DIY tutos brico, ZERO DECHET

5 idées de cadeaux pour un Noël Zéro Déchet et Minimaliste

Noël continue chaque année à être une Foire à la surconsommation.

Acheter pour mettre des paillettes dans les yeux des petits et grands ?

Et si vous pouviez aussi trouver des idées qui fassent plaisir sans pour autant remplir votre poubelle d’emballage, faire venir du bout du monde des objets fabriqués avec des matériaux mauvais pour la santé et la planète, offrir des jouets ou produits qui finiront à la poubelle au bout de quelques mois ou semaines … Il y a plusieurs façons de faire plaisir et de faire des cadeaux, même si votre enfant croit encore au père noël, et encore + avec les ados qui comprendront aisément que pour le prix d’un jeu vidéo neuf, ils en ont 2 ou 3 d’occasion par exemple, et adultes qui découvriront votre créativité et seront peut-être convaincus par votre démarche.

Voici une liste non exhaustive d’idées pour éviter les magasins bondés :

  • faire un kit gourmand : en bocal, ils dépanneront les après midi de flemme, et on vous remerciera pour cette bonne idée qui sauvera un goûter ou permettra une soirée cocooning. Idée toujours appréciée par les instits entre autre.

  • offrir une place de concert / spectacle , week-end en cabane : un cadeau immatériel c’est moins d’embarras, + de bons moments partagés, + de souvenirs et moins d’emballage et de placards pour les ranger. Pensez aussi au soin visage, au restaurant, à l’escape game, ou même un atelier dégustation à l’école du vin de Bordeaux par exemple.

  • acheter chez un artisan créateur ou fabriquer des lingettes lavables, des bouillottes, des sacs à vrac ou à baguette, un tawashi … autant de cadeaux utiles, faits maison, et qui peuvent inspirer celui qui le recevra pour réduire ses déchets petit à petit

  • offrir des plantes dont vous aurez pris soin de préparer les boutures depuis des mois : décorer un joli pot de terre, planter vos graines, boutures, et à l’heure venue du petit papa noël, vous pourrez offrir des herbes aromatiques, de jolies plantes … pourquoi pas faire un terrarium personnalisé ? Une attention particulière qui, je suis sûre, touchera vos proches par le temps que vous y aurez passer à le concevoir et l’intention derrière les décorations minutieuses que vous y apporterez, surtout qu’on en trouve en jardinerie à tous les prix.

  • fabriquer des bougies, savon, gommage, cosméto : si vous vous lancez dans la confection maison de vos produits de soin, vous pouvez en faire également en prévision des cadeaux de noël en ajoutant une étiquette + fun ou en choisissant un contenant + séduisant … Parfois ce que l’on trouve en magasin n’a pas meilleure allure qu’un cadeau home made bien décoré. Pensez à récupérer tout au long de l’année des pots vides, des papiers aux illustrations qui vous inspirent … Le moment venu vous pourrez créer votre propre gamme de soins à moindre coût et sans remplir un caddie au supermarché. Ou acheter à des créateurs ou artisans qui fabriquent avec des produits sains et en petite quantité.

  • chiner du seconde main, d’occasion : un sac à main en cuir un peu patiné est encore plus joli qu’un tout neuf, un cachemire déjà utilisé devient encore plus doux, un jean d’occaz s’assouplit plus vite, les livres ne se démodent jamais (une collection Harry Potter revient bien moins cher et on peut ainsi avoir tous les tomes pour le prix d’un seul neuf parfois). Pensez aux recycleries, aux vide-greniers, comme par exemple pour de la vaisselle.

Pour les emballages, pensez à réutiliser des sacs en papier que vous pouvez customiser, ou mieux, emballez dans du tissu, des vieux foulards  (j’en ai acheté 5 sur Vinted de toutes les couleurs pour toutes les occasions dont un rouge et un vert qui font très « noël »). Si vous chinez des étoles ou des torchons cela fera même un cadeau avec le cadeau, si récupérer votre tissu vous gène ou semble mal perçu. Pensez à des taies d’oreiller qui peuvent aussi servir de papier cadeau ou un vieux jean pour une bouteille de vin !

Bref la seule contrainte pour consommer différemment c’est l’organisation en amont. Mais faire un cadeau à ceux qu’on aime ne devrait jamais se faire au pas de course à la dernière minute pour se jeter sur le premier cadeau que l’on croise … Alors si on prend la peine de vraiment s’investir dans cet acte d’offrir et de faire plaisir, on allège non seulement le porte-monnaie, on gagne du temps pour créer chez soi, et on change notre façon de consommer.

J’espère que cet article vous aura donné des idées. N’hésitez pas à me laisser en commentaire vos idées ! J’aime toujours autant lire vos astuces !

Et vous, vous prévoyez quoi pour un noël + responsable ?

 

LA PAUSE FEMININE, MANGER

Rencontrer un naturopathe : pour retrouver l’équilibre naturel de son corps

 

Dans l’optique de repartir sur de bonnes bases à la rentrée, j’ai consulté, avant les vacances, une naturopathe. Une quoi ?

Le naturopathe est une peu comme un « éducateur de santé » il donne des clefs, à l’aide de différentes techniques naturelle comme la psychologie (gestion du psycho émotionnel, relaxation…), l’alimentation, l’activité physique, les pratiques manuelles (massage), l’utilisation des plantes (aromathérapie, phytothérapie…), l’hydrologie (l’eau sous différentes forme interne/externe), les techniques réflexes (réflexologie auriculaire, palmaires…)…

Le naturopathe pioche dans ses différentes techniques afin de rééquilibrer l’organisme dans sa globalité dans le but d’optimiser sa santé.

Bref on parle vraiment d’une reprise en main globale avec un but de rééquilibrage du corps dans son ensemble : esprit sain, corps sain, toussa toussa.

Oui mais concrètement comment cela se présente ?

Un premier rendez-vous permet de faire connaissance et de poser les aspects de sa santé que l’on souhaite améliorer. Cela peut être des problèmes de sommeil, de poids, de fatigue chronique, gestion du stress, problème de digestion …

Dans mon cas, c’était surtout trouver ce qui clochait dans mon alimentation et comment rééquilibrer ma façon de me nourrir tout au long de la journée : car concrètement je ne mange pas en grosses quantités, je ne mange pas gras, mais je ne maigris pas et même je grossis !

img_0034

Clairement ce premier rendez-vous, c’est aussi la prise de conscience des erreurs commises grâce à un questionnaire très pointu sur toutes nos habitudes quotidiennes. La naturopathe met en évidence les disfonctionnements mais aussi des choses plus anodines qui peuvent avoir leur importance.

Cela dure environ 1h30 et dès ce premier rendez-vous, on repart avec un bilan et une liste de conseils simples, établis AVEC la naturopathe (si cela nous semble impossible à mettre en place alors on trouve une autre solution ENSEMBLE ).

Je vous avoue que le contact a été facile car ma naturopathe est aussi ma cousine. Pour mieux vous la présenter, elle s’est prêtée au jeu des questions-réponses.

Voici l’interview de ma naturopathe :

Bonjour, qui es-tu, pourquoi la naturopathie, comment ? dis nous tout !

Je m’appelle Eva Dulile, j’ai 32 ans, je suis naturopathe depuis juillet 2015, et pratique depuis septembre 2015 à mon domicile sur Bordeaux centre et depuis mai 2016 en cabinet (Bordeaux centre), les lundis pour le moment. J’ai été formé au Collège de Naturopathie Rénovée à Rochefort. Ma formation a duré 3 ans et demi, et je me considère en formation perpétuelle car je participe régulièrement à des conférences, des colloques afin de me ternir au courant de tout ce qui se passe dans ce domaine. Je suis aussi mon premier « cobaye » et aime à tester régulièrement les techniques que je propose à mes consultants ; alimentation, lavement, bougie auriculaire, compléments alimentaires, relaxation, yoga, pilates, sauna, jus, mono diète, fleurs de Bach, sophrologie… Tout cela fait partie de mon quotidien. Je rencontre régulièrement d’autres thérapeutes (acupuncteur, masseur, kinésiologue, ostéopathe… afin de tester leurs techniques  pour pouvoir être à même de conseiller à mon tour ces techniques à mes consultants.

12782046_1054939284552531_306039211_n

Quels sont tes projets pour faire évoluer ta pratique ?

J’ai le projet de me former aux massages afin d’élargir mes compétences et d’offrir à mes consultants des soins appropriés et complémentaires. C’est un métier passionnant, ou l’humain est au centre et c’est ce qui m’intéresse énormément. J’accorde beaucoup d’importance à la psychologie et tient à ce que chaque individu puisse trouver dans nos échanges un espace de liberté ou tout les sujets peuvent être abordés, sans jugement et avec bienveillance et compréhension. Chaque personne que je reçois est différente et vient pour aller mieux, pour se connaître, pour s’enrichir et apprendre à développer son bien être. Une consultation prend du temps mais c’est aussi un temps qu’on prend pour soi et qu’on s’offre et c’est là le premier pas dans la prise en charge de sa santé !

Quel est le meilleur moment pour consulter un naturopathe ?

 N’importe lequel, le mieux évidemment serait de consulter avant que les troubles apparaissent, et surtout quand chaque personne est prête à modifier ses habitudes alimentaires et de vie. Sans réelle envie, les résultats seront peu probant puisqu’il faut réellement vouloir changer les choses. Si tu veux une période précise je dirais septembre ou janvier pour ma part, car nous sommes conditionnées pour modifier nos comportements et faire des efforts à ces moments de l’année. En septembre, l’été est fini on est prêt à mettre en place de nouvelles habitudes, on veut préparer la rentrée, l’automne et surtout vivre au mieux les mois d’hiver tant sur le plan physique que psychologique. Janvier est un peu le mois des bonnes résolutions ou on a envie de faire table rase des mauvaises habitudes et surtout d’éliminer les excès des fêtes!

Quelles sont les erreurs que tu constates le plus ?

Il n’y a pas vraiment d’erreur à proprement parler juste des mauvaises informations qui circulent et face à celles ci les gens sont un peu perdus. Les produits laitiers, de la viande à chaque repas, des repas très copieux, la prise de sucre raffinée en permanence, la prise de café pour se rebooster (alors que c’est le contraire qu’il se passe), le manque d’hydratation, le manque d’activité physique, le manque de sommeil réparateur… sont les choses que je constate le plus. Chacun à l’impression de bien faire parce qu’il a lu telle ou telle chose, cependant même si il existe des règles de base, ce qui est bon pour l’un ne le sera pas pour l’autre! 

 Quels sont les résultats que tu observes ?

 Les résultats sont avant tout personnels, je constate simplement que des personnes arrivent peu à peu à mettre mes conseils en pratiques et y trouvent leur compte. Le mieux serait de consulter 3 fois dans une année pour pouvoir avoir de réel résultat sur le long terme. Cela prend du temps de modifier ses habitudes et c’est un travail au quotidien qui sera vécu différemment pour chacun. Pour le moment quand j’entend (je dors mieux, ou je me sens moins lourde après tel repas, j’ai une meilleure mine, j’ai moins de ballonnements…) ça me fait toujours plaisir et ce sont des remarques très positives, qui motivent à poursuivre ce qui a été mis en place. Déjà de passer la porte d’un naturopathe c’est déjà pas mal, cela signifie que l’on s’intéresse à soi, que l’on souhaite aller mieux et c’est déjà le premier pas dans la démarche.

 Et vous, ça vous tente ?

Pour ma part, je vous ferais un bilan d’ici quelques mois 😉

img_0003

Eva Dulile -Naturopathe 06.15.22.23.62

evadulile@gmail.com

Si cela vous intéresse : 10% de réduction sur la première consultation aux lectrices de P’tea potes, il suffira de dire à Eva Dulile -Naturopathe que vous venez de la part de Lydie ou de P’tea potes !

N’hésitez pas à consulter sa page Facebook pour des petits conseils au quotidien !

11046455_10206232873570466_5334558338595416641_o