CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

4 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #novembre2017

happy-2

Du froid, du froid et du froid ! Parfait pour se blottir sous la couette + tôt avec la nuit qui arrive si vite : je vais au moins 2 soirs par semaine lire dans mon lit pendant des heures. Le meilleur moyen pour réchauffer mes draps et avancer dans mes lectures 😉

Voici mes découvertes du mois.

Retrouvez ci-dessous les livres que j’ai dévorés ce mois-ci.

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos.

Alors voilà de Baptiste Beaulieu
Les 1001 vies des urgences

L’histoire :
Des Urgences au rez-de-chaussée aux soins palliatifs du cinquième étage, voilà la vie d’un jeune interne, qui déteste commencer sa journée par une tentative de suicide. Une patiente en stade terminal s’impatiente : son fils est bloqué à Reykjavik à cause d’un volcan en éruption. Pour lui laisser le temps d’arriver, l’apprenti médecin se fait conteur. Se nourrissant de situations bien réelles, Baptiste Beaulieu passe l’hôpital au scanner.

Chaque patient est dépeint avec humour et émotion. A travers cette écriture sensible, on perçoit l’humanité de l’auteur : il aime réellement les gens. Il n’est pas que le médecin qui voit défiler des diagnostics sur pattes : il les écoute, tente de les comprendre, de leur apporter du soleil et beaucoup de douceur. Un livre qui nous réconcilie avec les docteurs et l’hôpital. A lire de toute urgence (sans jeu de mots 😉 )

 

L’envie de Sophie Fontanel

L’histoire :
Pendant une longue période, qu’au fond je n’ai à coeur ni de situer dans le temps ni d’estimer ici en nombre d’années, j’ai vécu dans peut-être la pire insubordination de notre époque, qui est l’absence de vie sexuelle. Encore faudrait-il que ce terme soit le bon, si l’on considère qu’une part colossale de sensualité a accompagné ces années, où seuls les rêves ont comblé mes attentes »… De cet état inavouable, l’héroïne de ce roman trouve des ressources insoupçonnées. Autour d’elle, les voix se libèrent, une à une, comme pour frayer un chemin dans les pesanteurs d’une société obsédée par la question du genre.

J’ai découvert la plume de Sophie Fontanel, très récemmment avec la lecture de « une apparition » qui est tombée au moment où j’ai arrêté de me teindre les cheveux. Je connaissais déjà son talent plus concis dans ses textes que je lisais déjà il y a plusieurs années dans les magazines, mais là c’est vraiment l’auteur que j’apprécie. Après « une apparition » je me suis donc plongée dans « l’envie » : un autre parcours initiatique, une tranche de vie expérimentale, une liberté de refuser d’être comme les autres … c’est ce non-conventionnisme que j’aime tellement chez elle.

Grandir de Sophie Fontanel

L’histoire :
Rien ne prépare à cela : grandir. Les parents se montrent forts
et insubmersibles, une fausse image, en somme. La réalité,
c’est la vieillesse inéluctable. Sophie Fontanel parle d’amour et
de filiation, parle de l’ironie de la vie quand, entre une mère et
sa fille, les rôles s’inversent. « Grandir, c’est bien après la
croissance, on dirait. »

Après avoir plongé dans 2 de ses livres, j’ai continué à découvrir Sophie Fontanel dans ce 3ème opus. « Grandir » est une ôde à la découverte de soi : l’adulte qui nous habite, le parcours qui nous a amené à savoir prendre soin de nous et des autres. Lorsque l’on devient le parent de ses parents, que l’on accompagne ceux qui ont aidé à grandir, nous ont éduqué … Sensibilité, humour, justesse : la vieillesse avec ce qu’elle a de plus dur et de plus beau.

 

Putain de chat 1 et 2 de Lapuss’



L’histoire :
La vérité sur les chats enfin révélée! Vous aimez les chats? Ils sont mignons, joueurs et espiègles, et leurs yeux sont remplis de malice quand ils vous réclament une caresse ou des croquettes. En apparence seulement, car un funeste dessein les ronge au plus profond de leur âme et seul votre malheur les intéresse. Au péril de sa vie, Lapuss’ vous dévoile enfin ce qu’il se passe dans la tête de l’animal le plus maléfique de la création : Le chat. Faites attention à vous!

Terriblement drôle, terriblement grossier, je suis une fan de Lapuss’ et de ces putains de chat. J’ai donc relu les 2 premiers tomes en croisant les doigts pour avoir le 2ème sous le sapin. Si vous avez un chat, vous retrouverez forcément les attitudes ingrates et hautaines de nos félins, leurs caractères souverains et nos pensées face à leur comportement … Bref c’est juste de pur moment de rire !

 

 

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

En Octobre 2017 : 4 idées lecture

En Septembre 2017 : 4 idées lecture

En Août 2017 : 4 idées lecture

En Juillet 2017 : 4 idées lecture

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

 

Publicités
LA PAUSE FEMININE

La battle des carnets : quel cahier choisir pour son bullet journal ?

Voilà maintenant un an que j’ai adopté le concept du bullet journal.
Je t’avais expliqué le principe et pourquoi cela me convenait.
J’avais également fait un bilan positif au bout de 6 mois de son utilisation en cherchant comment améliorer les choses qui me posaient souci.

Mi-agenda, mi-cahier à listes, mi-carnet de dessins, il rassemble tout ce qui te permet de t’organiser, t’évader, créer, te rappeler, avancer dans tes projets.
Oui mais lorsqu’on met toute sa vie dans un seul et même objet de papeterie, on devient super exigeant.

J’ai désormais à mon actif 3 marques différentes de carnets.

Voici la battle qui te permettra de choisir le tien :

Le Leuchtturm 1917 : il est conseillé par beaucoup de sites, blogs pour commencer un bullet journal. En effet, il a beaucoup d‘avantages.
– 250 pages numérotées
– sommaire
– petits points
– couverture simple mais solide et avec un grand choix de coloris (j’ai le kaki et après beaucoup d’hésitation entre le violet et le noir, je ne me suis finalement pas lassée de ce joli vert)
inconvénients :
– la plupart des feutres transpercent quand on dessine : papier
– manque de fantaisie
Prix : 15.50 euros


 

Le dingbats :
Il m’a été conseillé dans un groupe facebook lorsque je cherchais des pages un peu plus épaisses et un petit peu plus d’originalité.
Les qualités :
– format légèrement plus grand que le leuchtturm (pas grand chose mais environ 1 cm de + en largeur et hauteur )
– sa couverture bien épaisse avec son grain et sa petite illustration animalière (j’ai pris le vert anglais avec un cerf : cela reste sobre mais j’aime beaucoup ce petit symbole qui rend un peu comme un talisman porte bonheur sur votre carnet )
– papier épais
inconvénients :
– les pages ne sont pas numérotées : certes je peux le faire moi-même mais j’avoue que je n’avais pas pensé que cela me poserait autant problème.
– idem pour le sommaire : je peux le faire moi-même mais les pages sommaire sont quand même assez indispensable pour retrouver ses listes ou autres projets et trackers.
– les pages sont détachables : alors là certains diront que c’est un avantage, on peut enlever une page si on se trompe sans que cela nuise au cahier, on peut donner une liste et avoir un papier sous la main. Pour ma part je trouve que ça fragilise les listes que je tourne souvent et j’ai peur que certaines pages se déchirent toutes seules avec l’usage.

 

Le Scribbles ( that matter) :
Voulant un compromis des deux précédents j’ai tenté l’aventure après avoir attendu plusieurs semaines qu’il revienne sur Amazon après rupture de stocks.
Les qualités :
– Pages numérotées
– papier épais
– sommaire (et même Key pour ceux qui utilisent des codes pour s’y retrouver dans leurs tâches)
– 2 couleurs de ruban marque-page
– couverture originale + épaisse que leuchtturm mais moins que Dingbats avec pleins de petits dessins, plusieurs couleurs au choix (j’ai le gris avec élastique jaune : j’aime beaucoup le contraste entre ces 2 couleurs)
inconvénients :
Franchement c’est vraiment mon préféré ! Si je dois lui trouver un défaut ce sera peut-être les petits dessins de la couverture qui peuvent faire un peu trop « collégienne » ou « loisirs » (moi j’aime bien ;-)) mais la bonne nouvelle c’est qu’ils en ont sorti des + sobres / classiques 😉
Prix : 18.99 euros


Et toi, quel carnet utilises-tu pour ton Bullet Journal ?

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

CONCOURS + 4 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #octobre2017

happy-2

Octobre est passé tellement vite : heureusement j’ai gardé le rythme de quelques soirées au lit de bonne heure pour pouvoir lire ! Et j’ai savouré ces moments avec des lectures coup de coeur ! Vraiment comblée par toutes ces découvertes !

Retrouvez ci-dessous les livres que j’ai dévorés ce mois-ci.

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos.

 

Mon amie Adèle de Sarah Pinborough

L’histoire :
« LOUISE
Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron.
DAVID
Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante.
ADÈLE
L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise…
Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au cœur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles.
David est-il l’homme qu’il prétend être ?
Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ?
Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?
#findeDINGUE »

Autant vous dire que quand on vous annonce une fin de dingue, vous essayez de tout imaginer. Prise en haleine, malgré quelques longueurs, j’ai vraiment adoré ce bouquin ! Le style est très agréable et démarre presque comme de la chick lit avec beaucoup d’humour. On s’attache vraiment au personnage de Louise et très vite on se pose pleins de questions sur les relations entre Adèle, Louise et David. Et vraiment la promesse de la fin de dingue est tenue !! J’en suis encore scotchée !!

A offrir pour noël à une fan de thriller psychologique !

 

Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

L’histoire :
« Déborah entame son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui dévore toutes les siennes et seulement les siennes. Mais ce n’est pas le pire, non. Le pire, c’est sa mère qui se fane, et la découverte de son père, au café, en train d’embrasser une inconnue aux longs cheveux bouclés. Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil. »

Mon dieu que j’ai aimé ce livre ! Il me laisse aujourd’hui encore plusieurs semaines après la lecture, un sourire aux lèvres. Il m’a ému aussi : beaucoup ! C’est un récit qui nous replonge dans nos années lycées, où l’adolescence laisse place au jeune adulte mais où tout sentiment est décuplé, les amitiés fortes très fortes, et chaque jour est une entrée dans la vie de « grand ». J’ai ri en me remémorant la lycéenne que j’étais et je me retrouvais beaucoup dans Déborah et ses potes. Ce livre est une pépite ! J’aimerais ne jamais l’avoir lu pour le redécouvrir ❤ Ma fille de 12 ans est en train de le lire (oui à la base c’est un roman publié chez Flammarion Jeunesse, donc plutôt pour les ados, mais franchement il n’y a pas d’âge pour se laisser porter par ces saveurs sucrées salées ). Vite mettez le sous le sapin de votre ado pour pouvoir lui piquer ! ou à votre nièce lycéenne pour qu’elle savoure chaque moment de ces années lycée.

 

 

Y’aura t-il trop de neige pour Noël ? de la Team Rom Com

L’histoire :
« 12 nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique !

C’est le soir du réveillon. Catherine a oublié le brie aux truffes, Valentine est coincée dans la cabine d’essayage d’un grand magasin, déguisée en mère Noël. Pauline déprime en Toscane, seule et célibataire. À New York, le Dr Sam Miller se rend à un énième rencard de Noël organisé par sa soeur Imogene. Nina se retrouve enfermée chez elle, sous les toits de Montmartre, avec un inconnu et Audrey est en garde à vue pour avoir manifesté contre un abattoir. Tous ces personnages ont un point commun : malgré les apparences, ils vont passer le réveillon le plus féerique de leur vie !  »

Pas de mauvaises surprises avec la team Rom Com ! On navigue entre les nouvelles de chaque auteur avec bonheur et délèctation. Certaines m’ont plus accrochée que d’autres (il y en a pour tous les goûts c’est ça qui est top !) mais l’ensemble reste des plus agréables sous un plaid avec un chocolat chaud !

Moment de détente à savourer avec le froid qui pointe son nez ! A mettre dans le calendrier de l’avent d’une amie, de toute urgence !

 

L’écossais d’Anna Briac

L’histoire :
« Alicia a vingt-six ans, un enfant (Samuel), des diplômes par-dessus la tête, pas de mec, un joli minois et une vie d’octogénaire. Elle travaille pour Lexitrad, une agence de traduction. Sur un coup de tête, elle décide de partir avec son fils en Écosse pour quelque temps. Mais l’aventure risque fort de tourner au vinaigre, entre pannes de voitures, client insupportable, Écossais à la tête dure et voisins qui décident de se mêler de ses affaires… »

Une de mes dernières lectures en tant que lectrice Charleston 😦 L’Ecosse a été un de mes voyages préférés et j’ai adoré retrouver dans ce livre, l’ambiance qui s’en dégage. Les personnages sont forts et attachants. On passe un très bon moment !

CONCOURS : Comme je veux que vous passiez un bon moment vous aussi, je vous propose d’enfiler votre kilt et de remporter un exemplaire du livre L’Ecossais ! 😉

Pour participer, vous devez commenter cet article en me disant votre dernier coup de coeur lecture et liker la page facebook les p’tea potes 😉

Tirage au sort jeudi 16 novembre au soir.

Bonne chance !

 

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

En Septembre 2017 : 4 idées lecture

En Août 2017 : 4 idées lecture

En Juillet 2017 : 4 idées lecture

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

 

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

4 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #septembre2017

happy-2

Septembre a été un mois éclair : mon emploi du temps est bien chargé, mais j’arrive à garder des soirées lecture et quelques minutes d’attente par ci par là qui se transforment en voyage au rythme des pages. Des lectures qui m’ont vraiment touchées.

Retrouvez ci-dessous les livres que j’ai dévorés ce mois-ci.

 

Une apparition de Sophie Fontanel

L’histoire :

« Et si tout ce qu’on racontait sur les cheveux blancs était faux ? Et si ces monceaux de teinture, sur des millions de chevelures, aux quatre coins de la planète, cachaient en fait une beauté supplémentaire que les femmes pourraient prendre avec le temps, beauté immense qui les sauverait de bien des angoisses, de bien de servitudes ?
C’est en partant de cette intuition que Sophie Fontanel, un soir d’été, décide d’arrêter les colorations et de regarder pousser ses cheveux blancs. Comme elle est écrivain, elle en fait un livre, sorte de journal romancé de ce qu’elle n’hésite pas à appeler une  » naissance « .
Les semaines, les mois passent : un panache lui vient sur la tête, à mille lieues des idées préconçues sur les ravages du temps. Elle réalise que l’âge embellit aussi les femmes et que les hommes n’ont pas pour les cheveux blancs l’aversion qu’on supposait. Elle découvre que notre société n’attendait qu’un signal, au fond, pour s’ouvrir à une splendeur inédite, d’une puissance extraordinaire. »

Après l’évocation de mon projet (mygrayhairproject), vous avez été nombreuses à m’envoyer des messages d’encouragements et le lien vers le compte instagram de Sophie Fontanel ainsi que son livre. Je connaissais son aventure « grise » et j’ai donc sauté le pas et commander son bouquin. Le cheminement est intéressant et l’idée d’en faire un livre a l’avantage de servir d’exemple et de raconter les étapes par lesquelles elle est passée.

Une sorte de journal intime qui reflète également les reflexions auxquelles on se heurte et les questions que l’on ne se posait pas forcément aussi 🙂

 

La styliste de Rosie Nixon

L’histoire :
« Quand Amber Green, employée dans une boutique luxueuse de Londres, se fait offrir par erreur le poste d’assistante de Mona Armstrong, LA styliste des stars, elle n’en croit pas sa chance. Seulement, les choses ne se passent pas exactement comme elle l’avait prévu. En plus d’apprendre à faire des cafés pour une patronne aux exigences particulières et dénicher des robes extraordinaires pour des actrices, elle doit aussi gérer des ego démesurés et prendre soin d’un cochon nain.
Pour couronner le tout, le nouveau boulot d’Amber place sur son chemin non pas un, mais deux prétendants aussi
excitants l’un que l’autre… Amber va rapidement apprendre qu’à Hollywood, une seule chose importe : le style ! »

Mais tellement drôle et bien écrit ! On est très vite embarqué et on s’attache à Amber qui est propulsée dans un monde dont elle ignore beaucoup trop de choses. L’univers de la mode est dépeint tel qu’on l’imagine et on se retrouve à rire devant toutes les absurdités et superficialités tout en imaginant comment l’héroïne va gérer les extravagances de chacun, elle qui n’a rien en commun avec ce milieu. Bref, JUBILATOIRE !

 

Mes chères voisines de Marisa de Los Santos

L’histoire :
« La banlieue américaine ne se résume pas à ses pelouses manucurées, ses parterres de fleurs bien ordonnés et ses barbecues entre voisins.
A travers des portraits de femmes tout en nuances, Marisa de los Santos révèle les fêlures d’une société obsédée par la perfection. Cornelia Brown en surprend plus d’un lorsqu’elle décide de quitter l’agitation de Manhattan pour s’installer dans une banlieue chic et tranquille avec son mari, Teo. Mais son nouveau lieu de résidence lui réserve bien des surprises. Parmi les  » desperate housewives  » qui l’entourent, certaines, comme l’impeccable Piper, sont loin des stéréotypes qu’elles semblent incarner.
Car derrière ces vies en apparence si rangées se dissimule plus d’un secret… »

Ce roman m’a bouleversé, remué. Sur son fond de Desperate Housewives, ce sont avant tout des histoires d’amitiés féminines fortes, des parcours, des personnages dont on voit l’évolution et pour lesquels notre perception change au fur et à mesure qu’on apprend à les connaitre. J’ai eu du mal à quitter ce livre et certains passages m’ont profondément marquée.

Si vous arrivez à le trouver (il était dans ma médiathèque mais a été édité il y a plusieurs années), foncez !

 

Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson

L’histoire :
2014. « L’année avait été rude. Je m’étais cassé la gueule d’un toit où je faisais le pitre. J’étais tombé du rebord de la nuit, m’étais écrasé sur la Terre. Il avait suffit de huit mètres pour me briser les côtes, les vertèbres, le crâne. J’étais tombé sur un tas d’os. Je regretterais longtemps cette chute parce que je disposais jusqu’alors d’une machine physique qui m’autorisait à vivre en surchauffe. Pour moi, une noble existence ressemblait aux écrans de contrôle des camions sibériens : tous les voyants d’alerte sont au rouge mais la machine taille sa route. La grande santé ? Elle menait au désastre, j’avais pris cinquante ans en dix mètres. A l’hôpital, tout m’avait souri. Le système de santé français a ceci de merveilleux qu’il ne vous place jamais devant vos responsabilités. On ne m’avait rien reproché, on m’avait sauvé. La médecine de fine pointe, la sollicitude des infirmières, l’amour de mes proches, la lecture de Villon-le-punk, tout cela m’avait soigné. Un arbre par la fenêtre m’avait insufflé sa joie vibrante et quatre mois plus tard j’étais dehors, bancal, le corps en peine, avec le sang d’un autre dans les veines, le crâne enfoncé, le ventre paralysé, les poumons cicatrisés, la colonne cloutée de vis et le visage difforme. La vie allait moins swinguer. Il fallait à présent me montrer fidèle au serment de mes nuits de pitié. Corseté dans un lit étroit, je m’étais dit à voix presque haute : « si je m’en sors, je traverse la France à pied ».

Sylvain Tesson, c’est mon auteur préféré définitivement ! Je ne sais pas pourquoi, ni comment, mais je me retrouve toujours complètement bouleversée et embarquée dans ses voyages littéraires. Je marche avec lui, je réfléchis à cette solitude que j’aime tant, et j’ai des envies de randonnée en solitaire ! C’est le gros risque avec ses livres : avoir juste envie de partir marcher, s’isoler, et savourer les paysages et la simplicité d’une escapade solo, pensive, et introspective.

 

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos.

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

En Août 2017 : 4 idées lecture

En Juillet 2017 : 4 idées lecture

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

 

LA PAUSE FEMININE

Le M3 Journal : Un bullet journal révolutionnaire pour réaliser tes projets

Si tu suis ce blog (et je t’en félicite), tu sauras que désormais je suis une adepte du Bullet journal, ce carnet tout simple que tu peux adapter à ton mode de vie et tes besoins et qui rassemble ton agenda ainsi que toutes les listes de ta vie (et dieu sait que j’en ai un paquet !).

Alors quand j’ai commencé à entendre parler du M3 Journal je me suis demandée en quoi cela était différent et j’ai voulu tester.

Damien son concepteur m’en a alors fait parvenir un pour que je puisse tester la puissance du concept 😉

Car oui il y a une vraie ambition derrière ce carnet pré-rempli : aboutir un de tes projets les plus chers, réaliser tes rêves ! Oui rien que ça !

Comment ?

Tout d’abord en mettant noir sur blanc, ton projet et pourquoi il te tient à coeur. Plusieurs questions t’amènent à vraiment prendre conscience de ce que cela pourrait changer pour toi d’arriver au bout d’une envie lointaine qui revient sans cesse dans ta tête et pour laquelle tu te dis pourtant sans arrêt « je n’ai pas le temps », « c’est trop compliqué », « je ne vois pas comment je pourrais y arriver ».

Le carnet ne va pas faire le travail à ta place, mais il va te montrer qu’en fractionnant une tâche énorme et en planifiant plusieurs micro-taches sur 3 mois, cela te paraitra beaucoup plus réalisable et tu avanceras chaque jour un petit peu plutôt que contempler l’insurmontable montagne que tu ne graviras jamais.

Le M3 Journal te permet aussi d’inclure dans ce projet, la prise de nouvelles habitudes : aller au sport 2 ou 3 fois par semaine, diminuer la cigarette, trier ou ranger ta maison, découvrir la peinture, le dessin, lire … bref tout ce que tu voudrais faire mais qui encore une fois te parait incasable dans ton emploi du temps actuel et surtout que tu voudrais de suite pouvoir maitriser ou faire au maximum.

Ici encore une fois, on part de petit à petit, en incluant des temps pour soi afin de mettre en place ces habitudes et ainsi ne pas se décourager de suite en allant directement tous les jours courir alors qu’on n’est pas fan à la base (rien de mieux pour se dégoûter, ou se blesser), avoir l’impression de passer tout son temps à trier / ranger alors qu’il suffit d’un peu tous les jours etc.

Pour ma part, j’ai inclus 3 projets / habitudes. Le gros projet principal est l’écriture de mon 2ème roman. Le premier manuscrit étant en attente de réponse, et ne sachant pas ce qu’il en adviendra, il est plus facile pour moi de patienter en étant active et surtout maintenant que je me suis autorisée à écrire, j’ai ce besoin de vider ma tête en écrivant.

Les 2 autres projets habitudes sont de continuer à trier / ranger ma maison dans l’ambition de refaire la cuisine une fois qu’elle sera désencombrer et surtout de pouvoir rentrer dans une démarche minimaliste qui s’accorde avec notre mode de vie de réduction des déchets depuis plusieurs années maintenant. Et me remettre au sport avec pour objectif de courir 10 km.

Une fois mes objectifs définis, j’obtiens ce que je veux à l’issue de ces 3 mois : la ligne d’arrivée !

Sauf que pour arriver jusque là, je dois remonter le temps jusqu’à la ligne de départ.

Je ne te cache pas que le plus long c’est le jour où tu remplis ton carnet pour débuter l’aventure. Cela m’a pris 2 bonnes heures.

(feutres edding france)

Mais ensuite les ajustements ne prennent que 10 minutes par jour (voire moins) et 20 minutes en fin de semaine pour faire ton bilan. Cela peut se faire devant la télé ou avant de se coucher sur sa table de chevet. Bref ce n’est pas vraiment contraignant dès lors que l’on veut voir le chemin parcouru et garder la motivation.

J’ai donc morcelé ces 3 projets en taches quotidiennes : écrire une page par jour, puis 2, sur tant de jours, pour obtenir un manuscrit de tant de pages environ, puis correction, pour que dans 3 mois mon deuxieme roman soit fini (sauf s’il m’emmene vers d’autres contrées c’est le risque avec l’imaginaire, on sait quand ça commence mais pas quand ça finit).

Pour courir, j’ai commencé par réintégrer de la marche, puis courir 2 fois par semaine, d’abord 3 km, puis 4 .. etc jusqu’à 10.

Et pour le rangement, un objet par jour à éliminer, et 15 minutes de rangements ou recherche de solutions pour ranger ou concevoir la nouvelle cuisine.

Bref rien d’insurmontable. Je sais que certains jours cela sera plus difficile que d’autres, que j’aurais parfois + de temps donc j’adapterai aussi en fonction de mes contraintes du jour. Sachant que chaque semaine on fait le point, on peut se rattraper d’un jour sur l’autre ou d’une semaine sur l’autre, mais avant tout il faut garder le rythme.

Il y a une partie très sympa aussi qui consiste à se récompenser lorsqu’on atteint un objectif de semaine ou de mois et bien sur à l’aboutissement. J’avoue que je prends plaisir  à réfléchir aux petits cadeaux de victoire que je vais m’octroyer et ça motive. On s’autorise tellement peu de moments cocooning ou de petites choses qui nous font du bien.

On mérite de s’encourager par ce genre de petites attentions et cela motive à continuer !

BILAN 1 : (2 semaines) Cela fait maintenant 2 semaines que je travaille sur mon M3 Journal et je dois avouer que cela marche plutôt bien. Je sais ce que j’ai à faire, quand je vois le temps que je dois consacrer à tel ou tel projet sur une journée, cela me parait tout à fait réalisable, et j’arrive à le caser le soir le plus souvent ou entre midi et deux. Le week end je peux aller faire une heure de sport et ainsi poursuivre les efforts de la semaine ou rattraper une séance qui aurait sauté malgré moi.

Je n’ai pas forcément tenu tous mes objectifs semaine, mais je pense que j’avais été un peu trop ambitieuse pour ces 2 premières semaines d’autant qu’il y avait la rentrée et les inscriptions au sport, et un nouveau boulot … bref, l’organisation était déjà difficile, donc il sera plus judicieux de revoir les challenges à la baisse et cela sera moins frustrant …

Malgré tout je pense que le M3 Journal m’a permis de faire + de choses que si je ne l’avais pas écrit noir sur blanc et d’essayer de me booster pour certaines tâches (le sport clairement ;-))

Je referais un bilan ici dans un mois et demi puis dans 3 pour voir si mes objectifs ont été réalisés et surtout si j’ai réussi à tenir !

Vous connaissez ?

Retrouve mon article d’astuces et conseils pour s’organiser et gérer (presque) tout à la maison

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

4 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #août2017

happy-2

Le mois d’août aura été très mitigé niveau météo mais unanime dans mes lectures.

De chouettes bouquins sans prises de tête avec de la romance et de l’humour principalement, mais aussi un thriller très prenant !

Retrouvez ci-dessous les livres que j’ai dévorés ce mois-ci.

 

Mémé dans les orties d’Aurélie Valognes

L’histoire :

« Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur. »

Pas évident de se mettre dans la peau d’un vieux grincheux de + de 80 ans, et pourtant on se délecte de ses mésaventures autant que de ses nouvelles rencontres. On aime son caractère bien trempé et finalement on s’attache à ce bonhomme et à son quotidien fait de petites et grandes choses.

 

La danse hésitante des flocons de neige de Sarah Morgan

L’histoire :
« Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné… »

Oui je sais, la neige en été ! Ma foi, j’ai aimé cette histoire romantique sur fond de station d’hiver avec son décor américain à noël. On dirait un téléfilm de décembre sur M6 😉 Mais cela m’a fait beaucoup de bien de découvrir ces paysages enneigés et cette histoire d’amour grandissante et passionnelle ! Du coup je me suis plongée dans la suite …

L’exquise clarté d’un rayon de lune de Sarah Morgan

L’histoire :
« Ca-tas-tro-phi-que. Voilà qui caractérise parfaitement bien l’été qui s’annonce pour Elise Philippe, chef de cuisine surdouée. L’ouverture à Snow Crystal du café qu’elle doit diriger – son bébé, le projet de sa vie – ne cesse d’être repoussée à cause d’une succession d’incidents rocambolesques. Comme si le destin complotait pour lui pourrir la vie ! Heureusement, telle la meringue sur la tarte au citron, voilà que Sean O’Neil rentre au domaine. Le beau, le charismatique et troublant Sean… dans les bras duquel elle a passé la plus belle des nuits, l’été dernier. Oui, là, tout de suite, Sean pourrait être une distraction bienvenue et très, très sympathique. Une distraction de quelques heures, sans attaches ni lendemain. Après tout, ce n’est pas comme si elle risquait de tomber amoureuse, non ? »

Pas vraiment la suite du précédent, mais disons qu’on retrouve certains personnages secondaires qui deviennent principaux et que le décor reste le même ! Donc je me suis plongée avec plaisir à nouveau dans Snow Crystal cette station d’hiver qui donne des envies de chalets, de balades en raquette et en traineau et surtout d’amour en hiver ! 😉

Il existe un troisième opus que je vais m’empresser de chercher pour retrouver cette famille et son domaine skiable 😉 Mais surtout ces beaux hommes entrepreneurs et entreprenants ! 😉

 

« Au fond de l’eau » de Paula Hawkins

L’histoire :

« Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter  le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.  »

L’auteur de « la fille du train » renouvelle un thriller prenant dans un style d’écriture accessible. Je lis très peu de policier : du coup j’aime quand il y a une part de mystère mais pas forcément des serial killer ou des enquêteurs alcooliques 😉 Ici c’est avant tout une histoire de femmes, de soeurs, d’épouses et j’ai vraiment dévoré ces destins liés autour de ce lac maudit. A lire d’urgence pour frissonner les premiers soirs d’automne !

 

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos.

 

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

En Juillet 2017 : 4 idées lecture

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture

 

CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

4 idées lecture : mes derniers livres lus préférés #juillet2017

happy-2

Soleil ou temps gris, le mois de juillet aura été un joyeux cache-cache avec des envies de lecture détente.

Entre BD et Roman, mon coeur balance.

Retrouvez ci-dessous les livres que j’ai dévoré ce mois-ci.

 

 

Pour acheter les livres sur Amazon, cliquez sur les photos.

« Moi vivant vous n’aurez jamais de pause » bd de Leslie Plée
L’histoire :
« Moi vivant, vous n’aurez jamais de pauses », la menace est lancée, Leslie est prévenue, son patron est un monstre, et il n’est pas le seul. Entre les chefs décomplexés qui comparent les livres à des bouteilles de bière et les équipes managées avec cynisme, l’expérience à de quoi traumatiser. Porté par un dessin frais et joyeux, l’album de Leslie raconte avec humour sa première confrontation avec le monde du travail.

Nous voilà plonger dans le quotidien d’une jeune employée d’un magasin spécialisé. Des remarques drôles, mais surtout beaucoup de vécus. On imagine les supérieurs sans scrupule, les bilans à objectifs et les journées sans fins. Le milieu que l’auteur décrit, pourrait correspondre à d’autres grandes entreprises, et l’on y retrouve pas mal de scènes de la vie professionnelle lorsqu’on est le dernier embauché ou la petite nouvelle.

 

« Le jour où les lions mangeront de la salade » de Raphaëlle Giordano

L’histoire :
« L homme est un lion pour l homme… Et les lions ne s embarrassent pas de délicatesse. Sûrs de leur bon droit, ils imposent leurs vues sans conscience de leur égocentrisme et de leur appétit excessif pour les rapports de force. Ces lions, nous les croisons tous les jours : automobiliste enragé, conjoint gentiment dénigrant, chef imbu de pouvoir, mère intransigeante qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous… C est ce que Romane appelle la « burnerie » !
Trentenaire passionnée et engagée, Romane a créé pour aider ces félins mal embouchés une société qui leur propose des sessions de relooking intégral de posture et de mentalité. Dans son nouveau groupe, elle a de très beaux cas. Surtout un : Maximilien Vogue, célèbre homme d’affaire, PDG d’un grand groupe de cosmétique, charismatique en diable, mais horripilant spécimen de « burné » égotique. Saura-t-elle le conduire à faire évoluer ses comportements pour l’amener à révéler autrement sa puissance intérieure avec plus de justesse et de respect pour les autres? Une chose est certaine : elle va avoir du fil à retordre… »

J’avais adoré le premier livre de Raphaëlle Giordano. Même s’il n’apportait pas beaucoup de nouveautés pour quelqu’un comme moi qui lis déjà beaucoup sur le développement personnel, je le trouvais très frais et inspirant. Ce deuxième opus m’a paru moins réussi. L’histoire a le mérite d’être assez originale et encore une fois de traiter de comportements auxquels nous sommes tous confrontés. On suit avec plaisir le parcours des personnes inscrits à ce « stage » hors du commun.

« Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » de Virginie Grimaldi

L’histoire :
« Je ne t’aime plus. »
« Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis. »

Virginie (oui je l’ai rencontré alors je l’appelle par son prénom ;-)) a su trouver une histoire qui touche particulièrement : celle de la séparation, des sentiments amoureux qui s’effacent. La vie de couple n’est pas un long fleuve tranquille et à travers cette héroïne on passe du rire aux larmes. Il se lit facilement et beaucoup trop vite comme ces deux premiers titres. Foncez, vous ne pouvez que passer un bon moment de lecture avec ces personnages attachants !

 

« Chroniques de la vigne, conversations avec mon grand-père » de Fred Bernard

L’histoire :
« Fred Bernard a comme qui dirait le vin dans le sang. Né peu avant les vendanges en Bourgogne, il a grandi au milieu des cartons et des caisses de grands crus : ses terrains de jeux préférés étaient les caves de son grand-père et de son arrière-grand-père, tous deux vignerons. Sans cesse on lui répétait : « Quand tu seras grand, tu feras du vin ». Las, il a choisi une carrière d auteur ; mais le plaisir du vin, lui, est resté.
Au fil des pages, Bernard traduit cette passion en une série d histoires courtes issues des anecdotes de ses aïeux et de ses réflexions personnelles sur le vin et la dégustation. On y retrouve, comme à son habitude, sa sensibilité, son humour, son sens aigu de l observation des gens et son trait sensuel, pour une ode aux plaisirs du nectar des vignes. »

Une vraie belle découverte !

Humour, Histoire, filiation : on ne peut s’empêcher d’être attendri par ce grand-père tellement passionné par ses vignes ! On apprend également beaucoup de choses. De belles émotions durant cette lecture, tout en partageant cet amour du vin !

Je recommande chaudement cette BD pour tous les amateurs de bon vin et de terroir !

 

 

Mes autres sélections livre des derniers mois :

En Juin 2017 : 5 idées lecture

En Mai 2017 : 5 idées lecture

En Avril 2017 : 4 idées lecture

En Mars 2017 : 4 idées lecture

En Février 2017 : 6 idées lecture

En Janvier 2017 : 4 idées lecture

En Décembre 2016 : 6 idées lecture

En Novembre : 5 idées lecture

En Octobre : 5 idées lecture

En septembre : 5 idées lecture

En juillet -août : 7 idées lecture

En juin : 5 idées lecture

En avril -mai : 6 idées lecture