BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX ENTRE COPINES, OENOTOURISME - VINS

5 idées Cadeaux insolites autour du vin pour Noël ou l’anniversaire d’un Winelover

On a tous autour de nous quelqu’un qui aime le vin, qui se passionne pour le travail des vignerons, qui prend plaisir à faire de belles dégustations et qui adore dénicher des pépites parmi les rouges et les blancs de petites propriétés viticoles.

Alors homme ou femme, voici une sélection de cadeaux qui feront plaisir à tous les coups à ton fan de vin ou Winelover 😉

(clique sur les photos des produits si tu souhaites commander sur Amazon)

La coque de téléphone

J’ai cette magnifique coque de protection et pour ma part, je l’adore !

En plus d’être très originale, elle est assez épaisse, et vraiment fun !

Le plus : elle crée vraiment un sujet de conversation ! Pas une soirée sans qu’on me complimente sur cette coque en forme de verre de vin 😉

Le rouge à lèvres


Très originaux et décoratifs dans une salle de bain, ces tubes de rouges à lèvres imitent à la perfection de mini-bouteilles de vins.

Un cadeau parfait pour les amatrices de bons crus qui aiment aussi le make-up !

La tenue du produit n’est pas géniale mais le packaging de ce maquillage et ses couleurs sont quand même très sympa pour le prix.

Un petit bijou

Ce charm peut s’ajouter à un bracelet ou un collier.

Il peut aussi permettre de créer son propre bijou.

Discret, mignon et jamais vu, ce breloque apporte la petite touche pour afficher sa passion des dégustations.

Une attention ou une surprise à glisser dans un calendrier de l’avent pour une copine ou son amoureuse.


Un jeu

Il existe désormais plusieurs jeux de société autour de la culture de la vigne, les connaissances oenologiques, la dégustation, mais aussi plus orienter stratégie et jeu de rôle.

Beaucoup me tentent, pour l’instant j’ai testé et acheté Vignobles et je le trouve réussi.

On y retrouve toutes les étapes du vin : choisir son cépage, son terrain, sa région, faire les vendanges, et enfin produire son vin. De bonnes soirées de jeux en perspective !

Le coravin

J’en ai parlé récemment sur mon compte instagram car je suis devenue Ambassadrice Coravin.

Le deal est simple : j’ai reçu le modèle Two Elite dans son coloris Pomme d’amour et je dois l’utiliser.

Des challenges photos nous incitent (la bande coravin et moi) à le mettre en scène chaque mois sur nos réseaux sociaux.

Mon but premier en devenant partenaire de Coravin, c’est surtout de pouvoir vous en parler en terme d’utilisation et surtout trouver les intérêts de posséder un tel outil en tant que fan de vin.

Le principe : une aiguille permet d’aller chercher le liquide à l’intérieur de la bouteille sans en ôter le bouchon.

A chaque dose ponctionnée, l’équivalent en gaz (un gaz adapté qui n’altère pas le goût et les qualités du vin) comble le vide laissé et ainsi le vin qui reste dans la bouteille peut se conserver plusieurs mois. (Dans une utilisation optimale, je n’ai le retour que sur quelques mois pour le moment, mais il parait que cela peut aller jusqu’à plusieurs années : je vous confirmerai cela au fil du temps 😉 ).

Pourquoi s’offrir ou offrir un tel objet à un amateur de vin :

Je trouve beaucoup de qualité à Coravin car j’aime sans cesse découvrir de nouveaux vins : régions, cépages, vinification … il y a tellement de choses à découvrir que si on ouvre une bouteille chaque jour, on doit soit tout boire (-hic-), soit faire des plats en sauce (le boeuf bourguignon avec une bouteille à 20 ou 40 euros : euh merci bien), en faire du vinaigre (hum la bonne vinaigrette avec un vin de 1998), ou carrément le jeter (ça y est je pleure ;-)).

Alors on se limite, on attend les grandes occasions pour ouvrir ses meilleures bouteilles, on attend le meilleur plat pour tel vin, en se disant que c’est dommage il aurait pu aussi être très bon avec le simple plat de pâtes bolognaises de la semaine dernière …

Le système Coravin permet de ne se servir qu’une gorgée ou un verre, du vin que l’on souhaite et hop ! il repart à la cave !

Génial pour tester des accords mets et vins avant un grand repas, pour voir si une série de bouteilles est prête à être bues, pour faire goûter un vin qu’on a adoré 6 mois plus tôt à un ami de passage et qui reprend le volant …

Un autre intérêt : quand on n’aime pas les mêmes vins que son conjoint ou qu’on n’a pas les mêmes envies au même moment.

Par exemple, si je veux un verre de Riesling avec mon assiette de fromage, et lui préfère un verre de Pessac-Leognan : pas besoin d’ouvrir 2 bouteilles. Chacun se sert son verre et peut ainsi savourer son morceau de comté ou de munster.

Bref, je suis déjà convaincue de l’intérêt de Coravin qui pour moi n’est pas un gadget mais bel et bien, un + pour sa consommation raisonnée et dégustée au quotidien.

Il a un coût élevé (entre 200 et 400 euros selon le modèle) mais je trouve que c’est vraiment un beau cadeau pour quelqu’un de passionné qui aurait déjà beaucoup d’accessoires autour du vin.

 

J’espère que ces idées cadeaux vous auront plu et aidé pour jouer aux petits lutins du père Noël !

Vous pouvez aussi aller voir mon article sur les idées kdos pour les amoureux de Bordeaux

Publicités
LA PAUSE FEMININE, Les cheveux blancs

50 nuances de gris : assumer les cheveux blancs avant 40 ans ? Mon projet #mygrayhair #1

A 16 ans j’ai eu ma première coloration : une mèche rouge dont j’étais ultra fière ! Et ainsi j’ai pu jouer avec les couleurs comme avec les tenues … j’ai longtemps considéré la coloration maison comme un jeu et un plaisir au même titre que choisir un accessoire de mode.

C’était mon rouge à lèvres, moi qui me maquillais peu. Jusqu’à ce que ce soit presque mon identité : de grandes mèches noires, le total rouge claquant, les mèches blondes …

A 25 ans mes premiers cheveux blancs : 2-3 sur le devant, que j’arrache allègrement. Il n’y a finalement que moi qui les vois. Peu de coloration (une grossesse, un long allaitement : moins de temps, moins d’envie). Je reprends lentement le chemin du salon de coiffure et des colos maison deux à trois fois par an seulement et je trouve ma couleur le roux, qui se rapproche de mon châtain foncé avec reflets d’origine.

A 29 ans ma deuxième grossesse me donne du souci : la légende dit vraie ! Les cheveux blancs se multiplient. En grande mèche sur le devant, l’effet racines est visible tous les 1 mois et demi. Je prends donc l’habitude de me colorer les cheveux : souvent avec des produits du commerce, deux trois fois par an en salon. Le plaisir disparait : la contrainte commence. Le rythme s’impose, les démarcations me sautent aux yeux, les premières remarques fusent : »ouh t’as pas fait ta couleur ! », si j’ai le malheur de laisser à la repousse quelques semaines de trop …

A 37 ans, cela fait maintenant deux ans environ que je dois faire une coloration toutes les 3 semaines pour cacher tous mes cheveux blancs et ne pas avoir très vite un tranché bicolore. Quand je laisse passer un mois et demi, on ne peut plus ignorer ma chevelure poivre et sel près du crâne.

On fait aussi avec son histoire personnelle : ma mère et ma grand-mère maternelle se sont toujours colorées les cheveux, et j’ai grandi avec l’idée que c’était la seule alternative possible pour les femmes finalement.

J’ai longtemps lutté contre la nature de mes cheveux (frisés, ondulés, bouclés : bref indomptables) à coup de lisseurs. Pendant des années je me suis obstinée à les raidir quitte à les abîmer, quitte à passer des heures : je ne m’aimais que comme ça … Combien de temps perdu pour me rendre compte qu’en les acceptant je pouvais en faire autre chose ? Maintenant je n’imagine plus faire un brushing et les rares fois où cela m’arrive je ne me reconnais pas dans le miroir.

Pour la couleur c’est pareil, je me suis cherchée longtemps avant de trancher pour un châtain roux. Je ne me vois pas avec une autre coloration : ma carnation, mon maquillage, mes vêtements .. même ma personnalité me semble en adéquation avec cette couleur.

Mais voilà : plus je me colore (toutes les 3 semaines ), moins la coloration tient. Je fais de plus en plus de réaction cutanée avec le crâne qui pèle, démange … pendant une semaine au moins. Il me reste à peine une semaine pour en profiter pleinement que déjà je vois poindre les premiers retours du naturel. Acheter la couleur ou prendre rendez-vous, bloquer un créneau pour cette corvée : la pose, l’odeur, le rinçage, l’effet « couleur artificielle » des premiers jours … je n’aime plus du tout aucune de ces étapes.

Avant l’été, j’ai failli arrêter définitivement. Mon mari et mes enfants ont commencé à flipper : « tu vas laisser TOUS tes cheveux blancs ? ». Mes copines ont surenchéri :« c’est pas possible ma chérie ! file faire une colo ! »

Négligée, vieille, sorcière, mère Gothel, roots, écolo-bobo, anarchiste ? (il en manque à la liste probablement).

La pression sociale a été plus forte que mon ras-le-bol et j’ai replongé (oui la coloration est une drogue dure, un conditionnement 😉 )

Sauf que l’été ce sont les baignades à répétition, le soleil, + de shampooings : une couleur qui dégorge + vite et des cheveux qui visiblement poussent + vite aussi. Il aurait fallu que 15 jours après je recommence déjà !

Je cherchais comment repousser l’échéance d’un total look gris ou blanc (pour moi je ne l’envisageais pas avant 50 ans ..) : des solutions naturelles (les colorations naturelles tiennent 3-4 shampooings … le henné je ne sais pas faire, pas sure que ça prenne sur mon cheveu, et en salon c’est hors de prix).

Mais voilà plus je réfléchissais, plus la solution m’apparaissait … Et pourquoi pas ? Pourquoi je ne laisserais pas mes cheveux tout comme ma peau, reflétaient mes années, ma personnalité, mes vrais traits, ma vraie couleur … Oui je m’aime en rousse, mais je n’aime plus toutes les étapes et contraintes pour être cette rousse. Et si je m’aimais avec mes cheveux blancs ? Si je vivais cela comme une libération, une acceptation, mon originalité …

Sauf que j’avais besoin d’une raison + .. légitime, quelque chose à laquelle personne ne pourrait dire « c’est de la feignantise, de la négligence .. » ou que sais-je de négatif. J’avais juste envie d’avoir une réponse à fournir qui cloturerait le débat, même s’il n’y a pas une seule raison derrière les acceptations de soi, ou non-acceptation.

L’argent a été ma motivation. Mon alibi.

L’ouragan Irma, puis José, ont fait des dégats considérables, et je voulais aider. Je voulais pouvoir envoyer de l’argent afin d’aider. Mais voilà, je ne roule pas sur l’or et envoyer 20 euros ça ne me semblait pas assez engageant de ma part. Je voulais faire tellement plus. Je voulais au moins 100 euros. Puis j’ai fait un petit calcul tout simple.

J’avais besoin d’une coloration maison toutes les 3 semaines : 15 euros (il y en a des moins chères mais j’ai choisi un prix rond, en comptant l’eau et le temps que cela prend 😉 ) puis mes 3 passages chez le coiffeur par an pour rattraper les longueurs en coloration totale (vu mon épaisseur il faut en général deux doses de couleur) + coupe + brushing, j’en ai pour 80 euros.

Je suis arrivée à un chiffre arrondi de 500 euros ! Wahou ! J’avais 500 euros de dispo pour aider des gens juste en supprimant ma corvée de la coloration !

C’est pas grand chose 500 euros quand on y réfléchit bien mais c’est ce que je peux faire à mon niveau et je tenais là mon déclic pour me lancer dans une année sans coloration (et peut-être + si j’arrive à m’apprécier, m’accepter et aimer ma couleur naturelle avec tous ces cheveux blancs).

J’ai par ailleurs 2 jokers dans mes placards puisque j’avais 2 boites de coloration végétale achetées d’avance, donc je m’autoriserais à les utiliser pour une raison x ou y qui me ferait replonger le temps de quelques semaines du côté de la roussitude 😉

Les vacances étant passées par là, cela fait 2 mois pile (le 11 juillet au 11 septembre) que je n’ai pas coloré mes cheveux.

Déjà 30 euros 😉

Je sais que le chemin va être long, difficile .. mais c’est bien peu face à ce que vivent certaines personnes, et je pense qu’un peu de second degré m’aidera à surmonter cette étape de ma vie de femme 😉

Je sais que ce changement va aussi s’accompagner d’autres changements : que certaines couleurs ne m’iront peut-être plus au teint, que je vais peut-être devoir changer ma façon de me maquiller … mais là aujourd’hui, je veux juste penser à pourquoi je le fais, pour qui je le fais : pour moi, pour eux, pour me sentir un peu plus active tout en ne faisant rien : c’est la difficulté dans la facilité qui rend ce projet intéressant pour moi.

Je vais de ce pas me motiver à travers de beaux exemples de nanas canons avec leurs cheveux blancs.

source Sarah Davis-eisenman

N’hésitez pas à suivre l’évolution sur mon instagram, mon Facebook et à me laisser des commentaires sous cet article.

Si un / une photographe veut participer au projet de manière artistique en suivant la transformation, ou si vous aussi vous êtes tentés par l’aventure : sauter ne serait-ce que 2 mois de coloration c’est 30 euros que vous pouvez donner à l’association qui vous tient à coeur (et il y a tellement de belles causes que nous aurions envie d’aider en se disant que l’on n’a pas les moyens).

 

 

DETENTE, LES ACTIVITES KIDS

Les jeux de société : en famille ou entre amis ! Nos 5 originaux incontournables #2

Après les classiques qu’il faut avoir absolument, voici nos coups de coeur qui sortent un peu plus des sentiers battus (même s’ils sont très connus par les grands joueurs ;-)) pour jouer dès 7 ans (il faut savoir lire, et si l’enfant a l’habitude d’une certaine mécanique de jeu tout de même, car certains jeux peuvent paraître compliquer ou demander beaucoup de concentration à un enfant qui n’aurait pas l’habitude de faire des jeux de stratégie ou des parties + longues )

img_8443

(photo représentant le jeu Karuba de Haba lors d’une de nos parties déchainées )

Carcassonne : Ce jeu existe désormais dans une version junior, mais une fois que l’on a compris la mécanique, la version classique est tout à fait accessible. Des heures de jeux en perspective pour construire ses champs, ses forteresses ou ses abbayes ! Chacun sa stratégie et au final on peut se faire surprendre !

La guerre des moutons : Un peu sur la même mécanique que Carcassonne, il est très accessible et au scénario simple. Des champs de moutons de couleur, construis le champs le plus grand de ta couleur mais attention au loup ! Sauf si les chasseurs t’aident 😉

les aventuriers du rail : construire les rails selon un objectif de destination ! Chaque trajet te rapporte des points, à toi de voir la stratégie que tu choisis et surtout si tes adversaires vont t’empêcher de réaliser ton tracé. J’aime beaucoup ce jeu car il demande de la réflexion, de la stratégie, les parties sont pleines de suspens et ça fait apprendre la géographie ! 😉

Las Vegas : un jeu de dés qui s’apparente aux Yam’s mais encore plus accessible. On fait des paris et des tentatives, et chacun à chaque tour peut déjouer nos objectifs en fonction de ses propres scores. Un jeu qui ne paie pas de mines mais qui met de suite une ambiance de casino en famille 😉

Karuba : Les jeux Haba ne nous déçoivent quasiment jamais ! Ici encore une aventure originale, puisque chacun joue avec son propre plateau de jeu, les cartes et chiffres sont les mêmes mais chacun décide de ses actions. Tous les joueurs jouent en même temps ! Le premier au templier gagne le max de points … A chacun sa stratégie pour gagner ! Chaque partie est différente et le hasard y a moins de place puisqu’on part avec les mêmes éléments.

Et vous quels sont vos jeux chouchous pas trop connus ?

 

(cliquez sur les images pour acheter les jeux sur Amazon)

LES ACTIVITES KIDS

Les jeux de société : en famille ou entre amis ! Les 5 classiques à avoir #1

Je sais que Noël est dans un peu plus de 2 mois, mais il faut commencer à y penser 😉

Voici une première liste des indispensables à avoir, des classiques à posséder dans sa petite ludothèque personnel : Ce sont les meilleurs investissements, des intemporels, indémodables qui se jouent longtemps, très longtemps.

Avec les enfants :

Dès 2 ans : Ton enfant connait les couleurs ? Le bonheur des premières parties de Uno s’offre à toi ! Tu pourras décliner les règles de jeu : uniquement avec les couleurs pour les plus petits, puis avec les chiffres, puis ajouter les cartes +2,+4, et changement de sens, puis en faire des versions plus rapides, pour terminer par la version ultime « gros batard » qui t’oblige à prendre 2 cartes chaque fois que tu ne joues pas dans la seconde (si ! si ! y’a des malades qui jouent comme ça ! J’en connais 😉

Bref INDISPENSABLE !

Dès 5 ans : l’incontournable Mille bornes ! On pourrait croire que le jeu a vieilli mais crois-moi cela reste une valeur sûre !

Les enfants peuvent se liguer contre les parents, les règles peuvent être assouplies (finir le jeu avant les 1000 km pour raccourcir la partie si les enfants ont école le lendemain 😉 C’est un classique à absolument posséder dans son armoire de jeux !

Dès 6 ans ( dès que ton enfant sait lire) : tu peux accéder au graal : le Time’s up ! le Family pour jouer avec les enfants, et n’importe quelle autre édition pour les amis et les ado / adultes ! C’est toujours un super moment, surtout que le jeu se déroule en 3 manches : faire deviner le mot en expliquant, puis faire deviner en un seul mot et enfin en mimant.

L’avantage c’est que chacun a sa manche de prédilection et que quelqu’un peut être très fort en devinette mais nul en mimes 🙂

Les autres éditions sont plutôt pour les adultes car ils demandent de la culture générale. Indispensable pour les soirées entre amis !


 

Les petits jeux DJECO : ils sont vraiment top ! Facile à emporter, ils ne prennent pas de place et on passe toujours de bons moments, surtout on peut y jouer du plus petit au plus grand pendant longtemps !

Nos Chouchous :

Piou piou

Diamoniak ou Piratak

 

Quels sont les classiques chez toi ? les jeux dont tu ne peux pas te passer et lequel est ton meilleur investissement ?

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES, LES ACTIVITES KIDS

Jeux Barjo : le bar ludothèque pour les fous de jeux à Bordeaux !

jeux-barjo-bordeaux-ludotheque-bar-salon-thé-jouer-joueur-soiree-societe-role (1)

Fans de jeux de société ? Envie de boire un verre ? Pourquoi choisir entre les 2 !

Le concept est juste génial et se trouve Rue Saint James à Bordeaux !

jeux-barjo-bordeaux-ludotheque-bar-salon-thé-jouer-joueur-soiree-societe-role (6)

Ici, on est comme à la maison, en mieux !

Le choix des jeux est immense : il y en a pour tous les âges, et tous les goûts !

jeux-barjo-bordeaux-ludotheque-bar-salon-thé-jouer-joueur-soiree-societe-role (5)

Que l’on vienne en famille ou entre amis, on trouvera forcément son bonheur !

jeux-barjo-bordeaux-ludotheque-bar-salon-thé-jouer-joueur-soiree-societe-role (2)

L’avantage c’est que l’on peut aussi siroter sa bière ou déguster son thé, tout en planchant sur la partie !

jeux-barjo-bordeaux-ludotheque-bar-salon-thé-jouer-joueur-soiree-societe-role (7)

Quand on est un vrai fan, on peut également y découvrir des nouveaux jeux en avant-première, mais également participer à des tournois !

Les animations se succèdent et ne se ressemblent pas : il y a régulièrement des soirées avec des thèmes différents.

Bref, l’endroit qu’il faut connaitre pour épater les copains en week-end sur Bordeaux !

 

Jeux Barjo

12 Rue Saint James, 33000 Bordeaux

05 56 51 00 21

jeux-barjo-bordeaux-ludotheque-bar-salon-thé-jouer-joueur-soiree-societe-role (4)    jeux-barjo-bordeaux-ludotheque-bar-salon-thé-jouer-joueur-soiree-societe-role

 

LES ACTIVITES KIDS

Cap sur Habanabi : un jeu #Haba sous le sapin pour toute la famille !

Voilà un jeu que nous aurions pu mettre sur la liste du père noël, si nous n’avions pas craqué avant pour l’anniversaire de la grande il y a 1 mois 😉

Avec la marque Haba, on sait déjà qu’on est dans les valeurs sûres pour les enfants … puisqu’on a entre Monster Propre de chez eux, ainsi que mon chouchou La cité des Fourmis.

Après il faut aussi que les parents y trouvent leur compte sans avoir à laisser gagner leurs progénitures 😉

Cap sur Habanabi fait partie de cette catégorie.

Allez viens on t’embarque !

jeu-societe-haba-cap-sur-habanabi-aventure-mixte-logique-strategie-facile-noel-sapin-liste-cadeau-anniversaire-offrir

Pars à la découverte des îles du plateau de jeu avec ton avion.

Des dés de flèches de couleur te permettent de voyager : mais à toi de choisir le chemin qui te rapportera le plus de points !

jeu-societe-haba-cap-sur-habanabi-aventure-mixte-logique-strategie-facile-noel-sapin-liste-cadeau-anniversaire-offrir (3)

Bien sûr, il faudra faire preuve de stratégie et d’audace, même aussi peut-être de prudence : savoir s’arrêter à temps peut éviter de perdre 😉

Un bonus en forme de rose des vents pour les plus chanceux les aidera peut-être à avancer + vite … mais attention, si tu manques de kérozène tu devras sacrifier un dé.

jeu-societe-haba-cap-sur-habanabi-aventure-mixte-logique-strategie-facile-noel-sapin-liste-cadeau-anniversaire-offrir (2)

Ce jeu est d’une grande simplicité une fois que l’on a bien compris les règles.

Du plus petit au plus grand, chacun peut gagner ou perdre puisque la chance et le choix de continuer ou pas chaque tour, entrent en jeu.

C’est en passe de devenir un classique chez nous !

Il est idéal pour jouer en famille et donner envie de voyager 😉

jeu-societe-haba-cap-sur-habanabi-aventure-mixte-logique-strategie-facile-noel-sapin-liste-cadeau-anniversaire-offrir (1)

Pour 2 à 4 joueurs à partir de 6 ans.

Pour commander le jeu sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous

 

 

 

Merci Tosc’anne et Haba !

BONS PLANS, LES ACTIVITES KIDS, SORTIES KIDS

L’auberge des voyajoueurs : un hôtel ludothèque pour découvrir la forêt de Brocéliande #bretagne

Cet été, pendant nos vacances, nous avons découvert un concept vraiment sympa pour les grands joueurs de jeux de socièté : un hôtel auberge / ludothèque. L’auberge des Voyajoueurs !

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (3)
Des chambres t’accueillent pour la nuit, et tu peux ensuite venir dans la salle principale t’installer à une des nombreuses tables pour jouer, que ce soit le soir (jusqu’à minuit) ou le matin en te réveillant.

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (8)

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (7)

L’occasion de tester de nombreux jeux (+ de 800) et de s’amuser en famille.

Haba, asmodee, moonstergames, days of wonder, gigamic … tous les grands noms du jeu de société sont étalés sous tes yeux ! Le paradis du joueur !

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (11)

Le bonus : on vient te servir ton thé ou ta bière à la table de jeu.

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (6)

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (3)

Nous sommes une famille de grands joueurs : il ne se passe pas une semaine sans que l’on sorte des jeux de socièté.

Des classiques Uno et Yam’s jusqu’au moins connu Miniville. Alors dans ce lieu, c’était un peu comme être à Disneyland !

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (5)

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (4)
En plus l’équipe est super sympa : on t’explique les règles des jeux que tu ne connais pas.

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (12)

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (2)

Ils sont d’une grande patience même avec les enfants. Des espaces leur sont d’ailleurs dédiés à l’étage inférieur: avec des jeux grandeur nature, surdimensionnés, en bois. Il y en a pour tous les âges !

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (13)

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (1)

Tout ceci à 2 pas de la forêt de Brocéliande et des mégalithes.

auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (1)   auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (4) auberge-voyajoueurs-voyage-joueurs-ludothèque-jeux-societe-roles-participatif-collaboratif-chambre-hotel-bretagne-foret-famile-amis-potes-broceliande (5)

Retrouvez toutes les informations sur le site de l’auberge des VoyaJoueurs

rue du chaperon rouge

56380 Monteneuf

(Morbihan / BRETAGNE)