BONS PLANS, CULTURE, Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE

7 conseils pour augmenter le trafic vers ton blog grâce à Pinterest

ou Comment je suis passée de 0 à 656 K visiteurs sur Pinterest en moins d’un mois

Pinterest était un grand mystère pour moi.

J’y passais du temps pour épingler des images dans mes tableaux, j’y piochais des idées décoration pour mes futurs travaux à la maison, des DIY à faire avec les enfants par temps de pluie, des photos de coiffure que je montrais ensuite à la coiffeuse pour avoir la même coupe, des maquillages à reproduire, des recettes pour le quotidien ou les anniversaires, pour imaginer mon futur tatouage

Bref j’utilisais Pinterest pour beaucoup de choses de tous les jours mais je n’avais jamais pris le temps de réfléchir à comment l’utiliser pour le blog.

Puis un jour j’ai décidé que j’allais m’auto-former un peu en fonction des avis, suggestions et procédures que proposaient beaucoup d’autres blogueurs ou professionnels des réseaux sociaux.

J’ai décidé comme toute formation d’y consacrer deux après-midis dans un premier temps pour comprendre l’intérêt, le mécanisme et les enjeux de Pinterest.

La première chose que j’ai faite c’est :

Passer en compte professionnel

Ainsi j’avais accès aux statistiques et on sait l’importance de ces données pour ensuite voir ce qui marche ou pas et surtout si ce que j’allais mettre en place fonctionnerait.

Mettre de l’ordre dans mes tableaux existants

J’ai renommé certains tableaux pour qu’ils soient plus parlants.

J’ai traduit certains mots en anglais (Pinterest m’apporte beaucoup de lecteurs des états-unis), ajouté des synonymes pour que les gens trouvent mes tableaux plus facilement.

J’ai aussi épinglé sur des thèmes qui se rapprochaient de mon contenu blog, et j’ai augmenté le nombre d’épingles dans des tableaux qui étaient quasiment vides.

 Faire des visuels sur mes propres articles

Là j’avoue que j’ai à nouveau consacré 2 après-midi à ce travail créatif mais un peu rébarbatif.

Je suis remontée sur le blog vers les articles qui me semblaient le plus pertinent pour Pinterest : c’est à dire ce que moi-même j’allais y chercher comme les tutos diy, la déco, les astuces zéro déchet, les idées cuisine ou organisation, la vie de maman etc.

J’ai créé des visuels qui incluent le titre de mon article, je les ai placés dans mes contenus, et ensuite je les ai épinglés dans mes tableaux existants sur ces thématiques.

ATTENTION ! Pensez bien à faire en sorte que les images de vos articles soient « épinglables » : la mention Pinterest doit apparaître lorsque l’on survole l’illustration avec la souris. Sinon allez dans vos paramètres de blog pour que votre compte Pinterest soit bien rattaché à votre blog.

Car oui j’avais fait une des pires erreurs : je n’avais même pas épinglé mes propres articles de blog dans mes tableaux d’un thème commun 😉 Pour vous dire que je partais de très loin !

Créer des épingles avec vos propres photos / images

Quand j’illustre un article avec mes photos, je n’en garde qu’une partie et les autres vont à la « corbeille ».

Idem les photos que je publie sur Instagram, par exemple, ne sont que sur ce réseau social la plupart du temps.

J’ai donc créé des épingles avec ces images et visuels en prenant bien soin de les nommer correctement avec des mots clé bien définis, et d’y mettre le lien de mon site ou de mon Instagram.

Cela permet d’obtenir un trafic supplémentaire avec des photos qui ne redirigent pas forcément vers des articles, mais vers mes réseaux ou l’accueil du blog, puisque ce sont des photos qui m’appartiennent.

Consacrer 1 heure par jour environ à Pinterest

On peut choisir de passer 5 min ou 3 heures, mais pour ma part je trouve qu’une heure découpée de manière stratégique sur la journée, fait ses preuves.

Du moins c’est ce que j’ai fait le premier mois pour mon démarrage sur Pinterest.

20 minutes le matin au lever / petit-déjeuner : j’épingle parmi les suggestions ce qui correspond à mes thèmes de tableaux mais également à mes futurs projets ou envies du moment.

20 minutes le midi : en préparant le repas, en prenant mon thé de fin de déjeuner. Vous remarquerez que c’est souvent les recettes qui priment à ce moment-là 😉 ou les coaching sportifs ! 🙂

20 minutes le soir : en regardant les infos, avant manger, après le diner, avant d’aller au lit.

Après tu peux aussi choisir de faire ce travail dans les transports ou dans les salles d’attente. L’essentiel est d’épingler régulièrement des images pertinentes et qui t’inspirent : environ une cinquantaine par jour semble une bonne moyenne.

ATTENTION ! Epingler tout et n’importe quoi n’est pas la solution miracle, et votre Pinterest ne doit pas être qu’un outil stratégique pour générer du trafic vers votre blog. De même il existe des logiciels qui peuvent épingler pour vous, mais je vous déconseille cette méthode car comme tous les « achats de likes ou followers », ce genre de pratique est factice et retombera comme un soufflé dès que vous arrêterez de payer. Le choix de vos épingles doit rester cohérent pour vous, pour votre communauté et pour l’algorithme qui gère ce réseau. Sinon vous serez assimilé à un « robot » et ce sera loin d’être très favorable à vos stats.

Epingler vos nouveaux articles de blog, ré-épingler les anciens, créer des nouveaux tableaux

Une fois le travail de fond effectué, il faudra mettre à jour régulièrement vos tableaux Pinterest avec vos articles de blog et vos visuels, mais aussi créer des sous-tableaux ou de nouveaux tableaux si certaines thématiques vous semblent trop vastes.

J’avais par exemple un seul tableau nommé « Peinture et Dessins », qui rassemblait tout ce qui touchait à ce thème. Je l’ai divisé en plusieurs tableaux pour « ranger » mieux mes épingles : « Aquarelles » pour uniquement ma pratique de l’aquarelle ou des exemples motivants, « Dessins » pour des idées et aussi marche à suivre pour apprendre à dessiner, « Illustrations » pour des dessins et aquarelles que je ne reproduirais pas, qui ne m’apprennent rien dans ma technique mais que je trouve beau pour de futures inspirations.

Idem pour mon tableau « Recettes », que j’ai ensuite divisé en recettes par saison puis par plats (entrée, desserts, brunch etc). Cela me permet de mieux retrouver ce que je cherche et il en est de même pour les personnes qui viennent sur mes tableaux ou qui tapent les mots clé dans la section recherche.

Regarder vos statistiques

En regardant les épingles qui amènent le plus de trafic vers mon blog, je peux ainsi les épingler à nouveau, les mettre en avant, voir ce que les lecteurs aiment le plus sur mon Pinterest, et proposer, si j’en ai envie, du contenu plus récent sur une même thématique ou actualiser des anciens articles.

Pour ma part, cela me pousse à me remettre parfois à des sujets sur lesquels je n’écris pas assez régulièrement alors que je les adore (comme le Bullet Journal par exemple que je pratique au quotidien mais pour lequel je ne fais pas suffisamment d’articles sur son contenu, sa décoration etc ), et qui pourtant m’amènent beaucoup de lecteurs et de nouveaux abonnés.

 

En suivant ces 7 étapes, je suis passée de 0 à 656 K visiteurs en moins d’un mois.

Désormais j’oscille entre 500 et 600 K en étant moins assidue qu’au début, et je suis passée de 20 à 360 abonnés.

Bien entendu, cela a eu un impact sur mon blog et désormais la plus grande provenance de lecteurs arrivent de … Pinterest !

Loin devant Facebook ou Instagram ! Dingue !

Savais-tu que Pinterest pouvait booster le trafic d’un blog ? L’utilises-tu ? Cet article t’a t-il aidé à y voir plus clair ?

N’hésite pas à épingler cet article sur ton tableau Pinterest dédié à ce réseau ou à ton blog et à y revenir + tard 😉

BONS PLANS, DETENTE, Dvt perso et organisation, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

Mes 8 top astuces pour s’organiser et gérer (presque) tout à la maison

Une maison, deux enfants, une entreprise, un blog, 1000 projets et passions, travailler à l’extérieur, travailler à la maison, amener les enfants à leurs activités … Je vous épargne le reste de la liste qui comprend ménage et cuisine, vous vous en doutez.

Et cette phrase qui nous ronge : « mais comment je vais faire pour TOUT gérer ? »

Alors je t’arrête de suite, ami perfectionniste, et je te déculpabilise : PERSONNE ne gère TOUT !

Il faut se fixer des priorités et déléguer certaines tâches. Et au milieu, eh bien un seul secret : l’OR-GA-NI-SA-TION !

(oui tu t’en doutais un peu)

Voici comment cela fonctionne chez nous (mais chaque personne doit trouver l’organisation qui lui convient en fonction de son mode de vie, de ses contraintes, de ses facilités … Pour moi, c’est un avantage et un désavantage de travailler souvent depuis la maison, mais j’essaie d’en tirer le meilleur parti dans mon quotidien. Quand je suis à la maison, je dois bosser vite et bien, tout en résistant à l’appel du lave vaisselle à vider ou de la lecture du nouveau Flow, mais je peux aussi faire une pause dans mon boulot en préparant la quiche du soir ou en buvant un thé avec une copine : inconvénient VS Avantage )

  1. TOUT noter pour mieux anticiper et se faire des rétro plannings : un pique nique ? je note de suite dans l’agenda et dans mon bullet journal (dont je t’invite à lire l’article si tu veux te lancer car ça me change la vie !) et en même temps je me note 3-4 jours avant de prévoir les produits pour le pique nique. Sport tous les lundis pour le petit ? je me note au dimanche soir de préparer le sac, et au samedi de vérifier que le / les affaires sont propres ou lancer la machine. Des vacances ? je me note une semaine avant les trucs indispensables à acheter s’il en manque (crème solaire, anti-moustique, ou gants de ski trop petits à changer, etc). Cela peut paraître contraignant mais quand on le fait de suite, ça a le mérite de donner de la visibilité, de prévoir et donc ne pas être au dépourvu la veille pour le lendemain (chose que je déteste et encore + avec notre démarche zéro déchet puisque l’on essaie de faire un max de choses « maison ») … et surtout une fois posées là sur le papier, toutes ces choses nous libèrent l’esprit. On peut passer en phase 2.

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle-4_ink_li

2. Ne pas remettre à plus tard et donc faire un max à l’avance : pourquoi ? tout simplement parce qu’en se disant qu’on le fera plus tard, soit on ne le fait pas, soit on le fait vite et donc plus ou moins mal, soit on le fait bien mais au détriment d’une autre activité que l’on aurait préféré à ce moment-là. Exemple : pique nique. si on prépare les affaires 3-4 jours avant, en ayant les trucs frais tous sous la main pour faire la veille tranquillement le sac, on a eu le temps d’acheter ce qu’il faut, au meilleur rapport qualité prix, au marché, sans emballage etc. La veille on est zen et on peut passer la soirée peinarde. Si on s’y prend la veille en revenant du travail, on court au supermarché, on prend le premier sandwich emballé qu’on paie cher. On est speed pour rentrer faire à manger (on a dû aller faire des courses, se taper la queue à la caisse … alors qu’on a juste envie de se poser). Au pire, on zappe et on voit pique nique le matin même avant de partir bosser : on jette 3 trucs dans un sac en culpabilisant toute la journée que notre enfant n’ait pas eu un pique nique convenable (et on espère que les autres parents auront mis un peu de rab pour le notre ;-)). Faire à l’avance cela permet aussi les jours de flemme d’avoir des « réserves » : avoir fait de la cuisine à l’avance, permet une soirée à juste à avoir à décongeler un truc fait maison 15 jours avant.

Idem pour la paperasse : j’ai toujours 4-5 RIB d’imprimés en avance pour gagner du temps quand j’en ai plusieurs à donner à mes clients (ce qui ne ne permet pas qu’ils me paient plus vite mais j’ai bon espoir 😉

3. Rassemble ce dont tu te sers pour une activité en un même point : C’est là que vont te servir tes plateaux, boites et petites pochettes trop mignonnes 😉 Exemple : pour le petit déjeuner, installe dans ton placard / étagère, tous les condiments sur un même plateau. Le matin tu n’auras qu’à attraper ce plateau avec la confiture, le nocciolata, la boite à biscuits, le miel … un seul voyage pour plusieurs choses !

Idem pour les papiers administratifs, fais toi une panière avec à l’intérieur des enveloppes, des timbres, un stylo, un tampon adresse, des RIB, un chéquier : quand vient le moment de répondre aux factures tu n’as qu’à prendre ta panière pour trouver tout ce dont tu as besoin.

Bref plus te facilite la vie en amont, plus vite tu te débarrasses des corvées ! Plus vite c’est prêt, plus vite c’est rangé ! Tu gagnes du temps : c’est bien ce qu’on cherche toujours ?

4. Déléguer : oui voilà un des secrets les mieux gardés ! Tu ne peux pas tout gérer alors apprends à demander de l’aide, à missionner tes enfants ( un vide le lave vaisselle, l’autre met la table et tout le monde débarrasse, on change la semaine suivante) , à donner une nouvelle habitude à ton conjoint ( il aime faire du vélo le dimanche matin : qu’il fasse un détour par le marché avec la liste qu’on lui aura préparé, ou chez le boucher puisque c’est lui qui gère le barbecue de vendredi prochain !).

Un planning pour les enfants : vider le lave vaisselle, mettre la table … même s’ils sont petits ils peuvent aider à leur échelle : ils sont valorisés, responsabilisés et participent à la vie de la famille ( tu participes à leur équilibre : si ! si ! ce sont les pédopsys qui le disent !! alors ne t’en prive pas ;-)) N’hésite pas non plus à te faire aider régulièrement ou ponctuellement : quelques heures de repassage dans l’année pour les moments de rush, une heure de ménage par semaine pour faire les sanitaires et la pièce principale (avec un peu de chance en chèque emploi service avec la participation de l’entreprise ou la défiscalisation, tu ne sentiras pas passer le coût … ou cela peut être une motivation pour arrêter la cigarette et s’offrir avec ce tarif, l’aide d’une femme de ménage). Si Belle-maman ne sait pas quoi offrir à son fils pour noël, elle peut lui donner un bon cadeau pour des heures de cours de cuisine aussi : voilà de l’argent bien investi 🙂

5. Faire des listes : de courses, de menu, de choses que chacun peut faire pour aider. Pour les courses, notez aussitôt que quelque chose manque, ou que l’on veut faire un menu en particulier. Commencez à regarder ce qu’il reste pour les premiers menus d’avant courses, puis prévoir les prochains repas. Avant je notais scrupuleusement ce que j’allais faire, maintenant j’adapte pour environ la moitié des repas de la semaine ; je sais que j’ai toujours ce qu’il faut pour la base ( de quoi faire une pâte brisée / pizza, une sauce tomate, du gruyère, des oeufs : et ensuite j’improvise selon les légumes qu’il reste). Idem l’hiver, j’ai toujours des pommes de terre et quelques oignons : il n’y a plus qu’à compléter avec les légumes qui montrent des signes de faiblesse et on lance une soupe ! Gardez toujours des bases, faites en avance ce que vous pouvez et puis n’hésitez pas à inventer de nouvelles recettes 😉 (le fourre-zytout est ma spécialité !)

6. Jouer du minuteur : ah ! qu’est ce que je ferais sans mon / mes minuteurs ! C’est bien simple c’est devenu mon habitude d’organisation numéro Uno ! Il m’a même permis de ne pas oublier mes enfants à l’école (oui bon sauf une fois, pardon mon fils ! ). Car quand tu es lancée dans une aprem COMPTA, beh je peux te dire que tu oublies tout et que tu ne vois pas le temps passer, et que tes seules pensées sont des chiffres … et des lettres comme RSI (Si toi aussi tu connais, tape dans tes mains !).

Ou quand il te reste 20 minutes, pas une de plus, entre le moment où tu reviens d’un rendez-vous pro et le moment où tu dois partir chercher les enfants à l’école, beh tu optimises : tu lances ton minuteur et tant qu’il n’a pas sonné, tu essaies de t’avancer un max dans la maison : ces 20 minutes là c’est un défi , mais ce sont les plus efficaces ! (bon parfois tu peux aussi utiliser ces 20 minutes en Joker et te les garder rien qu’à toi pour te poser avec un thé, un bouquin … tu seras tout aussi efficace plus tard si tu t’es accordée cette pause … il suffit d’assumer son choix ;-))

7. Envoyer tout balader : une matinée, une heure, une journée, un week-end ! Savoir se ressourcer, ne penser qu’à soi, s’octroyer une parenthèse loin de toute organisation et de contraintes pour faire le plein d’énergie … d’ailleurs planifier ces moments-là, c’est aussi de l’organisation, non ? 😉

N’hésite pas à aller voir mes autres articles sur l’organisation à la maison dans mon tableau Pinterest !

Dvt perso et organisation, LA PAUSE FEMININE

Gagner du temps en faisant des trucs qui prennent moins de 10 minutes chrono ou Comment être efficace même en situation d’attente

J’ai souvent des journées avec des « trous » : non je ne vis pas dans un gruyère, c’est juste que j’ai un planning un peu atypique qui me permet de rentrer chez moi pour de plus ou moins longs créneaux.

Souvent je retourne chez moi 20 minutes après l’école avant d’aller faire une séance, puis je reviens le midi, je repars à 13h faire quelques courses, je reviens à 14h30 puis je repars à 15h15. Idem le soir, où je retravaille parfois après le repas. Et quand je ne reviens pas à la maison, j’ai parfois 10 minutes à « attendre ».

Vous aussi vous avez sûrement 10 minutes quelque part dans votre emploi du temps où vous vous dites  » mais en 10 minutes je n’ai le temps de rien faire, cela ne vaut pas la peine que je fasse quoique ce soit … »

Sauf que … n’hésitez pas à lancer le chrono : on peut faire beaucoup de choses en 10 minutes, si on le prend comme un petit défi 😉

Mais surtout on se met en mode « efficace » quand on joue contre la montre.

img_8062

Chez soi : Vous n’avez que 10 minutes avant de partir chercher les enfants à l’école, avant de repartir travailler ou d’aller à un rendez-vous ?

  • Lancer une quiche / tarte salée / recette express : vous n’aurez que la cuisson à faire le soir venu.
  • Eplucher les légumes pour la prochaine soupe. S’il reste du temps sur le chrono, pelez et coupez-en un peu plus et mettez le surplus au congélateur, ce sera une soupe encore plus rapide la prochaine fois 😉
  • préparer le menu de la semaine, vous trouverez pleins d’idées dans le livre « On fait quoi pour le diner ? »

  • faire la liste des courses : un petit coup d’oeil dans le frigo, dans le garde manger, les placards, et à votre menu de la semaine. (on n’oublie pas de regarder s’il y a une sortie scolaire de prévu, un anniversaire, ou des amis qui viennent dîner )
  • Passer un coup d’éponge sur votre plan de travail, évier, mettez ce qui traine dans le lave vaisselle ou laver les 3 bols sales à la main : ça prend peu de temps mais ce sera ça de moins quand vous aurez besoin de vous installer en cuisine ou si vous rentrez tard ce soir, vous trouverez ça tellement agréable d’avoir la vue dégagée sur une cuisine propre.

img_5128

Dans la voiture : En attendant que votre fille sorte du collège, que le service de la mairie ouvre, que votre maman arrive à l’arrêt minute de la gare où vous êtes venus la chercher …

  • vider les vide poches, portières, sol : ramasser tous les papiers qui trainent ou autres surprises.
  • trier la boite à gants : CD, constat, éthylotest ( attention aux dates de péremption) …
  • vérifier le kilométrage pour la prochaine vidange, révision, et planifier le rendez-vous, idem pour le contrôle technique, l’assurance auto : ça prend deux minutes à repérer et appeler, et ça peut faire économiser du stress et de l’argent au prochain contrôle de police.
  • faire un comparatif en ligne pour votre assurance auto tant que vous avez tous les papiers sous la main : c’est peut-être le moment de payer moins cher 🙂
  • laisser un livre dans la voiture : plutôt un bouquin factuel ou documentaire qu’un roman, quelque chose qui se lit par chapitres, sans se sentir frustrée quand il faut arrêter sa lecture 😉

sac-griottes

A l’extérieur : attente chez le doc, avant une réunion, un rendez-vous, devant l’école …

si vous avez internet sur votre smartphone, vous allez pouvoir vous éviter de retourner sur l’ordi le soir :

  • trier ses mails
  • trier ses photos
  • lire un article que vous aviez mis de côté comme celui-ci par exemple 😉
  • faire une to do list du quotidien : pour mieux se libérer l’esprit ensuite.
  • faire une to do list agréable : pour se rebooster !

Mais ces 10 minutes elles peuvent aussi servir à … RIEN !

Juste se détendre, lire une page de magazine en sirotant un thé, regarder les nuages passer, rêver et souffler.

img_5118

Alors faites de ces 10 minutes ce que vous voulez ! 😉

Livres et CD

Apprenti écrivain : des livres pleins d’idées et conseils pour les enfants passionnés d’écriture

img_0380

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours écrit.

Des petites histoires, des poèmes, de grandes histoires, des lettres, des fiches de lecture … J’écrivais dans mes cahiers, et lorsque j’ai réalisé mon rêve d’avoir une machine à écrire pour noël, j’ai tapé dessus pendant des heures.

Aujourd’hui le plaisir est intact quand je tape sur le clavier ou que je gratte dans un carnet.

Un rêve de gosse qui semble inaccessible : devenir écrivain. Aujourd’hui j’essaie d’y travailler pour que ce rêve devienne un jour réalité.

Mais qu’est ce que j’aurais aimé étant enfant, avoir des livres qui m’auraient confortée dans mes envies, qui m’auraient donnée matière à m’entraîner …

Voici 2 ouvrages complètement indispensables si vos enfants aiment écrire :

Pour les premiers pas, à partir de 6-7 ans, dès qu’ils savent écrire

Le livre du petit écrivain (éditions Usborne)

Véritable petite boite à outils de l’écrivain en devenir, chaque page propose un thème différent sur des techniques littéraires ou sur l’importance de développer certaines parties dans une histoire.

Imaginez le lieu, le décor.

Faire des comparaisons entre deux personnages pour mieux les décrire.

Imaginez un récit d’aventure.

Ou bien tout simplement faire une liste de ses rêves, commençant par « j’aimerais que … »

On passe du personnel à l’imaginaire, du loufoque au plus sérieux. On fait appel à la fantaisie et au réel.

Bref un indispensable pour débuter sa carrière 😉

Carnet de l’apprenti écrivain de Susie Morgenstern (delamartinière jeunesse)

A partir de 10 ans

Je pense que je n’ai pas besoin de te remettre une couche sur l’admiration que je voue à Susie Morgenstern ?

Alors quand celle-ci écrit un carnet avec ses conseils, ses astuces, et ses pistes pour nous pousser à écrire, à chercher son style, à développer des automatismes et surtout à réaliser que quand on a ça en nous, on ne prend jamais cela comme un travail. Le plaisir est la clé ! L’entrainement fera le reste.

300 pages à compléter, partant toujours d’une citation, suivie d’une question puis d’un conseil : ce livre / carnet est passionnant !

Comment imaginez-vous votre vie plus tard ?

Cherchez dans un journal un article sur un thème qui vous intéresse.

C’est la révolution à la cantine : imaginez ce qui l’a déclenchée et ce qui se passe.

Autant de pistes pour pousser à sortir de sa zone de confort, pour faire de vrais ateliers d’écriture.

Bref un gros gros coup de coeur !!

 

 

 

 

ZERO DECHET

Réduire ses déchets : Dans la cuisine (partie 1) #zerodechet

Concrètement quand tu veux réduire tes déchets, il faut aussi passer par une phase de tri (attention on ne dit pas de « jeter », mais vendre, donner, recycler …) et une phase d’investissement ou nouvelles habitudes à acquérir pour partir sur du durable ou du moins sur des choses qui t’évitent d’avoir à créer du déchet.

Il y a des choix à faire quand tu dois consommer, et des questions à se poser.

Ce commencement est parfois un peu long, mais on gagne finalement en confort, en temps et en argent ! (si ! si ! beh déjà tu ne paies plus des mètres carrés pour des pièces tellement encombrées que tu n’y vas plus, ou des placards achetés une blinde pour charger de robots ou de produits ménagers que tu n’utilises pas … alors ?? ;-))

Je t’avais déjà parlé de nos premières habitudes venues assez naturellement et qui nous facilitaient même la vie.

Pour que tu réalises que je ne passe pas ma vie à trier dans ma poubelle et que cela ne prend pas forcément beaucoup de temps, voilà comment ça se passe à la maison, pièce par pièce, avec aujourd’hui : LA CUISINE !! Tadam !

  1. Je privilégie l’achat en vrac ou le rechargeable. Pour l’instant je suis assez limitée avec uniquement la biocoop, le marché, le drive fermier et le boucher. J’aimerais pouvoir dire que je trouve tout, mais il y a encore trop de choses que je ne peux pas acheter en vrac ou consigné. Je privilégie les achats dans des bocaux en verre ou bouteille en verre car je peux les réutiliser et/ ou les jeter (le verre est 100% recyclé, c’est un des déchets qui se recycle le mieux si on le jette dans les poubelles verre bien entendu). Je mets le tout dans des bocaux rigolos ou dans de jolies boites. Mon produit vaisselle se re-remplit à la bio coop, mais pour le lave vaisselle il va falloir que je passe à des recettes maison. A Bordeaux tu as La Recharge et l’Epicerie Générale Darwin.

green-ma-thé-noir-blanc-vert-boutique-en-ligne-eshop-bio-naturel-tea-time-theiere-mandarine-gingembre-citron-leopard-earl-grey-bleuet-classique-original-melange-tisane-verveine-melisse (1 (18)

2. J’ai adopté les gourdes squiz pour les desserts compote (mais tu peux aussi y mettre la soupe) et les goûters en extérieur/pique nique.

zero-dechet-cuisine-reduire-gourde-reutilisable-squiz-enfant-gouter-pique-nique-lavable-design-illustration-londres-london-new-york-reine-angleterre

Attention parenthèse polémique : pourquoi achetez des gourdes encore en plastique, même si elles sont réutilisables ? (sachant qu’elles ne durent pas toute la vie, puisqu’elles sont usables). Pour ma part, je dois entrainer dans mon sillage 2 enfants de 7 et 10 ans, qui même s’ils ont compris la démarche et sont globalement très fiers de l’appliquer, se confrontent régulièrement aux jugements des autres. Moi, adulte, avec mes valeurs et mes choix, je peux tout à fait prendre du recul et expliquer quand on me taquine sur mes pratiques ou mes positions. Mais dans une cour d’école ou une sortie scolaire, cela devient plus compliqué. Alors pour que la transition se fasse en douceur et que leur lien social puisse ne pas souffrir de notre démarche, les gourdes réutilisables sont notre salut ! Et comme nous sommes de vrais citadins, le moindre retour à la simplicité est vécu par les autres comme un acte paysan (au sens le moins noble du terme) voire d’arriéré, alors si on peut leur prouver que réduire ses déchets cela peut être moderne et design, moi je suis pour. Fin de la parenthèse polémique.

zero-dechet-cuisine-reduire-gourde-reutilisable-squiz-enfant-gouter-pique-nique-lavable-design-illustration-londres-london-new-york-reine-angleterre (1)

Je recharge donc mes 4 gourdes avec de la compote maison ou achetée en bocaux. Ma grande kiffe l’illustration New York ultra tendance, et moi je frime avec la reine d’Angleterre 😉 Voyez que le Zéro déchet ça peut être drôlement fun !

Elles vous plaisent mes gourdes Squiz ? Ca vous dit d’en gagner ? 😉

zero-dechet-cuisine-reduire-gourde-reutilisable-squiz-enfant-gouter-pique-nique-lavable-design-illustration-londres-london-new-york-reine-angleterre (3)

 

3. Nous faisons un maximum de gâteaux maison : pour le petit déjeuner et le goûter. C’est clairement avec les paquets de biscuits que les déchets sont les plus importants.

Des cookies, des sablés, des brioches. Certes cela prend un peu plus de temps que de déballer ses Pitchs de 15 emballages plastiques individuels, mais c’est un moment que nous passons ensemble avec les enfants et qui nous prend une heure max, rangement compris pour toute la semaine, voire +.

En plus on maitrise ainsi exactement la quantité de sucre et autres ingrédients : nous savons ce que nous mangeons.

Pour aller au parc ou autre, on embarque nos biscuits dans un tupperware ( celui avec la fameuse phrase de Joey a beaucoup de succès ;-)) : pas plus encombrant qu’un paquet de gâteaux industriels et on ne laisse aucune trace derrière nous !

smartphoto-friends-objet-photo-impression-deco-cuisine-joey-citation-quotes-planche-decouper-lunchbox-boite-conservation-repas-boulot-fun-saint-valention-complice-pteapotes

Mais également pour l’apéro ! On adore nos cookies raclettes, entre autre 😉

IMG_4292

Idem pour les soupes de légumes ! On en fait très souvent : pratique quand certains légumes tirent la tronche, cela évite de gaspiller. Même si chez nous, tous les déchets organiques vont au compost.

4. Le compost donc. Il nous absorbe une grosse quantité de déchets. Quand nous faisons les gâteaux : coquilles d’oeufs. Pour les soupes, les épluchures. Bref quand on regarde une poubelle, c’est déjà plus de la moitié qui peut être réutilisée pour la terre du jardin ou des plantes en pot.

5. Les appareils ménagers : cafetière, théière, bouilloire …

J’ai supprimé la Tassimo et autres cafetières dosettes pour une cafetière à filtre réutilisable non éléctrique. Le seul déchet : le marc de café et le papier emballage kraft du torréfacteur où j’achète le très bon café fraîchement torréfié au poids : le tout va direct au compost. La théière : j’achète du thé en vrac au maximum : j’essaie de ramener mon emballage kraft ou ma boite métallique. Je n’utilise plus de sachet sauf rarement (en voyage par exemple) et s’ils sont sans agrafes et compostables comme par exemple les tisanes du Jardin Bio. Actuellement je me sers encore de ma bouilloire éléctrique dont j’attends l’obsolescence programmée (si j’en crois la durée de vie des 2 dernières et vu mon utilisation intensive, d’ici 6 mois elle est cuite). En relais viendra la bouilloire qui va sur le gaz avec son petit sifflement à l’ancienne. Pas beaucoup moins rapide, et tellement plus chic, non ? 😉

075 IMG_4370

J’ai désormais un compagnon pour faire + vite mes gâteaux et autres brioches : le Kmix de Kenwood ! Je vous en parlerais très bientôt avec nos meilleures recettes de biscuits. Il ne nous quitte plus !

IMG_5181

6. Produits ménagers : comme je l’ai dit plus haut, je peux recharger mon liquide vaisselle à la bio coop, et j’envisage de trouver une recette pour le lave vaisselle. Pour le reste un seul produit à agrémenter ou diluer : le vinaigre blanc ! Il est utilisé dans les écoles car pas du tout nocif et parfaitement efficace ! J’y ajoute quelques gouttes d’huile essentielle de citron, je le mets dans un spray avec de l’eau et le tour est joué. Fini les produits spécial plan de travail ou évier étincelant, un produit tout en un et tout terrain puisqu’il me sert dans les autres pièces !

 

Pour poursuivre notre aventure Réduction des déchets, nous irons dans une autre pièce de la maison : la salle de bain

Mais tu peux aussi regarder la sélection de livres pour parler écologie avec toute la famille dès 4 ans.

lecture-livre-enfant-zero-dechet-famille-ecolo-bio-lanete-vert-environnement-questions-decouverte-petit-grand-adulte-responsable (1)

Et vous quelles sont vos indispensables et astuces dans la cuisine pour réduire vos déchets ?

 

BORDEAUX : Les idées du week-end avec enfants, SORTIES KIDS

10 astuces pour découvrir le parc du Futuroscope et ses attractions uniques en famille !

Tu veux profiter un maximum du parc du Futuroscope à 2h20 de Bordeaux ? Alors suis-nous !

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-boule

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-3

Voici pour toi nos conseils de visite pour optimiser ta journée ou ton séjour :

1. Si tu peux y aller en semaine, je ne peux que te recommander cette option.

Entre le vendredi et le samedi, c’est le jour et la nuit. Aucune attente, des endroits pour se détendre déserts … par contre, certaines animations ne seront pas présentes (les personnages, certains spectacles).

A toi de faire ton calcul selon tes critères.

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture-15

IMG_1690

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture-10

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-repos

2. Offre toi un petit tour sur l’aérobar !

A 35 mètres de haut, les pieds dans le vide, tu pourras déguster une boisson avec une vue imprenable sur le parc ! ( tarif à partir de 6.50 euros la boisson + vol, interdit au moins de 6 ans).

Un concept rare en France à déconseiller en cas de vertige 😉

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture-19

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture-12

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-bar-aerien

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-aerobar

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-vue-aerienne

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-2

3. Ne rate pas la partie du parc qui se prénomme « le monde des enfants ».

Nous sommes passés à côté le premier jour, or c’est un énorme espace avec des jeux en « libre service » avec pas mal de petites sensations pour les plus jeunes et où on est en plein air (parfait quand il fait beau, et si on sature un peu des salles, ou qu’on s’est endormi dans l’Imax après le repas … je ne vois pas à qui ça arriverait ;-)).

Bref un endroit du parc méconnu qui vaut son détour !

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-monde-jeux

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture

4. Prévois d’assister au spectacle nocturne qui est de toute beauté : avec de l’action, de la poésie, des lumières, et même du feu !!

Je ne serais que trop te conseiller d’avoir veste, pull ou carrément un petit plaid dans ton sac à dos pour profiter au mieux, sans avoir froid, car après une journée d’activités en salle, rester assis dehors à la tombée de la nuit, cela peut-être parfois rude (surtout pour le mari qui te file sa veste ;-))

Version avec crédits intégrés à l'image. Version sans crédits intégrés disponible sur demande. A la nuit tombée, sur l'une des plus grandes scènes aquatiques d'Europe jaillit un spectacle grandiose pour vous plonger dans l'histoire fabuleuse de deux sœurs unies pour sauver leur monde menacé. Basculez dans le rêve et l'imaginaire.
@futuroscope comA la nuit tombée, sur l’une des plus grandes scènes aquatiques d’Europe jaillit un spectacle grandiose pour vous plonger dans l’histoire fabuleuse de deux soeœurs unies pour sauver leur monde menacé. Basculez dans le rêve et l’imaginaire. 

 

5. Ajoute 5 euros pour vivre l’expérience « les yeux grands fermés » : oui, c’est en plus du billet d’entrée, mais l’argent est reversé à une association et l’aventure est vraiment unique !

Plongé dans l’obscurité totale, on se rend compte que nos autres sens nous trahissent et nous donnent parfois l’illusion de certaines choses … (attention ! + de 8 ans)

6. Prenez le temps de regarder autour de vous entre chaque bâtiment, d’une attraction à l’autre : partout dans le parc, l’art contemporain est semé ! Une vraie balade à part entière pour la pause déjeuner ou se réveiller après un somme dans le planétarium (oui, je me suis ENCORE endormie ! ;-))

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-jardin

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-cadre

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-oeuvre-art

7. N’aie pas peur des lapins crétins : c’est vraiment l’attraction familiale par excellence (même + pour les enfants que les parents, j’ai envie de te dire).

Pense à regarder les horaires pour les rencontrer et faire une photo souvenir sur le tapis rouge 😉

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture-17

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture-7

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture-8

8. L’attraction Arthur l’aventure 4D reste pour moi une très belle réussite : tant sur les décors qui précèdent l’attraction dans la file d’attente, que sur le concept et les sensations . Si tu dois n’en faire qu’une, ne zappe pas celle-ci !

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture-13 futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture-14

9. Pour te restaurer, tu peux prévoir le pique-nique car des aires accueillantes sont réservées à cet effet.

Pour une restauration sur place, nous avons trouvé la crêperie volante (des lapins crétins) d’un très bon rapport qualité prix.

Des galettes dès 6.90 euros et un menu enfant à 8.90 euros : pour un restaurant thématisé au coeur du parc, c’est + que correct !

Bonus d’astuce : si tu n’as plus faim pour ton dessert, tu peux conserver ton ticket « crêpe sucrée » pour plus tard dans la journée et revenir la manger pour le goûter par exemple !

10. Prépare ou prolonge ton séjour par les jeux enfants proposés sur le site Futurokids.com ! Des coloriages sur tes personnages préférés du parc, des cahiers de jeux à télécharger et imprimer, des vidéos sur le parc … de quoi à se souvenir longtemps du Futuroscope, même après la visite !

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-conduire-voiuture-boule-6

Retrouvez toutes les infos pratiques et le détail des nombreuses attractions sur le site du Futuroscope.

futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-decouverte  futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-jet-eau    futuroscope-parc-attraction-poitiers-bordeaux-charente-gironde-vienne-lapin-cretin-cinema-salle-imax-dynamique-fauteuil-arthur-minimoys-nouveaute-famille-enfant-vue

Merci à l’équipe du Futuroscope pour son accueil !