BORDEAUX ENTRE COPINES, voyage

5 week-end entre copines à organiser d’urgence

 

Voici 5 voyages avec des thématiques différentes à moins de 3h30 de Bordeaux pour un week-end ou un court séjour entre amies !

 

  1. Un week-end détente en thalasso : C’est chez Atlanthal que j’ai trouvé mon bonheur en matière de thalasso.

Que ce soit aux 4 étoiles lors d’un séjour surf ou du côté Les Terrasses 3 étoiles pour assister aux concerts des nocturnes de la chambre d’amour, le service et le confort des chambres sont de très bons rapport qualité prix. Les soins sont variés et agréables : je voudrais un jour découvrir l’escale polynésienne avec ses descriptions qui sentent bon Tahiti, le monoï et le tiaré.

J’aime la proximité de l’océan pour faire le plein d’air iodé, la piscine extérieure pour les jours de chaleur, l’accès à l’espace lagon et remise en forme.

Pour la pause déjeuner ou dîner, c’est à la paillote bleue, juste à côté de l’hôtel, que nous nous sommes régalés.

Des produits frais, des plats pleins de saveurs, et des cocktails aussi bons que beaux.

Je suis tombée amoureuse d’Anglet et je rêve déjà d’y retourner.

 

2. Un week-end dépaysant au soleil : la Crête est la destination idéale pour ne pas avoir trop d’heures d’avion et profiter un maximum du dépaysement sur place !

Bien sûr, Santorin reste le lieu de toutes les photos instagram et digne d’un paysage de carte postale.

Il y a même des vols direct depuis Bordeaux à certaines périodes de l’année.

Mais la Crête regorge de petits villages et de plages à découvrir !

La cuisine crétoise ne gâche rien au séjour : salade grecque, cuisson dans des feuilles de vigne, huiles d’olives fruitées et pleines de caractère, le choix pour se régaler sainement !

 

3. Un week-end déconnexion pour se ressourcer près de la nature : la Dordogne et le Périgord sont les endroits parfaits pour un retour aux sources et se mettre au vert !

Le moulin de la Jarousse est ouvert toute l’année et permet de faire des activités autour du lac, sans renoncer au confort de jolis chalets ou cabanes dans les arbres.

On peut se faire livrer son petit déjeuner, faire un feu dans un poêle à bois, profiter d’un spa nordique, ou juste écouter le silence de la forêt environnante.

Le camping de la Dordogne verte est ouvert l’été et offre un accès direct à la rivière qui passe tout près pour une sortie en canoë.

 

4. Un week-end pour visiter un musée d’art contemporain :

C’est à Bilbao que tu trouveras le musée Guggenheim le plus proche de Bordeaux. L’audio guide est inclus dans ton prix de visite. A l’extérieur les oeuvres sont gigantesques et emblématiques !

La ville en elle-même regorge de jolis quartiers.

Le funiculaire emmène sur les hauteurs avec une vue incroyable pour 1 euro.

On y mange bien et pour pas cher, avec des tapas variés et la cuisine espagnole ! Et bien sur un verre de Txakoli 😉

 

5. Un week-end sportif à la montagne : en hiver pour le ski, ou en été pour la randonnée, les Pyrénées offrent tout ce dont on peut rêver pour se bouger entre copines !

C’est la ville de Cauterets qui a gagné mon coeur avec son architecture victorienne, son petit village et ses balades à proximité.

Les circuits de randonnée sont balisés. Les distances variées permettent à chacun de choisir selon son niveau de marche.

Pour manger tu pourras grimper jusqu’à la ferme basque avec ses produits du terroir et sa cuisine maison familiale.

Sa terrasse offre une vue panoramique sur toute la ville de Cauterets.

Une vraie récompense après l’ascension !

Les bains du Rocher, spa thermal permettent aussi de récupérer d’une journée d’effort intensif avec un bassin extérieur au pied de la montagne.

 

Et vous, vous partez où entre copines ?

 

Publicités
Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE

6 mois de bullet journal : bilan d’un carnet qui aide à s’organiser et bien plus encore !

En Novembre je vous racontais que j’avais adopté la technique du Bullet Journal : un carnet qui regroupe la fonction d’agenda mais aussi de suivi de projets, de compilation de listes de souhaits en tout genre, de carnet de voyage aussi parfois …

Si tu veux te lancer dans l’aventure, tu peux lire mon premier article sur le sujet pour démarrer sans stress cet outil qui change la vie, même si le plus dur sera sans doute de choisir ton carnet 😉

Voici aujourd’hui venu le bilan de ces 6 mois avec cette nouvelle aide d’organisation et son évolution :

Avantages :

  • J’ai enfin tout avec moi : ma liste de livres à lire quand je vais emprunter des bouquins à ma médiathèque, mon agenda, ma page de dessin en cours quand j’ai envie de me poser 5 minutes, une liste de projets que je peux étoffer quand j’ai une nouvelle idée, et tout un tas de liste que je peux reprendre sans avoir à les chercher ou à penser à prendre le carnet correspondant

  • Le sommaire me sert vraiment pour retrouver mes listes enchevêtrées d’un seul coup d’oeil
  • Je peux imbriquer toutes les facettes de ma vie : maman, entrepreneure, blogueuse, et mes projets en tout genre, comme mon suivi sport (hum hum) ou des réseaux sociaux. Cela me permet de voir l’évolution et aussi de consacrer plus de temps sur le domaine qui va moins bien certains mois. Ainsi je peux rectifier le tir en cours d’année et prendre conscience de ce que je fais vraiment pour améliorer (ou pas) tel domaine.

  • Je peux vraiment anticiper et prévoir en me notant des rappels ou des deadlines avant le jour J, avec des renvois sur une date ou une liste.

  • Je ne perds plus les petites listes volantes que ce soit pour préparer un sac de voyage avec ce que je dois emmener ( je me fais une liste pour ça dans mon bujo qui me servira en plus pour de futurs déplacements sans avoir à la refaire à chaque fois), pour des idées menus ou des rituels de tri ou ménage qui reviennent parfois.
  • Je développe ma créativité en cherchant à améliorer l’esthétique de mes pages mais surtout en ayant pas à me rappeler de choses écrites désormais, en ayant plus peur de laisser partir une idée sans l’avoir classer au bon endroit, je peux me consacrer à rêver à de nouvelles idées 😉

  • Je me fais des souvenirs avec des petites pages dessin sur mes voyages, escapades, moments et ça, j’avoue que c’est un des aspects que j’aime le plus. Je renoue avec le dessin, la peinture, les tampons … bref je retrouve les sensations que j’avais étant plus jeune et même enfant à remplir des carnets avec mes feutres et pinceaux !

 

A améliorer :

  • M’en tenir à peu de matériel : à vouloir toujours embellir, je finis par vouloir + de crayons, de feutres, de fioritures, pour me détourner de l’essence même de ce carnet. Donc tout mon matériel doit tenir uniquement dans cette trousse toute belle personnalisée sur Smartphoto avec une photo de nos parapluies arc-en-ciel Tiger, souvenir de notre escapade à Bilbao !

  • Tester un carnet au grammage papier + épais pour éviter que les feutres ne transpercent ou que l’on voit en transparence. De manière générale cela n’est pas gênant mais pour certains dessins ou listes, j’ai eu le cas où cela me posait souci. Actuellement j’ai le Leuchtturm 1917 : mais je lorgne sur d’autres modèles tels que le Rhodia, le scribble ou tout autre modèle qui me permettrait cela.




  • Tester de nouveaux feutres : les Stabilo sont très bien, mais j’ai aussi envie d’essayer des marques comme les fameux Staedler, FaberCastell ou Tombow dont j’entends beaucoup parler.


  • Quand mon carnet va être terminé, mes listes ne le seront peut-être pas … du coup je vais devoir en recopier certaines. Perte de temps, et surtout frustration lorsque celles-ci sont devenues une habitude visuelle pour retrouver la page encore plus facilement. Du coup je songe à une autre option … dont je vous parle très vite 😉

Et toi, y’a quoi dans ton Bullet Journal ? Il est comment ?

Tu peux trouver mon tableau pinterest sur le BuJo ici et me suivre sur instagram par là 😉

 

BONS PLANS, DETENTE, Dvt perso et organisation, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

Mes 8 top astuces pour s’organiser et gérer (presque) tout à la maison

Une maison, deux enfants, une entreprise, un blog, 1000 projets et passions, travailler à l’extérieur, travailler à la maison, amener les enfants à leurs activités … Je vous épargne le reste de la liste qui comprend ménage et cuisine, vous vous en doutez.

Et cette phrase qui nous ronge : « mais comment je vais faire pour TOUT gérer ? »

Alors je t’arrête de suite, ami perfectionniste, et je te déculpabilise : PERSONNE ne gère TOUT !

Il faut se fixer des priorités et déléguer certaines tâches. Et au milieu, eh bien un seul secret : l’OR-GA-NI-SA-TION !

(oui tu t’en doutais un peu)

Voici comment cela fonctionne chez nous (mais chaque personne doit trouver l’organisation qui lui convient en fonction de son mode de vie, de ses contraintes, de ses facilités … Pour moi, c’est un avantage et un désavantage de travailler souvent depuis la maison, mais j’essaie d’en tirer le meilleur parti dans mon quotidien. Quand je suis à la maison, je dois bosser vite et bien, tout en résistant à l’appel du lave vaisselle à vider ou de la lecture du nouveau Flow, mais je peux aussi faire une pause dans mon boulot en préparant la quiche du soir ou en buvant un thé avec une copine : inconvénient VS Avantage )

  1. TOUT noter pour mieux anticiper et se faire des rétro plannings : un pique nique ? je note de suite dans l’agenda et dans mon bullet journal (dont je t’invite à lire l’article si tu veux te lancer car ça me change la vie !) et en même temps je me note 3-4 jours avant de prévoir les produits pour le pique nique. Sport tous les lundis pour le petit ? je me note au dimanche soir de préparer le sac, et au samedi de vérifier que le / les affaires sont propres ou lancer la machine. Des vacances ? je me note une semaine avant les trucs indispensables à acheter s’il en manque (crème solaire, anti-moustique, ou gants de ski trop petits à changer, etc). Cela peut paraître contraignant mais quand on le fait de suite, ça a le mérite de donner de la visibilité, de prévoir et donc ne pas être au dépourvu la veille pour le lendemain (chose que je déteste et encore + avec notre démarche zéro déchet puisque l’on essaie de faire un max de choses « maison ») … et surtout une fois posées là sur le papier, toutes ces choses nous libèrent l’esprit. On peut passer en phase 2.

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-4_ink_li

2. Ne pas remettre à plus tard et donc faire un max à l’avance : pourquoi ? tout simplement parce qu’en se disant qu’on le fera plus tard, soit on ne le fait pas, soit on le fait vite et donc plus ou moins mal, soit on le fait bien mais au détriment d’une autre activité que l’on aurait préféré à ce moment-là. Exemple : pique nique. si on prépare les affaires 3-4 jours avant, en ayant les trucs frais tous sous la main pour faire la veille tranquillement le sac, on a eu le temps d’acheter ce qu’il faut, au meilleur rapport qualité prix, au marché, sans emballage etc. La veille on est zen et on peut passer la soirée peinarde. Si on s’y prend la veille en revenant du travail, on court au supermarché, on prend le premier sandwich emballé qu’on paie cher. On est speed pour rentrer faire à manger (on a dû aller faire des courses, se taper la queue à la caisse … alors qu’on a juste envie de se poser). Au pire, on zappe et on voit pique nique le matin même avant de partir bosser : on jette 3 trucs dans un sac en culpabilisant toute la journée que notre enfant n’ait pas eu un pique nique convenable (et on espère que les autres parents auront mis un peu de rab pour le notre ;-)). Faire à l’avance cela permet aussi les jours de flemme d’avoir des « réserves » : avoir fait de la cuisine à l’avance, permet une soirée à juste à avoir à décongeler un truc fait maison 15 jours avant.

Idem pour la paperasse : j’ai toujours 4-5 RIB d’imprimés en avance pour gagner du temps quand j’en ai plusieurs à donner à mes clients (ce qui ne ne permet pas qu’ils me paient plus vite mais j’ai bon espoir 😉

3. Rassemble ce dont tu te sers pour une activité en un même point : C’est là que vont te servir tes plateaux, boites et petites pochettes trop mignonnes 😉 Exemple : pour le petit déjeuner, installe dans ton placard / étagère, tous les condiments sur un même plateau. Le matin tu n’auras qu’à attraper ce plateau avec la confiture, le nocciolata, la boite à biscuits, le miel … un seul voyage pour plusieurs choses !

Idem pour les papiers administratifs, fais toi une panière avec à l’intérieur des enveloppes, des timbres, un stylo, un tampon adresse, des RIB, un chéquier : quand vient le moment de répondre aux factures tu n’as qu’à prendre ta panière pour trouver tout ce dont tu as besoin.

Bref plus te facilite la vie en amont, plus vite tu te débarrasses des corvées ! Plus vite c’est prêt, plus vite c’est rangé ! Tu gagnes du temps : c’est bien ce qu’on cherche toujours ?

4. Déléguer : oui voilà un des secrets les mieux gardés ! Tu ne peux pas tout gérer alors apprends à demander de l’aide, à missionner tes enfants ( un vide le lave vaisselle, l’autre met la table et tout le monde débarrasse, on change la semaine suivante) , à donner une nouvelle habitude à ton conjoint ( il aime faire du vélo le dimanche matin : qu’il fasse un détour par le marché avec la liste qu’on lui aura préparé, ou chez le boucher puisque c’est lui qui gère le barbecue de vendredi prochain !).

Un planning pour les enfants : vider le lave vaisselle, mettre la table … même s’ils sont petits ils peuvent aider à leur échelle : ils sont valorisés, responsabilisés et participent à la vie de la famille ( tu participes à leur équilibre : si ! si ! ce sont les pédopsys qui le disent !! alors ne t’en prive pas ;-)) N’hésite pas non plus à te faire aider régulièrement ou ponctuellement : quelques heures de repassage dans l’année pour les moments de rush, une heure de ménage par semaine pour faire les sanitaires et la pièce principale (avec un peu de chance en chèque emploi service avec la participation de l’entreprise ou la défiscalisation, tu ne sentiras pas passer le coût … ou cela peut être une motivation pour arrêter la cigarette et s’offrir avec ce tarif, l’aide d’une femme de ménage). Si Belle-maman ne sait pas quoi offrir à son fils pour noël, elle peut lui donner un bon cadeau pour des heures de cours de cuisine aussi : voilà de l’argent bien investi 🙂

5. Faire des listes : de courses, de menu, de choses que chacun peut faire pour aider. Pour les courses, notez aussitôt que quelque chose manque, ou que l’on veut faire un menu en particulier. Commencez à regarder ce qu’il reste pour les premiers menus d’avant courses, puis prévoir les prochains repas. Avant je notais scrupuleusement ce que j’allais faire, maintenant j’adapte pour environ la moitié des repas de la semaine ; je sais que j’ai toujours ce qu’il faut pour la base ( de quoi faire une pâte brisée / pizza, une sauce tomate, du gruyère, des oeufs : et ensuite j’improvise selon les légumes qu’il reste). Idem l’hiver, j’ai toujours des pommes de terre et quelques oignons : il n’y a plus qu’à compléter avec les légumes qui montrent des signes de faiblesse et on lance une soupe ! Gardez toujours des bases, faites en avance ce que vous pouvez et puis n’hésitez pas à inventer de nouvelles recettes 😉 (le fourre-zytout est ma spécialité !)

6. Jouer du minuteur : ah ! qu’est ce que je ferais sans mon / mes minuteurs ! C’est bien simple c’est devenu mon habitude d’organisation numéro Uno ! Il m’a même permis de ne pas oublier mes enfants à l’école (oui bon sauf une fois, pardon mon fils ! ). Car quand tu es lancée dans une aprem COMPTA, beh je peux te dire que tu oublies tout et que tu ne vois pas le temps passer, et que tes seules pensées sont des chiffres … et des lettres comme RSI (Si toi aussi tu connais, tape dans tes mains !).

Ou quand il te reste 20 minutes, pas une de plus, entre le moment où tu reviens d’un rendez-vous pro et le moment où tu dois partir chercher les enfants à l’école, beh tu optimises : tu lances ton minuteur et tant qu’il n’a pas sonné, tu essaies de t’avancer un max dans la maison : ces 20 minutes là c’est un défi , mais ce sont les plus efficaces ! (bon parfois tu peux aussi utiliser ces 20 minutes en Joker et te les garder rien qu’à toi pour te poser avec un thé, un bouquin … tu seras tout aussi efficace plus tard si tu t’es accordée cette pause … il suffit d’assumer son choix ;-))

7. Envoyer tout balader : une matinée, une heure, une journée, un week-end ! Savoir se ressourcer, ne penser qu’à soi, s’octroyer une parenthèse loin de toute organisation et de contraintes pour faire le plein d’énergie … d’ailleurs planifier ces moments-là, c’est aussi de l’organisation, non ? 😉

N’hésite pas à aller voir mes autres articles sur l’organisation à la maison dans mon tableau Pinterest !

CULTURE, DETENTE, DIY tutos brico, Dvt perso et organisation, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

Tout ce que tu dois savoir sur le bullet journal : Pourquoi il te faut ce carnet agenda qui va t’éviter les boulettes … ou pas ;-)

Tel un bon mouton des internets, je n’ai pas pu passer à côté du phénomène Bullet Journal (prononcé façon « serial killer » dans la cité de la peur ;-)).

Le bullet journal, appelé aussi Bujo de son petit surnom, permet dans un seul et même carnet de rassembler un peu tous les carnets de votre vie (what ????) et votre agenda.

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-9

Grosso merdo, tu as ta vie entière dans un seul carnet (ouais vu comme ça c’est flippant et comme moi tu te dis, pff mytho, barbie grosse menteuse). Sauf que ça marche.

Nonobstant (mais qui nous parle ?) la partie très chronophage mais quand même vachement chouette, où tu choisis ton matos de base (un carnet et quelques feutres d’écriture fine suffisent : mais va déjà choisir UN carnet qui te suivra tout le temps et dont tu ne vas pas te lasser … ouais hein tu vois mon dilemme …), c’est finalement fastoche et pas si long à mettre en place pour peu qu’on lâche de vue les méga bonnasses du Bujo de l’internet qui te pondent des pages sorties tout droit des entrailles d’illustrateurs professionnels.

Je crois que la règle pour se lancer c’est qu’il ne faut pas regarder (trop) ce que font les autres (qu’est ce que tu fais donc là alors ? ;-)), sinon t’as des complexes, tu te fous la pression, tu n’oses pas commencer à écrire dans ton carnet, il reste blanc, il ne sert à rien, tu ne comprends pas le sens de cette méthode, et cette phrase est beaucoup trop longue.

Alors une fois ton syndrome de perfection mis de côté (oh my god et si je fais une rature, vais-je brûler en enfer en écoutant du Soprano toute ma vie ???), une fois ton carnet choisi (putain rose paillettes ultra girly ou noir sobre classique mais chic qui va avec tout, mais c’est trop dur, au secours !! pour la peine je prends Kaki tiens !), il te reste à identifier tes besoins primaires (non on parle pas de manger boire et faire pipi caca là ! suis un peu, bordel !).

Les besoins sont aussi variés qu’il y a de personnes dans le monde (ouais je t’aide gavé t’as vu ? ;-)).

Disons que ce qui correspond à mon organisation peut correspondre aussi à la tienne mais que tu vas peut-être devoir y ajouter ou y enlever des trucs donc au final ce sera pas la même, on s’comprend ?

Pour ma part, histoire de pouvoir démarrer sans faire des nuits d’insomnie sur « mais je vais aussi mettre ça », et « ah mais si j’ai besoin d’une page en plus en plein milieu », je suis allée au plus simple : l’agenda, first.

Pour visualiser ma semaine j’ai l’agenda familial (qui du coup ne sert que pour la famille).

Donc pour mon carnet à moi j’avais besoin définitivement de + de place par jour et pas forcément d’une vision globale, donc je me suis fait plaiz’ et je me suis fait 2 jours par page (ouais j’te l’dis on fait comme on voul’voul’ donc si tu veux même un jour par page mais vas-y fais comme chez toi .. ton carnet sera plus vite fini c’est tout 😉

De toute façon le système s’adapte en cours de route (c’est ça qui est magique) si tu te rends compte au bout de 3 semaines que finalement t’as pas besoin d’autant de places beh tu réduis, ou tu ajoutes etc. Moi par exemple je me rends compte que les week-end (le samedi et dimanche comptaient pour un seul jour sur ma page) ne doivent plus prendre autant de place puisqu’ils me servent à reprendre ce que je n’ai pas eu le temps de faire la semaine ou à avancer ce que je dois faire la semaine d’après, mais qu’il n’y a rien de figer car pas d’horaires fixées comme la semaine (ouais même si je peux bosser jusqu’à 6 heures par jour le week-end, j’aime bien le faire quand je veux 😉

Pour ce qui est de l’avancement du truc, j’ai commencé par écrire un mois complet, puis en fait j’ajoute une semaine en fonction des rendez-vous qui commencent à se caler, du besoin de visualiser le mois ou la semaine suivante … Après pour les trucs très très lointains (far far away), une page récap mensuelle peut servir.

Cette partie agenda me permet de tout mettre (bon comme dans un agenda si je le voulais certes) : rendez-vous pro, travail préparatoire, organisation, projet, mail à traiter, réponse à envoyer, appel à passer, ménage à faire, cuisine à anticiper, tri à effectuer etc.

J’y note absolument tout ! Sauf que du coup, mon Bujo peut très vite devenir un sketch à lui tout seul.

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-4_ink_li

Je te prends pour exemple cette journée formidable du vendredi 4 novembre où entre répondre aux mails, écrire un article pour le blog, envoyer une facture et préparer ma séance pour mon intervention du mercredi suivant, il y avait « décongeler le poulet, peler la courge ». Pour peu que j’eus un rendez-vous chez la gynéco (ah non c’est la semaine prochaine ;-)) et que j’ajoute « penser à faire la vidange de la Kangoo », je pense qu’on était vraiment peinard ! Et je n’étais qu’au début du concept donc je n’avais pas encore tout d’écrit, je précise (genre le 1er jour de tes règles, prévoir coloration racines, ou descendre les décos de noël : voilà voilà !!)

C’est LE truc qui me chagrine un peu sur le Bujo.

Ce carnet est censé me suivre partout donc être autant mon agenda pro que perso, mon carnet à listes de rêve, que mon carnet de lectures en cours, ou mes projets farfelus. Alors que se passe t-il quand en plein rendez-vous pro tu sors ton agenda pour prendre le prochain rendez-vous et que ton interlocuteur aperçoit ton rendez-vous pris pour épilation ou que ton super dessin de crotte fumante, qui t’a beaucoup fait rire ainsi que tes enfants pendant l’attente chez le médecin, se retrouve bien en évidence à côté de ta liste de projets sérieux avec un client ?

Evidemment il ne tient qu’à moi d’essayer de séparer les parties pro et perso, sérieuses et fantaisies, mais le but du Bujo c’est que cela soit simple donc bon 😉

Sinon dans le mien on trouve :

  • une liste de livres à lire sur 3 pages pour le moment (très longue donc, voici une seule page)

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-5

  • une liste de films à voir
  • une liste d’idées d’articles pour le blog
  • une page de citations inspirantes ou mots entendus qui m’ont plu
  • une double page de dessin souvenir

img_0892

  • une page pour les stats des réseaux sociaux, histoire de savoir un peu où j’en suis quand on me demande car je ne retiens jamais

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-6

  • une liste « planning » de toutes les choses qui reviennent tous les mois, toutes les semaines, en début ou fin de mois etc
  • une liste des articles à écrire pour Sud-Ouest
  • une liste des articles à écrire pour mes clients du web

Il va falloir que j’ajoute :

  • une liste de rêves
  • une liste d’idées cadeaux pour mes proches
  • 1000 listes 😉

Tu veux te lancer ?

Alors réellement pour démarrer tu as besoin :

  • d’un carnet (le must de la bulleteuse, après enquête c’est le leuchtturm .. ouais pas fastoche à prononcer mais franchement bien fichu : il a une pagination et une table des matières, des petits pointillés qui te permettent de faire de jolis dessins et des traits à peu près droits même sans ton double-décimètre, il existe en pleins de couleur, il a l’air solide … bref conquise je suis, je l’ai pris en Kaki, ouais ça m’a paru évident, ça va tellement bien avec le moutarde 🙂 mais parfois je me dis que noir ou violet, on s’en lasse moins 😉


 

  • de feutres à pointes fines, dits d’écriture (clairement tu en as à tous les prix, chez Hema, et même Marque Repère en a, mais ils ont coulé dans mon sac cet été, effet de la chaleur ou pas, c’était moyennement top du coup. J’ai investi dans des Stabilo point 88 fine 0.4 et j’en suis très contente pour le moment. )

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-2

Voilà la base. Investissement de départ entre 16 euros et 25 euros pour l’infini de possibilités qui s’ouvre devant toi 😉

Après tu peux y ajouter :

  • du masking tape

 

  • des autocollants (moi j’ai craqué pour ceux là chez Nathan, fluo comme il faut, et avec des petites phrases positives !)

  • des crayons aquarellables : ceux de Giotto sont top ! J’ai fait cette page avec. Ils ont de belles couleurs, on peut travailler sur pleins de nuances, très intéressants pour les feuilles d’automne par exemple. Le rendu me plait beaucoup. Il faut encore que je m’améliore et que je prenne le temps de m’y mettre plus régulièrement, mais j’avoue que ça me fait beaucoup de bien de faire ces pages détente. Là c’est un étui de 24, mais le rêve ultime ce serait celui de 48 couleurs ! Bim ! Je t’en ferais un F*****G Rainbow avec ça ! 😉bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-7

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-1

Bref, le Bullet Journal c’est un vrai fourre-z’y-tout de ta Life mais avec quelque chose de rassurant, comme un doudou !

Je pense que l’on le garde ensuite pour se rappeler à quoi à ressembler son année, où en étaient ses projets à telle période de notre vie, voir aussi ce qu’on a réussi à améliorer …

Et vous , vous vous êtes lancé dans le Bullet Journal ? Vous aimez ? A quoi ressemblent les vôtres ?

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle

Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

Le grand ménage de Printemps ! Trier pour respirer, ranger pour se libérer : c’est le challenge libertri !

Il y a quelques temps j’avais lancé sur Instagram un challenge #libertri : liberté et tri !

Oui car très vite en gagnant de l’espace, en rangeant les choses à leur place et en se réappropriant son intérieur, on gagne en liberté.

Pourquoi ? je ne sais pas vraiment … mais tout ce que je peux vous dire c’est que cela marche vraiment.

Cette envie est partie de plusieurs lectures : Zéro déchet, la méthode KonMari, et l’art de l’essentiel.


Une évidence en ressort : je ne veux pas être esclave de mes objets, je ne veux pas passer le temps que je souhaite consacrer à mes enfants à ranger une maison en ayant l’impression de ne jamais en voir le bout, je veux pouvoir profiter de chaque mètre carré que je paie durement dans mon loyer/ prêt immo sans toujours me sentir à l’étroit, ai-je vraiment besoin de tout ce que j’ai, et surtout je ne veux avoir chez moi que les choses qui me servent réellement ou me plaisent vraiment.

Partie de là, j’ai donc ouvert les yeux sur … mes placards.

Le résultat était sans appel : j’avais trop de choses, ranger sans méthode particulière (sauf celles que l’on m’avait transmise) et j’avais toujours l’impression de manquer d’espace … d’air.

J’étouffais.

Pourtant ce n’était pas spécialement en bazar, je suis même quelqu’un de plutôt ordonnée.

Mais j’en avais assez de cette surconsommation et de continuer à ranger des choses inutiles dans ma vie.

Je me suis donc lancée un petit challenge, que certains ont déjà pu suivre sur Instagram, ou sur Facebook.

En sortant chaque catégorie d’objets, j’ai pu mettre en évidence ce que j’avais, ce que je voulais garder, ce que je voulais vendre, ce que je voulais donner ou jeter dans le dernier dernier des cas.

Bref j’ai eu beaucoup de difficulté au début (car je suis de ces écureuils qui gardent tout dans l’espoir qu’un jour cela serve, revienne à la mode, prenne de la valeur, me manque .. rayez la mention inutile .. on a toujours une bonne excuse quand on veut conserver quelque chose et que l’on a du mal à se détacher des objets.)

Puis finalement au fur et à mesure, j’ai avancé.

De plus en plus sereinement, car savoir ce que je voulais vraiment, me faisait l’effet d’une libération.

Ne plus m’imposer tel objet parce que c’est un cadeau, ne plus garder telle chose en double au cas où, ne plus avoir tel accessoire parce que tout le monde en a, ne plus conserver tel magazine pour une seule page … etc

J’ai donc vidé ma maison de 4 énormes cartons et 3 sacs de vêtements/accessoires.

C’est peut-être beaucoup ou peu, je ne sais pas … ce que je sais c’est que j’ai encore quelques réticences sur certaines choses donc je les garde pendant 6 mois mais si cet été, je ne les ai pas utilisé, elles partiront elles aussi.

Je fais aussi des achats beaucoup plus raisonnés sur le mode du durable. Je conserve les matières nobles, résistantes, agréables.

Et quand un objet sera usé, cassé et que je devrais le racheter je privilégierai son alternative durable : exemple une passoire plastique sera remplacée par une passoire inox.

Je réfléchis à la vie de l’objet et je ne cède pas aux pulsions d’achat.

Idem avec les vêtements. Je sais ce dont j’ai besoin et je me les offrirais lorsque j’aurais trouvé les « parfaits » quitte à y mettre + chers que d’habitude, car je sais que je les mettrais, et pour longtemps.

Vous avez envie de vous lancer, mais vous ne savez pas par où commencer ?

Voici comment j’avais procédé sur 16 jours de challenge (libre à vous d’adapter la quantité d’objets triés mais au moins cela vous donne une base avec des catégories à trier chaque jour 😉

Jour 1 : sortez un carton et mettez-y un objet dont vous voulez vous débarrasser. Pensez à la place qu’il va libérer.

Jour 2 : éliminez 2 produits de votre salle de bain. Périmés, achats impulsifs, inadaptés à votre peau, ces produits prennent de l’espace pour rien. Jetez les, donnez les. ( ne les remplacez pas : on fait de la place, ce n’est pas pour re-remplir 🙂

IMG_3806

Jour 3 : éliminez 3 verres / assiettes / vaisselle . Les dépareillés, les ébréchés, les « dont on ne se sert jamais » … Un peu plus de place dans le placard 🙂

IMG_3809

Jour 4 : jetez 4 sous vêtements et/ou paires de chaussettes. Trop usés, mauvaise taille, inconfortable …faites de la place !

IMG_3816

jour 5 : triez donnez jetez 5 magazines que vous gardez au cas où, dont vous aimez 2 pages, 1 photo ( déchirez la page et virez le reste ).

IMG_3833

jour 6 : Triez 6 vêtements ( trop grand, trop petit, mal ajusté, matière désagréable, usé, ou tout simplement jamais mis ) profitez en pour essayer de ranger vos tee shirt selon la méthode #konmari : parfait pour voir tous ses hauts et y accéder sans faire tomber la pile ! Ca évite de prendre toujours ceux du dessus et du coup on se rend mieux compte de ce qu’on a … On peut pousser jusqu’à les ranger par dégradé de couleur 😉

IMG_3866

Jour 7 : On s’attaque aux placards de bouffe ! On élimine les produits périmés , on cuisine dès aujourd’hui et demain ce qui arrive à la limite, on arrête de prévoir des réserves pour un régiment, on repère où sont les magasins de vrac. On arrivera sans difficulté à éliminer 7 trucs !

IMG_3872

Jour 8 :  On file vers les ustensiles de cuisine, petits moules, emporte pièce , verrines. On supprime 8 objets donc on ne se sert jamais, qui ne sont pas pratiques, qui ne donnent pas le résultat attendu etc … On peut les donner pour les coins dînette des écoles ou pâte à modeler de halte garderie.

IMG_3945

jour 9 : Attention ça devient difficile puisqu’on va vers les passions anciennes, les collections passées … Acceptez qu’une activité appartienne au passé et débarrassez vous du plus encombrant . Pour ma part j’ai fait du scrapbooking pendant 3 ans, il y 8 -9 ans. Je garde en me disant j’en referais … Mais je sais au fond de moi que cela ne m’attire plus, plus de la même manière . Donnez à quelqu’un qui s’en servira vraiment ou aux écoles centres sociaux maison de retraite … On vire au moins 9 choses !

IMG_3949

jour 10 : alors là on atteint mon point faible, l’étape difficile : se débarrasser des boîtes de thé les moins esthétiques pratiques, donner les thés que je ne bois définitivement pas, me servir des théières présentes dans la cuisine ou leur trouver une autre fonction ( cache pot , boîte à bijoux, boîte à piles …). Peut-être avez-vous le même souci pour une autre collection ?

IMG_3957

jour 11 : faire un tour dans le tiroir à épices et l’étagère à bouteilles d’apéro ! Ne gardez que ce dont on se sert, non périmés. Profitez des futurs barbecues pour proposer les alcools plus originaux et offrir les bouteilles non entamés.

IMG_4012

Jour 12 : on fonce vers les poêles casseroles plats et autres marmites : on vire sans pitié ceux dont le Téflon a sauté ( risque pour la santé ), on vire les couvercles mauvaise taille pas pratique et autres plats de Barbie super mignon mais qui ne correspondent à aucun repas réel d’une personne 🙂 idem les plats ébréchés ou casseroles irrattrapables ( on garde une seule pour activité tel que bougie maison si on en fait ). Vous pouvez aussi en profiter pour continuer le tri de la vaisselle du jour 3.

IMG_4016

Jour 13 : c’est le moment idéal pour trier les jeux de société, puzzles et autres boîtes créatives . Éliminez ceux dont les enfants n’ont plus l’âge ( il doit bien y avoir des plus petits autour :-)) ceux qui sont incomplets ( puzzle) ceux dont vous avez fait le tour. Éliminez les boîtes encombrantes si le jeu peut rentrer dans une petite trousse ( c’est le cas du Uno, Yam’s etc) : Cela permet ainsi d’utiliser les innombrables petites pochettes /trousses « trop mignonnes » qu’on osait pas jeter 🙂 Vous les aviez trier ces petites trousses ?? 😉 On peut aussi pousser jusqu’au matériel de loisirs créatifs. Y’a du boulot, non ? 😉

IMG_4068

Jour 14 : on trie les dvd et cd ! Les films qu’on croyait aimer, les dessins animés que les enfants ne regardent plus et qui ne sont pas des classiques, les erreurs d’achat ou de kdo, ceux qu’on a en Blu-ray ou sur netflix 🙂 On ne garde que nos vrais classiques à nous, nos films culte, ceux dont on ne se lasse jamais ❤

IMG_4071

Jour 15 : On trie le linge de maison ! Serviettes de toilettes, draps, torchons, serviettes de table, nappe. On garde une vieille serviette pour les colorations cheveux maison, une autre en guise de serpillère méga absorbante pour les petites inondations/fuites, et le reste peut se transformer en lingettes lavables ou partir chez Emmaüs.

Jour 16 : On élimine les papiers administratifs périmés, la papeterie que l’on aime pas (publicitaire, papier désagréable au toucher …), les stylos qui ne fonctionnent plus, les accessoires de bureau dont on ne se sert jamais, dont on ne trouve jamais la bonne recharge.

On peut aussi partir sans complexe trier les livres, les guides de voyage (qui se périment assez vite) et les cartes routières si vous avez désormais un GPS 😉 Elles peuvent se recycler en très beau papier cadeau !! 😉

IMG_4020

L’idéal est de faire le tour de ces catégories 2 fois par an (si on ne retombe pas dans le piège de rachats frénétiques !).

Un tour à chaque fin de saison : cela permet de voir à la fin de l’hiver, les vêtements d’hiver, les grands plats, la vaisselle des fêtes, les décos de noël …

Alors vous vous y mettez ? Vous avez commencé ? Quelles sont vos astuces ? vos points faibles ? (les miens : les carnets, les bougies parfumées et le thé !)

 

BONS PLANS, Dvt perso et organisation

{CONCOURS} Prêts pour la rentrée avec l’agenda « S’organiser en famille et à la maison »

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription-jour-semaine

La rentrée !!

Oui, c’est un peu la loose car c’est la fin des vacances .. jusque là, on est d’accord.

Oui mais … la rentrée, c’est aussi : toutes les bonnes résolutions qu’on va prendre : se remettre au sport, prendre du temps pour soi, gérer le quotidien sans qu’il nous emprisonne … et pour tout cela, il faut S’OR-GA-NI-SER !

L’outil indispensable premier : un AGENDA .

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription

Mais pas n’importe lequel : un agenda qui puisse jongler entre notre vie de salarié, entrepreneur (rendez-vous pro, réunion, déplacement …), notre vie de parents (préparer le dossier des inscriptions du grand à la musique, de la petite à la gym, bébé chez le pédiatre ou la nounou, les jours de garde des uns des autres …) et notre vie de gérant de maison (qui met la table ? on fait quoi à manger ? quel jour on sort la poubelle verte ?)

Bref tout noter au même endroit pour être efficace et gagner du temps (donc des minutes voire des heures où on pourra faire autre chose que pester contre un rendez-vous oublié ou une date dépassée pour déposer un dossier …)

J’ai l’arme qu’il vous faut (non ne me remerciez pas … enfin, si vous insistez, j’adore le thé 😉

L’agenda « s’organiser en famille et à la maison« de chez Hugo Image.

D’un format très pratique il est archi complet.

On peut voir la semaine d’un coup d’œil.

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription-vue-global-pratique

Une recette suggérée pour apporter un peu de nouveauté à notre quotidien, une petite rubrique « qui fait quoi ? » pour que chacun participe, un espace pour une « to do list » et le fameux « ne pas oublier » pour cibler de suite les priorités ou derniers délais.

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription-recette-quotidien-hebdomadaire-planning

Ces petits autocollants permettent aux enfants qui ne savent pas lire de voir les activités qu’ils aiment à venir (cinéma, vacances, sport …).

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription-autocollant-stickers-pratique-planning

Et maintenant que vous êtes convaincu qu’il vous le faut, je vous propose de vous en faire gagner un !

Oui , oui , il est tout neuf, et il vous attend !

Attention, on se dépêche car la rentrée c’est cette semaine … on a une semaine pour être au top de l’organisation !

Pour jouer et tenter votre chance, c’est facile :

– tu likes la page Facebook des P’tea potes

– tu peux partager sur Facebook et Twitter , et même me suivre sur Instagram

– tu mets en commentaire sur le blog sous cet article, le ou les articles du blog qui te plaisent le plus, ou ce que tu aimerais comme rubrique qui n’existe pas encore 😉

– et puis … non c’est tout, je t’embête plus, tu as ton cartable à faire ! 😉

Je tirerais au sort par random parmi les commentaires.

Bonne chance !

Fin du jeu jeudi soir !

Edit : la gagnante est Gaëlle , commentaire du 1 septembre à 7h51

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription-distribution-role-planning