Dvt perso et organisation, HUMEURS HUMOUR, LA PAUSE FEMININE

Pourquoi attendre pour être heureux ? 5 astuces pour être en vacances quand on veut

Très souvent, le quotidien est lourd à gérer. Jongler avec le boulot, la maison, les enfants, c’est juste épuisant !

On veut tout faire, le faire bien, et en plus avoir encore du temps pour faire encore + d’autres choses de nos listes qui n’en finissent pas.

Oui nous n’avons pas le choix : il faut bien manger (donc faire les courses, la cuisine), il faut bien laver les vêtements, il faut bien s’occuper des enfants, il faut bien aller aux réunions, il faut bien travailler …

Du coup nous attendons tous les vacances comme la délivrance ultime : « vivement les vacances ! »

Sauf que parfois les fameuses vacances n’ont rien de rêves : si on ne part pas en All Inclusive et qu’on fait attention à son budget, il faut toujours faire à manger etc …

Alors on passe le plus gros de son temps à « attendre les vacances », elles arrivent et puis … voilà.

Mais la vie, elle, elle n’attend pas … les semaines, les mois, les années … vous avez remarqué comme elles défilent vite pourtant ces putain d’années !?

Alors j’ai décidé d’arrêter d’attendre les vacances.

Je suis en vacances quand je le décide.

Qui a dit que des vacances ça devait durer une semaine ou dix jours ?

Pourquoi je ne serais pas en vacances un quart d’heure, une demi heure ou une heure ?

Etre en vacances de son quotidien, ou plutôt DANS son quotidien, ça se décide.

Pour cela il faut s’organiser différemment, ou plutôt s’AUTORISER différemment.

  1. Se faire aider, s’entraider, laisser faire

Souvent on veut tout gérer. Seul. Parce que ce sera plus vite fait, mieux fait, parce qu’on sait, nous.

Oui mais alors pourquoi râler de ne pas avoir d’aide ?

Et si on lâchait du lest et que pour une fois, les enfants se mettaient à plier le linge.

(on leur file les serviettes de toilettes et les fringues de sport dans un premier temps, hein ? pas folle non plus)

Oui la pile de draps de bain ne va pas être parfaitement droite ni symétrique, mais on aura 15 minutes avec eux pour faire une partie de Bowling sur la wii !!!! Et hop ! un quart d’heure de vacances au Bowling du Club Famille !

2. Faire ensemble, jouer à faire

Ce 2ème point fait écho au premier, mais pourquoi vouloir faire seul ? alors qu’à 2.3 ou 4 cela va tellement plus vite et cela peut être amusant (pour peu qu’on ne regarde pas les finitions et les détails, surtout si on est atteint du syndrome du perfectionniste 😉

Faire une tarte aux pommes avec le petit dernier : oui ça va nous prendre 3 plombes, mais on en profite pour lui raconter nos souvenirs de cuisine avec notre Mamie, qui faisait de délicieuses tartes aux pommes. Et la fois où on a cramé la tarte et que leur père, qui ne l’était pas encore, l’a quand même mangé pour nous faire plaisir.

Un moment de partage, ce n’est jamais une corvée, alors que devoir faire un dessert pour le repas chez les voisins ou pour le goûter de la kermesse, ça peut l’être.

3. Mettre tout sur pause pendant une heure

Qui n’a jamais apprécié un repas en terrasse même tout simple avec un petit verre, un magazine ?

Est ce qu’on ne se sent pas en vacances si on ferme les yeux, qu’on sent le soleil sur notre peau, qu’on chausse nos lunettes de soleil et qu’on choisit un apéritif estival ?

Je suis tombée il y a peu sur une infographie sur les femmes entrepreneurs / dirigeantes.

Le chiffre qui m’a frappé et dans lequel je me suis malheureusement retrouvé était le suivant : 48% des femmes prennent moins de 30 min pour déjeuner ou pas de pause DU TOUT, tandis que 59% des hommes s’octroient une heure ou plus.

Alors déconnectez tout ! Ne pensez pas à l’après (au boulot qui vous attend, aux enfants à aller chercher, à la voiture à emmener chez le garagiste …). Concentrez vous sur ce moment où vous pouvez lire un article entier sans être interrompu, ou vous pouvez manger une glace sans devoir en faire goûter la moitié à toute votre petite famille.

Décidez que pendant une heure vous êtes en vacances !

Que ce soit pour une pause déjeuner (le plus facile à caser dans l’emploi du temps) ou dans un aprem de RTT ou si vous avez débauché + tôt.

IMG_4165

4. Mettre en place des moments de gratitude (et de recul)

Cela fait maintenant plusieurs années que nous avons mis en place notre moment d’échange en famille où nous nous racontons nos journées dans les grandes lignes en y résumant uniquement les moments préférés / pas préférés.

En énumérant chacun notre tour nos moments préférés et pas-préférés (les contrariétés, les catas à gérer, les conflits …) chaque membre de la famille peut nous aider à prendre du recul (« cette collègue m’a répondu hyper sèchement, ça m’a stressé tout l’aprem » : « beh franchement, papa, c’est pas grave hein ? moi aussi mes copains défois ils me parlent pas gentiment, beh je leur dis que tant pis pour eux s’ils s’énervent »). Les réponses des enfants me surprennent toujours par leur lucidité !

Pour nos moments préférés cela nous oblige à en trouver un (même dans les journées les plus merdiques il y a toujours un instant qui mérite d’être considéré comme bon … au pire, juste ce moment là où on se retrouve à table tous ensemble).

« Le morceau de sucre qui aide la médecine à couler » comme dit mon personnage préféré de tous les temps !

On se rend compte en faisant régulièrement cet exercice que chacun peut aider l’autre à y voir + clair, qu’ainsi on partage au moins les moments les plus importants de la vie de nos enfants, notre conjoint, et surtout qu’on a toujours un bon moment en cherchant bien 😉

Le jeu « j’arrête d’être débordée » est une très grande aide pour démarrer ce schéma.

5. Faites des soirées à thème qui dépaysent

Pas les moyens d’aller au ski ? On peut au moins se faire une raclette (ou des cookies raclette ;-)) et télécharger un feu de cheminée sur la télé.

Pas les sous pour aller sur les îles ? Sortez vos paréos, mettez vous du monoï et faites vous un cocktail coloré.

A vous d’adapter la déco (avec de la récup, des jouets des enfants, en imprimant 2-3 trucs …), la playlist, et les plats …

Les enfants adorent ! Trouvez des amis qui jouent le jeu c’est encore mieux ! Le temps d’un soir on a l’impression d’être parti en vacances !

IMG_4292 IMG_4335

Alors vous partez quand en vacances ?

 

IMG_3766

 

Food, MANGER

Cookeatbag : le panier malin où cuisiner comme un chef est un jeu d’enfant !

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (3)

Il y a des gens qui vraiment essaient de faciliter la vie des parents overbookés !

C’est le cas de Cook Eat Bag !

Manger sain, des produits frais, tout en passant le minimum de temps à faire les courses et en cuisine, voilà toutes les équations avec lesquelles doivent jongler les mamans et les papas modernes.

Avec Cook Eat Bag, tu as toutes les cartes en main pour faire des repas au top selon des recettes variées, simples et adaptées.

Comment ça se passe concrètement ?

Tu commandes ton panier pour 1.2. ou plusieurs personnes, tu choisis l’option découpée ou non et tu décides de l’endroit où tu veux récupérer ton panier. (Dans certains cas tu peux même le récupérer sur ton lieu de travail).

Tu files ensuite chercher tous tes petits ingrédients savamment préparer par un chef dans une cuisine irréprochable et aux normes imposées.

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (4)

Une fois chez toi, tout est facile et ludique.

Chaque pastille de couleur sur tes paquets correspond aux ingrédients à rassembler pour une recette.

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (11)

Tu suis les étapes, simples et claires. Tu gagnes un temps fou à ne pas chercher dans ton placard les épices, etc puisque TOUT est fourni !

Tu n’as rien à peser. Et dans le cas de l’option « prédécoupée » tu n’as même pas besoin de manipuler le couteau (idéal si tu veux cuisiner avec ton enfant, ou mieux le laisser cuisiner seul … tu vas voir ;-))

Si tu veux, tu peux même aller suivre les tutos vidéos très bien faits !

En quelques minutes tu as ton plat prêt à être dégusté, cuisiné avec des produits frais !

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (9)

C’est tellement facile que j’y ai collé la grande pourriture !

Du haut de ses 10 ans, elle nous a concocté la vraie recette des pâtes à la bolognaise !

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (16)

Elle était fière : elle a pu tout faire toute seule (j’étais dans les parages pour la cuisson mais pas besoin de manipuler un couteau, donc c’était du tout cuit, si j’ose utiliser cette expression 😉

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (13)

Elle a pris beaucoup de plaisir à présenter son plat dans les assiettes et à nous servir comme une pro !

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (18)

Nous nous sommes régalés toute la semaine précédent les vacances !

A la base des plats pour 2 personnes mais nous en avons eu assez pour 3 voire 4 ! Les portions sont donc généreuses si vous êtes en tête à tête.

Nous avions les recettes suivantes :

  • Soupe de potimarron

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (1)

  • spaguetti à la bolognaise
  • cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (17)
  • salade d’endives au noix et au roquefort

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (10)

  • lasagnes saumon épinards

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (12)

Mon seul bémol va aux emballages plastiques, mais vu qu’il n’y a aucun gaspillage alimentaire, on contrebalance un peu au niveau de notre conscience sur les déchets, qui ne sont pas non plus si important à la vue des achats qu’il faudrait faire de toute manière. Ces emballages sous-vides garantissent également la fraîcheur des aliments et sont un gage de qualité.

Je n’hésiterais pas à refaire appel aux services de Cook Eat Bag pour partager un moment de cuisine simplifié avec mes enfants ou pour épater mes invités 😉

Je vous ai donné envie de tester ce super service ?

Alors n’hésitez pas, car en plus, voici 15% de réduction pour vous, chers lecteurs, avec le code PTEAPOTES15.

Retrouvez toutes les informations sur le site Cook Eat Bag

cookeatbag-cuisine-sac-commande-ingredients-bordeaux-quotidien-semaine-hebdomadaire-menu-rapide-pratique-plats-enfant-famille-chef-cuisiner (2)

 

 

BORDEAUX : Les idées du week-end avec enfants, CULTURE, LES ACTIVITES KIDS, OENOTOURISME - VINS, SORTIES KIDS

A la découverte de la vigne avec les vignerons de Tutiac ! #Blaye #Bordeaux

Découvrir le travail du vin … Comment passe t-on de « La vigne au verre » ?

A Marcillac, les vignerons de Tutiac te proposent un parcours ludique et ultra adapté au public sur le lieu même de leur production de vins AOC Côtes de Bourg et Côtes de Blaye.

De quoi en apprendre plus sur cette culture du vin si chère à notre région et surtout se laisser surprendre par toute la richesse des arômes que renferme leurs rosés, leurs blancs et bien sûr leurs rouges !

Allez, viens, je t’embar(ri)que !

tutiac-vignerons-vin-parcours-degustation-visite-pteapotes tutiac-vignerons-vin-parcours-degustation-visite-pteapotes-decouverte

Le parcours débute par une présentation vidéo avec sa maquette lumineuse : dans cette pièce les enfants ont leur petite table et ils pourront participer à la visite en cherchant les réponses pour compléter leur fiche-jeux.

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-2

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-4

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-5

Peu importe l’âge, la taille des cuves vous surprendra.

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-7

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-8

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1--9

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-10

Dans les chais, c’est le nombre de barriques qui vous donnera le tournis.

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-13

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-12

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-11

Et enfin comprendre toute la complexité de la fabrication du vin, les vignes expérimentales qui feront le vin de demain avec de nouvelles contraintes, mais aussi des innovations bénéfiques.

Travailler en étroite collaboration avec la bio-diversité en accueillant des champs de fleurs et des hôtels à insectes.

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-15

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-14

Etudier les différents cépages et leur acclimatation, tout en restant proche des 500 vignerons qui oeuvrent pour donner le meilleur de la vigne.

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-16

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-17

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-18

Au moment de la dégustation, vous saurez apprécié tous ces efforts.

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-122

Mes coups de coeur :

Un rouge : Le lieu dit La pointe pour sa puissance. Cerise noire et épices sur une note boisée : parfait pour la prochaine entrecôte !

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-124

Un rosé : Le carrelet de L’estuaire ! Ma vraie découverte, moi qui ne suis pas vraiment une amatrice de rosé. Surprise par son côté fruité qui dévoile plusieurs baies et agrumes !

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-62

Le président de la République ne s’y est pas trompé : C’est à Marcillac qu’il faut venir ! 🙂

Alors pour 5 euros, viens découvrir par toi-même et contacte Karin au 05 57 32 82 83 ou visite@tutiac.com

vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-1-6               vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-120 vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-121  vignerons-tutiac-vin-cotes-blaye-rouge-rose-blanc-vigne-verre-degustation-oenotourisme-oenologie-decouverte-visite-chai-cuves-123

 

HUMEURS HUMOUR

Ces étiquettes qui collent à la peau de nos enfants … ne pas les mettre dans des cases

Comme vous le savez maintenant si vous me suivez sur ce blog, je suis intervenante en structure petite enfance, en médiathèque et en école maternelle pour faire des ateliers d’éveil à l’anglais pour les plus petits.

Lorsque je découvre un groupe d’enfants pour la première fois, j’ai des habitudes : je me présente, je tiens à connaitre chacun par son prénom … et je ne veux pas savoir comment ils sont.

Ca surprend souvent, mais j’arrête de suite la personne qui essaie de me décrire le comportement d’un enfant, d’un groupe, un caractère particulier …

En effet, au tout début de mon activité, lorsque j’arrivais, les premiers mots étaient souvent dirigés à me « prévenir » des « cas » les plus difficiles

« oh attention à Mathis, c’est un garçon très turbulent, il n’écoute RIEN »

 » Enora est une vraie peste, elle ne tient pas en place »

Si vous saviez le nombre d’enfants qui déjà porte avec eux le poids de leurs erreurs de quelques mois ou semainesle catalogue de leurs bétises mis à jour à la moindre écartade … le casier judiciaire du petit teigneux de la cour de récré …

Je me suis aperçue alors, que si on me disait « attention à Mathis », je me focalisais sur cet enfant … j’appréhendais tous ces gestes, je guettais la faille, j’attendais le premier faux pas …

Pourtant le camarade de Mathis a crié , tapé sa voisine … j’ai juste dit STOP 2 fois, tout est rentré dans l’ordre, mais c’était Mathis qui était attendu au tournant.

Pourquoi ? parce qu’on me l’avait décrit, signalé. Parce que c’était lui qui devait retenir mon attention et que c’était avec lui que je devais insister sur les règles.

Mais non, Mathis a été captivé par mon intervention, a tapé dans les mains , a souri … et a écouté tout au long de la séance.

A la sortie, compte rendu : « alors Mathis, il t’en a pas trop fait voir ? »

« Non, Mathis a été adorable et participatif . » Bouche bée, silence et incompréhension de l’animatrice. « Ah ok, c’est bizarre ».

Depuis ce jour, j’ai décrété que je ne voulais plus savoir

Travailler avec des enfants, c’est se laisser surprendre

Rester en équilibre sur un fil, rester ferme avec des règles précises mais savoir accepter de déborder de son propre cadre …

Savoir rester positive avec chacun, car on a tous des qualités et des défauts.

J’ai depuis des exemples pleins les poches …

Le petit Loan, tout sourire, attentif, intéressé, drôle, qui me demandait un calin à chaque fin de séance, les larmes aux yeux quand je lui ai dit qu’on se voyait pour la dernière fois : « oh je voudrais pouvoir faire de l’anglais tous les jours avec toi …  » avec son petit bouquet de marguerites aux tiges trop courtes à la main et son dessin très coloré.

Loan a 4 ans, déjà catalogué le cancre de l’école, on le sépare même des petits dans la cour, les animatrices l’envoient jouer au ballon avec les primaires même parfois car il est trop violent, crie et n’écoute rien. Loan, il faut le surveiller hein ? Puis n’hésite pas à le punir, il n’en fait qu’à sa tête.

Mais non, Loan n’est pas comme ça … Loan ne m’a jamais obligé à hausser le ton, ni à menacer de punition. Loan a écouté attentivement mes règles : peu nombreuses, simples mais fermes et contrebalancées par des encouragements et de la liberté.

Ces étiquettes j’arrive maintenant à les décoller en demandant à ne pas les connaitre.

Pourtant hier, je me suis aperçue que moi aussi je collais des étiquettes .. et à mes propres enfants.

Ma grande Pourriture, c’est la sage, l’intellectuelle, la peureuse.

Mon petit Kik’, c’est le rigolo, le fonceur, le manuel.

Hier, Kik’ 5 ans a récité la poèsie de sa sœur par cœur (elle est rentrée en CM 1).

Une poèsie avec quelques mots complexes , des allusions littéraires.

Il a récité, sérieux, avec les intonations, la ponctuation.

Et mon premier reflexe a été de me dire « oh c’est marrant un petit bout qui récite comme ça super sérieux ! »

Alors que pour sa grande sœur, je me serais dit « mais qu’est ce qu’elle est intelligente ! »

J’ai réfléchi … combien de fois est ce que je dis à sa sœur qu’elle est drôle ? Jamais, alors que franchement, elle nous fait bien marrer … combien de fois dis-je à mon fiston qu’il est sage et intelligent ? Jamais, alors qu’il récite à 5 ans une poèsie de CM1 avec l’applomb d’un grand orateur.

Alors voilà, on a la tête dedans et on ne s’en aperçoit pas, c’est dans le quotidien …

Mais essayons de ne pas coller des étiquettes à nos enfants, et n’acceptons pas qu’on leur en colle.

Parce que nous sommes tous tour à tour, gentils, pénibles,  intelligents, drôles, spontanés, énervés, enthousiastes, généreux, souriants, agaçants, calmes …

 

584

 

 

BONS PLANS, Dvt perso et organisation

{CONCOURS} Prêts pour la rentrée avec l’agenda « S’organiser en famille et à la maison »

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription-jour-semaine

La rentrée !!

Oui, c’est un peu la loose car c’est la fin des vacances .. jusque là, on est d’accord.

Oui mais … la rentrée, c’est aussi : toutes les bonnes résolutions qu’on va prendre : se remettre au sport, prendre du temps pour soi, gérer le quotidien sans qu’il nous emprisonne … et pour tout cela, il faut S’OR-GA-NI-SER !

L’outil indispensable premier : un AGENDA .

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription

Mais pas n’importe lequel : un agenda qui puisse jongler entre notre vie de salarié, entrepreneur (rendez-vous pro, réunion, déplacement …), notre vie de parents (préparer le dossier des inscriptions du grand à la musique, de la petite à la gym, bébé chez le pédiatre ou la nounou, les jours de garde des uns des autres …) et notre vie de gérant de maison (qui met la table ? on fait quoi à manger ? quel jour on sort la poubelle verte ?)

Bref tout noter au même endroit pour être efficace et gagner du temps (donc des minutes voire des heures où on pourra faire autre chose que pester contre un rendez-vous oublié ou une date dépassée pour déposer un dossier …)

J’ai l’arme qu’il vous faut (non ne me remerciez pas … enfin, si vous insistez, j’adore le thé 😉

L’agenda « s’organiser en famille et à la maison« de chez Hugo Image.

D’un format très pratique il est archi complet.

On peut voir la semaine d’un coup d’œil.

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription-vue-global-pratique

Une recette suggérée pour apporter un peu de nouveauté à notre quotidien, une petite rubrique « qui fait quoi ? » pour que chacun participe, un espace pour une « to do list » et le fameux « ne pas oublier » pour cibler de suite les priorités ou derniers délais.

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription-recette-quotidien-hebdomadaire-planning

Ces petits autocollants permettent aux enfants qui ne savent pas lire de voir les activités qu’ils aiment à venir (cinéma, vacances, sport …).

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription-autocollant-stickers-pratique-planning

Et maintenant que vous êtes convaincu qu’il vous le faut, je vous propose de vous en faire gagner un !

Oui , oui , il est tout neuf, et il vous attend !

Attention, on se dépêche car la rentrée c’est cette semaine … on a une semaine pour être au top de l’organisation !

Pour jouer et tenter votre chance, c’est facile :

– tu likes la page Facebook des P’tea potes

– tu peux partager sur Facebook et Twitter , et même me suivre sur Instagram

– tu mets en commentaire sur le blog sous cet article, le ou les articles du blog qui te plaisent le plus, ou ce que tu aimerais comme rubrique qui n’existe pas encore 😉

– et puis … non c’est tout, je t’embête plus, tu as ton cartable à faire ! 😉

Je tirerais au sort par random parmi les commentaires.

Bonne chance !

Fin du jeu jeudi soir !

Edit : la gagnante est Gaëlle , commentaire du 1 septembre à 7h51

agenda-famille-maison-organisation-blog-rentree-classe-maman-enfant-rendez-vous-inscription-distribution-role-planning