CULTURE, LA PAUSE FEMININE, Livres et CD

Quel livre choisir pour une ado de 13 ans ? 5 lectures validées par ma fille !

Vous aviez eu droit à la sélection de livres pour l’été pour que les vacances riment avec lecture, alors cet hiver, j’ai refait un petit bilan avec mes 5 derniers moments littéraires préférés.

Alors si vous n’avez pas d’idées pour vos ados qui seraient comme moi de grands consommateurs de bouquins, voici les titres à leur faire découvrir très vite avec mes avis.

Cliquez sur les photos pour commander le livre sur amazon mais l’idéal c’est encore de l’emprunter à sa médiathèque, ou de l’acheter d’occasion ou dans une petite librairie de quartier.

 

Le théorème des Katherine de John Green

 

L’histoire :

« Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux. Dix-neuf fois la fille s’appelait Katherine. Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais KATHERINE. Et, dix-neuf fois, il s’est fait larguer. »

Mon avis :

J’ai adoré la façon dont l’histoire est racontée. On passe du rire aux larmes et j’avoue que j’aime quand l’auteur réussit à nous faire vivre autant d’émotions sur un même livre.  Parfois il y a quelques longueurs et ça tourne en rond, mais franchement cet auteur reste pour moi un incontournable  et j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette histoire.

 

Ma vie amoureuse en 16 garçons de Stephanie kate Strohm

L’histoire :

« Avery a tout pour plaire. Mais pourquoi toutes ses histoires finissent-elles par une rupture ? Pour le savoir, Avery décide d’interroger tous ses ex depuis la maternelle… Une comédie romantique piquante et irrésistible.  »

Mon avis :

L’originalité c’est que l’histoire est écrite avec seulement des dialogues comme une pièce de théâtre. C’est parfois répétitif et difficile à comprendre, mais l’histoire est intéressante et on s’y plonge facilement car elle démarre vite.

 

Nos éclats de miroir de Florence Hinckel

L’histoire :

« Je m’appelle Cléo, et j’aurai bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours. Cette date est importante pour moi, car c’est à cet âge-là que tu es morte, Anne Frank. Tu es mon écrivaine préférée ! Alors j’ai décidé de m’adresser à toi dans ce nouveau carnet. Je vais te raconter ce qui m’interroge, me fait rire ou me bouleverse. Toutes ces choses que je n’oserais jamais dire à voix haute : le voile devant les yeux de ma mère ; ma meilleure et parfois cruelle amie Bérénice ; ma grande sœur, si forte et déterminée ; Dimitri, mon amour d’enfance perdu de vue ; la complexité du monde. Mais aussi mon reflet, si mouvant qu’il m’échappe… ou parfois se brise.
Je vais te parler de nos éclats de miroirs.
Les tiens, les miens, les leurs.  »

Mon avis :

Un de mes gros coups de coeur que j’ai eu en cadeau pour noël et que j’ai dévoré ! L’histoire est très touchante, j’ai même pleuré plusieurs fois. La petite fille est fascinée par Anne Frank, ce qui la pousse à lui écrire comme à une amie imaginaire. Elle lui confie ses peurs, ses envies, ses joies et ses peines. Ce livre n’est pas très joyeux mais j’ai vraiment adoré. On voudrait consoler l’héroïne en la prenant dans nos bras lorsqu’elle est triste.

Du coup je vais lire le journal d’Anne Frank que je connaissais vaguement car cela m’a vraiment interpellé et donné envie d’en savoir encore plus.

 

Ma vie toute pourrie de Jenny Smith


L’histoire :

« Je m’appelle Sam Wallis, j’ai 13 ans, et aujourd’hui, ma vie est… toute pourrie. Gemma, ma meilleure amie du monde entier, vient de déménager à des millions de kilomètres. Avec elle, je rigolais, je faisais des listes de  » points positifs/ points négatifs « , et j’assumais mes sweats roses avec des chevaux. Maintenant qu’elle est partie, tout ce que je faisais me semble nul et puéril et j’en arrive à me demander si ce n’est pas moi qui suis nulle et puérile. Surtout depuis que je me suis ridiculisée à vie devant David Matthieson, alors qu’il m’avait souri (!!!) Bref, je vous l’avais bien dit, ma vie est toute pourrie… »

Mon avis :

Après les larmes du livre précédent, j’avais besoin de rire et ce livre est vraiment drôle ! On peut se retrouver dans tous les gestes maladroits de cette collégienne qui est comme nous et nous fait relativiser nos catastrophes et « drames » du quotidien. J’ai adoré cette lecture !

 

Très chère Sadie de Sophie Kinsella


L’histoire :

« Lara, vingt-sept ans, est dans une mauvaise passe : son fiancé est parti tomber amoureux d’une autre, son associée fait la fête sur une plage à Bali pendant que leur business de recrutement frôle dangereusement la faillite, et la voilà forcée d’assister à la crémation d’une très vieille grand-tante qu’elle a dû voir cinq fois tout au plus. Heureusement, Lara n’est pas seule. Car voici que surgit Sadie : une fille épatante, tout droit sortie des années vingt, fan de charleston et de soirées cocktail, de belles toilettes et de beaux garçons ; une vraie diablesse qui a aussi le chic pour apparaître aux moments les plus inopportuns et qui cultive une curieuse obsession pour un mystérieux collier. Au contact de cette nouvelle amie, Lara va comprendre qu’ajouter un peu de vintage, un brin de fantaisie et une touche de magie peut résoudre bien des soucis. Mais qui est vraiment cette très chère Sadie ? »

Mon avis :

Alors celui-là je l’ai piqué dans la bibliothèque de ma mère un jour de pénurie de livres 😉 Elle a tous les « accros du shopping » écrits par cette auteure mais la plupart en anglais. J’ai essayé d’en lire un qu’elle a en français mais je n’ai pas accroché. Par contre, je suis tombée sur la 4ème de couverture de celui-ci et je me suis laissée embarquer.

L’histoire est captivante, très bien écrite. J’ai beaucoup ri, (même si à la fin on peut s’attendre à avoir une grosse boule dans la gorge). Il y a quelques passages un peu longs mais franchement cela ne gâche rien au plaisir de cette lecture !

Voilà, vous avez de quoi passer l’hiver et on se retrouve au printemps 😉

En attendant, vous avez des titres de livres à me suggérer pour mes prochaines lectures ?

DECO, DIY tutos brico, ZERO DECHET

Rendez-vous déco : la rénovation de la salle de bain avant / après travaux

Dans notre chez-nous, nous avons refait petit à petit …

Des travaux plus ou moins gros, plus ou moins longs, mais toujours beaucoup de patience pour essayer de bricoler nous-même, de transformer à moindre coût parfois, puis de faire appel à des pros quand il le fallait vraiment.

Pour la salle de bain, j’ai attendu presque 10 ans … oui comme quoi, il y a du provisoire qui dure !

A notre arrivée la salle de bain n’était ni faite ni à faire, mais elle était propre et nous n’avions plus de budget pour nous lancer dans son aménagement. J’ai donc suivi pendant quelques semaines les émissions Déco de Valérie Damidot du temps de sa splendeur et j’ai décrété que j’allais avec quelques euros, transformer ma salle de bain. J’avoue que j’ai bien fait, même si vu de 10 années passées, l’ensemble me parait très camouflage, j’ai au moins pu avoir la salle de bain rose que je voulais à l’époque 😉 Oui on a tous des rêves étranges quand on est plus jeune.

J’avais passé de la peinture de rénovation (sans oublier sa sous couche d’accrochage … maintenant on en trouve qui ne nécessite pas de sous-couche), un bon vieux lino imitation teck, un plan de travail le moins cher de chez Brico Dépot, une nouvelle vasque (je crois que c’était le plus cher de tout) deux meubles d’expos de chez Brico Leclerc, un miroir Ikéa et j’étais ravie. J’avais une salle de bain neuve pour moins de 200 euros.

Là autant vous dire, que 10 ans plus tard, pour de la vraie rénovation, l’enveloppe financière n’est pas la même, même en ayant essayer de faire attention au budget.

D’abord j’ai tout voulu changer (sauf ma vasque, mon robinet et mon sèche serviette).

Nous avons décollé les carreaux, le lino, enlevé les meubles (vendus sur le bon coin pour dépanner des étudiants).

Ensuite nous avons fait appel à des pros pour poser le carrelage métro, faire la plomberie, et poser la baignoire et les carreaux de ciment.

Carrelage métro blanc Castorama (existe en noir, rouge et marbré)

Sur ce point d’ailleurs, ce sont des « imitations » carreaux de ciment, car on m’a déconseillé le vrai carreau de ciment pour une pièce d’eau sauf si traitement particulier du carrelage avec un produit spécial, à entretenir régulièrement.

Bref je voulais me simplifier la vie.

Carreaux imitation carreaux de ciment Kerion revendus par Franceschini

J’ai opté pour une baignoire car nous avons une deuxième pièce d’eau avec une grande douche à l’italienne.

Baignoire modèle New York Le monde du bain

Pour les meubles je voulais moins de rangements.

J’ai opté pour les plus simples de chez Castorama, posés en décalé et recouvert d’un plan de travail.

Meubles Nida Castorama

Oui une vraie volonté de ma part était d’avoir moins de placards et tiroirs pour mettre moins de bazar.

Je remarque que la plupart des meubles dès qu’ils sont posés, ont un genre de sirène d’alarmes qui appellent « Venez me remplir », « venez me charger de trucs inutiles mais que peut-être que ça peut servir un jour ou que tu auras besoin d’en avoir d’avance au moins 3 flacons ! ».

Ananas Maison du Monde
similaire :

Autres inspirations :



 

Donc avec ma vague Zéro déchet et mes envies de minimalisme, j’ai trié et supprimé le superflu pour ne me consacrer qu’aux objets que j’aime et aux produits qui me conviennent vraiment.

Bien sûr les puristes trouveront qu’il y a encore trop de choses, mais j’avance à mon rythme. (à 80 ans c’est certain je frôlerai la perfection).

Je voulais un maximum de blanc. Des touches de noir et un peu de bois pour apporter de la chaleur.

Petite boite bijou Ancienne collection Maison du monde similaire ici

Le plan de travail a été poncé et lasuré pour être protégé.

Nous avons choisi de faire un retour sur le deuxième meuble pour compléter l’ensemble et également d’ajouter un bout de plan de travail en haut de la colonne en guise de finition.

Distributeur de savon Mason jar


Savons Mojito et été

 

Le clou du spectacle était de trouver un miroir très grand : je voulais que le tour soit noir.

Je n’étais pas parti pour ce style, puis un matin, l’homme m’a appelé de chez Castorama en me disant que le modèle d’expo en parfait état était très bien soldé. J’ai craqué et je ne regrette pas.

Miroir Harmon Castorama

Une petite desserte Ikéa finit le tout en me permettant de mettre en particulier les produits que je veux utiliser dans mon bain : gommage, masque …

et de les rapprocher de la baignoire grâce aux roulettes. (En vrai cela permet aussi d’accueillir un petit verre de vin et un bouquin après une dure journée 😉 J’avais prévu sa place dès le début en prenant un plus grand plan de travail que le meuble, permettant de créer un vide dessous exprès.

Desserte ikéa (existe en beige, noire, rouge)

Boite métal Ananas Maison du monde

J’ai raccroché mon porte bijou/vernis fait maison car il est vraiment pratique !

Pour accorder mon linge avec ma nouvelle salle de bain, j’ai trouvé un système économique.

J’ai teint les serviettes de toilettes qui étaient roses ou qui pouvaient avoir des tâches (vive les colorations cheveux rousses 😉 ) avec une teinture pour linge. J’ai choisi Noir.
Franchement on dirait du linge de toilette tout neufs et cela m’évite d’avoir à en racheter pour le moment.

Bref une idée si vous en avez marre ou que certains font un peu « passés ».

Et voilà il ne me manque plus que quelques boules de bain Lush pour me faire un Spa à la maison.

Qu’en pensez-vous ?

Retrouvez mes inspirations déco et projet salle de bain sur mes tableaux Pinterest.

 

BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Mon 5 top des restaurants à emporter pour aller pique-niquer à Bordeaux : un resto, un parc / endroit

IMG_0207

Parfois on a envie de pique-niquer mais sans tout avoir à préparer. Et on aurait bien tort de se priver de manger dehors dans notre belle capitale girondine quand il fait encore si beau et qu’on veut prolonger l’été et la sensation de vacances !

Alors voici pour toi, une liste de restaurants à emporter avec des cuisines de tous horizons, et leur lieu à proximité pour aller te « posey tranquille gavé détendu » 🙂

  • Gyoza Factory : Spécialisé dans le Gyoza, cette ravioli frit japonaise, le Gyoza révolutionne ce mets traditionnel avec des recettes qui changent régulièrement ! (situé rue Georges Bonnac, près de l’UGC)

File les déguster sur la place Gambetta : profites-en pour regarder les façades autour de toi avec leur mascaron et chercher le kilomètre zéro qui se trouve ici 😉 Après ta collation, un petit tour à l’expo Transfert dans l’ancien Virgin Megastore.

gyoza-factory-japonais-bordeaux-ville-cuisine-take-away-emporter-raviolis-original-recette-canard-classique-michel-cymes-ouverture

  • Woof : les hot-dogs américains les plus bordelais ! Pour quelques euros, tu te sentiras à New York. Une base sûre et des recettes qui se déclinent pour que chacun y trouve son compte : avec de l’originalité parfois, des saveurs délicieuses tout le temps ! (situé rue Georges Bonnac, près de l’UGC)

File les manger à Mériadeck : la nouvelle place aménagée avec ses bâtiments modernes et son Starbucks juste à côté ! Sûr tu te crois aux States, man !

woof-hot-dogs-chien-chaud-original-emporter-take-away-cuisine-sandwich-recette-cuisine-celèbre-pluto-idefix-bill-bordeaux-cinéma (1)

  • Planète sushis : des sushis oui, mais avec des recettes que l’on ne trouve nulle part ailleurs ! On redécouvre les classiques et on se laisse tenter par des saveurs plus originales : le résultat est toujours le même, on kiffe ! (cours Georges Clémenceau)

File les savourer au Jardin Public : dans l’herbe, près du petit pont ou des manèges ! N’hésite pas à aller découvrir les jardins pour digérer 😉

jardin-public-bordeaux-centre-ville-gironde-aquitaine-pont-manege-enfant-jeux-eau-calme-promenade-balade-8

  • Le Pitaya : un wok asiatique avec des goûts exotiques ! Tu voyages avec tes papilles ! Les plats sont super copieux et il y a du choix ! (situé place Stalingrad)

File te rassasier au Jardin Botanique : tu pourras aller visiter les serres, te balader dans les allées ou juste faire une sieste, étalé dans l’herbe 😉

 

  • Del’ice n’Coffee : royaume du sucré pour une envie de cookies à tomber ou de chocolat chaud caramel ! Mais aussi des Bagels avec des recettes qui changent ! Parfait pour se restaurer dans les meilleures conditions que l’on soit plutôt salé ou sucré ! (situé Quai Richelieu)

File te délecter le long du quai avec la vue sur la Garonne, voire même autour du Miroir d’eau : C’est ici que Bordeaux vibre pendant que tu l’admires.

place-bourse-bordeaux-miroir-eau-restaurant-bistro-gastronomique-bar-dix-cocktail-le-gabriel-legabriel-atelier-decouverte-rhum-champagne-mojito-daiquiri-idee (2)

 

 

 

BORDEAUX ENTRE COPINES

Où aller pour réussir un enterrement de vie de jeune fille à Bordeaux ? 7 idées pour des styles différents

viejeunefillebxpteapotes

  • Pour une beauty addict

Le Spa Caudalie sera l’idéal pour se détendre entre copines.

Un budget conséquent mais un moment exceptionnel et luxueux !

Cadeau complémentaire : l’huile de nuit de la marque Caudalie !

 

  • Pour une joueuse fan d’enquêtes qui connait tous les épisodes Sherlock Holmes et Colombo par coeur

Les choix se multiplient pour les grands enfants qui aiment jouer aux détéctives.

Au grand air avec Qui veut pister Bordeaux ? ou Bordeaux secret defense , ou en intérieur avec Echappe toi !

Voilà des souvenirs de complicité à créer !

Cadeau complémentaire : le coffret Blu-ray des films Sherlock Holmes avec Robert Downey Jr ❤

 

  • Pour une aventurière de l’extrême, fan de Top Gun !

Envie que la future mariée puisse s’envoyer en l’air avec un inconnu une dernière fois ? 🙂 (attention ça va déraper cette histoire 😉

Elle va pouvoir prendre les commandes d’un avion aux côtés d’un vrai pilote chez Aviasim ! Et toutes les copines peuvent regarder 😉 (voilà je savais que j’allais me lâcher 😉

Cadeau complémentaire : l’emmener au Miroir d’eau se tremper les pieds, pour les remettre bien sur terre 😉

 

  • Pour une amoureuse de Londres, fan de Downton Abbey

On se retrouve outre-manche sans bouger de Bordeaux avec un afternoon tea chez English Country Kitchen !

Cadeau complémentaire : un plaid, une sélection de thés, et un livre de Sophie Kinsella en VO ou pas 😉


 

  • Pour une éternelle ado, qui aime les manèges

Emmenez-là sur la grande roue de La Foire aux Plaisirs , puis monter crescendo dans les sensations pour finir la tête à l’envers 😉

Ou partez une journée à Walibi Agen à moins de 2h de Bordeaux ! (ouverture le 16 avril)

Cadeau complémentaire : un appareil polaroid Fujifilm Instax pour immortaliser tout ça !

 

  • Pour une Wine lover qui veut en apprendre plus sur le vin

On embarque pour un road-trip jusqu’à Marcillac chez les Vignerons de Tutiac.

Ici on pourra visiter et déguster ! (A partir du mois de mai)

Cadeau complémentaire : la coque de téléphone qui fait toute la différence ! ❤

 

  • Pour une passionnée de street art ou curieuse du dessin

Rendez-vous à Darwin au Magasin Général pour admirer les dernières oeuvres street art, on prend un brunch entre filles et on monopolise le baby-foot tout l’aprem : c’est notre tournoi de nanas ! NA !

Sinon on réserve un atelier d’initiation à la peinture au vin chez Lézard créatif : une technique originale à découvrir, parfois à l’extèrieur comme au Château Pape Clément.

Cadeau complémentaire : un livre de coloriage qui détendra la mariée quelques temps avant le jour J 😉

 

Et vous, vous avez d’autres idées pour épater une copine et lui faire passer une journée extra et originale sur Bordeaux ?

 

 

 

 

 

BORDEAUX : Les idées du week-end avec enfants, BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, BORDEAUX ENTRE COPINES

Tu sais que tu as grandi à Bordeaux dans les années 80 quand …

  • tu as connu Bordeaux sans Tram et tu as bien galéré pendant les travaux de sa construction quand tu rentrais dans la vie active
  • tu as connu les façades noires et sales du vieux Bordeaux
  • tu as connu l’époque où le parking de la Bourse n’existait pas et tu as vu la place sans la fontaine des 3 grâces pendant les travaux
  • tu as connu l’ouverture et la fermeture du Disney Store et de Marks and Spencer rue porte Dijeau

TDSBordeaux

  • tu as connu la Fnac au centre Saint Christoly et les Nouvelles Galeries de la rue Sainte Catherine
  • tu as connu les voitures dans la rue Sainte Catherine et tu as connu ses pavés qui formaient des mosaïques arrondies
  • tu avais peur quand ta mère allait dans le parking Victor Hugo que ta voiture finisse par dessus la rambarde comme la Jaguar dans le vide 🙂
  • tu as connu les hangars du quai des marques abandonnés et mal famés
  • tu as connu le Conforama sur les quais de Queyries
  • tu as connu le cinéma Le Français avant la fermeture puis sa réouverture
  • tu as connu Bordeaux avec seulement 2 ponts : le pont de pierre et le pont Saint Jean
  • tu as connu la construction du Pont François Mitterand, et d’ailleurs pour toi cela reste le Pont d’Arcins, puis du pont Chaban Delmas
  • tu as connu quand, à la place du miroir d’eau il y avait un parking
  • tu as connu les bus de CGFTE Rouge et blanc ainsi que les tickets de bus papier bleu, rose, jaune
  • tu as connu le bâteau Le Colbert accosté le long des quais
  • tu as été au concert de Noir Désir sur l’esplanade de l’ancienne Gare d’Orléans (1997), tu as vu les Pink Floyd aux Quinconces ou entendu car le son résonnait dans tout Bordeaux (1994)

bertrand-cantat-alors-chanteur-du-groupe-noir-desir-entoure_1825734_800x400sudouest

photo Sud ouest @Philippe Taris

  • tu as vécu la coupe du monde 1998 sur les quais en regardant les matchs retransmis sur écran géant au Mondial Café !

la-foule-sur-le-quais-de-bordeaux-au-mondial-cafe-lors-de_2156532_1200x800

photo sud ouest @Jean-Jacques Saubi

  • tu as connu le Virgin Megastore Place Gambetta, tu montais dans l’ascenseur de verre et tu allais regarder les guitares à l’étage Paul Beuscher

virgin-germainR-yelp

photo Germain R. Yelp

Alors nostalgique ?

Et toi tu as d’autres souvenirs de Bordeaux dans ces années ? des photos à partager de cette époque ?

Laisse un commentaire ou envoie moi un mail pteapotes@free.fr

BORDEAUX : Les idées du week-end avec enfants, BORDEAUX EN AMOUREUX, BORDEAUX EN FAMILLE, SORTIES KIDS

Le miroir d’eau et la Place de la Bourse à #Bordeaux

Il y a des installations artistiques qui deviennent des symboles d’une ville. C’est le cas du miroir d’eau.

Au début, l’interdiction était formelle : on ne doit pas y mettre les pieds dedans ! Puis les Bordelais se sont appropriés cet espace ! Désormais c’est le point de rendez-vous attitré pour se rafraîchir lorsque le soleil pointe son nez.

f154563648 f193792512 f193885952

SONY DSC
SONY DSC

f222238400 f222352192 f222384192

Les enfants adorent se faire surprendre par la brume d’eau qui devient mare géante et leur permet de patauger…  Prévois un rechange, personne ne résiste longtemps à s’éclabousser…

C’est aussi l’occasion de faire de très belles photos d’une des plus belles vues de Bordeaux.En été, il y a désormais beaucoup de monde autour de ce point d’eau peu ordinaire. Et, si  tu le traverses, tu pourras aller dire bonjour aux 3 grâces : cette fontaine majestueuse qui cache de nombreux détails dans ses sculptures.

Amuse-toi avec les enfants, à retrouver laquelle des 3 grâces n’a pas de collier …
Adresse : place de la bourse, quai de bordeaux, 33000 Bordeaux


Horaires :

Tous les jours à toute heure, un cycle d’eau remplit et vide le miroir tous les quart d’heure. Le bassin ne fonctionne pas dès que les températures extérieures présentent un risque de gel.