DECO, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, Thé Tea

8 mugs de Noël pour se réchauffer près du sapin

C’est le plus merveilleux moment de l’année ! 😉

Le sapin est décoré, les téléfilms de noël sont enclenchés, les plaids sont de sortis … il ne manque qu’un bon chocolat chaud chantilly ou un chaï tea latte de noël avec des épices ! (Vive la cannelle saupoudrée sur la mousse du lait !)

Si tu me suis sur Instagram tu connais ma passion pour le thé et également pour les mugs ou les jolies tasses so british.

Alors voici une petite sélection de mugs de noël qui m’inspirent de beaux après-midi près du feu de cheminée à cocooner en famille ou à écouter des chansons de noël (je t’ai dit que Robbie Williams avait sorti un super album pour cette occasion ? ;-))








Tu trouveras également ma sélection de mugs d’automne, dont certains sont encore totalement de saison !

Et toi, quel est ton plus beau mug de noël en hiver ?

DETENTE, Livres et CD

10 romans Feel-good sur fond d’ambiance de Noël

Enchaîner les téléfilms de noël vous donne des envies de chocolat chaud et de sucre d’orge ?

J’ai ce qu’il vous faut pour prolonger le plaisir des décors enneigés et des sapins qui croulent sous les guirlandes scintillantes : une sélection de romans qui se passent dans l’ambiance de Noël ou la période des fêtes.

Installez-vous dans votre fauteuil préféré avec un plaid douillet et votre mug de thé de noël, et piochez dans la liste des livres ci-dessous pour passer un moment de détente absolu avec ces histoires feel-good sur fond de villages chaleureux et de personnages attachants.

  1. La série « Cupcake café » de Jenny Colgan m’a happé : alors quoi de mieux que celui sous la neige pour débuter la période de Noël ?

  2. Dans le même style, elle nous emmène à la petite boulangerie, son autre série, à la période de noël. Toujours entre gourmandises et amour, on sentirait presque les pâtisseries et viennoiseries à travers les pages !

3. Emily Blaine est la reine de la romance. Mais quand elle saupoudre une bonne dose d’ambiance Noël sur un livre au titre de la chanson de Mariah Carey, on fond pour « All I want for Christmas« . Le style est super agréable, on aime les situations, les descriptions : elle nous embarque facilement dans cette histoire d’amitié qui tourne à l’amour : un de mes préférés ! J’ai envie de le relire !

4. Sarah Morgan est aussi une des auteures sur lesquelles on peut compter quand on veut de belles histoires d’amour modernes et pétillantes ! Avec ce noël sur la 5e avenue elle joue la corde New-yorkaise et citadine, mais avec une héroïne dynamique et attachante ! Un biscuit à la cannelle pour la route ?

5. et 6. Entre ses romans sur fond de secret de famille, Clarisse Sabard, auteure très prolifique, a trouvé le temps de nous prouver qu’elle pouvait s’imposer dans le feel-good de noël. Avec ses 2 titres on se laisse porter autour des membres d’une famille drôle et tous avec leur caractère unique. Chaque génération est dépeinte avec brio et on se retrouve dans les scènes de repas par exemple.

7. Un noël pas comme les autres de Sheila Roberts m’a laissé un très bon souvenir de lecture. Parce qu’il permet de suivre des femmes à différents âges de leur vie, avec leur problématique commune « l’amour » mais aussi la famille. Entre cocooning et bons sentiments, j’ai vraiment aimé ce roman autant pour le fond que pour la forme. Et la couverture est canon, non ?

8.
La team romcom comme on l’appelle, nous livre depuis plusieurs années un recueil de nouvelles au moment des fêtes de fin d’année. J’adore de temps en temps pouvoir lire des nouvelles : courtes mais efficaces, cela permet de s’évader rapidement et d’aller au bout d’une histoire même si on est très occupé à cette période. Chacune des auteures à son style et en même temps on retrouve le dénominateur d’une plume moderne, drôle et romantique. A un prix poche, c’est inutile de résister à ce bon moment de lecture !

9. Un jour en décembre promet d’être l’équivalent litteraire de Love Actually ! C’est le seul de cette sélection que je n’ai pas encore lu mais qui me fait terriblement envie ; il est dans ma PAL pour décembre ! Vous l’avez lu ? Il tient ses promesses ?

10. Avec une couverture scintillante, ce livre m’a attiré l’année dernière immédiatement : la surprise de Noël ! Une famille attachante mais envahissante et un rendez-vous inattendu : il n’en faut pas plus pour nous embarquer dans cette histoire d’amour hivernale. Et comme Noël rime avec cadeau, je vous propose de le gagner sur mon compte instagram ! Le concours se termine bientôt alors filez tenter votre chance pour remporter ce beau roman (je vous ai dit que la couverture était sublime ? )

Et vous, quel est votre roman préféré de noël ?

 

 

Merci aux éditions Charleston qui m’envoient régulièrement des services presse 

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

4 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #mars2017

happy-2

 

Beaucoup de projets, beaucoup d’envies de lecture, mais si peu de temps …

Au final j’arrive à lire 4-5 livres en ce début d’année, mais difficile de faire + en ce moment … pourtant j’apprécie tellement lorsque je me lance dans des heures de lecture !

Voyons ce que cela a donné en Mars, avec un emploi du temps encore bien chargé.

(Cliquez sur les photos pour acheter les livres sur Amazon)

 

Drôle de Karma de Sophie Henrionnet

L’histoire :

« Joséphine est une trentenaire ordinaire. Jusqu’au moment où, en quelques jours, toute sa vie bascule : elle découvre la double vie de son petit ami et se fait licencier. Pour couronner le tout, sa voisine meurt sous ses yeux, victime d’une chute de pot de fleurs sur la tête ! Certains diraient que Joséphine a un mauvais karma, qu’elle enchaîne les catastrophes… Qu’à cela ne tienne, pour conjurer le mauvais sort, elle décide de quitter Paris. Cap sur l’Angleterre. Mais là-bas non plus, la vie de Joséphine n’est pas un long fleuve tranquille. Au beau milieu d’une excentrique famille d’aristocrates, les choses prennent même une tournure franchement délirante. Drôle de karma, décidément… »

Je me suis laissée prendre au jeu avec cette lecture détente. La partie en Angleterre a un côté Downton Abbey qui m’a beaucoup plu et même si la romance est évidente, l’enquête prend elle aussi sa place.

Un subtil mélange de genre qui fait du bien !

 

Culottées 2 de Pénelope Bagieu

L’histoire :
Sonita, rappeuse afghane et exilée militante ; Thérèse, bienfaitrice des mamies parisiennes ; Nellie, journaliste d’investigation au XIXe siècle ; Cheryl, athlète marathonienne ; Phulan, reine des bandits et figure des opprimés en Inde… Les Culottées ont fait voler en éclat les préjugés. Quinze nouveaux portraits drôles et sensibles de femmes contemporaines qui ont inventé leur destin.

Avec des portraits de femmes moins connues que dans le premier opus, le deuxième volet retrace à nouveau des parcours d’exception.

Des destins de femme bluffants ! Il reste tellement de choses à accomplir ! Passionnant ! Penelope Bagieu nous instruit sans jamais perdre la pointe d’humour qui la caractérise !

 

Tu n’avais peur de rien de Stéphanie Fugain

L’histoire :
«  »Ma princesse, on s’en est raconté des histoires, le doigt posé sur le globe aux continents colorés et aux océans azur. Nous sautions les frontières à grands éclats de rire. Tu les ferais ces voyages, disais-tu, un jour, plus tard, quand viendrait le temps de vivre tes aventures. Celui-là, tu ne l’avais pas prévu, pourtant nous l’avons fait ensemble, main dans la main, yeux dans les yeux, peau contre peau. Un aller simple en enfer où les saisons passaient au rythme de ta respiration. Et d’où je suis revenue seule. Tu voulais voyager, écrire. Mais ton bateau est resté à quai. Pour toi, j’ai pris la plume et le vent. J’ai raconté tes rires, tes envies, tes passions, tes rêves. Ces paysages ensoleillés où tu t’enfuyais en fermant les paupières. Et celui, vitrifié, blanc, où tu questionnais ton destin, forte, déterminée, courageuse. » Stéphanie Fugain »

On connait tous l’histoire de Laurette Fugain qui est décédée d’une leucémie et dont les parents et particulièrement sa mère on portait la cause du don de plaquettes qui était totalement méconnu en France.

Ici c’est l’histoire de Laurette : l’histoire rêvée des voyages qu’elle aurait pu et l’histoire réelle de sa maladie qui l’a arraché à elle-même et aux siens.

Le livre est bouleversant. L’écriture simple et simpliste mais les sentiments authentiques. En tant que maman, je n’ai pu refermer ce livre sans mesurer la chance d’avoir des enfants en bonne santé et une boule dans la gorge face aux drames qui touchent de nombreuses familles.

 

J’arrête de surconsommer (Editions Eyrolles)

Résumé :

« Devenons des « consomm’acteurs » ! Nous sommes tous des consommateurs, mais nous avons le choix de réguler nos achats pour que notre consommation coïncide avec les valeurs qui nous sont chères. Herveline Verbeken et Marie Lefevre proposent un programme ludique et décomplexé en 21 jours pour repenser notre consommation et prendre conscience de nos actions sur notre environnement. Exercices et témoignages à l’appui, elles nous aident à déterminer notre profil de consommateur, puis à agir concrètement dans notre quotidien grâce à des alternatives économiques et écologiques. Elles proposent des conseils et astuces pour réaliser nos produits cosmétiques et d’hygiène, revoir notre alimentation, réduire nos déchets, apprendre à nos enfants à consommer moins et mieux…  Grâce aux points planète, éthique, bien-être et économies, chacun mesure ses progrès dans la « Green conquête » ! Finie la passivité, place à l’action et à la prise de conscience pour un monde solidaire et éthique. »

J’aime beaucoup cette série de livres pratiques qui approfondit bien les questions et proposent de vraies idées et solutions avec des exercices ludiques à mettre en place.

J’avais adopté « J’arrête de râler » et « j’arrête d’être débordée » et celui-ci « j’arrête de surconcommer » est totalement en complément et continuité de ma démarche de consommation. Du coup il y a déjà beaucoup de choses qui sont entrées dans mes habitudes, et la prise de conscience était déjà là, mais j’y ai trouvé encore d’autres pistes pour poursuivre sur ma lancée, déjà bien entamée.

Au delà du souci écologique, le but financier peut également être un bon moteur pour comprendre que bien manger ne coûte pas plus cher si on choisit les bons interlocuteurs (fini les supermarchés, vive les marchés) ou si on comprend que ne pas gaspiller, ou acheter une fois pour toute une microfibre plutôt que des rouleaux et des rouleaux de sopalin tous les mois, revient beaucoup beaucoup beaucoup moins cher …

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

 

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

4 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #janvier 2017

happy-2

 

L’hiver et le froid m’ont donné très envie de me plonger dans des lectures sur fond de paysages enneigés.

Mais le début d’année et son flot de retard à rattraper niveau boulot m’a laissé moins de temps que prévu pour lire 😦

Qu’à cela ne tienne, je ferais mieux en février 😉

 

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos.

 

Voici donc mes dernières lectures :

Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson

L’histoire :

«Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie. J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j’ai tâché de vivre dans la lenteur et la simplicité. Je crois y être parvenu. Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à l’existence. Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.»

Après avoir vu à la télé, la diffusion d’un reportage sur Nicolas Vannier et son incroyable odyssée à traineau à travers la sibérie, je me suis replongée dans un de mes livres préférés.

Pourtant ce bouquin est basé sur peu de choses : un silence glacial, un paysage lunaire, et de l’alcool 😉

Un film en a été tiré également. Mais franchement même si les grands paysages sont valorisées, il ne vaut pas le livre pour son côté quête de sens et retour à la lenteur et au nécessaire.

L’auteur y fait une introspection, se retrouve juste face à la nature en totale solitude.

J’avoue adorer la montagne (même si je ne skie pas) et je savoure les randonnées seule au coeur des chemins enneigés : c’est un moment où on ne pense à rien, à tout, où chaque détour de route nous surprend, où le temps s’arrête, où on se retrouve face à soi.

Parfois je rêve d’exil au fond d’une cabane et pouvoir passer mon temps à contempler, lire et écrire avec une bonne tasse de thé.

Bref si vous avez envie de voyager dans le froid de la Sibérie, sous la chaleur de votre couette, et apprendre à ralentir : foncez lire ce livre !

 

Agatha Raisin La Quiche Fatale de M.C. Beaton

L’histoire :

« Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin. Agatha Raisin, c’est une Miss Marple d’aujourd’hui. Une quinqua qui n’a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire ! »

Cela fait des mois que j’avais acheté ce livre, et que je l’avais commencé : j’adorais ! Puis au milieu, je me suis lassée (ou plutôt j’étais lassée de tout et plus du tout enclin à cette lecture, j’avais besoin de BD ou d’évasion). J’ai repris enfin sa lecture ce mois-ci, et je me suis de nouveau laissée embarquée ! Comme quoi il faut parfois savoir partir pour mieux revenir 😉 Entre temps 2 autres tomes sont sortis et j’ai envie de les découvrir !

Le personnage d’Agatha Raisin est autoritaire et solitaire, mais on s’attache vite à elle ! Les situations sont bien dépeintes et les décors me transportent en Angleterre illico !

En ce moment la version Kindle est à 3.99 euros seulement ! Agatha Raisin enquête : La quiche fatale – Tome 1

 

Juste avant le bonheur d’ Agnès Ledig

L’histoire :

« Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend… »

Ce livre est à base aussi d’échappées belles (il faut croire qu’en ce moment j’ai des envies de grands espaces : montagne ou océan ;-)).

Les rencontres, la douceur des instants partagés, tout est à la fois dur et doux dans cette histoire.

On pleure aussi au détour des pages où la gorge se serre et nous donne envie de crier …

Bref un livre bouleversant qui nous embarque dans la vie, avec tout ce qu’elle a de beau et de très très moche …

 

Où on va papa ? de Jean-Louis Fournier

L’histoire :

« Un père décide d’écrire un livre à ses deux garçons handicapés : ses peines, ses remords mais aussi ses joies. Une œuvre littéraire plus que documentaire, sorte de déclaration d’amour disloquée, dans un style incisif et clair, faits de chapitres courts comme des respirations suspendues. 150 pages pour se souvenir de Mathieu et de Thomas, rire pour ne pas pleurer. »

C’est le genre de livres qu’on adore ou qu’on déteste, car certains pensent qu’on ne peut pas rire de tout … mais parfois l’humour reste une énergie puissante pour tenir le coup dans les épreuves de la vie.

Ici Jean-Louis Fournier a pris le parti d’en rire car il a deux enfants handicapés, et même si le ton peut sembler amer ou trop corrosif, on y trouve tellement d’amour !

Ce livre est un condensé de vie, mais de vie pas comme les autres … auxquelles l’auteur rend hommage comme personne !

 

Vous avez des coups de coeur à me suggérer ?

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

En Décembre : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture