LA PAUSE FEMININE

J’ai une bonne nouvelle pour vous :-) : le concours d’écriture d’Auféminin

Comme chaque année le site Au féminin organise son concours de nouvelles : c’est l’occasion d’écrire selon des thèmes imposés (j’ai choisi le thème « ma mémoire me joue des tours ») et si vous commençait à me connaitre, vous vous doutez que l’exercice a tout pour me plaire.

Ainsi je sors de ma zone de confort mais je peux faire ce que j’aime le plus au monde : ECRIRE !

Ensuite démarre un autre challenge : l’appel aux votes. Cette partie n’est pas vraiment ma préférée car même si bien sûr le but ultime est d’avoir un max de votes pour être visible par le jury etc etc, mon envie première est d’être lue.

Alors voici ma nouvelle : (cliquez ci-dessous)

Elle s’intitule « Roman photo sous exposé »

Vous pouvez aller voter, depuis un ordi, en cliquant sur le bouton « j’aime » qui apparait, au bout de quelques secondes, à gauche de la photo d’illustration.

Mais vous pouvez aussi juste me dire si vous avez aimé ou pas ou ce que vous en pensez en commentaire de cet article ou sur la page facebook ou instagram.

Puis comme je me suis bien amusée j’en ai écrite une deuxième sur le thème « je suis une femme »

Elle s’intitule « L’autre »

Merci d’avance pour le temps que vous consacrerez à cette lecture ❤

Des bisous, paillettes et bulles de savons sur vous !

 

 

HUMEURS HUMOUR

Anonymat, photos et droit à l’image de mes enfants : le dilemme de l’adolescence

10511492_259998667457335_5745965040662253413_o

Tout était bien clair dans ma tête. Je ne montrerais pas mes enfants sur le blog.

Pas forcément pour la peur des dérives que peut entraîner une capture d’écran ou une copie de photos, mais surtout parce que le blog c’est mon choix ! Comme dirait Evelyne Thomas (MAN DIEU la chirurgie : ça pourrait faire l’objet d’un autre article non ? ;-))

Il est évident qu’il est déjà tellement facile de voler une photo ( certaines marques ou entreprises ne se gênent pas : par pitié, mettre au moins le lien ou mentionner, voire même demander l’autorisation, la plupart du temps on sera ravi de vous prêter une photo en échange d’un lien), mais encore plus facile de voler l’intimité d’un enfant.

Ma décision était prise : leur enfance n’appartenait qu’à eux et à moi. Je pouvais raconter ce qui me passait par la tête en respectant cela.

Apercevoir des petites mains ou un sourire, c’est souvent suffisant pour créer une ambiance ou pour illustrer un article.

J’utilise également des surnoms (je n’ai pas été originale : ce sont leurs vrais surnoms dans la vie pour le coup) : La Grande Pourriture et le petit Kik’ (Kikou).

Ceux qui nous croisent dans la vraie vie ne savent pas forcément que j’ai un blog ( si on me le demande, je ne le cache pas, mais je ne mets pas direct en avant le fait que j’écrive sur le net … ).

Parfois ceux qui nous connaissent et qui suivent le blog, distillent le prénom de mes enfants … pour eux cela vient naturellement en demandant des nouvelles ou en y faisant référence … et ce n’est pas bien grave même si en secret, je me dis qu’ils ne comprennent pas que des milliers de personnes vont lire leur phrase.

Même si on se libère, que l’on prend confiance au fur et à mesure des pages, que l’on apprend à connaitre les gens qui nous lisent, qu’on aime ses lecteurs et sa « communauté », je trouve qu’il est important de garder en tête à chaque fois que l’on appuie sur « publier » (que ce soit sur le blog ou les réseaux sociaux) que potentiellement ces mots vont être lus / vus des milliers de fois.

Que derrière leurs écrans les gens sont souvent bienveillants, mais que pour une raison obscure que je ne m’explique toujours pas, certains n’ont jamais vu un épisode de Mon Petit Poney ou des Bisounours.

Et son futur ? Au lycée, les « copains » qui trouveraient « marrant » de l’afficher en couche culotte, ou avec une dent en moins.

J’imagine l’entretien pour une école supérieure quelconque où le directeur lui balance une photo d’elle en train de se vautrer en trottinette ou bien avec une splendide grimace au chocolat. Non ces dossiers-là ne doivent éclore que pour son mariage, nous nous le sommes promis avec son père 😉

J’aime pourtant beaucoup suivre certains blogs où les enfants sont « affichés » harmonieusement, avec des photos très poétiques, douces et franchement réussies. Parfois je les envie de pouvoir lire à quel point leurs enfants sont beaux et ont l’air heureux …

Les années passent et je m’approche d’une période bénie où je vais être la maman d’une ado !

Tout récemment elle a voulu écrire un article de blog. Ce monde l’attire.

Non pas parce que maman a un blog, mais parce que tout bêtement c’est leur génération !

Ils vibrent au rythme des Skypes et des mails échangés avec les copines d’école. Ils dansent sur des chansons trouvées sur Youtube. Ils cherchent des tutos « coiffure tresse trop cool » quand la best friend vient faire une soirée pyjama.

Bref les blogs c’est leur terrain de jeux, leur « club dorothée » à eux, les blogueuses sont leur « Charlie et Lulu » … (oui ça fait mal mais il faut l’accepter)

On s’est félicité avec son père de ne jamais lui avoir offert de console de jeux portatives, de l’avoir éloigné un max des écrans en dosant toujours le temps passé devant.

On a toujours privilégié un jeu de société à un dessin animé (faut pas s’étonner si on commence à prendre des raclées aux « aventuriers du rail » ou à « carcassonne » :-)). On se dit « on a tout fait bien »du moins de ce côté là. Oui mais …

Oui mais voilà, la tablette est arrivée ! 10 ans ! L’âge de raison ? On s’est dit que oui, qu’on lui avait donné les bonnes habitudes, qu’elle savait que c’était un loisir mais pas une activité à temps complet. Mais nous, parents, nous n’avions pas compris que c’était normal d’être attiré par tout ça.

Moi même je me suis souvent fait la réflexion qu’heureusement que les blogs n’existaient pas quand j’étais ado !

J’étais tellement passionnée d’écriture et de photos que j’aurais passé des heures sur un ordi plutôt que dans des bouquins, c’est EVIDENT !

Honnêtement j’aurais cartonné en blog, vlog, youtube, mais j’aurais zappé tout le reste, tout ce qui fait qu’aujourd’hui je prends plaisir à m’évader du monde virtuel pour cuisiner, trinquer avec mes amis, jouer à « la guerre des moutons » avec mes enfants, bricoler des décos, lire, et lire encore sur papier (je ne me ferais jamais aux liseuses c’est définitif), échanger, m’éclater avec tous les mômes que je rencontre.

Voilà pas que la Grande Pourriture me demande d’écrire un blog, de mettre sa photo dessus etc etc … en une après midi elle voulait me faire sa petite révolution !

Elle connait les règles, Mes règles, le pourquoi je ne veux pas. Elle a bien compris. Elle est encore trop jeune pour prendre la décision de « s’afficher ».

Avec une maman qui poste le moindre verre d’apéro sur Instagram, montre chaque endroit coup de coeur sur Facebook, qui fait des selfies à tour de bras quand elle court 1 km sur Nike+, difficile de dire qu’elle n’a pas le droit, elle.

Et pourtant je me dis que je suis justement la mieux placée pour lui expliquer que je ne montre pas tout : je ne montre pas mes enfants, je demande toujours aux commerçants, aux restaurateurs, à mes amis avant de prendre des photos qui seront éventuellement utilisés pour le blog ou les réseaux sociaux. Elle m’entend demander et elle sait pourquoi.

Parce que les images m’appartiennent mais pas la liberté de ceux qui sont dessus. Parce que mon choix n’est pas le leur. Parce que c’est un peu mon travail, mon loisir, mais pas le leur. Parce que je ne montre que ce que je veux montrer.

J’étais tombée sur un tuto maquillage d’une gamine de 12 ans sur Youtube ! Ma réaction « non mais les parents font quoi ? » (déjà j’avais du mal à digérer que la môme puisse s’offrir du Chanel à cet âge ;-)) mais sérieusement, je me disais que les parents ne devaient pas saisir la portée que pouvait avoir une vidéo comme celle-ci, les conséquences, les dérives.

Ils n’y ont peut-être vu qu’un moment choupi, comme à l’époque où les parents dans le public de l’Ecole des fans filmaient leurs rejetons chanter de leurs petites voix cristallines et fausses, alors qu’on était à la télé … (un truc encore que je ne m’explique pas, à moins de ne pas avoir de magnétoscopes à la maison et de ne pas pouvoir enregistrer l’émission, pourquoi est ce qu’ils filmaient depuis le public ? ;-))

Jusqu’à quand peut-on maîtriser l’image de son enfant à l’heure actuelle ?

Comment cette génération peut se protéger tout en n’étant pas larguée ?

Avec quels arguments pouvons nous leur dire à quel point leur monde est extra mais aussi dangereux ?

Bref je me questionne … car parfois je ne suis plus sûre de rien, comme tous les parents.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quel choix avez-vous fait ?

 

BORDEAUX ENTRE COPINES

Où aller pour réussir un enterrement de vie de jeune fille à Bordeaux ? 7 idées pour des styles différents

viejeunefillebxpteapotes

  • Pour une beauty addict

Le Spa Caudalie sera l’idéal pour se détendre entre copines.

Un budget conséquent mais un moment exceptionnel et luxueux !

Cadeau complémentaire : l’huile de nuit de la marque Caudalie !

 

  • Pour une joueuse fan d’enquêtes qui connait tous les épisodes Sherlock Holmes et Colombo par coeur

Les choix se multiplient pour les grands enfants qui aiment jouer aux détéctives.

Au grand air avec Qui veut pister Bordeaux ? ou Bordeaux secret defense , ou en intérieur avec Echappe toi !

Voilà des souvenirs de complicité à créer !

Cadeau complémentaire : le coffret Blu-ray des films Sherlock Holmes avec Robert Downey Jr ❤

 

  • Pour une aventurière de l’extrême, fan de Top Gun !

Envie que la future mariée puisse s’envoyer en l’air avec un inconnu une dernière fois ? 🙂 (attention ça va déraper cette histoire 😉

Elle va pouvoir prendre les commandes d’un avion aux côtés d’un vrai pilote chez Aviasim ! Et toutes les copines peuvent regarder 😉 (voilà je savais que j’allais me lâcher 😉

Cadeau complémentaire : l’emmener au Miroir d’eau se tremper les pieds, pour les remettre bien sur terre 😉

 

  • Pour une amoureuse de Londres, fan de Downton Abbey

On se retrouve outre-manche sans bouger de Bordeaux avec un afternoon tea chez English Country Kitchen !

Cadeau complémentaire : un plaid, une sélection de thés, et un livre de Sophie Kinsella en VO ou pas 😉


 

  • Pour une éternelle ado, qui aime les manèges

Emmenez-là sur la grande roue de La Foire aux Plaisirs , puis monter crescendo dans les sensations pour finir la tête à l’envers 😉

Ou partez une journée à Walibi Agen à moins de 2h de Bordeaux ! (ouverture le 16 avril)

Cadeau complémentaire : un appareil polaroid Fujifilm Instax pour immortaliser tout ça !

 

  • Pour une Wine lover qui veut en apprendre plus sur le vin

On embarque pour un road-trip jusqu’à Marcillac chez les Vignerons de Tutiac.

Ici on pourra visiter et déguster ! (A partir du mois de mai)

Cadeau complémentaire : la coque de téléphone qui fait toute la différence ! ❤

 

  • Pour une passionnée de street art ou curieuse du dessin

Rendez-vous à Darwin au Magasin Général pour admirer les dernières oeuvres street art, on prend un brunch entre filles et on monopolise le baby-foot tout l’aprem : c’est notre tournoi de nanas ! NA !

Sinon on réserve un atelier d’initiation à la peinture au vin chez Lézard créatif : une technique originale à découvrir, parfois à l’extèrieur comme au Château Pape Clément.

Cadeau complémentaire : un livre de coloriage qui détendra la mariée quelques temps avant le jour J 😉

 

Et vous, vous avez d’autres idées pour épater une copine et lui faire passer une journée extra et originale sur Bordeaux ?

 

 

 

 

 

HUMEURS HUMOUR

10 commandements indispensables pour devenir une blogueuse influente #humour Avec du second dégré dedans et de la vraie vie aussi ;-)

Tu hésites à te lancer dans l’aventure de la blogosphère ? Tu te demandes si ce monde est fait pour toi et si tu as toutes les qualités requises ?

Voici les 10 règles infaillibles que tu devras adopter pour devenir une vraie blogueuse ! 😉

Tu boiras du smoothie avec des couleurs improbables, oui mais, dans des Mason Jars (des bocaux avec des pailles quoi ! oui mais américains les bocaux). Sinon tu peux aussi boire des mojitos et des Apérol Spritz si tu ne te destines pas à une carrière de blogueuse Healthy 😉 IMG_3580

Tu auras un plancher de bois blanchi et une maison ultra lumineuse : soit tu maitrises photoshop à la perfection et tu es une photographe pro, soit il faudra que tu vives en Polynésie avec une lumière omniprésente de janvier à décembre ! Le plancher de bois blanchi c’est la base des photos !!! alors si tu ne comptes pas refaire tout ton sol dans la pièce la plus lumineuse de la maison, tu peux toujours investir dans un rouleau de tapisserie que tu dérouleras sur le sol à chaque séance photo près de la plus grande baie vitrée 😉

IMG_3550

Tu auras des enfants photogéniques et qui ne bougent pas : ou alors tu ne fais pas apparaitre tes enfants sur ton blog (ouais certains parlent d’anonymat, de respect de leur droit à l’image etc … c’est surtout qu’ils sont impossibles à photographier sans option flou total ou doigt sur l’objectif ! canalous-croisiere-fluviale-charentes-bateau-riviere-navigation-naviguer-famile-cognac-jarnac-saintes-gironde-vacances (20)

Tu feras du running ou du yoga : oui la blogueuse a une vie saine entre ses 1000 photos de burgers et d’apéros. Elle doit surtout courir pour éliminer les excès de champagne des soirées !

IMG_3545

Tu photographieras chaque plat que tu avaleras : manger avec une blogueuse, c’est un tête à tête avec un téléphone portable, sache-le ! On stoppe net nos accompagnateurs : « surtout ne touche à rien !!! j’ai pas pris de photos de ton plat !! ». Mais parfois on déconnecte hein … et tu préféreras le temps où on prenait des photos car on va poser 1000 questions au chef, au serveur, au plongeur dans le but de recueillir le max d’infos pour un futur article. Bref la blogueuse sublime le jambon purée avec un cadrage au top, et une mise en scène digne de chez Thierry Marx! IMG_3619

Tu maitriseras le selfie comme personne : pour cela, tu dois connaitre ton meileur profil, la pause qui matche à chaque fois, la position du soleil, l’inclinaison de l’appareil … Bref le vite fait, bien fait, savamment étudié et expérimenté ! (on parle de selfie hein ..). Maitriser les filtres Instagram c’est pas mal aussi 😉

IMG_3533

Tu parleras en Hashtag et en live tweete ou autres followers et likes : être ultra connectée ça fait aussi partie de la vie de blogueuse. Mais quand tu commences à écrire des hashtags sur ta liste de courses ou que tu raconteras sur Twitter ton rendez-vous chez le gynéco, il est déjà trop tard pour toi ! #choufleur #poissonmeunière #frottis

Tu auras toujours une batterie de secours pour recharger ton téléphone portable : oui, communiquer en 4G, ça vide tes réserves !

Tu auras une déco Pinterest : aucun jouet au sol, zéro vaisselle sale dans l’évier, du blanc partout, du design et du vintage savamment mixés .. bref tu seras le nouveau Marie-Claire Déco : enfin, au moins, sur les photos 😉 IMG_2943

Tu garderas ton humour car souvent il en faut, lorsque tu réaliseras les heures de travail que te demande ton blog comparées aux pseudos super cadeaux /partenariats slash méga privilèges que te proposent certaines marques / agences. Savoir ne pas répondre aux foutages de gueules, et dire merci bien fort à ceux qui comprennent que certes, bloguer c’est ton plaisir, mais c’est beaucoup beaucoup de temps ! Il te faudra aussi garder en tête que tu blogues avant tout parce que tu aimes ça.

Mais surtout savoir dire un énorme merci à tes lecteurs car même si un blog c’est avant tout une parenthèse perso, un plaisir d’écriture, une bulle dans l’internet mondial, c’est quand même top quand tu peux partager et que l’on t’encourage à continuer ! Merci ❤

 

 

BORDEAUX : Les idées du week-end avec enfants, BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Tu sais que tu as grandi à Bordeaux dans les années 80 quand …

  • tu as connu Bordeaux sans Tram et tu as bien galéré pendant les travaux de sa construction quand tu rentrais dans la vie active
  • tu as connu les façades noires et sales du vieux Bordeaux
  • tu as connu l’époque où le parking de la Bourse n’existait pas et tu as vu la place sans la fontaine des 3 grâces pendant les travaux
  • tu as connu l’ouverture et la fermeture du Disney Store et de Marks and Spencer rue porte Dijeau

TDSBordeaux

  • tu as connu la Fnac au centre Saint Christoly et les Nouvelles Galeries de la rue Sainte Catherine
  • tu as connu les voitures dans la rue Sainte Catherine et tu as connu ses pavés qui formaient des mosaïques arrondies
  • tu avais peur quand ta mère allait dans le parking Victor Hugo que ta voiture finisse par dessus la rambarde comme la Jaguar dans le vide 🙂
  • tu as connu les hangars du quai des marques abandonnés et mal famés
  • tu as connu le Conforama sur les quais de Queyries
  • tu as connu le cinéma Le Français avant la fermeture puis sa réouverture
  • tu as connu Bordeaux avec seulement 2 ponts : le pont de pierre et le pont Saint Jean
  • tu as connu la construction du Pont François Mitterand, et d’ailleurs pour toi cela reste le Pont d’Arcins, puis du pont Chaban Delmas
  • tu as connu quand, à la place du miroir d’eau il y avait un parking
  • tu as connu les bus de CGFTE Rouge et blanc ainsi que les tickets de bus papier bleu, rose, jaune
  • tu as connu le bâteau Le Colbert accosté le long des quais
  • tu as été au concert de Noir Désir sur l’esplanade de l’ancienne Gare d’Orléans (1997), tu as vu les Pink Floyd aux Quinconces ou entendu car le son résonnait dans tout Bordeaux (1994)

bertrand-cantat-alors-chanteur-du-groupe-noir-desir-entoure_1825734_800x400sudouest

photo Sud ouest @Philippe Taris

  • tu as vécu la coupe du monde 1998 sur les quais en regardant les matchs retransmis sur écran géant au Mondial Café !

la-foule-sur-le-quais-de-bordeaux-au-mondial-cafe-lors-de_2156532_1200x800

photo sud ouest @Jean-Jacques Saubi

  • tu as connu le Virgin Megastore Place Gambetta, tu montais dans l’ascenseur de verre et tu allais regarder les guitares à l’étage Paul Beuscher

virgin-germainR-yelp

photo Germain R. Yelp

Alors nostalgique ?

Et toi tu as d’autres souvenirs de Bordeaux dans ces années ? des photos à partager de cette époque ?

Laisse un commentaire ou envoie moi un mail pteapotes@free.fr

BONS PLANS, DECO

Une saint Valentin complice et fun en cuisine featuring #FRIENDS !! ;-) #smartphoto

smartphoto-friends-objet-photo-impression-deco-cuisine-joey-citation-quotes-planche-decouper-lunchbox-boite-conservation-repas-boulot-fun-saint-valention-complice-pteapotes

On fête rarement la saint Valentin … un bon resto oui, mais en décalé … des cadeaux pas forcément.

Mais cette année j’avais une petite idée derrière la tête ! 😉

J’avais envie d’offrir à mon homme une lunch box ( une boite pour mettre son déjeuner quoi ;-)) pour le boulot.

Il commence à envisager de ne pas manger de sandwich les jours où il n’a pas le temps et surtout quand il reste des trucs à la maison … je voulais lui trouver une petite boite sympa.

Je ne trouvais pas …

Puis au détour d’une blague entre nous, j’ai eu l’idée !

Mais oui j’allais lui faire une boite rien qu’à lui et qui fait référence aussi à notre complicité : une boite avec du Friends dessus !

C’est la phrase de Joey en VO « on touche pas au manger de Joey » qui était évidente 😉 Une réplique culte d’une série qui fait partie de notre couple depuis le début.

smartphoto-friends-objet-photo-impression-deco-cuisine-joey-citation-quotes-planche-decouper-lunchbox-boite-conservation-repas-boulot-fun-saint-valention-complice-pteapotes (6)

Je connais quasiment par coeur tous les épisodes (plutôt en anglais puisqu’à l’époque j’avais les cassettes vidéos uniquement en VOSTF ou commandées en import pour avoir les épisodes bien avant leur diffusion en france … ah c’était un autre temps ! 😉

C’est tout naturellement que je me suis tournée vers Smartphoto dont j’avais été vraiment ravie de la qualité d’impression et de l’originalité des produits à noël.

Une fois mon visuel trouvé, j’ai commandé ma lunchbox.

Et comme j’aime bien faire passer des messages, je voulais dire à mon époux, que j’aimais bien quand il cuisinait 😉

J’ai vu que Smartphoto faisait aussi des planches à découper !

smartphoto-friends-objet-photo-impression-deco-cuisine-joey-citation-quotes-planche-decouper-lunchbox-boite-conservation-repas-boulot-fun-saint-valention-complice-pteapotes (7)

C’était exactement ce dont j’avais besoin pour y inscrire des citations de notre série préférée à tous les deux !

smartphoto-friends-objet-photo-impression-deco-cuisine-joey-citation-quotes-planche-decouper-lunchbox-boite-conservation-repas-boulot-fun-saint-valention-complice-pteapotes (3)

Encore une fois la qualité est au rendez-vous !

La boite reste un élément plastique et je n’ai pas encore eu l’occasion d’en dire + sur la robustesse et la durée après entretien , mais la planche à découper est vraiment magnifique ! Une très belle finition et une matière travaillée !

smartphoto-friends-objet-photo-impression-deco-cuisine-joey-citation-quotes-planche-decouper-lunchbox-boite-conservation-repas-boulot-fun-saint-valention-complice-pteapotes (8)

Désormais la cuisine est définitivement personnalisée (admire au passage ma nouvelle bouilloire Le Creuset … gniiiiii !) et j’attends avec impatience les réactions des collègues de l’homme en voyant sa boite … en espérant que l’on ne lui mange pas son sandwich à la dinde comme Ross 😉

smartphoto-friends-objet-photo-impression-deco-cuisine-joey-citation-quotes-planche-decouper-lunchbox-boite-conservation-repas-boulot-fun-saint-valention-complice-pteapotes (1)    smartphoto-friends-objet-photo-impression-deco-cuisine-joey-citation-quotes-planche-decouper-lunchbox-boite-conservation-repas-boulot-fun-saint-valention-complice-pteapotes (5)