Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE

S’autoriser à renouer avec la créativité et la création : créer le meilleur de soi

Grâce à mon bullet journal, il y a 2-3 ans, j’ai commencé par me remettre à dessiner …

D’abord des façades, puis des petits moments des vacances dans mon carnet de voyage.

Et j’ai essayé de me mettre à l’aquarelle pour me détendre.

Bien sûr à chaque fois ce sont des instants fugaces, cela ne dure ni un après-midi ni des heures, mais en une demi-heure je me sens ressourcer.

J’ai longtemps dit que je n’avais pas le temps, car pour moi, dessiner ou peindre, cela demandait beaucoup de temps : il fallait s’installer à une table, et sortir son matériel, et être équipé.

Je n’avais jamais ce qu’il fallait ou bien il me manquait des feuilles ou je ne savais pas sur quel carnet me lancer …

Je mettais un temps considérable à réfléchir à ce que j’allais dessiner ou peindre.

Ensuite je tournais autour du pot … de peinture, sans oser commencer, de peur de rater, de ne pas assez bien faire, de me décevoir, de perdre mon temps.

Bref je me mettais la pression, je me trouvais des excuses, et je finissais par me gâcher le plaisir et ensuite mon cerveau devait garder ces angoisses et ce stress, puisque je n’avais plus envie de m’y mettre et les arguments « contre » tournaient en boucle.

Puis en bonne élève disciplinée, j’ai décidé de m’offrir un livre pour « apprendre » à dessiner, ou peindre, pour trouver des techniques qui me feraient progresser, pour me « former » : ainsi j’allais légitimer ce temps que je m’accordais, comme une nouvelle corde à mon arc.

J’ai donc à nouveau perdu un après-midi en rayon artistique, à la recherche DU livre qui ferait que j’allais pouvoir enfin m’autoriser à passer un moment en tête-à-tête avec moi-même pour autre chose que juste « un loisir ».

Car oui c’est bien connu, un moment pour soi à ne rien faire de concret, c’est du gâchis ! (vous l’entendez la voix de la culpabilité ? de la femme overbookée ? de la mère qui vole des minutes pour elle au lieu d’être avec ses enfants à jouer ?)

Je n’ai rien trouvé sur les techniques ou les pas-à-pas de dessin ou peinture ou plutôt j’ai erré entre la multitude d’offres sans trouver mon bonheur, mais je suis tombée nez à nez avec un livre esseulé, un seul exemplaire qui m’attendait, sous une pile un peu isolé, un livre canadien : Créer le meilleur de soi de Manon Lavoie.

Je l’ai feuilleté très peu, mais sa couverture, son titre et les quelques mots glanés sur les chapitres ont fini de me convaincre.

C’était le livre que j’attendais pour m’autoriser à créer et arrêter de procrastiner ces moments ou me trouver des excuses pour les enfouir bien loin en moi.

Le coût (une trentaine d’euros) m’a d’abord fait hésiter, mais je peux vous dire qu’il vaut chaque euro et qu’il regorge de photos apaisantes, et de bons conseils.

263 pages de douceur.

C’est un voyage intérieur, un thé avec une amie, une déculpabilisation, des suggestions de différentes façons de mettre de la créativité ou de s’octroyer des moments pour lâcher prise sur la toile, sur un carnet ou même dans le tissu.

Des citations, des idées concrètes pour s’inspirer sur de petits projets créatifs qui font du bien, qui permettent aussi de mieux se connaitre, de poser sur papier, toile ou tout support, des intentions, des colères, des joies.

Car créer c’est aussi sortir une part de soi que parfois on ne sait pas où mettre.

Fin des mauvaises excuses : on rassemble dans une trousse une petite palette, un crayon, une gomme, un pinceau, un stylo feutre, un bout de torchon, un pinceau à réservoir, quelques feuilles aquarelles, un petit carnet.







On n’a pas besoin de plus pour s’amuser !

Oui il y a toujours des palettes + grandes, + complètes, oui il y a toujours de nouveaux coloris ou feutres + sympas …

mais au final l’essentiel n’est pas d’avoir des tonnes de matériel mais de s’en servir 😉

Alors quand on a un quart d’heure devant soi, ou qu’on veut décompresser pendant une vingtaine de minutes (pas plus longtemps qu’un épisode de Friends :-)) : on sort sa trousse et on est prêt à créer !

Idem, on arrête de vouloir un résultat parfait, on arrête de se dire qu’on ne sait pas quoi dessiner ou peindre, tout est sujet à s’évader : un oiseau qui passe devant la fenêtre, la tasse de thé qui est posée sur la table, une fleur qui fane dans le vase, une citation lue sur instagram le matin …

On recherche juste un moment de détente qui nous fait du bien : pas un dessin impeccable ou une représentation sans défaut !

Si on arrive à un résultat satisfaisant, tant mieux, sinon tant pis !

Parfois on trouve du mignon et du beau dans nos propres créations car ils représentent un moment agréable : tout simplement !

Et si on fait un truc moche, ce sera quand même notre truc moche à nous 😉

Ce livre m’a vraiment ouvert les yeux sur mon besoin de ses bulles créatives et sur le fait que je ne me les autorisais pas et que je trouvais toutes les raisons du monde de repousser ses parenthèses dans le quotidien.

C’est un moment de méditation, où je ne pense à rien d’autre et cela fait un bien fou !

En ce sens, le visionboard ou tableau de visualisation est aussi un bel outil pour s’amuser tout en visualisant ses besoins, envies et projets pour une période ou une année à venir !

Phrases inspirantes et illustrations ou photos permettent de garder un oeil sur ce qui vous inspirent et vous animent !

Et vous, vous prenez du temps pour vous ? Qu’est ce qui vous détend ? Quel est le dernier livre créatif qui vous a aidé à avancer ?

Publicités
Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE

6 mois de bullet journal : bilan d’un carnet qui aide à s’organiser et bien plus encore !

En Novembre je vous racontais que j’avais adopté la technique du Bullet Journal : un carnet qui regroupe la fonction d’agenda mais aussi de suivi de projets, de compilation de listes de souhaits en tout genre, de carnet de voyage aussi parfois …

Si tu veux te lancer dans l’aventure, tu peux lire mon premier article sur le sujet pour démarrer sans stress cet outil qui change la vie, même si le plus dur sera sans doute de choisir ton carnet 😉

Voici aujourd’hui venu le bilan de ces 6 mois avec cette nouvelle aide d’organisation et son évolution :

Avantages :

  • J’ai enfin tout avec moi : ma liste de livres à lire quand je vais emprunter des bouquins à ma médiathèque, mon agenda, ma page de dessin en cours quand j’ai envie de me poser 5 minutes, une liste de projets que je peux étoffer quand j’ai une nouvelle idée, et tout un tas de liste que je peux reprendre sans avoir à les chercher ou à penser à prendre le carnet correspondant

  • Le sommaire me sert vraiment pour retrouver mes listes enchevêtrées d’un seul coup d’oeil
  • Je peux imbriquer toutes les facettes de ma vie : maman, entrepreneure, blogueuse, et mes projets en tout genre, comme mon suivi sport (hum hum) ou des réseaux sociaux. Cela me permet de voir l’évolution et aussi de consacrer plus de temps sur le domaine qui va moins bien certains mois. Ainsi je peux rectifier le tir en cours d’année et prendre conscience de ce que je fais vraiment pour améliorer (ou pas) tel domaine.

  • Je peux vraiment anticiper et prévoir en me notant des rappels ou des deadlines avant le jour J, avec des renvois sur une date ou une liste.

  • Je ne perds plus les petites listes volantes que ce soit pour préparer un sac de voyage avec ce que je dois emmener ( je me fais une liste pour ça dans mon bujo qui me servira en plus pour de futurs déplacements sans avoir à la refaire à chaque fois), pour des idées menus ou des rituels de tri ou ménage qui reviennent parfois.
  • Je développe ma créativité en cherchant à améliorer l’esthétique de mes pages mais surtout en ayant pas à me rappeler de choses écrites désormais, en ayant plus peur de laisser partir une idée sans l’avoir classer au bon endroit, je peux me consacrer à rêver à de nouvelles idées 😉

  • Je me fais des souvenirs avec des petites pages dessin sur mes voyages, escapades, moments et ça, j’avoue que c’est un des aspects que j’aime le plus. Je renoue avec le dessin, la peinture, les tampons … bref je retrouve les sensations que j’avais étant plus jeune et même enfant à remplir des carnets avec mes feutres et pinceaux !

 

A améliorer :

  • M’en tenir à peu de matériel : à vouloir toujours embellir, je finis par vouloir + de crayons, de feutres, de fioritures, pour me détourner de l’essence même de ce carnet. Donc tout mon matériel doit tenir uniquement dans cette trousse toute belle personnalisée sur Smartphoto avec une photo de nos parapluies arc-en-ciel Tiger, souvenir de notre escapade à Bilbao !

  • Tester un carnet au grammage papier + épais pour éviter que les feutres ne transpercent ou que l’on voit en transparence. De manière générale cela n’est pas gênant mais pour certains dessins ou listes, j’ai eu le cas où cela me posait souci. Actuellement j’ai le Leuchtturm 1917 : mais je lorgne sur d’autres modèles tels que le Rhodia, le scribble ou tout autre modèle qui me permettrait cela.




  • Tester de nouveaux feutres : les Stabilo sont très bien, mais j’ai aussi envie d’essayer des marques comme les fameux Staedler, FaberCastell ou Tombow dont j’entends beaucoup parler.


  • Quand mon carnet va être terminé, mes listes ne le seront peut-être pas … du coup je vais devoir en recopier certaines. Perte de temps, et surtout frustration lorsque celles-ci sont devenues une habitude visuelle pour retrouver la page encore plus facilement. Du coup je songe à une autre option … dont je vous parle très vite 😉

Et toi, y’a quoi dans ton Bullet Journal ? Il est comment ?

Tu peux trouver mon tableau pinterest sur le BuJo ici et me suivre sur instagram par là 😉

 

DECO, DIY tutos brico

DIY Un porte-bijou tendance : recycler une caisse de vin pour sa salle de bain !

J’ai toujours aimé créer, bricoler, repeindre, et détourner.

Quand certains ne voient qu’une fonction à un objet, j’en vois 3 et j’imagine dans d’autres couleurs ou dans d’autres pièces de la maison, comment leur donner une seconde vie ou les embellir.

Alors quand le site Toutlevin m’a proposée de rédiger des tutos bricolage sur le thème du recyclage du matériel autour du vin, j’y ai vu un challenge formidable mais aussi une façon de pouvoir m’éclater dans cette partie créative manuelle que j’ai toujours pratiquée.

Ce mois-ci on prépare la fête des mères !

Oui on peut gâter sa maman avec un cadeau pas cher, fait main, et qui fera un sacré effet car on peut le personnaliser à volonté !

Bijou + vin = le combo parfait pour une maman comblée, non ? (ah toutes les mamans ne sont pas comme moi ? 😉 )

On va donc trouver une façon originale et ultra simple d’accrocher les colliers !

Temps : 20 min (+1h de séchage minimum)

Coût : entre 3 et 12 euros

Matériel :

  • Une caisse de vin
  • Des petits crochets
  • Une bombe de peinture ou des restes de peinture
  • Un tournevis et une vis

Dépoussiérer la caisse de vin pour que la peinture puisse bien adhérer et préparer votre zone de travail en la protégeant des projections.

Bomber avec de la peinture en bombe ou peindre la caisse.

A vous de choisir le rendu : totalement opaque et lissé, ou plutôt effet vieilli à la chaux …

N’hésitez pas à passer plusieurs couches pour obtenir la couleur que vous souhaitez, laissez bien sécher entre chaque couche.

Vous pouvez également personnaliser en créant des motifs géométriques ou prévoir des emplacements pour des stickers.

Préparer la position de vos crochets.

Faciliter le vissage des crochets en préparant des trous à l’aide d’une vis et d’un tournevis, ainsi vos crochets se visseront parfaitement et sans difficulté.

Visser vos crochets : Varier les positions pour que les colliers qui y seront accrochés soient mieux en valeur et pour la praticité.

Personnaliser en dernière minute avec des photos de ses enfants chéris (ou de son acteur ou chanteur préféré 😉 )

Voilà vous n’avez plus qu’à lui offrir avec une bonne bouteille de vins et un collier et elle sera comblée.

Une vraie vitrine de bijoutier tout en récup’, c’est pas top ?

Si Maman a aussi beaucoup trop de boucles d’oreilles à ranger, vous pouvez compléter ce tuto DIY avec celui présent sur ToutleVin : un porte-bijou avec une étampe.

Toujours aussi facile pour beaucoup d’effet !

N’hésitez pas à nous montrer vos réalisations en nous envoyant vos photos et commentaires.

Retrouvez également mes autres tutos DIY comme : le plateau apéro !

 

 

BORDEAUX EN FAMILLE, CULTURE, LES ACTIVITES KIDS

Les ateliers « pour créer » de l’Institut Bernard Magrez : un pochoir comme Banksy

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-2

L’institut Bernard Magrez organise régulièrement des expositions artistiques.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-4

Que ce soit de la photographie, des sculptures ou des peintures, chaque fois on découvre de nouveaux artistes et on s’émerveille devant ceux que l’on connait déjà.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-9

Mais saviez-vous qu’ils organisent également des ateliers pour créer ?

Sur le modèle d’un artiste et selon sa technique, on apprend à réaliser sa petite oeuvre personnelle.

Les animations sont aussi variées qu’il y a d’expression d’art.

Apprendre à capter un regard en photo, s’initier au travail à l’encre, ou fabriquer un mobile, chacun y trouvera son compte en fonction de ce qui l’attire et l’inspire.

Ce jour-là, enfants et adultes étaient réunis autour d’un artiste populaire de street art : Banksy.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-11

Mes enfants avaient entendu parler de cet artiste à travers le livre « ils / elles ont changé le monde » (éditions De La martinière Jeunesse).

Ils ont été passionnés par son histoire d’anonymat, d’art de rue, de peinture.

Le choix du thème de notre atelier était donc évident : on découvrirait comment utiliser la technique du pochoir pour faire une peinture à la « Banksy ».

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-14

Après avoir sommairement découvert l’expo et l’oeuvre de Banksy présente, l’animatrice a présenté le matériel disponible pour créer son tableau.

Elle aide sans faire à la place et permet à chacun de fonctionner en toute autonomie.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-32

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-22

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-31

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-39

Tout le matériel est fourni et chacun repart avec son oeuvre.

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-41

Mon fils a donc réalisé un Minion façon Banksy, avec une légère touche Mary Poppins 😉

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-40

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-25

L’atelier dure 1 heure.

Tous les mercredis et dimanches à 15h

tarif adulte 12 euros

Tarifs enfants et adhérents (goûter compris) 10 euros

Renseignements et réservations sur le site de l’Institut Bernard Magrez

atelier-banksy-institut-bernard-magrez-kids-pochoir-streetart-bordeaux-pteapotes-1

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE

La collection : une exposition exclusive à L’institut culturel Bernard Magrez #CONCOURS

C’est au château Labottière que l’institut Bernard Magrez propose désormais, depuis un petit moment, des expositions culturelles et artistiques.

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-26
A partir du 9 novembre 2016 et jusqu’au 14 février 2017, Bernard Magrez livre ici une partie de sa collection personnelle.
Chaque oeuvre a une histoire pour lui, ils les aiment toutes.

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-13
Certaines ont un lien très intime comme les peintures de son regretté ami Bernard Buffet.

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-17

Le lieu est intimiste, les toiles mystérieuses.

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-20  exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-22
D’autres sont avant tout des coups de coeur.

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-3
« J’aimerais que les gens qui viendront visiter ressentent certains des sentiments que j’ai pu ressentir devant ces oeuvres. Chacun y trouvera, je pense, au moins une qui lui parlera. » nous explique Bernard Magrez, le soir du vernissage.

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-1

Une belle rencontre d’un homme passionné (photo by Modalizaphoto : Merci ❤ )

14996319_10210866437234805_1223193461_n
Il est vrai que lorsque l’on parcourt les salles on y retrouve des artistes très connus comme Andy Warhol, des très populaires comme avec le street art de Banksy ou Misstic …

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-4

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-21

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-19
Les photographies de JR exposées dans la serre ont aussi une résonnance.
Une installation d’Agnès Varda apporte une dimension vivante à toutes ces oeuvres.

Fan inconditionnelle de Bernard Buffet, je ne peux que vous conseiller d’aller admirer ses tableaux exclusifs.

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-16
Une exposition sur l’artiste a lieu également à Paris au musée des Arts modernes de la ville jusqu’au 26 Février 2017.

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-23

Pour découvrir La Collection : mardi de 16h-21h, du mercredi au dimanche 13h-18h. Tarif plein : 8 euros, tarif réduit 6 euros.

Mais comme j’ai envie de vous gâter, je vous propose de gagner 2 entrées gratuites !

#CONCOURS TERMINé : Le gagnant est Mummyaddict ! Contacte moi par mail pteapotes@free.fr

Pour gagner 2 entrées gratuites, c’est simple : Tu mets en commentaire ton artiste préféré !

Tu peux aussi aller liker Les P’tea potes sur Facebook, Instagram ou Twitter, et partager mais c’est juste pour le plaisir 😉

Tirage au sort parmi les commentaires mardi 15 novembre au soir !

Bonne Chance !

 

Institut Culturel Bernard Magrez 16 rue de Tivoli 33000 Bordeaux 05.56.81.72.77

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-2

exposition-expo-bernard-magrez-institut-art-bordeaux-buffet-andy-warhol-misstic-banksy-jr-photographie-peinture-9

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

L’exposition Transfert dans l’ancien Virgin Megastore à Bordeaux : 6 bonnes raisons d’y aller

Une exposition pas comme les autres a pris place voilà plusieurs semaines près de la place Gambetta au centre de Bordeaux.

L’expo Transfert 6 propose une multitude d’oeuvres Street art à découvrir tranquillement.

Pourquoi y aller ?

  1. Parce que l’expo se tient dans les bâtiments de l’ancien Virgin Megastore et si comme moi vous avez grandi dans les années 80-90 à Bordeaux, vous êtes peut-être nostalgique de vos après-midis musique où vous arpentiez les rayons pour le dernier CD à la mode ou venir voir un artiste en Showcase ! Le lieu revit d’une très belle manière et on se régale de monter à nouveau ses grands escaliers avec la vue sur son ascenseur de verre.

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (2)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (8)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (15)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (20)

 

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (30)      IMG_9642

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (32)

2. Parce que les oeuvres sont accessibles : du street art c’est de la couleur, c’est ce que chacun veut y voir, c’est sans prise de tête et cela ne demande quasiment aucune culture ou connaissance. C’est uniquement du feeling : on aime ou on aime pas. A vous d’expliquer ensuite pourquoi 😉

IMG_9645

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (23)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (27)

3. Parce que c’est varié : donc forcément il y aura une peinture qui retiendra + votre attention, une qui ne vous emballera pas du tout, un étage qui vous émerveillera, une installation qui vous dérangera … mais vous ne serez pas indifférent !

IMG_9644

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (37)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (24)

4. Parce que c’est pour toute la famille : même les enfants peuvent y trouver leur compte ! Une oeuvre « pays des merveilles  » ça parle même aux plus petits. Les couleurs et les formes se répondent et je suis sûre qu’ils vous épateront à voir ce que vous, vous ne voyez pas ! Bref n’hésitez pas à les amener … et leur expliquer qu’avant ici, papa et maman venaient y acheter des CD 😉

IMG_9657

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (38)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (40)

5. Parce que c’est gratuit et que vous pouvez y passer le temps que vous le souhaitez. Rapidement avec des petits impatients, plus lentement en amoureux, des heures pour rêver seul ! Des soirées et des afterworks y sont également organisés (payants)

transfert-expo-exposition-street-art-ancien-virgin-megastore-bordeaux-gambetta-place (7)

IMG_9641

6. Parce que c’est éphémère et que cela se termine bientôt : on en profite vite avant qu’un autre projet vienne transformer à nouveau ce lieu !

IMG_9658

Expo Transfert 6

Place Gambetta , ancien Virgin Mégastore

HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

13 choses qui prouvent que tu bosses en Petite enfance, en école maternelle ou avec des enfants en bas âge

Tu sais que tu bosses en secteur petite enfance ou avec des enfants quand …

 

  • tu as un teint hâlé dès le mois de mai grâce aux surveillances au jardin d’enfant, dans la cour de l’école ou goûter extérieur

 

  • tu demandes toutes les 5 minutes si quelqu’un a envie de faire pipi même en soirée avec des potes

  • tu cherches des doudous la nuit dans tes rêves , et ton cauchemar c’est de ne pas les retrouver

 

  • tu connais la vie de tous les parents du quartier car les enfants te racontent toutes les anecdotes (« maman a vomi ce week-end car elle avait trop bu », « papa pue des pieds et ronfle », « ma grande soeur a dormi dans le même lit que son amoureux » …)

 

  • tu comptes toujours jusqu’à 3 avant de t’énerver contre ton mari ou tes amis

 

  • tu es capable de dire mieux que les médecins quand débute une épidémie de grippe ou de gastro (d’ailleurs tu te fais vomir dessus au moins une fois par semaine)

  • ta plus grande peur dans la vie : chopper des poux

 

  • tu es au courant des dernières tendances en matière de dessin animé branché ou de jeux de cour de récré

 

  • tu as perdu quelques pourcentages d’audition à cause du bruit mais ta vision s’est améliorée pour apercevoir le petit malin qui se cache dans la cabane du fond de la cour

 

  • tu offres à tout le monde le coupe pomme Ikea tellement cela a changé ta vie pendant les goûters collectifs des petites sections

  • tu as toujours un peu de pâte à modeler ou de peinture sous les ongles malgré tes 150 lavages de main par jour

 

  • Tu connais toutes les comptines avec leur geste, bien sur !

  • tu récupères TOUJOURS les rouleaux de PQ vides même chez les potes, en vue des cadeaux créatifs de fête des mères, carnaval, noël