DECO

Une entrée pratique : astuces et conseils pour le rangement et la déco

Lorsque nous avons dû refaire la cuisine, nous avons choisi de fermer le passage qui arrivait de l’entrée de la maison.

AVANT : on aperçoit les manteaux et le passage qui mène directement de l’entrée vers la cuisine.

Vous pouvez retrouver la rénovation de la cuisine dans un autre article du blog où je vous dévoile la transformation, nos choix et comment concevoir les plans de sa cuisine et le changement de meubles et d’espaces.

APRES

Nous avons fermé le passage et installé une verrière pour garder la lumière qui vient de la cuisine dans l’entrée.

Notre entrée est une pièce étroite et petite mais il fallait vraiment la délimiter pour obtenir une vraie entrée où l’on puisse ranger chaussures et autres accessoires du quotidien.

La contrainte principale réside dans le fait que nous avons une toute petite largeur pour loger un meuble et aménager un espace de rangement. Mais heureusement en fermant le passage vers la cuisine nous lui avons ajouté de la longueur. Pas facile d’y caser un placard, par contre.

Nous avons fini par dénicher la perle rare après avoir tenté les vide-greniers, les groupes d’annonces et le bon coin, nous n’avons pas eu d’autres choix que d’acheter du neuf pour que notre meuble corresponde à notre mesure.

Nous avons donc choisi 2 meubles en enfilade avec une faible profondeur, avec 2 parties chaussures pour chaque, 2 tiroirs et 1 porte comportant 3 « cases » à l’intérieur.

Le porte-parapluie est un ancien pot à lait qui nous vient de la grand-mère de mon mari : j’adore pouvoir utiliser les objets du passé en les détournant afin de les conserver sans qu’ils deviennent un poids ou une obligation morale.

Ce que je voulais trouver dans mon entrée :

  • les papiers administratifs du quotidien : un justificatif de domicile récent, les photos d’identité, assurance scolaire, ordonnance en cours ou à renouveler, courrier du jour ou à traiter rapidement

Ils logent dans un tiroir du meuble. Je prévois dans l’agenda d’y jeter un œil tous les 15 jours pour trier et ne pas que ce tiroir serve d’espace de stockage indéfiniment.

  • l’agenda de la famille : il reste sur le dessus du meuble la plupart du temps pour que chacun des membres de la famille le consulte et puisse y inscrire un besoin ou rendez-vous. Les enfants (11 et 14 ans) peuvent y insérer les invitations pour les anniversaires, y noter un pique nique pour l’école ou tout simplement un petit mot doux 😉 J’aime l’idée que cette disposition d’entrée les rendent plus autonomes et m’offre la possibilité de déléguer cette partie. Il se glisse dans le tiroir.

  • les téléphones portables et les chargeurs

Nous avons dû ouvrir le derrière d’un des meubles pour y faire passer le fil d’une multiprise car je souhaitais camoufler les chargeurs, batteries de secours et smartphones à l’intérieur d’un tiroir. Nous avons opté pour une multiprise avec port usb et prises, de petite taille elle rentre parfaitement. De plus nous avons un interrupteur que nous éteignons dès qu’il n’y a aucun appareil en charge. Par sécurité, si un appareil est en charge la nuit, nous laissons le tiroir ouvert pour éviter la surchauffe. Cette solution nous change la vie. Nous utilisons moins nos téléphones ( le fait de ne pas les « voir » comme avant lorsqu’ ils étaient sur notre bar), et nous économiserons probablement sur l’éléctricité car avant notre chargeur était branché directement sur prise.

  • de quoi noter : post-it, cahier, liste de courses

Là encore chacun peut noter ce qui manque dans le garde-manger ou frigo et ce point central de la maison juste avant de partir faire le plein de nourriture permet de ne pas oublier / chercher : j’ai également glissé des tote-bags et sacs consignés du drive par exemple. Nous n’avons pas à traverser la maison pour chercher nos sacs, cabas et poches pour le vrac notamment : tout est sous la main.

  • les CD du moment et l’enceinte boose bluetooth familiale

Nous écoutons beaucoup de musique. L’enceinte se recharge sur notre fameuse multiprise et ensuite nous pouvons l’utiliser où nous voulons.

  • les cartes postales reçues, faire-part de naissance, mariage, cartes de voeux … les choses que l’on trouvait avant sur ma façade de frigo : quelques magnets, numéro pizza, docteur etc ..

C’était le gros problème d’après les enfants lorsque j’ai annoncé que nous n’aurions plus de frigo visible. Où allions-nous mettre toute notre « déco » et petites attentions qui ornait la façade et le côté de notre frigidaire géant ? Ni une ni deux, j’ai donc entrepris de peindre un carré à la peinture aimanté sur le mur du côté où nous ne pouvons mettre aucun meuble. Nous avons également accroché un porte carte-postale qui était dans mon bureau auparavant. Ma peinture devait être stockée depuis trop longtemps : après 3 couches c’est un échec. La plupart des aimants ne tiennent pas. Donc je cherche un tableau en métal pour recouvrir ce carré peint.

  • une boite fourre-tout pour les clefs, tickets de tram bus, et un mètre ! Il en faut toujours un, non ? Cette boite était dans ma chambre pendant des années (je crois même peut-être depuis l’adolescence), j’y rangeais mes bijoux, puis mes vernis, puis … bref elle a eu mille vies, mais je ne me lasse pas de son effet matelassé et de sa contenance idéale pour tout un tas de choses.
  • Une boite pour de la monnaie : ma petite jolie Lola m’a fabriqué cette sublime boite en céramique durant ses ateliers de poterie. J’en suis dingue ! Je l’adore et elle a trouvé sa place tout naturellement dans notre entrée.
  • Une boite pour chacun : dans lequel on glisse les bonnets écharpes gants, casquettes lunettes de soleil etc … Chaque membre de la famille a la sienne et je demande un tri régulier pour que l’on ne dépasse pas la capacité d’une boite par personne. C’est largement suffisant. Et l’excédent de foulards par exemple va dans l’armoire pour switcher régulièrement ou par saison.
  • On n’oublie pas un peu de déco 😉 et une bougie parfumée, mon péché mignon ou un parfum d’intérieur comme les lampes Berger.

Alors vous avez adopter certaines astuces pratiques pour votre entrée ? Quelles sont les choses qui marchent le mieux dans le rangement et l’organisation de votre entrée ?

 

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me faire part de vos idées.

Vous pouvez aussi aller voir la transformation de la salle de bain.

BORDEAUX ENTRE COPINES, CULTURE

Bordeaux à travers la mode et le shopping : une visite historique autour du commerce

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (5)

Quand tu as grandi à Bordeaux, tu te rappelles des Nouvelles Galeries, temple de la mode chic, qui se situaient à l’emplacement de la Fnac entre autre.

Tu as également entendu ta grand-mère te raconter qu’elle venait aux Dames de France acheter ses tissus pour se faire des robes et des jupes.

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (23)

Un autre temps …

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (21)

Et tu découvres que Bordeaux a toujours été un port de commerce, et qui dit commerce, dit aussi la mode et le « shopping ».

Nous démarrons notre balade de 3 heures près du Monument aux Girondins sur la place des Quinconces.

Cette place même si elle a longtemps été le lieu du château Trompette (histoire passionnante) est historiquement lieu de foire de type « marché »(pratique puisque les bâteaux de marchandise et commerçants arrivés juste à côté), une foire, et garde encore aujourd’hui cette fonction avec les brocantes et la foire aux plaisirs.

Nos pas nous entraînent à travers les rues et les siècles afin de découvrir les façades d’enseignes disparues dont certaines ont laissé des traces encore visibles.

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (33)

Marie, notre guide spécialisée, commente et documente sa visite à l’aide d’illustrations et archives retrouvées suite à de nombreuses recherches. Cela rend le tout très vivant.

La promenade est passionnante et on se plait à imaginer les dames en grande robe faire leur balade le long des allées Tourny ou arpenter le Passage Sarget.

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (9)

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (6)

Ainsi les 3 heures passent à une vitesse folle et on redécouvre sa ville sous un autre jour …

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (3)

Les vestiges des siècles passés permettent de nous plonger dans des histoires de réussites bordelaises, comme par exemple, la famille de François Mauriac, dont le grand-père avait créé une affaire florissante et prospère au pied de la Grosse Cloche.

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (17)

Jusqu’à la modernité de la toute fraîche promenade Sainte Catherine, et sa composition hommage à toutes les époques de Bordeaux.

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (30)

Visite guidée tous les lundis matins

Renseignements et réservations sur le site

tarif : 30 euros par personne

bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (10) bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (13)       bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (20)    bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (24)   bordeaux-visite-guide-decouverte-mode-shopping-magasin-histoire-historique-commerce-architecture-tourisme-2 (27)