DIY tutos brico

DIY kdo fait maison : le kit à rhum arrangé dans une bouteille à offrir ! + printables

Comme chaque année, je cherche une nouvelle idée pour offrir un cadeau fait maison aux instit’ mais aussi aux amis.

Retrouvez d’ailleurs tous nos kdos DIY :

J’ai eu une illumination au détour d’une dégustation de rhum arrangé et il ne restait plus qu’à concrétiser ma vision avec des ingrédients secs qui permettraient d’être conservés jusqu’à utilisation.

Voici donc la recette et la marche à suivre pour un litre de préparation, il vous faut :

  • une bouteille vide propre et sèche (tu peux en acheter chez Ikéa, mais pour ma part je recycle nos bouteilles de jus d’orange en verre 😉
  • 50 à 70 g de sucre cassonnade
  • 2 bâtons de cannelle
  • une cuillère à soupe de citronnelle
  • une cuillère à soupe d’écorce d’orange (à faire sécher vous-même ou au rayon épices)
  • 1 gousse de vanille (penser à dire de faire une entaille avant d’ajouter le rhum pour que la vanille se diffuse)
  • 5 clous de girofle
  • 3 étoiles de badiane (anis étoilé)

Mettez tous les ingrédients.

Imprimez et collez l’étiquette ci-dessous que j’ai créé pour vous !

Offrez avec une bouteille de rhum de votre choix que vous pourrez emballer dans ce pochon fait maison en recyclant vos vieux jeans ! 😉

Et voilà il ne vous reste plus qu’à récolter les remerciements et à venir me dire si le rhum était bon 😉

Sinon tu peux toujours faire un porte-bijou avec une caisse de vin …

Publicités
DIY tutos brico, ZERO DECHET

Quoi faire avec ses vieux jeans troués ? Un porte bouteille pour offrir un bon vin en cadeau #idée1

La fête des pères approche et même si on a déjà eu pas mal d’idées les années précédentes on essaie de se renouveler.

On a eu un gros succès avec le mug à cake, avec le sirop de menthe maison.

Cette année on a décidé de la jouer simple et efficace en offrant une bouteille de vin (une valeur sûre chez nous pour un cadeau toujours apprécié 😉 )

Oui mais on voulait tout miser sur l’emballage et si tu nous connais, tu te doutes que le papier cadeau n’est pas envisageable …

Heureusement j’ai pris 6 kg (oui oui c’est une cata) et deux de mes jeans se sont usés atrocement entre les jambes ( ceux qui ne connaissent pas cette usure prématurée, je vous hais !). Après tentative de raccommodage, j’ai déclaré forfait mais je ne voulais pas jeter mon Levis !!!

Alors voici pour toi, le tuto ultra fastoche pour recycler tes vieux jeans troués tout en offrant un cadeau sympa à papa :

Tu n’as besoin que de ça :

  • poser à plat le jean
  • prendre une bouteille pour mesurer la taille idéale (prévoir une marge pour la couture du fond)
  • Couper au niveau des chevilles pour garder la couture du bas de jambes qui servira pour le haut de la bouteille

  • coudre ou comme ici, coller (avec de la colle spéciale tissu) le fond sur l’envers

  • retourner ton ouvrage
  • y glisser une bonne bouteille

  • ajouter un joli ruban  

 

Et voilà un upcycling zéro déchet pour recycler ce tissu super solide !

Pour le reste du jean, pas de panique, on ne va pas le jeter non plus !

Je t’ai réservé un autre DIY super facile 😉 Alors restes connecté : sur Instagram, Facebook et Pinterest !

HUMEURS HUMOUR, ZERO DECHET

2.5 km,18 paquets : l’invisible du quotidien

Cette photo s’intitule 2.5 km, 18 paquets.

Non elle ne parle pas d’une énième campagne pour l’arrêt du tabac ou le cancer des poumons. Non je n’ai pas réussi à fumer 18 paquets en 2.5 km de marche. Non c’est juste une photo personnelle (même pas artistique ni instagrammable) que j’ai prise à la fin d’une de mes sorties où à la base j’étais partie pour courir.

Dès les premiers mètres j’ai aperçu 2 paquets. Je me suis dit que je n’y faisais même plus attention quand je courrais et j’ai poursuivi ma route en me disant que je les ramasserai au retour.

Plus loin un 3ème paquet. J’ai donc commencé ma petite cueillette en ramassant sur ma ligne droite tous les paquets de cigarette que je croisais.

(pas du tout efficace pour le cardio on en conviendra, mais redoutable sur les cuisses, vu que tu te plies tous les 130 mètres environ, car je n’ai pas le CAPES de maths, mais 18 paquets sur 2.5 km ça fait à peu près ça )

J’aimerais te dire que j’en ai ajouté pour que la photo soit plus parlante, mais le pire c’est que je ne me suis même pas baissée jusqu’aux fossés où j’en ai vu, que je n’ai pas rampé sous les buissons où j’en apercevais et même je vais te dire : je n’ai fait qu’un seul côté de cette route, même pas qualifiable comme très passante, dans un quartier plutôt résidentiel.

Donc ce que tu vois c’est la partie visible, la plus proche de nos yeux, mais qu’on ne voit même plus.

2.5 km : c’est rien, non ? Enfin en terme de sport on peut pas dire que ce soit une vraie performance, pas vrai ? Mais revenir les mains chargées de tous ces paquets vides (euh les gars, vérifiez un minimum avant de jeter dans la nature, j’ai quand même récupérer une cigarette, la moitié d’un paquet de tabac à rouler plein et une … boulette 😉 c’est au-delà du sprint.

Alors pour que nos amis fumeurs puissent fumer en toute liberté (nous avons besoin que quelqu’un paie toutes ces taxes, autant que ce soit des personnes qui le font de leur plein gré, et chacun fait bien ce qu’il veut. Moi je bois un peu trop, mais c’est en soutien aux vignerons, c’est différent, non ? 😉 ), mais surtout qu’ils puissent jeter leur paquet dans des poubelles, demandons à ajouter à côté de « fumer tue », « et détruit la nature »(ou « rend crade » au choix).

Enfin à tout ceux qui passent beaucoup de temps à me dire pour qui voter dimanche, j’ai envie de leur dire que j’irais voter car c’est mon droit, mais qu’agir est mon devoir et qu’il me parait aujourd’hui bien plus efficace de multiplier les petites actions que de parler pendant des heures (ce que font nos politiques finalement). Utilisez tout ce temps que vous passez à parler de votre candidat préféré à faire des choses réelles, ce sera plus concret et utile pour faire bouger le pays. A notre échelle nous pouvons changer les choses en agissant. Et ne me dites pas « ça ne sert à rien » car si tous nos « ça ne sert à rien » se mettent en action, ça servira à quelque chose.

N’hésite pas à liker, commenter et partager.

 

ZERO DECHET

Réduire ses déchets : Dans la cuisine (partie 1) #zerodechet

Concrètement quand tu veux réduire tes déchets, il faut aussi passer par une phase de tri (attention on ne dit pas de « jeter », mais vendre, donner, recycler …) et une phase d’investissement ou nouvelles habitudes à acquérir pour partir sur du durable ou du moins sur des choses qui t’évitent d’avoir à créer du déchet.

Il y a des choix à faire quand tu dois consommer, et des questions à se poser.

Ce commencement est parfois un peu long, mais on gagne finalement en confort, en temps et en argent ! (si ! si ! beh déjà tu ne paies plus des mètres carrés pour des pièces tellement encombrées que tu n’y vas plus, ou des placards achetés une blinde pour charger de robots ou de produits ménagers que tu n’utilises pas … alors ?? ;-))

Je t’avais déjà parlé de nos premières habitudes venues assez naturellement et qui nous facilitaient même la vie.

Pour que tu réalises que je ne passe pas ma vie à trier dans ma poubelle et que cela ne prend pas forcément beaucoup de temps, voilà comment ça se passe à la maison, pièce par pièce, avec aujourd’hui : LA CUISINE !! Tadam !

  1. Je privilégie l’achat en vrac ou le rechargeable. Pour l’instant je suis assez limitée avec uniquement la biocoop, le marché, le drive fermier et le boucher. J’aimerais pouvoir dire que je trouve tout, mais il y a encore trop de choses que je ne peux pas acheter en vrac ou consigné. Je privilégie les achats dans des bocaux en verre ou bouteille en verre car je peux les réutiliser et/ ou les jeter (le verre est 100% recyclé, c’est un des déchets qui se recycle le mieux si on le jette dans les poubelles verre bien entendu). Je mets le tout dans des bocaux rigolos ou dans de jolies boites. Mon produit vaisselle se re-remplit à la bio coop, mais pour le lave vaisselle il va falloir que je passe à des recettes maison. A Bordeaux tu as La Recharge et l’Epicerie Générale Darwin.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (18)

2. J’ai adopté les gourdes squiz pour les desserts compote (mais tu peux aussi y mettre la soupe) et les goûters en extérieur/pique nique.

zero-dechet-cuisine-reduire-gourde-reutilisable-squiz-enfant-gouter-pique-nique-lavable-design-illustration-londres-london-new-york-reine-angleterre

Attention parenthèse polémique : pourquoi achetez des gourdes encore en plastique, même si elles sont réutilisables ? (sachant qu’elles ne durent pas toute la vie, puisqu’elles sont usables). Pour ma part, je dois entrainer dans mon sillage 2 enfants de 7 et 10 ans, qui même s’ils ont compris la démarche et sont globalement très fiers de l’appliquer, se confrontent régulièrement aux jugements des autres. Moi, adulte, avec mes valeurs et mes choix, je peux tout à fait prendre du recul et expliquer quand on me taquine sur mes pratiques ou mes positions. Mais dans une cour d’école ou une sortie scolaire, cela devient plus compliqué. Alors pour que la transition se fasse en douceur et que leur lien social puisse ne pas souffrir de notre démarche, les gourdes réutilisables sont notre salut ! Et comme nous sommes de vrais citadins, le moindre retour à la simplicité est vécu par les autres comme un acte paysan (au sens le moins noble du terme) voire d’arriéré, alors si on peut leur prouver que réduire ses déchets cela peut être moderne et design, moi je suis pour. Fin de la parenthèse polémique.

zero-dechet-cuisine-reduire-gourde-reutilisable-squiz-enfant-gouter-pique-nique-lavable-design-illustration-londres-london-new-york-reine-angleterre (1)

Je recharge donc mes 4 gourdes avec de la compote maison ou achetée en bocaux. Ma grande kiffe l’illustration New York ultra tendance, et moi je frime avec la reine d’Angleterre 😉 Voyez que le Zéro déchet ça peut être drôlement fun !

Elles vous plaisent mes gourdes Squiz ? Ca vous dit d’en gagner ? 😉

zero-dechet-cuisine-reduire-gourde-reutilisable-squiz-enfant-gouter-pique-nique-lavable-design-illustration-londres-london-new-york-reine-angleterre (3)

 

3. Nous faisons un maximum de gâteaux maison : pour le petit déjeuner et le goûter. C’est clairement avec les paquets de biscuits que les déchets sont les plus importants.

Des cookies, des sablés, des brioches. Certes cela prend un peu plus de temps que de déballer ses Pitchs de 15 emballages plastiques individuels, mais c’est un moment que nous passons ensemble avec les enfants et qui nous prend une heure max, rangement compris pour toute la semaine, voire +.

En plus on maitrise ainsi exactement la quantité de sucre et autres ingrédients : nous savons ce que nous mangeons.

Pour aller au parc ou autre, on embarque nos biscuits dans un tupperware ( celui avec la fameuse phrase de Joey a beaucoup de succès ;-)) : pas plus encombrant qu’un paquet de gâteaux industriels et on ne laisse aucune trace derrière nous !

smartphoto-friends-objet-photo-impression-deco-cuisine-joey-citation-quotes-planche-decouper-lunchbox-boite-conservation-repas-boulot-fun-saint-valention-complice-pteapotes

Mais également pour l’apéro ! On adore nos cookies raclettes, entre autre 😉

IMG_4292

Idem pour les soupes de légumes ! On en fait très souvent : pratique quand certains légumes tirent la tronche, cela évite de gaspiller. Même si chez nous, tous les déchets organiques vont au compost.

4. Le compost donc. Il nous absorbe une grosse quantité de déchets. Quand nous faisons les gâteaux : coquilles d’oeufs. Pour les soupes, les épluchures. Bref quand on regarde une poubelle, c’est déjà plus de la moitié qui peut être réutilisée pour la terre du jardin ou des plantes en pot.

5. Les appareils ménagers : cafetière, théière, bouilloire …

J’ai supprimé la Tassimo et autres cafetières dosettes pour une cafetière à filtre réutilisable non éléctrique. Le seul déchet : le marc de café et le papier emballage kraft du torréfacteur où j’achète le très bon café fraîchement torréfié au poids : le tout va direct au compost. La théière : j’achète du thé en vrac au maximum : j’essaie de ramener mon emballage kraft ou ma boite métallique. Je n’utilise plus de sachet sauf rarement (en voyage par exemple) et s’ils sont sans agrafes et compostables comme par exemple les tisanes du Jardin Bio. Actuellement je me sers encore de ma bouilloire éléctrique dont j’attends l’obsolescence programmée (si j’en crois la durée de vie des 2 dernières et vu mon utilisation intensive, d’ici 6 mois elle est cuite). En relais viendra la bouilloire qui va sur le gaz avec son petit sifflement à l’ancienne. Pas beaucoup moins rapide, et tellement plus chic, non ? 😉

075 IMG_4370

J’ai désormais un compagnon pour faire + vite mes gâteaux et autres brioches : le Kmix de Kenwood ! Je vous en parlerais très bientôt avec nos meilleures recettes de biscuits. Il ne nous quitte plus !

IMG_5181

6. Produits ménagers : comme je l’ai dit plus haut, je peux recharger mon liquide vaisselle à la bio coop, et j’envisage de trouver une recette pour le lave vaisselle. Pour le reste un seul produit à agrémenter ou diluer : le vinaigre blanc ! Il est utilisé dans les écoles car pas du tout nocif et parfaitement efficace ! J’y ajoute quelques gouttes d’huile essentielle de citron, je le mets dans un spray avec de l’eau et le tour est joué. Fini les produits spécial plan de travail ou évier étincelant, un produit tout en un et tout terrain puisqu’il me sert dans les autres pièces !

 

Pour poursuivre notre aventure Réduction des déchets, nous irons dans une autre pièce de la maison : la salle de bain

Mais tu peux aussi regarder la sélection de livres pour parler écologie avec toute la famille dès 4 ans.

lecture-livre-enfant-zero-dechet-famille-ecolo-bio-lanete-vert-environnement-questions-decouverte-petit-grand-adulte-responsable (1)

Et vous quelles sont vos indispensables et astuces dans la cuisine pour réduire vos déchets ?

 

ZERO DECHET

3 livres sur l’environnement pour la famille : être écolo tous ensemble ! #zerodechet

Quand on parle environnement, et que l’on souhaite inculquer à ses enfants les valeurs de protection de la nature et de prise de conscience au quotidien, on ouvre une énorme boite à questions 😉

Leur donner les clefs pour qu’à leur échelle ils se sentent acteur de ce changement, c’est notre rôle de parents et comme tout sujet d’éducation, on ne sait pas toujours comment s’y prendre pour pouvoir les impliquer sans imposer.

Comme bien souvent, c’est par les livres que l’on peut ouvrir des débats et susciter les discussions.

Voici aujourd’hui 3 livres à découvrir en famille de 4 ans à 77 ans (voire au délà, car il n’est jamais trop tard 😉

lecture-livre-enfant-zero-dechet-famille-ecolo-bio-lanete-vert-environnement-questions-decouverte-petit-grand-adulte-responsable (1)

Petits gestes pour la planète de chez Nathan

Ce livre sous forme de questions réponses fait partie d’une très chouette collection documentaire pour les 4-8 ans.

Ici on décrypte les petites actions que les enfants peuvent mettre en place et les comportements à adopter pour protéger sa planète.

On aborde ici le papier recyclé, l’économie d’eau, les boites pour le goûter qui remplacent les poches plastiques, le tri, le compost … en toute simplicité.

Parfait pour les premières sensibilisations !

 

Ecolo en herbe Pour une planète au top de chez De La Martinière Jeunesse

Cet ouvrage s’adresse aux pré-ado et ados qui veulent en apprendre plus et surtout comprendre certains mécanismes.

A quoi est dûe la déforestation ? Pourquoi la mer est-elle si polluée ? Est-on tous concernés ? Auprès de qui peut-on se tourner pour aider ? Comment fabriquer des insecticides bios ? manger plus équilibré et en accord avec les ressources de la planète ? économiser de l’énergie chez soi ? Un livre fort de grandes explications et de petits conseils pour ENFIN se réconcilier avec notre merveilleuse Terre.

Ma fille de 10 ans m’a ainsi appris des choses : hyper intéressant pour elle et pour moi donc 😉

 

Famille (presque) Zéro déchet de chez Thierry Souccar Editions

Ce livre sous forme de manuel illustré à l’humour décapant a tout pour plaire et aider certains réticents à passer à l’action.

Loin de la moralisation, il fait appel à la logique et à la simplicité que chacun devrait voir derrière ce mode de vie de réduction des déchets.

Il aborde les grandes thématiques (les courses, la cuisine, l’hygiène, etc …) sur lesquelles on peut modifier nos habitudes.

Astuces, bon sens, et sens de l’humour, en font un cocktail détonnant pour inspirer le changement.

Moitié BD, moitié mode d’emploi, ce livre est totalement indispensable pour démarrer ou s’améliorer dans le mouvement zéro déchet.

La bible reste Béa Johnson et son livre zéro déchet, mais ce petit bouquin coloré et frais comme un compost du jour, va très vite le détrôner !

 

Je vous avais déjà parlé de nos premiers gestes pour réduire nos déchets qui ont été très vite adoptés et finalement simples à réaliser au quotidien.

Très vite je vous reparlerai de ce que nous avons encore réussi à mettre en place chez nous pour s’améliorer un peu chaque jour sur les questions environnementales.

lecture-livre-enfant-zero-dechet-famille-ecolo-bio-lanete-vert-environnement-questions-decouverte-petit-grand-adulte-responsable (2)

 

DETENTE, Thé Tea

Green Ma : le thé bio bon et beau ! Coup de coeur

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (9)

Parce que le thé m’accompagne chaque jour, dans mes moments de pause de maman, dans mes baisses de moral, dans mes projets à 100 à l’heure.

Il n’y a pas une journée sans thé.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (6)

J’ai découvert récemment la boutique en ligne Green Ma : le concept m’a de suite séduite.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1)

Un thé bio avec un emballage minimaliste, des mélanges gourmands, de la qualité, et de l’éthique.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (4)

J’ai passé une commande avec des valeurs sûres que j’adore de tout temps (Earl Grey, Gingembre citron) puis j’ai tenté de partir un peu à l’aventure avec le Mandarine pamplemousse par exemple, ou le léopard tacheté qui m’attirait beaucoup par sa rareté et sa description.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (15)

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (2)

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (3)

Niveau tisane, la petite Verveine était incontournable pour les soirées sous le plaid à bouquiner.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse

Dès l’ouverture du colis, j’ai su que je venais de découvrir une marque que je suivrais longtemps et qui ne me décevrait pas.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (13)

Toute en simplicité, raffinement, minimalisme, petites attentions et qualité.

Très belle découverte avec le mandarine pamplemousse que je bois volontiers, moi qui ne suis pas fan des thés verts, et que je vois très bien également cet été en thé glacé !

Les emballages sont en verre fumé pour les pots, puis en papier Kraft pour les recharges.

C’est la garantie de 0 pesticide, 0 arôme artificiel, 0 conservateur. Les infusions sont à 80% françaises.

Bref gros coup de coeur pour ces thés totalement addictifs sans additif ! 🙂

Pour découvrir tous leurs produits, rendez-vous sur l’e-shop de GreenMa

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (11)

 

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (5)  green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (7) green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (8)  green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (10)  green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (12)  green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (14)   green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (17) green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (18) green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (19) green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (20)  green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1

 

BEAUTE COSMETO MAKE UP, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

Lamazuna : le kit zéro déchet cosméto pour la salle de bain

On avait déjà parlé de mes habitudes, astuces et petits changements à venir dans mon article Zéro déchet.

Pour aller encore un peu plus loin, j’ai commencé à m’intéresser à une marque montante et engagée dans ce domaine : Lamazuna.

Puis en utilisant l’appli Ask and Shop, avec ma recherche pour du shampooing solide, la boutique Do you speak Français se trouve être revendeur de leurs produits.

J’ai donc pu enfin découvrir et acquérir un magnifique coffret Zéro déchet qui me permet de tester plusieurs produits de leur gamme.

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei (9)

Le coffret est déjà très joli en lui même : une jolie boite en bois que l’on peut garder pour y mettre ses produits pas encore entamés (idéal quand j’achèterai uniquement des « recharges »).

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-oreille (1)

A l’intérieur, il y a un dentifrice solide, un déodorant solide, un shampoing solide et un oriculi (il remplace les cotons tiges pour nettoyer les oreilles).

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei (4)

Coïncidence heureuse : le shampooing est en forme de cannelé, vous noterez les bordelais ?

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei (5)

J’ai également acheté des lingettes lavables, car je n’utilise plus que ça désormais et il m’en manquait quelques-unes pour ne pas être à cours.

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei (3)

Malheureusement je n’adhère pas à la matière de celles-ci. Je vais les conserver pour le dissolvant et enlever le vernis, mais sur mon visage je n’aime pas la sensation de ces lingettes 😦 D’autres ont ils eu la même expérience ?

lamazuna-zero-dechet-coffret-produit-cosmetique-hygiene-beauté-solide-shampooing-deodorant-dentifrice-lingette-demaquillante-lavable-ecolo-eco-durable-reutilisable-oriculi-coton-tige-orei (7)

Pour le reste des produits, voici mon avis après 3 semaines d’utilisation : (notez que ces expèriences sont tout de même très personnelles car chacun à ses besoins selon sa peau, ses spécificités ou soucis particuliers … )

  • le déodorant solide : j’utilise peu de déodorant car je transpire très peu (en même temps vu la tonne d’eau que je bois, je me demande où va toute cette flotte ?? ah oui, bougez pas, je fais pas mal de rétention d’eau, d’où mes chevilles-poteaux !). C’est donc mon mari qui a testé pour vous : il faut une période d’adaptation, et il l’a adopté à la maison, mais trimballe toujours l’ancien déo dans le sac de sport, cela reste pour lui plus pratique, et surtout plus « montrable », je suis déjà contente qu’il ait joué le jeu de tenter… Une fois, le déodorant terminé, pas d’emballage à jeter : Zéro déchet !
  • le shampoing solide pour cheveux normaux : Je suis fan absolue de ce produit ! Mes cheveux sont d’une nature sèche car frisouillis et couleur à répétition, je galère donc dèjà en temps normal pour trouver un shampoing qui hydrate mes cheveux sans les graisser. Ce shampoing c’est vraiment ce que je cherchais : il fait les cheveux doux, il mousse correctement. L’odeur n’est pas dingue comme les ajouts de parfums chimiques que l’on peut trouver dans les shampoings dit normaux, mais je le trouve frais (sapin) et c’est pour moi, un produit adopté ! Une fois terminé, il n’y a aucun emballage à jeter : Zéro déchet ! Apparemment il dure vraiment longtemps (équivalent à 2 bouteilles de shampoing). Et encore c’est la version cheveux normaux : il me tarde donc de pouvoir tester la formule cheveux secs (à l’orange … hum !).
  • le dentifrice solide : il y a une vraie phase d’habitude, car autant en terme de goût que de texture, on a affaire à un changement radical. Passés les premiers jours, je dois dire que je suis satisfaite de ce produit. Une fois terminé, il ne reste que le bâton qui va au compost : zéro déchet !
  • l’oriculi : très pratique, il me correspond bien, car je n’ai jamais aimé les cotons tiges, et j’ai un besoin très modéré niveau nettoyage d’oreilles, donc cette alternative est juste parfaite pour moi ! Pas de coton tiges à jeter, on peut le désinfecter et le réutiliser jusqu’à ce qu’il soit trop abimé, et il pourra alors finir sa vie au compost : zéro déchet !

Voilà donc des produits zéro déchet, fabriqués en France, à la composition 100% naturelle (et même Vegan ).

Bref, ce kit est l’idéal pour pouvoir tester les produits et trouver ceux qui deviendront nos indispensables.

Retrouvez tous les produits sur le site Lamazuna ou dans la boutique Do you speak Français à Bordeaux.