DECO, Dvt perso et organisation

Comment concevoir les plans de sa cuisine et lister ses besoins de rangement ?

Les travaux sont finis et nous savourons chaque jour les aménagements et la nouvelle disposition de notre cuisine.

Vous aimez ?

Vous êtes en plein déménagement ? Vous allez vous lancer vous aussi pour refaire cette pièce si importante pour cuisiner, prendre les repas, recevoir, passer du temps à faire de bons petits plats ? Vous ne savez pas par où commencer ? Vous avez peur de vous tromper ? Vous n’avez aucune idée de ce qui vous convient réellement en terme de taille de rangement ? De style de déco ?

Alors voici mes conseils et astuces : je les ai testés lors de la conception de notre cuisine, et je peux donc avec un certain recul vous dire que même si parfois cela vous parait extrêmement contraignant, chaque étape vaut le coup et a son importance.

C’est parti !

Commencer par trier et lister :

  • De quoi vous servez vous tous les jours
  • toutes les semaines
  • tous les mois
  • une à deux fois par an
  • jamais

Vous prévoyez de changer votre cuisine dans les 6 mois ? Parfait, je vais vous faire gagner du temps (enfin pas sur le moment, car vous allez me maudire en premier lieu 😉 )

Vous allez devoir vider votre cuisine dans les prochains mois pour les travaux alors autant commencer maintenant.

LA METHODE DU CARTON :

Videz tous vos placards et mettez dans des cartons toute votre vaisselle, vos plats, linge de maison, ustensiles, etc.

Déjà vous remarquerez qu’en rangeant tous ces objets dans des boites, en les catégorisant, vous allez fatalement en éliminer ou en reléguer dans une autre pièce.

Ai-je vraiment besoin d’un placard pour 3 nappes ? Ne peuvent-elles pas être rangé avec les torchons ou dans le buffet de salle à manger ?

Ai-je vraiment envie d’avoir mon appareil à raclette qui me prend un placard entier dans ma cuisine ? Ne puis-je pas le laisser au garage / cellier et ne le sortir que quand nous avons besoin ? Ou même le donner / vendre si on ne mange qu’une raclette par an et se faire prêter l’appareil par des amis pour la soirée raclette de l’année ?

Bref c’est tout un travail de réflexion en amont qui vous permet de savoir comment vous imaginez votre future cuisine au quotidien et surtout pourquoi vous allez acheter tel ou tel placard.

Même si le coût d’un déménagement peut revenir moins cher qu’on pense, c’est toujours plus facile si on a moins de cartons à transporter et à déballer.

Chaque aménagement intérieur de vos placards est un investissement, alors réfléchissez bien si vous souhaitez vraiment mettre des euros dans une étagère pour un appareil à fondue ou investir dans un très grand casserolier pour 6 casseroles alors que vous n’en utilisez réellement que 3 au final.

C’est d’ailleurs la base du minimalisme dans la maison et même si vous ne tendez pas vers cela, c’est toujours agréable d’y voir plus clair et de se débarrasser de l’inutile, surtout quand on prend de nouvelles habitudes avec de nouveaux meubles entre autre. C’est l’occasion de repartir sur des bases saines et de tendre vers votre idéal en terme d’organisation, possession etc… et de désencombrer.

Cette astuce peut paraître complexe et très chronophage mais tout mettre en carton c’est vraiment la solution pour y voir plus clair sur ses besoins véritables car on fait déjà un premier tri lors de la mise en carton et ensuite on va pouvoir se rendre compte de la place dont on a besoin pour ce dont on se sert le plus souvent et où on voudrait qu’il soit rangé.

Je m’explique.

Désormais tous vos placards sont vides. Vous allez devoir aller chercher dans vos cartons chaque fois que vous aurez besoin de quelque chose. Cela demande de sacrifier une partie d’une autre pièce pour stocker tout cela, mais je vous assure que c’est très efficace pour réaliser ce que l’on possède et surtout la place que prend ce qui reste et dont on ne se sert finalement pas ou trop peu pour être conservé ou y consacrer un placard.

Ensuite vous le mettrez à une place dans votre cuisine : l’endroit qui vous parait le plus logique. Essayez de faire abstraction de son ancienne place et voir si une autre ne serait pas plus pratique. Même si actuellement vos ciseaux risquent de se retrouver sur une étagère car vous n’avez pas encore de quoi les suspendre par exemple mais que leur place vous parait toute trouvée : en hauteur, près de l’évier.

Et ainsi vous allez faire revenir dans votre cuisine, les objets et accessoires qui constituent réellement votre quotidien et vos besoins.

Au bout de 2-3 semaines vous devriez déjà vous rendre compte qu’avec 1 moule à tarte et 1 moule à gâteau vous tournez bien, sans avoir la sensation d’en manquer, si vous mangez une fois par semaine ce genre de plats. Mais d’autres qui en font tous les jours en auront besoin de +, mais ne mangent peut-être jamais de plats asiatiques ou à la cuisson vive et n’auront pas besoin de wok, donc réaliseront que cette forme de plat leur prend de la place pour rien, idem pour un joli plat à tajine qui vous avez fait envie en rentrant de vos vacances au Maroc mais qui finalement ne vous a jamais servi car vous ne savez pas le cuisiner et préférez aller le manger chez vos amis 😉

Il y a pleins d’ustensiles de cuisine qui nous ont séduit sur le papier et qui s’avère trop compliqué/ inutile / pas conforme au résultat attendu … bref que l’on garde au cas où, ou parce que ça fait bien d’en avoir un, ou parce qu’on l’avait payé cher à l’époque, ou que c’était la mode … Mais pourquoi continuer à conserver ce qui ne fait que remplir un placard et nous encombre ?

Alors vendez / donnez ce qui ne vous sert plus, ou en double / triple (oui ça nous arrive à tous n’est ce pas ?) ou ne correspond plus à vos besoins actuels (par exemple, les enfants ont grandi, inutile de conserver trop de petits récipients ou la vaisselle de bébé : un set si vous avez encore des enfants en bas âge dans votre entourage suffira et encore uniquement s’ils viennent souvent chez vous).

Déjà après ce deuxième gros tri vous devriez y voir plus clair : certains placards vous paraissent désormais trop grands, ou bien vous réalisez qu’au contraire vous auriez besoin d’un très grand tiroir car vous faites des plats familiaux et que vos contenants sont imposants, mais que vous pouvez tout à fait supprimer un des 2 tiroirs où vous amassiez 3 fois trop de petites verrines et autres mini-cocottes qui ne correspondent pas du tout à votre façon de cuisiner ou recevoir.

Bref commencez à réfléchir à vos habitudes de cuisine : vous mangez beaucoup de surgelés ou vous surgeler tous vos plats / restes etc pour tout un tas de raisons, alors vous avez besoin d’un plus grand congélateur.

C’est plus facile si vous avez déjà vécu dans l’appartement ou la maison que si vous n’avez pas encore en tête la disposition de la pièce parce que vous n’avez pas encore vécu dans ce logement et vous sortez à peine des cartons du déménageur Bordeaux.

Mais rien ne vous empêche de lister ce qui ne vous plaisait absolument pas dans votre ancien foyer et que vous ne voulez surtout pas reproduire ; parfois ne pas savoir ce qu’on veut, c’est moins compliqué si on sait ce qu’on ne veut pas. C’est valable pour à peu près tout d’ailleurs 😉

Au contraire, avez-vous envie de changer votre organisation à cause d’un changement d’emploi (vous aurez moins de temps le soir, mais vous rentrez entre midi et deux ?), les enfants grandissent (il faut qu’ils puissent atteindre le micro-ondes, ou avoir suffisant d’espace sur le plan de travail pour cuisiner avec vous), vous avez investi dans un robot multifonction et vous souhaitez lui trouver une place de choix, ou au contraire vous aimez cuisiner et souhaiter investir dans des éléments plus pro comme un four vapeur etc …

Quoiqu’il en soit, il faut garder en tête que vous ne devez pas regarder la cuisine de votre amie ou voisin pour refaire à l’identique parce que c’est joli (même si vous pouvez vous inspirer de ces couleurs, styles, matières). De même, ne prenez pas un gros frigo parce que c’est la mode, ou un mur entier de rangements parce que tout le monde vous dit qu’il faut beaucoup de rangement, ou des étagères parce qu’on met + de choses que dans un tiroir ( c’est faux) ou un grand tiroir parce que vous aurez toujours des choses pour le remplir …

Essayez de concevoir votre cuisine pour VOUS ! pour VOS besoins, et VOS affaires.

J’ai envie également de vous alerter sur le fameux « pour quand on a des invités » : les 3 services vaisselles dont vous ne vous servez que quand vous avez du monde, du plat de service que vous ne sortez que pour noël, du moule à gâteau en forme de nounours que vous gardez pour le jour où il y a des enfants à la maison …

Au final vous oubliez une fois sur deux de vous servir de ces objets, ou même si vous y pensez, est-ce que cela vous procure vraiment du plaisir ou est-ce une contrainte de laver à la main la porcelaine au liseré doré, ou les verres en cristal de mamie ? Alors cela signifie que vous payez un placard pour LES AUTRES, ou pour stocker des choses inutiles.

Maintenant vous pouvez passer à la phase de conception de la cuisine.

Vous avez en tête le style que vous aimez, vous connaissez les mesures de votre pièce, les contraintes techniques (arrivée d’eau, évacuation, éléctricité, fenêtre, mur porteur …).

Plusieurs sites dont Ikea proposent des logiciels en ligne pour concevoir sa cuisine. Vous avez les placards standards mais aussi l’éléctroménager, les aménagements intérieurs, etc. Cela vous donnera déjà une idée globale et plus ou moins détaillée de votre cuisine, mais également une estimation du prix.

Sachez que certaines choses peuvent faire monter ou descendre la facture : le plan de travail sur mesure fait basculer très rapidement la note dans le rouge. Alors ne soyez pas trop pressé et regardez bien les possibilités d’implantation dans votre pièce.

Pensez à respecter les normes de sécurité et le sens de circulation et les distances entre feu / eau / prise.

Demandez autour de vous si des amis ou connaissances ont le modèle qui vous plait, s’ils en sont contents à l’usage (trace de doigts, usure, solidité, praticité …) et pourquoi pas visitez l’intérieur de leur placard. J’ai passé un certain temps à demander à mon entourage leur plus grand regret en terme de cuisine, et leur meilleure idée.

Pour l’instant voici mon best que je savoure chaque jour dans ma cuisine :

  • un seul bac d’évier, relativement grand : on a la place d’y mettre une passoire amovible et de laver une cocotte minute sans souci.
  • les grands plans de travail
  • pas de placards hauts : je ne suis plus jamais sur la pointe des pieds (du coup il faut que je prévois des cours de stretching ;-)). Tellement agréable de ne pas avoir à farfouiller dans un rangement inaccessible, et d’avoir fait place nette.
  • le frigo tiroir : une nouvelle organisation au début mais vraiment plus logique pour nous
  • le four et le micro ondes légèrement plus bas qu’avant
  • une plaque gaz avec 5 feux : on peut lancer plusieurs préparations en même temps, c’est top !
  • les quelques placards qui s’ouvrent côté salle à manger : idéal pour mettre les bols de l’apéritif, les plateaux, les bouteilles, les accessoires du vin etc ..
  • des tiroirs à la place d’étagères : beaucoup plus pratique

Mes regrets :

  • un seul pour l’instant : pas de freezer pour les glaçons dans mon frigo 😉 Je dois aller jusqu’au congélateur.

C’est le seul pour le moment 😉

Et vous, qu’est-ce que vous adorez dans votre cuisine ? Que vous referiez ou que vous ne referiez pas ? La pire mauvaise idée pas pratique ? La meilleure idée qui vous facilite la vie ?

N’hésitez pas à aller voir ma cuisine AVANT / APRES .

BEAUTE COSMETO MAKE UP, DETENTE, LA PAUSE FEMININE, LOOK MODE, Thé Tea

What’s in my bag ? Vide ton sac !

petite-bordelaise-tote-bag-sac-bordeaux-lydie-pteapotes-maman-look-hush-puppies-allees-tourny-manege-grand-theatre-2

Pour relancer un peu la créativité de chacune, nous avons décidé, dans la Mini Team Bordeaux de s’offrir un nouveau rendez-vous une fois par mois.

Chacune d’entre nous, si elle le souhaite et en a le temps, déclinera le thème du mois à sa sauce sur son blog.

look-blog-lydie-pteapotes-maman-sac-lancel-rouge-petit

Pour Février, nous avons choisi de vous déballer notre sac ! Oui rien que ça !

Il parait que voir l’intérieur du sac à main d’une femme, c’est la connaitre un peu mieux …

Je trouve que cela n’est pas complètement faux.

Tout d’abord mes deux derniers coups de coeur en matière de sac sont allés vers la marque Lancaster.

C’est un bon rapport qualité prix lorsque l’on veut un sac qui tienne la route mais pas casser son Codevi.

Il faut tout de même compter 200 euros en moyenne. Le premier je l’ai depuis au moins 6 ans et même si son cuir commence à passer et s’assouplir, les coutures commencent à peine à tirer, alors que je le malmène et le remplis clairement trop depuis toutes ces années.

Du coup cette année je m’en suis offert un autre dans un style différent : mais les portés grande bandoulière restent les plus pratiques pour moi et ce format est une bonne taille pour mettre le nécessaire sans non plus (trop) se casser le dos.

img_1491

Alors on trouve quoi dans mon sac ?

  • Un autre sac (ou 2) 😉 Je ne pars jamais sans un tote bag plié pour refuser tout sac plastique si je dois acheter ou transporter quelque chose qui ne rentre pas dans mon sac 😉

Un de mes préférées : celui avec inscrit « Petite Bordelaise » 😉

petite-bordelaise-tote-bag-sac-bordeaux-lydie-pteapotes-maman-look-chaussure

Celui-ci me tente bien 😉

  • Mes clés de voiture et de maison avec en porte clé : un décapsuleur, un ticket d’or et Un Resqme !

J’ai d’ailleurs également un Defendme dans une pochette. Je vous avais parlé de ces deux petits objets ici et là.

resqme-porte-clé-clef-sauve-vie-accident-voiture-coupe-ceinture-brise-vitre-enfant-parent-france-francais-petit

Pour en commander un sur Amazon, cliquez sur la photo ci-dessous

  • Mon porte carte Lancel offert il y a plusieurs années.
  • Un carnet ! évidemment ! Mon bujo y vient quand je pars en rendez-vous, sinon j’ai un carnet plus petit pour noter les idées qui me viendraient sur un trajet en tram ou à la terrasse d’un café ou faire des petits gribouillis !

img_1483

  • un sachet de thé (au cas où je me retrouve à un endroit où les gens boivent exclusivement du café, on me trouve toujours de l’eau chaude 😉
  • quelques feutres Stabilo pour griffonner dans mon carnet ou si les enfants sont avec moi pour qu’ils puissent dessiner sur les nappes en papier 😉

bujo-bullet-journal-carnet-dessin-agenda-organisation-creation-envie-stabilo-giotto-doodle

Quand ils étaient plus petits j’embarquais pas mal d’autres choses pour pouvoir les occuper en situation d’attente comme au restaurant.

  • Un livre : parce que j’aime bien pouvoir lire, ne serait-ce qu’un chapitre, si je dois attendre quelque part

img_1822

  • et petit accessoire indispensable : un limonadier, tire-bouchon 😉 Beh quoi ? faudrait pas être en rade devant une bonne bouteille ? 😉

Et toi, y’a quoi dans ton sac ? 😉

 

Retrouvez les autres articles du thème du mois sur les blogs de la Team Bordeaux !

Mamourblogue, Dress me and my kids, Modaliza photo, Hautes comme 3 pommes, Maman au balcon, Mummyaddict, Julie Podecolle My happy balance, Charly Chouquette, Le blog de Vio, Chroniques de maman