SORTIES KIDS, voyage

Un week-end nature au camping de la Dordogne verte

Les vacances riment encore trop souvent avec hyperactivité, mais il faut occuper les enfants.

Parfois on a juste envie de ne rien faire ou plutôt faire un retour aux sources, renouer avec la simplicité et la nature.

Dans le camping de la Dordogne verte, on peut profiter du calme et se détendre et le reste de la famille peut faire ce qui lui plait !

Mon premier vrai coup de coeur : je peux y garder mes habitudes Zéro déchet car il y a plusieurs composteurs dans le camping.

De taille familiale, il offre l’accès à la piscine municipale (surveillée) et à des toboggans aquatiques. Pensez à prendre des slips de bain pour les gars ! Les shorts de bain y sont interdits.

Une route à traverser et vous voilà près de la Dronne, un cours d’eau paisible qui propose une petite plage, des jeux pour enfants, un snack et une pizzeria.

Pas besoin d’aller bien loin pour se sentir de suite dépaysé et que les enfants puissent patauger en toute sécurité (la baignade est surveillée).

Un parcours d’accrobranche et la location de canoës sont également sur place.

Nous avions un grand bungalow pour notre famille : le confort de la literie est top !

A l’intérieur du mobilhome, on renoue avec les vraies joies du camping puisque pas de lave-vaisselle, alors on joue aux cartes ou au Yam’s celui qui s’y collera. L’espace est suffisamment grand. J’adore prendre le temps de voir l’eau de mon thé chauffer à la petite casserole comme le faisait ma mamie avec son café … ❤

C’est surtout à l’extérieur que l’on passe le plus de temps et on voudrait ne jamais quitter le havre de paix qui s’étend devant la location : un grand saule pleureur et une étendue d’herbe pour faire une sieste à l’ombre de l’arbre, manger le midi sans craindre la chaleur, ou tout simplement, dessiner assise sur un bain de soleil …

Il y a d’autres hébergements sur place : entre autre, de jolis chalets en bois sur pilotis qui se fondent dans le paysage.

A moins de 10 minutes en voiture, un carrefour contact permet de faire le plein du frigo et même le dimanche matin ! On peut commander des viennoiseries à l’accueil du camping pour les petit-déjeuner des vacances !

Un bar et sa salle conviviale permettent de visionner les grands évènements sportifs en toute convivialité !

Des barbecues sont également à disposition pour préparer de grandes tablées entre voisins de vacances ! 🙂

A 5 minutes en voiture, je vous conseille d’aller boire un cocktail avec des tapas à l’Hacienda Loca : bon rapport qualité prix, terrasse avec piscine et pistolet à eau 😉

Pour les enfants, trampolines, mini-golf, structures gonflables, ping-pong, tennis, complètent les équipements pour les plus actifs !

Le camping bénéficie entre autre du label Eco responsable pour son respect de la nature.

Parfait pour des vacances au vert près de la Dronne !

D’ailleurs on parlera très prochainement de « comment continuer ses habitudes Zéro déchet en vacances ?« .

Camping de la Dordogne Verte ,Avenue François Mitterrand, 24410 Saint-Aulaye

Merci au camping de la Dordogne Verte pour son accueil !

Partenariat

Publicités
BONS PLANS, voyage

Un week-end en famille au Yelloh Village près de Biarritz

Cette dernière période avant les grandes vacances est interminable !

Aussi j’aime bien organiser des petits week-ends qui permettent de recharger les batteries et en même temps se sentir déjà un peu en vacances 😉

Aussi quand on m’a proposé de tester un accueil de deux nuits dans un Yelloh Village, j’ai accepté avec plaisir !

J’ai pu ainsi découvrir le camping de luxe dans des mobilhomes ultra aménagés et confortables. ( et chose exceptionnelle il a même fait suffisamment chaud pour que je sorte mon maillot de bain cerise 😉 )

Nous avons séjourné au Yelloh Village Ilbarritz à deux pas de Biarritz, Bidart, et Saint-Jean-de-Luz !

Un bonheur de pouvoir profiter de cette région du sud-ouest que nous adorons !

C’est dans un cottage Haitza premium pour 4 personnes que nous avons posé nos bagages.

Le vrai plus : 2 chambres bien distinctes avec chacune leur douche et leurs toilettes !

Pas du tout négligeable avec nos deux grands enfants qui ont pu avoir leur espace et se préparer sans avoir à nous déranger et vice versa.

Très bien équipé avec cafetière, senseo, bouilloire et grille pain, ce logement nous a vraiment plu !

A l’intérieur il y a énormément de placards, ce qui sur un week-end est déjà appréciable mais j’imagine que sur une semaine, c’est le top pour tout ranger et s’installer sans que les sacs et paniers n’empiètent sur la circulation à l’intérieur de l’hébergement.

A l’extérieur, une terrasse avec table et bain de soleil permet de manger et se reposer en profitant de la nature autour.

Il faut dire que le lieu donne sur une forêt de pins, des bardages bois, et des massifs colorés et entretenus qui sont très agréables.

Tout est calme dans cette partie car il n’y a que des accès piétons par les petites passerelles : Un village dans le village !

Mais Yelloh Village c’est bien + que ça !

Il y aussi un club enfants, des animations en journée et en soirée, une aire de jeux, un terrain de tennis, des barbecues, un bar / restaurant et aussi 2 piscines : une piscine couverte, et une piscine extérieure avec des toboggans !

Bref tout ce qu’il faut pour passer un super séjour !

J’ai beaucoup aimé que la piscine soit surveillée : j’ai pu ainsi me plonger dans mon livre en étant moins attentive aux 50 allers retours de mon fils au toboggan !

J’ai pu aussi découvrir le yoga : j’avais raté le créneau de l’aquagym (ne le dites pas, mais je me suis assoupie en fait au bord de la piscine ;-)).

Un moment extra avec un prof attentif et bienveillant : ma pré-ado a validé aussi ce cours qui nous a permis un temps mère-fille de partage en douceur !

J’ai de mon côté validé aussi l’Apérol Spritz du bar : très important ! 😉

Nous avons profité de la soirée Karaoké qui n’a pas gâché la météo du lendemain 😉

La plage est à 900m, il y a une supérette, et une randonnée sur le littoral qui m’attirait beaucoup.

Je cherche des défauts mais excepté les jeux apéros que nous avons attendus sans succès, et le tire-bouchon qui manquait à notre inventaire ( heureusement j’en ai toujours un sur moi ;-)), le séjour était parfait !

Les enfants et les parents ont pu profiter chacun de leur week-end, en faisant des activités communes ou chacun de leur côté !

Autour, nous avons pu aller à Saint-jean-de-luz acheter quelques macarons à la Maison Adam

Du marché de Bidart à taille humaine et tellement chaleureux ❤

Et bien sûr de Biarritz, tout proche et toujours aussi dépaysant et agréable surtout quand vient l’heure d’un dîner avec coucher de soleil

Nous nous sommes régalés des plats thaï de la carte du restaurant Les baigneuses

Et il a fallu rentrer … des souvenirs pleins la tête et les batteries rechargées ! 🙂

N’hésitez pas à aller voir dans mes stories à la une sur mon instagram pour la visite du cottage en vidéo 😉

Vous connaissiez Yelloh Village ? Ceux d’une autre ville ?

 

Merci au Yelloh Village pour son accueil !

 

*Partenariat*

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, OENOTOURISME - VINS

Le domaine de Fompeyre : une escapade dépaysante en famille ou à amoureux à 1 heure de Bordeaux

Pour un week-end, on a parfois envie de se sentir en vacances, de partir tout près en s’imaginant très loin.

Et notre belle région regorge de coins pittoresques et charmants.

Alors en ce bel été indien que nous offre l’automne, nous avons roulé jusqu’au domaine de Fompeyre.

        

Situé à Bazas, près de Langon, à 1 heure de voiture de Bordeaux, cette résidence hôtelière 3 étoiles possède tout ce qu’il faut pour un séjour des plus agréables.

Le parc arboré et verdoyant qui entoure les bâtiments permet de se couper de nos folles vies citadines.

Pour les chambres, une escapade en amoureux démarre à 58 euros et comptez jusqu’à 229 euros en pleine saison pour 4 personnes.

Notre suite familiale m’a particulièrement plu : un vrai espace suffisamment grand pour que les enfants aient 2 lits simples et un bureau, une salle de bain avec double vasque et baignoire, et une chambre gigantesque pour les parents.

Je me vois très bien revenir écrire à ce bureau … qui sait ? Hors saison cela reste l’idéal pour une pause dans le quotidien.

Gage d’intimité et de détente, et surtout luxe de ne pas se sentir à l’étroit.

Le bonus, le domaine de Fompeyre abrite également un espace lagon avec piscine chauffée et hammam.

Les rayons du soleil percent à travers les grandes baies vitrées et on peut faire quelques brasses ou barboter en toute décontraction. Le temps s’arrête.

Billards et babyfoot pour les garçons de la famille, et les filles sont reparties en chambre dans leur peignoir (fournis par l’hôtel) pour lire bien calées dans leurs oreillers moelleux et profiter du calme et du silence.

Avec une bouilloire et des sachets à disposition, j’ai même pu me faire du thé et des infusions. Le paradis !

Quand arrive l’heure du diner, le restaurant a tout d’un grand : seul son prix reste très abordable pour une telle qualité de cuisine proposée par le chef Jean-Pierre Sorita.

Des produits frais et de saison, pour des plats copieux et goûtus : un festin qui complète à merveille la sensation de s’être fait choyer tout le week-end.

Pour 22 euros, entrée plat dessert, je te conseille de venir y manger si tu es dans le coin : tu n’es pas obligé d’être client de l’hôtel pour te délecter de cette cuisine divine.

 

Et la délicate attention pour l’anniversaire de ma grande pourriture : une bougie pour marquer son année supplémentaire !

Le tout accompagné d’un vin graves ou d’un sauternes : oui tu es au bon endroit sur la route des vins !

D’ailleurs tu peux également aller boire un verre au bar de l’hôtel : cosy et classe, j’aime beaucoup cette ambiance !

La ville de Bazas est à quelques minutes à pied de l’hôtel : sa grande place avec la cathédrale et ses petites rues typiques lui donnent beaucoup de charme.

Et pour le petit déjeuner ? Un buffet ultra copieux t’attend.

Tu peux également demander tes oeufs comme tu les aimes : brouillés, au plat ou à la coque, c’est toi le roi !

AVANTAGE DERNIERE MINUTE : Pendant les vacances de la Toussaint (uniquement), il y a une réduction de 20% sur le prix des chambres, par rapport au tarif habituellement pratiqué à cette période.

Egalement pour ces vacances, les petits-déjeuners enfant (moins de 12 ans) sont offerts, et le tarif des petits-déjeuners des adolescents (13-18 ans) passe de 11€ à 6€.

Ces avantages ne concernent que les réservations prises directement auprès de la réception de l’hôtel.

 

Attention, oyé oyé, (oh yeah !!), très bientôt on va reparler du domaine de Fompeyre sur ma page Facebook ... Qui sait ? Peut-être que tu pourras être invité à aller le découvrir … 😉

 

OENOTOURISME - VINS

Le château de la Dauphine : un vignoble « green » à découvrir à 30 minutes de Bordeaux

Visiter un château c’est toujours découvrir une histoire familiale, une histoire humaine … et parfois c’est aussi découvrir de nouveaux engagements pour le futur !

Le château de la Dauphine à 30 min de Bordeaux dispose de tous les atouts pour en faire une destination oenotouristique parfaite !

Une journée en famille ou entre amis, où chacun trouvera sa place à deux pas de Libourne.

Je n’aime pas trop en dévoiler car l’intérêt est bien d’aller par soi-même s’aventurer dans ces propriétés et ces domaines où l’on apprend et où l’on se prend très vite de passion pour le vin, avant tout 😉

Ici le vin est en dominante Merlot avec du cabernet franc : les deux cépages emblématiques de la rive droite de Bordeaux.

Des vins tout en élégance et en finesse qui ne déméritent pas face aux leurs amis de Saint-Emilion.

Outre un cadre idyllique entre vignes, bâtisse exceptionnelle et piscine à débordement, le château propose surtout des visites variées et adaptées à chaque envie.

De la découverte du cuvier circulaire, et des chais, en passant par la dégustation, on pourra également en apprendre + sur la biodynamie .

En effet le domaine a décidé de passer sa production sous ce fonctionnement : appellation bio depuis plusieurs années, les vendanges à la main et la volonté de faire un vin respectueux de l’environnement et des hommes, permettent au château de redonner à Fronsac ces lettres de noblesse.

Un pique-nique sur les côteaux pour prendre de la hauteur et avoir une vue incroyable : c’est possible ! (28 euros par personne, visite et dégustation inclus au panier pique nique ainsi qu’une bouteille)

Un déjeuner avec des mets froids près de la piscine ou un repas plus élaboré ? Ici ce sont les rois du sur-mesure, la haute couture de l’oenotourisme !

Ce jour-là, nous avons découvert un cocktail détonnant à base du rosé de la propriété et un menu accord mets et vins concoctés par le chef Félix Clerc du restaurant Symbiose, qui m’a donné très envie de vite aller découvrir leur carte à Bordeaux !

La propriété fait également son miel dont vous apercevrez les ruches.

N’hésitez pas à aller découvrir toutes leurs formules sur leur site !

  • Château de la Dauphine, rue Poitevine 33126 Fronsac
  • 05 57 74 06 61

Un cadeau idéal pour la fête des pères qui arrive !

Merci au château de la Dauphine et au Symbiose pour ce moment d’exception !

            

 

BEAUTE COSMETO MAKE UP, BORDEAUX ENTRE COPINES, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, OENOTOURISME - VINS

Les sources de Caudalie : Le spa prestige au coeur des vignes près de Bordeaux

Dans la vie d’une femme, il y a le quotidien, les contre-la-montre, le stress, les enfants, le boulot …

alors pour prendre soin de ma ligne … STOP, Alessandra Sublet ne passera pas par là ! 🙂

Ce dont on a réellement besoin c’est d’une parenthèse : un temps pour soi un peu en dehors de tout, pour se ressourcer !

Si en plus on se sent privilégiée avec le sentiment de toucher une vie de luxe le temps d’une matinée alors oui, accordons nous ce moment !

Pour ma part, c’était ma première fois aux sources de Caudalie (oui à 35 ans, il me reste encore beaucoup de première fois à explorer 😉

Je me suis échappée un matin en pleine semaine (oui ça n’a pas que des inconvénients d’être son propre patron) : j’ai roulé direction Martillac à travers les vignes, Mike Jagger à fond dans la voiture, mon petit sac à maillot sur le siège passager.

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-vue

Dans la grande allée, le lapin m’a saluée : quelle allure avec ses grandes pattes qui lui donnent un air tout droit sorti d’Alice au pays des merveilles.

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-lapin-jardin

On aurait dit moi, la veille, à courir après le temps .. mais aujourd’hui je marche lentement.

Je m’égare dans les jardins, je découvre les façades des bâtisses.

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-jardin

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-hotel

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-exterieur

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-deco

L’entrée du spa est faite de bois : autour du vert, de la pierre, une ode à la nature

Pas de bruit, pas de vitesse : j’appuie sur pause.

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-restaurant

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-entree

A l’intérieur, tout est parfait.

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-detente

La piscine et les poutres de cette structure géante amènent à la contemplation.

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-structure-bois

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-piscine

Une tisane, quelques grains de raisins, rien n’est laissé au hasard.

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-pause

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-tisane

Je suis déjà fan des produits Caudalie et de l’histoire qui les accompagne au coeur de la Gironde.

Alors après la baignade, j’ai opté pour un grand soin du visage. Pour mon anniversaire, il fallait bien repulper tout ça 😉

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-soin

Je me suis laissée complètement embarquer par les parfums, les textures, le modelage.

Ma peau n’en revenait pas de tant d’attentions !

J’ai aussi pu découvrir des produits que je ne connaissais, comme l’eau de beauté : un grand coup de coeur pour son odeur inimitable !

Impossible de partir sans un dernier coup d’oeil au château Smith Haut Lafitte et un « à bientôt » au lapin coureur !

 

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-chateau

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-sculpture-lapin

Les sources de Caudalie

33650 Martillac

sources-caudalie-bordeaux-martillac-spa-massage-cosmetique-luxe-prestige-vigne-raisin-vin-table-lavoir-creme-gommage-huile-vue-panoramique

 

HUMEURS HUMOUR

ALLER A LA PISCINE MUNICIPALE (part one)

Pendant les vacances j’ai entendu : « nous, on va enfin pouvoir emmener la pitchoune à la piscine … »

Ca m’a rappelé que moi aussi il y a 3 ans j’avais tenté le coup … flashback !

« Pourquoi on va JAMAIS à la piscine nous ?? »

Un dimanche matin, petite chérie de notre coeur arrive toute gentillette et nous questionne : « Pourquoi on va JAMAIS à la piscine NOUS ? »(dans le genre « on est des pauvres ou quoi, dis maman ? »)

« Mais si, on va à la piscine (bon ok la petite a 4 ans et on y est allé 2 fois)

tu veux y aller là, maintenant ? » (on la joue provoc, la mère jeune pleine de folie capable de tout plaquer sur un coup de tête juste pour aller faire un plouf dans l’eau chlorée de la piscine municipale)

« Oui je veux y aller »

Bon on s’est fait avoir, cette gamine est plus maligne que nous.

On se démonte pas, après tout, on peut très bien aller à la piscine (ça paraît un peu dingue quand même .. mais bon ne sommes nous pas une femme pleine de surprises ?)

« Ok tu finis ton puzzle et pendant ce temps je me prépare » on dit ça comme si ça allait prendre 2 secondes chrono et au fond de nous on sait pertinemment qu’on a 3 millions de trucs à penser.

Number One : le sac de piscine !

Quel sac on prend ?

Il faut qu’il soit étanche, assez grand mais pas trop. Oh celui là on s’en est jamais servi c’est un cadeau d’Yves Galet. Bon en même temps il a pas l’air super pratique. Pfff ! Ça ira pour cette fois.

Une serviette de plage : alors pas trop petite sinon elle sèche rien, pas trop grande sinon le sac est plein rien qu’avec la serviette, pas trop moche pour pas avoir la honte, pas trop belle au cas où on nous la pique puis avec le chlore les couleurs vont passer … je prends celle avec les papillons ; c’est sobre, ça passe partout … Oui c’est un bon choix les papillons …

Le maillot de la petite : alors le bleu c’est tout vu … à moins qu’il ne lui aille plus depuis l’été dernier … mince ! C’est pas le moment de lui faire faire un essayage …je lui prends le rose, il est très bien le rose …

La miss passe une tête :  « c’est lequel mon maillot à moi ? »

« beh le rose »

« hein ? Quoi ? Le rose ????????? mais ça fait trop bébé ! Moi je veux celui de Princesse, le orange ! »

sauf qu’elle a oublié que celui de Princesse, le orange, comme elle dit si bien, c’est du 2 ans et il ne lui va plus depuis … 2 ans.

« beh non ce sera le rose »

« pfff ! Il est nul ! »

« tu t’en fous, dans l’eau on le voit pas ! Allez file finir ton puzzle , je suis presqueuh prêteuh » (faut la jouer challenge sinon on va y passer la nuit)

Bon et nous on prend quoi comme maillot ?

On enlève toutes les options 2 pièces vu que notre dernière grossesse nous a laissé le souvenir magnifique et irrémédiable de splendides vergetures violettes un peu partout sur le bide (qui au passage est toujours un peu flasque) : on prend le maillot de compèt’ : le noir ! Le seul l’unique qui nous fait paraître presqu’aussi svelte que Laure Manaudou et nous donne un air sportive mais chic.

Sauf que ce petit bijou de lycra exige un maillot bien échancré.

Allez ça prend 5 minutes, on sort la cire et on attaque les poils sauvages qui s’échappent du sentier.

«aaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhaaaaaaaaaaaa »

« mamaaaaaaaaaaaan, qu’est ce qu’il y a ? pourquoi tu pleures ? Pourquoi tu cries ? »

« c’est rien chérie, je … je ….(on essuie les larmes qui coulent), je me prépare … » Haine contre nos mères qui ne nous ont pas fait épilé au laser dès la naissance.

Voilà ce sera parfait pour le maillot noir … mais il va pas du tout avec la serviette aux papillons … dilemme … on ne sera pas accordée à la sortie du petit bain … ça nous plait moyen cette idée d’être complètement dépareillée .. mais l’heure tourne.

Bon faut pas qu’on oublie les bonnets de bain, parce que sinon on va encore se faire refouler à l’entrée de la pistoche (ah beh voilà …en fait on y est allé qu’une seule fois à la piscine : la deuxième fois on a pas pu rentrer car on avait pas nos bonnets)

On ajoute le peigne, la crème, les élastiques, le porte monnaie, on est prêts.

« dis maman, je peux emmener ma bouée de Bob l’éponge ? »

« non »

« allez maman ! S’te plait ! »

« non »

« mais pourquoi euh ? »

« parce queuh »

« … »

« quoi ? Tu boudes c’est ça ? »

« … »

« Bon allez on y va … je t’attends. »

« Non je veux pas y aller … »

On hésite entre la lancer contre le mur et donner une nuance rouge sang à la déco de notre entrée ou l’étrangler avec la lie du sac de piscine, version noeud coulant.

« dépêche toi ! On part maintenant ou pas du tout. »

Ce sera pas du tout : la demoiselle boudera tout le dimanche.