BONS PLANS, CULTURE, Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE

7 conseils pour augmenter le trafic vers ton blog grâce à Pinterest

ou Comment je suis passée de 0 à 656 K visiteurs sur Pinterest en moins d’un mois

Pinterest était un grand mystère pour moi.

J’y passais du temps pour épingler des images dans mes tableaux, j’y piochais des idées décoration pour mes futurs travaux à la maison, des DIY à faire avec les enfants par temps de pluie, des photos de coiffure que je montrais ensuite à la coiffeuse pour avoir la même coupe, des maquillages à reproduire, des recettes pour le quotidien ou les anniversaires, pour imaginer mon futur tatouage

Bref j’utilisais Pinterest pour beaucoup de choses de tous les jours mais je n’avais jamais pris le temps de réfléchir à comment l’utiliser pour le blog.

Puis un jour j’ai décidé que j’allais m’auto-former un peu en fonction des avis, suggestions et procédures que proposaient beaucoup d’autres blogueurs ou professionnels des réseaux sociaux.

J’ai décidé comme toute formation d’y consacrer deux après-midis dans un premier temps pour comprendre l’intérêt, le mécanisme et les enjeux de Pinterest.

La première chose que j’ai faite c’est :

Passer en compte professionnel

Ainsi j’avais accès aux statistiques et on sait l’importance de ces données pour ensuite voir ce qui marche ou pas et surtout si ce que j’allais mettre en place fonctionnerait.

Mettre de l’ordre dans mes tableaux existants

J’ai renommé certains tableaux pour qu’ils soient plus parlants.

J’ai traduit certains mots en anglais (Pinterest m’apporte beaucoup de lecteurs des états-unis), ajouté des synonymes pour que les gens trouvent mes tableaux plus facilement.

J’ai aussi épinglé sur des thèmes qui se rapprochaient de mon contenu blog, et j’ai augmenté le nombre d’épingles dans des tableaux qui étaient quasiment vides.

 Faire des visuels sur mes propres articles

Là j’avoue que j’ai à nouveau consacré 2 après-midi à ce travail créatif mais un peu rébarbatif.

Je suis remontée sur le blog vers les articles qui me semblaient le plus pertinent pour Pinterest : c’est à dire ce que moi-même j’allais y chercher comme les tutos diy, la déco, les astuces zéro déchet, les idées cuisine ou organisation, la vie de maman etc.

J’ai créé des visuels qui incluent le titre de mon article, je les ai placés dans mes contenus, et ensuite je les ai épinglés dans mes tableaux existants sur ces thématiques.

ATTENTION ! Pensez bien à faire en sorte que les images de vos articles soient « épinglables » : la mention Pinterest doit apparaître lorsque l’on survole l’illustration avec la souris. Sinon allez dans vos paramètres de blog pour que votre compte Pinterest soit bien rattaché à votre blog.

Car oui j’avais fait une des pires erreurs : je n’avais même pas épinglé mes propres articles de blog dans mes tableaux d’un thème commun 😉 Pour vous dire que je partais de très loin !

Créer des épingles avec vos propres photos / images

Quand j’illustre un article avec mes photos, je n’en garde qu’une partie et les autres vont à la « corbeille ».

Idem les photos que je publie sur Instagram, par exemple, ne sont que sur ce réseau social la plupart du temps.

J’ai donc créé des épingles avec ces images et visuels en prenant bien soin de les nommer correctement avec des mots clé bien définis, et d’y mettre le lien de mon site ou de mon Instagram.

Cela permet d’obtenir un trafic supplémentaire avec des photos qui ne redirigent pas forcément vers des articles, mais vers mes réseaux ou l’accueil du blog, puisque ce sont des photos qui m’appartiennent.

Consacrer 1 heure par jour environ à Pinterest

On peut choisir de passer 5 min ou 3 heures, mais pour ma part je trouve qu’une heure découpée de manière stratégique sur la journée, fait ses preuves.

Du moins c’est ce que j’ai fait le premier mois pour mon démarrage sur Pinterest.

20 minutes le matin au lever / petit-déjeuner : j’épingle parmi les suggestions ce qui correspond à mes thèmes de tableaux mais également à mes futurs projets ou envies du moment.

20 minutes le midi : en préparant le repas, en prenant mon thé de fin de déjeuner. Vous remarquerez que c’est souvent les recettes qui priment à ce moment-là 😉 ou les coaching sportifs ! 🙂

20 minutes le soir : en regardant les infos, avant manger, après le diner, avant d’aller au lit.

Après tu peux aussi choisir de faire ce travail dans les transports ou dans les salles d’attente. L’essentiel est d’épingler régulièrement des images pertinentes et qui t’inspirent : environ une cinquantaine par jour semble une bonne moyenne.

ATTENTION ! Epingler tout et n’importe quoi n’est pas la solution miracle, et votre Pinterest ne doit pas être qu’un outil stratégique pour générer du trafic vers votre blog. De même il existe des logiciels qui peuvent épingler pour vous, mais je vous déconseille cette méthode car comme tous les « achats de likes ou followers », ce genre de pratique est factice et retombera comme un soufflé dès que vous arrêterez de payer. Le choix de vos épingles doit rester cohérent pour vous, pour votre communauté et pour l’algorithme qui gère ce réseau. Sinon vous serez assimilé à un « robot » et ce sera loin d’être très favorable à vos stats.

Epingler vos nouveaux articles de blog, ré-épingler les anciens, créer des nouveaux tableaux

Une fois le travail de fond effectué, il faudra mettre à jour régulièrement vos tableaux Pinterest avec vos articles de blog et vos visuels, mais aussi créer des sous-tableaux ou de nouveaux tableaux si certaines thématiques vous semblent trop vastes.

J’avais par exemple un seul tableau nommé « Peinture et Dessins », qui rassemblait tout ce qui touchait à ce thème. Je l’ai divisé en plusieurs tableaux pour « ranger » mieux mes épingles : « Aquarelles » pour uniquement ma pratique de l’aquarelle ou des exemples motivants, « Dessins » pour des idées et aussi marche à suivre pour apprendre à dessiner, « Illustrations » pour des dessins et aquarelles que je ne reproduirais pas, qui ne m’apprennent rien dans ma technique mais que je trouve beau pour de futures inspirations.

Idem pour mon tableau « Recettes », que j’ai ensuite divisé en recettes par saison puis par plats (entrée, desserts, brunch etc). Cela me permet de mieux retrouver ce que je cherche et il en est de même pour les personnes qui viennent sur mes tableaux ou qui tapent les mots clé dans la section recherche.

Regarder vos statistiques

En regardant les épingles qui amènent le plus de trafic vers mon blog, je peux ainsi les épingler à nouveau, les mettre en avant, voir ce que les lecteurs aiment le plus sur mon Pinterest, et proposer, si j’en ai envie, du contenu plus récent sur une même thématique ou actualiser des anciens articles.

Pour ma part, cela me pousse à me remettre parfois à des sujets sur lesquels je n’écris pas assez régulièrement alors que je les adore (comme le Bullet Journal par exemple que je pratique au quotidien mais pour lequel je ne fais pas suffisamment d’articles sur son contenu, sa décoration etc ), et qui pourtant m’amènent beaucoup de lecteurs et de nouveaux abonnés.

 

En suivant ces 7 étapes, je suis passée de 0 à 656 K visiteurs en moins d’un mois.

Désormais j’oscille entre 500 et 600 K en étant moins assidue qu’au début, et je suis passée de 20 à 360 abonnés.

Bien entendu, cela a eu un impact sur mon blog et désormais la plus grande provenance de lecteurs arrivent de … Pinterest !

Loin devant Facebook ou Instagram ! Dingue !

Savais-tu que Pinterest pouvait booster le trafic d’un blog ? L’utilises-tu ? Cet article t’a t-il aidé à y voir plus clair ?

N’hésite pas à épingler cet article sur ton tableau Pinterest dédié à ce réseau ou à ton blog et à y revenir + tard 😉

AFTERNOON TEA, Food, MANGER

Les 7 entremetteurs : la pâtisserie, ça se partage !

Ils sont 7, comme les nains de Blanche-Neige ! 7 passionnés qui veulent transmettre leur amour de la patisserie … 7 entremetteurs !

photo-groupe-7-e-credit-photo-nicolas-rabot-red-door

Il leur manquait leur princesse, leur Blanche-Neige pour les pousser à se réunir autour de leur travail et de leurs envies de partage.

Elle c’est Audrey Roit, au parcours atypique mais toujours gourmand, qui a réussi à orchestrer un merveilleux livre de recettes sucrées.

Cet opus rassemble des gâteaux traditionnels revus façon grand pâtissier.

Les fonds recueillis par la vente de ce bel ouvrage permettront d’encadrer des formations pour de futurs pâtissiers, d’animer des ateliers pour les apprentis.

C’est sur la Garonne, entre grand ciel bleu et coucher de soleil d’hiver, que nous avons pu découvrir les différentes spécialités de ces 7 mercenaires de la pâtisserie !

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-2

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-7

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-8

Chacun d’entre eux a sa spécialité et son gâteau signature.

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-1

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-12

Macaron au cannelé de Luc Dorin

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-16

Nicolas Longein et son Paris-Cap-Ferret

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-22

Le canelé by Cyril San Nicolas

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-33

 

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-10

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-18

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-36

Dans le livre, 49 recettes de pâtisseries toutes plus gourmandes les unes que les autres.

livre-7-entremetteurs-recettes-patisseries

Vous pouvez vous procurer le livre des 7 entremetteurs dans les boutiques France Loisirs, Mollat, librairie de la comédie, La machine à lire aussi et autres bonnes librairies 🙂 .

7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-23   7-entremetteurs-patissiers-patisserie-bordeaux-bordelais-croisiere-garonne-livre-cuisine-recettes-gateaux-chou-decouverte-pteapotes-38

Dans le livre, on retrouve la recette de leurs spécialités mais également des classiques revisitées avec de magnifiques photographies !

De quoi se régaler !

Mais au pire, vous pourrez toujours aller directement les acheter dans une de leur pâtisserie 😉

 

 

LA PAUSE FEMININE, MANGER

Rencontrer un naturopathe : pour retrouver l’équilibre naturel de son corps

 

Dans l’optique de repartir sur de bonnes bases à la rentrée, j’ai consulté, avant les vacances, une naturopathe. Une quoi ?

Le naturopathe est une peu comme un « éducateur de santé » il donne des clefs, à l’aide de différentes techniques naturelle comme la psychologie (gestion du psycho émotionnel, relaxation…), l’alimentation, l’activité physique, les pratiques manuelles (massage), l’utilisation des plantes (aromathérapie, phytothérapie…), l’hydrologie (l’eau sous différentes forme interne/externe), les techniques réflexes (réflexologie auriculaire, palmaires…)…

Le naturopathe pioche dans ses différentes techniques afin de rééquilibrer l’organisme dans sa globalité dans le but d’optimiser sa santé.

Bref on parle vraiment d’une reprise en main globale avec un but de rééquilibrage du corps dans son ensemble : esprit sain, corps sain, toussa toussa.

Oui mais concrètement comment cela se présente ?

Un premier rendez-vous permet de faire connaissance et de poser les aspects de sa santé que l’on souhaite améliorer. Cela peut être des problèmes de sommeil, de poids, de fatigue chronique, gestion du stress, problème de digestion …

Dans mon cas, c’était surtout trouver ce qui clochait dans mon alimentation et comment rééquilibrer ma façon de me nourrir tout au long de la journée : car concrètement je ne mange pas en grosses quantités, je ne mange pas gras, mais je ne maigris pas et même je grossis !

img_0034

Clairement ce premier rendez-vous, c’est aussi la prise de conscience des erreurs commises grâce à un questionnaire très pointu sur toutes nos habitudes quotidiennes. La naturopathe met en évidence les disfonctionnements mais aussi des choses plus anodines qui peuvent avoir leur importance.

Cela dure environ 1h30 et dès ce premier rendez-vous, on repart avec un bilan et une liste de conseils simples, établis AVEC la naturopathe (si cela nous semble impossible à mettre en place alors on trouve une autre solution ENSEMBLE ).

Je vous avoue que le contact a été facile car ma naturopathe est aussi ma cousine. Pour mieux vous la présenter, elle s’est prêtée au jeu des questions-réponses.

Voici l’interview de ma naturopathe :

Bonjour, qui es-tu, pourquoi la naturopathie, comment ? dis nous tout !

Je m’appelle Eva Dulile, j’ai 32 ans, je suis naturopathe depuis juillet 2015, et pratique depuis septembre 2015 à mon domicile sur Bordeaux centre et depuis mai 2016 en cabinet (Bordeaux centre), les lundis pour le moment. J’ai été formé au Collège de Naturopathie Rénovée à Rochefort. Ma formation a duré 3 ans et demi, et je me considère en formation perpétuelle car je participe régulièrement à des conférences, des colloques afin de me ternir au courant de tout ce qui se passe dans ce domaine. Je suis aussi mon premier « cobaye » et aime à tester régulièrement les techniques que je propose à mes consultants ; alimentation, lavement, bougie auriculaire, compléments alimentaires, relaxation, yoga, pilates, sauna, jus, mono diète, fleurs de Bach, sophrologie… Tout cela fait partie de mon quotidien. Je rencontre régulièrement d’autres thérapeutes (acupuncteur, masseur, kinésiologue, ostéopathe… afin de tester leurs techniques  pour pouvoir être à même de conseiller à mon tour ces techniques à mes consultants.

12782046_1054939284552531_306039211_n

Quels sont tes projets pour faire évoluer ta pratique ?

J’ai le projet de me former aux massages afin d’élargir mes compétences et d’offrir à mes consultants des soins appropriés et complémentaires. C’est un métier passionnant, ou l’humain est au centre et c’est ce qui m’intéresse énormément. J’accorde beaucoup d’importance à la psychologie et tient à ce que chaque individu puisse trouver dans nos échanges un espace de liberté ou tout les sujets peuvent être abordés, sans jugement et avec bienveillance et compréhension. Chaque personne que je reçois est différente et vient pour aller mieux, pour se connaître, pour s’enrichir et apprendre à développer son bien être. Une consultation prend du temps mais c’est aussi un temps qu’on prend pour soi et qu’on s’offre et c’est là le premier pas dans la prise en charge de sa santé !

Quel est le meilleur moment pour consulter un naturopathe ?

 N’importe lequel, le mieux évidemment serait de consulter avant que les troubles apparaissent, et surtout quand chaque personne est prête à modifier ses habitudes alimentaires et de vie. Sans réelle envie, les résultats seront peu probant puisqu’il faut réellement vouloir changer les choses. Si tu veux une période précise je dirais septembre ou janvier pour ma part, car nous sommes conditionnées pour modifier nos comportements et faire des efforts à ces moments de l’année. En septembre, l’été est fini on est prêt à mettre en place de nouvelles habitudes, on veut préparer la rentrée, l’automne et surtout vivre au mieux les mois d’hiver tant sur le plan physique que psychologique. Janvier est un peu le mois des bonnes résolutions ou on a envie de faire table rase des mauvaises habitudes et surtout d’éliminer les excès des fêtes!

Quelles sont les erreurs que tu constates le plus ?

Il n’y a pas vraiment d’erreur à proprement parler juste des mauvaises informations qui circulent et face à celles ci les gens sont un peu perdus. Les produits laitiers, de la viande à chaque repas, des repas très copieux, la prise de sucre raffinée en permanence, la prise de café pour se rebooster (alors que c’est le contraire qu’il se passe), le manque d’hydratation, le manque d’activité physique, le manque de sommeil réparateur… sont les choses que je constate le plus. Chacun à l’impression de bien faire parce qu’il a lu telle ou telle chose, cependant même si il existe des règles de base, ce qui est bon pour l’un ne le sera pas pour l’autre! 

 Quels sont les résultats que tu observes ?

 Les résultats sont avant tout personnels, je constate simplement que des personnes arrivent peu à peu à mettre mes conseils en pratiques et y trouvent leur compte. Le mieux serait de consulter 3 fois dans une année pour pouvoir avoir de réel résultat sur le long terme. Cela prend du temps de modifier ses habitudes et c’est un travail au quotidien qui sera vécu différemment pour chacun. Pour le moment quand j’entend (je dors mieux, ou je me sens moins lourde après tel repas, j’ai une meilleure mine, j’ai moins de ballonnements…) ça me fait toujours plaisir et ce sont des remarques très positives, qui motivent à poursuivre ce qui a été mis en place. Déjà de passer la porte d’un naturopathe c’est déjà pas mal, cela signifie que l’on s’intéresse à soi, que l’on souhaite aller mieux et c’est déjà le premier pas dans la démarche.

 Et vous, ça vous tente ?

Pour ma part, je vous ferais un bilan d’ici quelques mois 😉

img_0003

Eva Dulile -Naturopathe 06.15.22.23.62

evadulile@gmail.com

Si cela vous intéresse : 10% de réduction sur la première consultation aux lectrices de P’tea potes, il suffira de dire à Eva Dulile -Naturopathe que vous venez de la part de Lydie ou de P’tea potes !

N’hésitez pas à consulter sa page Facebook pour des petits conseils au quotidien !

11046455_10206232873570466_5334558338595416641_o