BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Les 8 Escape Game et jeux de pistes testés sur Bordeaux et ailleurs

Les Escape Game ont envahi Bordeaux et j’avoue que je suis ultra joueuse donc ce genre de jeux immersifs me séduit totalement !

J’aime l’adrénaline, la réflexion et le fun que procurent les jeux que l’on peut tester avec ses copines , en famille ou entre amis.

Voici ceux que j’ai pu faire et mon avis :

img_3681 img_3684

Echappe-toi : 2 Place de la Ferme Richemont, 33000 Bordeaux (près du Parking Victor Hugo)
05 56 23 95 97

leur site : à 4, tarif 22 euros par personne

Leur vraie différence c’est l’apparition de comédien qui renforce l’intéractivité du jeu et plonge encore + dans l’univers qu’ils souhaitent créer.

Testés :

  • les disparus du château trompette : C’était le premier que je faisais avec d’autres blogueurs, et j’avoue que je me suis prise au jeu de suite. Beaucoup de mécanismes. Cela reste un très bon souvenir. Nous sommes sortis.
  • le vestiaire girondin (thème supprimé) réalisé avec mes enfants et mon mari, c’était une salle moins bien finie, et l’intrigue et les manipulations m’ont moins plu. Pas fan du décor, même si pour être avec des enfants, c’est celui qui convenait le mieux (pas de pénombre et rien d’effrayant). Nous ne sommes pas sortis (clairement avec deux enfants, ce sont les adultes qui font quand même le gros du boulot 😉 )

A faire :

  • la malédiction de la Grosse Cloche
  • l’héritage de la rue Poyenne
  • le complot bordelais
  • le bar des quais

 

img_1831

15774739_545438788958374_5973108445265438481_o-1

Escape hunt : 5 rue Pierre Loti, 33800 Bordeaux (près Gare Saint-Jean)

05 24 72 56 50

Leur site : à 4, tarif de 25 euros par personne

Des décors extras et des énigmes affinées. L’accueil y est surtout au top avec une boisson offerte en début ou fin de partie.

testés :

  • Jack l’Eventreur : pour ceux qui aiment se faire peur, l’ambiance y est un peu flippante. L’énigme bien travaillée, on prend plaisir à se creuser les méninges. Nous sommes sortis. Mon préféré pour le moment !
  • Le mystère de Saint Emilion : décor sympa, début du jeu avec une petite difficulté qui ajoute au stress, des mécanismes qui sortent de l’ordinaire et des énigmes originales. Un vrai coup de coeur ! Nous l’avons fait à 2, pas évident, nous n’étions pas loin mais nous ne sommes pas sortis.

A faire :

  • Meurtre au port de la Lune
  • La très grande salle du Manoir de HH Holmes qui promet un grand moment de jeu avec des équipes de 6 à 8 joueurs !

Clock Escape : 36 Rue du Pont de la Mousque 33000 Bordeaux (près du Grand théâtre)

07 68 68 33 14

Leur site : à 4, tarif 24 euros par personne

Les décors sont superbes, musique d’ambiance également. La photo polaroid offerte est un vrai bonus pour fêter un anniversaire ou conserver le souvenir de la soirée !

Testé :

  • Le vaisseau Fantôme : bel effort dans le décor, on se sent l’âme d’un pirate dès la porte franchie. Certains déblocages m’ont paru clairement difficiles, d’autres casse-têtes très intéressants et des manipulations originales. Mon deuxième préféré pour le moment. Nous sommes sorties.

A faire :

  • les affaires non classées
  • l’espion au service de sa majesté

 

Casse-tête bordelais  23 Rue de Ruat  33000 Bordeaux (près de l’Hotel de ville)

05.56.23.80.17

Leur site : à 4, tarif de 22 euros par joueur

Comme son nom l’indique, ici c’est du 100% bordelais ! Vous ne retrouverez les énigmes et les décors nul part ailleurs et l’entrée en matière est unique.

Testé :

  • La loi de la jungle : conseillé pour un premier escape game, en particulier avec un grand enfant dès 8-9 ans. Les mécanismes sont originaux et très ludiques. Fun mais pas si simple qu’il n’y parait. A découvrir avec votre pré-ado ! Nous sommes sortis : à 3, une fille de 11 ans et 2 adultes.

A faire :

  • La petite chambre

 

Dans les autres villes, j’ai testé :

A Paris : Prizoners.

Ambiance futuriste garantie avec un décor vraiment dingue et de la réalité augmentée. Des logiques très poussées et des mécanismes qui jouent le jeu du futur à 100% ! L’immersion est très réussie. Nous l’avons fait à 3 joueurs : un 4ème n’aurait pas été de trop pour certaines manipulations. Résultat : nous ne sommes pas sortis.

A La Rochelle : Escape Yourself

Départ dans l’obscurité très original. Beaucoup d’éléments de décor qui ne servent à rien et augmentent les fausses pistes , des mécanismes sympas, accessibles avec des pré-ados dès 10 ans, mais clairement pas adaptée à mon fils de 8 ans qui n’a pas pu nous aider et a eu peur du départ 😉  … Résultat : nous ne sommes pas sortis.

 

 

 

Dans un autre style il existe des parcours et jeux de pistes qui permettent une balade dans la ville tout en cherchant à résoudre une énigme ou trouver un trésor.

bordeaux-secret-defense-decouverte-jeu-piste-parcours-histoire-ville-historique-pteapotes-visite-tourisme (13) bordeaux-secret-defense-decouverte-jeu-piste-parcours-histoire-ville-historique-pteapotes-visite-tourisme (10)

bordeaux secret defense

 

equipe-qui-veut-pister-bordeaux-enquete-balade-enigme-ville-visite-originale-indice-plan equipe-qui-veut-pister-bordeaux-enquete-balade-enigme-ville-visite-originale

qui veut pister bordeaux

 

img_8097 img_8099

Bordeaux adventures de phenix aeden

 

 

Voilà de quoi jouer en famille, entre amis, entre copines, pour des moments extras à Bordeaux !

Vous en connaissez d’autres ?

Publicités
DETENTE, Livres et CD

La Bande Son de ma vie : Mes coups de foudre musique ! #1

Il y a des coups de foudre dans tous les domaines, et dans celui de la musique, c’est un éléctro choc quand tu tombes amoureuse d’une chanson ou d’un artiste.

Il fait ensuite partie intégrante de ta vie et tu ne te lasses jamais de ré-écouter ses albums.

Peut-être allez-vous aussi avoir des révélations ou découvrir certains morceaux ou artistes ?

Allez je vous embarque dans la bande son de ma vie !

 

Flashback :

Nous sommes en 1995 : Je suis déjà fascinée par l’Angleterre et j’ai un poster du Prince William dans ma chambre.

En fait, je vais t’avouer un truc : tel Harry Potter, je pensais que j’étais une princesse anglaise et qu’un jour ma vraie famille viendrait me chercher. Oui elle ne tourne pas rond, la petite; mais le pire restait à venir 🙂

Outre-manche, les Take That font déjà fureur depuis longtemps avec leur tube « Could it be magic », reprise disco de Donna Summer.

Jacques Martin a alors la bonne idée de les inviter dans son émission (oui si tu as 20 ans tu ne sais probablement pas de quoi je parle).

Je tombe sur leur chorégraphie, leurs voix, et bim ! coup de foudre !

De là s’en suivent de nombreuses heures de recherche à la FNAC avec un vendeur adorable (mais parfois au bord de la crise de nerfs face à mon insistance chaque semaine) pour commander des CD et des K7 vidéos en Import (note que là encore à l’heure d’Amazon et d’internet tu ne comprends probablement pas de quoi je parle si tu as 20 ans).

Mais alors que finalement à cette époque du milieu des années 90, je viens presqu’à peine de découvrir le groupe, Robbie Williams se lance dans une carrière solo.

Après une légère déprime, ma vie s’illumine, mon compte en banque sombre.

Ces années de folie laisseront la place à une folie un peu plus sage à l’âge adulte mais je reste fan de la première heure, en mode groupie dès que j’entends la voix de Rob’ (oui nous avons fêté nos 20 ans de fannitude donc laisse moi l’appeler Rob quand je veux …)

 

En 1997, comme tous les mercredis (pour aller commander mes CD en Import, tu suis ?), je traine mes pieds vers la FNAC (qui se trouvait à l’époque dans le centre commercial Saint Christoly à Bordeaux) qui régulièrement organise des Showcases …

Là je découvre Les Stereophonics en live devant mes yeux ébahis à moins de 2 mètres, et la voix de Kelly Jones !! Oh my !! (la veille, ils viennent de gagner un Brit Awards de révélation de l’année). J’achète illico le CD.

Je vis en suivant mon premier concert au Krakatoa en les voyant sur scène !

J’y retournerai d’ailleurs les voir une deuxième fois quelques années après.

Les albums suivants me feront toujours l’effet d’une bombe et la voix de Kelly Jones reste parfaite .

 

Nous voilà rendus en 2004, où un soir, mon frangin me dit qu’il a une place en trop pour un concert.

Je le suis, je ne connais pas l’artiste, aucune chanson, mais qu’importe. Là sur scène, devant moi, un choc cosmique, je découvre Tété !

Sa guitare, sa voix, son phrasé, ses textes, bref ça s’appelle être foudroyé !

Sachant que j’écoute très très peu de chansons françaises.

Ma fille chantait donc à 2 ans « Madeleine » dans la voiture ! 😉

Le découvrir en live a été un vrai bonus avant d’aller découvrir ses albums. Je crois qu’encore aujourd’hui même si j’aime beaucoup ses derniers albums studios, le voir sur scène reste toujours un vrai moment de plaisir et de musique que j’attends avec impatience !

Depuis j’ai dû le voir 5-6 fois, le prix des places reste accessible, le mec super simple, et à chaque fois je me dis « j’ai peur d’être déçue par rapport à la dernière fois où c’était trop top » , beh il réussit à faire toujours mieux ! ( ce type c’est Monsieur Plus ;-))

(C’est d’ailleurs au titre de son dernier album que j’ai emprunté le titre de cet article ❤ )

 

En 2008 mon mari me dit avoir découvert une bordelaise qui fait de la musique sympa sur Youtube. (oui à l’époque c’était encore lui le Geek de la maison ;-). Il me fait écouter … Bim ! Je kiffe ! Cette voix et ces paroles déjantées : c’est Soko ! Nous attendrons très longtemps l’album … Puis le silence … Puis rien. Si ce n’est qu’elle se lance plutôt dans une carrière de cinéma.

 

J’ai découvert récemment qu’elle était avec l’actrice Kristen Stewart (qui jouait dans « Twilight » : ça, vous connaissez les gamins non ?? 😉 donc elle fait + parler d’elle pour ses relations lesbiennes que pour sa musique. Mais j’écoute toujours ce morceau avec un méga smile !

Dandy Cowboys … j’ai beaucoup écouté Shitty day aussi … it’s raining outside également … ma préférée  I’ll kill her ! bref, des petites pépites ❤

 

Récemment, nous sommes allés au concert de Louise Attaque (au Krakatoa, décidément 😉 … la première partie m’a de suite emballée.

Tellement, que j’ai été déçue du concert que j’étais venue voir au final.

Le groupe qui assurait le début du show est québécois : The Seasons !

De la pop façon Mika, aux mélodies sucrées façon Beatles, ils ont clairement tous les éléments pour devenir un groupe qui va compter !

J’ai de suite été leur acheter leur CD à la fin du concert dans le hall du Krakatoa. Depuis je l’écoute non stop !

Il nous a suivi en Ecosse et il me met vraiment la pêche ! Sur scène ils mettent une super ambiance !

 

Si ce genre d’articles vous plait, on pourra aussi parler musique sur le blog 😉