DECO, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, ZERO DECHET

5 livres sur le minimalisme : alléger sa maison et son esprit !

 

Quand on commence à réduire ses déchets, à vouloir du durable plutôt que du jetable, fatalement un tri s’opère, on commence à désencombrer et progressivement on devient minimaliste sans s’en apercevoir.

Avec cette nouvelle façon de consommer, on apprend à apprécier les objets pour ce qu’ils sont : pas des sentiments, ni des souvenirs, mais de l’utile et du beau.

On se surprend à aimer les surfaces vides et les placards épurés : le minimalisme devient une liberté !

Exit les matières plastiques, les bibelots qui encombrent la vue et l’esprit, on redécouvre ce qui compte vraiment et on gagne en espace et en praticité.

Oui, mais par quoi commencer ?

Je vous propose un tour d’horizon de 5 livres indispensables pour comprendre la démarche, l’adopter et rester motivé et convaincu des bienfaits du minimalisme.

 

Pour acheter les livres sur amazon, cliquez sur la photo de la couverture de chaque titre

 

L’art de l’essentiel de Dominique Loreau

« Se délester du superflu, c’est aussi se délester de ses problèmes. Pour désencombrer sa vie, jeter agit non seulement comme une véritable thérapie, mais encore comme une philosophie et un art. Un ouvrage indispensable pour ne plus souffrir de la confusion entre avoir et être. »

Un des premiers livre sur le minimalisme alors même que ce mouvement n’existait pas 😉

Dominique Loreau présente cet art de l’essentiel comme une philosophie de vie.

Elle parle longuement de tous les bénéfices et les questions à se poser pour faire ce retour à l’essentiel.

Je recommande ce livre pour comprendre ce qui nous pousse à accumuler, pour se motiver dans la démarche.

La troisième partie aide à passer à la pratique et à opérer un tri et une liste des indispensables.

 

Maman minimaliste de Mino Rakotozandriny

« Et si vous commenciez à simplifier votre vie de famille ? Entre les activités des enfants, votre vie professionnelle et les tâches ménagères, vous avez peut-être l’impression de perdre pied. Pire, vous n’avez plus assez de temps pour l’essentiel : passer de bons moments en famille.
Grâce au minimalisme, vous allez pouvoir désencombrer votre maison, votre emploi du temps et gérer plus efficacement le budget familial. Un enfant n’a pas besoin d’une profusion de jouets, ni de vêtements de marque. Beaucoup de choses peuvent être achetées d’occasion puis triées et données quand elles ne servent plus.
Grâce à ce livre, chaque parent apprend à dépenser moins et à vivre mieux. »

J’ai trouvé ce livre très pertinent : car oui être minimaliste quand on est célibataire ou juste 2 au foyer, ce n’est pas la même chose qu’avec des enfants.

Comment ne pas culpabiliser de ne pas leur acheter le dernier jouet à la mode ? comment éviter l’affluence de cadeaux de l’extérieur pour noël, les anniversaires ou juste les offres des restaurants et autres kermesse ?

Bref ce livre donne à réfléchir sur une autre façon de gérer son temps et son argent auprès de ses enfants.

Il ouvre des pistes pour mettre en place des actions concrètes dans le rangement, l’organisation et le temps que l’on gagne à ranger nous permet de passer plus de moments avec nos enfants.

 

J’arrête de surconsommer de Herveline Verbeken et Marie Lefevre

« Devenons des « consomm’acteurs » ! Nous sommes tous des consommateurs, mais nous avons le choix de réguler nos achats pour que notre consommation coïncide avec les valeurs qui nous sont chères. Herveline Verbeken et Marie Lefevre proposent un programme ludique et décomplexé en 21 jours pour repenser notre consommation et prendre conscience de nos actions sur notre environnement. Exercices et témoignages à l’appui, elles nous aident à déterminer notre profil de consommateur, puis à agir concrètement dans notre quotidien grâce à des alternatives économiques et écologiques. Elles proposent des conseils et astuces pour réaliser nos produits cosmétiques et d’hygiène, revoir notre alimentation, réduire nos déchets, apprendre à nos enfants à consommer moins et mieux… Grâce aux points planète, éthique, bien-être et économies, chacun mesure ses progrès dans la « Green conquête » ! Finie la passivité, place à l’action et à la prise de conscience pour un monde solidaire et éthique. »

Ici on parle du minimalisme en tant que consommateur, et bien sûr de tous les effets qui en découlent.

Ce livre permet de prendre conscience de son niveau de consommation, et permet de se défier pour ralentir sa frénésie d’achat. Chacun y trouvera sa motivation : économie d’argent, de temps, meilleur pour la planète, réduire ses déchets, se sentir acteur de sa vie de consommateur et non plus victime du marketing et du diktat des lobbies.

 

La magie du rangement de Marie Kondo

« Et si pour améliorer votre quotidien et changer votre vie, vous mettiez de l’ordre dans votre intérieur ?
Voilà la proposition de Marie Kondo. Mais comment faire ? Que jeter ? Que garder ? Par où commencer ? Quand s’y mettre ? Et surtout, pourquoi est-ce si important ?
Avec cette incroyable méthode, oubliez tout ce que vous savez déjà en matière de rangement et révolutionnez votre intérieur, dans tous les sens du terme.
Parmi les millions de lecteurs de ce livre ingénieux, certains ont changé de carrière, d’autres ont perdu du poids, d’autres encore se sont aimés davantage. »

On ne présente plus le livre de Marie Kondo !

En effet il est devenu une référence en matière de rangement, et allègement des garde-robes entre autre.

Pourquoi ? Parce qu’il permet de se poser des questions sur ses possessions et donne de vraies astuces de rangement à la japonaise, avec surtout le fameux pliage dans les tiroirs pour tout voir d’un coup d’oeil plutôt qu’avoir une pile dont on ne voit que le dessus.

 

Mon défi minimaliste de Sioux Berger

« Marre des kilos en trop et du désordre qui s’accumule ? De courir après le temps et du stress permanent ? Voici 12 programmes sur 30 petits jours pour perdre vos mauvaises habitudes, faire le tri et alléger votre quotidien ! Véritable coach, ce livre va vous aider à rester motivée jour après jour grâce aux objectifs fixés par semaine, à l’agenda pour noter vos progrès, aux mille astuces et conseils pour se débarrasser de l’inutile, et aux bilans pour persévérer ! 12 défis de 30 jours pour : dire stop au sucre ; bouger pour perdre du poids ; désencombrer sa maison ; moins dépenser ; apprendre à dire non ; prendre confiance en soi ; savourer l’instant présent ; apprendre à s’aimer ; se libérer du passé ; se libérer du jugement de sa famille ; faire le tri dans ses amis ; lâcher les réseaux sociaux. »

Gros coup de coeur !

Si vous ne devez posséder qu’un seul livre sur le minimalisme (beh oui normalement l’idéal c’est même de n’en avoir aucun et de les emprunter à des amis ou en bibliothèque / médiathèque ou sur une liseuse 😉 ), c’est celui-ci !

Il ne parle pas que des possessions mais parle de minimalisme au sens large du terme : s’alléger en tout !

Il est fait de plusieurs défis par semaine qui permettent de revoir point par point ce que l’on veut améliorer dans sa vie et comment y parvenir en fragmentant l’objectif.

Un vrai boost de motivation, des astuces concrètes, et surtout une remise en question globale de nos habitudes autant alimentaires que sportives, en passant par la maison, les relations toxiques etc.

C’est mon livre chouchou qui, du coup, permet de rassembler plusieurs sujets dans un seul bouquin ! (minimaliste le concept 😉 )

 

Et vous, quel livre me conseillez-vous sur le sujet ? Que pensez-vous de cette démarche minimaliste ?

 

Publicités
LA PAUSE FEMININE

Le M3 Journal : Un bullet journal révolutionnaire pour réaliser tes projets

Si tu suis ce blog (et je t’en félicite), tu sauras que désormais je suis une adepte du Bullet journal, ce carnet tout simple que tu peux adapter à ton mode de vie et tes besoins et qui rassemble ton agenda ainsi que toutes les listes de ta vie (et dieu sait que j’en ai un paquet !).

Alors quand j’ai commencé à entendre parler du M3 Journal je me suis demandée en quoi cela était différent et j’ai voulu tester.

Damien son concepteur m’en a alors fait parvenir un pour que je puisse tester la puissance du concept 😉

Car oui il y a une vraie ambition derrière ce carnet pré-rempli : aboutir un de tes projets les plus chers, réaliser tes rêves ! Oui rien que ça !

Comment ?

Tout d’abord en mettant noir sur blanc, ton projet et pourquoi il te tient à coeur. Plusieurs questions t’amènent à vraiment prendre conscience de ce que cela pourrait changer pour toi d’arriver au bout d’une envie lointaine qui revient sans cesse dans ta tête et pour laquelle tu te dis pourtant sans arrêt « je n’ai pas le temps », « c’est trop compliqué », « je ne vois pas comment je pourrais y arriver ».

Le carnet ne va pas faire le travail à ta place, mais il va te montrer qu’en fractionnant une tâche énorme et en planifiant plusieurs micro-taches sur 3 mois, cela te paraitra beaucoup plus réalisable et tu avanceras chaque jour un petit peu plutôt que contempler l’insurmontable montagne que tu ne graviras jamais.

Le M3 Journal te permet aussi d’inclure dans ce projet, la prise de nouvelles habitudes : aller au sport 2 ou 3 fois par semaine, diminuer la cigarette, trier ou ranger ta maison, découvrir la peinture, le dessin, lire … bref tout ce que tu voudrais faire mais qui encore une fois te parait incasable dans ton emploi du temps actuel et surtout que tu voudrais de suite pouvoir maitriser ou faire au maximum.

Ici encore une fois, on part de petit à petit, en incluant des temps pour soi afin de mettre en place ces habitudes et ainsi ne pas se décourager de suite en allant directement tous les jours courir alors qu’on n’est pas fan à la base (rien de mieux pour se dégoûter, ou se blesser), avoir l’impression de passer tout son temps à trier / ranger alors qu’il suffit d’un peu tous les jours etc.

Pour ma part, j’ai inclus 3 projets / habitudes. Le gros projet principal est l’écriture de mon 2ème roman. Le premier manuscrit étant en attente de réponse, et ne sachant pas ce qu’il en adviendra, il est plus facile pour moi de patienter en étant active et surtout maintenant que je me suis autorisée à écrire, j’ai ce besoin de vider ma tête en écrivant.

Les 2 autres projets habitudes sont de continuer à trier / ranger ma maison dans l’ambition de refaire la cuisine une fois qu’elle sera désencombrer et surtout de pouvoir rentrer dans une démarche minimaliste qui s’accorde avec notre mode de vie de réduction des déchets depuis plusieurs années maintenant. Et me remettre au sport avec pour objectif de courir 10 km.

Une fois mes objectifs définis, j’obtiens ce que je veux à l’issue de ces 3 mois : la ligne d’arrivée !

Sauf que pour arriver jusque là, je dois remonter le temps jusqu’à la ligne de départ.

Je ne te cache pas que le plus long c’est le jour où tu remplis ton carnet pour débuter l’aventure. Cela m’a pris 2 bonnes heures.

(feutres edding france)

Mais ensuite les ajustements ne prennent que 10 minutes par jour (voire moins) et 20 minutes en fin de semaine pour faire ton bilan. Cela peut se faire devant la télé ou avant de se coucher sur sa table de chevet. Bref ce n’est pas vraiment contraignant dès lors que l’on veut voir le chemin parcouru et garder la motivation.

J’ai donc morcelé ces 3 projets en taches quotidiennes : écrire une page par jour, puis 2, sur tant de jours, pour obtenir un manuscrit de tant de pages environ, puis correction, pour que dans 3 mois mon deuxieme roman soit fini (sauf s’il m’emmene vers d’autres contrées c’est le risque avec l’imaginaire, on sait quand ça commence mais pas quand ça finit).

Pour courir, j’ai commencé par réintégrer de la marche, puis courir 2 fois par semaine, d’abord 3 km, puis 4 .. etc jusqu’à 10.

Et pour le rangement, un objet par jour à éliminer, et 15 minutes de rangements ou recherche de solutions pour ranger ou concevoir la nouvelle cuisine.

Bref rien d’insurmontable. Je sais que certains jours cela sera plus difficile que d’autres, que j’aurais parfois + de temps donc j’adapterai aussi en fonction de mes contraintes du jour. Sachant que chaque semaine on fait le point, on peut se rattraper d’un jour sur l’autre ou d’une semaine sur l’autre, mais avant tout il faut garder le rythme.

Il y a une partie très sympa aussi qui consiste à se récompenser lorsqu’on atteint un objectif de semaine ou de mois et bien sur à l’aboutissement. J’avoue que je prends plaisir  à réfléchir aux petits cadeaux de victoire que je vais m’octroyer et ça motive. On s’autorise tellement peu de moments cocooning ou de petites choses qui nous font du bien.

On mérite de s’encourager par ce genre de petites attentions et cela motive à continuer !

BILAN 1 : (2 semaines) Cela fait maintenant 2 semaines que je travaille sur mon M3 Journal et je dois avouer que cela marche plutôt bien. Je sais ce que j’ai à faire, quand je vois le temps que je dois consacrer à tel ou tel projet sur une journée, cela me parait tout à fait réalisable, et j’arrive à le caser le soir le plus souvent ou entre midi et deux. Le week end je peux aller faire une heure de sport et ainsi poursuivre les efforts de la semaine ou rattraper une séance qui aurait sauté malgré moi.

Je n’ai pas forcément tenu tous mes objectifs semaine, mais je pense que j’avais été un peu trop ambitieuse pour ces 2 premières semaines d’autant qu’il y avait la rentrée et les inscriptions au sport, et un nouveau boulot … bref, l’organisation était déjà difficile, donc il sera plus judicieux de revoir les challenges à la baisse et cela sera moins frustrant …

Malgré tout je pense que le M3 Journal m’a permis de faire + de choses que si je ne l’avais pas écrit noir sur blanc et d’essayer de me booster pour certaines tâches (le sport clairement ;-))

Je referais un bilan ici dans un mois et demi puis dans 3 pour voir si mes objectifs ont été réalisés et surtout si j’ai réussi à tenir !

Vous connaissez ?

Retrouve mon article d’astuces et conseils pour s’organiser et gérer (presque) tout à la maison