce est trop abîmée ou qu’on s’aperçoit qu’un vêtement pourrait compléter plusieurs autres tenues. (je pense à une chemise blanche que je n’ai pas, ou une jupe en jean qui me semble être des classiques qui pourraient me durer longtemps et surtout correspondre au style que j’aimerais avoir en avançant dans les années …)

J’ai vu que plusieurs blogueuses et instagrameuses se lançaient également : c’est assez stimulant de voir qu’on avance vers moins de consommation et + de bon sens. Certaines trient, d’autres décident de ne plus rien acheter en vêtement pendant un an, d’autres encore tendent vers un nombre idéal pour une garde-robe capsule : 33 vêtements. Béa johnson, la prêtresse du Zéro déchet et du minimalisme, a seulement 15 vêtements pour toutes ses tenues !

Et pourtant elle a de l’allure et ne semble pas forcément habillée toujours pareil : un vrai exemple d’idéal !

Mais j’irais à ma vitesse avec mes faiblesses, mes défauts et mes ambitions certainement revues à la baisse.

Chacun fait son chemin : l’essentiel c’est de faire et de vouloir essayer 😉

Et vous, vous en êtes où dans votre armoire ?

Retrouvez mon tableau Pinterest pour avancer sur ce challenge !

DECO, DETENTE, Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

5 livres sur le minimalisme : alléger sa maison et son esprit !

 

Quand on commence à réduire ses déchets, à vouloir du durable plutôt que du jetable, fatalement un tri s’opère, on commence à désencombrer et progressivement on devient minimaliste sans s’en apercevoir.

Avec cette nouvelle façon de consommer, on apprend à apprécier les objets pour ce qu’ils sont : pas des sentiments, ni des souvenirs, mais de l’utile et du beau.

On se surprend à aimer les surfaces vides et les placards épurés : le minimalisme devient une liberté !

Exit les matières plastiques, les bibelots qui encombrent la vue et l’esprit, on redécouvre ce qui compte vraiment et on gagne en espace et en praticité.

Oui, mais par quoi commencer ?

Je vous propose un tour d’horizon de 5 livres indispensables pour comprendre la démarche, l’adopter et rester motivé et convaincu des bienfaits du minimalisme.

 

Pour acheter les livres sur amazon, cliquez sur la photo de la couverture de chaque titre

 

L’art de l’essentiel de Dominique Loreau

« Se délester du superflu, c’est aussi se délester de ses problèmes. Pour désencombrer sa vie, jeter agit non seulement comme une véritable thérapie, mais encore comme une philosophie et un art. Un ouvrage indispensable pour ne plus souffrir de la confusion entre avoir et être. »

Un des premiers livre sur le minimalisme alors même que ce mouvement n’existait pas 😉

Dominique Loreau présente cet art de l’essentiel comme une philosophie de vie.

Elle parle longuement de tous les bénéfices et les questions à se poser pour faire ce retour à l’essentiel.

Je recommande ce livre pour comprendre ce qui nous pousse à accumuler, pour se motiver dans la démarche.

La troisième partie aide à passer à la pratique et à opérer un tri et une liste des indispensables.

 

Maman minimaliste de Mino Rakotozandriny

« Et si vous commenciez à simplifier votre vie de famille ? Entre les activités des enfants, votre vie professionnelle et les tâches ménagères, vous avez peut-être l’impression de perdre pied. Pire, vous n’avez plus assez de temps pour l’essentiel : passer de bons moments en famille.
Grâce au minimalisme, vous allez pouvoir désencombrer votre maison, votre emploi du temps et gérer plus efficacement le budget familial. Un enfant n’a pas besoin d’une profusion de jouets, ni de vêtements de marque. Beaucoup de choses peuvent être achetées d’occasion puis triées et données quand elles ne servent plus.
Grâce à ce livre, chaque parent apprend à dépenser moins et à vivre mieux. »

J’ai trouvé ce livre très pertinent : car oui être minimaliste quand on est célibataire ou juste 2 au foyer, ce n’est pas la même chose qu’avec des enfants.

Comment ne pas culpabiliser de ne pas leur acheter le dernier jouet à la mode ? comment éviter l’affluence de cadeaux de l’extérieur pour noël, les anniversaires ou juste les offres des restaurants et autres kermesse ?

Bref ce livre donne à réfléchir sur une autre façon de gérer son temps et son argent auprès de ses enfants.

Il ouvre des pistes pour mettre en place des actions concrètes dans le rangement, l’organisation et le temps que l’on gagne à ranger nous permet de passer plus de moments avec nos enfants.

 

J’arrête de surconsommer de Herveline Verbeken et Marie Lefevre

« Devenons des « consomm’acteurs » ! Nous sommes tous des consommateurs, mais nous avons le choix de réguler nos achats pour que notre consommation coïncide avec les valeurs qui nous sont chères. Herveline Verbeken et Marie Lefevre proposent un programme ludique et décomplexé en 21 jours pour repenser notre consommation et prendre conscience de nos actions sur notre environnement. Exercices et témoignages à l’appui, elles nous aident à déterminer notre profil de consommateur, puis à agir concrètement dans notre quotidien grâce à des alternatives économiques et écologiques. Elles proposent des conseils et astuces pour réaliser nos produits cosmétiques et d’hygiène, revoir notre alimentation, réduire nos déchets, apprendre à nos enfants à consommer moins et mieux… Grâce aux points planète, éthique, bien-être et économies, chacun mesure ses progrès dans la « Green conquête » ! Finie la passivité, place à l’action et à la prise de conscience pour un monde solidaire et éthique. »

Ici on parle du minimalisme en tant que consommateur, et bien sûr de tous les effets qui en découlent.

Ce livre permet de prendre conscience de son niveau de consommation, et permet de se défier pour ralentir sa frénésie d’achat. Chacun y trouvera sa motivation : économie d’argent, de temps, meilleur pour la planète, réduire ses déchets, se sentir acteur de sa vie de consommateur et non plus victime du marketing et du diktat des lobbies.

 

La magie du rangement de Marie Kondo

« Et si pour améliorer votre quotidien et changer votre vie, vous mettiez de l’ordre dans votre intérieur ?
Voilà la proposition de Marie Kondo. Mais comment faire ? Que jeter ? Que garder ? Par où commencer ? Quand s’y mettre ? Et surtout, pourquoi est-ce si important ?
Avec cette incroyable méthode, oubliez tout ce que vous savez déjà en matière de rangement et révolutionnez votre intérieur, dans tous les sens du terme.
Parmi les millions de lecteurs de ce livre ingénieux, certains ont changé de carrière, d’autres ont perdu du poids, d’autres encore se sont aimés davantage. »

On ne présente plus le livre de Marie Kondo !

En effet il est devenu une référence en matière de rangement, et allègement des garde-robes entre autre.

Pourquoi ? Parce qu’il permet de se poser des questions sur ses possessions et donne de vraies astuces de rangement à la japonaise, avec surtout le fameux pliage dans les tiroirs pour tout voir d’un coup d’oeil plutôt qu’avoir une pile dont on ne voit que le dessus.

 

Mon défi minimaliste de Sioux Berger

« Marre des kilos en trop et du désordre qui s’accumule ? De courir après le temps et du stress permanent ? Voici 12 programmes sur 30 petits jours pour perdre vos mauvaises habitudes, faire le tri et alléger votre quotidien ! Véritable coach, ce livre va vous aider à rester motivée jour après jour grâce aux objectifs fixés par semaine, à l’agenda pour noter vos progrès, aux mille astuces et conseils pour se débarrasser de l’inutile, et aux bilans pour persévérer ! 12 défis de 30 jours pour : dire stop au sucre ; bouger pour perdre du poids ; désencombrer sa maison ; moins dépenser ; apprendre à dire non ; prendre confiance en soi ; savourer l’instant présent ; apprendre à s’aimer ; se libérer du passé ; se libérer du jugement de sa famille ; faire le tri dans ses amis ; lâcher les réseaux sociaux. »

Gros coup de coeur !

Si vous ne devez posséder qu’un seul livre sur le minimalisme (beh oui normalement l’idéal c’est même de n’en avoir aucun et de les emprunter à des amis ou en bibliothèque / médiathèque ou sur une liseuse 😉 ), c’est celui-ci !

Il ne parle pas que des possessions mais parle de minimalisme au sens large du terme : s’alléger en tout !

Il est fait de plusieurs défis par semaine qui permettent de revoir point par point ce que l’on veut améliorer dans sa vie et comment y parvenir en fragmentant l’objectif.

Un vrai boost de motivation, des astuces concrètes, et surtout une remise en question globale de nos habitudes autant alimentaires que sportives, en passant par la maison, les relations toxiques etc.

C’est mon livre chouchou qui, du coup, permet de rassembler plusieurs sujets dans un seul bouquin ! (minimaliste le concept 😉 )

 

Et vous, quel livre me conseillez-vous sur le sujet ? Que pensez-vous de cette démarche minimaliste ?

 

LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE

Le jean made in France : mon coup de coeur pour l’Usinier Français

Cela fait presque trois ans que je cherche à trier ma garde robe de manière douce.

En essayant de réduire mes achats et à coup de tri et don, je ne suis pas encore à une penderie minimaliste mais je me rapproche petit à petit de mes envies de moins pour du mieux.

De belles matières, des coloris dont je ne me lasse pas, et puis si possible de l’occasion, de l’écocert, et du made in France.

J’avais de quoi faire pour longtemps dans certaines catégories de vêtements, mais voilà je devais renouveler au moins un des deux jeans que j’avais épuisé jusqu’à la corde (et même recycler en DIY, souvenez-vous ! ).

J’ai cherché pendant un moment, puis j’ai acheté un jean d’occaz, mais pas top niveau silhouette, faute de trouver ce qui me correspondait.

Aussi lorsque l’Usinier Français m’a parlé de leur collection de Jeans, j’ai été tout de suite emballée en découvrant leur site !

Ils m’ont offert le modèle de mon choix pour tester la qualité : j’ai choisi le jean slim XX.

J’appréhendais : un jean que l’on commande sur internet, c’est toujours très risqué quand on a une morphologie « atypique » qui ne correspond pas toujours aux coupes standard.

J’ai commandé la taille 40 sachant que j’ai pris quelques kilos et que je ne voulais pas d’un skinny. (Je fais un 40 actuellement)

Déjà première très bonne surprise dès la réception : il me va ! Je suis à l’aise dedans et je trouve la coupe plutôt flatteuse.

Deuxième effet kiss cool : il est ultra confortable (je ne me sens pas comprimée au niveau des mollets comme dans certains slims), le tissu est très agréable et j’adore le détail de ses poches avec son liseré rouge !

Imaginé, coupé, conçu et cousu dans les Vosges dans le sud est de la France, ce pantalon est tout ce que je recherchais !

Les prix sont corrects, comptez 99 euros pour le jean Slim : un bon rapport qualité/prix pour une pièce comme celle-ci.

Aussitôt mis, aussitôt adopté, il est parti pour l’Italie avec moi : preuve que je ne doutais absolument pas de sa robustesse, de sa facilité à s’assortir et surtout de son confort tout terrain !

Marche, visite, voiture, froid, chaleur : il a passé toutes les épreuves !

Je craque pour le reste de la collection, en particulier la robe et le blazer ! C’est vraiment de très jolies pièces qui ne se démoderont pas et que je me vois bien porter pendant plusieurs années !

Vous connaissiez ? Avez-vous d’autres marques made in France à me faire découvrir ?

 

 

 

DETENTE, Thé Tea

Green Ma : le thé bio bon et beau ! Coup de coeur

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (9)

Parce que le thé m’accompagne chaque jour, dans mes moments de pause de maman, dans mes baisses de moral, dans mes projets à 100 à l’heure.

Il n’y a pas une journée sans thé.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (6)

J’ai découvert récemment la boutique en ligne Green Ma : le concept m’a de suite séduite.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1)

Un thé bio avec un emballage minimaliste, des mélanges gourmands, de la qualité, et de l’éthique.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (4)

J’ai passé une commande avec des valeurs sûres que j’adore de tout temps (Earl Grey, Gingembre citron) puis j’ai tenté de partir un peu à l’aventure avec le Mandarine pamplemousse par exemple, ou le léopard tacheté qui m’attirait beaucoup par sa rareté et sa description.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (15)

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (2)

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (3)

Niveau tisane, la petite Verveine était incontournable pour les soirées sous le plaid à bouquiner.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse

Dès l’ouverture du colis, j’ai su que je venais de découvrir une marque que je suivrais longtemps et qui ne me décevrait pas.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (13)

Toute en simplicité, raffinement, minimalisme, petites attentions et qualité.

Très belle découverte avec le mandarine pamplemousse que je bois volontiers, moi qui ne suis pas fan des thés verts, et que je vois très bien également cet été en thé glacé !

Les emballages sont en verre fumé pour les pots, puis en papier Kraft pour les recharges.

C’est la garantie de 0 pesticide, 0 arôme artificiel, 0 conservateur. Les infusions sont à 80% françaises.

Bref gros coup de coeur pour ces thés totalement addictifs sans additif ! 🙂

Pour découvrir tous leurs produits, rendez-vous sur l’e-shop de GreenMa

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (11)

 

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (5)  green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (7) green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (8)  green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (10)  green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (12)  green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (14)   green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (17) green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (18) green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (19) green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (20)  green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1

 

Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

Le grand ménage de Printemps ! Trier pour respirer, ranger pour se libérer : c’est le challenge libertri !

Il y a quelques temps j’avais lancé sur Instagram un challenge #libertri : liberté et tri !

Oui car très vite en gagnant de l’espace, en rangeant les choses à leur place et en se réappropriant son intérieur, on gagne en liberté.

Pourquoi ? je ne sais pas vraiment … mais tout ce que je peux vous dire c’est que cela marche vraiment.

Cette envie est partie de plusieurs lectures : Zéro déchet, la méthode KonMari, et l’art de l’essentiel.


Une évidence en ressort : je ne veux pas être esclave de mes objets, je ne veux pas passer le temps que je souhaite consacrer à mes enfants à ranger une maison en ayant l’impression de ne jamais en voir le bout, je veux pouvoir profiter de chaque mètre carré que je paie durement dans mon loyer/ prêt immo sans toujours me sentir à l’étroit, ai-je vraiment besoin de tout ce que j’ai, et surtout je ne veux avoir chez moi que les choses qui me servent réellement ou me plaisent vraiment.

Partie de là, j’ai donc ouvert les yeux sur … mes placards.

Le résultat était sans appel : j’avais trop de choses, ranger sans méthode particulière (sauf celles que l’on m’avait transmise) et j’avais toujours l’impression de manquer d’espace … d’air.

J’étouffais.

Pourtant ce n’était pas spécialement en bazar, je suis même quelqu’un de plutôt ordonnée.

Mais j’en avais assez de cette surconsommation et de continuer à ranger des choses inutiles dans ma vie.

Je me suis donc lancée un petit challenge, que certains ont déjà pu suivre sur Instagram, ou sur Facebook.

En sortant chaque catégorie d’objets, j’ai pu mettre en évidence ce que j’avais, ce que je voulais garder, ce que je voulais vendre, ce que je voulais donner ou jeter dans le dernier dernier des cas.

Bref j’ai eu beaucoup de difficulté au début (car je suis de ces écureuils qui gardent tout dans l’espoir qu’un jour cela serve, revienne à la mode, prenne de la valeur, me manque .. rayez la mention inutile .. on a toujours une bonne excuse quand on veut conserver quelque chose et que l’on a du mal à se détacher des objets.)

Puis finalement au fur et à mesure, j’ai avancé.

De plus en plus sereinement, car savoir ce que je voulais vraiment, me faisait l’effet d’une libération.

Ne plus m’imposer tel objet parce que c’est un cadeau, ne plus garder telle chose en double au cas où, ne plus avoir tel accessoire parce que tout le monde en a, ne plus conserver tel magazine pour une seule page … etc

J’ai donc vidé ma maison de 4 énormes cartons et 3 sacs de vêtements/accessoires.

C’est peut-être beaucoup ou peu, je ne sais pas … ce que je sais c’est que j’ai encore quelques réticences sur certaines choses donc je les garde pendant 6 mois mais si cet été, je ne les ai pas utilisé, elles partiront elles aussi.

Je fais aussi des achats beaucoup plus raisonnés sur le mode du durable. Je conserve les matières nobles, résistantes, agréables.

Et quand un objet sera usé, cassé et que je devrais le racheter je privilégierai son alternative durable : exemple une passoire plastique sera remplacée par une passoire inox.

Je réfléchis à la vie de l’objet et je ne cède pas aux pulsions d’achat.

Idem avec les vêtements. Je sais ce dont j’ai besoin et je me les offrirais lorsque j’aurais trouvé les « parfaits » quitte à y mettre + chers que d’habitude, car je sais que je les mettrais, et pour longtemps.

Vous avez envie de vous lancer, mais vous ne savez pas par où commencer ?

Voici comment j’avais procédé sur 16 jours de challenge (libre à vous d’adapter la quantité d’objets triés mais au moins cela vous donne une base avec des catégories à trier chaque jour 😉

Jour 1 : sortez un carton et mettez-y un objet dont vous voulez vous débarrasser. Pensez à la place qu’il va libérer.

Jour 2 : éliminez 2 produits de votre salle de bain. Périmés, achats impulsifs, inadaptés à votre peau, ces produits prennent de l’espace pour rien. Jetez les, donnez les. ( ne les remplacez pas : on fait de la place, ce n’est pas pour re-remplir 🙂

IMG_3806

Jour 3 : éliminez 3 verres / assiettes / vaisselle . Les dépareillés, les ébréchés, les « dont on ne se sert jamais » … Un peu plus de place dans le placard 🙂

IMG_3809

Jour 4 : jetez 4 sous vêtements et/ou paires de chaussettes. Trop usés, mauvaise taille, inconfortable …faites de la place !

IMG_3816

jour 5 : triez donnez jetez 5 magazines que vous gardez au cas où, dont vous aimez 2 pages, 1 photo ( déchirez la page et virez le reste ).

IMG_3833

jour 6 : Triez 6 vêtements ( trop grand, trop petit, mal ajusté, matière désagréable, usé, ou tout simplement jamais mis ) profitez en pour essayer de ranger vos tee shirt selon la méthode #konmari : parfait pour voir tous ses hauts et y accéder sans faire tomber la pile ! Ca évite de prendre toujours ceux du dessus et du coup on se rend mieux compte de ce qu’on a … On peut pousser jusqu’à les ranger par dégradé de couleur 😉

IMG_3866

Jour 7 : On s’attaque aux placards de bouffe ! On élimine les produits périmés , on cuisine dès aujourd’hui et demain ce qui arrive à la limite, on arrête de prévoir des réserves pour un régiment, on repère où sont les magasins de vrac. On arrivera sans difficulté à éliminer 7 trucs !

IMG_3872

Jour 8 :  On file vers les ustensiles de cuisine, petits moules, emporte pièce , verrines. On supprime 8 objets donc on ne se sert jamais, qui ne sont pas pratiques, qui ne donnent pas le résultat attendu etc … On peut les donner pour les coins dînette des écoles ou pâte à modeler de halte garderie.

IMG_3945

jour 9 : Attention ça devient difficile puisqu’on va vers les passions anciennes, les collections passées … Acceptez qu’une activité appartienne au passé et débarrassez vous du plus encombrant . Pour ma part j’ai fait du scrapbooking pendant 3 ans, il y 8 -9 ans. Je garde en me disant j’en referais … Mais je sais au fond de moi que cela ne m’attire plus, plus de la même manière . Donnez à quelqu’un qui s’en servira vraiment ou aux écoles centres sociaux maison de retraite … On vire au moins 9 choses !

IMG_3949

jour 10 : alors là on atteint mon point faible, l’étape difficile : se débarrasser des boîtes de thé les moins esthétiques pratiques, donner les thés que je ne bois définitivement pas, me servir des théières présentes dans la cuisine ou leur trouver une autre fonction ( cache pot , boîte à bijoux, boîte à piles …). Peut-être avez-vous le même souci pour une autre collection ?

IMG_3957

jour 11 : faire un tour dans le tiroir à épices et l’étagère à bouteilles d’apéro ! Ne gardez que ce dont on se sert, non périmés. Profitez des futurs barbecues pour proposer les alcools plus originaux et offrir les bouteilles non entamés.

IMG_4012

Jour 12 : on fonce vers les poêles casseroles plats et autres marmites : on vire sans pitié ceux dont le Téflon a sauté ( risque pour la santé ), on vire les couvercles mauvaise taille pas pratique et autres plats de Barbie super mignon mais qui ne correspondent à aucun repas réel d’une personne 🙂 idem les plats ébréchés ou casseroles irrattrapables ( on garde une seule pour activité tel que bougie maison si on en fait ). Vous pouvez aussi en profiter pour continuer le tri de la vaisselle du jour 3.

IMG_4016

Jour 13 : c’est le moment idéal pour trier les jeux de société, puzzles et autres boîtes créatives . Éliminez ceux dont les enfants n’ont plus l’âge ( il doit bien y avoir des plus petits autour :-)) ceux qui sont incomplets ( puzzle) ceux dont vous avez fait le tour. Éliminez les boîtes encombrantes si le jeu peut rentrer dans une petite trousse ( c’est le cas du Uno, Yam’s etc) : Cela permet ainsi d’utiliser les innombrables petites pochettes /trousses « trop mignonnes » qu’on osait pas jeter 🙂 Vous les aviez trier ces petites trousses ?? 😉 On peut aussi pousser jusqu’au matériel de loisirs créatifs. Y’a du boulot, non ? 😉

IMG_4068

Jour 14 : on trie les dvd et cd ! Les films qu’on croyait aimer, les dessins animés que les enfants ne regardent plus et qui ne sont pas des classiques, les erreurs d’achat ou de kdo, ceux qu’on a en Blu-ray ou sur netflix 🙂 On ne garde que nos vrais classiques à nous, nos films culte, ceux dont on ne se lasse jamais ❤

IMG_4071

Jour 15 : On trie le linge de maison ! Serviettes de toilettes, draps, torchons, serviettes de table, nappe. On garde une vieille serviette pour les colorations cheveux maison, une autre en guise de serpillère méga absorbante pour les petites inondations/fuites, et le reste peut se transformer en lingettes lavables ou partir chez Emmaüs.

Jour 16 : On élimine les papiers administratifs périmés, la papeterie que l’on aime pas (publicitaire, papier désagréable au toucher …), les stylos qui ne fonctionnent plus, les accessoires de bureau dont on ne se sert jamais, dont on ne trouve jamais la bonne recharge.

On peut aussi partir sans complexe trier les livres, les guides de voyage (qui se périment assez vite) et les cartes routières si vous avez désormais un GPS 😉 Elles peuvent se recycler en très beau papier cadeau !! 😉

IMG_4020

L’idéal est de faire le tour de ces catégories 2 fois par an (si on ne retombe pas dans le piège de rachats frénétiques !).

Un tour à chaque fin de saison : cela permet de voir à la fin de l’hiver, les vêtements d’hiver, les grands plats, la vaisselle des fêtes, les décos de noël …

Alors vous vous y mettez ? Vous avez commencé ? Quelles sont vos astuces ? vos points faibles ? (les miens : les carnets, les bougies parfumées et le thé !)