DIY tutos brico

Recycler ses vieux jeans troués : la ceinture de bricoleuse !

Recycler ses vieux jeans troués ? Facile !

On avait vu dans une première partie comment utiliser le bas d’un jean troué (entre les cuisses, tu sais l’usure de la nana qui a pris 6 kg dans le jambonneau !) en faisant un emballage pour offrir une bouteille de vin !

Gros succès !

Aujourd’hui tu vas me haïr pour la simplicité de la suite à donner à ce reste de tissu qui ne demande qu’à être exploité.

N’as-tu jamais pensé quand tu es au jardin, ou que tu t’adonnes à tes tutos ou loisirs créatifs, qu’il serait beaucoup plus malin d’avoir tout sur toi, plutôt que faire des allers-retours ou chercher où tu as posé ce fameux pistolet à colle ou ton sécateur ?

Eh bien la solution est là devant toi, pile à ta taille : la ceinture de ton jean avec ses poches parfaites pour contenir tes outils et petit matériel !

Tu n’auras besoin que d’une paire de ciseaux. Oui tu as bien entendu !

Tu coupes juste en dessous des poches arrières et idem devant : tu fais bien tout le tour en prenant soin de conserver la ceinture et son bouton.

Et voilà !

Tu n’as plus qu’à mettre ce qui reste de ton jean à l’envers (les grandes poches devant façon petit tablier) et à le boutonner !

Si tu es perfectionniste tu pourras peaufiner les finitions en y cousant un biais ou une dentelle qui donnera une touche plus esthétique.

C’est aussi une bonne alternative à la banane des années 80-90 lorsque tu fais un vide-grenier par exemple ou que tu ranges la chambre des enfants (tous les petites figurines, legos etc vont dans les poches pour éviter l’aspirateur !).

Bref à toi de me dire ce que tu en feras 😉

Moi cette ceinture magique pratique va me servir à te préparer de nouveaux tutos ! 😉

DIY tutos brico, ZERO DECHET

Quoi faire avec ses vieux jeans troués ? Un porte bouteille pour offrir un bon vin en cadeau #idée1

La fête des pères approche et même si on a déjà eu pas mal d’idées les années précédentes on essaie de se renouveler.

On a eu un gros succès avec le mug à cake, avec le sirop de menthe maison.

Cette année on a décidé de la jouer simple et efficace en offrant une bouteille de vin (une valeur sûre chez nous pour un cadeau toujours apprécié 😉 )

Oui mais on voulait tout miser sur l’emballage et si tu nous connais, tu te doutes que le papier cadeau n’est pas envisageable …

Heureusement j’ai pris 6 kg (oui oui c’est une cata) et deux de mes jeans se sont usés atrocement entre les jambes ( ceux qui ne connaissent pas cette usure prématurée, je vous hais !). Après tentative de raccommodage, j’ai déclaré forfait mais je ne voulais pas jeter mon Levis !!!

Alors voici pour toi, le tuto ultra fastoche pour recycler tes vieux jeans troués tout en offrant un cadeau sympa à papa :

Tu n’as besoin que de ça :

  • poser à plat le jean
  • prendre une bouteille pour mesurer la taille idéale (prévoir une marge pour la couture du fond)
  • Couper au niveau des chevilles pour garder la couture du bas de jambes qui servira pour le haut de la bouteille

  • coudre ou comme ici, coller (avec de la colle spéciale tissu) le fond sur l’envers

  • retourner ton ouvrage
  • y glisser une bonne bouteille

  • ajouter un joli ruban  

 

Et voilà un upcycling zéro déchet pour recycler ce tissu super solide !

Pour le reste du jean, pas de panique, on ne va pas le jeter non plus !

Je t’ai réservé un autre DIY super facile 😉 Alors restes connecté : sur Instagram, Facebook et Pinterest !

HUMEURS HUMOUR, ZERO DECHET

2.5 km,18 paquets : l’invisible du quotidien

Cette photo s’intitule 2.5 km, 18 paquets.

Non elle ne parle pas d’une énième campagne pour l’arrêt du tabac ou le cancer des poumons. Non je n’ai pas réussi à fumer 18 paquets en 2.5 km de marche. Non c’est juste une photo personnelle (même pas artistique ni instagrammable) que j’ai prise à la fin d’une de mes sorties où à la base j’étais partie pour courir.

Dès les premiers mètres j’ai aperçu 2 paquets. Je me suis dit que je n’y faisais même plus attention quand je courrais et j’ai poursuivi ma route en me disant que je les ramasserai au retour.

Plus loin un 3ème paquet. J’ai donc commencé ma petite cueillette en ramassant sur ma ligne droite tous les paquets de cigarette que je croisais.

(pas du tout efficace pour le cardio on en conviendra, mais redoutable sur les cuisses, vu que tu te plies tous les 130 mètres environ, car je n’ai pas le CAPES de maths, mais 18 paquets sur 2.5 km ça fait à peu près ça )

J’aimerais te dire que j’en ai ajouté pour que la photo soit plus parlante, mais le pire c’est que je ne me suis même pas baissée jusqu’aux fossés où j’en ai vu, que je n’ai pas rampé sous les buissons où j’en apercevais et même je vais te dire : je n’ai fait qu’un seul côté de cette route, même pas qualifiable comme très passante, dans un quartier plutôt résidentiel.

Donc ce que tu vois c’est la partie visible, la plus proche de nos yeux, mais qu’on ne voit même plus.

2.5 km : c’est rien, non ? Enfin en terme de sport on peut pas dire que ce soit une vraie performance, pas vrai ? Mais revenir les mains chargées de tous ces paquets vides (euh les gars, vérifiez un minimum avant de jeter dans la nature, j’ai quand même récupérer une cigarette, la moitié d’un paquet de tabac à rouler plein et une … boulette 😉 c’est au-delà du sprint.

Alors pour que nos amis fumeurs puissent fumer en toute liberté (nous avons besoin que quelqu’un paie toutes ces taxes, autant que ce soit des personnes qui le font de leur plein gré, et chacun fait bien ce qu’il veut. Moi je bois un peu trop, mais c’est en soutien aux vignerons, c’est différent, non ? 😉 ), mais surtout qu’ils puissent jeter leur paquet dans des poubelles, demandons à ajouter à côté de « fumer tue », « et détruit la nature »(ou « rend crade » au choix).

Enfin à tout ceux qui passent beaucoup de temps à me dire pour qui voter dimanche, j’ai envie de leur dire que j’irais voter car c’est mon droit, mais qu’agir est mon devoir et qu’il me parait aujourd’hui bien plus efficace de multiplier les petites actions que de parler pendant des heures (ce que font nos politiques finalement). Utilisez tout ce temps que vous passez à parler de votre candidat préféré à faire des choses réelles, ce sera plus concret et utile pour faire bouger le pays. A notre échelle nous pouvons changer les choses en agissant. Et ne me dites pas « ça ne sert à rien » car si tous nos « ça ne sert à rien » se mettent en action, ça servira à quelque chose.

N’hésite pas à liker, commenter et partager.

 

AFTERNOON TEA, LA PAUSE FEMININE, Thé Tea

Qwetch : la gourde inox pour un thé au top partout ! #CONCOURS

Qwetch, c’est quoi ?

Derrière ce drôle de nom, se cache une solution Zéro déchet pour emporter partout avec vous un bon thé chaud, infusé comme il faut, ou l’été un thé glacé, qui reste bien frais toute la journée.

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-3

Aussi quand j’ai eu l’occasion de recevoir cette théière nomade pour la tester, je l’ai immédiatement adoptée, d’autant plus qu’elle est livrée avec 2 filtres pour une infusion permanente ou ponctuelle !

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-6

Cette gourde inox solide et design, fournie avec ses infuseurs ne me quitte plus depuis que je l’ai reçue !

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-1

Elle est suffisamment grande pour contenir l’équivalent de 2 gros mug de thé mais assez petite pour ne pas prendre trop de place dans un sac.

Je l’ai choisi en coloris blanc mais il existe toute une palette de couleurs, toutes plus sympas les unes que les autres !

Les avantages :

1) conservent au chaud et au froid

2) sont sains : sans BPA en inox ou en verre pour limiter l’utilisation du plastique et de l’aluminium non respectueux de l’environnement et de sa santé.

3) sont design et de bonne qualité.

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-5

Qwetch c’est aussi des bouteilles plus grandes, des gourdes, d’autres formats !

N’hésitez pas à aller voir sur le site !

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-4

Et comme vous êtes sages, Qwetch me propose de vous faire gagner une théière isotherme Originals !

Cela se passe sur ma page Facebook et c’est jusqu’au 28 janvier 2017 !

Sinon vous avez toujours la possibilité d’acheter ce qui vous plait directement sur le site www.qwetch.com avec 15% de réduction grâce au code PTEAPOTES15

qwetch-teapot-theiere-gourde-inox-bouteille-filtre-transport-zero-dechet-pteapotes-2

DIY tutos brico, ZERO DECHET

#DIY : Le kit à Chocolat Chaud ! Un cadeau de noël facile, zéro déchet et tellement chaleureux ;-)

kit-chocolat-chaud-hiver-cadeau-kdo-fait-maison-home-made-noel-pteapotes-12

Cela fait plusieurs années que je m’amuse à offrir des kits en tout genre, fait maison.

Nous avons déjà validé :

Alors pour cette année, j’ai décidé de poursuivre sur cette voie, et j’ai fabriqué un kit à chocolat chaud !

kit-chocolat-chaud-hiver-cadeau-kdo-fait-maison-home-made-noel-pteapotes-1

Parce que c’est le cadeau réconfortant par excellence, parce que ça fait du bien au petit coeur quand on a le blues pire que Johnny un samedi pluvieux d’hiver, et que le chocolat c’est la vie !

kit-chocolat-chaud-hiver-cadeau-kdo-fait-maison-home-made-noel-pteapotes-2

Alors pour réaliser ton kit à chocolat chaud, il te faut :

  • un bocal (ou un Mason Jar si tu viens des états-unis of America des States)
  • de la poudre de Cacao (la plus pure en cacao possible : chocolat noir )
  • du sucre (de coco, de canne, normal, déco…)
  • des chamalows ( je n’en achète jamais, Sauf pour les chocolats chauds 😉
  • une belle étiquette
  • du love, beaucoup de love !

kit-chocolat-chaud-hiver-cadeau-kdo-fait-maison-home-made-noel-pteapotes

Il ne te reste plus qu‘à imprimer l’étiquette et à faire un heureux en lui offrant ce kit qui réchauffe le coeur !

kit-chocolat-chaud-noel-hiver-plaid-pteapotes

La personne qui recevra ce joli cadeau n’aura qu’à rajouter la quantité de lait qu’elle souhaite pour un chocolat + ou – sucré.

Ce sera parfait pour les enseignants ou les maitresses, ou même les copines ou collègues !

N’hésites pas à m’envoyer une photo de ta réalisation sur la page facebook Les p’tea potes

kit-chocolat-chaud-hiver-cadeau-kdo-fait-maison-home-made-noel-pteapotes-3

HUMEURS HUMOUR, ZERO DECHET

La lettre au Père Noël des femmes qui en ont marre des kdos pourris (à imprimer) : Collab Bloutouf

pere-noel-lettre-maman-humour-pteapotes-benedicte-zero-dechet-famille-bloutouf

Tu n’y échapperas pas, c’est l’heure d’écrire la lettre au Père Noël. A coup de découpages dans les catalogues de jouets que tu auras reçu dès le mois d’octobre, les enfants vont te faire des listes longues comme le bras (ou la jambe, c’est + long la jambe !). « Moi j’veux ça, moi j’veux ça et puis ça encore ». Hum, joie d’offrir, plaisir de recevoir, toussa toussa.

Oui mais toi ? Qui s’occupe de toi, pauvre maman au bord de l’épuisement ?

Alors fais comme la nana dans la pub pour les yaourts et prends 5 minutes pour toi en fin de journée !

Tiens on a droit nous aussi à notre lettre !

hello-vieux-debris

lettre-papa-noel-humour-pteapotes-bloutouf

Imprime cette lettre au Père Noël, trouve une boite aux lettres, une bouteille à la mer, l’adresse de tes parents ou le mail de ton homme, et lâche toi pour que ce noël soit vraiment réussi !

Cela t’évitera de recevoir une boite de chocolats à la noisette si tu es allergique aux arachides ou un fer à repasser si tu es allergique au repassage, comme moi, si ça existe, c’est une vraie maladie, reconnue par la sécu !!

 

(Voici le texte que tu trouveras sur la lettre à imprimer que tu n’auras plus qu’à compléter.

« Hello Vieux Débris,
Pour éviter que tu me fasses un mauvais coup comme à Noël 1988, où tu as zappé la Barbie Malibu dont je rêvais, ou que tu fasses un véritable fiasco comme ce 25 décembre 2001 avec ta crème anti-cellulite, j’ai préféré prendre les devants cette fois-ci.

Malgré ta grande expérience des cadeaux et surprises en tout genre, tu ne sais clairement toujours pas ce qui me fait vraiment plaisir, alors un conseil, tiens t’en à la liste ! Cela sera bénéfique pour tout le monde (enfin surtout pour moi !)

Alors cette année, concentre-toi sur ce qui suit :

Voilà, tu n’as plus qu’à atteler tes rennes (fais gaffe au 2ème à gauche à l’avant, j’ai la sensation qu’il boit autant que mes copines de soirée !), et demander aux lutins de laisser tomber leur atelier de fabrication d’épilateurs au profit de cette liste simple mais efficace.

Beau mois de décembre à toi !

Une femme qui te veut du bien

PS : Je sais où tu habites, et même si ça caille et que je dois y aller avec mon plus beau pyjama en pilou et mes chaussettes chauffantes, je te retrouverai ! »)

 

Merci à Bénédicte « Bloutouf » pour son dessin qui déchire grave sa mémé !!

Les adeptes du Zéro déchet reconnaîtront son trait puisqu’elle a entre autre illustré « La famille (presque) zéro déchet » et « les Zenfants zéro déchet » !

Alors je suis d’autant plus fière qu’elle se soit laissée embarquer dans mon délire 😉

Retrouvez tout son travail sur son site

 

BEAUTE COSMETO MAKE UP, ZERO DECHET

Réduire ses déchets : Dans la salle de bain (partie 2) #zerodechet

Réduire ses déchets c’est parfois compliqué.

On ne trouve pas d’alternative, cela demande des ajustements. Mais je crois que s’il y a une pièce où c’est quand même très facile c’est bien la salle de bain, et surtout les produits de remplacements sont souvent moins chers (sur la durée) et meilleurs pour la santé. Bref c’est tout bénèf’ 😉

Donc après la cuisine, nous voilà dans la salle de bain.

gommage-scrub-huile-coco-citron-sucre-naturel-cosmetique-bocal-bocaux-mason-jar-cadeau-idee-diy-facile-etiquette-printables-imprimer-1

Voici ce qui a allégé ma poubelle considérablement, et changé ma vie (ouais carrément ;-))

  • les lingettes lavables : elles remplacent le coton. Cela fait plusieurs années que je ne fonctionne qu’avec ça et qu’est ce que je trouve cela agréable (en plus de ne plus avoir une poubelle à vider ;-))

Mes préférés sont ceux en bambou, mais je pense que c’est assez personnel en fonction de la peau et du ressenti de chacun.

 

  • Les shampooing solides Lamazuna. J’ai débuté par des shampooings solides Lush qui étaient un peu les pionniers sur le principe. Sauf que … la compo n’est pas aussi clean et surtout je trouvais que mes cheveux restaient un peu poisseux (et en plus le shampooing ne moussait vraiment pas : même si on sait que mousse n’est pas égale à efficacité :-)). J’avoue que j’y reviens parfois car ils sortent régulièrement des nouveautés donc je ne désespère pas 🙂 Depuis que nous avons découvert les shampooing solides Lamazuna chez Do you speak Français, on est devenu accro ! La grande Pourriture a même décrété que ses cheveux n’avaient jamais été aussi doux, beaux et que l’odeur d’orange était sa préférée du monde (tu la sens la rentrée en 6ème ? ;-)) Alors oui ils sont plus chers à l’achat, mais durent beaucoup plus longtemps, en plus de ne pas avoir d’emballage et d’avoir une composition sans produits chimiques dont on ne comprend même pas le nom 😉

  • Le savon : fini les savons liquides dans les pièces de la maison qui nécessitent de se laver les mains (wc, cuisine, salle de bain). Je me lave beaucoup les mains (je travaille avec des enfants, ne l’oubliez pas, alors évitez les épidémies de gastro c’est un peu mon obsession ;-)). Nous consommions beaucoup de savons liquides (et donc emballages). Désormais nous sommes revenus à l’ancienne formule : le pain de savon ! Je choisis un savon de Marseille à l’huile d’olive. Il est doux et dur super longtemps ! Je peux en commander une grosse quantité et couper des morceaux de petites tailles pour ne pas être encombrée autour des éviers et lavabos. Il me reste cependant encore 2 recharges de savon liquide à écouler ( oui avant je faisais beaucoup de stocks de peur de manquer ;-))


    mon chouchou : Celui au mojito de la maison du savon 😉
  • La cup : la coupe menstruelle. Elle remplace les tampax et autres serviettes hygiéniques : bref une montagne de déchets qui désormais est évitée. En plus, elle est en caoutchouc naturel et ne contient aucun produit chimique (contrairement à toutes les protections périodiques : je vous laisse lire cet article :

  • Le démaquillant : à huile ! J’utilise l’huile de coco et ses copines l’huile de jojoba et d’avocat. Ma chouchou reste l’huile de coco, vendue dans son bocal en verre : je peux réutiliser le bocal et elle me dure très longtemps. Idem, c’est de l’huile de coco bio pressée à froid : rien d’autre dedans ! Aucune substance chelou 😉
  • Mon gommage maison à l’huile de coco
  • Dans ma poubelle il restait encore les cheveux : ne se compostent pas (ou mal, ils mettent très longtemps à se dégrader), je les mets dans des filets que j’accroche près de la mangeoire des oiseaux, ils s’en servent pour faire leur nid !

Mes derniers obstacles : les brosses à dents. Mais j’ai trouvé des alternatives : dès que j’ai fini mon stock de brosse à dents plastiques, je passe à celles en bois compostables.

Le plus dur pour moi cela reste le dentifrice (je n’ai pas trouvé d’alternative qui me convienne pour le moment) et le maquillage. Même si j’en ai beaucoup moins qu’avant, et que j’en achète très peu, j’avoue que cela reste mon petit plaisir coupable mais indispensable !

Et vous, vous utilisez quoi ?